Close

Tag Archive for: Développement durable

Le tourisme durable à Val-d’Or – Les attraits touristiques

Le tourisme durable à Val-d’Or – Les attraits touristiques

Ici, à l’Office du tourisme de Val-d’Or, le respect de l’environnement est une valeur qui nous tient beaucoup à cœur. C’est pourquoi je trouve qu’il est important de souligner les efforts des différents intervenants touristiques de notre ville qui posent des actions écoresponsables et qui ont un certain souci de l’environnement. Il y a quelque temps, tu as peut-être lu notre article sur les festivals à Val-d’Or qui pratiquent le tourisme durable. Aujourd’hui je te présente trois attraits touristiques qui en font de même.

 

Laisse-moi d’abord te rappeler la définition du tourisme durable, selon l’Organisation Mondiale du Tourisme : « Un tourisme qui tient pleinement compte de ses impacts économiques, sociaux et environnementaux actuels et futurs, en répondant aux besoins des visiteurs, des professionnels, de l’environnement et des communautés d’accueil ».

 

Maintenant, voici ce que font les attraits touristiques de Val-d’Or pour pratiquer un tourisme durable et pour être écoresponsables. Surveille l’article sur les hôtels et les restaurants qui posent des actions durables qui arrivera prochainement dans la section blogue de notre site web.

La Cité de l’Or et le Village minier de Bourlamaque

Cité de l'or chevalement minier val d'or

Photo | Marie-Claude Robert

La Cité de l’Or  est bien sûr un attrait touristique incontournable à Val-d’Or. C’est un site plein d’histoire qui fait aujourd’hui partie de l’identité de notre ville. En plus de toute sa richesse historique, c’est un attrait touristique qui a un bon plan d’action au niveau du développement durable.

 

En effet, sur le plan écologique, la Cité de l’Or et le Village minier de Bourlamaque posent plusieurs actions qui démontrent leur souci de l’environnement. Par exemple, en cas de rénovations, les matériaux originaux sont recyclés et conservés, et des matériaux naturels sont utilisés pour la construction et l’aménagement. Des produits écologiques sont privilégiés pour l’entretien des lieux, et les choix d’isolation, d’éclairage, de chauffage et de ventilation sont faits dans une perspective d’efficacité énergétique. De plus, la Cité de l’Or encourage le remplissage de bouteilles d’eau personnelles en ne vendant plus de bouteilles d’eau jetables. Les communications électroniques sont aussi privilégiées dans le but de réduire l’impression papier.

 

Sur le plan social, quelques actions durables sont aussi mises en place à la Cité de l’Or. Entre autres, la promotion de plusieurs artistes et producteurs de la région est faite en présentant leurs produits dans la boutique souvenir. La Cité de l’Or contribue aussi à créer un sentiment d’appartenance et à valoriser l’histoire de l’ancienne mine Lamaque et de Val-d’Or. Enfin, elle aide significativement à générer de la richesse en région.

La Forêt récréative

Vélo de montagne Val-d'or abitibi-Témiscamingue Forêt récréative

Photo| Marie-Claude Robert

La Forêt récréative, c’est l’endroit rêvé pour les amateurs de plein air à Val-d’Or. L’un de ses objectifs est de faire découvrir aux gens les plaisirs qui peuvent se rattacher à la forêt, et on peut dire qu’ils réussissent cette mission haut la main. D’ailleurs, la contribution qu’apporte la Forêt récréative au tourisme durable est une autre de ses réussites qui vaut la peine d’être mentionnée.

 

Tous les projets futurs de la Forêt récréative comptent parmi leurs objectifs le plaisir et l’importance de protéger l’environnement. Elle souhaite encourager les gens à adopter de saines habitudes de vie dans un milieu naturel. De plus, l’implication de plusieurs bénévoles prend une grande importance pour la Forêt récréative. De nombreuses associations valdoriennes prennent part à ses décisions d’avenir et à son rayonnement. En effet, la réussite de la Forêt récréative repose en grande partie sur la communauté valdorienne, et sur sa volonté de participer activement à promouvoir les bienfaits du plein air.

