Close

Tag Archive for: Innovation

Que ça clique ou ça tique, les tics c’est pratique

Que ça clique ou ça tique, les tics c’est pratique

Ce n’est plus une surprise, l’avenir est dans le numérique. Selon moi, les entreprises qui souhaitent être performantes n’ont pas le choix de se familiariser avec celles-ci et les adopter. C’est certain; le côté humain restera toujours très important, mais les technologies d’information et des communications (TIC) peuvent permettre aux organisations d’être plus performantes. Par exemple, elles pourront y conserver et gérer des données, gérer un budget ou des horaires ou encore communiquer de l’information. Depuis maintenant cinq ans, l’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or est entré dans la vague et tente de rester à jour à ce niveau.

 

Croyez-moi; ce n’est pas facile! L’univers des TIC évolue tellement rapidement que s’en est parfois effrayant. Il y aussi tout le danger de se perdre dans les détails techniques de programmation; ça peut devenir compliqué assez facilement les notions de TIC. Il y a le temps que ça demande aussi. Pour rester à jour, il faut prendre le temps de s’informer, lire et suivre l’actualité. Puis, le nerf de la guerre : les ressources financières! Pourtant, je crois sincèrement qu’elles peuvent nous permettre d’investir notre temps aux bons endroits en réduisant le temps de travail de tâches administratives ou plus quotidiennes. Elles peuvent aussi nous permettre d’avoir accès à des données très précieuses au niveau du service client et du marketing. Et elles sont si utiles quand vient le temps de communiquer de l’information. Bref, les TIC sont un incontournable dans le travail.

Pour notre part, la Société d’aide au développement de la collectivité Vallée-de-l’or (SADC) a été un partenaire extrêmement précieux pour notre entrée dans ce monde. Bien que nos partenariats avec elle aient commencés bien avant notre volonté de devenir des leaders au niveau des TIC dans l’industrie touristique régionale, c’est cette organisation qui a été notre premier levier pour nous introduire dans cet univers.

Grâce à la SADC, nous avons pu mettre sur pied le projet Branchons les PME touristiques de la Vallée-de-l’Or. Instauré en 2014, ce programme permettait l’embauche d’une chargée de projet en stratégie web, Caroline Trudel de CET Création, pendant un an. Elle avait comme mission de diagnostiquer la présence web de l’industrie touristique de la Vallée-de-l’Or, établir une stratégie d’action pour améliorer cette présence et accompagner les différents intervenants dans l’exécution de cette stratégie. En un an, notre présence sur le web s’est grandement agrandie et bonifiée. Caroline a permis à de nombreuses organisations, dont nous, de se familiariser avec les TIC et de les adopter.

La SADC a aussi été un partenaire majeur lorsque nous avons voulu pousser nos connaissances des TIC encore plus loin et faire venir de Québec l’expert du numérique dans l’industrie touristique Frédéric Gonzalo. À deux reprises, l’organisme nous a permis de l’inviter pour qu’il partage son savoir sur différents aspects des communications sur le web; médias sociaux, site web, infolettre, gestion de réputation en ligne, etc.

Formation Frédéric Gonzalo Val-d'Or

Lors du deuxième séjour de l’expert en marketing numérique Frédéric Gonzalo, celui-ci a donné une formation approndie sur Facebook et TripAdvisor.

Là, tu te dis sûrement « Ouh la la! Ça fait beaucoup d’aide tout ça! » Et bien ce n’est même pas tout! Tout dernièrement, elle nous a encore aidé à nous doter d’une solution web de gestion de données créée par Jaune Citron. Cette solution nous permettra de tenir à jour les informations concernant tous les entreprises touristiques de La Vallée-de-l’Or grâce à des fiches en ligne. Elles faciliteront non seulement notre travail de promotion et mise à jour des données, mais aussi celui de nos partenaires touristiques qui doivent nous transmettre ces informations.

Bref, en nous appuyant dans nos projets, la SADC nous a permis de devenir des leaders des TIC dans l’industrie touristique régionale, mais a aussi ouvert la porte des TIC à de nombreuses organisations touristiques d’ici. Ce n’est pas qu’une seule organisation qu’elle a aidée en nous supportant, mais plutôt une bonne grosse quantité.

Parlant d’ouvrir des portes en numérique, la SADC a d’ailleurs un programme d’aide financière s’adressant aux entreprises, notamment dans le secteur touristique: Le Fonds Soutien aux petites entreprises (SAPE), volet Intégration des technologies de communication. Il permet à des PME de se doter de TIC afin d’améliorer leur productivité et leur rentabilité. Par exemple, une aide financière peut être accordée pour identifier des technologies pertinentes, développer une stratégie de marketing web, utiliser les réseaux sociaux de façon efficace et mettre en place un site de commerce en ligne durable. Pour plus de détails, clique ici.

