Close

Tag Archive for: Art

Journées de la culture 2018

Journées de la culture 2018

Sous le thème du patrimoine culturel, les Journées de la culture 2018 auront lieu du 28 au 30 septembre. Durant trois jours, près de 10 activités seront offertes gratuitement à tous favorisant un plus grand accès aux arts et à la culture. L’histoire et le patrimoine, l’architecture, la musique, la littérature, la photographie et l’art numérique seront autant de formes d’art qui seront explorées durant les 22e Journées de la culture.

Programmation de Val-d’Or des Journées de la culture 2018

Vendredi, 28 septembre 2017

12 h à 13 h – Conservatoire de musique de Val-d’Or

Midi-musique : Concert de répertoire et d’instruments variés. Apportez votre lunch ou dînez sur place.

 

17 h – Centre d’exposition de Val-d’Or

Vernissage pour les 6 à 10 ans et leur famille de « Marcher dans le ciel » : une exposition toute en poésie et en illustrations de Sonia Cotten et Annie Boulanger. Bouchées offertes sur place.

 

19 h – Cinéma Capitol

Projection du documentaire « Ceux qui viendront, l’entendront » de Simon Plouffe, une rencontre singulière avec des locuteurs de langues autochtones et inuit du Québec. La représentation sera suivie d’une discussion en présence du réalisateur. Gratuit pour les membres du Ciné-Club.
Tirage le 25 septembre de 10 paires de billets gratuites pour tous: participez en écrivant à
genevieve.beland@ville.valdor.qc.ca

Samedi, 29 septembre 2018

10 h à 15 h – Cité de l’Or

Visites gratuites des expositions « De l’or plein les veines » et « Chez nous à Bourlamaque »

 

10 h 30 – Parc Albert-Dumais

Spectacle familial avec les Cariblues (Mélanie Roy et Ekaterina Mikhaylova-Tremblay) : Les Cariblues vous invitent à faire la fête avec eux! Venez entendre des drôles d’histoires, danser le boogie woogie et chanter des mots foufous… Plaisir garanti!

 

13 h à 14 h 15 – Centre d’exposition de Val-d’Or

Conférence sur l’art public par M. Jean Julio Paquin, historien de l’art et sociologue. Il est rédacteur en art public au magazine d’architecture et d’urbanisme FORMES. Café et brioches offerts.

 

13 h à 16 h – Portes ouvertures : Centre de musique et de danse de Val-d’Or


Prestations musicales et dansées : venez rencontrer et découvrir le talent de ses professeur-es passionné-es. Un goûter sera offert.

murale parc albert dumais jacques baril

Situé au centre-ville sur la 3e Avenue, le parc Albert-Dumais est un parc urbain possédant une scène et des bancs.

Dimanche, 30 septembre 2018

10 h à 15 h – Cité de l’Or

Visites gratuites des expositions « De l’or plein les veines » et « Chez nous à Bourlamaque »

 

11 h 30 – Marché public de la Vallée-de-l’Or


Le FRIMAT présente une prestation musicale du groupe Les Messieux

 

13 h 30 à 16 h 30 – Centre d’exposition de Val-d’Or

Création en direct de Johanne Vallée (performance), Méounne (Caroline Blouin, peinture) et Judy Dimentberg (peinture). Le thème « Les mots à l’honneur » inspirera les trois artistes. Un goûter sera servi.

 

14 h à 14 h 30 – Bibliothèque de Val-d’Or

Story time for the whole family with Richard Humphrey.

 

19 h – Cinéma Capitol

Projection gratuite du film « Gauguin – Voyage de Tahiti » présenté par le Ciné-Club Promovues. Drame biographique de Édouard Deluc avec Vincent Cassel qui relate la relation du peintre Paul Gaugin avec une jeune Tahitienne qui deviendra le sujet de ses plus grandes toiles.

___

De plus, quatre écoles primaires de Val-d’Or participeront au projet « Une chanson à l’école » et une école secondaire prendra part au défi « J’aime les mots » proposés par Culture pour tous.

La fin des Journées de la culture marquera également la fin de notre grand sondage citoyen lié au renouvellement de la politique culturelle de la Ville. Les gens peuvent toujours le remplir pour courir la chance de se mériter 250 $ en carte de crédit préparer.

 

Source : Sylviane Mailhot, Ville de Val-d’Or

Pour plus information, contacter

Geneviève Béland
Animatrice culturelle
Ville de Val-d’Or
genevieve.beland@ville.valdor.qc.ca
819-825-3060 poste 4232

De l'or plein les veines exposition permanente Cité de l'or Val-d'Or

Située dans le bâtiment principal (la sécherie), l’exposition “De l’or plein les veines” évoque l’histoire des travailleurs miniers de 1920 à aujourd’hui et expose le rôle important qu’a joué la mine Lamaque aux plans, économique, social et culturel.

mining industry visits valdor abitibi

L’exposition interactive « Chez nous à Bourlamaque », de la Maison historique du Village minier de Bourlamaque, au 123 avenue Perrault, vous fera découvrir le mode de vie des familles d’antan sous différentes thématiques.

La Créativité imprimée sur le cœur

La Créativité imprimée sur le cœur

En travaillant avec l’entreprise Trim-Line de l’Abitibi, j’ai découvert une très grande créativité et un côté artistique chez les membres de leur équipe. En 2017, nous avons créé deux nouvelles images représentant deux aspects forts de Val-d’Or. La première montre la diversité culturelle de la ville depuis 1935 grâce à l’arrivée de nombreux immigrants venus travailler dans les mines. La seconde image rappelle la route transcanadienne, la 117 qui traverse Val-d’Or, mais aussi le Canada au complet. Après avoir conçu ces deux images avec l’aide de Caroline Trudel de CET Création, nous voulions la faire vivre notamment à travers différents produits promotionnels. Nous avons donc fait affaire avec Trim-Line.

Val-d'Or Abitibi-Témiscamingue Je t'aime I love you traduction translation
Route 117 Val D'or Abitibi témiscamingue

Notre image Val-d’Or Je t’aime écrit dans les langues des peuples en plus grand nombre ayant collaboré à la création de Val-d’Or et notre image de la route 117, une route transcanadienne traversant le Canada d’un océan à l’autre et qui passe par Val-d’Or.

Je croyais que produire des articles promotionnels ne demandait pas beaucoup d’efforts et de créativité. Grosse erreur de ma part! En fait, je ne crois pas que nous aurions d’aussi beaux produits si Sylvie de Trim-Line n’avait pas été là. Elle nous a conseillé et suggéré des alternatives qui se sont souvent avérées de bien meilleures idées que nos idées initiales. Se tenant toujours à jour, elle a pu nous suggérer des objets tendance et des nouveautés auxquelles nous n’avions pas pensé. Et que dire de son service, sa bonne humeur, sa patience et son professionnalisme! De plus, Trim-Line se fait un plaisir de mettre en valeur des entreprises de chez nous en personnalisant des produits de différentes compagnies, dont Fourrures Grenier de Barraute.

boutique souvenirs valdor
Souvenirs Val-d'Or Abitibi temiscamingue giftshop

Nos deux images sur des objets promotionnels en vente à notre boutique du bureau d’information touristique de Val-d’Or.

