Close
Tout ce qu’il faut savoir sur la pêche blanche dans la Vallée-de-l’Or

Tout ce qu’il faut savoir sur la pêche blanche dans la Vallée-de-l’Or

Coutume héritée des Premières Nations, la pêche sur la glace, aussi appelée pêche blanche, n’est pas un loisir inconnu aux Québécois et aux Québécoises. Que tu sois un pêcheur amateur, un pêcheur expérimenté ou simplement un mordu de plein air, il y a plusieurs façons pour toi de profiter de la pêche blanche cet hiver. Voici donc tout ce que tu dois savoir au sujet de la pêche sur la glace dans la Vallée-de-l’Or.

Introduction à la pêche blanche

pêche sur glace Val-d'Or Abitibi-Témiscamingue tournoi de pêche blanche

Un groupe de pêcheurs autour d’une brimbale, lors d’une activité organisée par l’Association Chasse et pêche de Val-d’Or.

Si tu n’as jamais pêché sur la glace, ne t’en fais pas, tous les pêcheurs habitués ont déjà été débutants. Saches qu’il est important de t’informer de la réglementation de l’endroit où tu pêches. La MRC de la Vallée-de-l’Or se situe dans la zone 13 ; tu peux en connaître tous les détails sur le site web du ministère des forêts, de la faune et des parcs.

La première étape lors d’une journée de pêche blanche est de faire des trous dans la glace à l’aide d’une perceuse à glace. Tu pourras ensuite pêcher avec des cannes à pêches ou des brimbales (comme sur l’image à gauche). La cabane à pêche est facultative, mais bien pratique lors des journées froides. Si tu ne possèdes pas l’équipement nécessaires, certains endroits dans la MRC offrent ce genre de service.

Pssst! Il paraîtrait que bouger régulièrement les brimbales incite le poisson à mordre… à toi de le tester!

Les essentiels

Avoir un permis de pêche

Avoir un permis de pêche, c’est primordial pour aller à la pêche blanche. Il est possible de t’en procurer un chez les agents de ventes autorisés, comme au Canadian Tire. Les enfants peuvent normalement pêcher en vertu du permis d’un de leurs parents.

S’informer

Il est très important de t’informer sur la réglementation de l’endroit où tu pêches. Dans la Vallée-de-l’Or, les limites de prise sont à 6 pour le doré et pour le brochet, et à 50 pour la perchaude. Pour connaître les limites de prise d’autres espèces de poisson, ou pour connaître plus de détails sur la réglementation de ta zone de pêche, visite le site web du ministère des forêts, de la faune et des parcs.

Avoir accès à l’équipement nécessaire

Pour aller à la pêche sur la glace, tu auras besoin, au minimum, d’une perceuse à glace et de cannes à pêche/brimbales. Si tu ne possèdes pas ces équipements, ne t’en fais pas, tu peux te référer à des pourvoiries qui offrent le service de pêche blanche. Tu auras aussi besoin de vêtements chauds et d’un lunch si tu pêches toute la journée. Et n’oublie pas les appâts pour attirer le poisson! Contrairement à l’été, les « poissons appâts » morts sont permis l’hiver.

Où pêcher?

Avec ses 11 301 lacs, tu ne manqueras pas d’options dans la MRC de la Vallée-de-l’Or. Cependant, il n’est pas possible de faire de la pêche blanche dans la réserve faunique La Vérendrye, et il est toujours mieux de t’informer pour savoir si tu as le droit d’aller pêcher sur un lac.

Si tu recherches un endroit qui offre l’équipement de pêche sur la glace, on te recommande de faire appel à une pourvoirie. Par exemple, la pourvoirie du lac Guéguen en est une qui offre des services et aménagements pour la pêche blanche.

Conseils de sécurité

épaisseur de glace sécuritaire

Il ne faut pas s’aventurer sur la glace lorsqu’elle est d’une épaisseur de moins de 7 centimètres.

L’important, lorsque tu iras à la pêche sur la glace, c’est d’avoir du plaisir en toute sécurité. Tout d’abord, il ne faut jamais s’aventurer sur une glace qui n’est pas assez épaisse. L’image à gauche indique les épaisseurs qui sont généralement reconnues comme étant sécuritaires. Idéalement, mesure la glace à plus d’un endroit.

On te recommande aussi de ne jamais t’aventurer seul sur la glace. Tu seras toujours plus en sécurité avec un ami. Apporte de l’équipement de secours en cas de besoin, comme une trousse de premiers soins, des pics à glace, une couverture de survie, etc.

Finalement, ne pêche pas avec les facultés affaiblies par l’alcool. Tu seras bien plus en mesure de réagir à une situation d’urgence de cette façon.

Sources

MRC de la Vallée-de-l’Or

Croix-Rouge canadienne

Forêts, faunes, et parcs Québec

Photo de couverture | Geneviève Lagrois

Tout ce qu'il faut savoir sur la pêche blanche
0 Commentaires

Commentaires fermés