Close

Tag Archive for: Tourisme

Un nouveau guide touristique pour la Vallée-de-l’Or

Un nouveau guide touristique pour la Vallée-de-l’Or

Après un an d’absence, le guide touristique de la Vallée-de-l’Or revient en force avec un tout nouveau design et quelques nouveautés qu’on ne retrouvait pas dans les dernières années. La pause d’un an seulement a permis au comité de Tourisme Vallée-de-l’Or de se rendre compte de sa grande utilité. Pour faire ce nouveau guide touristique de la Vallée-de-l’Or édition 2020-2021, ce fut beaucoup d’heures et de mois de travail, mais nous sommes très fiers de pouvoir vous le présenter aujourd’hui. Pendant quelques semaines, nous avons eu peur de ne pas pouvoir le sortir en raison de la pandémie à la Covid-19. Toutefois, le déconfinement nous a permis d’imprimer quelques copies afin de vous le distribuer. N’hésitez pas à venir vous chercher le vôtre à notre bureau d’information touristique ou à le consulter en ligne (lien en bas de l’article).

Une guide touristique c’est utile

L’an dernier, Tourisme Vallée-de-l’Or a décidé de ne pas faire de guide touristique après plusieurs années d’impression et de distribution à tous nos visiteurs. À ce moment, nous croyions que les guides touristiques papier étaient devenus peu utilisés et moins utiles puisque nous observions une hausse sur nos ressources en ligne. Toutefois, nous avons constaté l’été dernier que le guide touristique papier avait bel et bien une grande utilité pour nos bureaux d’information touristique et pour nos visiteurs. C’est pourquoi nous avons donc repris la production de notre guide touristique cette année.

Le guide touristique est très utile d’une part pour nos conseillers en séjour. Il s’agit d’un outil qui les aide à expliquer aux visiteurs ce qu’il y a à faire sur le territoire. D’une autre part, les visiteurs ont quant à eux un repère visuel sur ce qui leur a été expliqué à notre bureau d’information touristique. Ils peuvent se rappeler plus facilement des attraits, des hébergements et des restaurants qu’il y a sur notre territoire. Le guide touristique permet aussi de faire connaitre les attraits qui sont un peu moins connu du grand public. Tous connaissent la Cité de l’Or lorsqu’ils viennent à Val-d’Or, mais peu connaissent les Jardins à fleur de peau, Kinawit ou la Bell en kayak par exemple. De plus, en vacances, les gens essaient de plus en plus de se déconnecter de la technologie. Alors, avec le guide touristique on leur donne la possibilité de pouvoir avoir accès à toute l’information sans nécessairement utiliser la technologie.

Nous croyions toutefois que certains visiteurs préféraient utiliser les outils technologiques pour s’informer. C’est donc pourquoi notre guide est aussi disponible en ligne et que notre site web contient toute l’information nécessaire pour passer un séjour des plus intéressants dans la Vallée-de-l’Or.

Guide touristique de la Vallée-de-l'Or section se renseigner

Nouveau guide touristique, nouveau design

Notre guide touristique a comme but de présenter tous les intervenants touristiques sur le territoire de la Vallée-de-l’Or. Il inclut donc les attraits, restaurants et hébergements de Senneterre, Malartic, Val-d’Or et ses environs.

Pour l’édition 2020-2021, nous souhaitions que le guide touristique ait un tout nouveau look. Nous voulions qu’il contienne de belles photos inspirantes, qu’il soit dynamique et agréable à lire pour les visiteurs. Nous voulions aussi qu’il ait des allures d’un carnet de voyage où les gens pourraient écrire leur expérience dans la Vallée-de-l’Or.

Une nouveauté signée locale : les coups de cœur des gens d’ici

Nous avons aussi choisi d’intégrer un segment sur les coups de cœur des gens d’ici. Depuis quelques années, on remarque que les visiteurs souhaitent savoir ce que les gens d’ici aiment faire, les endroits qu’ils fréquentent, les choses à ne pas manquer, etc. Ils sont à la recherche d’un séjour des plus authentiques. C’est donc la raison pour laquelle nous avons ajouté quatre pages qui présentent ces coups de cœur.

Pour faire ce segment, nous avons bien sûr demandé la collaboration des citoyens de la Vallée-de-l’Or en créant trois tables de discussion afin de ressortir les endroits préférés des gens d’ici. Les choix insérés dans ce segment sont donc uniquement le résultat d’une consultation publique avec un groupe témoin des citoyens de la Vallée-de-l’Or.

Voici donc ce que vous pourrez retrouver dans ce segment :

Les trois coups de cœur unanime : Cette première page représente les trois éléments qui sont le plus ressortis lors des groupes de discussion.

Une check-list des activités incontournables à faire dans la Vallée-de-l’Or. Cette liste regroupe les coups de cœur les plus nommés souvent lors des discussions.

Les adresses gourmandes préférées. Ici, on présente les quatre adresses gourmandes que les locaux aiment particulièrement, qu’ils fréquentent régulièrement et qu’ils sont fiers de partager à leurs invités.

Nous avons aussi relevé les endroits où prendre les meilleures photos dans la Vallée-de-l’Or, peu importe la saison.

