Close

BLOGUE

No me moleste mosquito – Comment éviter les moustiques

No me moleste mosquito – Comment éviter les moustiques

Avec l’été viennent les températures chaudes, les baignades dans le lac, le camping, les terrasses, la crème glacée… et les fichus moustiques! Afin que ta cohabitation avec ces petites bestioles se fasse en douceur et que tu profites pleinement de tes sorties en plein air, voici ce que recherchent les moustiques chez un donneur de sang, des trucs pour mieux les garder à distance et un plan de guérison s’ils réussissent à te piquer.

Comment les maringouins choisissent-ils leurs victimes

Beaucoup de recherches sont faites pour comprendre ce qui attire les moustiques lorsqu’ils sont à la recherche d’un donneur de sang et si certaines personnes sont plus susceptibles de se faire piquer que d’autres. Bien qu’il s’agisse d’un sujet complexe, certains éléments ont été confirmés.

Les moustiques sont attirés principalement par le dioxyde de carbone (CO2), le gaz que l’on dégage en respirant. Une fois la victime localisée grâce à son émanation de gaz carbonique (autre terme pour désigner le CO2), les moustiques choisissent leurs proies selon quelques facteurs.

Tout d’abord, les moustiques aiment la chaleur. Plus tu dégageras de la chaleur, plus tu seras une cible potentielle et appréciée par ces petites bibittes. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est suggéré de porter des vêtements clairs lorsqu’on veut rester loin des moustiques. Comme les couleurs foncées captent plus facilement la chaleur, la personne qui portent des vêtements foncés émanera plus de chaleur et sera plus attirante aux yeux des maringouins. Les personnes faisant de l’activité physique ou qui sont plus chaleureuses de nature seront aussi des proies plus appréciables.

Ensuite, l’odorat est très important dans le choix des moustiques pour établir leurs donneurs de sang. En fait, leur odorat est si puissant qu’ils peuvent repérer près de 150 odeurs différentes issues de notre corps – pas toutes perceptibles par l’homme. Les éléments présents dans la transpiration, les bactéries sur la peau et les autres odeurs dégagées par le corps sont des facteurs qui font qu’une odeur est attirante ou non pour les moustiques. Les odeurs de certains parfums et du cholestérol (!) sont aussi dans leurs préférences.

Autre élément très apprécié des moustiques, mais dont tu n’as aucun contrôle : ton groupe sanguin. Des chercheurs japonais ont démontré que les moustiques préféraient le groupe sanguin O pour sa forte teneur en protéines.

Une étude a aussi été faite par rapport à la corrélation entre les boissons ingérées et la fréquence des piqûres de moustiques. Cette étude a démontré que les gens qui boivent de l’alcool notamment de la bière ont plus de chance de se faire piquer que quelqu’un buvant de l’eau.

Comment éviter les moustiques

Choisis les moments et les endroits où tu vas à l’extérieur

Les moustiques étant plus nombreux au printemps (surtout si celui-ci est pluvieux), à l’aube, au crépuscule et après la pluie, le mieux est de rester à l’intérieur à ces périodes. De plus, être sur ou dans l’eau et au vent sont de bonnes façons de fuir les moustiques.

Porte des vêtements clairs plutôt que foncés et colorés

Alors que les couleurs foncées absorbent la chaleur (rappelle-toi que les moustiques sont attirés par ça), les couleurs vives sont détectées par les yeux photosensibles des moustiques.

Évite les parfums, savons ou crèmes odorantes ainsi que les lotions après-rasages

Comme je l’ai mentionné plus tôt, les moustiques se basent beaucoup sur l’odeur du corps afin de déterminer si un donneur de sang est appétissant ou non.

Reste zen!

Plus tu t’énerves, plus tu produiras de la chaleur et plus les maringouins seront attirés vers toi.

Applique du chasse-moustique, de préférence sur tes vêtements

Les insectifuges que l’on retrouve en magasin contiennent souvent du DEET, un élément chimique qui fait fuir les moustiques. Selon l’insectifuge, on retrouve de différentes concentrations de DEET. Cette concentration n’affectera pas l’efficacité du chasse-moustique, mais plutôt sa durée. Un insectifuge avec 30% de DEET durera en moyenne six (6) heures alors que celui qui en contient 10% sera efficace environ trois (3) heures. Pour les enfants de moins de 1 an, il est recommandé de ne pas utiliser un chasse-moustique avec du DEET.

