Close

Art urbain et points d’intérêt

Église orthodoxe russe

  • ADRESSE

Angle des boulevards Lamaque et Armand-Gilbert

Val-d’Or, Québec

Portrait de l’église

Érigée en septembre 1954, l’Église orthodoxe russe est la première du genre à voir le jour en Abitibi-Témiscamingue. Vous y retrouverez sur place deux panneaux d’interprétation permettant de graver dans la mémoire collective la présence de la communauté russe à Val-d’Or et son implication dans le développement de la municipalité.

Parc des Marais

  • ADRESSE

Boulevard Dennison

Val-d’Or, Québec

Portrait du parc

C’est dans ce parc boisé que trônent les sculptures du 2e symposium en art visuel de l’Abitibi-Témiscamingue. Ce parc, tout près du centre-ville, propose un endroit calme pour la promenade et un endroit parfait pour une pause ou un pique-nique.

Église Saint-Sauveur

  • ADRESSE

533, 3e Avenue

Val-d’Or, Québec

Portrait de l’Église

Originalement désigné sous le nom d’église St-Sauveur-les-Mines, l’Église St-Sauveur est le premier temple catholique de Val-d’Or. Elle fut construite bénévolement par des employés des mines Sigma et Lamaque en 1936 sous forme d’un vaste sous-sol, destiné à servir de soubassement à une église plus imposante.

Piano Public

  • ADRESSE

Parc Lévesque

Angle de la 3e Avenue et de la rue Cadillac

Val-d’Or, Québec

Portrait du piano public

Tous sont invités à s’installer au Piano public pour y interpréter un morceau ou apprécier le talent des gens qui en exécute un. Peint par l’artiste Christian Ponton, le Piano public est déplacé de parc en parc chaque été.

Pont Champagne

  • ADRESSE

Chemin du Pont Champagne

Val-d’Or (secteur Vassan), Québec

Portrait du pont

Construit en 1941, le pont couvert Champagne, situé dans le secteur de Vassan, est d’une grandeur de 104 pieds et traverse la rivière Vassan.

Source Gabriel

  • ADRESSE

Chemin Gabriel-Commanda

Val-d’Or, Québec

Portrait de la Source Gabriel

La Source Gabriel et le ruisseau qu’elle alimente sont des témoins du tout début de l’histoire de Val-d’Or. Ce fût le campement d’un prospecteur d’origine algonquine, Gabriel-Commanda, considéré par plusieurs comme l’un des pères de Val-d’Or.

Statue du mineur

  • ADRESSE

Parc Lapointe, coin de la 8e Rue et la 3e Avenue

Cité de l’Or, 90 avenue Perrault

Aéroport régional et CTNM, 250 rue de la Météo

Portrait de la statue

Érigée en 1984, la Statue du mineur se veut un hommage à nos pionniers.
Créée par les artistes Paul Salois et Laura Brown-Breetvelt, l’œuvre a une hauteur de 12 pieds et pèse 2 tonnes.

Quelques statutes de mineurs se sont ajoutés au fil du temps. Alors que la première statue créée se trouve sur le site historique de l’Ancienne-mine-Lamaque, à la Cité de l’Or, des statues de mineurs ont aussi été érigées au Parc Lapointe et au Centre de transit minier nordique.

Murale au parc Albert-Dumais

  • ADRESSE

3e Avenue

Val-d’Or, Québec

Portrait de la murale

Cette œuvre de Jacques Baril représente plusieurs bâtiments emblématiques de la ville de Val-d’Or, tels que l’église St-Sauveur, les chevalements miniers, les façades westerns de certains bâtiments, ainsi que les châteaux d’eau.

Murale sur le bâtiment de Cain Lamarre

  • ADRESSE

855, 3e Avenue

Val-d’Or, Québec

Portrait de la murale

Cette oeuvre rappelle l’identité des fondateurs de la ville de Val-d’Or. Réalisée par Martine Beauchamps et Christian Ponton avec l’aide de l’artiste Omen, la murale présente entre autres le guide algonquin Gabriel Commanda et les visages d’une mère et de son enfant.

Murale sur le bâtiment de Développement des Grands Ducs

  • ADRESSE

609, 3e Avenue

Val-d’Or, Québec

Portrait de la murale

Réalisé par Omen, Christian Ponton et Annie Boulanger, cet art urbain met en valeur les paysages et les cieux de l’Abitibi-Témiscamingue. En effet, cette œuvre illustre les forêts et les aurores boréales, en plus des nombreuses industries implantées en région.

Expositions photographiques en bordure des pistes cyclables

  • ADRESSE

Sentier J-P Roland Fortin

Val-d’Or, Québec

Portrait de l’exposition

Situés le long du Sentier J-P Roland Fortin, plusieurs expositions hors murs du Centre d’exposition sont représentées sur de très grands panneaux. Ces expositions regroupent des œuvres éphémères à la fois d’artistes d’ici et d’ailleurs.