En plus des objets promotionnels que nous avons fait faire, Trim-Line est aussi notre partenaire dans le cadre de notre Infomobile. C’est Kim et Travis qui créent et posent le lettrage sur notre voiture. Malgré des explications floues et pas très claires de ma part, Kim a toujours su nous proposer un visuel dynamique répondant à nos besoins et qui soit attirant pour l’œil. Cette année, nous avons changé le visuel de l’Infomobile pour la troisième fois et je dois avouer qu’il s’est surpassé!

L’Infomobile est en soi une œuvre d’art! Il a vraiment exprimé son côté artistique en dessinant de façon réaliste des emblèmes du patrimoine valdorien et de notre culture : avion militaire T-33 T-Bird, maison du Village minier de Bourlamaque, Tour Rotary, la forêt, le peuple anicinabe, etc. Les deux côtés du véhicule sont différents ce qui renforcit son caractère unique. En même temps d’être réalistes, les dessins tracés au trait noir sont très artistiques et inspirants. Si je voyais ce véhicule lors d’un voyage, je voudrais savoir quels sont ces bâtiments et où je peux les voir en vrai!

Infomobile Val-d'Or bureau d'information touristique mobile

Notre Infomobile 2018, côté passager

Bureau d'information touristique mobile val d'or abitibi témiscamingue

Notre Infomobile 2018, côté conducteur

Pour réaliser ce projet, Kim et Travis ont fait une partie du visuel avec une tablette à dessin numérique. Généralement, la plupart des projets sont faits sur ordinateurs avec un logiciel de graphisme. « On a eu beaucoup de plaisir à faire ce projet. C’était vraiment intéressant », m’a confié Kim lorsqu’on discutait de son travail. Un travail qui regorge de surprises et qui prend des proportions qu’on ne pourrait soupçonner.

Le client vient souvent avec des idées et des images. Le plus difficile c’est de mettre sur papier ce que le client voit dans sa tête. Le défi c’est de faire quelque chose d’original sans recopier ces images ou ces idées.

Kim travaille chez Trim-Line depuis maintenant 18 ans. C’est d’ailleurs en commençant à travailler là que son talent artistique et créatif s’est développé. Kim fait maintenant davantage de gestion de projets et de vente. Par contre, il avoue qu’il se choisit parfois quelques projets à un fort potentiel de créativité.

En me parlant de son travail, l’enthousiasme de Kim est clairement monté d’un cran. Notre discussion, qui était d’abord par rapport à son travail de l’Infomobile, a bifurqué sur les défis, les particularités et les innovations qu’apporte le design de grandes affiches et de voitures.

Le visuel que l’on met sur une voiture doit être vu en une ou deux secondes. Il n’y a pas de place pour la mise en page et de longs textes. Il faut être original et arriver avec un concept qui attire l’œil. Il n’y a pas de formation pour ce genre de graphisme. On apprend avec l’expérience. Il faut être observateur. Quand on aime ou qu’on n’aime pas quelque chose, on se demande pourquoi et on prend des notes et on s’améliore comme ça ,

me racontait Kim. Il a d’ailleurs écrit un billet de blogue à ce sujet sur le blogue de Trim-Line. Tu peux le lire en cliquant ici.

On peut admirer leur travail à différents endroits à Val-d’Or. Par exemple, c’est l’équipe de Trim-Line qui a conçu la murale des Foreurs sur la devanture du Centre air Creebec ou encore la murale historique dans le centre commercial Les Galeries Val-d’Or.

Centre air Creebec enseignes extérieur Val-d'Or

La devanture du Centre air Creebec représentant l’équipe de la Ligue Junior Majeur de Val-d’Or, les Foreurs, a été conçue par Trim-Line.

TrimLine-murale-historique-GalerieNord_w

C’est Trim-Line de l’Abitibi qui a fait la murale historique des Galeries Val-d’Or. Cette murale relate plusieurs faits historiques des débuts de Val-d’Or.

L’innovation et une veille de ce qui se fait ailleurs sont aussi deux éléments très importants du métier. Cela permet de proposer toujours de nouveaux produits, mais aussi d’offrir toujours une plus grande qualité au meilleur coût. Rester à l’affût des nouveautés est donc primordial selon Kim, ce qu’il s’applique à faire constamment.

Bref, j’ai découvert avec Trim-Line de l’Abitibi une équipe passionnée et engagée avec qui il est vraiment agréable de travailler. Grâce à eux, notre travail de promotion touristique et vos souvenirs de voyage chez nous sont bonifiés.

 

Photo de couverture | Kelly Sikkema sur Unsplash

Nouvelle exposition au Centre d’exposition – Aki Odehi

Nouvelle exposition au Centre d’exposition – Aki Odehi

Le Centre d’exposition de Val-d’Or et le Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or présentent, du 22 juin au 26 août 2018, l’exposition collective Aki odehi \ cicatrices de la Terre-Mère. Le vernissage en présence des artistes et de la commissaire Sonia Robertson aura lieu le vendredi 22 juin de 17h à 19h. Entrée libre.

Aki odehi est un projet rassembleur, qui vise la réparation à travers un processus artistique individuel et collectif, à partir de lieux chargés de sens pour les Anicinabek. C’est un espace de guérison, de cicatrisation par l’art.

Se déroulant sur deux années, ce projet fut imaginé par Carmelle Adam, directrice du Centre d’exposition de Val-d’Or. Il fut inspiré du travail de Sonia Robertson, artiste ilnue et art-thérapeute et de Karl Chevrier, artiste anicinabe qui s’inspire des aînés dans son travail.

Quatre autres artistes professionnels du territoire anicinabe y participent : Virginia Pésémapéo Bordeleau, peintre et écrivaine de la nation Crie, Kevin Papatie cinéaste anicinabe, Jacques Baril, sculpteur et Véronique Doucet, peintre et performeuse, tous deux Québécois.

En 2017, les cinq artistes ont rencontré des aînés qui ont partagé des récits touchants et d’une grande intensité à propos de divers lieux signifiants pour eux. Ces lieux furent répertoriés et marqués sur une carte. Les artistes ont ensuite choisi chacun un lieu et ils ont élaboré des projets individuels, selon les critères établis par la commissaire qui sont : sensibiliser les publics aux problématiques vécues par les Anicinabek ; tenter de rapprocher les Algonquins des Québécois; être participatif et /ou rassembleur et mener à une transformation/guérison.  Les projets présentés au public durant l’été 2017 furent réfléchis en fonction de cette exposition qui devait rendre compte de l’œuvre, de son processus et de l’expérience vécue par l’artiste et les participants.

« …les artistes se sont mis en danger, ils se sont lancés sans filet dans des projets d’une grande puissance qui les ont dépassés, bouleversés, transformés, des œuvres fortes, douces poétiques qui ont touché et transformé les participants. Quelque chose de plus grand que nous. » Sonia Robertson

Cette exposition témoigne à travers des traces vidéographiques, sonores, matérielles et photographiques, de ces rencontres et créations éphémères mais puissantes, de ces moments de grande synchronicité, ces moments de présent, vivants et vrais, de cette reconnexion avec le territoire, de ce pas vers l’autre sans jugement et sans frein, de ce changement de perception qui permet enfin de voir l’autre comme ce qu’il est, un humain (ilnu).

Lors du finissage, le 24 août 2018 à 17 h, la population est conviée à une des rares projections du documentaire Askigwash en collaboration avec Télé-Québec.

