Close

Tag Archive for: Réserve faunique La Vérendrye

À chaque photo son histoire – Le ciel de nuit et sa magie avec Jonathan Levert

À chaque photo son histoire – Le ciel de nuit et sa magie avec Jonathan Levert

Lorsqu’un photographe capture une image, c’est sa vision d’un moment qu’il offre. Parfois, on y voit l’amour d’un territoire, la beauté du moment présent ou encore l’histoire d’un lieu. Chaque photo a son histoire. Dans le cadre de VD’CLIC – Les Rendez-vous de la photographie de Val-d’Or, nous sommes heureux de vous présenter l’histoire des photos de notre collection de cartes postales ainsi que les photographes qui les ont prises.

 

Un photographe puriste et technique qui propose des images aux couleurs intenses, voici qui est Jonathan Levert. On le connaît beaucoup pour ses photos nocturnes qui sont tout simplement sublimes. C’est d’ailleurs l’une d’entre elles qui a fait chavirer notre cœur en présentant si bien la magie de nos cieux d’Abitibi-Témiscamingue. La photo de Jonathan Levert qui fait partie de notre collection de cartes postales a été prise de nuit et montre l’arche des aurores boréales et l’arche de la Voie lactée.

La photo de la carte postale

Aurore boréale et Voie lactée Abitibi témiscamingue Québec

La photo de Jonathan Levert dans notre collection de cartes postales montre très bien la grandeur de ce territoire naturel. Elle a été prise près du réservoir Dozois vers 1h du matin alors qu’il revenait de Montréal. On y voit la forêt, un plan d’eau, mais surtout l’arche de la Voie l’actée et l’arche des aurores boréales. Jonathan m’a confié qu’il voulait depuis longtemps capturer la Voie lactée et une aurore boréale sur le même cliché. Si tu es néophyte comme moi en ce qui concerne le ciel nocturne et sa magie, je t’explique. La Voie lactée bouge constamment selon la rotation de la Terre et son inclinaison ce qui fait qu’elle n’est pas toujours bien alignée avec les aurores boréales. Une photo comme celle-ci est donc très difficile à prendre et ne pas être faite au moment choisi par le photographe. Pour Jonathan, il s’agissait du bon soir, du bon moment. Bref, les étoiles étaient enfin alignées pour qu’il puisse prendre la photo dont il rêvait depuis longtemps!

À propos de la faunique La Vérendrye

C’est impératif; si tu souhaites venir en Abitibi-Témiscamingue en voiture et que tu pars du sud du Québec, tu devras traverser la réserve faunique La Vérendrye. Une belle introduction à la région, ses plans d’eau et ses forêts. Chevauchant les régions de l’Outaouais et l’Abitibi-Témiscamingue, ce territoire dispose de plus de 4 000 lacs, de majestueux versants rocheux et de longs ponts sinueux qui nous donnent l’impression de rouler sur l’eau l’espace d’un instant. On peut aussi y camper, loger dans des chalets, y pêcher et y chasser.

Portrait du photographe Jonathan Levert

Originaire de Val-d’Or, Jonathan Levert a quitté la région quelques années pour ses études. Après avoir fait une technique en tourisme et étudié la photographie, les arts visuels et la vidéo à travers un BAC par cumule en Art et communication Jonathan a fondé en 2009 sa compagnie de production audiovisuelle, d’infographie et de communications, Image nomade production. Puis en 2012, il est revenu en région où il a continué de développer son entreprise et accumuler contrats et projets personnels.

Bien que Jonathan fasse beaucoup de contrats corporatifs et événementiels, il aime varier ses styles de photographies et travaille souvent sur des projets personnels. L’un de ses plus récents projets personnels qu’il nous a présentés était l’exposition « Du chaos naissent les étoiles », une série de photographies nocturnes en région que l’on a pu admirer à  la Maison du tourisme à Amos. Cette exposition est d’ailleurs le résultat de beaucoup de recherches, de lectures et de partages avec des habitués qu’il a faits lorsqu’il a commencé à s’intéresser à la photographie de nuit à son retour en région. Si tu penses qu’un ciel, c’est un ciel, je t’arrête tout de suite! Quand j’entends Jonathan me parler de la photographie de nuit, je peux te jurer que c’est pas mal plus technique que l’on pense. Ce style photographique nécessite beaucoup de connaissances sur l’astronomie, une grande logistique et de la préparation. On ne peut pas décider de sortir n’importe quel soir et être assuré de voir des aurores boréales ou étoiles filantes en abondance. Il faut que les prévisions météorologiques et solaires soient de notre côté en plus de savoir où et dans quelle direction regarder.

Tempête Solaire /// Solar Storm (extrait)

Petit mashup des plus récents timelapses que j'ai réalisé durant la dernière année!!

Posted by Jonathan Levert - Photographe on Thursday, March 23, 2017

Une vidéo présentant l’exposition « Du chaos naissent les étoiles » de Jonathan Levert

Image nomade production

Malgré tout le travail que cela lui a demandé, Jonathan adore photographier le ciel et la nuit. En fait, il adore tout simplement la nature, ce qui transparait grandement dans ses photos. «Il y en a qui font du yoga ou de la méditation. Pour moi, aller faire de la photo de nuit c’est calme, c’est paisible, c’est beau », m’a-t-il expliqué. En plus de lui permettre de sortir de son quotidien, de prendre le temps d’être dans la nature et d’admirer le ciel, la photographie lui procure la possibilité de découvrir de nouveaux lieux ou encore de redécouvrir et faire redécouvrir de nouveaux lieux. Il aime changer d’angle et apporter une nouvelle perspective d’un endroit à travers ses clichés. Pourtant, malgré son besoin de se renouveler constamment, Jonathan conserve dans chaque photo quelque chose de bien précis : sa signature. Sa signature, c’est de garder une photo pure, c’est-à-dire ne pas la découper ou la retoucher trop profondément. Seulement la calibrer et mettre en valeur les couleurs pour garder l’intégrité de sa photo.

Isle-aux-coudres Jonathan Levert ciel étoilé

Cette photo du populaire moulin de L’Isle-aux-Coudres dans la région de Charlevoix est totalement différente de ce que nous avions vu auparavant. C’est sûrement ce nouvel angle qui a charmé Tourisme Québec qui lui a acheté cette photo. Jonathan a d’ailleurs vendu de nombreuses photos à cette organisation qui fait la promotion du Québec à travers le monde entier

Photo | Jonathan Levert

Tirer une leçon d’une discussion

En discutant avec Jonathan Levert, j’ai réalisé encore plus l’importance de reconnaître chaque photographie comme une œuvre d’art. Capturer une image de la même façon qu’un photographe l’a déjà fait, avec le même angle, la même lentille, au même moment de la journée, avec le même traitement visuel en post-production, c’est plagier. Plagier au même titre que de prendre un bout de texte dans sa composition et de s’en attribuer le mérite.