Finalement, nous avons ajouté l’endroit où admirer les plus beaux couchers de soleil parce que c’est toujours un bonheur de regarder les couleurs orangées du ciel à la fin de la journée.

En espérant que notre tout nouveau guide touristique vous plaise et qu’il vous permette de faire des découvertes sur la Vallée-de-l’Or. Bonne saison estivale à tous!

Les crédits

Graphisme : Catherine Besson

Impression : Impression 4p

Photo de couverture : Vicky Neveu

Ils pensent quoi de notre région, les visiteurs?

Ils pensent quoi de notre région, les visiteurs?

Si vous avez déjà voyagé hors Québec et même en dehors du Canada, vous avez probablement découvert des paysages, des cultures et des modes de vie différents des nôtres. Vous vous êtes probablement dit que ce que vous avez vu est incroyable et que vous aimeriez pouvoir expérimenter ce nouveau paysage ou cette nouvelle culture tous les jours. C’est peut-être ce que l’on souhaite parce que c’est tout nouveau. Bien évidemment, la mer, les plages sablonneuses et le soleil sont des éléments qu’on aimerait bien avoir en Abitibi-Témiscamingue toute l’année, mais on ne peut pas tout avoir! Si l’on se sent de cette façon lorsqu’on va ailleurs, pensez-vous que les gens se sentent ainsi lorsqu’ils viennent ici?

Pour ma part, je me suis toujours posé la question à savoir ce que les visiteurs pensent de notre région lorsqu’ils viennent la visiter. Pour nous qui habitons l’Abitibi-Témiscamingue depuis longtemps, on oublie parfois que notre décor et notre façon de vivre sont extraordinaires. On ne pense pas que nos paysages peuvent être quelque chose d’exotique pour ceux qui n’ont jamais eu la chance d’habiter si près de la forêt ou dans un vaste territoire comme on retrouve ici. Heureusement, il y a quelques mois, j’ai pu avoir une réponse à ma question.

En mars dernier, j’ai reçu un message dans ma boîte courriel qui a piqué ma curiosité. Je l’ai ouvert et j’ai constaté, à ma grande surprise, que c’était une lettre de deux personnes qui sont venues visiter la région de l’Abitibi-Témiscamingue récemment. La lettre était signée par un homme et sa femme originaires de la Suisse plus précisément de la région de Neuchâtel. Ils sont venus dans notre région en hiver. Normalement, ce n’est pas la saison qui attire le plus de visiteurs au Québec. Toutefois, selon mon point de vue, je crois que cette saison nous permet de nous démarquer par les paysages enchanteurs que peut nous offrir l’hiver et les activités peu communes et peu (ou pas du tout) pratiquées dans d’autres pays.

Je vous épargne la lettre complète, mais je vais vous insérer quelques segments ici et là pour vous montrer ce que les auteurs de la lettre ont pensé de notre belle Abitibi Témiscamingue.

Remarquable et trop magnifique!

Lors de leur visite en février dernier, ils ont séjourné chez des amis de longue date. C’était leur premier séjour dans la région. Ils ont trouvé la région « remarquable et trop magnifique ». Lors de leur séjour, le couple a fait une escapade dans nos forêts boréales enneigées et fait de la pêche sur la glace avec une vraie cabane de pêcheur. Ils ont aussi visité quelques attraits dont le Refuge Pageau à Amos, la Cité de l’Or à Val-d’Or et on fait du chien de traineau. « La grande classe ! » Ils ont vécu de merveilleux jours parmi nous dans la région et grâce à leurs amis, les visiteurs disent avoir découvert des beautés qu’ils conserveront dans leurs mémoires.

Il n’y a pas que des activités

Bien que le couple ait apprécié toutes les activités qu’ils ont pu découvrir et faire lors de leur séjour, d’autres éléments très importants ont conquis le cœur de nos visiteurs. Le couple a été comblé par beaucoup plus. Voici ce qu’ils ont dit dans leurs propres mots :

 

  • Votre sens de l’accueil et de l’hospitalité de manière globale est incomparable avec d’autres pays ;
  • Votre sens du partage et de l’échange est remarquable ;
  • Vous offrez une authenticité tant au niveau de vos habitants que de votre superbe nature ;
  • Vous permettez à vos visiteurs de se ressourcer et bénéficier d’un repos sans précédent ;
  • Vous avez une proximité et un contact entre les personnes qui est remarquable ;
  • Vous disposez de valeurs touristiques exceptionnelles ;
  • Vous maintenez un atout important dans ce monde moderne ou tout se traduit par l’anglophonie : LE FRANÇAIS.

Dans la lettre, ils ajoutent aussi que notre territoire inspire le calme et la simplicité. Deux concepts de plus en plus rares dans la société un peu folle et effrénée d’aujourd’hui. L’Abitibi-Témiscamingue permet de prendre le temps d’apprécier les petits bonheurs de la vie, de contempler la richesse de notre nature.