 

Bref, sans la SADC, il y a de nombreux projets que nous avons mis sur pied qui n’auraient pas pu voir le jour. Sans elle, je ne crois pas que nous serions aussi avancés dans les TIC. Elle a été un réel levier pour surfer sur cette vague et donc faciliter notre travail. Je dirais que c’est un partenaire en or!

Oui, on a l’électricité

Oui, on a l’électricité

Il arrive parfois qu’on reçoive des appels ou des courriels pour nous demander si on a l’électricité. Eh bien oui, Val-d’Or est muni d’un réseau électrique, internet et d’aqueduc; le gros kit de luxe! D’ailleurs, on a le réseau d’électricité et d’aqueduc depuis la création de Val-d’Or soit en 1935.

Plusieurs pensent que parce qu’on est dans une région éloignée des grands centres urbains du Québec, on est arriéré. Et bien, je leur répondrai : « t’as tout faux l’ami! ». Val-d’Or est une ville innovante et avant-gardiste dans bien des domaines, et ce, depuis ses tout débuts. Elle est peuplée de gens créatifs, dynamiques et débrouillards.

Novateurs depuis 1935

Si on pense au commencement de Val-d’Or, les gens qui sont venus s’installer étaient déjà novateurs. Par exemple, plutôt que de construire des maisons avec des matériaux en provenance de Toronto, on a utilisé les pins et épinettes qu’on venait de couper pour défricher. Personne ne faisait ça à l’époque. Pourtant, c’était beaucoup plus efficient et économique!

Les gens qui ont bâti Val-d’Or étaient débrouillards et créatifs. Ils ont travaillé très fort pour s’offrir une belle qualité de vie dès leur arrivée sur ce territoire totalement sauvage à l’époque.

Village minier de Bourlamaque Val-d'Or Cité de l'or site historique

Le Village minier de Bourlamaque en 1936 lors de sa construction. Il est maintenant l’un des seuls sites historiques encore habité au Québec.

Les entreprises innovent

Quand on parle d’innovation, il est impératif de souligner l’expertise minière en région. Des technologies de pointe, des outils efficients et novateurs, on en retrouve beaucoup ici. Nommons à titre d’exemple le nouveau convoyeur développé par la minière Agnico Eagle pour sa mine Goldex. Afin d’exploiter une zone difficilement atteignable et pour prolonger la durée de vie de la mine, Agnico Eagle a conçu le Rail-Veyor. Celui-ci ressemble à un petit train qui transportera le minerai de la zone Deep 1. Fonctionnant à l’électricité, il permet de réduire l’émission de gaz à effet de serre de la mine en plus de ne nécessiter aucun conducteur, ce qui réduit les risques d’accident. Dans le domaine minier, c’est du jamais-vu!

Une architecture avant-gardiste

Notre paysage architectural est aussi très avant-gardiste. Les premiers architectes sont venus s’établir ici en 1937, soit seulement trois ans après la fondation de la ville. Alors même si on vivait dans un milieu éloigné et sauvage, l’architecture était importante et avait sa place. C’est d’ailleurs à Val-d’Or, en 1960, qu’on a construit le premier hôtel de ville de style moderne en Abitibi-Témiscamingue.

L’audace des architectes a été souvent applaudie sur la scène nationale. La structure du pont Allard, construite en 1943, a d’ailleurs été applaudie dans la revue Canadian Art de 1945. Tu peux en apprendre davantage sur l’avant-gardiste de l’architecture sur le circuit numérique Val-d’Or moderne que tu peux télécharger en cliquant ici.

hotel-de-ville_Valdor_W

Avec son architecture moderne et avant-gardiste l’hôtel de ville de Val-d’Or est toujours aussi élégante, et ce malgré ses 58 ans.

application voyage tourisme Val-d'Or architecture d'avant-garde

Plusieurs thèmes sont abordés dans le circuit numérique Val-d’Or Moderne: bâtiments institutionnels, bâtiments privés, bâtiments d’accueil, édifices religieux et lieux disparus.

T’es pas encore convaincu? Voici des premières, des inventions et des innovations qui ont vu le jour à Val-d’Or :

  • Val-d’Or est la première ville au Québec à avoir construit un carrefour giratoire.
  • La grippe à essouchement, un outil pour défricher, a été inventée par Paul-Émile Ayotte en 1948 réduisant de moitié le temps de passage de colon à cultivateur.
  • Un dispositif pour installer des pieux dans un sol rocailleux a été inventé par le Valodrien d’adoption Rodovan Preradovich (d’origine croate). Ce même dispositif a été approuvé et adopté par Hydro-Québec.
  • En 1984, Roger Massé a créé une aléseuse par percussion (technologie de forage) utilisée dans plusieurs pays.