Il existe aussi des chasse-moustiques naturels ou que l’on peut faire nous-mêmes. Encore une fois, c’est une question de durée. La citronnelle, l’huile d’eucalyptus citronné et le géranium rosat sont trois huiles essentielles que les maringouins n’apprécient guère. On peut les mélanger avec une huile végétale et s’en graisser le corps ou encore en mettre dans un diffuseur. Encore une fois, il n’est pas conseillé d’appliquer de l’huile essentielle sur la peau des enfants.

Quoi faire pour soulager les piqûres de moustique

Malgré tous les petits trucs que je t’ai donnés, il se pourrait très bien que certains moustiques viennent tout de même tenter de te retirer un peu de sang puisqu’il y a une chose qui les attire et qui est préférable que tu n’arrêtes pas : respirer !

Alors si tu te fais piquer et que ça te démange, voici quelques trucs qui pourraient t’aider à te soulager :

  • Applique des glaçons sur ta piqûre. Le froid de la glace fera contracter tes vaisseaux sanguins ce qui aidera à réduire le gonflement et à endormir la peau de sorte à diminuer ton inconfort.
  • Applique un coton imbibé de vinaigre pendant une trentaine de minutes sur la piqûre. Le vinaigre est un antiseptique naturel qui lutte contre les démangeaisons.
  • Applique du gel d’aloès sur les piqûres. L’aloès, c’est le ninja par excellence quand il est question de guérir la peau! De plus, ses effets de froid et d’apaisement t’aideront à éviter de te gratter.
  • Applique de l’huile essentielle de lavande aspic ou de vraie lavande (lavanda angustifolia) sur tes piqûres. Cette huile essentielle est aussi utilisée dans beaucoup de recettes de chasse-moustiques naturels.

Tu veux encore plus de trucs pour éloigner les moustiques ou soulager les piqûres? Visite notre tableau Camping sur notre compte Pinterest en cliquant ici.

J’espère que ce billet de blogue t’a plu et que tu te sens maintenant plus outillé pour combattre les moustiques plutôt que de battre des mains dans le vide avec un air agacé. J’espère que ces informations t’aideront à profiter pleinement de l’air pur et la nature cet été!

 

Photo de couverture | Manlake Gabriel

Comment éviter les moustiques
La randonnée cycliste Cyclo Titour CMAC-Thyssen du Tour de l’Abitibi est de retour

La randonnée cycliste Cyclo Titour CMAC-Thyssen du Tour de l’Abitibi est de retour

Le 28 mars dernier avait lieu une conférence de presse du Tour cycliste de l’Abitibi afin de donner plus de détails sur la randonnée cycliste du Cyclo Titour CMAC-Thyssen et de dévoiler la programmation des spectacles qui auront lieu sous le chapiteau lors de la 50e édition du Tour de l’Abitibi qui aura lieu du 16 au 22 juillet 2018.

La randonnée cycliste Cyclo Titour CMAC-Thyssen

randonnée cycliste Cyclo Titour 3 juin 2018

L’affiche de la randonnée cycliste Cyclo Titour CMAC-Thyssen 2018

Afin de s’assurer de la présence des clubs cyclistes régionaux, la randonnée cycliste Cyclo Titour CMAC-Thyssen aura lieu le dimanche 3 juin 2018. Le départ se fera à 9h30 au Complexe sportif Desjardins à Amos et se terminera à la Place Agnico Eagle à Val-d’Or aux environs de 15h. Quatre arrêts seront faits au cours du trajet, soit à Saint-Marc-de-Figuery, La Corne, Vassan et Sullivan. Lors de ces arrêts, les participants pourront se ravitailler avec de l’eau Eska et des collations. Il y aura aussi une équipe mécanique assurée par Ski Vélo Plein air de Val-d’Or pouvant effectuer des réparations sur les vélos. Une équipe mécanique sera aussi présente au départ, assurée par Sports Expert d’Amos. Un tirage de deux vélos, gracieuseté de Ski Vélo Plein Air de Val-d’Or, sera fait parmi tous les participants de la randonnée cycliste.

Inscription

Tous, famille, jeunes et moins jeunes, sont invités à s’inscrire en ligne sur le site internet du Tour de l’Abitibi ou en cliquant ici. La date limite pour s’inscrire est le 6 mai 2018. Tu peux aussi t’inscrire en cliquant ici.