Informations biographiques

Commissaire | Artiste : Sonia Robertson (Ilnu – Mashteuiatsh)

Née à Mashteuiatsh (Pointe-Bleue), au Québec, où elle réside actuellement, Sonia Robertson appartient à la nation innue. Elle a obtenu un baccalauréat interdisciplinaire en arts de l’Université du Québec à Chicoutimi en 1996 et une maîtrise en Art thérapie à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue en 2017. Ses œuvres, largement influencées par son identité autochtone, ont été présentées au Québec et ailleurs au Canada, à Haïti, en France, au Mexique et au Japon. Issue de la photographie, qui continue d’occuper une grande place dans son œuvre, sa pratique artistique a évolué vers les installations et la performance. Depuis une vingtaine d’années, elle a élaboré un concept d’installations artistiques in situ qui lui est propre, combinant la spécificité d’un lieu à la manifestation de la présence invisible, proposant l’interactivité avec le public.  La démarche artistique de la commissaire est la vision qui oriente la proposition artistique du projet Aki odehi | cicatrices de la Terre-Mère.  Chargée de projet, elle a réalisé l’exposition permanente du Musée de Mashteuiatsh durant la dernière décennie où plus d’une trentaine d’artistes ont participé. Elle est sollicitée pour des projets participatifs qui redonnent force et confiance aux participants. Elle perçoit l’art comme un moyen d’action, de transformation et de prise en charge.

Artiste-gardien | Sculpteur : Karl Chevrier (Anicinabe – Timiskaming First Nation)

Karl Chevrier est un artiste Anicinabe de la Timiskaming First Nation impliqué dans sa communauté. Il a commencé en 1992 à créer des œuvres d’art et gradué en arts au White Mountain Academy of Arts, en 2002. Artiste pluridisciplinaire, il utilise plusieurs mediums avec une prédilection pour la sculpture et l’installation en art contemporain. En tant qu’artiste Anicinabe, ses œuvres s’inspirent de sa culture et du respect pour Mère Nature. Il crée ses œuvres d’art en utilisant la matière recyclée, ce que les gens rejettent ou n’utilisent pas. Les aînés et sa famille sont ses inspirations. Sa démarche artistique prend comme point de départ l’écoute des ainés lorsqu’ils racontent leurs histoires et le respect des valeurs et des terres. Il utilise sa pratique artistique pour transmettre son art et enseigner sa culture traditionnelle. Telle une empreinte dans le projet Aki odehi | cicatrices de la Terre-Mère, la démarche artistique de l’artiste gardien a veillé au respect des valeurs transmises des aînés par la tradition orale.

Artiste | Écrivaine | Conteuse : Virginia Pésémapéo-Bordeleau (Crie – Rouyn-Noranda)

Née aux Rapides-des-Cèdres, Virginia Pésémapéo Bordeleau est peintre et écrivaine. Bachelière en arts plastiques, elle poursuit une œuvre sensible dans laquelle famille et territoire, animaux mythiques, plantes et rochers forment un monde organique, chargé d’une énergie sans cesse renouvelée. Son parcours professionnel inclut d’innombrables expositions en Abitibi-Témiscamingue, à Magog, à Montréal, à Québec, en France et au Danemark. Elle a reçu plusieurs prix pour ses œuvres et a réalisé de nombreux projets d’intégration à l’architecture. Ses œuvres figurent au sein de diverses collections dont celle de Loto-Québec. Elle a publié Ourse bleue (roman, La Pleine lune, 2007), De rouge et de blanc (poésie, Mémoire d’encrier, 2012), L’amant du lac (roman érotique, Mémoire d’encrier, 2013), L’enfant hiver (roman, Mémoire d’encrier, 2014), Je te veux vivant (poésie, Éditions du Quartz, 2016).  En 2015, Virginia Pésémapéo Bordeleau a co-commissionné une exposition au MA Musée d’art (i.e. Centre d’exposition de Rouyn-Noranda), intitulée Dialogue II mettant en duo des artistes autochtones|allochtones.

Artiste | Vidéaste : Kevin Papatie (Anicinabe – Kitcisakik)

Kevin Papatie est originaire de Kitcisakik, une communauté Anicinabe située en Abitibi. Il a réalisé une douzaine de courts métrages.  Ses films sont concis, poétiques, engagés et militants, plaçant la transmission identitaire au cœur de sa démarche artistique. Son film Wabak (2006) a remporté le prix du meilleur film expérimental au Winnipeg Aboriginal Film Festival 2007 et le prix Jeune espoir «Main film» au Festival Présence autochtone (2007). L’Amendement (2008) a été présenté en première partie du film L’âge des ténèbres, de Denys Arcand, distribué dans 120 salles au Québec et a remporté le Prix du meilleur film en langue autochtone au Festival Imagine Native (2008). Nous sommes (2009), quant à lui, a été sélectionné dans de multiples festivals nationaux et internationaux et de nombreux événements de diffusion. Il a notamment remporté le prix « Découverte » au festival de films de Portneuf sur l’environnement. Il a été invité à participer à la Carte Blanche du Festival du nouveau cinéma en 2012, ce qui lui a permis de réaliser Sakitakwin – Liberté. Son dernier court métrage, Kokom,  fut réalisé dans le cadre de l’atelier 2014 du Wapikoni à Kitcisakik. Il fut invité a participé à des expositions en art contemporain dont Dialogue I et II et tout récemment, Pendant ce temps il y a… à Chicoutimi.

Artiste sculpteur : Jacques Baril (Québécois – Gallichan)

Depuis le début de sa carrière, Jacques Baril est fasciné par les notions d’éphémère en art, l’associant souvent à la nature propre de l’homme et à son environnement, ainsi qu’à la symbiose qui s’y crée. C’est pourquoi, il privilégie la sculpture sur neige et les installations conçues à partir d’éléments naturels. L’impact des changements environnementaux et humains dans l’univers qui l’entoure l’interpelle : les forêts qui s’épuisent et les travailleurs aussi, les fermes qui meurent et les fermiers aussi. Une carrière artistique tant au Canada (Winnipeg, Whitehorse ) qu’ailleurs ( Japon, Suisse, Italie, etc.), il a réalisé de nombreux projets dans le cadre de la politique du 1% qui intègre l’art a des lieux publics. Il a participé à des expositions et symposiums et est récipiendaire de plusieurs bourses et de récompenses.  Il a réalisé des sculptures monumentales en acier intempérique et en aluminium. Il a œuvré en duo de création autochtone|allochtone avec l’artiste Karl Chevrier dans le cadre de l’exposition Dialogue II.

Artiste | Performance : Véronique Doucet (Québécoise – Rouyn-Noranda)

Véronique Doucet vit présentement en Abitibi. Détentrice d’un Baccalauréat ès art (Majeur en arts plastiques) à l’Université de Montréal, elle est maintes fois boursière du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ). Questionner l’environnement l’amène à se positionner en tant qu’artiste engagée et environnementaliste réfléchissant l’importance de la nature par rapport à l’humain. C’est à l’aide de deux langages, le brut et l’esthétique, la matière et la couleur qu’émerge le désir de confronter l’existence vers une quête de vérités. Artiste multidisciplinaire en peinture, photographie, installation hors les murs et aussi, militante performative dont les performances saccadées tissent une trame de paradoxe. Son projet Aldermac plantation minière, initiateur d’une grande victoire environnementale a mené à la restauration d’un site minier abandonné. Ses œuvres ont été diffusées dans les centres d’exposition, centres d’artistes du Québec et en Ontario. Ses œuvres figurent au sein de diverses collections dont celle de Loto-Québec.