J’ai été touchée à la lecture de cette lettre. Il faut dire que c’était à la mi-mars au moment où la Covid-19 avait mis sur pause toute l’industrie touristique (mais aussi toutes les industries, ou presque). Cette lettre m’a permis de réfléchir. Réfléchir sur la façon dont on perçoit les choses du quotidien. Bien que je sois quelqu’un qui apprécie facilement les petits bonheurs anodins, il m’arrive parfois d’oublier la chance qu’on a de vivre sur un si beau territoire.  Je me suis posé cette question : pourquoi ces visiteurs voient-ils tout ce potentiel alors que, nous, on l’oublie souvent ? Je crois que notre région mérite sincèrement d’être découverte et redécouverte par ses propres habitants.

Ça tombe bien, parce que cet été ne sera pas comme toutes les autres saisons estivales que nous avons connues. Nous serons encouragés à voyager localement. Alors, ce sera le moment parfait pour faire le tour de notre région, visiter nos attraits, visiter nos forêts, visiter notre propre ville et les autres villes de la région. Pourquoi ne pas louer une chambre d’hôtel, un terrain de camping ou un chalet ? Pourquoi ne pas planifier des activités et créer une liste d’endroits que vous voulez découvrir comme on le fait lorsqu’on voyage ailleurs? Cet été, ce sera le meilleur moment pour connaitre la juste valeur de notre région et l’apprécier telle qu’elle est. Prenez le temps.

Bonne saison estivale à tous !

Photo de couverture | Trinity Treft sur Unsplash

Une année 2019 mouvementée pour l’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or

Une année 2019 mouvementée pour l’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or

À l’aube d’une saison touristique difficile, l’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or tenait son assemblée générale annuelle.

VAL-D’OR, 28 mai 2020 – Le 26 mai, l’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or (OTCVO) procédait à son assemblée générale annuelle de façon virtuelle. Lors de celle-ci, le rapport annuel 2019 a été présenté et des élections pour quatre postes du conseil administratif ont été faites.

Le rapport annuel 2019 démontre clairement que l’organisme se porte bien. En plus de ses activités habituelles comme le soutien aux intervenants touristiques, la promotion de l’offre touristique (plus de 165 produits et services) et le développement de marché, plusieurs projets ont été amorcés. Nommons à titre d’exemple, la rénovation du bureau d’information touristique, l’adoption d’un nouveau plan de développement, des expériences documentaires immersives et une collaboration avec TVC9.

Quant au bureau d’information touristique, celui-ci a connu une légère baisse d’achalandage en lien avec le projet de rénovation. Cependant, une hausse des demandes d’information par courriel, sur les médias sociaux et des visites sur le site internet tourismevaldor.com montre que les visiteurs s’informent toujours autant, mais de façon différente. D’ailleurs, l’OTCVO s’applique à être très présent sur le web, et ce à travers plusieurs types de plateformes comme les sites internet de référencement, son blogue, les médias sociaux, une infolettre, etc. L’organisme a d’ailleurs vu son nombre de vues, d’abonnées et d’utilisateurs augmenté sur toutes ses plateformes web.

Suite à la présentation du rapport annuel 2019, l’OTCVO a procédé à l’adoption des modifications aux règlements généraux permettant aux citoyens ayant un intérêt pour le développement touristique de notre municipalité de se joindre à l’équipe.

Le nouveau conseil d’administration de l’OTCVO se compose de :

Président, M. Guy Faucher;

Vice-présidente, Mme Johanne Vienneau;

Secrétaire /trésorière, Mme Lisyane Morin;

 

Administrateur, M. Gérard Paquin;                    Administratrice, Mme Sophie Gareau;

Administratrice, Mme Diane Chevalier;             Administratrice, Karine Roy;

Administrateur, M. Renaud Martel;                   Administrateur, M. Pierre Ouellet

 

À l’aube d’une saison touristique difficile, notre équipe est déjà au travail afin d’innover dans les façons de faire tout en apportant un soutien aux intervenants touristiques pour surmonter les défis qui parsèmeront nos routes.  « On est toujours là » pour répondre aux demandes d’informations et alimenter les réseaux sociaux d’informations pertinentes à la relance de l’industrie touristique du Québec.

– 30 –

 

Pour information

Nancy Arpin

Directrice générale

819 824-9646 poste 6224

[email protected]

L’Abitibi-Témiscamingue reconnue internationalement pour sa culture

L’Abitibi-Témiscamingue reconnue internationalement pour sa culture

L’Abitibi-Témiscamingue fait désormais partie des territoires leaders dans le programme de Villes Leaders de Cités et Gouvernements locaux unis (CGLU). Il s’agit d’une reconnaissance internationale importante qui place la région parmi les 14 territoires internationaux reconnus pour leur culture. L’Abitibi-Témiscamingue devient donc leaders de culture auprès d’autres grandes villes du monde tels que Barcelone, Rome, Buenos Aires et Bogota. Une annonce fait par Tourisme Abitibi-Témiscamingue le 21 octobre 2019.

Qu’est-ce que le CGLU?

Le CGLU est le réseau mondial des villes et des territoires qui représente et œuvre pour la défense des intérêts des gouvernements locaux, régionaux sur la scène internationale. L’organisation a été créée en 2004 lorsque les autorités locales et régionales du monde entier décident d’unifier leur voix sur la scène internationale. Le CGLU promeut une société juste, durable et solidaire fondée sur la démocratie locale, l’autonomie et la décentralisation. Les membres de cette organisation mettent leurs connaissances en communs pour œuvrer dans les domaines suivants : culture, inclusion sociale, coopération au développement, droits humains démocratie participative, égalités des genres, etc.

