Close

Tag Archive for: Hôtellerie

Le tourisme durable à Val-d’Or – Les hôtels et les restaurants

Le tourisme durable à Val-d’Or – Les hôtels et les restaurants

Comme le respect de l’environnement est une valeur qui nous tient beaucoup à cœur, ici à l’Office du tourisme de Val-d’Or, je trouve qu’il est important de souligner les efforts des différents intervenants touristiques de notre ville qui posent des actions écoresponsables et qui ont un certain souci de l’environnement. En effet, la pratique d’un tourisme durable est très importante pour permettre aux générations futures de profiter de notre belle ville et de ses ressources aussi longtemps que possible. C’est un peu ce que je t’ai expliqué dans les deux derniers articles sur le tourisme durable qui sont sortis sur notre site web. Aujourd’hui, ce sont deux restaurants et un hôtel qui pratiquent le tourisme durable que je te présente.

 

Avant de commencer, laisse-moi te rafraîchir la mémoire avec la définition du tourisme durable selon l’Organisation Mondiale du Tourisme : « Un tourisme qui tient pleinement compte de ses impacts économiques, sociaux et environnementaux actuels et futurs, en répondant aux besoins des visiteurs, des professionnels, de l’environnement et des communautés d’accueil ». Voici maintenant les actions que posent trois intervenants touristiques de Val-d’Or pour contribuer au tourisme durable.

Le Quality Inn & Suites

Quality Inn & Suites reçoit le prix Satisfaction de la clientèle Platine

Photo | Quality Inn & Suites

Construit il y a seulement quelques années, le Quality Inn & Suites de Val-d’Or  est un hôtel qui offre une panoplie de services et de commodités, au grand bonheur de ses clients. Entre autres, le Quality Inn & Suites se démarque grâce à son programme écologique « Chambre ouVerte ».

 

Le programme Chambre ouVerte est mis en action grâce à plusieurs gestes variés qui favorisent la protection de l’environnement. Par exemple, l’utilisation d’ampoules DEL et d’un système de gestion d’éclairage dans les chambres aident à conserver de l’énergie. L’eau est elle aussi conservée autant que possible grâce à des pommeaux de douche à débit réduit, des toilettes à double chasse d’eau et des détecteurs de pluie reliés au système d’irrigation de la pelouse. Ensuite, plusieurs choix sont faits dans l’objectif de réduire la production de déchets, comme l’utilisation de bacs à recyclage dans les lieux publics et dans chaque chambre, ainsi que l’utilisation de vaisselle réutilisable pour le service du déjeuner.  Finalement, l’utilisation de papier hygiénique fabriqué en Abitibi-Témiscamingue et de produits nettoyants biotechnologiques dilués sur place permettent de réduire les émissions de gaz à effet de serre généré par le transport.

Le Habaneros Grill Mexicain

Habaneros Express mexican food val d'or

Photo| Habaneros Grill mexicain

Le Habaneros Grill Mexicain  est un restaurant qui est rapidement devenu très populaire auprès des Valdoriens et Valdoriennes au courant des dernières années. Non seulement les repas y sont délicieux, mais en plus, l’écoresponsabilité et le développement durable font partie de ses valeurs.

 

Tout d’abord, le Habaneros Grill Mexicain achète ses aliments frais en vrac et s’assure de recycler toute matière recyclable pour réduire le plus possible sa production de déchets. Les repas consommés sur place sont servis avec de la vaisselle réutilisable, et les repas pour emporter sont servis dans des contenants compostables (avec pailles et ustensiles compostables). Si tu apportes ton propre plat pour emporter ta commande, tu as même droit à une remise en points fidélité! Pour ce qui est de la nourriture servie, l’achat local est toujours priorisé. Les viandes proviennent d’élevages naturels et tous les aliments sont frais et cuisinés sur place.

Les Becs Sucrés-Salés

Les becs sucrés-salées

Photo | Les Becs Sucrés-Salés

Les Becs Sucrés-Salés , c’est un petit restaurant local qui offre des déjeuners et des dîners. C’est aussi une boutique spécialisée en boulangerie, pâtisseries, confiseries et produits régionaux. En bonus avec tous ces produits et ces services : sa contribution au tourisme durable à Val-d’Or vaut la peine d’être soulignée.

 

Tout d’abord, Les Becs sucrés salés est un commerce qui soutient la région de plus d’une façon : en plus des produits locaux que l’on retrouve dans la boutique, les assiettes servies au déjeuner et au dîner contiennent de nombreux produits témiscabitibiens et québécois. Cette utilisation de produits locaux permet en même temps de réduire la pollution engendrée par le transport. Côté écoresponsabilité, tous les déchets verts de la cuisine sont compostés. Le restaurant s’implique aussi dans plusieurs causes qui touchent la communauté. Il offre par exemple son soutien à la fondation de Centre Hospitalier, à la cause de la sclérose en plaques et à la campagne de Centraide A-T, en plus de commanditer toutes sortes d’associations locales.