La réserve faunique La Vérendrye

Pêche réserve faunique la vérendrye

Photo | Dominic Boudreault

Et oui, la réserve faunique La Vérendrye, c’est plus qu’un long bout de forêt qu’il faut traverser pour se rendre à Mont-Laurier. C’est un endroit à l’écosystème riche qui est merveilleux pour pêcher, pour camper, et pour passer du bon temps en plein air. En plus de toutes ces choses, c’est un endroit où la protection de l’environnement et le tourisme durable sont pris au sérieux.

 

En date de cet été, la réserve faunique La Vérendrye a décidé de s’équiper d’une station de lavage pour lutter contre les espèces aquatiques envahissantes (EAE). Les pêcheurs pourront donc s’en servir pour nettoyer leurs embarcations et autres équipements de pêche, et ainsi éviter la propagation des EAE. En plus, cette station de lavage est entièrement gratuite! Son but est tout simplement d’assurer le maintien de l’écosystème pour que les générations futures puissent profiter de la même qualité de pêche que l’on connaît aujourd’hui.

Sources :

Cité de l’Or

Forêt récréative

Réserve faunique La Vérendrye

Organisation Mondiale du Tourisme

 

Image de couverture | Michael Benz – Unsplash

Tourisme durable à Val-d'or, Les bones pratiques à avoir en tourisme
Le tourisme durable à Val-d’Or – Les festivals

Le tourisme durable à Val-d’Or – Les festivals

Ici, à l’Office du tourisme de Val-d’Or, le respect de l’environnement est une valeur qui nous tient beaucoup à cœur. C’est pourquoi je trouve qu’il est important de souligner les efforts des différents intervenants touristiques de notre ville qui posent des actions écoresponsables et qui ont un certain souci de l’environnement. En effet, la pratique d’un tourisme durable est très importante pour permettre aux générations futures de profiter de notre belle ville et de ses ressources aussi longtemps que possible.

Selon l’Organisation Mondiale du Tourisme, le tourisme durable se définit comme suit : « Un tourisme qui tient pleinement compte de ses impacts économiques, sociaux et environnementaux actuels et futurs, en répondant aux besoins des visiteurs, des professionnels, de l’environnement et des communautés d’accueil ».

Aujourd’hui, je te présente donc trois festivals de Val-d’Or qui pratiquent le tourisme durable à travers différentes actions. Il y a tellement d’autres d’intervenants touristiques qui valent la peine d’être mentionnés qu’il a fallu faire cet article en trois parties! Surveille celles sur les attraits touristiques, les hôtels et les restaurants qui arriveront bientôt sur notre site web

Le FRIMAT

FRIMAT le festival à Val-d'Or

Photo | FRIMAT

Si tu es un(e) Valdorien(ne) ou même si tu viens d’ailleurs en Abitibi-Témiscamingue, tu as sûrement déjà entendu parler du FRIMAT  (ou tu y es peut-être déjà allé!). Parmi ses nombreuses forces, le Festival de la relève indépendante musicale en Abitibi-Témiscamingue est un événement qui se démarque par son souci de protéger l’environnement et d’adopter des pratiques durables.

 

D’abord, l’organisation du festival pose plusieurs actions écoresponsables. Un service de consigne avec des verres à l’effigie du festival est utilisé pour servir de l’eau et d’autres boissons, ce qui évite l’utilisation de bouteilles d’eau en plastique et de verres jetables. Un tri des canettes est aussi fait pour s’assurer que celles-ci n’iront pas dans les poubelles. Pour ce qui est de la nourriture, un traiteur utilisant des produits locaux nourrit les bénévoles, et les aliments qui ne sont pas consommés sont offerts à un organisme d’aide alimentaire. Pour les décors, plus de 75% de matériaux recyclés sont utilisés. Finalement, les médiaux sociaux sont privilégiés pour diffuser de l’information au sujet du festival. Lorsque du papier doit être utilisé, c’est un papier composé à 100% de matière recyclée qui est priorisé.

