Close

Tag Archive for: Froid

Un lancement web réussi pour les voyages virtuels Abitibi 360

Un lancement web réussi pour les voyages virtuels Abitibi 360

Le projet des voyages virtuels, qui ont débuté en 2018, a finalement été lancé sur le web au printemps 2020 et affiche un bilan plus que positif. Depuis le 29 avril 2020, vous pouvez visionner sur YouTube l’intégralité de la série des voyages virtuels Abitibi 360, un projet de Tourisme Val-d’Or créer par Nadagam Films, une présentation de Beside média et en collaboration de la Fabrique culturelle.

Au départ, l’objectif principal des voyages virtuels Abitibi était de transformer la promotion et l’information touristique en une série d’expériences uniques et ainsi offrir une valeur ajoutée aux séjours des voyageurs en région. Ces expériences virtuelles offriront une vision authentique et intimiste de la région, ses habitants, son histoire et ses paysages. Les six courts documentaires immersifs font voir les beautés de la région au travers différentes thématiques : l’hiver, les routes d’eau, la forêt, l’histoire minière et la géomorphologie, la faune et la flore, et enfin la vie artistique et culturelle.

Cette initiative permet maintenant de donner un avant-goût aux touristes des attraits et des charmes de l’Abitibi-Témiscamingue, et ce, d’une façon originale et dynamique. Ces documentaires virtuels les inciteront sans doute à parcourir des chemins et à visiter des lieux auxquels ils n’avaient pas pensé, et ce, au plus grand bonheur de l’ensemble des intervenants du milieu touristique régional.

Un travail de maître par Nadagam Films

Tourisme Val-d’Or a fait appel au réalisateur et producteur Serge Bordeleau, de Nadagam Films, afin de réaliser le projet. Celui-ci a en effet une solide expertise en cinéma documentaire en réalité virtuelle, développée notamment lors de la création du projet Abitibi360 – territoires et identités.

Un contexte particulier

Le lancement web des voyages virtuels Abitibi 360 s’est déroulé d’avril à juin 2020 avec Tourisme Val-d’Or, Nadagam Films et Beside média sur différentes plateformes web et réseaux sociaux, dont Facebook, Instagram, Twitter, YouTube, Pinterest et sur les sites web des différents collaborateurs. De prime abord, le lancement devait se faire simultanément sur le web et à notre bureau d’information touristique avec les casques de réalité virtuelle. Avec la situation actuelle de la pandémie, nous pouvions seulement présenter les épisodes des voyages virtuels Abitibi 360 sur le web. Même si la situation actuelle a quelque peu changé le lancement, nous croyons que cela a pu être bénéfique de le faire entièrement sur le web en temps de pandémie puisque grâce aux voyages virtuels Abitibi 360, plusieurs personnes ont pu s’évader virtuellement en Abitibi-Témiscamingue même pendant le confinement. Avec un épisode par semaines publié sur Facebook et plusieurs contenus en lien avec chaque épisode, le public a pu explorer le territoire de l’Abitibi-Témiscamingue.

100 km, 5 jours et 4 nuits dans le froid abitibien, c’est plus qu’un événement sportif

100 km, 5 jours et 4 nuits dans le froid abitibien, c’est plus qu’un événement sportif

Si je vous demande de penser à un événement sportif de grande distance, vous pensez probablement à un marathon ou à un Iron Man. Puis, si je vous demande de penser à un événement sportif d’hiver, c’est un peu plus difficile d’avoir des idées, non? Pourtant, il en existe plusieurs et de toutes sortes. Simplement au Québec, comme événement sportif, il y a la course de canot à glace ou bien les triathlons d’hiver qui se déroulent un peu partout au Québec, comme le Triathlon Cmac-Thyssen de Val-d’Or. Toutefois, il existe un événement de longue distance peu connu en Abitibi-Témiscamingue, pourtant tout aussi exceptionnel que les autres, si ce n’est pas plus. La Traversée du lac Abitibi, c’est un événement sportif, pour ne pas dire un exploit, de 100 km en 5 jours sur un lac gelé. L’expédition de ski nordique débute à l’ouest de la frontière de l’Ontario en Abitibi-Témiscamingue et se termine à La Sarre. Découvrez comment cet événement sportif pousse les participants à se dépasser et à sortir de leur zone de confort. Puis permettez-vous de vivre cette même expérience à travers des Voyages virtuels Abitibi 360.