Les téléphones intelligents proposant des appareils photo assez performants ont rendu la photographie très accessible, et selon moi, c’est tant mieux! Pourtant, cela ne veut pas dire qu’il faut recopier les photographies qui ont déjà été faites, que ce soit via une photo, une peinture ou un dessin ou encore utiliser une photo que l’on a trouvée sur le web comme bon nous semble. Chaque photographie nécessite de créer, d’observer et de réfléchir et il est important de respecter ce travail.

D’ailleurs, cette discussion avec Jonathan nous a tellement inspiré chez Tourisme Val-d’Or que nous avons décidé d’offrir des ateliers-conférences à ce sujet; « Avoir de belles images sans se faire poursuivre » et « Vos droits et obligations en photo au Québec » par Francis Vachon. Elles s’adressent principalement aux professionnels de l’image et aux gens d’affaires qui utilisent du visuel à des fins professionnelles, mais elles sont offertes à tous. Clique ici pour plus de détails.

À chaque photo son histoire – Le lac des Sœurs à la Jacques Fortier

À chaque photo son histoire – Le lac des Sœurs à la Jacques Fortier

Lorsqu’un photographe capture une image, c’est sa vision d’un moment qu’il offre. Parfois, on y voit l’amour d’un territoire, la beauté du moment présent ou encore l’histoire d’un lieu. Chaque photo a son histoire. Dans le cadre de VD’CLIC – Les Rendez-vous de la photographie de Val-d’Or, nous sommes heureux de vous présenter l’histoire des photos de notre collection de cartes postales ainsi que les photographes qui les ont prises.

Amoureux du territoire, Jacques Fortier a joint ses deux passions ensemble : la nature et la photographie. À travers de magnifiques photos, il présente à ceux qui veulent bien s’arrêter l’espace d’un instant, la beauté des paysages de l’Abitibi-Témiscamingue ainsi que la nature sauvage dans toute sa splendeur et son calme.

Lors du Concours de photographies valdoriennes Zone Image 2017, il a reçu le prix Tourisme Val-d’Or pour sa photo au clair de lune au lac des Sœurs. Sa photo a donc intégré notre collection de cartes postales.

À propos de du lac des Sœurs

Le lac des Sœurs est un petit lac situé au nord-est de Val-d’Or, près du lac Blouin. Il y est interdit de s’y promener en bateau à moteur ce qui y fait un paradis pour les baigneurs, les canoteurs ainsi que les gens à la recherche de tranquillité! De plus, on y trouve une magnifique petite plage sablonneuse, et un sentier en poussière de gravier qui fait le tour du lac. Ce sentier fait 14 kilomètres de distance et on peut y faire du vélo ou encore de la marche.

La photo de la carte postale

Lac des soeurs pleine lune

La photo du photographe Jacques Fortier qui fait partie de notre collection de cartes postales montre le lac des Sœurs lors de la pleine lune. La nuit où cette photo a été prise, Jacques Fortier savait très bien ce qu’il faisait! Il s’était même déplacé quelques jours avant pour faire de la reconnaissance. Il a choisi d’y retourner ce soir-là parce qu’il savait que c’était un soir de pleine lune. Il cherchait d’ailleurs à faire une photo d’une réflexion de lune avec un éclairage qui traversait les arbres. La table qu’on retrouve sur la photo n’était par contre pas là lors de sa visite de reconnaissance. Pourtant, le photographe était très content qu’elle s’y trouve puisqu’elle symbolise bien ce que le lac des Sœurs représente pour lui; un magnifique endroit pour les fins de soirées et les rencontres amicales et familiales! En effet, nombreux y sont allés le temps d’une soirée pour rire entre amis, sortir la guitare et chanter.

Autre petite surprise de la vie ce soir-là (les étoiles étaient alignées pour s’acheter un billet de loterie) : la Grande Ourse apparaissait. Pour les néophytes de la photographie, il est très difficile de photographier en même temps les étoiles et la lune comme cette dernière éclaire tout et masque généralement les étoiles. Il est donc très impressionnant que Jacques Fortier ait réussi ce coup de chapeau!

Lorsque nous discutions de cette photo, je pouvais sentir toute la fierté de M. Fortier – avec raison. L’éclairage qui traverse les branches d’arbre et apporte une luminosité sur le sol; le cachet et la dimension humaine que la table rajoute à la photo et le duo pleine lune et Grande Ourse font de cette photo un chef-d’œuvre!

Portrait du photographe Jacques Fortier

Originaire de Val-d’Or, Jacques Fortier a toujours eu un intérêt pour la photographie. Toutefois, il s’y est mis de façon active il y a de cela une quarantaine d’années par un concours de circonstances (attends de voir à quel point c’est un beau jeu de mots tout ça). Le fait que son beau-frère commence à faire de la photographie a motivé Jacques Fortier à s’y mettre lui aussi. Un jour, il a donc pris en photo une fleur qu’il a ensuite envoyée au Magazine canadien PhotoLife dans le cadre d’un concours. Il a alors remporté le premier prix dans la catégorie « Plus grand que nature ». « C’est à ce moment-là que je me suis dit que j’avais peut-être le talent pour la photo », m’a-t-il confié en toute humilité. Il a alors commencé à en faire de plus en plus et à proposer ses services à des mariages afin de pouvoir se payer du matériel de qualité. Maintenant, M. Fortier ne fait plus de mariages se concentrant seulement sur ce qu’il a envie de photographier.

Qu’est-ce que la photographie lui apporte

Pour Jacques Fortier, la photographie permet de cerner la beauté des paysages de l’Abitibi-Témiscamingue sous différents angles, des tout petits éléments au plus grands. « C’est une forme de méditation la photo dans la nature. Un genre de yoga mental qui me force à prêter plus attention aux petites choses de la vie ». Faire de la photographie lui permet donc de se ressourcer, d’apprécier les choses simples de la vie et de vivre le moment présent.

Jacques Fortier

Cette photo a été prise dans la Réserve faunique la Vérendrye.

Photo | Jacques Fortier

Bien que ce soit principalement pour l’état d’esprit que lui apporte la photographie, Jacques Fortier espère toutefois aussi toucher les gens par ses clichés. Toucher les gens, mais dans un sens bien précis. En se promenant dans la nature pour la photographier, M. Fortier remarque qu’il y a encore énormément de pollution. Il espère qu’en montrant la beauté des paysages, il pourra conscientiser quelques âmes à prendre soin de notre terre. « Ça commence avec chacun de nous individuellement. On dirait que les gens pensent que quelqu’un d’autre va le faire à leur place. Mais ça commence par ne pas jeter son sac de plastique par terre ou un enveloppe de sandwich qui va rester là, par terre dans la forêt », a-t-il lancé avec passion et conviction. C’est d’ailleurs, selon lui, l’un des grands défis de faire de la photographie de paysages; la pollution!

Les défis de la photographie de paysage

En plus de la saleté à éviter ou ramasser avant de photographier un paysage, les éléments de la nature – le froid, la chaleur, les orages, les vents violents; name it! – sont un autre défi dans ce style. Bien qu’il puisse parfois être désagréable d’être sous la pluie ou dans le vent froid pour prendre une photo, c’est un excellent moment pour capter l’après-orage ou l’après-pluie. À cet instant, la lumière y est souvent magnifique. Il y règne souvent aussi une belle atmosphère, par exemple, avec l’apparition d’une brume.