Dévoilement du président d’honneur

Le président d’honneur du Cyclo Titour CMAC-Thyssen a aussi été dévoilé. Il s’agit de Marc Lemay, un homme qui s’est grandement impliqué dans le cyclisme régional, provincial, national et international. Il a d’ailleurs été coureur au Tour de l’Abitibi trois années consécutive et directeur technique de l’événement pendant 5 ans. Il a aussi été président de la Fédération cycliste du Québec, de l’Association cycliste canadienne et la Commission internationale de vélo de montagne de l’Union cycliste internationale (UCI).

Il a a profité de l’occasion pour inviter toute la population et les entreprises à s’inscrire. C’est les yeux remplis d’étoiles et avec beaucoup d’enthousiasme que Marc Lemay a partagé son attachement au Tour de l’Abitibi et au Cyclo Titour.

Marc Lemay président d'honneur Cyclo Titour Tour de l'Abitibi 2018

Marc Lemay, lors de la conférence de presse du Tour de l’Abitibi le 27 mars dernier.

« Le Tour de l’Abitibi, pour moi, ç’a été ma rampe de lancement pour faire ce que j’ai réussi à faire au niveau national et international au niveau du vélo ».

Programmation du chapiteau

L’organisation a profité de cette conférence de presse pour annoncer la programmation du chapiteau. Dans le cadre du 50e anniversaire du Tour de l’Abitibi, qui aura lieu du 16 au 22 juillet 2018, un chapiteau sera monté dans le stationnement faisant face à la ligne d’arrivée lors de l’événement. Du 19 au 21 juillet, des soirées musicales thématiques auront lieu sous le chapiteau, ouvertes et gratuites pour tous. Alors que le groupe Lipstick Rodeo jouera de la musique country le jeudi 19 juillet, c’est le vendredi 20 juillet que Maleo animera la soirée avec une musique latino et que 8-Track nous chantera des reprises le samedi 21 juillet.

Inscription pour le Tour des légendes et la soirée hommage

Il est désormais possible de s’inscrire au Tour des légendes et à la soirée hommage. Pour cette dernière, il est également possible de réserver une table de huit personnes. Tous les formulaires d’inscription se trouvent directement sur le site internet du Tour de l’Abitibi sous l’onglet 50e ou en cliquant ici.

Pour en savoir davantage sur ces deux activités, clique ici.

Mon travail de conseillère en séjours

Mon travail de conseillère en séjours

Je travaille comme conseillère en séjours au bureau d’information touristique de Val-d’Or depuis le mois d’août 2017. J’avais entendu, de bouche-à-oreille, que c’était un travail très plaisant et enrichissant pour les étudiants. Laissez-moi vous dire que je ne regrette pas d’y être allée porter mon CV!

Avant de commencer à travailler, je pensais que je connaissais bien ma région. J’avais déjà visité la plupart des villes et de nombreux attraits touristiques, de Témiscamingue jusqu’à La Sarre. Mais je me suis vite rendu compte que j’étais loin d’avoir tout vu!

Les tâches d’une conseillère en séjours

Comme conseillère en séjours, je dois savoir sur le bout des doigts les attraits touristiques de Val-d’Or, les activités organisées, les spectacles, les festivals et l’actualité. Il faut aussi connaître en très grande partie les attraits touristiques offerts en Abitibi-Témiscamingue. Tout cela pour mieux conseiller les visiteurs lors de leur séjour selon la durée de leur visite et leurs intérêts. Mais mes connaissances ne doivent pas s’arrêter là, je dois aussi être au courant du tourisme des autres villes et régions partout au Québec.

Je considère que mon rôle est très important sur l’opinion des gens qui viennent visiter la ville puisque je suis la première impression que les visiteurs ont en venant dans notre belle et grande région. C’est un devoir pour moi d’offrir le meilleur service possible afin qu’ils se réjouissent de leur passage et qu’ils désirent revenir.

Anecdotes

Certains Québécois de la grande ville ont encore de vieilles mentalités par rapport à l’Abitibi-Témiscamingue et croient que nous habitons dans le « Grand Nord ». Je me souviens d’une femme qui est passée au bureau l’automne dernier; elle me disait qu’elle était agréablement surprise et soulagée de voir à quel point la route 117 était dégagée. Elle avait peur que les branches des arbres égratignent sa voiture. Un autre homme nous a déjà téléphoné pour savoir si nous avions une épicerie et de l’eau courante à Val-d’Or.

Pourquoi j’aime mon travail

Je trouve que la ville a beaucoup à offrir et gagne à être connue. Il y a des activités pour tous les goûts en passant par les arts, avec notre magnifique centre d’exposition, aux sports de plein air avec notre Forêt récréative. Été comme hiver, ce n’est pas les activités qui manquent, croyez-moi!

