Close

Tag Archive for: Création

Expositions présentées au Centre d’exposition de Val-d’Or du 27 avril au 9 juin 2019

Expositions présentées au Centre d’exposition de Val-d’Or du 27 avril au 9 juin 2019

Du 27 avril au 9 juin 2019, le Centre d’exposition de Val-d’Or accueillera les artistes Dany Massicotte et Elizabeth Picard. Le vernissage aura lieu le samedi 27 avril de 15h à 17h pendant lequel tous sont invités à participer à la création d’une œuvre collective qui se complétera jusqu’au 9 juin.

Exposition « La Contemporaire » de Dany Massicotte

Exposition La Contemporaire de Dany Massicotte au Centre d'exposition de Valdor

Impression au jet d’encre, monté sur Diabond, 85 x 120 cm, Dimensions : 200 x 300 x 400 cm ©D. Massicotte

L’artiste multidisciplinaire Dany Massicotte proposera l’exposition « La Contemporaire » dans laquelle il joint l’art de la photographie, la vidéo et le son. Alors qu’une vidéo est juxtaposée à une photographie prise du même point de vue que la vidéo, une ambiance sonore vient assembler toutes les pièces et créer un tout. Le Centre d’exposition de Val-d’Or présentera quatre de ces œuvres qui savent sans aucun doute dérouter le spectateur.

Exposition « Conjonction : couleur et résonance III » de Elisabeth Picard

Exposition Elisabeth Picard Conjonction: couleur et résonance III au Centre d'exposition de Val-d'Or

Rainbow mountains, 2015, détail, crédit photo ©Jean-Michael Seminaro

Le Centre d’exposition présente aussi « Conjonction : couleur et résonance III » d’Elisabeth Picard. Cette artiste propose une réflexion sur le développement des organismes des mondes végétal, minéral et cellulaire. En utilisant différentes pratiques traditionnelles comme le nouage, la vannerie et le tapis au point noué elle représente l’évolution, le déploiement et la propagation de ces organismes. La matière et l’éclairage utilisés forment alors une image abstraite de la nature et de paysages architecturaux.

« Le Ty-Rap à la manière d’un meccano » avec « À hauteur d’enfants »

À Hauteur d'enfants programmation artistique pour les enfants au Centre d'exposition de Val d'Or

Esquisse, 2018 © E. Picard

Dans le cadre de sa troisième édition d’« À hauteur d’enfants », le Centre d’exposition présente « Le Ty-Rap à la manière d’un meccano ». « À hauteur d’enfants » est un programme conçu pour rendre accessible aux enfants de 2 à 6 ans l’art. Ainsi, les expositions sont pensées et installées afin d’être accessibles visuellement et par le toucher pour des enfants. En plus de pouvoir s’émerveiller des couleurs vives des œuvres de l’artiste Elisabeth Picard avec « Conjonction : couleur et résonance III », les enfants pourront participer à une création collective imaginée par Mme Picard. Avec « Le Ty-Rap à la manière d’un meccano » les enfants joindront à la créativité la réutilisation et récupération de matière afin de réaliser de petites sculptures qu’ils feront grâce aux techniques d’assemblage et de vannerie.

De nouvelles expositions au Centre d’exposition de Val-d’Or

De nouvelles expositions au Centre d’exposition de Val-d’Or

Jusqu’au 27 janvier 2019, le Centre d’exposition de Val-d’Or présente Fragments de mémoire de Francyne Plante et Matrices… d’elles-mêmes de Yolaine Lefebvre.

Fragments de mémoire

fragment-memoire_FrancynePlante

Fragment de mémoires de Francyne Plante

Le Centre d’exposition de Val-d’Or propose Fragment de mémoire, une installation de Francyne Plante, du 7 décembre au 27 janvier 2019. Le vernissage aura lieu le vendredi 7 décembre de 17 h à 19 h en présence de l’artiste.

Origines, cultures anciennes, mémoires fascinent Francyne Plante d’où sa réflexion aux héritages génétiques et cellulaires. Pour elle, la peinture et la sculpture sont une forme de dire. La ligne, dans son oeuvre, trace ce lien épigénétique, cette mémoire cellulaire au quotidien. L’exposition Fragments de mémoire relate cette histoire.

L’artiste crée des empâtements avec des médiums qui ont du vécu tels : la poussière résiduelle de ses sculptures de pierre millénaire porteuses d’histoires, textiles déjà portés, encaustique, coton de tissage au temps où elle était tisserande, résidus de charpie d’atelier, graminées de son jardin, qui telles des couches de vie soudées les unes aux autres, superposent, cachent, dévoilent, dissimulent, exposent les blessures, les mémoires morcelées et nouées. Tout est interrelié et ce, jusqu’au plus petit pixel.