Photographe Jacques Fortier paysage val d'or

Cette photo est un excellent exemple de l’atmosphère créé par la brume.

Photo | Jacques Fortier

En observant les photos de Jacques Fortier, on peut voir son amour pour le territoire. Non seulement à cause de sa beauté, mais aussi à travers l’importance qu’il accorde à le garder propre. Je terminerai donc sur cette note, en toute complicité avec lui (et parce que je suis totalement d’accord); garde ta planète propre!

Y’a longtemps qu’on n’a pas pêché ensemble

Y’a longtemps qu’on n’a pas pêché ensemble

Plusieurs personnes ont un membre de sa famille ou un ami avec qui elles ont partagé un moment spécial le temps d’une pêche. Pour ma part, les moments qui me manquent le plus sont ceux que je passais avec mon père. Pour le décrire, je vous dirais que c’était un gars de bois comme on dit par ici, un vrai de vrai. Il adorait la chasse et la pêche. Même faire la cueillette de petits fruits le rendait heureux tant qu’il se trouvait entouré d’épinettes ou d’eau. On n’avait pas le choix de suivre tant qu’on n’était pas assez vieux pour rester seuls à la maison. Il n’y avait qu’une option possible : suivre ses traces. Mais en fin de compte, ça ne nous dérangeait pas parce que c’était aussi un privilège de partir seuls avec lui pour une excursion dans le bois ou une expédition de pêche.

 

Je me souviendrai toujours de la fois où j’ai pêché mon premier poisson. On était en camping au lac Camille-Roy dans la réserve faunique La Vérendrye. Toute la famille y était, mes parents, mon frère et ma petite sœur. Un soir après le souper, mon père me demande si j’ai le goût d’aller trôler un peu avec lui -n’ayez pas d’arrières pensés, ici trôler n’a pas de 2e sens comme le veut l’expression signifiant flirter. Du haut de mes 8 ans et fière que mon père me propose une petite virée de pêche père- fille, je lui lance un « oui » rempli d’excitation. Sans plus attendre, je me dirige vers la chaloupe pour ne pas qu’il change d’idée ou que quelqu’un d’autre propose de venir avec nous.

lac Camille Roy réseve faunique La Vérendrye pêche

Photo | SÉPAQ, réserve faunique La Vérendrye

Le camping du lac Camille Roy dans la réserve faunique La Vérendrye permet d’unir camping et pêche.

Et c’est parti! On embarque dans la chaloupe et mon père me donne ses quelques consignes habituelles; mets ton gilet de sauvetage, reste assise et touche à rien. Après quelques minutes de navigation sur un lac miroir, mon père me prépare ma ligne avec une de ces trôles rouges et blanches que tout le monde connaît que je lance à l’eau sans plus attendre. Ça ne fait pas cinq minutes que nous avons commencées que je crie en panique : « Papa! Papa! Je pense que j’en ai un! Oui, j’en ai un! Ça tire fort… je pense que je vais l’échapper. Attrape ma canne papa! » Et lui me répond de son ton chaleureux, calme et autoritaire : « tiens bien ta canne ma belle faut pas que tu l’échappes… maintenant ramène le doucement et reste calme tout va bien aller… tu peux le faire toute seule ».

Facile à dire, mais pas facile à faire pour une petite puce de 8 ans qui est un poids plume; tenir une canne à pêche quand on a l’impression que c’est le monstre du Loch Ness qui est à l’autre bout. Au bout d’un moment, que je juge interminable, j’ai les bras en compote, mais j’ai réussi à le sortir toute seule de l’eau. Mon père était super fier de sa petite fille, ça se voyait dans ses yeux. Je venais de sortir de l’eau un énorme brochet qui devait faire au moins 8 livres. Mais l’histoire ne se finit pas là. On était tellement pressés de partir que nous avons oublié la chaîne à poissons pour l’accrocher. Le brochet était vigoureux, il gigotait tellement qu’il a failli passer par-dessus bord. C’est là que le gars de bois (mon père) sort son couteau qui est accroché à sa ceinture (toujours prêt comme un scout) et l’enfonce dans la tête du brochet pour mettre fin à ses jours. Je le regarde bouche bée. Mon père me répond alors en me voyant sans mot : « je n’avais pas le choix sinon il serait retombé dans l’eau ». Pour moi, le plus mémorable n’est pas la torture qu’il a infligée à ce brochet, mais ce moment père-fille le temps d’une chaude soirée d’été.

premier-poisson-nancy

Mon premier brochet pêché et sorti seule, à l’âge de 8 ans.

Des histoires de pêche, j’en ai d’autres, mais jamais seule avec lui. Comme il était de bonne compagnie, tout le monde voulait aller à la pêche avec lui. Comme il ne me sera plus possible de partager de nouveaux moments avec lui, je me promets de transmettre sa passion à ses petits-fils. Qui sait? Ils deviendront peut-être des gars de bois 😉

No me moleste mosquito – Comment éviter les moustiques

No me moleste mosquito – Comment éviter les moustiques

Avec l’été viennent les températures chaudes, les baignades dans le lac, le camping, les terrasses, la crème glacée… et les fichus moustiques! Afin que ta cohabitation avec ces petites bestioles se fasse en douceur et que tu profites pleinement de tes sorties en plein air, voici ce que recherchent les moustiques chez un donneur de sang, des trucs pour mieux les garder à distance et un plan de guérison s’ils réussissent à te piquer.

Comment les maringouins choisissent-ils leurs victimes

Beaucoup de recherches sont faites pour comprendre ce qui attire les moustiques lorsqu’ils sont à la recherche d’un donneur de sang et si certaines personnes sont plus susceptibles de se faire piquer que d’autres. Bien qu’il s’agisse d’un sujet complexe, certains éléments ont été confirmés.

Les moustiques sont attirés principalement par le dioxyde de carbone (CO2), le gaz que l’on dégage en respirant. Une fois la victime localisée grâce à son émanation de gaz carbonique (autre terme pour désigner le CO2), les moustiques choisissent leurs proies selon quelques facteurs.

Tout d’abord, les moustiques aiment la chaleur. Plus tu dégageras de la chaleur, plus tu seras une cible potentielle et appréciée par ces petites bibittes. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est suggéré de porter des vêtements clairs lorsqu’on veut rester loin des moustiques. Comme les couleurs foncées captent plus facilement la chaleur, la personne qui portent des vêtements foncés émanera plus de chaleur et sera plus attirante aux yeux des maringouins. Les personnes faisant de l’activité physique ou qui sont plus chaleureuses de nature seront aussi des proies plus appréciables.