Ce que j’aime le plus de mon travail, ce sont les clients. Ceux qui viennent de l’extérieur et qui sont impatients d’aller tout visiter. La plupart sont très gentils, intéressés par ce que je leur propose et veulent en savoir plus. Je rencontre des gens de partout de la province, mais aussi de différents endroits dans le monde comme l’Australie, les Pays-Bas ou le Salvador. Chaque fois, je leur demande de me parler un peu de l’endroit d’où ils viennent.

Centre d'exposition val-d'or arts visuels

Le Centre d’exposition présente des expositions temporaires d’ici et d’ailleurs différentes à environ tous les 4 mois, en plus d’une exposition permanente changeant à tous les 3 ans environ.

vélo val-d'or Abitibi-Témiscamingue

La Forêt récréative de Val-d’Or offre de nombreuses activités de plein toute l’année: patin à glace, raquette, ski de fond, vélo, vélo de montagne, patin à roues alignées, parc d’entraînement extérieur, cueillette de petits fruits et sentiers pédestres.

Si jamais vous êtes en panne d’idées et vous désirez découvrir de nouvelles activités, passez me voir au bureau d’information touristique de Val-d’Or.

Mon éditorial – le tourisme est une grosse pieuvre ni noire, ni blanche

Mon éditorial – le tourisme est une grosse pieuvre ni noire, ni blanche

Tout n’est pas blanc ou noir. Développer, valoriser et faire la promotion du tourisme, ça n’implique pas seulement les services et produits touristiques.

Commençons avec le développement. Le développement, ça commence par le sentiment d’appartenance des habitants d’un territoire, leur fierté par rapport à leur terre, mais aussi la qualité de vie des citoyens. Si les habitants d’un territoire ne sont pas heureux et fiers de leur ville et de leur région, leur accueil aux visiteurs ne sera pas à son meilleur. Alors quand on s’implique dans un comité d’accueil des nouveaux arrivants ou qu’on assiste à une présentation sur un plan d’action pour la lutte contre le racisme et la discrimination, on fait du développement touristique! On participe à créer un milieu de vie riche de culture, de partage et d’activités pour le bien-être des citoyens. Des citoyens fiers et heureux sont les meilleurs hôtes du monde!

Quand on travaille à valoriser et mettre en lumière la richesse de la grande diversité culturelle à Val-d’Or, on met en valeur notre unicité, la personnalité et les couleurs de la ville. Quand on présente, dans nos plateformes de communication comme notre infolettre, notre blogue et nos réseaux sociaux, ce qui se passe à Val-d’Or et qui n’a pas de liens directs avec le tourisme, on informe les citoyens et participe à la même occasion à augmenter leur sentiment de fierté et d’appartenance envers la ville et la région. Alors, quand ils rencontrent des visiteurs ils peuvent parler de leur ville et de ce qui se passe ici en meilleure connaissance de cause. Ils deviennent alors de meilleurs ambassadeurs et les meilleurs conseillers en séjours qu’il soit. Et disons-le, lorsqu’on visite une ville, une région, un pays, on ne s’intéresse pas seulement aux attraits, mais à sa personnalité, ses couleurs, son histoire et ses secrets. On aime ça avoir l’opinion des locaux et leurs endroits favoris dans la destination. Ça rend notre voyage plus vrai, plus authentique et mémorable.

Ce qui m’amène à mon deuxième point; faire la promotion touristique d’un territoire, ce n’est pas seulement d’informer les futurs vacanciers des endroits où ils peuvent manger et dormir et qu’est-ce qu’ils peuvent faire. C’est leur présenter notre territoire sous tous ses angles pour leur donner le goût de venir nous visiter, nous connaître et échanger avec nous. De leur présenter nos paysages, notre culture, nos habitants et nos activités incontournables qui contribuent à la définition de notre identité.

OTCVO-JeTaime-CoverFB

Notre image promotionnelle créée en 2017 par l’artiste Caroline Trudel qui se veut un hommage au multiculturalisme de Val-d’Or depuis ses débuts, à tous ses bâtisseurs qui ont su bien vivre ensemble et qui y travaillent encore aujourd’hui.