 

Leurs objectifs en tant qu’organisation sont :

RENFORCER le rôle des gouvernements locaux et régionaux dans le système international de prise de décision ;

MOBILISER l’action locale en faveur du développement ;

PROMOUVOIR des gouvernements locaux et des associations nationales représentatives, fortes et efficaces ;

ENCOURAGER l’innovation au service de la gouvernance locale.

 

Le CGLU représente une voix forte et unie devant la communauté internationale.

Les avantages de faire partie du CGLU

En 2004, le CGLU a lancé l’Agenda 21C qui fait de la culture le quatrième pilier du développement durable. C’est un cadre de référence  qui encourage les gouvernements locaux et régionaux à se mettre en action. C’est donc pour sa portion culturelle que l’Abitibi-Témiscamingue intéresse le CGLU. La région devient un territoire modèle dans la mise en œuvre de 21 actions pour la culture ainsi que dans la promotion des activités de la Commission culture de CGLU. C’est avec sa démarche Culturat que l’Abitibi-Témiscamingue est devenue un modèle tout à fait unique d’une région entière qui se mobilise autour de l’application concrète de l’Agenda 21C.

Culturat c’est une démarche de mobilisation régionale qui cherche à faire de l’Abitibi-Témiscamingue une région accueillante, attractive et où il fait bon vivre, en misant sur la culture comme source de fierté. D’action et de rapprochement. Culturat vise à marquer le territoire par l’art, à fleurir, verdir et créer de beaux espaces, à s’investir dans le rapprochement et la fraternité entre Autochtones et Allochtones, ainsi qu’à engendrer de fiers ambassadeurs culturels qui aiment et qui partagent leur culture et leur identité. Ce mouvement est né, en 2012, du désir de plusieurs acteurs de la communauté régionale.

La culture en Abitibi-Témiscamingue dans quelques années

Ce titre n’est pas une raison pour la région de relâcher les efforts mis dans la culture et son rayonnement depuis les dernières années. C’est plutôt l’occasion  de redonner un nouveau souffle à la démarche Culturat et redoubler d’efforts. Nous sommes toujours à l’affût de nouvelles idées. Le président de Tourisme Abitibi-Témiscamingue, M. Émilien Larochelle mentionne : « Nous souhaitons toujours améliorer nos pratiques, notamment en innovation sociale et en médiation culturelle ». Selon lui, le soutien que nous apporteront le CGLU et l’expérience du réseau des Villes Leaders seront un atout considérable pour l’Abitibi-Témiscamingue. La nomination de Ville Leader va permettre à tous d’échanger et d’apprendre auprès des leaders mondiaux en culture et en tourisme.

 

Source :

CGLU

BILAN DES ACTIONS ET DES RÉSULTATS CULTURAT 2012-2016

COMMUNIQUÉ DE TOURISME ABITIBI-TÉMISCAMINGUE

 

Photo de couverture | Marie-Claude Robert

Un bilan 2018 bien rempli pour l’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or

Un bilan 2018 bien rempli pour l’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or

Le 5 juin dernier l’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or (OTCVO) procédait à son assemblée générale annuelle. Lors de celle-ci, le rapport annuel 2018 a été présenté et des élections pour trois postes du conseil administratif ont été faites.

Le rapport annuel 2018 démontre clairement que l’organisme a le vent dans les voiles. En plus de ses activités habituelles comme le soutien aux intervenants touristiques, la promotion de l’offre touristique (plus de 165 produits et services) et le développement de marché, plusieurs projets ont été amorcés. Nommons à titre d’exemple une solution web de gestion de données, la rénovation du bureau d’information touristique, un nouveau plan de développement, des expériences documentaires immersives et une collaboration avec TVC9. Ceux-ci doivent être terminés en 2019.

Quant au bureau d’information touristique, celui-ci a connu une légère baisse d’achalandage. Cependant, une très forte hausse des demandes d’information par courriel, sur les médias sociaux et des visites sur le site internet tourismevaldor.com montre que les visiteurs s’informent toujours autant, mais de façon différente. D’ailleurs, l’OTCVO s’applique à être très présent sur le web, et ce à travers plusieurs types de plateforme comme les sites internet de référencement, son blogue, les médias sociaux, une infolettre, etc.

L’organisme a d’ailleurs vu son nombre de vues, d’abonnées et d’utilisateurs augmenté sur toutes ses plateformes web. Autre fait marquant, le nombre de tournées de presse a vu une augmentation de 39% par rapport à 2017. Il s’agit au total de 25 médias accueillis à Val-d’Or en collaboration avec Tourisme Abitibi-Témiscamingue ainsi que les festivals et intervenants touristiques de Val-d’Or. Il s’agit de promotion très payante pour la destination et l’OTCVO souhaite continuer à développer cet axe.