Source | Centre d’exposition de Val-d’Or

Du nouveau au Centre d’exposition de Val-d’Or

Du nouveau au Centre d’exposition de Val-d’Or

Dès le 12 mai prochain, le Centre d’exposition de Val-d’Or présente trois nouvelles expositions regroupées sous le thème « Des mondes à créer : Jeux de formes, de matières et de lumière ». Le vernissage aura lieu le samedi 12 mai de 15h à 17h en présence des artistes. Les trois expositions seront présentées gratuitement jusqu’au 17 juin 2018. Pour connaître l’horaire complet du Centre d’exposition de Val-d’Or, clique ici.

La nature pour expliquer le côté envahisseur des humains

Inspirée par le concept de parasites et des envahisseurs, l’artiste Marie-Ève Martel propose l’exposition « Hétérotrophies ». En utilisant l’espace même du Centre d’exposition et son mobilier, l’artiste met en scène « une joute spatiale au cours de laquelle divers motifs organiques refaçonnent l’espace architecturé. Les socles et les murs sont grugés, troués ou recouverts par des champignons ou lichens de toutes sortes, parfois cachés, parfois à vue, et à l’occasion un motif géométrique se met à pousser au travers », explique le Centre d’exposition.

Marie-Ève Martel Composition test 2 lumière UV

Composition test 2 lumière UV est une oeuvre de l’artiste Marie-Ève Martel dans le cadre de son exposition Hétérotrophies.

Une exposition pour les enfants

Afin d’initier les enfants à l’art et la création artistique, le Centre d’exposition propose pour une 2e édition « À hauteur d’enfants ». Cette exposition est présentée de façon à être complètement adaptée aux enfants de 2 à 6 ans, tant visuellement qu’au toucher. Lors de cette exposition, l’artiste Marie-Ève Martel présentera une forêt imaginaire sous forme d’installation interactive dont les enfants pourront participer à faire évoluer.

L’ombre et la lumière au service de l’art

Le duo d’artistes montréalais Mere Phantoms (Maya Ersan et Jaimie Robson) propose une exposition rappelant les théâtres d’ombres. Inspirés par le début du cinéma et la découpe de papier, leur œuvre est un amalgame d’installations interactives et de performance, le tout fonctionnant grâce à la participation du public. Pour cette exposition, l’oeuvre présentée est une création des élèves des écoles secondaires Le Transit de Val-d’Or et Amik Wiche du Lac-Simon créée suite à un atelier donné par les deux artistes. « Un monde magique composé de papier s’éveille grâce à des jeux d’ombres et de lumière», mentionne le Centre d’exposition.

Le duo d’artistes sera présent lors du vernissage (le samedi 12 mai 2018 de 15h à 17h) et proposera un atelier de création papier et lumière pour les petits comme pour les grands. L’activité est gratuite.

Exposition Centre d'exposition Val-d'Or Mere Phantoms

©Mere Phantoms

De la nouveauté et variété au Centre d’exposition de Val-d’Or

De la nouveauté et variété au Centre d’exposition de Val-d’Or

Art et patrimoine au Centre d’exposition

Le Centre d’exposition de Val-d’Or présente, du 2 au 18 février 2018, l’exposition Collection Art & Patrimoine de la Ville de Val-d’Or.

Le Centre d’exposition de Val-d’Or et le Service Culturel de la Ville de Val-d’Or collaborent depuis quelques années à l’élaboration d’une politique de développement et de gestion de la collection municipale : la Collection Art & Patrimoine.

La Ville de Val-d’Or possède effectivement une collection d’œuvres d’art et un travail d’inventaire a été réalisé afin de mieux la documenter.  Ce travail permet aussi d’élaborer des moyens pour faire connaitre la collection municipale auprès des citoyens de Val-d’Or.  La Collection Art & Patrimoine de la Ville de Val‑d’Or est composée d’œuvres diversifiées et de qualité, qui attestent des traces originales de l’histoire municipale, et ces œuvres méritent une mise en valeur publique.

En date du 1er décembre 2017, l’inventaire a permis de répertorier 180 objets et œuvres créés par 53 artistes, constituant ainsi la Collection Art & Patrimoine. Certaines œuvres sont visibles dans l’espace public, pensons à l’œuvre de Jacques Pelletier, « Vers l’avenir », dans le parc du 75e anniversaire, à l’angle de la 3e Avenue et du Chemin Sullivan.

Cette exposition inédite permettra une mise en lumière de plus de 80 œuvres municipales et invitera toute la communauté à (re)découvrir la richesse de la Collection.  Les citoyennes et citoyens pourront partager leurs connaissances afin d’aider à mieux documenter les œuvres répertoriées, puisqu’elles font partie de notre histoire.

Piano public artistes

Les deux pianos publics, l’un situé au parc Lévesque et l’autre à la Place Agnico Eagle, font partie de la collection d’oeuvres d’art de la Ville de Val-d’Or. Celui situé au parc Lévesque (sur la photo) a été peint par l’artiste Christian Ponton.

Coexistence

Le Centre d’exposition de Val-d’Or présente, du 23 février au 29 avril 2018, deux expositions regroupées sous le thème Coexistence sous le commissariat de Mme Anne-Laure Bourdaleix-Manin.

La coexistence correspond à une idée de relation pacifique mais limitée : non-agression, respect, non-ingérence.

En partant de ce concept, le Collectif ITWÉ et l’artiste Jean-Ambroise Vesac présentent leurs créations respectives par le biais d’installations interactives ou immersives faisant valoir la coexistence d’identités distinctes et de territoires partagés, via les couleurs, les sons, la lumière, et la coexistence de l’humain et de la robotique et l’humain et son environnement.

ScnVir-coexistence

Par son projet original ScnVir-coexistence, l’artiste et professeur-chercheur Jean-Ambroise Vesac, en collaboration avec Lise Kniebihler, Jean-Michel Laliberté, Kevin Papatie, Valentin Foch et suite à des discussions avec le collectif ITWÉ, souhaite provoquer chez les interacteurs, une expérience esthétique collective et multiculturelle basée sur une création numérique en réalité mixte dans l’espace du Centre d’exposition. La création d’un espace hybride, à la fois réel et virtuel, investi par les individus grâce à l’utilisation des nouvelles technologies, bouleverse les rôles habituels conférés à l’espace d’exposition et au visiteur. Il propose ainsi à chaque participant de s’insérer et d’exister dans cet être-ensemble numérique, ce nouvel univers social.

Lors d’un atelier de médiation qui aura lieu le 22 février de 18h30 à 21h, les participants seront invités à constituer des peaux virtuelles que revêtiront les personnages évoluant dans cette autre réalité.