Ensuite, l’odorat est très important dans le choix des moustiques pour établir leurs donneurs de sang. En fait, leur odorat est si puissant qu’ils peuvent repérer près de 150 odeurs différentes issues de notre corps – pas toutes perceptibles par l’homme. Les éléments présents dans la transpiration, les bactéries sur la peau et les autres odeurs dégagées par le corps sont des facteurs qui font qu’une odeur est attirante ou non pour les moustiques. Les odeurs de certains parfums et du cholestérol (!) sont aussi dans leurs préférences.

Autre élément très apprécié des moustiques, mais dont tu n’as aucun contrôle : ton groupe sanguin. Des chercheurs japonais ont démontré que les moustiques préféraient le groupe sanguin O pour sa forte teneur en protéines.

Une étude a aussi été faite par rapport à la corrélation entre les boissons ingérées et la fréquence des piqûres de moustiques. Cette étude a démontré que les gens qui boivent de l’alcool notamment de la bière ont plus de chance de se faire piquer que quelqu’un buvant de l’eau.

Comment éviter les moustiques

Choisis les moments et les endroits où tu vas à l’extérieur

Les moustiques étant plus nombreux au printemps (surtout si celui-ci est pluvieux), à l’aube, au crépuscule et après la pluie, le mieux est de rester à l’intérieur à ces périodes. De plus, être sur ou dans l’eau et au vent sont de bonnes façons de fuir les moustiques.

Porte des vêtements clairs plutôt que foncés et colorés

Alors que les couleurs foncées absorbent la chaleur (rappelle-toi que les moustiques sont attirés par ça), les couleurs vives sont détectées par les yeux photosensibles des moustiques.

Évite les parfums, savons ou crèmes odorantes ainsi que les lotions après-rasages

Comme je l’ai mentionné plus tôt, les moustiques se basent beaucoup sur l’odeur du corps afin de déterminer si un donneur de sang est appétissant ou non.

Reste zen!

Plus tu t’énerves, plus tu produiras de la chaleur et plus les maringouins seront attirés vers toi.

Applique du chasse-moustique, de préférence sur tes vêtements

Les insectifuges que l’on retrouve en magasin contiennent souvent du DEET, un élément chimique qui fait fuir les moustiques. Selon l’insectifuge, on retrouve de différentes concentrations de DEET. Cette concentration n’affectera pas l’efficacité du chasse-moustique, mais plutôt sa durée. Un insectifuge avec 30% de DEET durera en moyenne six (6) heures alors que celui qui en contient 10% sera efficace environ trois (3) heures. Pour les enfants de moins de 1 an, il est recommandé de ne pas utiliser un chasse-moustique avec du DEET.

Il existe aussi des chasse-moustiques naturels ou que l’on peut faire nous-mêmes. Encore une fois, c’est une question de durée. La citronnelle, l’huile d’eucalyptus citronné et le géranium rosat sont trois huiles essentielles que les maringouins n’apprécient guère. On peut les mélanger avec une huile végétale et s’en graisser le corps ou encore en mettre dans un diffuseur. Encore une fois, il n’est pas conseillé d’appliquer de l’huile essentielle sur la peau des enfants.

Quoi faire pour soulager les piqûres de moustique

Malgré tous les petits trucs que je t’ai donnés, il se pourrait très bien que certains moustiques viennent tout de même tenter de te retirer un peu de sang puisqu’il y a une chose qui les attire et qui est préférable que tu n’arrêtes pas : respirer !

Alors si tu te fais piquer et que ça te démange, voici quelques trucs qui pourraient t’aider à te soulager :

  • Applique des glaçons sur ta piqûre. Le froid de la glace fera contracter tes vaisseaux sanguins ce qui aidera à réduire le gonflement et à endormir la peau de sorte à diminuer ton inconfort.
  • Applique un coton imbibé de vinaigre pendant une trentaine de minutes sur la piqûre. Le vinaigre est un antiseptique naturel qui lutte contre les démangeaisons.
  • Applique du gel d’aloès sur les piqûres. L’aloès, c’est le ninja par excellence quand il est question de guérir la peau! De plus, ses effets de froid et d’apaisement t’aideront à éviter de te gratter.
  • Applique de l’huile essentielle de lavande aspic ou de vraie lavande (lavanda angustifolia) sur tes piqûres. Cette huile essentielle est aussi utilisée dans beaucoup de recettes de chasse-moustiques naturels.

Tu veux encore plus de trucs pour éloigner les moustiques ou soulager les piqûres? Visite notre tableau Camping sur notre compte Pinterest en cliquant ici.

J’espère que ce billet de blogue t’a plu et que tu te sens maintenant plus outillé pour combattre les moustiques plutôt que de battre des mains dans le vide avec un air agacé. J’espère que ces informations t’aideront à profiter pleinement de l’air pur et la nature cet été!

 

Photo de couverture | Manlake Gabriel

Comment éviter les moustiques
8 Raisons pour faire un voyage en moto à Val-d’Or et en Abitibi-Témiscamingue

8 Raisons pour faire un voyage en moto à Val-d’Or et en Abitibi-Témiscamingue

Les circuits moto possibles en Abitibi-Témiscamingue sont nombreux et sont promesse d’une foule d’aventures et d’endroits à découvrir. Visiteur à moto, Val-d’Or te propose quant à elle de nombreux services personnalisés, des attraits à découvrir, des restaurants qui combleront tes papilles et des établissements hôteliers qui te feront sentir comme à la maison. Les avantages à s’y arrêter sont nombreux et voici 8 raisons pour faire un voyage en moto en Abitibi-Témiscamingue et à Val-d’Or.

Rencontrer la Réserve faunique La Vérendrye

Traverser la Réserve faunique La Vérendrye vaut indéniablement le détour vers l’Abitibi-Témiscamingue. Ses paysages ornés de pins blancs, d’épinettes, de sapins et de quelques feuillus te charmeront en plus de ses nombreux plans d’eau accueillant des îles flottantes et ses majestueux caps de roche. Pour ma part, traverser le pont chevauchant la rivière des Outaouais est sans aucun doute mon passage préféré et me coupe le souffle toutes les fois! De plus, tu y trouveras de nombreuses haltes routières pour faire une petite pause et même te rafraîchir en mettant tes pieds à l’eau.

Halte routière parc la vérendrye abitibi-témiscamingue route en moto

Plusieurs haltes routières de la Réserve faunique La Vérendrye se situent en bordure d’un plan d’eau.

Une trousse de nettoyage gratuite pour faire briller ta moto

Disponible à notre bureau d’information touristique, cette trousse contient tout ce qu’il faut pour nettoyer et redonner tout le lustre que ta moto mérite. Tu peux profiter gratuitement de ce service en le demandant à notre comptoir d’accueil où nos conseillers en séjours te remettront un bac contenant l’équipement. Tu pourras alors nettoyer leur moto dans l’espace réservé à cet effet dans notre stationnement. Moustiques et poussière ne seront plus qu’un mauvais souvenir!

