Close

Tag Archive for: Sentier pédestre

Où profiter des couleurs d’automne à Val-d’Or

Où profiter des couleurs d’automne à Val-d’Or

Les matins sont de plus en plus froids, les journées raccourcissent et les feuilles changent de couleurs. Ces changements annoncent le début de l’automne, une saison adoré par plusieurs, mais aussi la fin d’une autre, l’été. L’automne est une des meilleures saisons pour profiter de l’extérieur et surtout pour profiter des belles couleurs que la nature peut nous offrir. C’est donc pourquoi nous avons eu envie de faire une liste des meilleurs endroits pour observer les couleurs d’automne à Val-d’Or.

Du haut de la Tour Rotary

La Tour Rotary est un classique en toutes saisons et en toutes occasions. Je suis presque certaine que chaque Valdorien qui reçoit de la famille ou des amies d’ailleurs les amène monter la tour d’observation au parc du Belvédère au moins une fois. La Tour Rotary, étant le plus haut point de la ville de Val-d’Or, est donc l’endroit idéal pour observer, premièrement, la ville et, deuxièmement, les forêts qui entourent la ville. À cet endroit vous pourrez donc observer les couleurs automnales sans problème.

Imaginez-vous au coucher du soleil en haut de la tour Rotary avec toutes les couleurs jaunes et orangées des feuillus à l’automne qui contraste avec le vert foncé des sapins. Un magnifique spectacle à voir absolument!

tour rotary valdor coucher de soleil musique

Être directement dans les couleurs d’automne dans nos sentiers boisées

Ici, on ne manque pas de forêts. Sur une superficie de 3 985 km2, seulement 3% du territoire est occupé. Donc, ça fait beaucoup de territoire boisé où observer les couleurs d’automne. Ça tombe bien parce que la ville à développer un réseau de sentiers à emprunter en toute saison.

Voici donc nos suggestions pour observer les couleurs directement de l’intérieur, à la marche, en patins à roues alignées ou en vélo :

Les pistes cyclables de Val-d’Or;

Les sentiers de l’École Buissonnière à Dubuisson;

La Forêt récréative de Val-d’Or;

Lac des Sœurs ;

Les sentiers de la côte de 100 pieds (à droite de l’école Saint-Joseph, 94 rue Allard).

val-d'or abitibi-témiscmaingue course à pied forêt récréative

Photo | Marie-Claude Robert

Dans le Village minier de Bourlamaque

Le Village minier de Bourlamaque est beau en tout temps, toute l’année. Les petites maisons en bois ronds, une à côté de l’autre, rendent le village charmant et unique. C’est d’autant plus vrai lors de la saison automnale. Comme c’est un village historique, le Village minier de Bourlamaque a su conserver ses éléments de l’époque. Les arbres qui ont été plantés à la construction du village sont toujours là aujourd’hui. Ces grands arbres matures deviennent d’une belle couleur orangée, parfois rouge à l’automne. Ca ajoute au cachet initial de l’endroit une touche encore plus chaleureuse. Marcher dans ce village est donc un must pour observer les belles couleurs d’automne.

Village minier de Bourlamaque en automne

Photo | Roxanne Labbé sur Instagram

Sur le bord de l’eau

Passer du temps près de nos lacs est souvent synonyme de bon temps. C’est souvent les meilleurs endroits pour avoir une magnifique vue et un beau couchers ou levers de soleil. C’est aussi un très bel endroit en automne où observer les arbres qui changent de couleurs. Lorsque le lac est calme, on peut très bien voir la réflexion des arbres pleins de couleurs dans l’eau. Un autre magnifique spectacle.

Pour trouver un lac, vous n’aurait pas de difficulté puisque nous en possédons 22 000 dans toute l’Abitibi-Témiscamingue. Si vous manquez toutefois d’inspirations d’où aller, voici nos suggestions :

Au parc Edgard Davignon (Chemin du Lac). Ce parc situé tout près de la ville vous permettra d’observer les couleurs d’automne près d’un lac. Un bel endroit pour prendre des photos en amoureux.

Au lac des Sœurs. En plus de pouvoir y faire de la randonnée en forêt, vous pouvez aussi profiter du petit lac calme et des arbres colorés.

Sentier à Val-d'Or au Lac des Soeurs

Photo | Caroline Gélinas sur Instagram

C’était ici notre top 4 des endroits où profiter des couleurs d’automne à Val-d’Or.

Profitez-en pour prendre des photos, cette saison ne dure pas très longtemps. N’hésitez pas à nous identifier dans vos photos et à utiliser le #tourismevaldor sur Instagram. On aime voir ce que vous avez capté comme moment. Il nous arrive aussi de partager vos photos si vous le voulez bien, bien sûr!