Présentation de l’artiste Jean-Ambroise Vesac

Jean-Ambroise Vesac est un artiste des arts numériques. Son travail explore les réalités mixtes et les interactions Homme-machine. Ses œuvres abordent l’hybridation, la coexistence et l’être-ensemble numérique. Un autre aspect pratique artistique porte sur la performance audiovisuelle interactive. Vesac est impliqué dans le développement et la reconnaissance des arts numériques au Québec. Il est administrateur de Perte-de-Signal à Montréal, de La Chambre Blanche à Québec, du Musée d’Art (MA) et du Petit théâtre du vieux-Noranda. Il est responsable de l’Espace Lab (Laboratoire communautaire de recherche et de recherche-création) de l’UQAT.

programmation février 2018 Centre d'exposition val dor

Une des oeuvres de l’artiste Jean-Ambroise présentée lors de l’exposition

SCNVir-coexistence, 2018

3 / 3 x 3

Dans leur œuvre hautement symbolique, les membres du Collectif ITWÉ explorent l’idée de leur présence en tant qu’étrangers sur le territoire de Val-d’Or. Ils font ainsi un parallèle avec leur appartenance au territoire au sens large. L’installation 3 / 3 x 3 est composée de trois éléments distincts (sculpture, vidéo et drapeaux) représentant les trois individus qui forment le collectif, ainsi que chacune de leurs voix uniques qui composent le dialogue d’ITWÉ. ITWÉ explore ainsi les thèmes liés à la coexistence et à la communication, nous rappelant que les traités n’ont jamais considéré́ donner le territoire, mais ont plutôt suggéré́ partager l’espace en vue d’une cohabitation entre les différentes nations.

Présentation du collectif ITWÉ

Le collectif artistique autochtone ITWÉ (en cri, ITWÉ se traduit par « exprime-toi ») est composé de Sébastien Aubin (Cri-Métis), de Kevin Lee Burton (Cri-Swampy) et de Caroline Monnet (Anishinaabe-Française). Établis entre Montréal et Winnipeg, le trio transdisciplinaire promeut la création, la production et l’éducation de la culture numérique auprès des Autochtones. La collaboration est une pierre fondamentale de leur pratique, que ce soit entre les disciplines, les communautés, l’industrie et les établissements d’enseignement.  Sébastien Aubin exerce principalement une pratique en design graphique et possède un baccalauréat ès arts de l’Université du Québec en Outaouais. Caroline Monnet est, quant à elle, cinéaste et artiste multidisciplinaire. Elle détient un baccalauréat en sociologie et communication de l’Université d’Ottawa et de l’Université de Grenade (Espagne). Kevin Lee Burton a étudié le cinéma à l’Indigenous Independent Digital Filmmaking Program à Vancouver. Il développe des projets en théâtre, cinéma et nouveaux médias.

programmation février 2018 Centre d'exposition de Val-d'Or

ITWÉ, 2017

Source | Textes et images
Centre d’exposition de Val-d’Or

22 Activités à faire à Val-d’Or pendant le temps des Fêtes

22 Activités à faire à Val-d’Or pendant le temps des Fêtes

Pour ne rien manquer et profiter pleinement de ton temps des Fêtes à Val-d’Or, nous te présentons une panoplie d’activités à faire à Val-d’Or pendant cette période. Que ce soit pour faire sortir la visite, l’épater, se dégourdir, profiter du soleil pour jouer dehors, pour sortir entre amis ou en amoureux, tu trouveras sans aucun doute quelque chose qui te conviendra : on en propose pour tous les goûts et tous les budgets!

Activités à faire à Val-d’Or pour découvrir

Centre d’exposition de Val-d’Or

Le Centre d’exposition de Val-d’Or présente jusqu’au 28 janvier « Corporéité en déprise » sous le commissariat de Carmelle Adam, trois nouvelles expositions abordant le corps dans son aspect temporel et physique. Alors que l’artiste François Grisé propose une réflexion sur la vieillesse, Karine Hébert et Louis Brien traiteront de l’érotisme et du désir et Pascale Archambault présente des œuvres portant sur l’impact de la vieillesse. Tu peux en savoir plus en cliquant ici.

Horaire régulier

Mardi, 13h à 16h
Mercredi au vendredi, 13h à 19h
Samedi et dimanche, 13h à 16h

Horaire des fêtes

Fermé les 24, 25 et 26 décembre ainsi que le 31 décembre et les 1er, 2 et 3 janvier

Musée minéralogique de l’Abitibi-Témiscamingue

Situé à Malartic, le Musée minéralogique de l’Abitibi-Témiscamingue propose une exposition sur la géologie et les projets miniers de la région ainsi qu’une collection impressionnante de minéraux provenant de partout dans le monde. Roche lunaire, roches phosphorescentes et fluorescentes, fragment de la plus vieille roche au monde, jeux interactifs, simulateur de tremblement de terre, exposition sur le déplacement d’un quartier résidentiel complet lors de l’ouverture de la Mine Canadian Malartic et plus encore vous attendent au musée. Bref, une activité qui vaut clairement le détour.

Horaire régulier

Lundi au samedi, 9h à 12h et 13h à 17h

Horaire des fêtes

Fermé le 25 décembre

Musée minéralogique de l'Abitibi-Témiscamingue

As-tu déjà vécu un tremblement de terre? Si non, c’est ta chance de le faire au musée… en toute sécurité!

Mineralogical museum of Malartic Abitibi Temiscamingue activity for family

Voici de la roche fluorescente. Et tu n’as pas encore vue la phosphorescente… 🙂

Magasiner

Mets-toi dans l’ambiance des fêtes et va te promener au centre-ville. Les boutiques y sont nombreuses et plusieurs d’entre elles offrent des produits régionaux et de magnifiques idées cadeaux. Pour souligner la période des fêtes, la Ville de Val-d’Or est heureuse d’offrir la gratuité des stationnements avec parcomètre et desservis par un horodateur à différents moments du mois de décembre et de janvier. Ton magasinage pourra se faire en toute tranquillité !

Horaire de gratuité des stationnements au centre-ville de Val-d’Or

Du 1er décembre au 22 décembre

Gratuit du lundi au vendredi de 17h à 21h
Gratuit toute la journée le samedi et dimanche

Du 23 décembre au 3 janvier

Gratuit toute la journée

La Cité de l’Or

Vous êtes une grosse famille et cherchez une activité spéciale à faire ensemble? Pourquoi ne pas se faire un party costumé de mineurs et descendre 300 pieds sous terre visiter la première mine d’or ouverte à Val-d’Or. Sur réservation, la Cité de l’Or vous accueille!

Activités à faire à Val-d’Or pour jouer dehors

Glissade au parc Belvédère

Situé à l’angle de la rue des Pins et du boulevard Sabourin, le parc Belvédère offre une pente parfaite pour glisser et s’amuser toute la journée. L’endroit parfait pour faire sortir l’enfant en vous! Vous y trouverez aussi un point de vue magnifique sur l’ensemble de la ville! L’accès au site est gratuit et il est éclairé jusqu’à 23h. Un stationnement gratuit est situé l’autre côté de la rue en billet du parc, derrière la tour Rotary.

Pente de ski alpin de Val-d’Or

Cette pente de ski avec une dénivellation totale de 104 pieds est l’endroit parfait pour initier les enfants à ce sport. Selon mes sources, les employés sont aux petits soins et d’une patience d’ange avec les enfants qui apprennent. De plus, tu y trouveras le chalet Optimiste offrant un espace pour les utilisateurs, des salles de bain, un petit dépanneur et un service de location. Un parc à neige comportant cinq modules est à la disposition des skieurs et des planchistes. Sur place se trouve aussi une patinoire extérieure, de quoi amuser tout le monde!