Des forfaits hôteliers pour profiter de ton passage chez nous

Plusieurs établissements hôteliers proposent des forfaits moto qui agrémenteront ton passage chez nous. Que ce soit l’Escale Hôtel Suites, le Quality Inn & Suites ou encore l’Hôtel Continental centre-ville, chacun t’offre le petit-déjeuner avec diverses options : souper table d’hôte, carte d’essence, visite d’un attrait ou massage. Pour voir le détails des forfaits, clique ici.

La simplicité et la chaleur des gens

L’Abitibi-Témiscamingue et Val-d’Or sont bien connus pour ça : ici, on est accueillis en roi avec sourire, chaleur et simplicité! Lors de ton passage à Val-d’Or, tu feras sans aucun doute des rencontres avec des gens rieurs, amicaux et simples qui te laisseront de beaux souvenirs de voyage.

Un centre-ville animé offrant de nombreuses possibilités de restaurants avec terrasses

Quoi de plus plaisant que de déguster une bonne bière rafraîchissante après une journée en moto, assis sur la terrasse à t’imprégner de l’ambiance estivale et te faire réchauffer le visage par les rayons du soleil? Val-d’Or a un centre-ville animé où tu trouveras de nombreux restaurants avec terrasse pour bien terminer ta journée. Par exemple, la microbrasserie Le Prospecteur a une grande sélection de bières artisanales et une terrasse sur le toit avec une vue imprenable sur le centre-ville, le Bar à poutine chez Morasse propose de nombreux choix de poutines création aussi originales que goûteuses ou encore le restaurant Ô Thaï te fera voyager en Asie avec sa cuisine typique thaïlandaise. Et j’en passe! Voici d’ailleurs 8 terrasses à découvrir à Val-d’Or.

terrasse bar bistro l'Entracte Val-d'Or voyage en moto

La terrasse du Bar bistro l’Entracte est une autre très belle option, t’offrant une vue sur le site historique du Village minier de Bourlamaque.

Une vignette pour se stationner gratuitement partout au centre-ville

Pour pouvoir profiter de ton moment sur une terrasse en toute tranquillité, nous t’offrons une vignette de stationnement touristique. Celle-ci te permettra de stationner gratuitement ta moto partout au centre-ville dans les stationnements avec parcomètre ou dans les parcs de stationnement avec un horodateur. Elle est offerte à tous les résidents de l’extérieur de la MRC de la Vallée-de-l’Or. Tu peux te procurer cette vignette gratuitement à notre bureau d’information touristique, au 1070, 3e Avenue Est à l’entrée Est de la ville soit celle que l’on voit lorsqu’on arrive de Montréal. Le bureau d’information touristique de Rouyn-Noranda offre aussi ce service pour tous les visiteurs résidants à l’extérieur de l’Abitibi-Témiscamingue.

Rouler sur l’or

Qui peut se vanter d’avoir roulé sur l’or? Eh bien, tous ceux qui ont traversé la route 117 de Val-d’Or à Rouyn-Noranda! En effet, cette route se trouve sur la faille de Cadillac, un gisement très riche en or. Pour en savoir plus sur cette faille, clique ici.

Lors de ton voyage en moto chez nous, tu peux en découvrir plus sur l’industrie minière. Tout d’abord, transforme-toi en mineur pendant quelques heures et descends à 300 pieds sous terre pour explorer les galeries d’une ancienne mine d’or à la Cité de l’Or. Puis, visite la plus grosse mine d’or à ciel ouvert présentement en opération au Canada, la mine Canadian Malartic et expérimente un tremblement de terre au Musée minéralogique de l’Abitibi-Témiscamingue.

incoutournables photographies Val-d'Or Cité de l'Or

Tu devras t’habiller comme un mineur (survêtement, casque et lumière) pour descendre dans les entrailles de la terre.

Tu seras impressionné par le gigantisme de l’équipement minier à la mine Canadian Malartic.

Un circuit de fontaines artistiques

Si tu es de ceux qui croient que les voyages en moto sont faits pour rouler en moto et non visiter des attraits sur ton passage (mon père et ma sœur sont comme ça aussi!), et bien j’ai une activité culturelle à te proposer que tu pourras faire sans t’arrêter de parcourir la route avec ta moto. Sur le territoire d’Amos-Harricana, il y a 10 fontaines artistiques situées dans 10 municipalités différentes. Ces fontaines sont un beau prétexte pour s’arrêter un instant pour prendre une petite pause. Elles sont aussi belles à regarder et originales! À travers ce circuit, tu découvriras de magnifiques paysages changeants passant d’agricoles à forestiers et t’en mettant plein les yeux de l’immensité du territoire. Tu peux trouver la carte du circuit dans le guide touristique d’Amos-Harricana disponible dans tous les bureaux d’information touristique de la région, en cliquant ici ou ici pour la visionner avec Google ou encore en téléchargeant l’application gratuite de BaladoDécouverte pour Android  ou iPhone/iPad.

Si tu veux écouter un petit vidéo de la Fabrique culturelle d’environ 3 minutes sur le circuit, clique ici.

Que ce soit pour ces routes et paysages, ses services personnalisés pour visiteurs à moto, ses restaurants et terrasses, ses activités à découvrir ou ses établissements hôteliers, l’Abitibi-Témiscamingue et Val-d’Or sont une destination à découvrir en moto. Je n’ai aucun doute que tu y vivras un séjour mémorable et surprenant!

Trucs pour le parfait voyage en voiture avec des enfants

Trucs pour le parfait voyage en voiture avec des enfants

Un voyage en voiture peut parfois être long et difficile avec des enfants, mais heureusement, j’ai une foule de petits trucs testés et de jeux pour rendre la route agréable. Native de l’Abitibi-Témiscamingue et d’une famille de trois enfants, les voyages se faisaient toujours en voiture…même lorsque la destination était la Floride! J’ai donc testé ces trucs non seulement en tant qu’adulte, mais aussi comme enfant. Je te l’affirme : il y a des jeux qui ne se démodent pas! Si tu fais de la route avec des compatriotes qui ne sont pas des enfants, mais que tu as gardé ton cœur d’enfant et que tu as un brin de folie en toi ces suggestions peuvent très s’appliquer!

Des jeux gratuits et sans préparation

Ni oui ni non

Une personne est désignée pour poser des questions à tous les autres participants qui doivent éviter les « oui » et les « non » dans leurs réponses.

Les tournes langue

Le but des tournes langue est de dire le plus rapidement et souvent possible une phrase sans faire fourcher sa langue. Les fous rires sont garantis!
Attention aux cœurs sensibles qui ne peuvent pas lire lors d’un voyage en voiture!

À saveur de l’Abitibi-Témiscamingue

  • Val-d’Or, la velouteuse vallée veinée d’or.
  • Le paisible pêcheur pêche le pâle poisson.
  • Le florilège de la faune et la flore façonne la forêt.
  • La fière famille festoie au festival.
  • Le chasseur célèbre silencieusement sa chance en sirotant sa cervoise.

Je pars en voyage, j’apporte…

Ce jeu de mémoire consiste à nommer un article à tour de rôle que l’on souhaite apporter en voyage. Les participants doivent répéter tous les articles dans l’ordre avant d’en nommer un nouveau.