 

 

 

Photo de couverture |Caroline Gélinas

Où voir les couleurs d'automne à Val-d'Or, les meilleurs endroits.
Vivre le moment présent grâce au tourisme autochtone

Vivre le moment présent grâce au tourisme autochtone

Grâce à mon travail, j’ai la chance de vivre plein de nouvelles expériences et de les partager avec toi.

La découverte de la culture autochtone suscite de l’intérêt auprès de la clientèle touristique européenne, mais est-ce autant le cas pour les touristes québécois? Que connaissons-nous de la culture autochtone? À Val-d’Or en Abitibi-Témiscamingue notre quotidien s’entrecroise tous les jours avec les gens des Premières Nations soit de passage ou qui sont installés avec nous en milieu urbain. On se côtoie dans la rue, à l’épicerie, à l’école, lors d’évènements sportifs, dans les fêtes et festivals, mais est-ce qu’on se connaît vraiment? Par expérience, je dirais qu’on ne connaît pas grand-chose l’un de l’autre et que ça manque cruellement à notre culture.

Voici une excellente raison de faire un séjour au site culturel Kinawit qui accueille la clientèle touristique depuis l’été 2017. C’est un ancien camp scout, situé sur le bord du magnifique lac Lemoine. L’endroit a été transformé en site récréotouristique ayant également une vocation communautaire pour les Premières Nations. Que ce soit pour une journée ou plus, vous en apprendrez plus que vous en avez appris en toute une vie sur ces gens d’un humour débordant avec le cœur sur la main. Plus on partage de moments avec eux et plus on a le goût de les entendre nous dévoiler tout ce que nous ignorons de leur culture et de leur vécu.

Kinawit site culturel autochtone

Situé au bord du lac Lemoine en pleine nature, Kinawit est seulement à une quinzaine de minutes du centre-ville.

squeezie-au-quebec_Clement-kinawit

Lilian et Clément, lors de la séance de purification.

Banik pain autochtone Kinawit confection

La banik est un pain traditionnel autochtone.

hébergement insolite valdor kinawit camping

Les petits camps rustiques sont très bien aménagés.

Vivre le moment présent, c’est une façon de décrire ce que j’ai ressenti lors de mon séjour d’une nuit à Kinawit lorsque j’ai accompagné des vlogueurs pendant une tournée de presse (clique ici pour lire mon billet de blogue sur cette tournée de presse hors du commun). Dès notre arrivée, nous avons été accueillis par Lillian, une autochtone chaleureuse et souriante. Avec le tourbillon des visites touristiques des derniers jours, on avait l’impression que le temps venait de s’arrêter.

En compagnie de notre guide Lillian nous avons fait une séance de purification, elle nous a montré avec beaucoup de patience comment confectionner de la banik que nous avons savourée encore toute chaude. Nous avons exploré les sentiers qui encerclent le site et nous avons pris un moment pour se baigner et se ressourcer au bord de l’eau. N’hésite pas à consulter le site web de Kinawit, tu y trouveras des propositions d’ateliers de découverte de la culture autochtone.

Le soir venu nous avons profité d’un moment d’échange autour d’un feu de camp pour finalement passer la nuit dans un tipi. Pour la nuit, tu peux apporter ton sac de couchage ou tout simplement louer la literie sur place. Tu peux également vivre la totale en passant la nuit dans un tipi sur fond de sapinage ou dans les tipis avec plancher en bois. Il est même possible de faire la location de petites cabines rustiques tout aussi confortables. Clique ici pour tous les détails sur l’hébergement disponible à Kinawit.

Il est difficile d’expliquer le phénomène espace/temps que l’on ressent lorsqu’on arrive à cet endroit. Le contact avec la culture autochtone, la nature, l’espace et les services sont tous réunis pour qu’on profite du moment présent!

Je te recommande de vivre cette expérience que tu sois d’ici ou d’ailleurs!

Vivre le moment présent à Kinawit
Il n’y a pas de mauvaise température, que des mauvais vêtements

Il n’y a pas de mauvaise température, que des mauvais vêtements

La température au Québec n’a pas été exceptionnelle cet été. Ni le printemps dernier ni même l’hiver dernier. On peut dire que ce fût une année plutôt précipiteuse (tu ne trouveras pas ce mot dans le dictionnaire, je viens de l’inventer) en neige comme en pluie. Si tu as cligné des yeux au mauvais moment tu n’as sûrement pas vu l’été! On pourrait se plaindre bien longtemps de la température, ou bien faire de la limonade avec les citrons.