Horaire régulier

Samedi, dimanche et lors des congés scolaires, 10h à 16h

Pour vérifier si c’est ouvert, téléphonez au 819 874.3949.

Horaire des fêtes

Selon les conditions et la température, ouverture le 22 décembre jusqu’au 4 janvier inclusivement
Fermé le 25 décembre et le 1er janvier

Husky aventure Harricana

Husky Aventure Harricana balade

Tentez la grande aventure hivernale et laisser vous guider pas les chiens au cœur de la nature avec Husky Aventure Harricana. Sur réservation, plusieurs options s’offrent à vous; des randonnées d’une heure, d’une demi-journée ou d’une journée complète. Vous serez séduits par leurs guides et les paysages d’hiver à coup sûr.

Patinage extérieur

De nombreuses patinoires extérieures sont disponibles à Val-d’Or. Leur accès étant gratuite et étant éclairées jusqu’à 22h30, elles vous permettront d’organiser spontanément une petite partie de hockey en famille. Les gars contre les filles? J Pour voir où se trouvent ces patinoires, clique ici.

Activités à faire à Val-d’Or pour brûler les nombreuses calories absorbées la veille

Bains publics

La piscine de la Polyvalente Le Carrefour ainsi que la piscine municipale Oriel-Riopel offrent de nombreuses plages horaires pour te tremper, t’entraîner et faire dépenser le trop-de-sucre aux enfants!

De plus, venez-vous amusez au Aqua Zumba Party le mercredi 27 décembre de 14h à 14h55 à la piscine de la Polyvalente Le Carrefour. Tous les personnes âgées de 14 ans et plus sont invitées. L’inscription est gratuite et se fait en ligne et sur place. Mais attention! Les places sont limitées!

Horaire des bains libres de la Piscine de la Polyvalente

27, 28, 29 et 30 décembre ainsi que 3, 4 et 5 janvier
Pour tous | 13h à 13h55, 14h à 14h55 et 15h à 15h55

27, 28, 29 et 30 décembre ainsi que 3, 4 et 5 janvier Pour tous | 19h30 à 20h25
Familial | 18h30 à 19h25
16 ans et plus | 20h30 à 21h25

Horaire des bains libres de la Piscine municipale Oriel-Riopel

6 et 7 janvier
Pour tous | 13h à 13h55, 14h à 14h55 et 15h à 15h55

Forêt récréative de Val-d’Or

En patins à glace, en ski de fond, en raquette, en fat bike ou à pieds, la Forêt Récréative vous offre de magnifiques sentiers boisés. Avec un foyer extérieur pour vous réchauffer et ses sentiers éclairés jusqu’à 21h ou 23h, c’est un vrai petit paradis pour les amants de la nature!

Tu peux maintenant voir tous les sentiers grâce à l’application ONDAGO qui permet l’utilisation des cartes interactives hors ligne. Pour télécharger l’application, clique ici.

Pour connaître les conditions des sentiers clique ici ou appele au 819 874.0201

Horaire régulier et des fêtes du Pavillon Kiwanis-Lemieux
Tous les jours, 10h à 21h

patins à glace location d'équipement

La Forêt récréative offre la location de patins, de raquettes et de ski de fond en plus de traîneaux pour les enfants.

forêt récréative val-d'or foyer sentiers pédestres Val-d'or

Tu peux te réchauffer grâce au foyer central extérieur et ainsi prolonger le moment magique hivernal que tu vivras!

Activités à faire à Val-d’Or pour sortir et t’amuser

La Nouvelle année au Bar bistro l’Entracte

Pour le nouvel an, le Bar bistro l’Entracte vous prépare une soirée toute spéciale. Le restaurant t’offre un menu à la carte et quelques spécialités pour l’occasion en plus d’une ambiance de mise avec un spectacle de Ronald Loiselle. Le tout pour seulement 12$!

Horaire régulier

Tous les jours, 14h à tard dans la nuit
Ouverture de la cuisine à 17h

Horaire des Fêtes

24 décembre, 14h à 19h
Fermé le 25 décembre

Le Jour de l’an à la microbrasserie Le Prospecteur

Pour fêter la nouvelle année en grand, Le Prospecteur te propose « La Prohibition! Jour de l’An du Prospecteur ». Dès 17h le 31 décembre, le Prospecteur t’offre une soirée disjonctée sous le thème de la prohibition : souper 3 services, stations de dégustation, DJ Marquez, piste de danse, buffet magique de fin de soirée, concours de costume de mafiosos, terrasse ouverte, prix de présence, décompte et mousseux! Bref, tu peux passer une fichue de belle soirée pour seulement 60$ et le temps d’appeler pour réserver ta place.

Horaire régulier

Lundi au jeudi, 11h à selon l’achalandage
Vendredi, 11h à 3h
Samedi, 16h à 3h
Dimanche, fermé

Horaire des Fêtes

Fermé le 24 et 25 décembre
Fermé du 1er au 10 janvier 2018 pour rénovations (à suivre… 🙂 )

Réveillon à l’Escale Hôtel Suites

L’Escale Hôtel Suites vous prépare aussi toute une soirée du Jour de l’An avec un menu spécial de réveillon et l’artiste musicien Alain Bédard. La soirée aura lieu le 31 décembre. Pour l’occasion et pour être en mesure d’accueillir tout le monde, les trois salles de réception seront ouvertes en plus de la salle à manger.

Canon_Escale_hotel_suites_restaurants_foyer

L’Escale Hôtel Suites a aussi un bar qui va te metre dans l’ambiance des Fêtes avec son foyer central.

Patinage libre et hockey au Centre air Creebec

Tu aimes bien patiner, mais ne trippes pas sur les intempéries et le froid envoyés par Dame Nature? Le Centre air Creebec est l’endroit tout indiqué pour toi! Tu peux aussi assister à des parties de hockey et encourager l’équipe locale de la ligue Junior Majeur, Les Foreurs dans une ambiance festive.

Horaire régulier

Dimanche, 14h à 15h50
Congés scolaires, 14h à 15h50
*Poussettes et chaises admises à partir de 15h

Horaire de fêtes

Patinage libre de 14h à 15h50 les 27, 28, 29 décembre ainsi que les 3, 4, 5, 6, 7 et 8 janvier

Horaire des parties locales des Foreurs

Jeudi 28 décembre, 19h30. Équipe invitée | Sherbrooke
Vendredi 29 décembre, 19h30. Équipe invitée | Blainville-Boisbriand
Samedi 6 janvier, 19h. Équipe invitée | Drummondville
Dimanche 7 janvier, 16. Équipe invitée | Gatineau

Quilles, billard et soccer de table

Le salon de quilles Maxima, ce sont 16 allées de grosses quilles, 9 tables de billard, 2 tables de snooker, 1 table de babyfoot en plus d’un service de restauration, un bar et deux salles de réception qui t’attendent. Que ce soit en famille, entre amis, en amoureux ou pour un évènement c’est le plaisir assure!

Horaire régulier

Dimanche au jeudi, 13h à 23h
Vendredi et samedi, 13h à 01h

Horaire des fêtes

Fermé le 24, 25 et 31 décembre ainsi que le 1er janvier

Cinéma Capitol

Le Cinéma Capitol propose du cinéma pour tous les goûts! Que ce soit avec les dernières nouveautés du moment, un drame, une comédie, un documentaire ou film d’animation, tous y trouveront leur compte. Annexé au Bar Bistro l’Entracte, il y a de quoi allonger le plaisir! Pour voir les films à l’affiche, clique ici.