 

D’un point de vue plus social et culturel, le FRIMAT pose aussi plusieurs actions durables. Par exemple, 58% des artistes participant au festival proviennent de la région. Cela permet de faire découvrir des talents d’ici, tout en diminuant la pollution engendrée par le transport. Des arbres sont même plantés pour effacer la quantité de CO2 produite par le transport (60 arbres cette année, soit 0,46 tonne de CO2). Enfin, pour que l’événement soit accessible à tous, un tarif plus avantageux est offert aux étudiants, et quelques billets sont même donnés gratuitement à des jeunes.

Le festival de musique TRAD de Val-d’Or

musique traditionnelle val d'or

Photo| Le Festival TRAD Val-d’Or

Si tu ne connais pas encore le festival de musique TRAD de Val-d’Or , tu manques définitivement quelque chose! Se déroulant à l’automne, c’est un festival qui a comme mission de te faire revivre « les veillées traditionnelles québécoises de nos aïeux ». À travers la musique, la danse et la fête, le festival de musique TRAD est aussi un événement qui contribue au tourisme durable.

 

Comme pour le FRIMAT, le festival de musique TRAD utilise un service de consigne avec des verres en plastique réutilisables pour servir de l’eau et tout autre type de boissons. Cela permet de réduire considérablement la pollution qu’aurait engendrée l’utilisation de bouteilles d’eau et de verres jetables. D’un côté plus socioculturel, le festival de musique TRAD contribue à valoriser la culture québécoise ancestrale à travers sa mission. Il lui fait traverser les époques en transmettant différents aspects de cette culture aux générations les plus jeunes.

Le Festival d’humour en Abitibi-Témiscamingue

Festival humour Abitibi Témiscamingue Val-d'Or

Photo | Marie-Claude Robert

Le fameux festival d’humour en Abitibi-Témiscamingue, celui-là tu le connais sûrement. Il fait rire les petits et les grands depuis maintenant 21 ans. En plus, l’organisation continue d’innover année après année, entre autres au niveau de l’écoresponsabilité et du tourisme durable.

 

En nouveauté pour l’édition 2019, le Festival d’humour a installé une station de remplissage d’eau gratuite sur le site, dans le but d’éliminer les bouteilles d’eau à usage unique. Fini la pollution de plastique! Les canettes d’aluminiums et les items en carton sont quant à eux recyclés, et tous les ustensiles disponibles sur les lieux sont compostables. Pour l’entretien du site, l’herbicyclage est utilisé : l’herbe coupée est laissée au sol pour faire son propre engrais organique. De plus, le covoiturage est priorisé pour le déplacement des artistes, ce qui diminue l’émission de CO2 causée par le transport. Pour ce qui est de la vente de billets, les achats en ligne sont favorisés pour diminuer les impressions papier.

 

 

Ces trois festivals représentent trois institutions touristiques parmi tant d’autres qui contribuent au tourisme durable dans notre belle ville. Surveille la section blogue de notre site web pour connaître les actions durables de différents attraits touristiques, hôtels et restaurants qui seront présentés dans des articles publiés prochainement!

Sources :

FRIMAT

Festival de musique TRAD

Festival d’humour en Abitibi-Témiscamingue

Organisation Mondiale du Tourisme

 

Image de couverture | Michael Benz – Unsplash

Tourisme durable à Val-d'or, Les bones pratiques à avoir en tourisme
Annonce d’investissements à la réserve faunique La Vérendrye

Annonce d’investissements à la réserve faunique La Vérendrye

Lundi dernier, le 15 juillet 2019, la Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ) annonçait un investissement de quatre millions de dollars pour améliorer son offre de services aux plaisanciers.

De ce montant, 2,33 M$ serviront à améliorer des infrastructures déjà existantes alors que les 1,7 M$ restants seront utilisés pour construire quatre unités de prêt-à-camper, des rampes de mise à l’eau, des quais, des abris communautaires et des bâtiments de services. Le début des travaux est prévu pour l’automne 2020.