Je vois…

Le jeu « Je vois… » est une belle façon de faire apprécier les paysages de la route aux enfants. Une personne doit choisir un objet, bâtiment ou personne autour de lui et le décrire aux autres joueurs qui doivent le deviner. Si tu as le mal du transport ou un de tes enfants, je te suggère de trouver un objet à l’avant de la voiture! 🙂

Les choix

Les choix représentent des heures de plaisir à faire rêver ou grimacer vos enfants en leur donnant des choix déchirants. Je vous donne un exemple : « Sois tu peux vivre dans le château de Walt Disney avec toutes les princesses ou tu ne manges plus jamais de crème glacée de ta vie; choisis! » Tu en apprendras certainement davantage sur tes compatriotes de voyage.

La cocotte en papier

Bien que la cocotte en papier demande un brin de préparation (tu dois imprimer cette feuille et la plier), elle en vaut franchement la peine pour amuser les enfants lors d’un voyage en voiture. Aussi appelée coin-coin, pouet-pouet, pouce-pouce et cube magique, il s’agit d’un origami qui permet de jouer le diseur de bonne aventure. Je t’en suggère une qui te dira quel est ton animal totem (en prendre avec modération). Elle t’en apprendra aussi un peu plus sur les noms qui viennent de dialectes autochtones.

diagramme-cocotte-en-papier-origami-day

Les petites pauses

voyage en voiture enfant trucs conseils

Si tu souhaites d’arrêter dans une halte de la réserve faunique, prévois des vêtements secs de rechange. Un pyjama ou une tenue confortable pour les enfants et les chances qu’ils s’endorment montent en flèche!

Bien que les petites pauses retardent l’arrivée, elles permettent aux enfants de se dégourdir les jambes et à tous de s’aérer l’esprit. Souvent, elles réduisent le nombre de « quand est-ce qu’on arrivvvee? ». Plusieurs haltes routières sont situées dans la Réserve faunique La Vérendrye dont plusieurs disposent de tables de pique-nique, parfait pour manger en chemin! Certaines d’entre elles sont au bord de l’eau. Vous enfants pourront se rafraîchir et, qui sait, peut faire un petit roupillon de retour dans la voiture! Tu trouveras ces haltes sur la carte de la réserve faunique.

La musique

Soyons honnête, la musique peut franchement augmenter la qualité d’un voyage en voiture. En fait, je crois sérieusement qu’avec la bonne musique, tu peux ajouter à tes plus grandes passions la traversée de la Réserve faunique La Vérendrye ou tout simplement toute grande distance en voiture que tu dois faire. Lorsque tu choisis la musique que tu apporteras, garde en tête qu’il est impératif que tu connaisses les paroles de la chanson. C’est toujours plus agréable d’écouter de la musique à tue-tête quand on participe au spectacle. Si tu n’aimes pas chanter, que tu chantes tellement faux que même toi es agressé par le son de ta voix ou que tu as une extinction de voix, n’oublie pas que tu peux aussi jouer les instruments de musique. Personnellement, l’air guitar est l’instrument que je préfère jouer et dans lequel j’excelle le plus. Tu dois trouver le tien.

Permettre aux enfants de choisir la musique peut devenir amusant et les occuper. Attention! Tu peux tout de même faire une présélection et leur demander de choisir parmi celles-ci.

Le kit du parfait voyage en voiture

Certains articles peuvent être très utiles lors de voyage en voiture. Avec ceux-ci, on occupe les enfants, on augmente le confort et on évite de s’arrêter plusieurs fois pour faire des courses en chemin. Voici une petite liste des must à apporter dans la voiture lorsque tu pars en voyage:

  • Collations
  • Oreiller
  • Couverture
  • Eau (il est préférable de prendre des bouteilles avec une paille et un couvercle si vous avez des enfants. Vous pouvez aussi y tracer des petites lignes pour déterminer le nombre de liquide que l’on peut boire entre chaque arrêt. Ceci évite de faire trop de pauses pipi!)
  • Crème solaire (Si tu prévois rouler fenêtres baissées, prévoies un peu d’écran solaire pour ton bras exposé au soleil. Quoi de plus désagréable que d’avoir le fameux coup de soleil du conducteur!)
  • Lunettes fumées et pare-soleil.
  • Musique (N’oublie pas la musique pardis! Si ta musique est sur ton téléphone ou sur un lecteur de musique, pense à apporter ton fil pour le recharger).

Des jeux qui font travailler les méninges et l’imagination, une bonne liste de musique et la trousse du parfait voyageur te permettront de faire un voyage sur la route des plus agréables avec les enfants. En partant sur la route avec l’idée que les vacances commencent au moment où on démarre la voiture, le voyage en voiture devient très amusant et créé de beaux souvenirs… surtout si on s’arrête quelques fois pour faire des petites pauses!

6 pique-niques, 6 expériences

6 pique-niques, 6 expériences

Le pique-nique est une très belle activité à faire en été qu’il soit urbain ou en pleine nature. Notre grand territoire regorge de lieux magnifiques et inspirants. Dis-moi qui tu es et je te dirai quelle expérience tu dois essayer.

Le romantique

Lorsqu’on est amoureux, on devient plus spontané et on a toujours envie de voir l’élu de son cœur. Un pique-nique sur l’heure du lunch devient alors une très bonne idée. Voici ma recette pour ce petit pique-nique improvisé. Tout d’abord, fais un arrêt au Grenier des saveurs, à la Boucanerie Fins délices ou à La Tanière William J. Walter pour te procurer des charcuteries et des fromages. Ajoute à ton panier une baguette, une bouteille de vin et le tour est joué. Comme c’est pour le lunch, le parc du Belvédère ou le parc de la Côte de 100 pieds, t’offrira de l’intimité tout près du centre-ville.

La famille qui veut s’éclater

Je te propose sans détour le parc Lemoine où sont situés des jeux d’eau. Si vous n’as pas pris le temps de faire une boite à lunch familiale, fais un arrêt chez IGA famille Pelletier (au Carrefour du Nord-Ouest ou au centre-ville) où tu trouveras des produits frais déjà préparés (crudités, fruits et petites sandwiches). Sur place, il y a de nombreuses tables de pique-nique, des parasols et un grand espace vert en plus d’un carré de sable et de modules de jeux. Les enfants ne tiendront plus en place alors prépare-toi pour de longues heures de jeux! Des jeux d’eau sont aussi disponibles à Malartic au parc du Belvédère. Alors si tu te diriges en direction de Rouyn-Noranda, pourquoi ne pas faire une halte et permettre aux enfants de se dégourdir les jambes. À noter qu’aux deux endroits il y a des salles de bain et des cabines pour se changer.

Val-d'or Abitibi-Témiscamingue parcs jeux d'eau

Le parc Lemoine met à la disposition de ces usagers salles de bain, cabines, fontaine d’eau pour boire, jeux d’eau, modules de jeux (dont deux balançoires parent-enfant), patinoire, table et parasols.