Que représente le tourisme sportif au Québec?

Dans les dernières années, nous avons vu une tendance chez certains voyageurs. Plusieurs optent pour le tourisme sportif plutôt que pour le tourisme d’agrément. Plusieurs choisissent le voyage sportif pour le dépassement de soi et pour la découverte d’une région autrement. Au Canada, ce sont 19,8 millions de personnes qui voyagent pour participer à un événement sportif. La majorité provient de l’intérieur du pays, c’est-à-dire que les Canadiens voyagent beaucoup entre les villes ou les provinces pour participer à des événements sportifs. Le Québec, après l’Ontario, est la deuxième province qui contribue le plus à ce type de tourisme. En 2017, au Québec ce sont 4,89 millions de personnes qui se sont déplacées et cela a engendré 1,27 milliard de dollars. C’est donc un marché touristique très important.

La traversée du lac Abitibi : l’événement sportif de l’Abitibi-Ouest

La Traversée du lac Abitibi, comme événement sportif, existe depuis 26 ans maintenant. Auparavant, cette expédition de ski nordique était de nature touristique. Les participants se faisaient accompagner par des guides avec des tentes de prospecteurs. C’était offert aux gens de partout dans le monde. Par contre, depuis 26 ans, l’expédition se fait de façon autonome. Il n’y a plus de guide qui accompagne les skieurs. Chacun doit être conscient lorsqu’il s’embarque dans l’aventure que c’est un événement qui rassemble des sportifs autonomes à 100%. L’aventure de la Traversée du lac Abitibi permet simplement à chacun de vivre une expédition solitaire, tout en étant entouré d’un groupe qui vit la même chose que soi.

Pourquoi le lac Abitibi?

Si l’on regarde la carte du Québec, peu de lacs possèdent une aussi grande distance. Pour ce type d’expédition, il fallait bien évidemment un lac avec une superficie étendue pour permettre aux skieurs de glisser sur la neige pendant 5 jours sans repasser au même endroit deux fois. Aussi, un autre critère important, il fallait avoir une étendue d’eau gelée à 100%. En raison de sa position géographique, le lac Abitibi, en Abitibi-Ouest, était une étendue d’eau parfaite pour ce genre d’activité.

Le lac Abitibi se rapproche aussi beaucoup des conditions et du décor que l’on retrouve en Arctique. Tout est blanc, on ne voit presque rien à l’horizon, seulement quelques îles qui apparaissent une fois de temps en temps. L’expédition sur le lac Abitibi sert donc parfois d’entraînement à ceux qui souhaitent pousser leurs limites vers de plus grandes expéditions à la Baie-James ou sur les Terres de Baffin par exemple. La Traversée du lac Abitibi donne un bon avant-goût de ce qui les attend.

On n’est jamais prêt à 100%, chaque expédition est unique et repousse les limites personnelles

Chaque année, l’expédition en ski nordique est à la merci de la météo. C’est donc une expérience différente chaque fois. Ça motive les participants à revenir année après année, mais cela crée aussi beaucoup d’incertitude. Une année, c’est la tempête. Les skieurs doivent avancer avec un GPS puisque c’est le néant total. Ils ne voient rien devant eux, la tempête est trop forte. Une autre année, c’est sur la glace, pas de neige pour aider à la traction. Avec de forts vents, le traîneau glisse et les participants peinent à avancer. Une autre année, le lac peut être parsemé de ‘’slush’’ (neige fondante) qui empêche les skis et les traîneaux d’avancer.  Le ski de fond c’est difficile, mais ce n’est certainement pas le plus gros défi de cette expédition. La partie à ne surtout pas sous-estimer, c’est le camping d’hiver. Des nuits de -40 degrés Celsius c’est possible et même fréquent. Il ne doit donc pas avoir de dépense énergétique inutile si l’on souhaite garder sa chaleur corporelle.

