Close
Que ça clique ou ça tique, les tics c’est pratique

Que ça clique ou ça tique, les tics c’est pratique

Ce n’est plus une surprise, l’avenir est dans le numérique. Selon moi, les entreprises qui souhaitent être performantes n’ont pas le choix de se familiariser avec celles-ci et les adopter. C’est certain; le côté humain restera toujours très important, mais les technologies d’information et des communications (TIC) peuvent permettre aux organisations d’être plus performantes. Par exemple, elles pourront y conserver et gérer des données, gérer un budget ou des horaires ou encore communiquer de l’information. Depuis maintenant cinq ans, l’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or est entré dans la vague et tente de rester à jour à ce niveau.

 

Croyez-moi; ce n’est pas facile! L’univers des TIC évolue tellement rapidement que s’en est parfois effrayant. Il y aussi tout le danger de se perdre dans les détails techniques de programmation; ça peut devenir compliqué assez facilement les notions de TIC. Il y a le temps que ça demande aussi. Pour rester à jour, il faut prendre le temps de s’informer, lire et suivre l’actualité. Puis, le nerf de la guerre : les ressources financières! Pourtant, je crois sincèrement qu’elles peuvent nous permettre d’investir notre temps aux bons endroits en réduisant le temps de travail de tâches administratives ou plus quotidiennes. Elles peuvent aussi nous permettre d’avoir accès à des données très précieuses au niveau du service client et du marketing. Et elles sont si utiles quand vient le temps de communiquer de l’information. Bref, les TIC sont un incontournable dans le travail.

Pour notre part, la Société d’aide au développement de la collectivité Vallée-de-l’or (SADC) a été un partenaire extrêmement précieux pour notre entrée dans ce monde. Bien que nos partenariats avec elle aient commencés bien avant notre volonté de devenir des leaders au niveau des TIC dans l’industrie touristique régionale, c’est cette organisation qui a été notre premier levier pour nous introduire dans cet univers.

Grâce à la SADC, nous avons pu mettre sur pied le projet Branchons les PME touristiques de la Vallée-de-l’Or. Instauré en 2014, ce programme permettait l’embauche d’une chargée de projet en stratégie web, Caroline Trudel de CET Création, pendant un an. Elle avait comme mission de diagnostiquer la présence web de l’industrie touristique de la Vallée-de-l’Or, établir une stratégie d’action pour améliorer cette présence et accompagner les différents intervenants dans l’exécution de cette stratégie. En un an, notre présence sur le web s’est grandement agrandie et bonifiée. Caroline a permis à de nombreuses organisations, dont nous, de se familiariser avec les TIC et de les adopter.

La SADC a aussi été un partenaire majeur lorsque nous avons voulu pousser nos connaissances des TIC encore plus loin et faire venir de Québec l’expert du numérique dans l’industrie touristique Frédéric Gonzalo. À deux reprises, l’organisme nous a permis de l’inviter pour qu’il partage son savoir sur différents aspects des communications sur le web; médias sociaux, site web, infolettre, gestion de réputation en ligne, etc.

Formation Frédéric Gonzalo Val-d'Or

Lors du deuxième séjour de l’expert en marketing numérique Frédéric Gonzalo, celui-ci a donné une formation approndie sur Facebook et TripAdvisor.

Là, tu te dis sûrement « Ouh la la! Ça fait beaucoup d’aide tout ça! » Et bien ce n’est même pas tout! Tout dernièrement, elle nous a encore aidé à nous doter d’une solution web de gestion de données créée par Jaune Citron. Cette solution nous permettra de tenir à jour les informations concernant tous les entreprises touristiques de La Vallée-de-l’Or grâce à des fiches en ligne. Elles faciliteront non seulement notre travail de promotion et mise à jour des données, mais aussi celui de nos partenaires touristiques qui doivent nous transmettre ces informations.

Bref, en nous appuyant dans nos projets, la SADC nous a permis de devenir des leaders des TIC dans l’industrie touristique régionale, mais a aussi ouvert la porte des TIC à de nombreuses organisations touristiques d’ici. Ce n’est pas qu’une seule organisation qu’elle a aidée en nous supportant, mais plutôt une bonne grosse quantité.

Parlant d’ouvrir des portes en numérique, la SADC a d’ailleurs un programme d’aide financière s’adressant aux entreprises, notamment dans le secteur touristique: Le Fonds Soutien aux petites entreprises (SAPE), volet Intégration des technologies de communication. Il permet à des PME de se doter de TIC afin d’améliorer leur productivité et leur rentabilité. Par exemple, une aide financière peut être accordée pour identifier des technologies pertinentes, développer une stratégie de marketing web, utiliser les réseaux sociaux de façon efficace et mettre en place un site de commerce en ligne durable. Pour plus de détails, clique ici.

 

Bref, sans la SADC, il y a de nombreux projets que nous avons mis sur pied qui n’auraient pas pu voir le jour. Sans elle, je ne crois pas que nous serions aussi avancés dans les TIC. Elle a été un réel levier pour surfer sur cette vague et donc faciliter notre travail. Je dirais que c’est un partenaire en or!

0 Commentaires

Commentaires fermés