En 1993, André Landry a écrit et publié le livre À LA BONNE HEURE. Unique au monde, ce livre explique comment construire une horloge faite uniquement de papier.

Bref, si tu te poses la question à savoir si on a l’électricité; c’est oui. On a aussi une belle route large et asphaltée qui se rend jusqu’ici en plus du réseau internet et cellulaire. C’est vrai que traverser une réserve faunique pendant environ deux heures ou 179 km sans voir de population peut paraître effrayant. Toutefois, je te suggère de voir cette traversée comme une introduction à la région; une région de 22 000 lacs et rivières où l’air est pur et la forêt omniprésente, générant un sentiment de calme très agréable. Ne te méprends pas! Il y a aussi des zones urbaines où l’effervescence pimp les chakras d’une façon différente. En somme, Val-d’Or est une ville où le côté épicurien et urbain se marie parfaitement avec sa nature qui nous entoure et apaise notre âme. Viens donc faire ton tour à Val-d’Or et en Abitibi-Témiscamingue pour découvrir un territoire à la culture éclatée habité par des gens ouverts, chaleureux, dynamiques et novateurs!

Sources

Minière Agnico-Eagle 
Histoire de Val-d’Or; des origines à 1995 par la Société d’histoire de Val-d’Or
Application Val-d’Or Moderne 

Photo de couverture | Josh Boot sur Unsplash

La Créativité imprimée sur le cœur

La Créativité imprimée sur le cœur

En travaillant avec l’entreprise Trim-Line de l’Abitibi, j’ai découvert une très grande créativité et un côté artistique chez les membres de leur équipe. En 2017, nous avons créé deux nouvelles images représentant deux aspects forts de Val-d’Or. La première montre la diversité culturelle de la ville depuis 1935 grâce à l’arrivée de nombreux immigrants venus travailler dans les mines. La seconde image rappelle la route transcanadienne, la 117 qui traverse Val-d’Or, mais aussi le Canada au complet. Après avoir conçu ces deux images avec l’aide de Caroline Trudel de CET Création, nous voulions la faire vivre notamment à travers différents produits promotionnels. Nous avons donc fait affaire avec Trim-Line.

Val-d'Or Abitibi-Témiscamingue Je t'aime I love you traduction translation
Route 117 Val D'or Abitibi témiscamingue

Notre image Val-d’Or Je t’aime écrit dans les langues des peuples en plus grand nombre ayant collaboré à la création de Val-d’Or et notre image de la route 117, une route transcanadienne traversant le Canada d’un océan à l’autre et qui passe par Val-d’Or.

Je croyais que produire des articles promotionnels ne demandait pas beaucoup d’efforts et de créativité. Grosse erreur de ma part! En fait, je ne crois pas que nous aurions d’aussi beaux produits si Sylvie de Trim-Line n’avait pas été là. Elle nous a conseillé et suggéré des alternatives qui se sont souvent avérées de bien meilleures idées que nos idées initiales. Se tenant toujours à jour, elle a pu nous suggérer des objets tendance et des nouveautés auxquelles nous n’avions pas pensé. Et que dire de son service, sa bonne humeur, sa patience et son professionnalisme! De plus, Trim-Line se fait un plaisir de mettre en valeur des entreprises de chez nous en personnalisant des produits de différentes compagnies, dont Fourrures Grenier de Barraute.

boutique souvenirs valdor
Souvenirs Val-d'Or Abitibi temiscamingue giftshop

Nos deux images sur des objets promotionnels en vente à notre boutique du bureau d’information touristique de Val-d’Or.

En plus des objets promotionnels que nous avons fait faire, Trim-Line est aussi notre partenaire dans le cadre de notre Infomobile. C’est Kim et Travis qui créent et posent le lettrage sur notre voiture. Malgré des explications floues et pas très claires de ma part, Kim a toujours su nous proposer un visuel dynamique répondant à nos besoins et qui soit attirant pour l’œil. Cette année, nous avons changé le visuel de l’Infomobile pour la troisième fois et je dois avouer qu’il s’est surpassé!

L’Infomobile est en soi une œuvre d’art! Il a vraiment exprimé son côté artistique en dessinant de façon réaliste des emblèmes du patrimoine valdorien et de notre culture : avion militaire T-33 T-Bird, maison du Village minier de Bourlamaque, Tour Rotary, la forêt, le peuple anicinabe, etc. Les deux côtés du véhicule sont différents ce qui renforcit son caractère unique. En même temps d’être réalistes, les dessins tracés au trait noir sont très artistiques et inspirants. Si je voyais ce véhicule lors d’un voyage, je voudrais savoir quels sont ces bâtiments et où je peux les voir en vrai!

