Close

Tag Archive for: Évènement

Une deuxième édition pour les Rendez-vous de la photographie de Val-d’Or – VD’CLIC

Une deuxième édition pour les Rendez-vous de la photographie de Val-d’Or – VD’CLIC

Pour une seconde année, la Ville de Val-d’Or, le Centre d’exposition de Val-d’Or, la Chambre de commerce de Val-d’Or et Tourisme Val-d’Or s’allient afin d’offrir une programmation riche dans le cadre des Rendez-vous de la photographie de Val-d’Or – VD’CLIC. Cette deuxième édition de VD’CLIC propose à travers le regard des photographes, des entreprises et des citoyens de Val-d’Or la découverte d’une multitude d’horizons, tant naturels qu’urbains, de territoires d’ici et d’ailleurs.

Tout le mois de novembre, les gens pourront admirer de nombreuses expositions photographiques gratuitement dans 8 lieux différents de Val-d’Or. De plus, Tourisme Val-d’Or propose une série de billets de blogue afin de présenter l’histoire des photos de sa collection de cartes postales ainsi que les photographes qui les ont prises. Des ateliers de photographies seront aussi donnés à prix modique, et ce à plusieurs types de clientèle : adolescents, intermédiaires et professionnels. Au total, ce sont 14 événements réunissant une quarantaine de photographes professionnels, semi-professionnels et amateurs qui sont présentés.

La programmation des Rendez-vous de la photographie de Val-d’Or – VD’CLIC 2018

Expositions

5à7 d’ouverture

Vendredi, 2 novembre 2018, au Complexe culturel Marcel-Monette (600, 7e Rue)

Avec Pixel Cobra par Marc-Olivier Thibault – enregistrement en direct d’un épisode de celle baladodiffusion consacrée à la photographie avec, comme invités, les artistes participants à la 2e édition de VD’CLIC.

Marc-Olivier Thibault est un photographe et journaliste. À la fin de l’année 2017, il développe l’idée d’une baladodiffusion sur la photographie, un podcast d’entrevue avec des photographes et des gens qui travaillent dans le monde de l’image. Quelques mois plus tard, l’émission se retrouve dans les podcasts les plus écoutés sur la plateforme ITunes (arts visuels). Parmi les invités passés à Pixel Cobra on compte Mathieu Dupuis, Shayne Laverdière, Dariane Sanchez, Samian et Bernard Brault pour ne nommer que ceux-là.

« C’est un immense plaisir que d’avoir été invité pour animer la soirée d’ouverture des Rendez-vous de la photographie de Val-d’Or. Ce sera la première fois que Pixel Cobra va enregistrer un épisode du podcast devant public. » – Marc-Olivier Thibeault

VDCLIC_Abitibi360_NadagamFilms

Photo | Interface, Nadagam Films, 2017

Abitibi360 – Territoires et identités
Par Serge Bordeleau et Cédric Corbeil
Au Centre d’exposition de Val-d’Or (600, 7e Rue)

Le Centre d’exposition de Val-d’Or présente Abitibi360 – Territoires et identités, un documentaire en réalité virtuelle accompagné de photographies explorant les liens culturels et identitaires avec le territoire abitibien. Une production de Nadagam Films.

Programmation 2018 VD'CLIC Les Rendez-vous de la photographie de Val-d'Or Surexposition II

Photo | Cabine de projection du cinéma de Pascalis, Marc Boutin, 2013

Surexposition II
Par Marc Boutin, Paul Brindamour, Sylvie Crépeault, Jacques Fortier, Jarmila Guivarch, Geneviève Lagrois, Marie-Claude Robert, Jean Robitaille, Fernand St-Georges, Maggie Terlecki
Exposition extérieure, le long de la piste cyclable

Surexposition II regroupe un collectif de 10 photographes de Val-d’Or et de la région dont les œuvres abordent le thème du territoire. Produite en collaboration avec le Centre d’exposition de Val-d’Or et la Ville de Val-d’Or, l’exposition extérieure se déploie en parcours déambulatoire le long de la piste cyclable du Sentier J.P. Roland Fortin, le Complexe culturel Marcel-Monette et le boulevard Jean-Jacques Cossette.

Programmation 2018 VD'CLIC Les Rendez-vous de la photographie de Val-d'Or

Photo | René Lacasse

Photoclub Val-d’Or
Hall du Complexe culturel Marcel-Monette (600, 7e Rue)

Exposition collective de Tommy Bélanger, Julie Bernier, Claude Domingue, Daniel Dubé, Johanne Gagné, René Lacasse, Chanel Létourneau, Raphaël Paquin, Gilbert Roland, Izrael Tanguay, Romain Thibeault et Lucie Turbide.

Programmation 2018 VD'CLIC Les Rendez-vous de la photographie de Val-d'Or Exposition de Sylvie Crépeault

Photo | Sylvie Crépeault

Exposition de Sylvie Crépeault
Salle Les Insolents du Complexe culturel Marcel-Monette (600, 7e Rue)

Les photographies de l’artiste Sylvie Crépeault proposent des mises en scène improbables de personnages singuliers et d’une grande sensibilité. Par la théâtralisation, ils deviennent des corps, des formes et des contenus de communication prétextes d’histoires à conter.

Programmation 2018 VD'CLIC Les Rendez-vous de la photographie de Val-d'Or Plier l'histoire

Photo | Nathalie Faucher

Plier l’histoire par Nathalie Faucher
Sandwicherie (725, 3e Avenue)

Une ville devient réalité dans l’espace et le relief, se construit à travers le travail, la répétition de mouvements et une certaine dose d’audace à aller au-delà des conventions. Inspirée de l’histoire, Nathalie a revisité des photographies tirées de la collection de la Société d’histoire et de généalogie de Val-d’Or avec l’origami et autres techniques de pliages résultant des tableaux témoins d’une rencontre improbable entre l’histoire et les arts du papier.

Concours de photos Zone Image Val-d'Or

Photo | Miguel S. Barrette, concours 2017

Concours de photographies Zone Image

Exposition de 10 photos sélectionnées lors du concours 2018 organisé par la Ville de Val-d’Or en collaboration avec Tourisme Val-d’Or et Zone Image Val-d’Or.

Programmation 2018 VD'CLIC Les Rendez-vous de la photographie de Val-d'Or Ici et plus loin encore

Photo | Agnico-Eagle, Bimal Ramdoyal

Ici et plus loin encore
Carrefour du Nord-Ouest (1801, 3e Avenue)

Regard vers l’expertise et le talent des gens d’ici, sans frontières, sans limites. À travers cette exposition, la Chambre de commerce de Val-d’Or, en collaboration avec 48e Nord International, vous invite à découvrir des entreprises d’ici qui rayonnent hors de notre région.

Programmation 2018 VD'CLIC Les Rendez-vous de la photographie de Val-d'Or Arts créatifs

Photo | Christian Leduc

Arts créatifs
Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, campus de Val-d’Or (675, 1re Avenue)

Le Carrefour Jeunesse-Emploi d’Abitibi-Est a rassemblé un groupe de participants autour d’un atelier de création de collage avec le photographe Christian Leduc qui permettra de faire vivre les bénéfices de l’expression artistique.