Les aspects économique, communautaire, culturel et social d’un territoire contribuent à créer et entretenir une industrie touristique en santé. Mais l’inverse est aussi vrai. Le tourisme ça permet de valoriser une culture, de diversifier et bonifier une économie en plus d’encourager la création d’événements et d’activités culturels, l’embellissement des espaces publics et l’installation d’infrastructures récréatives dont les citoyens peuvent aussi profiter.

C’est ce qui me fascine et me stimule le plus en tourisme, cette interrelation entre tous les aspects d’une société; son économie, ses gens, son environnement et plus encore. Un peu comme une grosse pieuvre qui étend ses tentacules partout et laisse sa trace à plusieurs endroits. Mon travail, je l’adore. Parce qu’il me permet de prendre part à quelque chose de plus grand que moi. Parce qu’il me permet de contribuer à l’amélioration et au bien-être de ma communauté. Et parce qu’il me permet de découvrir et plonger dans une multitude d’univers et de domaines différents.

Photo de couverture | Vlad Tchompalov

Dormir dans les arbres

Dormir dans les arbres

Dormir dans les arbres sera maintenant possible à Val-d’Or grâce à l’entreprise Entre Lemoine et l’arbre. Dès cet été, cette nouvelle entreprise composée de trois jeunes entrepreneurs, Aksel Nielson Kolding, Alexandra Bérard Rioux et Alex Duchainy, devrait débuter les travaux afin de construire sept cabanes dans les arbres à thématiques différentes et ainsi offrir un hébergement touristique alternatif à Val-d’Or. Les premiers visiteurs devraient être accueillis à l’automne 2018. Leur objectif premier étant de plonger leurs visiteurs dans une histoire et de faire battre à nouveau leur cœur d’enfant, l’expérience que nous pourrons y vivre sera unique et mémorable!

Les maisons seront construites par l’entrepreneur Jean Martinoli de Tronstruction qui n’en est pas à sa première maison dans les arbres! Spécialisée dans les constructions en bois rond et de cabanes dans les arbres, l’entreprise a déjà fait affaire avec plusieurs entreprises touristiques au Québec. Originaire de Suisse, M. Martinoli a travaillé 18 ans dans le domaine de la charpente et la menuiserie européenne avant de s’installer au Québec en 2008 ainsi qu’acquérir de nouvelles compétences et s’adapter aux normes québécoises et canadiennes. Comme tout amoureux de la nature, le respect de celle-ci est au cœur de ses préoccupations en plus de sa mise en valeur et du travail artisanal.

entre-lemoine-et-larbre_aksel-alexandra-alex_W

Aksel Nielson Kolding, Alexandra Bérard Rioux et Alex Duchainy sont les trois propriétaires de l’entreprise de maisons dans les arbres Entre Lemoine et l’arbre.

Faire partie du projet

Si ce projet t’allume et que tu souhaites y participer toi aussi, tu peux te rendre sur le site Internet d’Indiegogo et devenir un membre Maître Lemoine, sur un arbre perché. En remettant un certain montant d’argent, soit entre 35$ à 1 500$, tu recevras en contrepartie un forfait ou différents produits selon le montant versé. Les offres y sont très variées et alléchantes; des tuques uniquement disponibles sur la plateforme de sociofinancement, des produits de la microbrasserie Le Prospecteur et de La Tanière William J. Walter et des forfaits dans les futures cabanes! C’est d’ailleurs sur cette plateforme que tu trouveras une petite description des trois entrepreneurs à la base de ce magnifique projet. Pour y accéder, clique ici. D’ailleurs, les entrepreneurs nous ont promis de nous tenir au courant des avancements du projet. Tu peux les suivre sur leur page Facebook en cliquant ici.

Bien plus qu’un endroit où dormir

Entre Lemoine et l’arbre, ce sera plus qu’une simple nuitée dans une cabane dans les arbres. Ce sera une expérience unique et authentique, une rencontre avec la nature. Les artisans de ce projet ont à cœur de créer un lieu qui sera propice à la proximité; proximité avec la nature, mais aussi avec la famille et les amis. « Nous voulons mettre en valeur nos expériences de vie et notre perception du monde à travers ce projet, c’est pourquoi il repose sur des bases de partage, d’esprit de rencontre, de la découverte de soi ainsi que d’une symbiose entre la Terre et l’être humain. », racontait Aksel. Bref, dormir dans une des cabanes d’Entre Lemoine et l’arbre ce sera certainement vivre l’Abitibi-Témiscamingue de façon totalement authentique au point de devenir, l’espace d’un instant, l’Abitibi-Témiscamingue.