Infomobile Val-d'Or bureau d'information touristique mobile

Notre Infomobile 2018, côté passager

Bureau d'information touristique mobile val d'or abitibi témiscamingue

Notre Infomobile 2018, côté conducteur

Pour réaliser ce projet, Kim et Travis ont fait une partie du visuel avec une tablette à dessin numérique. Généralement, la plupart des projets sont faits sur ordinateurs avec un logiciel de graphisme. « On a eu beaucoup de plaisir à faire ce projet. C’était vraiment intéressant », m’a confié Kim lorsqu’on discutait de son travail. Un travail qui regorge de surprises et qui prend des proportions qu’on ne pourrait soupçonner.

Le client vient souvent avec des idées et des images. Le plus difficile c’est de mettre sur papier ce que le client voit dans sa tête. Le défi c’est de faire quelque chose d’original sans recopier ces images ou ces idées.

Kim travaille chez Trim-Line depuis maintenant 18 ans. C’est d’ailleurs en commençant à travailler là que son talent artistique et créatif s’est développé. Kim fait maintenant davantage de gestion de projets et de vente. Par contre, il avoue qu’il se choisit parfois quelques projets à un fort potentiel de créativité.

En me parlant de son travail, l’enthousiasme de Kim est clairement monté d’un cran. Notre discussion, qui était d’abord par rapport à son travail de l’Infomobile, a bifurqué sur les défis, les particularités et les innovations qu’apporte le design de grandes affiches et de voitures.

Le visuel que l’on met sur une voiture doit être vu en une ou deux secondes. Il n’y a pas de place pour la mise en page et de longs textes. Il faut être original et arriver avec un concept qui attire l’œil. Il n’y a pas de formation pour ce genre de graphisme. On apprend avec l’expérience. Il faut être observateur. Quand on aime ou qu’on n’aime pas quelque chose, on se demande pourquoi et on prend des notes et on s’améliore comme ça ,

me racontait Kim. Il a d’ailleurs écrit un billet de blogue à ce sujet sur le blogue de Trim-Line. Tu peux le lire en cliquant ici.

On peut admirer leur travail à différents endroits à Val-d’Or. Par exemple, c’est l’équipe de Trim-Line qui a conçu la murale des Foreurs sur la devanture du Centre air Creebec ou encore la murale historique dans le centre commercial Les Galeries Val-d’Or.

Centre air Creebec enseignes extérieur Val-d'Or

La devanture du Centre air Creebec représentant l’équipe de la Ligue Junior Majeur de Val-d’Or, les Foreurs, a été conçue par Trim-Line.

TrimLine-murale-historique-GalerieNord_w

C’est Trim-Line de l’Abitibi qui a fait la murale historique des Galeries Val-d’Or. Cette murale relate plusieurs faits historiques des débuts de Val-d’Or.

L’innovation et une veille de ce qui se fait ailleurs sont aussi deux éléments très importants du métier. Cela permet de proposer toujours de nouveaux produits, mais aussi d’offrir toujours une plus grande qualité au meilleur coût. Rester à l’affût des nouveautés est donc primordial selon Kim, ce qu’il s’applique à faire constamment.

Bref, j’ai découvert avec Trim-Line de l’Abitibi une équipe passionnée et engagée avec qui il est vraiment agréable de travailler. Grâce à eux, notre travail de promotion touristique et vos souvenirs de voyage chez nous sont bonifiés.

 

Photo de couverture | Kelly Sikkema sur Unsplash

Un road trip en Santa Fe

Un road trip en Santa Fe

Depuis maintenant cinq ans Poirier Hyundai est un précieux partenaire pour nous. Chaque été, il nous prête un véhicule afin de nous permettre d’offrir de l’information touristique à l’extérieur de nos murs. Le temps de l’été, nos conseillers en séjours montent donc à bord de notre Infomobile pour aller à la rencontre des gens et leur remettre le guide touristique de La Vallée-de-l’Or ainsi que la carte touristique de Val-d’Or, leur souhaiter la bienvenue chez nous et répondre à leurs questions.

Infomobile Val-d'Or bureau d'information touristique mobile

Le visuel de notre Infomobile pour l’été 2018, créé par notre partenaire 3M Trim-Line Abitibi.