L’artiste Francyne Plante propose par cette installation, qui se compose en plusieurs tableaux de vie, de parler du regard qu’elle porte sur cette préoccupation telle une impression de réseaux neuronaux qui témoignent métaphoriquement de l’espace relationnel que l’on habite et qui nous habite par cet enchevêtrement de fils rappelant la complexité des relations.

Matrices…d’elles-mêmes!

exposition Matrices...d'elles-mêmes Yolaine Lefevbre

Yolaine Lefebvre, 2018, AMF

Le Centre d’exposition de Val-d’Or propose Matrices…d’elles-mêmes, une exposition collective de l’Atelier les mille feuilles, centre d’art imprimé sous le commissariat Yolaine Lefebvre, du 7 décembre 2018 au 27 janvier 2019. Le vernissage aura lieu le vendredi 7 décembre de 17h à 19h.

Sous le commissariat de Madame Yolaine Lefebvre, douze graveurs de l’Atelier les Mille Feuilles ont voulu décloisonner l’art imprimé et innover leur approche par la multidisciplinarité. Depuis plus de 400 ans, les matrices servent à imprimer.

Le projet Matrices…d’elles-mêmes altère cette tradition et présente des matrices, détournées de leur rôle de génitrice, mettant de l’avant leur processus de création. En collaboration avec le Théâtre du Tandem, les graveurs s’inspirent du texte Habiter les terres de Marcelle Dubois et de sa mise en scène, pour faire de leur aventure en terrain théâtral, une manière « d’habiter le territoire ». Une nouvelle discipline naît avec ces matrices, sans autre but que d’exister par elles-mêmes.

Les artistes participant-es : Christiane Baillargeon, Louis Brien, Céline J. Dallaire, Brigitte Gagnon, Violaine Lafortune, Yolaine Lefebvre, Lee Lovsin, Armande Ouellet, Roger Pèlerin, Micheline Plante, Joanne Poitras, Isabelle Roby.

Une visite guidée de l’exposition par la commissaire, madame Yolaine Lefebvre, se déroulera le dimanche 27 janvier 2019 à 13h. Entrée libre.

Source

Carmelle Adam, directrice du Centre d’exposition

La Créativité imprimée sur le cœur

La Créativité imprimée sur le cœur

En travaillant avec l’entreprise Trim-Line de l’Abitibi, j’ai découvert une très grande créativité et un côté artistique chez les membres de leur équipe. En 2017, nous avons créé deux nouvelles images représentant deux aspects forts de Val-d’Or. La première montre la diversité culturelle de la ville depuis 1935 grâce à l’arrivée de nombreux immigrants venus travailler dans les mines. La seconde image rappelle la route transcanadienne, la 117 qui traverse Val-d’Or, mais aussi le Canada au complet. Après avoir conçu ces deux images avec l’aide de Caroline Trudel de CET Création, nous voulions la faire vivre notamment à travers différents produits promotionnels. Nous avons donc fait affaire avec Trim-Line.

Val-d'Or Abitibi-Témiscamingue Je t'aime I love you traduction translation
Route 117 Val D'or Abitibi témiscamingue

Notre image Val-d’Or Je t’aime écrit dans les langues des peuples en plus grand nombre ayant collaboré à la création de Val-d’Or et notre image de la route 117, une route transcanadienne traversant le Canada d’un océan à l’autre et qui passe par Val-d’Or.

Je croyais que produire des articles promotionnels ne demandait pas beaucoup d’efforts et de créativité. Grosse erreur de ma part! En fait, je ne crois pas que nous aurions d’aussi beaux produits si Sylvie de Trim-Line n’avait pas été là. Elle nous a conseillé et suggéré des alternatives qui se sont souvent avérées de bien meilleures idées que nos idées initiales. Se tenant toujours à jour, elle a pu nous suggérer des objets tendance et des nouveautés auxquelles nous n’avions pas pensé. Et que dire de son service, sa bonne humeur, sa patience et son professionnalisme! De plus, Trim-Line se fait un plaisir de mettre en valeur des entreprises de chez nous en personnalisant des produits de différentes compagnies, dont Fourrures Grenier de Barraute.

boutique souvenirs valdor
Souvenirs Val-d'Or Abitibi temiscamingue giftshop

Nos deux images sur des objets promotionnels en vente à notre boutique du bureau d’information touristique de Val-d’Or.