Sept cabanes, sept expériences

Chaque maison aura sa propre thématique, décoration et architecture nous faisant vivre une expérience différente. « Nous mettrons l’accent sur les détails, car l’objectif est que chaque cabane soit perçue comme une œuvre que l’on contemple, que la notion de temps et d’histoire nous plonge dans un récit », raconte le président et leader du projet Aksel.

Cabane Prospecteur Entre Lemoine et l'arbre val d'or abitibi

La Cabane du prospecteur

La Cabane du prospecteur pourra accueillir 8 personnes et sera construite comme une tente de prospecteur. Cette maison se veut un hommage au métier de prospecteur, présent en Abitibi-Témiscamingue depuis les tout premiers balbutiements de son histoire et d’une grande importance pour son économie.

Cabane de la famille Entre lemoine et l'arbre valdor abitibi temiscamingue

La Cabane des enfants

La Cabane des enfants prendra la forme d’un château aux couleurs vives et sera agrémentée de trappes de sorties donnant accès à un toboggan tubulaire de 14 pieds. On y retrouvera plusieurs structures de jeux à l’extérieur comme des balançoires et des pièces mobiles de construction. Cette maison pouvant accueillir 8 personnes sera certainement la plus belle façon de célébrer la famille et retrouver son cœur d’enfant.

La Grange Entre Lemoine et l'arbre Val d'or Abitibi Temiscamingue

La Grange

La Grange, la plus grosse des cabanes avec une capacité de 10 personnes, permettra de faire un voyage dans le temps et retrouver nos aïeux qui travaillaient sur des terres agricoles. Décorée d’artefacts régionaux retrouvés sur différentes fermes et dans des granges, elle portera aussi les couleurs traditionnelles de ces bâtiments soit le rouge ocre aux contours blancs. Étant la seule qui sera munie d’électricité, elle pourra aussi être utilisée pour des évènements tels que des 5 à 7 ou encore des réunions et des lac-à-l’épaule.

maison sur pilotis hébergement alternatif Abitibi-Témiscamingue Val-d'Or

La Shaputan

La Shaputan sera construite comme les maisons traditionnelles algonquines. Pouvant accueillir 8 personnes, elle racontera la culture des Premiers peuples grâce à sa décoration faite d’articles de confection anicinabe et de récits sur l’histoire des Premières Nations de l’Abitibi-Témiscamingue.

chalet suisse abitibi-témiscamingue Val-d'Or hébergement alternatif

La Suisse

La Suisse, pouvant accueillir 8 personnes, est un hommage à l’entrepreneur du projet : Jean Martinoli, originaire de Jura en Suisse. Cette maison sera située au plus haut point du terrain sur un massif rocheux pour nous donner l’impression d’être dans les Alpes. Les détails de finition et sa méthode de construction en feront un véritable chalet Suisse.

cabane sur pilottis hébergement alternatif abitibi temiscamingue val d'or

La Scandinave

La Scandinave aura un design très épuré, aux lignes droites et rectangulaires avec de grands espaces élégants et fonctionnels à aire ouverte. Construite avec des matériaux naturels, cette maison de style moderne qui pourra accueillir 8 personnes se veut un hommage à leur des premiers architectes ayant adopté ce style, le danois Arne Jacobsen, en plus d’être un rappel des origines de l’un de ses propriétaires, Aksel qui est aussi du Danemark.

Puis, il y aura la cabane d’accueil qui sera située à l’entrée du sentier principal. Cette construction sera complètement autonome et fonctionnelle et conçue afin de plonger les visiteurs tout de suite dans l’expérience qui les attendra. Un frigo de la microbrasserie Le Prospecteur et un baril s’y trouveront afin que les visiteurs puissent déguster une bière en attendant d’être dirigés à leur cabane. Ce n’est d’ailleurs pas le seul endroit où ils pourront déguster une bière du Prospecteur puisqu’en faisant leur réservation en ligne, les visiteurs pourront aussi commander des produits de la microbrasserie ainsi que l’épicerie fine La Tanière William J. Walter qui les attendrons dans le frigo de leur cabane à leur arrivée!

Seul hébergement de ce genre en Abitibi-Témiscamingue, Entre Lemoine et l’arbre viendra sans aucun doute bonifier l’offre touristique de la région. Elle permettra aux visiteurs de découvrir d’une autre façon la beauté sauvage de la région, son histoire et sa culture tout en vivant une expérience unique, ludique et mémorable. Bref, Entre Lemoine et l’arbre c’est une autre raison pour venir visiter Val-d’Or et l’Abitibi-Témiscamingue!