Le campement des skieurs lors de la traversée du Lac Abitibi lors du tournage des voyages virtuels Abitibi 360

Photo | Guillaume Rivest

Le caractère exceptionnel de la Traversée du lac Abitibi : le dépassement de soi

La Traversée du lac Abitibi n’est pas seulement un événement sportif. C’est beaucoup plus que ça. C’est d’ailleurs pourquoi autant de gens s’intéressent au tourisme sportif. Ce n’est pas simplement le fait de pratiquer un sport.  C’est  la découverte d’un territoire sous un tout nouveau point de vue. C’est se sentir libre comme jamais et apprendre à se connaître puisque la seule personne de qui tu dépends c’est de toi-même. C’est aussi beaucoup de rencontre unique. Les liens qui se créent lors d’expédition comme celle-ci sont forts. Tous les participants vivent la même chose et cela crée des échanges intéressants. Ils s’entraident lorsqu’il le faut. Ils développent tous un lien particulier qui les unit.

Cependant, ce qui rend le tourisme sportif aussi exceptionnel, c’est le dépassement de soi. En faisant des expériences comme la Traversée du lac Abitibi, on se rend compte qu’on peut vivre avec peu de chose. La maison des participants pour une semaine se résume à ce qui peut tenir dans un seul traîneau. Une maison que l’on traîne avec soi sur une distance de 100km. Ça remet en perspective nos valeurs et nos besoins. Lors d’événement sportif de longue distance, on réalise qu’avec les besoins de base, on peut très bien survivre dans des environnements hostiles et même trouver un certain réconfort. C’est en allant vers des situations qui nous rendent inconfortables qu’on se sent par la suite à l’aise dans plusieurs autres facettes de nos vies. C’est grâce à ce type de moment-là qu’on se sent capable de toujours aller plus loin et de repousser nos limites.

Seriez-vous prêts à vivre une expérience sportive comme celle de la Traversée du lac Abitibi?

Permettez-vous de la vivre à travers le premier épisode Froid des Voyages virtuels Abitibi 360. Maintenant disponible sur YouTube et à notre bureau d’information touristique.

Les voyages virtuels Abitibi 360 sont

Produit avec la participation du :

Fonds Bell

Fonds d’aide au rayonnement des régions

Présenté par :

Beside

Une production de :

Nadagam films

En collaboration avec :

Tourisme Val-d’Or

La Fabrique culturelle

 

Sources :

Réseau de veille en tourisme – Les événements sportifs, un atout pour la destination

Article écrit à l’aide d’une entrevue avec M. Patrick Girouard, membre du comité organisateur de la Traversée du lac Abitibi, il a aidé à faire la relance de l’événement depuis 4 ans, il en est à sa cinquième traversée.

 

Image de couverture | Guillaume Rivest

La raversée du lac abitibi c'Est plus qu'un événement sportif, c'est du dépassement de soi à voir dans les voyages virtuels Abitibi 360
6 Raisons pour aimer l’hiver intense à Val-d’Or, ses grands froids et son abondance de neige

6 Raisons pour aimer l’hiver intense à Val-d’Or, ses grands froids et son abondance de neige

Expedia a récemment publié un article sur les villes au Canada ayant les pires hivers et Val-d’Or en fait partie.  Le classement se faisait selon quatre critères; les précipitations de neige, le froid, les moyens mis en place pour s’y réchauffer ainsi que les records nationaux. Et bien, Val-d’Or score fort dans tous ces critères! Mais, n’oublie pas que ce n’est pas parce que l’hiver est intense chez nous qu’il ne faut pas visiter Val-d’Or en hiver. En fait, je te propose fortement de la visiter. Voici donc 6 raisons pour aimer l’hiver intense à Val-d’Or, le froid et l’abondance de neige.

Un froid sec

Le froid à Val-d’Or est pour la plupart du temps très sec. Ceci étant, il est facile de se protéger de celui-ci en s’habillant chaudement. Bien vêtu, le froid ne te transpercera pas les os après 5 minutes à l’extérieur et tu pourras profiter de l’air pur et du plein air très longtemps.

Des paysages féériques

L’hiver à Val-d’Or est d’une très grande beauté. Avec tout l’espace qu’on a, pas besoin de retirer toute la neige pour la mettre dans des fosses à cet effet. On n’a qu’à la déplacer sur le côté des rues. Ainsi, même en ville on peut trouver de grands espaces tout blancs et admirer la blancheur de la neige qui brille. Le contraste des épinettes d’un vert foncé avec la blancheur de la neige est tout à fait magnifique. Et là, je ne te parle même pas des ciels à l’aube et au coucher du soleil qui ressemblent à de la barbe à papa ou un verre de Tequila Sunrise!