Lorsque j’ai essayé notre Infomobile pour la première fois cette année, quelque chose de magique s’est produit. La musique était entraînante, le soleil voulait sortir de derrière les nuages et le vert des sapins et le gris bleuté du ciel étaient magnifiques. C’est là que je suis tombée en amour avec le Santa Fe 2018. Je m’imaginais partir en road trip à bord de cette magnifique voiture. Cette journée-là, il pleuvait et faisait froid, mais je ne sentais rien de tout ça. J’avais le volant et le siège chauffants qui me réchauffaient et le toit panoramique apportait de la luminosité malgré de temps grisâtre. J’y étais si confortable que j’aurai roulé jusqu’au bout du monde! Ses nombreuses caractéristiques et sa bonne tenue de route en font un véhicule parfait pour un road trip, et ce peu importe qui t’accompagnes!

10 raisons qui font du Santa Fe 2018 la voiture parfaite pour un roadtrip

1- Une voiture sécuritaire

Le Santa Fe 2018 tient bien la route et la force d’accélération y est surprenante. Tu te sens donc parfaitement en sécurité lorsque tu effectues un dépassement. Le véhicule a aussi des détecteurs d’angles morts et une caméra de recul permettant au conducteur de faire des changements de voie ou de reculer en toute sécurité. De plus, le volume de la musique diminue lorsque l’option de recul est activée, permettant une meilleure concentration. Le véhicule dispose aussi d’un système multimédia Bluetooth afin de répondre aux appels et messages textes du téléphone en main libre.

2- Un toit ouvrant panoramique

Le toit ouvrant panoramique permet un sentiment de liberté et une aisance dans l’habitacle sans pareil et créé l’ambiance parfaite pour un road trip! On se croirait dans une décapotable!

3- Un système multimédia à la fine pointe de la technologie

Le Sante Fe 2018 est muni d’Apple CarPlay et Android Auto. Ces deux fonctionnalités sont merveilleuses puisqu’elles permettent d’utiliser le téléphone intelligent à même le système multimédia du véhicule. En plus de répondre à tes appels et tes messages textes de façon totalement sécuritaire, tu as accès à toute la musique de ton téléphone.

Tu as aussi accès à la radio satellite Sirius XM pour un plus grand choix de musique. Disons-le; la musique est primordiale dans un road trip!

Tableau de bord Santa Fe 2018

Le tableau de bord du Santa Fe 2018 est muni de plusieurs commandes et options. Le conducteur a aussi accès à beaucoup de commande sur le volant.

4- Beaucoup d’espace de cargo

La grosseur du coffre est très grande. On y trouve aussi un dessous au coffre où on peut ranger beaucoup de choses pratiques telles qu’un gallon d’essuie-glace ou encore une trousse de premiers soins. C’est aussi parfait pour les road trips en groupe ou en famille qui est souvent synonyme de beaucoup de bagages.

Et là, je ne te parle même pas de l’espace que tu as quand tu baisses les sièges arrière! Tu auras alors un espace utilitaire de 2 025 litres. Ça, c’est assez grand pour les crinqués (dans le sens de passionnés, dis-je) qui sont du genre à s’apporter un matelas gonflable et dormir à l’arrière de leur véhicule. On parle du king pin des conforts là!

Road trip en Santa Fe 2018 espace de cargo

L’espace de cargo du Santa Fe 2018 est très grande, surtout quand on baisse les bancs derrière. Remarque aussi toute la luminosité obtenue avec le toit ouvrant panoramique.

5- Un confort optimal

Comme je l’ai mentionné plus tôt, le volant est chauffant ce qui est un plus, surtout quand on doit faire face à l’hiver québécois! Les sièges sont aussi chauffants à l’avant comme à l’arrière ce qui devient extrêmement agréable lorsqu’il fait froid. Là tu es déjà sous le charme, mais je n’ai pas terminé de te flabergaster.

Non seulement les sièges avant sont chauffants, mais ils sont aussi réfrigérés! Fini les cuisses qui collent sur le cuir pendant les chaudes journées d’été où tu portes une robe ou des shorts! En fait, sous trois intensités différentes, on peut faire circuler de l’air à travers les perforations dans le siège évitant l’humidité et l’inconfort. Bref, parfait pour les longs trajets comme les road trips!

6- Un moteur performant

Le Santa Fe 2018 est équipé d’un moteur turbo de 2,0 L à injection directe d’essence. Ceci fait en sorte que le moteur est silencieux et puissant nous donnant l’impression qu’on flotte dans les airs. Bref, ton niveau de sentiment de liberté si grisant et important dans un road trip tope le plafond!

7- Une bonne suspension

Le Sante Fe 2018 détient une bonne suspension ce qui fait en sorte que peu importe où ton road trip te mène et peu importe la condition des routes sur lesquelles tu vogueras à l’aventure, ta conduite sera douce. Tu n’auras pas l’impression de faire un safari dans la brousse africaine.