Formations et ateliers

Atelier pratique sur la photographie / démarche et création avec Jean Martin
11 novembre 2018
Studio 694 (694, 3e Avenue)
Présenté par le Conseil de la culture de l’Abitibi-Témiscamingue, s’adresse aux professionnels

L’atelier permettra d’explorer les mécanismes de création et d’améliorer sa compréhension du cycle conceptuel. Par du contenu théorique, des échanges et des exercices pratiques, les participants pourront améliorer leur compréhension de ce qu’ils photographient.

Détails et inscription sur ccat.qc.ca

 

Photographie intermédiaire
Les 15 et 17 novembre 2018
Studio 694 (694, 3e Avenue)
Par Marie-Claude Robert et Geneviève Lagrois

Approfondissement de la technique et du développement de la créativité s’adresse aux personnes ayant déjà suivi le cours Photographie débutant. Coût : 80$

Détails et inscription sur http://www.culturelvd.ca/activite/40482

 

Photographie pour adolescents
23 novembre 2018
Studio 694 (694, 3e Avenue)
Par Marie-Claude Robert et Geneviève Lagrois

On profite d’un congé pédagogique pour offrir une initiation à la photographie avec appareil Reflex à la clientèle adolescente. Coût : 40$

Détails et inscription sur http://www.culturelvd.ca/activite/39442

 

Conférence sur le drone

Conférence sur le drone présentée aux élèves de secondaire 1 et 2 de la polyvalente Le Carrefour par Adama Productions.

À lire

Blogue – Entrevues avec des photographes par Tourisme Val-d’Or
Tourismevaldor.com

Lorsqu’un photographe capture une image, c’est sa vision d’un moment qu’il offre. Parfois, on y voit l’amour d’un territoire, la beauté d’un moment présent ou encore l’histoire d’un lieu. Chaque photo a son histoire. Laissez les photographes vous la raconter.

Le thème des Rendez-vous de la photographie de Val-d’Or – VD’CLIC 2018

TERRITOIRE [TERITWAR] N. M.

Un mot à plusieurs sens dont est celui d’une relation forte entre les êtres vivants tant animal, végétal qu’humain et un espace souvent vaste aux limites parfois floues. Dans le contexte de mondialisation, la valorisation du territoire auquel on s’identifie, privilégie la photographie comme un moyen d’expression révélant sa beauté, son immensité et sa diversité.

Photo de couverture | Nadagam Films, tiré d’Abitibi360

Une semaine des personnes aînées – programmation 2018

Une semaine des personnes aînées – programmation 2018

Du 22 au 28 octobre prochain aura lieu la première édition de la Semaine des personnes aînées sous le thème « Luttes, espoirs et victoires ». Pour l’occasion, une foule d’activités variées sont offertes à tous et ce, gratuitement. Ce nouvel événement a pour but de réfléchir sur l’apport et l’implication des personnes aînées dans notre société, de faire valoir le patrimoine bâti, de présenter certains services ou activités et de réunir les personnes aînées dans un esprit ludique.

La programmation

Pour une première édition, les participants ne seront pas en reste puisque les activités proposées sont nombreuses et très variés. Alors que des ateliers, des tables rondes et des conférences sont prévues afin d’informer et de réfléchir, des activités plus sportives sont aussi au programme afin de faire bouger les gens et leur faire découvrir les infrastructures à Val-d’Or. La culture sera aussi au programme proposant par exemple un hommage à Gilles Vigneault et un tour de ville sur le patrimoine bâti et humain.

Lundi 22 octobre 2018

Entraînement à la Forêt récréative – 10h – 179, chemin de l’aéroport
Entraînement extérieur ou intérieur avec équipement. Visite des installations et présentation des services offerts.

Table ronde – 14h à 16h – Complexe culturel Marcel-Monette, salle Les Insolents, 600 7e Rue
Thèmes : Luttes, espoirs et victoires

Mardi 23 octobre 2018

Centre de bénévolat – 10h à 11h30 – 300 chemin de la gare
Visite guidée et explication des services. Réservez votre place auprès de Karine Fréchette au 819 825-0154 poste 23

Résidence funéraire de l’A-T – 14h – 1746, 3e Avenue
Présentation du procédé d’aquamation et des arrangements funéraires préalables par Patrick Blais, directeur général

Mercredi 24 octobre 2018

Déjeuner-conférence « L’aide médicale à mourir » – 9h30 à 12h – 1072, 2e Avenue
Présentation légale et témoignages. Invitées : Marianne Bourget Gagnon et Suzane Filion

Programme « P.I.E.D. » – 13h à 14h – 1300 chemin Sullivan
Autogestion des soins : présentation et démonstration des programmes.

Géniesages – 14h à 15h – 1300, chemin Sullivan
Jeu-questionnaire de culture générale, venez participer et partager votre savoir.

Hommage à Vigneault – 19h30 – Salle Félix-Leclerc, 600, 7e Rue
Venez fêter les 90 ans de Gilles Vigneault avec Daniel Saint-Germain, Jacques Aubé et Valéry Saint-Germain. – GRATUIT – Billets disponibles à la bibliothèque de Val-d’Or ou en ligne sur ticketacces.net

Jeudi 25 octobre 2018

Caravane du service d’entraide familiale – toute la journée
Visite des résidences de personnes aînées. 10h : Le Boréal. 13h30 : Le domaine des pionniers

Chorale et chansons – 13h30 à 15h – 111, rue Sylvestre
Chorale « Les voix du cœur ». Madeleine Boudreay, chansons françaises à la résidence Le Boréal

Film «  Le viel âge et le rire » – 15h30 à 17h – Cinéma Capitol, 143, avenue Perrault
Selon Fernand Dansereau, réalisateur « C’est le rire du vieillard qui exprime la plus grande sagesse ».

Vendredi 26 octobre 2018

Yoga sur chaise – 10h30 à 11h30 – 1301, rue Delorimier
Venez découvrir les bienfaits du yoga avec Audrey Dufour, professeure de yoga. Réservez votre place au 819 825-8280 poste 6 avant le 24 octobre, 16h.

Match d’impro – 13h30 à 15h30 – 1301, rue Delorimier
Improvisation présentée par le groupe de personnes aînées. Venez voir ou participer en grand nombre.

Samedi 27 octobre 2018

Visite du patrimoine bâti – 10h30 – Complexe culturel Marcel-Monette,  600, 7e Rue

Tourisme Val-d’Or vous fait découvrir la ville; son histoire, sa culture, son économie, son patrimoine et plus encore. Circuit autobus. Départ au Complexe culturel Marcel-Monette

Conférence avec Bruno Bégin – 13h30 – 675, 1re Avenue

« Créez l’effet VR » et passez en mode Vitalité Retraite. Présentée à la salle la SUM de l’UQAT. Billets gratuits auprès de Karmen Ayotte au 819 355-5050.