Village minier de Bourlamaque

Une multitude d’activités de plein air

Il n’y a pas à dire, on peut pratiquer à Val-d’Or une foule de sports d’hiver : raquette, patins à glace, ski de fond, fat bike et j’en passe. D’ailleurs, tu y trouveras la Forêt récréative : 50 km2 de terrain de jeux pour les amateurs de plein air. On y retrouve des sentiers pour la raquette, pour le ski de fond et le fat bike en plus d’une boucle de 2 km d’un sentier glacé pour faire du patin. Tous les équipements nécessaires à ces sports y sont en location à l’exception des Fat bikes qu’on peut néanmoins louer chez Cyclo Vélo Pro. Et pour agrémenter le tout, un foyer extérieur est entretenu pour réchauffer les utilisateurs des sentiers.

patin à glace sentier glacé val-d'or

Les sentiers de la Forêt récréative sont illuminés le soir jusqu’à 21h et 23h.

forêt récréative val-d'or foyer sentiers pédestres Val-d'or

Le foyer extérieur est situé à l’entrée centrale des différents sentiers.

Des sentiers motoneige de haute qualité

L’Abitibi-Témiscamingue est reconnue pour la qualité de ses sentiers motoneige et Val-d’Or n’y est pas pour rien. Les amateurs de motoneige pourront profiter de 3 700 km de sentiers larges et sécuritaires partout dans la région. Val-d’Or quant à elle, a ces sentiers urbains permettant aux motoneigistes d’avoir accès aux services comme les restaurants, hôtels, stations d’essence et concessionnaires de motoneiges. Puis, le froid et la neige que les gens redoutent généralement, et bien il nous permet de commencer généralement notre saison motoneige plus tôt et de la terminer plus tard!

motoneige-acces-restaurant

Rien de mieux que de déguster une bière ou un café après une journée de randonnée en motoneige. Mais pour avoir de beaux sentiers motoneige, ça prend de la neige et du froid!

motoneige snowmobile Valdor abitibi temiscamingue

Avec les nombreux panneaux indiquant les services à proximité et les directions, pas possible de se perdre dans les sentiers motoneige en Abitibi-Témiscamingue et à Val-d’Or.

Des restaurants et cafés pour bien se réchauffer

Val-d’Or a une foule de restaurants et petits cafés qui sauront te réchauffer bien convenablement après une journée passée en plein air. Tu auras amplement le choix entre les établissements offrant des cafés et thés tout à fait délicieux – si tu veux en savoir plus, clique ici -, les restaurants à l’ambiance chaleureuse comme la microbrasserie Le Prospecteur ou le Bar à poutine chez Morasse, ou encore qui offrent une cuisine réconfortante comme le Windsor ou Chez Vic.

windsor restaurants cuisine francaise

Le Windsor offre une cuisine des plus réconfortante dans une ambiance chaleureuse et confortable.

Des activités pour célébrer l’hiver

L’hiver à Val-d’Or n’est pas perçu comme misérable, mais plutôt comme une belle saison pour jouer dehors et s’amuser! D’ailleurs, elle n’arrête pas les gens d’y organiser des événements ou festivals. Par exemple, au début février a lieu l’Hiver en fête. On y propose spectacles musicaux, cinéma en plein air, feux d’artifice et une foule d’activités pour toute la famille comme la pêche sur la glace, des promenades en traineau à chien, en poney ou en calèche, de la tire d’érable sur neige, des jeux gonflables, de la Tyrolienne, de la sculpture sur neige, une géante glissade, de l’escalade et plus encore! Il y a aussi Nuit[s] polaire[s] qui se tient sur deux jours et qui propose des spectacles de musique dans un igloo géant en plus d’activités éclatées et de feux pour faire griller guimauves et saucisses.

Hiver en fête programmation

L’Hiver en fête a lieu sur le magnifique lieu de la Cité de l’Or.

Nuit Polaire Misteur Valaire

Lors de la Nuit Polaire en 2017, Valaire était venu réchauffer la foule.
Photo | Geneviève Lagrois

L’hiver à Val-d’Or peut être froid et la neige peut y être abondante, mais lorsqu’on sait s’habiller et que l’on a trouvé une activité qui nous plaît alors ce froid et cette neige deviennent attendus et appréciés. On voit alors les paysages sous un autre œil remarquant leur beauté et leur côté magique. Viens donc nous voir et l’essayer!