Horaire régulier

Dimanche au jeudi, 13h à 23h
Vendredi et samedi, 13h à 01h

Horaire des fêtes

Fermé le 24, 25 et 31 décembre ainsi que le 1er janvier

Activités à faire à Val-d’Or pour grounder tes chakras

Sentiers pédestres

Tu n’as pas peur de la neige et aimes admirer la beauté des paysages forestiers hivernaux? De nombreux sentiers sont disponibles à Val-d’Or. Bien que certains ne sont pas entretenus officiellement l’hiver par la Ville, plusieurs personnes y pratiquent la marche à pieds, offrant donc aux usagers des sentiers tapés et praticables. Ce n’est pas merveilleux le travail d’équipe!? J

Le Sentier d’interprétation de la nature de l’École buissonnière de trois kilomètres sera charmer les amateurs d’oiseaux. Apportes-y des graines et de petits visiteurs ailés viendront certainement se poser au creux de tes mains pour se régaler.

Le Sentier du lac des Sœurs, situé dans le secteur Val-des-Bois, entoure le petit lac des Sœurs de ses 14 kilomètres de sentiers et représente parfaitement le charme de Val-d’Or entouré de plans d’eau.

Pour une p’tite vite, le sentier du parc Belvédère propose une promenade d’un kilomètre. Situé à côté du parc à chiens, ne te décourages pas en voyant la grosse bute de neige bloquant l’accès au sentier! Longe la clôture du parc à chiens et tu arriveras directement dans ce petit sentier enchanteur! Si tu sens la nostalgie du temps où tu jouais au Roi de la montagne, la bute est légèrement tapée sur la droite ce qui offre un accès. Tu peux aussi joindre à ta balade une petite glissante au parc Belvédère ou prendre un moment pour admirer la magnifique vue sur la ville.

Bibliothèque

La bibliothèque est silencieuse et clame, parfaite pour prendre une pause de l’exubérance et l’agitation du temps des fêtes. Elle offre beaucoup plus que des vieux livres poussiéreux et jaunis des années 1970 (remarque que je n’ai rien contre les vieux livres dont plusieurs sont excellents!). En plus des nombreux livres pour adultes, enfants et adolescents, on y retrouve des magazines, des revues, des jeux de société, des disques compacts, des livres sonores, les livres large vision (livres adaptés à gros caractères), des livres en anglais et en espagnols et des livres numériques dont tu peux consulter le répertoire en cliquant ici.

Pirouette et Girouette

Pour grounder tes chakras et ceux de tes enfants (eux aussi en auront certainement besoin) en changeant d’air, pourquoi ne pas les faire se dégourdir chez Pirouette et Girouette, un centre d’amusement intérieur pour 0 à 12 ans. On y retrouve divers modules de jeux dont deux piscines à balles, un espace d’escalade, des glissoires, une tyrolienne, un coin réservés aux poupons et des jeux de tables. Un service de restauration est offert; cafés, rafraichissements, collations et repas santé. Tu peux aussi te procurer une carte de membre pour le temps des Fêtes (23 décembre au 8 janvier) pour 35$ donnant accès à un adulte et un enfant. Et pour vous, chers grands-parents, c’est gratuit pendant cette période!

Horaire régulier

Lundi, 9h à 12h
Mardi et mercredi, 9h à 16h30
Jeudi et vendredi, 9h à 19h30
Samedi et dimanche, 9h à 16h30

Horaire des fêtes

25 décembre et 1er janvier, 10h à 15h

Pirouette et Girouette clowns

Des animatrices sont toujours sur place pour amuser les enfants.

Pirouette et Girouette trampoline

Pirouette et Girouette propose aussi une trampoline.

Activités à faire à Val-d’Or quand ton pyjama et tes bas de laine sont trop confortables pour t’en séparer

Découvrir les nouveaux arrivants de la Vallée-de-l’Or

TVC9 a produit une série d’émissions, « C’est ici chez vous! » présentant le parcours de nouveaux arrivants dans la Vallée-de-l’Or ainsi que les initiatives qui sont faites à ce sujet par différents organisations. Tu peux aussi visionner le tout sur Vimeo ou en cliquant ici.

Poutine et radio indépendante

Écoute l’émission de radio indépendante « Quand pensez-vous? » en baladodiffusion en cliquant ici. Animée par Francis Murphy, Paul-Antoine Martel et Geneviève Béland, cette émission te fera rire et réfléchir grâce aux sujets sérieux qui y sont traités avec légèreté et ses sujets légers qui y sont traités avec sérieux. Pour te dire à quel point c’est bon, le 26 décembre prochain aura lieu le quatrième enregistrement au Bar à poutine chez Morasse, mais malheureusement pour toi, si tu n’as pas déjà acheté tes billets tu ne pourras pas y assister puisque tous les billets ont déjà été vendus! Toutefois! Quand pensez-vous? te prépare un réveillon après l’enregistrement, soit à 19h. C’est ouvert à tous et gratuit. On y promet de belles surprises du Bar à poutine chez Morasse, de Quand pensez-vous? et de la microbrasserie Le Prospecteur en plus d’un excellent DJ… (fais un roulement de tambour dans ta tête stp) Félix B. Desfossés! Tous les détails sont sur la page Facebook à laquelle tu peux accéder en cliquant ici.

Pour l’écoute de la quatrième émission, tu peux te faire un remake de l’événement dans le confort de ton salon en te commandant une bonne poutine du Bar à poutine chez Morasse et en écoutant l’émission en baladodiffusion le 27 décembre!

L’Expérience gourmande La Fine palette est reconduite pour une deuxième année

L’Expérience gourmande La Fine palette est reconduite pour une deuxième année

C’est avec une grande joie que l’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or (OTCVO) ainsi que le Centre d’exposition de Val-d’Or annoncent la seconde édition de La Fine palette, une expérience gourmande liant l’art culinaire et l’art visuel. L’événement conjointement organisé par les deux organismes aura lieu le jeudi 8 février 2018. Il s’agit d’un cocktail dinatoire sous formule de 5 à 7 qui servira à amasser des fonds pour les activités des deux organisations.

La décision de reconduire l’événement a été prise suite à son grand succès de l’année dernière. Les commentaires des participants, des Chefs ainsi que des organisateurs avaient tous été très positifs. Alors que les participants avaient adoré l’expérience compte tenu de la qualité et la quantité des bouchées en plus du divertissement qu’avait généré la création collective des 10 chefs, les chefs ont apprécié le fait qu’il s’agissait d’une belle occasion de se rencontrer en plus d’être reconnus pour leur côté artistique. Une capsule vidéo avait d’ailleurs été créée par Télé-Québec dans le cadre de la Fabrique culturelle. Cette capsule peut-être visionnée sur le site Internet de la Fabrique Culturelle.

Pour la deuxième édition de La Fine palette, 11 bouchées seront servies par 10 chefs d’Origine Nord-Ouest. Ces bouchées seront inspirées de 11 œuvres faisant partie de la collection de la Ville de Val-d’Or. La bouchée-dessert sera quant à elle faite à travers une création collective par les chefs et des artistes de la région.