L’importance des aînés

Lors de la conférence de presse annonçant cette première Semaine des personnes aînées, le comité organisateur a donné de nombreuses statistiques démontrant l’apport des aînés dans notre communauté. « Selon les données de Statistique Canada 2016, 9 065 personnes sont âgées de 65 ans et plus dans la MRC de La Vallée-de-l’Or. Près d’une personne sur quatre de cette catégorie consacre de son temps pour faire du bénévolat. En moyenne, les personnes âgées de 65 ans ou plus ont consacré environ 190 heures annuellement à des activités bénévoles, ce qui est de loin le nombre le plus élevé observé pour un groupe d’âge », peut-on lire dans le communiqué de presse.

Anecdotes croustillantes sur le Tour de l’Abitibi – Partie 2

Anecdotes croustillantes sur le Tour de l’Abitibi – Partie 2

Du 16 au 22 juillet se déroule la cinquantième édition du Tour de l’Abitibi à Val-d’Or. La semaine dernière, on a recueilli pour l’occasion plein d’anecdotes croustillantes racontées par des gens qui se sont impliqués dans le Tour. Tu peux d’ailleurs les lire ici : Anecdotes croustillantes sur le Tour de l’Abitibi – Partie 1.  On en voulait encore plus, alors voici la partie 2!

Des années légendaires

Léandre Normand fondateur Tour Abitibi

Léandre Normand, le fondateur du Tour de l’Abitibi.

Pour la deuxième partie de cet article, j’ai pu communiquer avec Léandre Normand, le fondateur du Tour de l’Abitibi. Tu peux t’en douter, il ne manquait pas d’anecdotes à me raconter. Il s’en est passé des moments marquants pendant les cinquante années d’existence du Tour! Il me racontait entre autres qu’en 2014, le titre de meilleur champion aux points a failli être donné au mauvais coureur. Chaque année, Léandre fait sa propre compilation des résultats du Tour de l’Abitibi et cette fois-là, son résultat ne correspondait pas avec celui des commissaires. Selon lui, c’était un autre coureur qui se méritait le titre avec seulement une seconde d’avance. Alors que la remise des maillots était sur le point de se faire, il est allé avertir les juges. Une autre vérification a été faite, et les commissaires lui ont finalement donné raison!

Léandre me parlait aussi de certaines éditions qui ont marqué l’histoire du Tour de l’Abitibi. Par exemple, c’est en 1977 qu’a eu lieu la première participation d’une cycliste féminine. À l’époque, Carole Vanier faisait partie d’une équipe masculine québécoise. Quelques années plus tard, en 1980, ce fut la première fois qu’une femme occupa la fonction de commissaire en chef. Puis, ce n’est qu’en 1990 que la première équipe entièrement féminine participa au Tour de l’Abitibi.

Il faut aussi savoir que l’événement a un grand impact au niveau international. C’est même la plus importante course par étapes au monde dans la catégorie Junior. Depuis ses tout débuts, ce sont 45 pays qui y ont participé. En 1981, ce fut la première fois qu’une équipe européenne participa au Tour de l’Abitibi. Comme me disait Léandre, les européens « ont tout balayé » cette année-là.

Équipe féminine tour de l'abitibi

L’une des premières équipes féminines à avoir participé au Tour de l’Abitibi.

équipe France tour de l'abitibi

L’un des cyclistes de l’équipe de France en 1981. C’est la première équipe européenne à avoir participé au Tour de l’Abitibi.

Des courses hors du commun

Lorsqu’on parle du Tour de l’Abitibi, on ne peut pas passer à côté de Marc Lemay, qui a été coureur pendant trois années consécutives ainsi que directeur technique pendant cinq ans. Lui aussi avait donc beaucoup de choses à me raconter.

Il m’a d’abord parlé de la course des serveurs, qui a eu lieu il y a quelques années de cela. Comme son nom l’indique, les participants de cette activité étaient des serveurs qui devaient se rendre d’un point à un autre avec un cabaret sur lequel ils transportaient des bières. L’objectif était de ne pas en échapper par terre. Le trajet se faisait au même endroit où les cyclistes devaient passer peu de temps après. Le seul problème : les bières étaient dans des bouteilles de verre. Lorsque quelqu’un en échappait, le verre se cassait et ce n’était pas facile à ramasser. Tu peux imaginer la suite… Quand les coureurs arrivaient à toute vitesse, plusieurs d’entre eux faisaient des crevaisons. On peut supposer que les organisateurs de la course des serveurs ont regretté le choix des bouteilles en verre!

Marc m’a aussi parlé d’une ancienne étape qui faisait anciennement partie du Tour de l’Abitibi, le trajet La Sarre – Amos. Sur cette route, les cyclistes croisaient plusieurs voies ferrées, dont une qui était en diagonale. C’était l’un des endroits où il y avait le plus de chutes. La décision de recouvrir la voie ferrée d’un tapis a donc été prise, pour la sécurité des coureurs. Toutefois, le tapis a été oublié sur le chemin de fer après la course… Lorsqu’un train est ensuite passé par là, il a dû réagir rapidement pour freiner à temps! Heureusement, il a réussi à s’arrêter et aucun déraillement n’a eu lieu. Ce fut tout de même la dernière fois qu’un tapis fut placé sur une voie ferrée pendant une course.

Marc Lemay tour de l'abitibi

Marc Lemay, du temps où il était cycliste au Tour de l’Abitibi.

course des serveurs tour de l'abitibi

Une participante à la course des serveurs.

course tour de l'abitibi chemin de fer

Des cyclistes passant sur un chemin de fer lors d’une course.

Crédits photos | Société d’histoire d’Amos – Fonds Tour de l’Abitibi

Anecdotes croustillantes sur le Tour de l’Abitibi – Partie 1

Anecdotes croustillantes sur le Tour de l’Abitibi – Partie 1

Du 16 au 22 juillet 2018 se déroulera la cinquantième édition du Tour de l’Abitibi, et c’est Val-d’Or qui en est la ville hôtesse. Pour l’occasion, on a voulu en savoir un peu plus sur l’envers du décor : trois personnes impliquées dans le Tour de l’Abitibi m’ont raconté des anecdotes ou encore des moments marquants qu’ils ont vécus au cours des éditions passées. Prépare-toi, tu ne manqueras pas d’être surpris!

L’équipe médicale, adeptes d’adrénaline et joueurs de tours

Équipe médicale Tour de l'Abitibi

L’équipe médicale du Tour de l’Abitibi. Marie-Ève est la deuxième personne en partant de la gauche.

À la recherche d’anecdotes, j’ai d’abord discuté avec Marie-Ève Dionne. Elle est infirmière dans l’équipe médicale du Tour de l’Abitibi depuis quelques années.