Je m’explique; ce n’est pas parce qu’une situation ou des éléments hors de notre contrôle ne sont pas ceux que l’on souhaitait que cela doit nécessairement être négatif. Ma mère m’a toujours dit : « il n’y pas de mauvaise température, que des mauvais vêtements ». Et bien, elle avait raison – elle a souvent raison d’ailleurs. Lorsque le soleil ne brille pas de mille feux, que la chaleur n’est pas au rendez-vous et que le ciel est gris, il est quand même possible de faire autre chose que de rester dans son salon à se plaindre de la température. C’est sûr que si tu essaies de te faire bronzer sur la plage lorsqu’il fait 16°C avec un ciel gris et un vent du nord, tu auras moins de plaisir et l’été te semblera de la bouette. Mais si tu mets tes bottes de pin comme on dit en Abitibi-Témiscamingue, ou tes bottes à vaches si tu viens de l’Estrie ou encore tes bottes de pluie si tu es de Montréal et que tu vas sauter dans les trous d’eau en essayant d’arroser tes compagnons tout en t’amusant comme un enfant, la bouette qu’est notre été se transformera en un beau soin énergisant pour la peau.

Si tu es bien habillé, le froid ou la pluie en été devient beaucoup moins désagréable. Bref, ce que je veux dire c’est que l’ingrédient principal pour profiter de l’été ou n’importe quelle autre saison, ce n’est pas la température, mais les activités que tu choisis de faire avec la bonne attitude et les bons vêtements.

C’est sûr que si tu essaies de te faire bronzer sur la plage lorsqu’il fait 16°C avec un ciel gris et un vent du nord, tu auras moins de plaisir et l’été te semblera de la bouette.

Si tu mets ton imperméable, des pantalons longs et des souliers fermés pour aller marcher dans le bois ça sera aussi agréable que si tu y allais en short avec ta belle petite camisole aux couleurs tendance de l’été, même si c’est en août. Il suffit seulement de voir les bons côtés à toute situation. Tu n’es pas encore convaincu? Tu ne trouves pas encore le côté positif à une température froide et pluvieuse en été? Ce n’est pas grave, je vais t’aider. Voici donc…

5 raisons pourquoi la pluie et le froid sont merveilleux même en été

  1. Tu as beaucoup moins de chance d’attraper un coup de soleil et d’être pris à être couché dans ton lit en étoile, couvert de 20 serviettes d’eau froide, et ce, pendant trois jours.
  2. Tu peux sauter dans les trous d’eau en essayant d’arroser tes compagnons de marche. Je ne sais pas toi, mais moi, arroser les gens m’a toujours bien fait rire. Si tu es dans le bois, tu peux aussi essayer l’alternative de secouer une branche au-dessus de quelqu’un pour l’arroser. Ça marche aussi très bien en hiver quand les branches sont bordées de neige.
  3. Le café, le thé et la tisane sont toujours meilleurs quand il fait frais. Il y a certains endroits d’ailleurs où tu peux en boire des excellents à Val-d’Or : au Balthazar Café, chez Choco-Mango et à la microbrasserie Le Prospecteur si tu as un faible pour les cafés « pimpés » – ceux avec de l’alcool. Tu peux aussi trouver du café de la maison de torréfaction locale L’Armorique au Magasin général du Prospecteur (la porte juste à côté de la microbrasserie) ou encore à la boutique Plaisir de la table. À cette même boutique, tu trouveras les thés et tisanes régionaux Thé Taxi. Ceux-ci, délicieux d’ailleurs, sont aussi disponibles au Balthazar Café et au Sushi & Cie Express.
  4. Les photos prises à l’extérieur quand le ciel est gris sont beaucoup plus belles que celles prises avec le soleil. La lumière est alors plus douce et donne un bien plus bel effet.
  5. La pluie accentue les odeurs de la forêt; l’épinette, le pin, la terre mouillée et la fraicheur! Huuummm! Une promenade en forêt sous la pluie ou après la pluie réjouira tous tes sens! Il y a d’ailleurs plusieurs sentiers pédestres à proximité de Val-d’Or où tu peux aller remplir tes narines de ces bons parfums. Tu les trouveras tous dans le guide touristique de Tourisme Vallée-de-l’Or, sur notre site internet dans la section Aventure, sport et plein air ou encore sur accespleinair.org.

Je te suggère aussi de lire notre article « Val-d’Or sous la pluie », si tu manques un peu d’inspiration pour choisir les bonnes activités.

Au risque de me répéter et d’être un peu quétaine, l’important ce n’est pas le temps qu’il fait, mais le temps qu’on passe avec les gens qu’on aime et le temps qu’on passe à rire. Avoue que maintenant tu souhaites presque l’automne soit froid et pluvieux pour t’amuser autrement…et faire de la limonade avec des citrons!

Choco-mango restaurants macarons

En plus des délicieux café, on trouve chez Choco-Mango pleins de pâtisseries, de sucreries, des crèmes glacées et sorbets maisons et des chocolats artisanaux qui goûtent le ciel.

Balthazar_cafe_restaurants_valdor_ardoise

Tu pourras aussi déguster une bonne soupe réconfortante qui goûte comme celle de grand-môma au Balthazar Café.

vélo val-d'or Abitibi-Témiscamingue

La Forêt récréative de Val-d’Or possède 100 km de sentiers récréatifs non-motorisés pour profiter pleinement de la nature.