Une station de lavage, un pas pour l’environnement

La réserve faunique La Vérendrye et le ministre Dufour ont aussi profité de l’occasion pour présenter la nouvelle station de lavage pour embarcations nautiques. Située à l’entrée nord de la réserve faunique La Vérendrye, cette station de lavage est disponible 24h sur 24 gratuitement. Elle permettra aux pêcheurs de nettoyer leur bateau et leurs cannes à pêche et ainsi éviter la prolifération d’espèces aquatiques envahissantes (EAE). La station de lavage est la première installation de ce genre sur tout le territoire de la SÉPAQ.

 

Selon le biologiste au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs Jean-Pierre Hamel, la contamination des plans d’eau par des EAE peut ébranler la chaîne alimentaire en éliminant ou réduisant considérablement la nourriture pour les petits poissons ce qui a pour effet d’affecter celle des plus gros aussi. Si une telle situation se produit, la qualité de la pêche tant par la grosseur que par la quantité de poissons se verra réduite.

«C’est ici qu’on retrouve le plus grand nombre de lacs. Sur les 10 000 lacs à la Sépaq, on en a 4000 dans la Réserve faunique La Vérendrye, donc le risque est déjà plus grand. Par la suite, comme ils sont grands, les clients arrivent souvent avec leur propre bateau et ces embarcations peuvent arriver d’un autre plan d’eau avec une espèce aquatique envahissante à l’intérieur. On veut minimiser le risque. On ouvre une station à l’entrée nord et nous avons bon espoir d’en ouvrir une autre au sud pour l’année prochaine, possiblement quelques autres ailleurs», a signifié Dave Boulet.

 

Photo de couverture | Réserve faunique La Vérendrye

L’Essentiel à savoir sur le mode de vie zéro déchet

L’Essentiel à savoir sur le mode de vie zéro déchet

Au début du mois de mars, un nouveau commerce a ouvert ses portes à Val-d’Or au grand bonheur de plusieurs citoyens et citoyennes : l’Épicerie Aki, une épicerie zéro déchet. Si tu l’as déjà visitée, tu sais qu’elle offre une panoplie de produits en vrac comme des noix, des pâtes, des épices, des huiles et des produits ménagers. Tu pourras même y trouver des légumes frais et locaux cet été! L’épicerie offre aussi tous les produits nécessaires pour t’aider à adopter un mode de vie zéro déchet.

Mais qu’est-ce que c’est exactement le zéro déchet? Avec l’arrivée de l’Épicerie Aki, on a voulu t’informer un peu en rassemblant toute l’information intéressante qu’on a trouvée sur le sujet. Voici donc l’essentiel à savoir sur le mode de vie zéro déchet!

Qu’est-ce que c’est le « zéro déchet »?

Le zéro déchet, c’est un mouvement qui valorise un mode de consommation générant le moins de déchets possible. L’organisation Zero Waste Canada en propose la définition suivante :

« La conservation de toutes les ressources par une production, une consommation, une réutilisation et une récupération responsables de tous les produits, emballages et matériaux, sans les brûler et sans rejets dans le sol, l’eau ou l’air menaçant l’environnement ou la santé humaine ».

Le mode de vie zéro déchet est ainsi une façon de se responsabiliser face aux impacts de notre consommation sur l’environnement. Il a pour but de changer les habitudes de la population pour la mener vers une consommation plus durable.

Les bienfaits du mode de vie zéro déchet

Adopter le mode de vie zéro déchet, c’est d’abord une très bonne façon de protéger l’environnement au quotidien. Si tu n’achètes pas de produits emballés, tu produis automatiquement moins de déchets. C’est aussi le cas si tu réutilises, tu recycles et tu compostes. Savais-tu qu’en 2050, il y aura plus de plastique que de poissons dans l’océan? C’est ce qu’a déclaré Antonio Guterres, le secrétaire général de l’ONU. Les déchets de plastiques représentent l’une des pires formes de pollution, car le plastique est l’une des matières qui se dégradent le plus lentement et qui sont le plus nocives pour l’environnement. Si chacun faisait l’effort de réduire considérablement sa production de déchets, qui sait : peut-être qu’il serait possible d’apporter un vrai changement au problème de la pollution de plastique.