On ne s’en doute pas, être dans cette équipe là, ça veut souvent dire être sur l’adrénaline. Et quand il est question d’adrénaline, on pourrait prendre en exemple chacun des accidents pris en charge par l’équipe au fil des années. Il paraîtrait qu’un cycliste en pleine course est déjà rentré dans une fenêtre de pare-brise… Plus de cent points de suture dans le visage s’en sont suivi. Marie-Ève m’expliquait aussi que puisqu’elle doit toujours être prête à intervenir, la voiture de l’équipe médicale se tient toujours près du peloton de cyclistes. Après qu’un accident se soit produit, l’auto doit réussir à retourner se positionner derrière le peloton. Tu parles d’adrénaline!

L’équipe médicale a aussi sa petite tradition : la « Course Kentucky ». À chaque course de Preissac à Val-d’Or, les membres de l’équipe s’arrêtent au PFK avant de se rendre à Preissac. Arrivés à destination, ils s’installent sur une civière comme ils le feraient sur une table pour déguster leur festin. C’est reconnu, le poulet Kentucky est au menu à chaque course Preissac – Val-d’Or, et l’équipe médicale fait toujours des jaloux!

Marie-Ève s’est aussi tout de suite mise à rire en me racontant les tours que son équipe avait l’habitude de jouer à l’ancien président du Tour de l’Abitibi. Après avoir donné le coup de départ, celui-ci devait se dépêcher à rejoindre la voiture du président, qu’il conduit à la suite des cyclistes. Histoire de lui compliquer la tâche, l’équipe a déjà mis de l’eau sur le siège conducteur. Pas le choix, le président devait continuer sa route avec les deux fesses mouillées!

Des années marquantes pour le Tour de l’Abitibi

Directeur technique du Tour de l’Abitibi depuis de nombreuses années, Bruno Gauthier ne manquait pas d’histoires surprenantes à me raconter. L’une des éditions qui l’a le plus marqué est celle de 2008, qu’il appelle « l’année marathon ».

Il y a dix ans, la décision de faire du Tour de l’Abitibi l’une des étapes de la Coupe des Nations a été prise avec l’Union Cycliste Internationale (UCI). Cela ne pouvait malheureusement pas permettre aux équipes régionales de participer, comme l’équipe du Québec ou celle d’IAMGOLD.  On ne voulait pas les mettre de côté, car le Tour de l’Abitibi représente depuis toujours une belle opportunité pour ces équipes. L’événement s’est donc fait en deux parties : la Coupe des Nations a eu lieu, sans les équipes régionales, puis le Tour de l’Abitibi s’est produit dans sa formule habituelle. Les courses se sont étirées sur dix jours! Un gros défi pour Bruno, qui en était à sa première année comme directeur technique.

Par ailleurs, puisqu’il s’occupe entres autres de la préparation des courses et des tracés, Bruno travaille beaucoup avec les équipes. Il a donc plusieurs instructions à leur donner, mais comme il l’a appris, la communication n’est pas toujours facile.

En 2007, l’une des étapes du Tour consistait à une course contre la montre individuel avec un départ dans les galeries souterraines de l’Ancienne-mine-Lamaque à la Cité de l’Or. Oui, oui, sous terre! Toutes les équipes étaient bien occupées à s’assurer que leurs vélos allaient être descendus au bon endroit… sauf une. Alors que tout le monde s’était mis à la tâche, les membres de l’équipe de l’Ouzbékistan étaient introuvables. Imagine la surprise de Bruno en trouvant finalement l’entraîneur de l’équipe en train de relaxer, une bière à la main. Impossible de lui expliquer qu’il faut descendre les vélos de son équipe sous terre : il ne parlait ni français, ni anglais. Même après avoir essayé de lui expliquer la situation avec des dessins, l’entraîneur ouzbek était toujours confus. Il a fallu que Bruno et ses collègues le fasse monter dans leur voiture jusqu’à la Cité de l’Or pour réussir à lui faire comprendre qu’il devait préparer les vélos de son équipe sous terre. Surmonter la barrière du langage, c’est parfois plus difficile que l’on croit!

Tour de l'Abitibi CLMI épreuve

L’épreuve du contre-la-montre-individuel du Tour de l’Abitibi s’est faite de nombreuses fois avec un départ à 300 pieds sous-terre.

Tour de l'Abitibi départ sous terre

Le Tour de l’Abitibi a eu longtemps une épreuve dont le départ se faisait à la Cité de l’Or dans les galeries souterraines d’une ancienne mine d’or.

Tour de l'Abitibi Val-d'Or Cité de l'Or

Pour de nombreux cyclistes, le départ du contre-la-montre-individuel à 300 pieds sous terre représentait leur première expérience dans une mine.

Tour de l'Abitibi compétition cycliste UCI

Suzanne Fortin, présidente du Tour de l’Abitibi accompagnée de Bruno Gauthier, vice-président et directeur technique lors du Gala Mérite cycliste québécois 2015 au cours duquel Bruno a remporté le Mérite cycliste québécois de bénévole de l’année dans la section route et piste.

Une première expérience hors du commun

Caravane Tour de l'Abitibi

La caravane est le nom utilisé pour désigner l’ensemble des voitures qui suivent les cyclistes lors du Tour de l’Abitibi : voiture du président, juge, équipes, etc.

J’ai finalement parlé avec Suzanne Fortin, présidente du conseil d’administration du Tour de l’Abitibi depuis 2011. Elle avait toute une mésaventure à me raconter, et elle s’est produite lors de sa première année en tant que présidente.

À chaque année, la voiture du président ou de la présidente est la première en avant du peloton. On y amène certains des partenaires financiers importants du Tour dans l’objectif de leur faire vivre la course. Suzanne Fortin m’expliquait que c’est une façon de leur donner un accès spécial à la course. C’est très impressionnant d’être si près des cyclistes en action. Lors de sa première année, la présidente voulait donc à tout prix que les partenaires financiers soient contents de leur expérience. Malheureusement pour elle, la voiture a fait une crevaison pendant la course. On peut imaginer son stress augmenter… Elle m’a confié qu’à ce moment-là, elle s’est même dit qu’elle était en train de vivre le pire moment de sa vie!

Suzanne et ses passagers n’ont pas eu le choix de s’arrêter sur le bord de la route. Le découragement se faisait sentir. Par chance, il y avait des résidents du coin qui s’étaient installés pour regarder la course et qui avaient remarqué la crevaison. Un homme avait même tout ce qu’il fallait dans son garage pour remédier au problème. En dix minutes, le pneu était réparé et la voiture repartait! Il fallait maintenant passer à travers le peloton pour retourner à l’avant.

Au final, les commanditaires ont dit avoir vécu cette journée-là la meilleure course à laquelle ils avaient assisté. Ce n’est pas à tous les jours qu’on a l’occasion de passer en voiture à travers un peloton de cyclistes pendant une course! Le pire moment de Suzanne est donc rapidement devenu l’un de ses meilleurs souvenirs. Tout est bien qui finit bien!

Photo de couverture | Société d’histoire d’Amos – Fonds Tour de l’Abitibi

Un nouveau festival à Val-d’Or

Un nouveau festival à Val-d’Or

Dès novembre prochain, il y aura un nouveau festival à Val-d’Or : Le Festival de musique Trad de Val-d’Or. Faisant partie de la famille des Festivals Trad Québec mettant en valeur la culture traditionnelle québécoise, l’événement aura lieu du 1er au 3 novembre 2018 et proposera une foule d’activités.