9- Une chaine audio créant l’ultime expérience

Équipé d’une chaine audio Infinity à 12 haut-parleurs, je peux te jurer que tu pourras clairement établir une vraie ambiance de vacances et de road trip grâce à la musique! Les haut-parleurs étant disposés partout dans l’habitacle, une ambiance sonore immersive se crée et la route semble alors t’appartenir.

8- Des sièges en cuir

En plus d’apporter un look très élégant, les sièges en cuir peuvent être très pratiques puisqu’ils se nettoient facilement. Pense aux enfants qui mangent et boivent sur la route ou encore à tes souliers quand tu reviens d’une randonnée dans le bois.

10- Une voiture spacieuse

Non seulement le Santa Fe 2018 dispose d’un grand espace de cargo, mais l’espace de dégagement pour les jambes y est aussi très appréciable. On parle ici de 1 120 mm (44 pouces) à l’avant et 1 000 mm (39 pouces) à l’arrière comparativement à un autre utilitaire qui propose 1 036 mm (40 pouces) à l’avant et 853 mm (33,5 pouces) à l’arrière. Bref, parfait pour le confort des grandes personnes et pour étendre un peu tes jambes lors des longues sorties en road trip.

Avec son confort optimal, sa conduite sécuritaire, son espace spacieux et ses nombreuses caractéristiques, le Santa Fe 2018 est le véhicule parfait pour partir à la découverte du territoire québécois en road trip. Quand je roule à bord de cette voiture, je me sens très reconnaissante envers notre partenaire Poirier Hyundai de nous prêter un si beau véhicule pour aller à la rencontre des visiteurs et citoyens!

Si tu veux avoir plus de détails sur la Santa Fe 2018, clique ici.

Une formation gratuite sur l’accueil touristique

Une formation gratuite sur l’accueil touristique

C’est avec la volonté d’offrir un accueil chaleureux et complet aux visiteurs que l’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or (OTCVO) a mis sur pied une formation en ligne et gratuite sur l’accueil touristique.

« L’accueil d’un visiteur est primordial dans son expérience de voyage puisqu’il définit sa première impression de la destination, contribue au nombre d’activités et de lieux qu’il visitera en plus de bonifier son expérience globale. Le voyageur d’aujourd’hui cherche de plus en plus les conseils et suggestions des gens qui habitent la destination, faisant de nous tous des ambassadeurs de Val-d’Or, de l’Abitibi-Témiscamingue et parfois même du Québec et du Canada. »

– Gérard Paquin, président de l’OTCVO

À qui s’adresse la formation

Bien que la formation soit principalement dédiée aux employés de première ligne de l’industrie touristique de Val-d’Or, l’OTCVO encourage tous ceux qui accueillent des visiteurs, que ce soit des citoyens ou encore des organisations accueillant un événement extra municipal, à les écouter afin de devenir les meilleurs ambassadeurs possible.

L’accueil touristique en 6 capsules

La formation est composée de six capsules d’une durée maximale de cinq minutes traitant de thèmes bien précis :

  1. les outils promotionnels touristiques;
  2. les services du bureau d’information touristique de Val-d’Or;
  3. les attraits touristiques majeurs de Val-d’Or;
  4. les nouveautés touristiques;
  5. le Concours D’Or et d’eau pure;
  6. l’accueil des nouveaux arrivants.

Les capsules sont disponibles en ligne sur le site internet tourismevaldor.com/accueil-touristique-formation.

Pour plus d’information

Source

Kristel Aubé-Cloutier
Responsable communications et marketing
819 824-9646 poste 6228
kristel.aube-cloutier@ville.valdor.qc.ca

Pour information

Nancy Arpin
Directrice générale
819 824-9646 poste 6224
nancy.arpin@ville.valdor.qc.ca

Choco-Mango crée une recette unique de chocolat, Ketzal

Choco-Mango crée une recette unique de chocolat, Ketzal

Ce n’est pas demain la veille que Choco-Mango cessera de nous épater avec ses nouveaux produits toujours de très grande qualité. Le 10 novembre dernier, Olga Coronado Mijagos, la propriétaire de la chocolaterie, nous présentait sa dernière création. Il s’agit de Ketzal « un chocolat inspiré du métissage et de la nature ».

Dans le cadre du projet Or Noir de la sommité mondiale Cacao Barry, la chocolatière s’est rendu au laboratoire Or Noir à Meulan en France afin d’y créer sa propre recette unique de chocolat. Seulement 13 chocolatiers au Canada ont eu l’opportunité de vivre cette expérience. Pendant quatre jours, la chocolatière et son équipe ont goûté différentes fèves de cacao afin de créer un alliage parfait pour créer le chocolat Ketzal.