Suite à la présentation du rapport annuel 2018, l’OTCVO a procédé à l’élection de trois membres du conseil d’administration. Deux postes « administrateur tourisme général » et un poste «administrateur  attraits et événements » étaient en élection. Alors que madame Johanne Vienneau (Réserve faunique La Vérendrye) et madame Diane Chevalier (Au Soleil couchant) ont été élues par acclamation, le poste « administrateur attraits et événements » est toujours vacant. L’OTCVO cherche donc encore une personne dynamique dans le milieu événementiel afin de compléter son conseil d’administration.

Le Conseil d’administration de l’OTCVO peut aussi compter sur l’expertise de M. Gérard Paquin (Hôtel Continental), Mme Lisyane Morin, Mme Sophie Gareau, M. Guy Faucher, M. Robert Larivière et M. Pierre Ouellet.

Les personnes souhaitant s’impliquer peuvent communiquer avec la directrice générale de l’organisme, madame Nancy Arpin, par téléphone au 819 824-9646 poste 6224 ou par courriel au [email protected].

Photo de couverture: Ben White sur Unsplash

VOIR LE RAPPORT ANNUEL
Tourisme Val-d’Or et TVC9 s’allient pour faire découvrir Les Coulisses du tourisme dans la Vallée-de-l’Or

Tourisme Val-d’Or et TVC9 s’allient pour faire découvrir Les Coulisses du tourisme dans la Vallée-de-l’Or

C’est avec fébrilité que l’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or (OTCVO) et TVC9 annoncent leur collaboration pour Les Coulisses du tourisme, une série de 17 épisodes sur le tourisme dans la Vallée-de-l’Or qui seront diffusées dans le cadre de la programmation hiver-printemps 2019 de TVC9. Alors que les épisodes sont pensés et animés par Étienne Lejeune et Kristel Aubé-Cloutier de l’OTCVO, le tournage et le montage ont été réalisés par Clara Fortin et Pier-Luc Létourneau de TVC9, utilisant l’expertise respective des deux organisations pour un résultat flamboyant.

Les Coulisses du tourisme présentent des organisations touristiques de La Vallée-de-l’Or selon différentes thématiques telles que la gastronomie, l’hébergement, le développement touristique ou encore la culture. « Le concept des Coulisses du tourisme va bien au-delà de faire la promotion de l’offre touristique. Il s’agit de faire découvrir le travail de gens passionnés dans l’industrie, leurs défis, leurs enjeux et leurs réussites », souligne le président de l’OTCVO M. Gérard Paquin.

« C’est une fierté de collaborer avec des organismes bien établis pour faire rayonner notre milieu de vie et les gens qui le façonnent. Les émissions produites témoignent à la fois du dynamisme de notre communauté et du savoir-faire des gens d’ici », ajoute pour sa part Marc-André Sévigny, gestionnaire principal de Cablevision.

Les épisodes des Coulisses du tourisme seront diffusés tous les mercredis à 18 h 30 et 21 h, du 16 janvier au 9 mai, sur les ondes de TVC9 (109/419) pour les abonnés de Cablevision, ou en direct sur le Web au www.tvc9.cablevision.qc.ca/en-direct . Une semaine après la diffusion, les épisodes seront également disponibles au https://vimeo.com/tvc9.

– 30 –

Source et information

Kristel Aubé-Cloutier
Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or
819 824-9646, poste 6228
[email protected]

Isabelle Luneau
TVC9, chaîne exclusive à Cablevision
819 825-9977, poste 7900
[email protected]

Les épisodes des Coulisses du tourisme

ÉPISODE 1 – L’information touristique

Invités : Nancy Arpin, Charline Béland, Caroline Gélinas et Marie-Ève Desrosiers du bureau d’information touristique de Val-d’Or

Dates et heures de diffusion : Mercredi 16 janvier, 18h; Mercredi 16 janvier, 21h; Jeudi 17 janvier, 9h; Vendredi 18 janvier, 14h30; Samedi 19 janvier, 19h; Dimanche 20 janvier, 9h30

 

ÉPISODE 2 – La motoneige

Invités : Nelson Laflamme du Club motoneige Val-d’Or et Alexandra Trahan de l’Escale Hôtel Suites

Dates et heures de diffusion : Mercredi 23 janvier, 18h; Mercredi 23 janvier, 21h; Jeudi 24 janvier, 9h; Vendredi 125 janvier, 14h30; Samedi 26 janvier, 19h; Dimanche 27 janvier, 9h30

 

ÉPISODE 3 – La gastronomie

Invités : Ghislain Trudel de Promotion Agro et Jonathan Deschamps de la microbrasserie Le Prospecteur

Dates et heures de diffusion : Mercredi 30 janvier, 18h; Mercredi 30 janvier, 21h; Jeudi 31 janvier, 9h; Vendredi 1er février, 14h30; Samedi 2 février, 19h; Dimanche 3 février, 9h30

 

ÉPISODE 4 – L’hébergement touristique

Invités : Christel Lachance et Serge Paradis de l’Auberge de l’Orpailleur, Suzanne Lejeune de la Vieille auberge et Suzanne Leduc et Kathy Belleau de l’Hôtel Continental

Dates et heures de diffusion : Mercredi 6 février, 18h; Mercredi 6 février, 21h; Jeudi 7 février, 9h; Vendredi 8 février, 14h30; Samedi 9 février, 19h; Dimanche 10 février, 9h30