La musique traditionnelle québécoise et les veillées d’antan ont joué un rôle important pour Val-d’Or. À l’époque, c’était une belle façon de se rassembler et de créer des ponts avec les nouveaux arrivants qui venaient surtout de l’Europe de l’Est comme la Pologne et l’Ukraine pour travailler dans les mines.

– Jacques Cayouette, repésentant d’Agnico Eagle, présentateur officiel du festival

L’équipe du Festival de musique Trad de Val-d’Or

C’est le groupe valdorien Racine Carrée qui est à l’origine de la création de ce nouveau festival. En plus d’avoir été honoré récemment de la Bourse Coup de cœur de la Ville de Val-d’Or, le groupe a participé à de nombreux festivals dont le Festival Art’Danse de l’Abitibi-Témiscamingue et le Festival de Contes et légendes en Abitibi-Témiscamingue. De plus, le conseil d’administration est composé de 11 membres ayant déjà tous mené des événements culturels vers le succès. On peut donc dire que l’expérience et la passion s’allieront pour créer un succès phénoménal!

Festival de musique trad de Val-d'Or

Des membres du comité organisateur du festival accompagnés de Dany Marchand (premier à gauche) de Meubles Marchand, partenaire musicien et Jacques Cayouette (deuxième à partir de la droite) d’Agnico Ealge, partenaire présentateur.

Un festival pour tout le monde

En élaborant la programmation, le Festival de musique Trad de Val-d’Or s’est assuré d’organiser un événement qui plaira à tous, tant aux amateurs qu’aux pros, aux familles, aux musiciens, aux enfants et aux adultes. Le partage, la famille et la passion sont d’ailleurs au cœur des préoccupations de l’équipe. Par exemple, alors que des ateliers de cours de violon seront donnés, il y en aura aussi d’initiation à la danse traditionnelle. Les jams sont aussi ouverts à tous; il ne suffit que de savoir taper des mains ou des pieds, chanter ou tout simplement s’amuser.

Programmation du Festival de musique Trad de Val-d’Or

S’étant donné comme mission de faire revivre les veillées traditionnelles québécoises de nos aïeux proposera des groupes de musique régionaux et d’ailleurs au Québec, des jams, des ateliers et cours de gigue, violon, guitare et chant ainsi qu’un café-rencontre et une veillée de danse. La veillée de danse, qui aura lieu en soirée le dernier soir des festivités sera animé par le calleur Jean-François Berciaume et le groupe Racine Carrée. Jean-François Berciaume, qui est aussi le porte-parole du festival, est un percussionniste, calleur, gigueur, chercheur et chorégraphe ayant plus de 20 ans d’expérience dans la danse traditionnelle. Il est reconnu comme l’un des calleurs les plus originaux.

Alors que la présence des deux groupes valdoriens Racine Carré et les Fous de Vassan ont déjà été annoncés, la programmation complète sera annoncée le 11 septembre lors d’un 5 à 7 à la microbrasserie Le Prospecteur qui se terminera par un Jam. L’événement, ouvert à tous, promet d’être un bel avant-goût du festival!

Le FRIMAT lance sa programmation de l’édition 2018

Le FRIMAT lance sa programmation de l’édition 2018

C’est le 8 mai dernier que le FRIMAT annonçait la programmation de sa 14e édition qui aura lieu du 17 au 21 juillet 2018. Cette année, le festival proposera une journée de plus de programmation avec autant d’activités éclatées et originales que les années précédentes. Avec un thème galactique aux couleurs d’une forêt d’Avatar, les festivaliers sont invités à se vêtir de couleur monochrome (par exemple tout en bleu) afin d’être éligibles pour gagner un passeport pour la 15e édition. Avant de poursuivre ta lecture prend ton souffle parce que c’est du bon et gros stock comme programmation, tu vas voir!

La programmation 2018 du FRIMAT

Affiche FRIMAT 2018 Val-d'Or Abitibi-Témiscamingue

Le visuel a été fait par Geneviève Baril.

La programmation y sera très variée avec plusieurs artistes de styles différents tels que Canailles (folk d’influence cajun), Dead Obies (hip-hop) et Klô Pelgag (francophone, piano et guitare) qui sera à Val-d’Or pour la première fois. Des artistes ayant déjà participé à La Vitrine seront aussi de la partie dont Marjolaine Morasse qui a remporté le prix Saint-Jean-Baptiste et le prix du public en 2017 et Phil Moreau gagnant du prix Télé-Québec en 2011 au FRIMAT pour la qualité de ses textes. Celui-ci offrira d’ailleurs un spectacle exclusif.

En plus des nombreux spectacles à la Salle Félix-Leclerc, plusieurs activités sont prévues dont une séance de yoga musicale par Cyclotonus avec l’auteure-compositrice-interprète Maude Audet, l’enregistrement du podcast Quand pensez-vous? et le pique-nique Agnico Eagle avec en prestation des musiciens et une troupe de cirque. La nuit éphémère aura encore lieu cette année grâce à la collaboration du Centre d’exposition de Val-d’Or. Toutefois, les activités y seront plus éphémères durant environ 30 minutes chacune. Les soirées du vendredi et samedi seront animées par les humoristes Sex Illégal.

Pour la programmation complète, clique ici. Sérieusement, tu devrais vraiment aller y jeter un coup d’œil parce qu’il y a tellement de prestations et d’activités qu’on ne peut pas toutes les mentionner ici.

Nouveautés du FRIMAT en 2018

En nouveauté cette année, le FRIMAT propose une application mobile, FRIMAT2018, que les festivaliers peuvent télécharger dès maintenant. Cette application permettra de voir l’ensemble de la programmation, mais aussi d’avoir accès à des extraits des pièces musicales des artistes de cette 14e édition, recevoir des alertes pour ne pas manquer un spectacle spécifique ou encore recevoir l’information sur des spectacles surprise. L’application sera aussi utilisée pour envoyer des notifications dévoilant les activités à venir lors de la nuit éphémère.

 « Écoute Val-d’Or on t’a énuméré tellement d’activités que ça n’a comme pas de bon sens! Tu sais, à un moment donné avoir tout le temps ton petit programme fripé dans tes poches, ça fait son temps. Donc on a passé du côté obscur de la force, soit le web », a expliqué avec humour Mélissa Drainville la directrice générale du FRIMAT.

Pour télécharger l’application sur Google Play, clique ici. Pour télécharger l’application sur App Store, clique ici.

Une liste sur Spotify est aussi disponible.

Concours du FRIMAT

Dès le 27 mai, le FRIMAT lance sur Facebook le concours Gagnez votre FRIMAT avec Autobus Maheux et Hôtel Continental. Le prix remis consiste à un passeport pour la 15e édition du FRIMAT (2019), le transport de ta ville de résidence jusqu’à Val-d’Or ainsi deux nuitées à l’Hôtel Continental soit le vendredi et samedi. Surveille la page Facebook du FRIMAT pour tous les détails du concours.