Sources :

Quality Inn & Suites

Habaneros Grill Mexicain

Becs sucrés salés

Organisation Mondiale du Tourisme

 

Image de couverture | Michael Benz – Unsplash

Tourisme durable à Val-d'or, Les bones pratiques à avoir en tourisme
Être femme de chambre

Être femme de chambre

Lorsqu’on voyage, on aime dormir dans des endroits propres et confortables là où les gens sont aux petits soins pour nous. On pense aussitôt aux grandes chaînes hôtelières ou aux plus petits hôtels qui existent. Immédiatement, les images qui nous viennent en tête sont celles des réceptionnistes qui nous accueillent avec un beau bonjour ou celles des serveurs qui nous demandent si nous avons bien mangé. Pourtant, un des services majeurs que l’on y retrouve est l’hébergement. Et on oublie souvent ceux et celles qui nettoient les chambres et qui veillent à notre confort puisque nous ne les voyons que très peu. Ces personnes, pourtant essentiels si nous voulons profiter d’un bon lit douillet, sont souvent oubliées. Je parle bien sûr des hommes et des femmes de chambre!

Ce que je voyais et croyais

Lorsque j’étais enfant et que ma famille et moi entrions dans la chambre réservée à notre intention, j’y voyais une nouvelle liberté! Ben oui, pas besoin de faire mon lit pendant quelques jours, pas de ménage à faire, une chambre constamment impeccable! Je pouvais bien me permettre de ne pas faire autant attention qu’à la maison, surtout que nous la payions. Je croyais que les hommes et les femmes de chambre avaient un travail vraiment facile, mais si désagréable en même temps. Qui aimerait faire du ménage, jour après jour, pour des gens qui ont tendance à oublier qu’ils sont là ? Personne, selon moi! Je croyais fermement que jamais je ne ferais ce travail là que je considérais si dégradant et si sale. Que nenni ! (Pas du tout !)

Ne jamais dire jamais

Vous l’aurez compris, j’ai travaillé dans ce milieu. J’ai été femme de chambre et buandière pendant trois ans et demi pour le même hôtel. C’était mon premier travail, un travail étudiant. Moi qui disais ne jamais vouloir travailler là-dedans, j’ai été servie! Et croyez-le ou non, j’ai adoré cette expérience et ce milieu! Il m’a ouvert les yeux sur une réalité dont j’ignorais absolument tout. Alors voici…

L’envers du décor

Quand on entre dans notre chambre d’hôtel fraîchement payée, on remarque immédiatement le lit propre et bien fait qui invite à la détente, la salle de bain impeccable aux moelleuses serviettes blanches, la télévision impatiente de partager les nouvelles du monde et la cafetière prête à préparer du café. On a ce à quoi on s’attendait : une chambre apprêtée de ses plus beaux atours. Il ne reste plus qu’à ouvrir sa valise, à s’installer confortablement et à profiter de notre séjour. Que notre chambre devienne bordélique ou pas, quelle importance?! Je pensais ainsi, moi aussi. Cependant, on n’est pas comme dans Harry Potter où les employées n’ont qu’à agiter leur baguette magique pour que tout soit propre comme un sou neuf. Dans notre réalité, les préposés à l’hébergement ont tout de même un super pouvoir : celui de rendre propre et accueillant un endroit qui ne l’était plus quelques instants plus tôt. Mais tenez-vous le pour dit, il n’y a pas de magie et ce n’est pas aussi facile que je le pensais !

Derrière tous ces miracles se tiennent des personnes dévouées et méticuleuses qui font des milliers de pas chaque jour, qui gardent le sourire même si l’état d’une chambre est exécrable, qui prennent le temps de converser avec les gens qui séjournent à l’hôtel et de répondre à leurs interrogations. Ces travailleurs se penchent, se plient et se déplient. Ils soulèvent des charges, ils forcent, ils détachent, ils frottent, ils décrottent, ils ramassent. Tout cela en moins de 30 minutes chrono! Ben oui, 30 minutes c’est le temps estimé pour vider, nettoyer et refaire une chambre, une seule! Et en temps normal, douze chambres sont la quantité privilégiée. Par jour. Par personne. Sans compter les imprévus qui surviennent souvent et de façon complètement… inattendue (d’huh)! Parfois, l’endroit est tellement crasseux que 30 minutes ne sont pas suffisantes et qu’il faut être deux personnes pour tout nettoyer. Croyez-moi, j’en ai vu des vertes et des pas mûres.

Même si c’est un emploi difficile physiquement et, il faut l’avouer, parfois mentalement, travailler en tant que femme de chambre est extrêmement gratifiant. Un client qui venait me voir pour me remercier personnellement d’avoir préparé sa chambre ou de lui avoir offert un bon service me prouvait à quel point ma présence, même invisible, contribuait à augmenter la qualité de son séjour. En plus, être homme ou femme de chambre a un avantage certain : plus besoin d’aller au gym !

Ce travail a complètement changé ma vision des hôtels et du travail que les préposés doivent effectuer. Désormais, même si je paie ma chambre d’hôtel, je m’assure de ramasser derrière moi avant de partir, de défaire mon lit et de regrouper les serviettes utilisées. Je laisse même un petit tip et un mot de remerciement parce que maintenant, je le sais, une seule de ces petites attentions peut faire toute la différence dans la journée des hommes et des femmes de chambre !

 

Photo de couverture | The Creative Exchange sur Unsplash