 

ÉPISODE 5 – Les sentiers récréatifs et le plein air

Invités : Nathalie Perrault et Sabrina Goyette de la Forêt récréative et Michel Lavoie d’Accro-Vélo

Dates et heures de diffusion : Mercredi 13 février, 18h; Mercredi 13 février, 21h; Jeudi 14 février, 9h; Vendredi 15 février, 14h30; Samedi 16 février, 19h; Dimanche 17 février, 9h30

 

ÉPISODE 6 – L’art et l’architecture

Invités : Carmelle Adam et Serge Larocque du Centre d’exposition de Val-d’Or et Martine Beauchamp, artiste multidisciplinaire

Dates et heures de diffusion : Mercredi 20 février, 18h; Mercredi 20 février, 21h; Jeudi 21 février, 9h; Vendredi 22 février, 14h30; Samedi 23 février, 19h; Dimanche 24 février, 9h30

 

ÉPISODE 7 – Les pourvoiries

Invités : Violaine Audet de la Pourvoirie du lac Faillon et Johanne Vienneau de la Réserve faunique La Vérendrye

Dates et heures de diffusion : Mercredi 27 février, 18h; Mercredi 27 février, 21h; Jeudi 28 février, 9h; Vendredi 1er mars, 14h30; Samedi 2 mars, 19h; Dimanche 3 mars, 9h30

 

ÉPISODE 8 – La Cité de l’Or

Invités : Daniel Massé, membre fondateur de la Cité de l’Or et Guy Édouard Bouchard et Maxime Dupuis de la Cité de l’Or

Dates et heures de diffusion : Mercredi 6 mars, 18h; Mercredi 6 mars, 21h; Jeudi 7 mars, 9h; Vendredi 8 mars, 14h30; Samedi 9 mars, 19h; Dimanche 10 mars, 9h30

 

ÉPISODE 9 – La restauration

Invités : Olga Coronado Mijangos de Choco-Mango, Yves Moreau du Monti à l’Hôtel & Suites Forestel et Renaud Alexandre de Habaneros Grill Mexicain

Dates et heures de diffusion : Mercredi 13 mars, 18h; Mercredi 13 mars, 21h; Jeudi 14 mars, 9h; Vendredi 15 mars, 14h30; Samedi 16 mars, 19h; Dimanche 17 mars, 9h30

 

ÉPISODE 10 – La culture

Invités : Geneviève Béland du service culturel de la Ville de Val-d’Or, Louiselle Blais du Bistro Bar l’Entracte et Robert Migué initiateur des Couchers de soleil musicaux

Dates et heures de diffusion : Mercredi 20 mars, 18h; Mercredi 20 mars, 21h; Jeudi 21 mars, 9h; Vendredi 22 mars, 14h30; Samedi 23 mars, 19h; Dimanche 24 mars, 9h30

 

ÉPISODE 11 – Kinawit

Invités : Oscar Kistabish, Tom Bulowski et Fabienne Théonet de Kinawit et Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or

Dates et heures de diffusion : Mercredi 27 mars, 18h; Mercredi 27 mars, 21h; Jeudi 28 mars, 9h; Vendredi 29 mars, 14h30; Samedi 30 mars, 19h; Dimanche 31 mars, 9h30

 

ÉPISODE 12 – L’Histoire de Senneterre par le chemin de fer

Invités : Jean-Maurice Matte, Maire de la Ville de Senneterre, Marie-Pier Bordeleau-Genest de la Corporation de développement économique de Senneterre, Violaine Audet de la Pourvoirie du lac Faillon et Claude Chartrand de L’Histoire de Senneterre par le chemin de fer

Dates et heures de diffusion : Mercredi 3 avril, 18h; Mercredi 3 avril, 21h; Jeudi 4 avril, 9h; Vendredi 5 avril, 14h30; Samedi 6 avril, 19h; Dimanche 7 avril, 9h30

 

ÉPISODE 13 – Les festivals

Invités : Camille Trudel et Cassandra Pleau du Festival d’humour en Abitibi-Témiscamingue, Lilianne et Guy Pilotte, festivaliers, Lynda Perrault du Festival western de Malartic et Mélissa Drainville du FRIMAT

Dates et heures de diffusion : Mercredi 10 avril, 18h; Mercredi 10 avril, 21h; Jeudi 11 avril, 9h; Vendredi 12 avril, 14h30; Samedi 13 avril, 19h; Dimanche 14 avril, 9h30

 

ÉPISODE 14 – L’histoire de Val-d’Or

Invités : Paul-Antoine Martel de la Ville de Val-d’Or, Bruno Turcotte, Véronique Filion et acteurs de Val-d’Or vous raconte son histoire

Dates et heures de diffusion : Mercredi 17 avril, 18h; Mercredi 17 avril, 21h; Jeudi 18 avril, 9h; Vendredi 19 avril, 14h30; Samedi 20 avril, 19h; Dimanche 21 avril, 9h30

 

ÉPISODE 15 – La Bell en Kayak

Invités : Stéphanie St-Pierre, initiatrice de La Bell en kayak, Gabrielle Marchand et Marie-Pier Bordeleau Genest de la Corporation de développement économique de Senneterre, Conseillers en séjours du bureau d’information touristique de Senneterre et Cédric de Marneffe de l’École de pagaie Eau vive expérience