Les belles orgues harmonieuses

Les belles orgues harmonieuses

Le mois dernier, j’ai eu la chance de découvrir l’univers de l’orgue. Tout a commencé avec un appel de M. Luc Létourneau, le président du Comité de l’Orgue de Val-d’Or, pour m’inviter à le rejoindre à l’église Saint-Sauveur afin de me présenter l’orgue reçu en juin 2017. Lorsqu’il m’a proposé de visiter l’orgue, j’étais très intriguée; comment diantre pouvions-nous « visiter » un instrument de musique? Je ne croyais pas qu’il y en avait des assez gros pour qu’on puisse entrer à l’intérieur de ceux-ci. Eh bien oui! Anciennement situé dans la chapelle des Sœurs de l’Assomption à Nicolet, cet orgue mesure 25 pieds sur la largeur, 28 pieds de hauteur et 12 pieds de profondeur. Composé de 2 200 tuyaux, il est évalué à 1 100 000 $. Laisse-moi te le présenter et te faire découvrir l’univers des orgues à mon tour.

Comment l’orgue des Sœurs de l’Assomption à Nicolet est arrivé à Val-d’Or dans l’église Saint-Sauveur

L’histoire de cet orgue débute bien avant son arrivée à Val-d’Or. Tout a commencé avec une discussion sur la musique entre M. Létourneau et M. Léandre Lapointe, le curé de l’église Saint-Sauveur. M. Létourneau lui racontait qu’il avait installé un orgue de concert dans son ancienne paroisse, celui-ci construit à partir de trois instruments différents. En découvrant qu’il connaissait bien les orgues, M. Lapointe a demandé à M. Létourneau de jeter un coup d’œil à celui de son église qui n’avait pas joué depuis belle lurette. Bien qu’il s’agisse d’une bonne construction, l’orgue avait besoin de beaucoup d’amour! M. Létourneau a demandé l’avis d’un expert: Jean-Félix Bellavance des Ateliers Bellavance, une entreprise québécoise qui se spécialise dans la fabrication, la restauration et l’entretien des orgues. Après inspection et un bilan complet, M. Bellevance a affirmé qu’avec les réparations et les travaux de restauration nécessaires pour qu’il fonctionne de nouveau, il aurait fallu investir entre 50 000 $ et 70 000$ alors que l’orgue en soi n’en valait que 5 000 $. Le calcul était simple. M. Létourneau lui a donc demandé s’il n’avait pas eu vent d’un orgue qui devait être déménagé ou vendu rapidement. C’est alors qu’il lui a parlé de celui à Nicolet. Les Sœurs de l’Assomption avaient choisi de détruire presque tout l’ensemble immobilier de la congrégation à Nicolet et l’orgue qui s’y trouvait s’en allait au vieux fer. Après un appel à la Sœur économe générale, Sœur Carmelle, tout était orchestré; les Sœurs de l’Assomption acceptaient de donner l’instrument à l’église de Saint-Sauveur. Pour elles, c’était l’occasion de laisser une trace physique à Val-d’Or où elles avaient déjà été implantées pendant plusieurs décennies.

Parce que l’orgue est immense, celui-ci a dû être démantelé pour le transporter. En fait, il a fallu une remorque de 53 pieds (au complet!) pour le deménager jusqu’à Val-d’Or.

L’anatomie de l’orgue

Visuellement, on croirait que l’orgue a été conçu spécifiquement pour l’église Saint-Sauveur. Le design des arches pointues sur les façades de la structure en bois de l’orgue est le même que l’on retrouve sur les bancs de l’église et qui caractérise ses fenêtres. La vue d’ensemble crée un aspect très harmonieux. La grandeur du jubé (l’étage ouvert à l’arrière de l’église où se trouve l’orgue) est parfaitement proportionnée à celle de l’orgue; ni trop grande, ni trop petite et ni trop haute ou trop basse.

orgue Val-d'Or Abitibi-Témiscamingue Église Saint-Sauveur

L’orgue à l’église Saint-Sauveur, vu de l’autel.

L’orgue est un instrument qu’on dit vivant; à l’exception des tuyaux qui sont en métal, il est fait de bois et de cuir. Avec l’humidité, la chaleur et le froid l’instrument peut donc sécher, s’extensionner, rétrécir et même se déchirer. Pour qu’un orgue reste performant, il est donc très important d’en jouer régulièrement. Si le cuir de l’instrument n’est pas utilisé, il sèchera et il craquera ou se déchirera lorsqu’il sera utilisé de nouveau et là, plus de musique!