L’urbain

De nombreux parcs urbains offrent des bancs permettant un pique-nique au cœur de la ville. Que ce soit, au parc Lapointe (coin 8e Rue et 3e Avenue), parc Lévesque (avec la fontaine à côté de la Microbrasserie Le Prospecteur) le nouveau parc Albert-Dumais (entre le Cyclotonus et la Galerie du Livre) tu pourras savourer ton sandwich préféré au rythme vibrant du centre-ville.  Si tu préfères t’asseoir à une table, tu en trouveras une au coin de la 7e Rue et de la 2e Avenue à côté du clocher de l’Hôtel de Ville. À tous ces endroits, tu auras accès au WiFi gratuit.

Los amigos a la playa

En ce qui concerne le pique-nique à la plage je t’offre deux options. En zone urbaine, la plage Rotary est l’endroit par excellence avec toutes les facilités nécessaires incluant tables et toilettes. Le Balthazar café, la Sandwicherie ou les Becs sucrés-salés offrent un bel éventail de sandwichs et de salades à apporter pour tous les goûts. Ma deuxième option pour le pique-nique à la plage est sur les rives de la rivière Outaouais ou du lac Roland dans la réserve faunique La Vérendrye. Que tu sois en route pour l’Abitibi-Témiscamingue ou de retour vers Montréal cette option reste l’une de mes préférées. Si la température le permet, tu pourrais même y faire une petite saucette.  En famille, en amoureux ou en voyageur solitaire ce pique-nique restera mémorable. On inspire et on profite du moment présent! Je me vois déjà à admirer l’étendue d’eau avec une petite brise qui me décoiffe et les orteils pleins de sable. J

Balthazar_cafe_restaurants_valdor_sandwiches

Le Balthazar café offre une grande variété de sandwiches et de salades tout aussi originales que délicieuses.

Le mélomane

En saison estivale, le FRIMAT nous offre le pique-nique musical à la Place Agnico-Eagle (le site du marché public). C’est une belle occasion de découvrir la musique émergente en famille. Profite de l’abondance de produits régionaux pour te concocter un petit lunch plein de saveurs. Le reste de l’année, le Conservatoire de musique de Val-d’Or te propose les dîners musicaux. Tu peux y apporter ton lunch, mais également acheter sur place  soupe, pâtisserie ou croissant selon l’inspiration du moment. Dans le hall d’accueil, les élèves du Conservatoire partageront leur talent pour le plaisir des sens l’espace d’un dîner.  Un intermède bienvenu le dernier vendredi de chaque mois!  Les contributions volontaires seront versées à la Fondation du Conservatoire de musique de Val-d’Or. Val-d’Or participe aussi aux Pianos au diapason le 24 août 2017, une autre occasion de charmer tes oreilles le temps de la pause du midi!

L’actif

Pour cette expérience dans la Forêt récréative, je te suggère de prévoir un peu plus de temps pour en profiter pour faire une marche ou une randonnée à vélo. Sur le parcours tu y trouveras des abris avec des tables de pique-nique. Il y a aussi des facilités telles que des salles de bain et abreuvoirs. Si le cœur t’en dit, tu pourras même faire du patin à roues alignées puisque le Sentier Agnico-Eagle est entièrement asphalté et communique avec le Sentier J-P Roland Fortin qui longe la 7e Rue.  Apporte-toi un gros lunch, car toutes ces activités de plein air t’ouvriront l’appétit.  À faire en famille ou en couple selon ton inspiration du moment.

entraînement station extérieur Val-d'or Trekfit

Il y a une multitude d’activités à pratiquer dans la Forêt récréative: vélo de montagne, vélo de promenade, pumptrack, patin à roues alignées, randonnée pédestre, station d’entraînement Trekfit, cueillette de petits fruits. La location de vélo de promenade et de patins à roues alignées est disponible.

Maintenant que tu as pris bonne note de mes propositions, il ne te reste plus qu’à briser la routine une heure de lunch à la fois pour bien profiter de l’été. Bon appétit J

6 pique-niques, 6 expériences
Ouverture de la pêche au doré, soyez prêts!

Ouverture de la pêche au doré, soyez prêts!

L’ouverture de la pêche au doré est imminente. C’est en effet le 19 mai 2017 que tu pourras commencer à taquiner ce poisson. Cette espèce étant présente chez nous, si tu ne l’as jamais pêché, pourquoi ne pas tenter l’expérience d’en capturer quelques-uns? Pour que tu sois bien préparé, j’ai fait quelques recherches que je te partage à l’instant concernant les habitudes du doré, des trucs pour avoir la bonne canne, le bon fil et le bon moulinet.

Bien qu’il ne soit pas le plus grand combattant que l’on puisse trouver dans nos eaux, tu seras sûrement d’accord pour dire que le doré a la cote pour la qualité incomparable de sa chair blanche et floconneuse. Pané, en papillote, amandine ou mon préféré, sur la raclette, le doré est tout simplement délicieux! Je ferai peut-être des recettes de dorés l’objet d’un projet blogue mais voyons maintenant les habitudes de ce poisson qui te permettront de mieux le pêcher!

Connaître les habitudes du doré pour mieux le déjouer

Tout d’abord, rappelles-toi que le doré est un poisson de fond. Il est lucifuge et n’aime pas la lumière. Il cherche donc des abris plus en profondeur où se réfugier loin des rayons du soleil. Il est souvent plus actif durant les périodes de faible luminosité comme en fin de journée ou par temps nuageux. Si tu attrapes un doré à une profondeur donnée, il est fort probable qu’il s’en trouvera d’autres à la même profondeur dans le lac. On les retrouve souvent entre 12 et 25 pieds. L’utilisation d’un sonar pourra t’être d’un grand secours.

Par ailleurs, le doré est piscivore. Hé oui, c’est un poisson amateur de poissons! En plus, s’il ne trouve pas une perchaude à se mettre sous la dent, il n’hésitera pas à devenir cannibale en s’attaquant à un congénère plus petit. Le doré est aussi grégaire, il se tient en banc. S’il mord, dis-toi qu’il n’est pas seul et repères l’endroit où tu as lancé ta ligne. Il y a de fortes chances pour que tu en attrapes d’autres.

Au début de la saison de pêche tu trouveras les dorés dans les baies peu profondes en grand nombre, particulièrement près des endroits de frai. Lorsque la température de l’eau augmente, les dorés vont migrer vers les baies principales et tu les retrouveras près des structures rocheuses à des profondeurs variant de 10 à 20 pieds. Plus tard dans la saison ils se déplaceront encore, cette fois vers les endroits plus profonds. Les meilleurs moments pour la pêche au doré sont tôt le matin ou tard en après-midi ainsi que le soir, cependant il n’est pas rare de faire de belles prises au beau milieu de la journée.

pêche doré Abitibi-Témiscamingue

Au début de la saison de pêche tu trouveras les dorés dans les baies peu profondes en grand nombre, particulièrement près des endroits de frai.