En plus des objets promotionnels que nous avons fait faire, Trim-Line est aussi notre partenaire dans le cadre de notre Infomobile. C’est Kim et Travis qui créent et posent le lettrage sur notre voiture. Malgré des explications floues et pas très claires de ma part, Kim a toujours su nous proposer un visuel dynamique répondant à nos besoins et qui soit attirant pour l’œil. Cette année, nous avons changé le visuel de l’Infomobile pour la troisième fois et je dois avouer qu’il s’est surpassé!

L’Infomobile est en soi une œuvre d’art! Il a vraiment exprimé son côté artistique en dessinant de façon réaliste des emblèmes du patrimoine valdorien et de notre culture : avion militaire T-33 T-Bird, maison du Village minier de Bourlamaque, Tour Rotary, la forêt, le peuple anicinabe, etc. Les deux côtés du véhicule sont différents ce qui renforcit son caractère unique. En même temps d’être réalistes, les dessins tracés au trait noir sont très artistiques et inspirants. Si je voyais ce véhicule lors d’un voyage, je voudrais savoir quels sont ces bâtiments et où je peux les voir en vrai!

Infomobile Val-d'Or bureau d'information touristique mobile

Notre Infomobile 2018, côté passager

Bureau d'information touristique mobile val d'or abitibi témiscamingue

Notre Infomobile 2018, côté conducteur

Pour réaliser ce projet, Kim et Travis ont fait une partie du visuel avec une tablette à dessin numérique. Généralement, la plupart des projets sont faits sur ordinateurs avec un logiciel de graphisme. « On a eu beaucoup de plaisir à faire ce projet. C’était vraiment intéressant », m’a confié Kim lorsqu’on discutait de son travail. Un travail qui regorge de surprises et qui prend des proportions qu’on ne pourrait soupçonner.

Le client vient souvent avec des idées et des images. Le plus difficile c’est de mettre sur papier ce que le client voit dans sa tête. Le défi c’est de faire quelque chose d’original sans recopier ces images ou ces idées.

Kim travaille chez Trim-Line depuis maintenant 18 ans. C’est d’ailleurs en commençant à travailler là que son talent artistique et créatif s’est développé. Kim fait maintenant davantage de gestion de projets et de vente. Par contre, il avoue qu’il se choisit parfois quelques projets à un fort potentiel de créativité.

En me parlant de son travail, l’enthousiasme de Kim est clairement monté d’un cran. Notre discussion, qui était d’abord par rapport à son travail de l’Infomobile, a bifurqué sur les défis, les particularités et les innovations qu’apporte le design de grandes affiches et de voitures.

Le visuel que l’on met sur une voiture doit être vu en une ou deux secondes. Il n’y a pas de place pour la mise en page et de longs textes. Il faut être original et arriver avec un concept qui attire l’œil. Il n’y a pas de formation pour ce genre de graphisme. On apprend avec l’expérience. Il faut être observateur. Quand on aime ou qu’on n’aime pas quelque chose, on se demande pourquoi et on prend des notes et on s’améliore comme ça ,

me racontait Kim. Il a d’ailleurs écrit un billet de blogue à ce sujet sur le blogue de Trim-Line. Tu peux le lire en cliquant ici.

On peut admirer leur travail à différents endroits à Val-d’Or. Par exemple, c’est l’équipe de Trim-Line qui a conçu la murale des Foreurs sur la devanture du Centre air Creebec ou encore la murale historique dans le centre commercial Les Galeries Val-d’Or.

Centre air Creebec enseignes extérieur Val-d'Or

La devanture du Centre air Creebec représentant l’équipe de la Ligue Junior Majeur de Val-d’Or, les Foreurs, a été conçue par Trim-Line.

TrimLine-murale-historique-GalerieNord_w

C’est Trim-Line de l’Abitibi qui a fait la murale historique des Galeries Val-d’Or. Cette murale relate plusieurs faits historiques des débuts de Val-d’Or.

L’innovation et une veille de ce qui se fait ailleurs sont aussi deux éléments très importants du métier. Cela permet de proposer toujours de nouveaux produits, mais aussi d’offrir toujours une plus grande qualité au meilleur coût. Rester à l’affût des nouveautés est donc primordial selon Kim, ce qu’il s’applique à faire constamment.

Bref, j’ai découvert avec Trim-Line de l’Abitibi une équipe passionnée et engagée avec qui il est vraiment agréable de travailler. Grâce à eux, notre travail de promotion touristique et vos souvenirs de voyage chez nous sont bonifiés.

 

Photo de couverture | Kelly Sikkema sur Unsplash