Les partenaires du FRIMAT offrent des rabais

Comme le FRIMAT a des partenaires géniaux, ceux-ci vont t’offrir des rabais si tu leur mentionnes à l’achat le code promo FRIMAT. Effectivement, Autobus Maheux t’offrira 50% de rabais sur tous les transports jusqu’à Val-d’Or, peu importe ton point de départ (pourvu qu’il soit dans son offre bien sûr).

Quant à l’Hôtel Continental, il offrira, avec le petit-déjeuner chaud complet inclus, un rabais sur la chambre supérieure à un lit (104$) et celle à deux lits (114$). Il s’agit d’ailleurs du seul situé au centre-ville de Val-d’Or à quelques minutes à pied seulement de la microbrasserie Le Prospecteur où se déroulent les fins de soirée.

Vente des billets

Les billets sont en vente dès maintenant sur ticketaccess.net, en cliquant ici. Les seuls billets qui ne sont pas en vente sont ceux des fins de soirée à la Microbrasserie Le Prospecteur (afin de laisser la priorité aux détenteurs d’un passeport). Tu peux toutefois te présenter à la porte et prier pour qu’il reste de la place. Chaque année, des chanceux voient leurs prières exaucées. Si tu n’es pas croyant, tu peux quand même t’essayer. Les billets de Quand pensez-vous? et de Maude Audet, ils seront en vente à partir du 1er juillet. Bien que le yoga avec Maude Audet soit gratuit, il faudra toutefois réserver un billet si tu veux participer à l’activité.

La vente des passeports est quant à elle terminée.

Avec une programmation colorée par des découvertes et des artistes établis, par des activités originales ainsi que d’une thématique nous transportant sur une autre planète, gageons qu’il n’y aura que du plaisir à avoir là! Comme dirait Mélissa, la directrice générale du FRIMAT : « c’est comme un marathon, même moi je le dis et j’ai déjà mal à la tête! »

Frimat 2018

Charles-Antoine Chouinard, c'est tout un créatif ! Un gros merci de faire partie de notre équipe

Posted by FRIMAT on Tuesday, May 8, 2018

Bande-annonce de Charles-Antoine Chouinard

Le Festival Blues Eldorado annonce sa programmation

Le Festival Blues Eldorado annonce sa programmation

Pour sa quatrième édition le Festival Blues Eldorado fera vibrer Val-d’Or sous la musique de plus d’une douzaine d’artistes de l’Amérique du Nord. Le Festival se tiendra du 28 juin au 1er juillet 2018.

La programmation

En plus de sa tête d’affiche Diunna Greenleaf, une artiste originaire de Houston au Texas qui a remporté le prix Koko Taylor Award lors des Blues Music Awards de 2014 et 2017, des artistes du Canada et des États-Unis seront de la partie. Les festivaliers pourront danser sous le rythme de Spencer Mckenzie, Mike Goudreau Band, Harpdog Brown, J.P Soars, Carson Downey, Guy Bélanger, Jamiah Rogers, Brian Lee, Blue Moon Marquee et Turbo Street Funk.

Dans le cadre de la Fête nationale du Canada, tous les spectacles du dimanche 1er juillet seront gratuits. En plus d’une prestation de Guy Bélanger, un artiste du Québec ayant fait sa marque au sein du Blues, et de Bryan Lee, un artiste aveugle de naissance de New Orleans qui est déjà venu quelques fois au Bar Bistro L’Entracte, les festivaliers pourront assister au pique-nique Blues Midi à la Scène Canadian Tire au parc Albert-Dumais, un spectacle (prochainement dévoilé) sur la rue Perrault et un jam au Bar Bistro L’Entracte en fin de soirée.

Le comité du Festival a encore quelques surprises et dévoileront la programmation complète prochainement. Reste à l’affut en surveillant leur page Facebook, en cliquant ici, et leur site web en cliquant ici.

Programmation 2018 Festival de Blues Eldorado

Et là, avez-vous hâte? Nous oui! Partagez la vidéo en grand nombre. Plus que quelques heures avant l'ouverture de la billeterie.http://festivalblueseldorado.ca

Posted by Festival de Blues Eldorado on Thursday, April 26, 2018

Les lieux de diffusion

Le festival prendra la ville d’assaut avec des représentations dans plusieurs endroits : Chapiteau Eldorado Gold Lamaque (en face du Cinéma Capitol), Conservatoire de musique de Val-d’Or, restaurant L’Avantage, Bar Bistro L’Entracte, scène Canadian Tire (Parc Albert-Dumais), resto-bar St-Hub et Café BalthazarLe festival prendra la ville d’assaut avec des représentations dans plusieurs endroits : Chapiteau Eldorado Gold Lamaque (en face du Cinéma Capitol), Conservatoire de musique de Val-d’Or, restaurant L’Avantage, Bar Bistro L’Entracte, scène Canadian Tire (Parc Albert-Dumais), resto-bar St-Hub et Café Balthazar.

Billets

Alors que les billets sont en vente en ligne sur le site internet du Festival Blues Eldorado, les passeports, quant à eux, peuvent être achetés seulement au bureau du festival. Le prix des billets diffère selon les spectacles. Les billets et passeports sont en prévente jusqu’au 10 juin inclusivement.

La randonnée cycliste Cyclo Titour CMAC-Thyssen du Tour de l’Abitibi est de retour

La randonnée cycliste Cyclo Titour CMAC-Thyssen du Tour de l’Abitibi est de retour

Le 28 mars dernier avait lieu une conférence de presse du Tour cycliste de l’Abitibi afin de donner plus de détails sur la randonnée cycliste du Cyclo Titour CMAC-Thyssen et de dévoiler la programmation des spectacles qui auront lieu sous le chapiteau lors de la 50e édition du Tour de l’Abitibi qui aura lieu du 16 au 22 juillet 2018.

La randonnée cycliste Cyclo Titour CMAC-Thyssen

randonnée cycliste Cyclo Titour 3 juin 2018

L’affiche de la randonnée cycliste Cyclo Titour CMAC-Thyssen 2018

Afin de s’assurer de la présence des clubs cyclistes régionaux, la randonnée cycliste Cyclo Titour CMAC-Thyssen aura lieu le dimanche 3 juin 2018. Le départ se fera à 9h30 au Complexe sportif Desjardins à Amos et se terminera à la Place Agnico Eagle à Val-d’Or aux environs de 15h. Quatre arrêts seront faits au cours du trajet, soit à Saint-Marc-de-Figuery, La Corne, Vassan et Sullivan. Lors de ces arrêts, les participants pourront se ravitailler avec de l’eau Eska et des collations. Il y aura aussi une équipe mécanique assurée par Ski Vélo Plein air de Val-d’Or pouvant effectuer des réparations sur les vélos. Une équipe mécanique sera aussi présente au départ, assurée par Sports Expert d’Amos. Un tirage de deux vélos, gracieuseté de Ski Vélo Plein Air de Val-d’Or, sera fait parmi tous les participants de la randonnée cycliste.