« Le quetzal est l’oiseau emblématique du Guatemala, le pays d’origine de Mme Coronado. De plus, le Questzalcoat est le nom d’une divinité reliée à la culture et à l’alimentation en Amérique du sud. Ketzal se veut donc un chocolat inspiré des forces de la nature, mais aussi du métissage de par ses origines diverses. En effet, ce sont des fèves de cacao de trois différentes origines soit la Papouasie, la Tanzanie et de San Domingue. De plus, ce chocolat se veut un reflet de sa créatrice Guatémaltèque, bien ancrée dans sa communauté valdorienne », peut-on lire dans le communiqué de Choco-Mango.

Bien que le chocolat soit en vente en sac de 200g ou 300g chez Choco-Mango, l’entreprise l’utilisera aussi afin de créer une gamme complète de produits: chocolats artisanaux, gâteux, etc. Les gourmands pourront donc déguster ce chocolat chez Choco-Mango, mais aussi l’apporter à la maison et le transformer selon leur créativité.

choco-mango_ketzal-gateau

Plusieurs produits dérivés sont fait à partir du chocolat Ketzal, du gâteau au chocolat artisanal.

choco-mango_ketzal-or-noir

Le chocolat Ketzal est fait à partir de trois fèves de cacao d’origines différentes, soit la Papouasie, la Tanzanie et de San Domingue.

Rénovation et modernisation du bureau d’information touristique de Val-d’Or

Rénovation et modernisation du bureau d’information touristique de Val-d’Or

L’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or (OTCVO) se réjouit de l’importante annonce du Gouvernement du Québec aujourd’hui. Cet investissement total de 438 916$ implique l’apport financier de trois parties soit la Ville de Val-d’Or pour 150 000 $, le Gouvernement du Québec pour 144 458 $ et le Gouvernement du Canada pour 144 458 $. Cette somme servira à la modernisation du Bureau d’information touristique de Val-d’Or qui agit également comme bureau d’accueil régional.

L’ensemble de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et le Nord du Québec bénéficiera de la modernisation de de bureau d’information touristique puisqu’il se trouve à l’une des entrées de la région. « La transformation de l’industrie touristique nous pousse à innover et à prendre les devants afin de répondre adéquatement à la clientèle touristique d’aujourd’hui et de demain », souligne le président de l’OTCVO, M. Gérard Paquin.

Cette métamorphose vise à rendre l’espace accueil plus convivial et inspirant pour les voyageurs. L’OTCVO souhaite créer un environnement axé sur un service humain tout en étant supporté par les nouvelles technologies.

Comme il n’est pas envisageable de débuter les travaux en haute saison touristique en plus de l’échéancier des divers appels d’offre et de planification, les travaux devraient débuter dès septembre prochain. Cependant, certain travaux extérieur pourraient débuter dès le printemps.

 

– 30 –

Source

Nancy Arpin

Directrice générale

819 824-9646 poste 6224

nancy.arpin@ville.valdor.qc.ca

Pour information

Gérard Paquin

Président

gpaquin@hmcontinental.ca

Une destination plus accessible pour tous – aide auditive

Une destination plus accessible pour tous – aide auditive

Les salles et lieux touristiques de Val-d’Or sont dotés de systèmes pour personnes malentendantes. Il s’agit de systèmes d’amplification par modulation de fréquence (systèmes MF) offrant une technologie sans fil répondant aux besoins essentiels des malentendants. Cette aide auditive est disponible gratuitement grâce à l’appui et la collaboration de plusieurs organismes : le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue, les Clubs Lions de Val-d’Or et l’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or.

Comment fonctionnent les systèmes MF

Cet équipement permet de mettre en évidence le son principal, au détriment du bruit de fond ambiant. Ainsi, il permet de diriger le signal sonore d’intérêt directement vers les oreilles de la personne malentendante en éliminant la réverbération, l’effet de distance et la gêne causée par les bruits environnants. Le système peut être utilisé avec un casque d’écoute ou être compatible avec les appareils auditifs et les implants cochléaires.

Auditory aids accessible destination for hearing-impaired person Val-d'Or

Le système utilisé lors de visites d’attraits touristiques est facile à utiliser et léger. Il peut être utilisé avec un casque d’écoute ou être compatible avec les appareils auditifs et les implants cochléaires.

Où trouver les systèmes MF

Comment se procurer les systèmes MF lors d’une visite touristique

Les visiteurs désirant utiliser gratuitement ce service pourront le réserver par téléphone, via un formulaire en ligne ou se le procurer directement au bureau d’information touristique avant une visite.