Dates et heures de diffusion : Mercredi 24 avril, 18h; Mercredi 24 avril, 21h; Jeudi 25 avril, 9h; Vendredi 26 avril, 14h30; Samedi 27 avril, 19h; Dimanche 28 avril, 9h30

 

ÉPISODE 16 – Les Jardins à fleur de peau

Invités : Jacques Pelletier et Francyne Plante des Jardins à fleur de peau

Dates et heures de diffusion : Mercredi 1er mai, 18h; Mercredi 1er mai, 21h; Jeudi 2 mai, 9h; Vendredi 3 mai, 14h30; Samedi 4 mai, 19h; Dimanche 5 mai, 9h30

 

ÉPISODE 17 – Le développement touristique

Invités : Nancy Arpin de l’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or, Philippe Lord de la Microbrasserie Le Prospecteur et Aksel Nielson-Kolding et Alex Duchainy d’Entre Lemoine et l’arbre

Dates et heures de diffusion : Mercredi 8 mai, 18h; Mercredi 8 mai, 21h; Jeudi 9 mai, 9h; Vendredi 10 mai, 14h30; Samedi 11 mai, 19h; Dimanche 12 mai, 9h30

Coulisses du tourisme épisodes
Pas le temps de s’ennuyer cet été

Pas le temps de s’ennuyer cet été

VAL-D’OR, 10 septembre 2018 – La saison estivale touristique 2018 a été riche en activités et en divertissements.

L’été 2018 a été caractérisé par beaucoup de nouveautés: Val-d’Or vous raconte son histoire, l’animation au parc Albert-Dumais dont Les Jeudis en scène et les couchers de soleil musicaux, pour ne nommer que ceux-là.  Avoir une offre aussi diversifiée facilite grandement le travail de nos conseillers en séjours, car il y a toujours quelques choses à proposer en plus des attraits touristiques majeurs. De plus, le beau temps a fait sortir les gens; visiteurs et citoyens ont répondu favorablement en participant en grand nombre. À titre d’exemple, la pièce « Crépuscule boréal » a été téléchargée plus de 10 000 fois, pour une moyenne de 100 fois par jour, depuis la mise en place des couchers de soleil musicaux au parc Belvédère. Pour sa part, la fréquentation du bureau d’information touristique (BIT) de Val-d’Or est restée similaire avec une légère hausse au mois d’août. Ces données ne tiennent pas compte de l’achalandage engendré par la vente des billets de Val-d’Or vous raconte son histoire, représentant des transactions pour environs 780 billets.

Puis, concernant son accueil à l’extérieur des murs grâce à son Infomobile, l’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or (OTCVO) a vu une hausse de ses activités et de sa portée. Pour la cinquième saison de l’Infomobile, 3 875 km ont été parcourus afin de remettre 4 715 guides touristiques de La Vallée-de-l’Or et 6 115 cartes touristiques de Val-d’Or. Au total, ce sont 66 lieux et événements à fort potentiel touristiques qui ont été visités. Le visuel de l’Infomobile a été totalement revu cette année proposant des représentations dessinées d’emblèmes valdoriens tels qu’une maison du Village minier de Bourlamaque. Ce visuel a été très apprécié par les gens et a inspiré plusieurs visiteurs dans leurs activités à Val-d’Or. L’OTCVO souhaite remercier ses fidèles partenaires qui s’impliquent dans ce projet et se surpassent en générosité année après année : Poirier Hyundai, Trim-Line 3 M Abitibi et Tourisme Vallée-de-l’Or.

L’été 2018, c’est aussi une quinzaine de médias accueillis comparativement à une dizaine l’année dernière. L’accueil de tournées de presse se fait en collaboration avec Tourisme Abitibi-Témiscamingue ou avec les festivals. Elles représentent de belles retombées pour les intervenants touristiques tant dans les réseaux sociaux que dans les médias papier.

– 30 –

Source et information

Nancy Arpin, Directrice générale
819 824-9646, poste 6224
[email protected]

Un bilan de feu

Un bilan de feu

Le mercredi 13 juin dernier se tenait notre Assemblée générale annuelle. Lors de cet événement, on y présente notre rapport annuel dans lequel se trouve l’ensemble des activités et projets mis à terme dans la dernière année.

Tous les membres de l’équipe permanente mettent la main à la pâte en énumérant et décrivant les différents projets et activités qu’ils ont coordonnés. De mon côté, je dois aussi me charger de disposer le tout en un document professionnel et clair. Bref, je m’occupe du graphisme. J’ai donc l’opportunité de voir l’ensemble du rapport annuel. Parce que disons-le, même si on se donne parfois des objectifs (genre lire le rapport annuel), l’ensemble des tâches qu’on a à faire et le train-train quotidien nous font parfois déroger des choses superflues qu’on s’était dit qu’on voulait faire.

Bref, je lis notre rapport annuel.