Inscription

Tous, famille, jeunes et moins jeunes, sont invités à s’inscrire en ligne sur le site internet du Tour de l’Abitibi ou en cliquant ici. La date limite pour s’inscrire est le 6 mai 2018. Tu peux aussi t’inscrire en cliquant ici.

Dévoilement du président d’honneur

Le président d’honneur du Cyclo Titour CMAC-Thyssen a aussi été dévoilé. Il s’agit de Marc Lemay, un homme qui s’est grandement impliqué dans le cyclisme régional, provincial, national et international. Il a d’ailleurs été coureur au Tour de l’Abitibi trois années consécutive et directeur technique de l’événement pendant 5 ans. Il a aussi été président de la Fédération cycliste du Québec, de l’Association cycliste canadienne et la Commission internationale de vélo de montagne de l’Union cycliste internationale (UCI).

Il a a profité de l’occasion pour inviter toute la population et les entreprises à s’inscrire. C’est les yeux remplis d’étoiles et avec beaucoup d’enthousiasme que Marc Lemay a partagé son attachement au Tour de l’Abitibi et au Cyclo Titour.

Marc Lemay président d'honneur Cyclo Titour Tour de l'Abitibi 2018

Marc Lemay, lors de la conférence de presse du Tour de l’Abitibi le 27 mars dernier.

« Le Tour de l’Abitibi, pour moi, ç’a été ma rampe de lancement pour faire ce que j’ai réussi à faire au niveau national et international au niveau du vélo ».

Programmation du chapiteau

L’organisation a profité de cette conférence de presse pour annoncer la programmation du chapiteau. Dans le cadre du 50e anniversaire du Tour de l’Abitibi, qui aura lieu du 16 au 22 juillet 2018, un chapiteau sera monté dans le stationnement faisant face à la ligne d’arrivée lors de l’événement. Du 19 au 21 juillet, des soirées musicales thématiques auront lieu sous le chapiteau, ouvertes et gratuites pour tous. Alors que le groupe Lipstick Rodeo jouera de la musique country le jeudi 19 juillet, c’est le vendredi 20 juillet que Maleo animera la soirée avec une musique latino et que 8-Track nous chantera des reprises le samedi 21 juillet.

Inscription pour le Tour des légendes et la soirée hommage

Il est désormais possible de s’inscrire au Tour des légendes et à la soirée hommage. Pour cette dernière, il est également possible de réserver une table de huit personnes. Tous les formulaires d’inscription se trouvent directement sur le site internet du Tour de l’Abitibi sous l’onglet 50e ou en cliquant ici.

Pour en savoir davantage sur ces deux activités, clique ici.

Les belles orgues harmonieuses

Les belles orgues harmonieuses

Le mois dernier, j’ai eu la chance de découvrir l’univers de l’orgue. Tout a commencé avec un appel de M. Luc Létourneau, le président du Comité de l’Orgue de Val-d’Or, pour m’inviter à le rejoindre à l’église Saint-Sauveur afin de me présenter l’orgue reçu en juin 2017. Lorsqu’il m’a proposé de visiter l’orgue, j’étais très intriguée; comment diantre pouvions-nous « visiter » un instrument de musique? Je ne croyais pas qu’il y en avait des assez gros pour qu’on puisse entrer à l’intérieur de ceux-ci. Eh bien oui! Anciennement situé dans la chapelle des Sœurs de l’Assomption à Nicolet, cet orgue mesure 25 pieds sur la largeur, 28 pieds de hauteur et 12 pieds de profondeur. Composé de 2 200 tuyaux, il est évalué à 1 100 000 $. Laisse-moi te le présenter et te faire découvrir l’univers des orgues à mon tour.

Comment l’orgue des Sœurs de l’Assomption à Nicolet est arrivé à Val-d’Or dans l’église Saint-Sauveur

L’histoire de cet orgue débute bien avant son arrivée à Val-d’Or. Tout a commencé avec une discussion sur la musique entre M. Létourneau et M. Léandre Lapointe, le curé de l’église Saint-Sauveur. M. Létourneau lui racontait qu’il avait installé un orgue de concert dans son ancienne paroisse, celui-ci construit à partir de trois instruments différents. En découvrant qu’il connaissait bien les orgues, M. Lapointe a demandé à M. Létourneau de jeter un coup d’œil à celui de son église qui n’avait pas joué depuis belle lurette. Bien qu’il s’agisse d’une bonne construction, l’orgue avait besoin de beaucoup d’amour! M. Létourneau a demandé l’avis d’un expert: Jean-Félix Bellavance des Ateliers Bellavance, une entreprise québécoise qui se spécialise dans la fabrication, la restauration et l’entretien des orgues. Après inspection et un bilan complet, M. Bellevance a affirmé qu’avec les réparations et les travaux de restauration nécessaires pour qu’il fonctionne de nouveau, il aurait fallu investir entre 50 000 $ et 70 000$ alors que l’orgue en soi n’en valait que 5 000 $. Le calcul était simple. M. Létourneau lui a donc demandé s’il n’avait pas eu vent d’un orgue qui devait être déménagé ou vendu rapidement. C’est alors qu’il lui a parlé de celui à Nicolet. Les Sœurs de l’Assomption avaient choisi de détruire presque tout l’ensemble immobilier de la congrégation à Nicolet et l’orgue qui s’y trouvait s’en allait au vieux fer. Après un appel à la Sœur économe générale, Sœur Carmelle, tout était orchestré; les Sœurs de l’Assomption acceptaient de donner l’instrument à l’église de Saint-Sauveur. Pour elles, c’était l’occasion de laisser une trace physique à Val-d’Or où elles avaient déjà été implantées pendant plusieurs décennies.

Parce que l’orgue est immense, celui-ci a dû être démantelé pour le transporter. En fait, il a fallu une remorque de 53 pieds (au complet!) pour le deménager jusqu’à Val-d’Or.

L’anatomie de l’orgue

Visuellement, on croirait que l’orgue a été conçu spécifiquement pour l’église Saint-Sauveur. Le design des arches pointues sur les façades de la structure en bois de l’orgue est le même que l’on retrouve sur les bancs de l’église et qui caractérise ses fenêtres. La vue d’ensemble crée un aspect très harmonieux. La grandeur du jubé (l’étage ouvert à l’arrière de l’église où se trouve l’orgue) est parfaitement proportionnée à celle de l’orgue; ni trop grande, ni trop petite et ni trop haute ou trop basse.

orgue Val-d'Or Abitibi-Témiscamingue Église Saint-Sauveur

L’orgue à l’église Saint-Sauveur, vu de l’autel.

L’orgue est un instrument qu’on dit vivant; à l’exception des tuyaux qui sont en métal, il est fait de bois et de cuir. Avec l’humidité, la chaleur et le froid l’instrument peut donc sécher, s’extensionner, rétrécir et même se déchirer. Pour qu’un orgue reste performant, il est donc très important d’en jouer régulièrement. Si le cuir de l’instrument n’est pas utilisé, il sèchera et il craquera ou se déchirera lorsqu’il sera utilisé de nouveau et là, plus de musique!