Comment se procurer les systèmes MF lors d’un spectacle dans l’une des salles de la ville

Les personnes doivent se présenter à la billetterie du Théâtre Télébec ou de la Salle Félix-Leclerc au moins 20 minutes avant le début du spectacle afin d’emprunter l’équipement.

Comment se procurer les systèmes MF à l’Hôtel & Suites Forestel – Centre des congrès

Les systèmes MF sont installés en tout temps dans la salle de bal du Centre des congrès. La personne nécessitant l’équipement n’a qu’à aviser un membre de l’équipe du Forestel avant le début de l’évènement. Les systèmes MF peuvent être transférés dans une autre de leur salle de réunion. Il faut toutefois en faire la demande lors de la réservation de la salle.

Comment se procurer les systèmes MF lors d’un spectacle au Conservatoire de musique de Val-d’Or

La personne malentendante doit aviser au préalable le Conservatoire qu’elle désire utiliser les systèmes MF. Elle peut rejoindre un membre de l’équipe par téléphone au (819) 354.4585.

Combien ça coûte

Peu importe à quels endroits les Systèmes MF sont empruntés à Val-d’Or, ce service est gratuit et accessible à tous.

Faire équipe dans la promotion touristique: une première

Faire équipe dans la promotion touristique: une première

Communiqué

Pour diffusion immédiate

 

VAL-D’OR, LE 11 MAI 2017 – C’est avec une grande fierté que l’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or (OTCVO) est partenaire avec Tourisme Amos-Harricana pour cette première régionale où deux territoires font équipe pour la promotion touristique.

C’est avec l’objectif de décloisonner l’offre touristique que ce partenariat est né. Les limites administratives n’existent pas auprès des visiteurs qui partent à la découverte d’une région ou d’un territoire. Nous voulions nous adapter à eux.

Nous avons donc établi des actions nous permettant de mieux promouvoir nos territoires :

  • Formation commune sur mesure pour nos conseillers en séjours afin d’améliorer leurs connaissances mutuelles du territoire et d’en faire des spécialistes;
  • Publicité intégrée dans nos guides respectifs invitant les visiteurs à explorer les deux MRC via nos guides sectoriels;
  • Kiosque d’information touristique expérientiel situé au Refuge Pageau. Les guides de Tourisme Amos-Harricana et de Tourisme Vallée-de-l’Or y seront distribués;
  • Distribution d’un feuillet promotionnel présentant conjointement l’offre touristique sera distribué au porte à porte et dans les bureaux d’information touristique afin d’inciter les citoyens et visiteurs à découvrir la destination;
  • Concours dans lequel les citoyens et visiteurs doivent visiter un minimum d’un attrait dans la Vallée-de-l’Or et un attrait dans Amos-Harricana. Pour chaque activité les visiteurs peuvent faire estamper leur feuillet promotionnel et courir la chance de gagner des paniers-cadeaux régionaux et cartes d’essence;
  • Infomobile de l’OTCVO à l’image « D’Or et d’eau pure » qui circulera sur les deux territoires dans les lieux à fort potentiel touristique. Rappelons que cet outil d’information permet de faire de nos citoyens de meilleurs ambassadeurs et favorise la rétention des visiteurs, augmentant la durée de leur séjour ainsi que le nombre d’activités. Les conseillers en séjours nomades remettront aux visiteurs les guides des deux territoires tout au long de l’été. Lors d’évènements cibles, nous retrouverons un conseiller de chaque territoire pour augmenter le calibre d’expertise à bord du mobile.

Il ne faut pas se voir comme des concurrents, car au contraire, en joignant nos efforts dans nos actions marketing nous serons plus forts et nous rejoignons plus de gens. Prendre le virage du marketing territorial au bénéfice de la région était un incontournable. Nos territoires sont très complémentaires et nous devons en tirer profit pour maximiser les retombées économiques touristiques. Nous nous engageons dans ce partenariat avec enthousiasme et sommes tout aussi stimulés à en élargir son potentiel.

En terminant, nous souhaitons remercier nos partenaires Poirier Hyundai, Trim-Line, la Ville de Val-d’Or et Tourisme Vallée-de-l’Or qui permettent pour une quatrième année de circuler à bord de l’Infomobile, un élément venant certainement bonifier le marketing territorial entre les territoires d’Amos-Harricana et de la Vallée-de-l’Or.

 

-30-

Source

Nancy Arpin

Directrice générale, OTCVO

819 824.9646 poste 6224

Pour information

Gérard Paquin

Président, OTCVO

819 824.9646 poste 6224

bande-logos