Canne, fil et moulinet pour la pêche au doré

Nul besoin d’être un pêcheur expérimenté pour profiter à plein de ce sport. Toutefois, le bon équipement – particulièrement la bonne canne à pêche – t’assurera d’en tirer le maximum. Lorsque tu te rends chez un marchand d’articles de pêche, tu peux voir des dizaines, même des centaines de modèles en montre. Il peut alors être embêtant de trouver celle qui te convient. Identifies tes besoins avant de te rendre dans une boutique. À prendre en considération lors du choix de ta canne : le type de plan d’eau (lac, rivière, ruisseau), le type de poisson que tu désires attraper, et le type d’appât dont tu comptes te servir. Les cannes sont offertes en différentes longueurs, actions (indice de rigidité) et poids (une mesure de sa puissance). Pour choisir un outil qui convient à tes besoins et techniques, voyons quelques-unes de ces caractéristiques :

• Longueur de la canne

Le choix de longueur d’une canne se fera en fonction de deux variables : l’espèce/poids de poisson à attraper et le type de plan d’eau. Les cannes plus courtes sont indiquées pour pêcher dans les endroits boisés tels les rivières et les étangs et où se trouvent les gros poissons. Les cannes plus longues attraperont mieux les plus petits poissons, en aires ouvertes.

• Action de la canne

L’action d’une canne, ou son « fouet », est la rapidité avec laquelle la canne reprend sa forme originale après le lancer. Cet indice de souplesse variera de très lent à très rapide. Le choix de la canne sera donc relatif au poids du poisson à attraper. Les poissons plus lourds s’attrapent à l’aide d’une canne plus rapide, tandis que les plus petits poissons ont besoin d’une action plus lente.

• Poids de la canne

Le poids d’une canne est aussi directement lié à sa « puissance ». Les catégories de cannes à pêche sont : ultra-légères, légères, mi-légères, moyennes, mi-lourdes, lourdes et ultra-lourdes. Le poids, type ou espèces de poisson que l’on peut attraper est directement proportionnel à celui d’une canne donnée.

canne à pêche doré

Suite à mes discussions avec Schawn de Zone Chasse et Pêche Val-d’Or, mes recommandations pour le doré seraient :

  • Canne de 6 pi 6 po, mi-lourde, idéale pour la pêche à la traîne en utilisant des poissons nageurs.
  • Canne de 5 pi 9 po, mi-lourde, pour pêcher à la jig et à la ligne morte.

En effet, une canne à action médium rigide sera appropriée car c’est une canne très sensible qui perçoit la plus subtile des morsures, mais aussi très dure pour ferrer un doré en ayant une bonne pression. La canne rigide, lorsque tu ferres, obéit instantanément et te permet de capturer beaucoup plus de poissons. Si tu pêches dans un bateau avec support à cannes, Je te recommande une canne en un seul morceau puisqu’elle est plus sensible. De plus, selon Patrick Campeau, pêcheur professionnel, il est plus recommandable de choisir une canne en graphite, qu’une canne en fibre de verre. Le graphite est plus sensible. Il est donc beaucoup plus facile de détecter une touche de poisson avec ce genre de canne.

N’oublies pas que ta canne à pêche c’est comme une ligne de téléphone, elle reçoit la communication par le fil, elle se doit d’être très précise avec une bonne réception. Puisque le doré est un petit rusé, il s’organise pour minimiser son signal le plus possible. Il te sera judicieux d’utiliser un fil genre 8 à 10 lbs test et te fier aux recommandations du fabricant de ta canne à pêche. Surtout que, de façon générale, on remarque que les pêcheurs utilisent souvent un fil trop résistant (et donc trop gros) pour le type de pêche qu’ils font. Le fil doit être invisible de préférence. Saches que plus le fil est petit, plus il est sensible et retransmet bien ce qui se passe sous l’eau empêchant en même temps que le doré décèle le canular. Je ne ferai pas ici l’éloge des sortes de fils car il y en a plusieurs (monofilaments, fusionnés, tressés, fluorocarbone) et vous risquez d’être encore devant votre écran à me lire demain matin! Mais je vous suggère un très bon article de Daniel Robitaille, pêcheur professionnel.

Pour ce qui est de ton moulinet, il faut surtout que tu sois à l’aise avec et que tu le maîtrises bien. La tension doit être bien calibrée par la grosseur de ton moulinet, ta canne et ton fil. Normalement, les moulinets qui ont l’ajustement devant sont plus précis. A vrai dire, lorsque tu choisis ton moulinet, assures-toi qu’il ne soit pas trop gros, et que tu connaisses parfaitement le fonctionnement de ce dernier.  Après chaque saison de pêche, on devrait jeter le fil qui reste pour le remplacer par du nouveau. Dans le cas contraire, ce dernier pourrait s’éventer, et ainsi perdre toute sa résistance.

pêche au doré Val-d'Or Isabelle

Moi, à la pêche au doré à la Baie du till dans la réserve faunique La Vérendrye.

Lexique de pêche pour les nuls (je l’étais moi aussi avant!!)

Frai

Rapprochement sexuel chez les poissons à fécondation externe ; action de frayer

Pêche à la traîne

Technique de pêche consistant à laisser traîner le leurre derrière un bateau en mouvement

Pêche à la jig(jigger)

Pratique de pêche qui se fait à bord d’une embarcation et dans des eauxd’au moins vingt mètres de profondeur. Le nom de cette pratique vient des leurres qui sont utilisés et que l’on nomme jigs.

Ferrer

Le verbe ferrer fait référence au fait que les hameçons utilisés à la pêche sont faits de fer. Quand on ferre un poisson, cela veut dire qu’il a mordu à un hameçon en fer.

Lbs test

Cette unité de mesure est utilisée pour déterminer la puissance d’une canne à pêche. D’un côté, la puissance de votre canne traduit sa capacité à résister à une force de tension. Et de l’autre, la puissance traduit la capacité de votre canne à lancer un poids à une certaine distance.

Moulinet

Bobine commandée par une manivelle autour de laquelle on enroule le fil d’une canne à pêche.

Conseils pour l’entretien de ta canne à pêche

  • Lubrifies ton moulinet à l’aide d’un anti-corrosif tel que le WD40
  • Protèges ta canne en la rangeant dans son boîtier après usage
  • Les cannes de graphite sont conductrices d’électricité : ne jamais t’en servir lors d’orages
  • Pour éviter d’endommager ta canne de graphite, tiens-la à l’écart d’autres équipements de pêche faits de métal ou des objets abrasifs

Maintenant que tu connais mieux les habitudes du doré et que tu as découvert quelques trucs sur les cannes, le fil et les moulinets, as-tu attrapé le goût de la pêche? (Si tu ne l’avais pas déjà évidemment!) Mais pour être totalement prêt pour ta pêche, ne manque pas mon prochain article concernant les leurres pour le doré, tu y trouveras des informations sur la nouvelle législation québécoise concernant les menés et tu connaîtras le top 5 des leurres pour la pêche au doré en Abitibi! Pour lire cet article, clique ici.

Quoi faire pour une pêche au doré fructueuse