Les billets sont en vente dès maintenant au coût de 115 $, taxes incluses, au Centre d’exposition de Val-d’Or, au Bureau d’information touristique de Val-d’Or et en ligne sur Everbrite. Une prévente aura lieu jusqu’au vendredi 12 janvier 2018 inclusivement. Les participants ayant acheté leur billet en prévente seront éligibles au tirage d’un panier-cadeau de produits régionaux, du deuxième tome du livre de recettes Tout l’monde à table d’Origine Nord-Ouest ainsi que d’une paire de billets pour le spectacle de la gagnante de La Voix 2016, Stéphanie St-Jean, qui aura lieu le 24 janvier.

-30-

Source et information

Nancy Arpin
Directrice générale, OTCVO
819 824-9646 poste 6224
nancy.arpin@ville.valdor.qc.ca

Carmelle Adam
Directrice générale, Centre d’exposition de Val-d’Or
819 824-3060 poste 6252
carmelle.adam@ville.valdor.qc.ca

ACHETER UN BILLETFine palette expérience gourmande Val-d'Or

Lors de la première édition de Le Fine palette en février 2017. La chef Lise Deschênes, Enseignante au Centre de formation professionnelle du Lac Abitibi à La Sarre s’est inspirée de l’œuvre « Libre » (à gauche) de l’artiste Jenny Lafontaine.

Photo | Marie-Claude Robert

Expérience gourmande Fine palette art visuel et culinaire Val-d'Or Abitibi Témiscmaingue

Lors de la première édition de Le Fine palette en février 2017 lors de la création collective inspirée de l’œuvre « Jardin ludique » de Francyne Plante.

Photo | Marie-Claude Robert

Corporéité en déprise au Centre d’exposition de Val-d’Or

Corporéité en déprise au Centre d’exposition de Val-d’Or

Dès le 8 décembre 2018, le Centre d’exposition de Val-d’Or présente trois expositions abordant le corps dans son aspect temporel et physique.

 

Réfléchir le grand âge bouscule les modèles sociaux, les normes et les valeurs de la société contemporaine. Confronté au temps qui passe, l’individu se bute aux représentations de la vieillesse en opposition à la jeunesse, rappel constant d’un état conditionné à veiller la mort plutôt que la vie. Aborder le vieillissement comme une corporéité en déprise qui renégocie son identité chronologique, biographique et relationnelle en réinvestissant dans d’autres formes d’agir, de plaisir et d’être. Les œuvres présentées abordent la vieillesse sous l’angle de la sexualité et du désir dans un dialogue intergénérationnel, sous le point de vue de la beauté corporelle et par une performance interactive et introspective sur notre rapport individuel et collectif face au vieillissement.

Exposition Don et abandon Le sexe comme parcelle d’Éternité | Karine Hébert et Louis Brien

Luxure, Karine Hébert, 2017 © Mélanie Hêtu Centre exposition Val d or

Luxure, Karine Hébert, 2017 © Mélanie Hêtu

Collage 2, Louis Brien, 2017 Karine Hébert Centre d'exposition de Val-d'Or

Collage 2, Louis Brien, 2017 © Karine Hébert

À travers des dessins, gravures installations, poèmes et performance, Karine Hébert et Louis Brien initient un dialogue sur l’érotisme et la pérennité du désir. L’hommage à Rodin de Karine Hébert salue les nues de Louis Brien, qui tel un hymne à la beauté, défient le temps.

Exposition Bientôt hors d’usage / Out of order | Pascale Archambault

Pascale Archambault, Union, 2012 José Calos Flores Centre exposition val dor

Pascale Archambault, Union, 2012 © José Calos Flores

L’exposition de Pascale Archambault porte sur la vieillesse et l’impact physique et social qui en découle. Le sujet traité sans fioritures laisse paraître la noblesse d’un regard vrai, d’un corps qui a tout vu et qui n’a plus rien à prouver. Chacun des tableaux de l’exposition évoquera tous les moments accumulés qui se superposent et forment la trajectoire de vie de chaque individu. L’artiste souhaite d’apprivoiser le sujet de la vieillesse et de faire ressortir non pas la souffrance ou la maladie de cet inexorable devenir, mais surtout d’en dégager la profonde beauté.

Imaginarium poesis 3 | François Grisé

Cendre de François Grisé Centre d'exposition de Val-d'Or

François Grisé, Cendre © Fr. Grisé, 2016

Nouvel opus de sa compagnie Un et un font mille, Imaginarium est une première présentation de son installation performative inspirée d’un long séjour de recherche. Ce séjour a amené François Grisé à vivre, jour et nuit, pendant deux mois, dans une résidence pour personnes âgées de Val-d’Or : Les Jardins du patrimoine. Lors de la performance, François vous invite à une rencontre dans sa balançoire du 8 au 15 décembre 2017 et du 23 au 28 janvier 2018. Il vous donne rendez-vous, pour vous poser une série de questions qui tournent autour du thème de l’existence incarnée. Il vous convie aussi à devenir témoin des rencontres et des réponses à ses questions en mots, en images. Cette troisième POESIS — geste poétique — se veut une invitation à participer à sa performance, qui, d’une façon simple et directe, a pour intention de révéler le pouvoir de la conscience du fait d’exister.

Source | Centre d’exposition de Val-d’Or

20 Fois Val-d’Or – une exposition sur notre patrimoine culturel

20 Fois Val-d’Or – une exposition sur notre patrimoine culturel

Le Centre d’exposition et le Service culturel de Val-d’Or présentent “20 fois Val-d’Or”, une exposition hors les murs où 20 trésors de la ville sont à l’honneur. Ces personnes, lieux et monuments sont racontés par 20 citoyens à travers un texte qu’ils ont composé sous la supervision de l’auteur Bruno Crépeault. Ils sont illustrés par l’artiste Caroline Trudel. L’exposition est située le long de la piste cyclable longeant le Sentier J-P Roland Fortin, le Complexe Marcel-Monette et le boulevard Jean-Jacques Cossette.

L’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or produira des cartes postales rappelant cette exposition. Alors que l’illustration sera imprimée au recto de la carte, le texte qui l’accompagne sera au verso. Un espace pour écrire une adresse et déposer un timbre sera disponible afin que les visiteurs puissent envoyer à leur proche un souvenir authentique de leur passage chez nous racontant l’âme de notre destination ou tout simplement rapporter ce souvenir avec eux. Les cartes seront disponibles à l’unité et en coffret au Bureau d’information touristique de Val-d’Or.

Les 20 trésors culturels et leur auteur

Église ukrainienne Val-d'Or Abitibi-Témiscamingue

L’église ukrainienne Notre-Dame-de-la-Protection fût construite en 1954. À cette époque, 375 familles ukrainiennes habitaient la ville.

Grotte Notre-Dame-de-Lourdes Val-d'Or patrimoine religieux Abitibi-Témiscamingue

Érigée sur une élévation de terrain, en roc quartzifère et divers métaux en provenance des sites miniers de la région de Val-d’Or, cette grotte, d’abord destinée aux religieuses hospitalières, est devenue un lieu de recueillement, de prière et de culte.

Hôtel de ville Val-d'Or architecture d'avant-garde

Les murs de l’Hôtel de ville de Val-d’Or sont revêtus d’un des plus beaux granits du Québec, le Rose Laurentien, qui provient des environs de Mont-Laurier.