Mon ami, c’est un rapport annuel sous le sceau du dynamisme, du développement, des partenariats et de la performance! Je ne réalisais pas à quel point on avait une équipe flabergastante et à quel point on travaille fort! Deux nouvelles images promotionnelles pour nos objets souvenirs et promotionnels, un plan de communication, un nouveau guide touristique, un nouveau événement pour amasser des fonds, en partenariat avec le Centre d’exposition, une augmentation et un raffinement de notre présence sur le web, un partenariat avec Tourisme Amos-Harricana et une méchante grosse augmentation des tournées de presse! Ça, c’est les points les plus forts de notre rapport annuel 2017. Seulement les plus forts; parce qu’il y en a plus encore. Parce qu’il y a tout le travail qu’on faisait déjà avant de développer ces nouveaux projets, partenariats.

boutique souvenirs valdor

Nos deux nouvelles images: Val-d’Or, je t’aime et la route 117 représentant le côté multiculturaliste de la ville et la mythique route transcanadienne qui traverse la ville.

En lisant notre rapport annuel, j’étais fière de mon équipe. Fière de participer au développement de Val-d’Or et l’Abitibi-Témiscamingue. Fière de contribuer à une image positive de notre territoire. Mais surtout, j’étais fière de tout le travail accompli en si peu de temps avec si peu de personne.

Si tu veux lire ce fameux rapport annuel, tu n’as qu’à cliquer ici.

Mon éditorial – le tourisme est une grosse pieuvre ni noire, ni blanche

Mon éditorial – le tourisme est une grosse pieuvre ni noire, ni blanche

Tout n’est pas blanc ou noir. Développer, valoriser et faire la promotion du tourisme, ça n’implique pas seulement les services et produits touristiques.

Commençons avec le développement. Le développement, ça commence par le sentiment d’appartenance des habitants d’un territoire, leur fierté par rapport à leur terre, mais aussi la qualité de vie des citoyens. Si les habitants d’un territoire ne sont pas heureux et fiers de leur ville et de leur région, leur accueil aux visiteurs ne sera pas à son meilleur. Alors quand on s’implique dans un comité d’accueil des nouveaux arrivants ou qu’on assiste à une présentation sur un plan d’action pour la lutte contre le racisme et la discrimination, on fait du développement touristique! On participe à créer un milieu de vie riche de culture, de partage et d’activités pour le bien-être des citoyens. Des citoyens fiers et heureux sont les meilleurs hôtes du monde!

Quand on travaille à valoriser et mettre en lumière la richesse de la grande diversité culturelle à Val-d’Or, on met en valeur notre unicité, la personnalité et les couleurs de la ville. Quand on présente, dans nos plateformes de communication comme notre infolettre, notre blogue et nos réseaux sociaux, ce qui se passe à Val-d’Or et qui n’a pas de liens directs avec le tourisme, on informe les citoyens et participe à la même occasion à augmenter leur sentiment de fierté et d’appartenance envers la ville et la région. Alors, quand ils rencontrent des visiteurs ils peuvent parler de leur ville et de ce qui se passe ici en meilleure connaissance de cause. Ils deviennent alors de meilleurs ambassadeurs et les meilleurs conseillers en séjours qu’il soit. Et disons-le, lorsqu’on visite une ville, une région, un pays, on ne s’intéresse pas seulement aux attraits, mais à sa personnalité, ses couleurs, son histoire et ses secrets. On aime ça avoir l’opinion des locaux et leurs endroits favoris dans la destination. Ça rend notre voyage plus vrai, plus authentique et mémorable.

Ce qui m’amène à mon deuxième point; faire la promotion touristique d’un territoire, ce n’est pas seulement d’informer les futurs vacanciers des endroits où ils peuvent manger et dormir et qu’est-ce qu’ils peuvent faire. C’est leur présenter notre territoire sous tous ses angles pour leur donner le goût de venir nous visiter, nous connaître et échanger avec nous. De leur présenter nos paysages, notre culture, nos habitants et nos activités incontournables qui contribuent à la définition de notre identité.

OTCVO-JeTaime-CoverFB

Notre image promotionnelle créée en 2017 par l’artiste Caroline Trudel qui se veut un hommage au multiculturalisme de Val-d’Or depuis ses débuts, à tous ses bâtisseurs qui ont su bien vivre ensemble et qui y travaillent encore aujourd’hui.

Les aspects économique, communautaire, culturel et social d’un territoire contribuent à créer et entretenir une industrie touristique en santé. Mais l’inverse est aussi vrai. Le tourisme ça permet de valoriser une culture, de diversifier et bonifier une économie en plus d’encourager la création d’événements et d’activités culturels, l’embellissement des espaces publics et l’installation d’infrastructures récréatives dont les citoyens peuvent aussi profiter.

C’est ce qui me fascine et me stimule le plus en tourisme, cette interrelation entre tous les aspects d’une société; son économie, ses gens, son environnement et plus encore. Un peu comme une grosse pieuvre qui étend ses tentacules partout et laisse sa trace à plusieurs endroits. Mon travail, je l’adore. Parce qu’il me permet de prendre part à quelque chose de plus grand que moi. Parce qu’il me permet de contribuer à l’amélioration et au bien-être de ma communauté. Et parce qu’il me permet de découvrir et plonger dans une multitude d’univers et de domaines différents.

Photo de couverture | Vlad Tchompalov