 

Outre l’environnement, le mode de vie zéro déchet peut aussi t’encourager à adopter une meilleure alimentation. En effet, rares sont les produits transformés qui se vendent en vrac. Il est alors plus facile d’éviter les aliments qui contiennent beaucoup trop de sucre, de sel et de mauvais gras. En plus, quand tu cuisines à la maison avec des produits achetés en vrac, tu sais exactement quels sont les ingrédients qui se retrouvent dans ton assiette. Quoi de mieux pour contrôler toi-même une alimentation saine et équilibrée!

 

Finalement, le mode de vie zéro déchet contribue à réduire le gaspillage alimentaire. Tu as besoin d’un ingrédient dont tu ne te sers jamais pour une recette? Eh bien les épiceries en vrac te permettent d’acheter uniquement la petite quantité qui t’est nécessaire. Cela t’évite de jeter de la nourriture et de payer plus cher pour une grande quantité dont tu n’as pas besoin.

Comment adopter le mode de vie zéro déchet?

Si le mode de vie zéro déchet t’intéresse, il existe plusieurs astuces et plusieurs ressources pour t’aider. Tu n’es pas obligé de complètement arrêter de produire des déchets du jour au lendemain si tu n’en as pas envie! Tu peux y aller à ton rythme et commencer par de petites actions qui vont tout de même être bénéfiques pour l’environnement. Les associations zéro déchet parlent souvent des cinq actions suivantes pour avoir une consommation plus responsable : refuser (de consommer ou de jeter un objet), réduire, réutiliser, recycler et composter.

 

Chez Aki, épicerie et boutique zéro déchet, tu peux trouver plusieurs produits qui facilitent la consommation responsable. Sacs à collation, sacs à vrac, emballages d’aliments, bref, tout le nécessaire pour commencer ton kit zéro déchet. Même armé de tes bons vieux plats Tupperware, tu peux éviter de produire certains déchets de plastique. On peut penser au restaurant Habaneros Grill Mexicain, qui t’encourage à apporter ton propre plat quand tu prends un repas pour emporter ou encore à la Tanière William J. Walter qui te propose d’apporter tes plats pour y déposer tes achats. Tu peux aussi t’essayer dans d’autres restaurants et commerces ; ceux qui acceptent de te servir dans tes propres plats sont de plus en plus nombreux à Val-d’Or.

 

Enfin, si tu désires t’informer encore plus sur le mode de vie zéro déchet, n’hésite pas à visiter la page Facebook de l’Épicerie Aki. Les trois propriétaires y partagent toutes sortes d’informations et de conseils intéressants sur le zéro déchet. Tu peux aussi t’informer en allant directement leur rendre visite dans leur commerce. Finalement, tu peux aussi visiter les sites web des organisations indiquées ci-dessous.

Aki épicerie zéro déchet à Val d'Or

Aki – Épicerie zéro déchet est une épicerie proposant des aliments en vrac, des produits ménagers et corporels et des produits zéro déchet comme sacs à vrac, sacs à fruit, couches lavables, brosses à dent en bambou, des pailles et shampoings en barre.

Habaneros Express cuisine mexicaine val d'or

Si tu n’as pas accès à tes plats avant ton passage au restaurant Habaneros Grill Mexicain, saches que les plats pour emporter sont faits de matière biodégradable. D’ailleurs, ce n’est pas la seule action que l’entreprise fait pour réduire son empreinte écologique. Pour en savoir plus, visite la section “Bienfaits pour toi” de leur site web.

La Tanière sausages William J. Walter

La Tanière – William J. Walter est une épicerie fine proposant les saucisses du fameux saucissier William J. Walter ainsi que de nombreux produits fins (pour la plupart québécois) comme des fromages, des charcuteries et des bières de microbrasserie.

L'essentiel à savoir sur le mode de vie zéro déchet