Un orgue est composé de plusieurs tuyaux d’où l’air s’échappe pour créer les sons. En tout, l’orgue de Saint-Sauveur a 2 200 tuyaux! Alors qu’il y a des tuyaux plus petits qu’un stylo, le plus gros des tuyaux de l’orgue à Saint-Sauveur mesure 16 pieds de hauteur. Plus le tuyau est gros, plus il produira un son grave. À la base de chaque tuyau se trouvent des petites soupapes de cuir qui collent et qui décollent grâce à des électro-aimants ce qui crée les sons.

À gauche de l’orgue se trouve la soufflerie qui alimentent les réservoirs d’air qui eux apportent de l’air dans les sommiers dans lesquels sont insérés les tuyaux. Les réservoirs d’air faits de cuir et de bois, situés à l’intérieur de l’orgue, se plient et se déplient un peu comme un accordéon afin de régler la pression de l’air dans les tuyaux. Au-dessus des réservoirs d’air, on trouve des gros blocs de plombs qui permettent de compresser l’air.

En plus des tuyaux et de la soufflerie (situé dans le buffet de l’orgue, l’orgue est aussi composé d’une console. Je l’ai mentionné déjà quelques fois; un orgue, ça peut être très gros! Celui de l’église Saint-Sauveur a trois claviers manuels (qui se joue avec les mains) de 54 notes chacun et un clavier au pédalier (qui se joue avec les pieds) de 32 notes. Et comme s’il n’y a avait pas assez de notes à gérer comme ça, il y a aussi des commandes sur les côtés du clavier que l’on appelle les jeux, qui sont toutes connectées à des tuyaux. Laisse-moi t’expliquer le fonctionnement de l’orgue et comment le clavier et les commandes des jeux agissent sur les tuyaux.

orgue église Saint-Sauveur 36 jeux Val d'Or abitibi temiscamingue

Les quatre claviers de l’orgue ainsi que les commandes pour les jeux de chaque côté.

Le fonctionnement d’un orgue

Chaque note est reliée à un tuyau pour chacun des jeux. Le nouvel orgue de l’église Saint-Sauveur est un 36 jeux, c’est-à-dire qu’il a 36 familles de tuyaux. Les boutons des commandes que l’on tire pour activer et que l’on pousse pour désactiver permettent de connecter les notes aux tuyaux.

Le clavier du bas représente les jeux du Positif, le clavier du milieu ceux du Grand orgue et le clavier du haut les jeux du Récit. Le clavier sous les pieds, quant à lui, représente le jeu du Pédalier. Donc, si l’organiste joue au Grand orgue, il va donner des commandes en tirant les boutons du jeu qu’il souhaite et ce sont les tuyaux de ce jeu qui joueront. Pour compliquer un peu la chose, on peut aussi jumeler la musique de chaque clavier ensemble et créer un accouplement. Par exemple, si l’organiste met le Récit au Grand orgue, tous les jeux qui vont avoir été mis au Récit vont en plus jouer au Grand orgue et s’additionner à tout ce que l’organiste va mettre à celui-ci. Bref, les possibilités sont presque infinies!

Avant l’arrivée de la technologie, un organiste devait être accompagné d’au minimum deux personnes qui, chacun de leur côté, tiraient et poussaient les commandes. Maintenant, il est possible d’enregistrer préalablement une multitude de combinaisons afin que l’organiste puisse être seul à l’instrument pour jouer et sélectionner ses combinaisons déjà enregistrées. À l’église Saint-Sauveur, le système électronique a 300 niveaux de mémoire. De plus, son ordinateur permet aussi d’enregistrer des pièces et d’ordonner à l’orgue de les jouer sans que personne ne soit au clavier; c’est ce que l’on appelle le système MIDI. Ce ne sera pas un enregistrement, mais bien l’instrument lui-même qui jouera.

Il va sans dire que cet orgue est une richesse pour l’église Saint-Sauveur, mais aussi pour Val-d’Or. Son potentiel éducatif, touristique et culturel est immense. Déjà, de nombreuses idées ont été soulevées pour mettre en valeur l’orgue. D’ici la présentation des projets retenus, tu peux entendre l’orgue lors de son inauguration qui aura lieu le vendredi 9 mars 2018 à 19h à l’église Saint-Sauveur. Pour l’occasion, Jocelyn Lafond, l’organiste titulaire des Grandes orgues de la Cathédrale de St-Hyacinthe et professeur au Conservatoire de Trois-Rivières, offrira un concert. Il sera accompagné par trois chœurs, dont le Chœur Symphonique régional. Lors de la soirée, il y aura aussi un hommage aux Sœurs de l’Assomption qui ont donné l’orgue. L’entrée est gratuite et ouverte à tous.

Diunna Greenleaf au Festival Blues Eldorado

Diunna Greenleaf au Festival Blues Eldorado

Le Festival Blues Eldorado, qui aura lieu du 28 juin au 1er juillet 2018, recevra pour sa quatrième édition la sommité féminine du Blues Diunna Greenleaf. Cette grande dame du blues offrira, entre autres, une prestation lors de la soirée d’ouverture en compagnie de quelques invités spéciaux. L’évènement aura lieu au Conservatoire de musique de Val-d’Or dès 17h.

Rappelons que les profits du Festival Blues Eldorado sont remis à la Fondation Brousseau-Dargis qui œuvre régionalement en santé mentale.

La programmation complète et l’affiche promotionnelle de la quatrième édition du Festival Blues Eldorado seront dévoilées le 19 avril à 11h au Cinéma Capitol. Pour plus d’information concernant la vente de billets et les passeports, il est possible de communiquer avec l’équipe du festival au 819 856-6881 ou au festivalblueseldorado@gmail.com. Il est aussi possible de suivre le festival sur leur page Facebook et Instagram et de se tenir informé via leur site Internet ou leur infolettre.

Billets en prévente

Le Festival Blues Eldorado, anciennement connu sous le nom de Festival Blues Plateau Boréal, propose les billets pour cette soirée en prévente au coût de 30$, taxes incluses. La prévente se terminera le 5 mars où les billets seront alors vendus au coût de 35$. Les billets sont en vente en ligne, en cliquant ici, ou directement au bureau du Festival Blues Eldorado au 139 avenue Perrault.

Les passeports pour le festival sont maintenant aussi disponibles en vente seulement au bureau du festival. Ceux-ci permettent d’assister à 10 spectacles en plus du pré-évènement du 3 mai à Rouyn-Noranda. Les quarante passeports disponibles permettent une économie de 10% et sont au coût de 170$ chacun.

À propos de Diunna Greenleaf

Originaire de Houston au Texas, Étatds-Unis, Diunna Greenleaf est récipiendaire du KOKO TAYLOR AWARD 2017. Compositeur et interprète, cette grande dame du Blues a performé sur plusieurs scènes internationales.

Diunna Greenleaf Festival Blues Eldorado Val-d'Or Abitibi-Témiscamingue