Un orgue est composé de plusieurs tuyaux d’où l’air s’échappe pour créer les sons. En tout, l’orgue de Saint-Sauveur a 2 200 tuyaux! Alors qu’il y a des tuyaux plus petits qu’un stylo, le plus gros des tuyaux de l’orgue à Saint-Sauveur mesure 16 pieds de hauteur. Plus le tuyau est gros, plus il produira un son grave. À la base de chaque tuyau se trouvent des petites soupapes de cuir qui collent et qui décollent grâce à des électro-aimants ce qui crée les sons.

À gauche de l’orgue se trouve la soufflerie qui alimentent les réservoirs d’air qui eux apportent de l’air dans les sommiers dans lesquels sont insérés les tuyaux. Les réservoirs d’air faits de cuir et de bois, situés à l’intérieur de l’orgue, se plient et se déplient un peu comme un accordéon afin de régler la pression de l’air dans les tuyaux. Au-dessus des réservoirs d’air, on trouve des gros blocs de plombs qui permettent de compresser l’air.

En plus des tuyaux et de la soufflerie (situé dans le buffet de l’orgue, l’orgue est aussi composé d’une console. Je l’ai mentionné déjà quelques fois; un orgue, ça peut être très gros! Celui de l’église Saint-Sauveur a trois claviers manuels (qui se joue avec les mains) de 54 notes chacun et un clavier au pédalier (qui se joue avec les pieds) de 32 notes. Et comme s’il n’y a avait pas assez de notes à gérer comme ça, il y a aussi des commandes sur les côtés du clavier que l’on appelle les jeux, qui sont toutes connectées à des tuyaux. Laisse-moi t’expliquer le fonctionnement de l’orgue et comment le clavier et les commandes des jeux agissent sur les tuyaux.

orgue église Saint-Sauveur 36 jeux Val d'Or abitibi temiscamingue

Les quatre claviers de l’orgue ainsi que les commandes pour les jeux de chaque côté.

Le fonctionnement d’un orgue

Chaque note est reliée à un tuyau pour chacun des jeux. Le nouvel orgue de l’église Saint-Sauveur est un 36 jeux, c’est-à-dire qu’il a 36 familles de tuyaux. Les boutons des commandes que l’on tire pour activer et que l’on pousse pour désactiver permettent de connecter les notes aux tuyaux.

Le clavier du bas représente les jeux du Positif, le clavier du milieu ceux du Grand orgue et le clavier du haut les jeux du Récit. Le clavier sous les pieds, quant à lui, représente le jeu du Pédalier. Donc, si l’organiste joue au Grand orgue, il va donner des commandes en tirant les boutons du jeu qu’il souhaite et ce sont les tuyaux de ce jeu qui joueront. Pour compliquer un peu la chose, on peut aussi jumeler la musique de chaque clavier ensemble et créer un accouplement. Par exemple, si l’organiste met le Récit au Grand orgue, tous les jeux qui vont avoir été mis au Récit vont en plus jouer au Grand orgue et s’additionner à tout ce que l’organiste va mettre à celui-ci. Bref, les possibilités sont presque infinies!

Avant l’arrivée de la technologie, un organiste devait être accompagné d’au minimum deux personnes qui, chacun de leur côté, tiraient et poussaient les commandes. Maintenant, il est possible d’enregistrer préalablement une multitude de combinaisons afin que l’organiste puisse être seul à l’instrument pour jouer et sélectionner ses combinaisons déjà enregistrées. À l’église Saint-Sauveur, le système électronique a 300 niveaux de mémoire. De plus, son ordinateur permet aussi d’enregistrer des pièces et d’ordonner à l’orgue de les jouer sans que personne ne soit au clavier; c’est ce que l’on appelle le système MIDI. Ce ne sera pas un enregistrement, mais bien l’instrument lui-même qui jouera.

Il va sans dire que cet orgue est une richesse pour l’église Saint-Sauveur, mais aussi pour Val-d’Or. Son potentiel éducatif, touristique et culturel est immense. Déjà, de nombreuses idées ont été soulevées pour mettre en valeur l’orgue. D’ici la présentation des projets retenus, tu peux entendre l’orgue lors de son inauguration qui aura lieu le vendredi 9 mars 2018 à 19h à l’église Saint-Sauveur. Pour l’occasion, Jocelyn Lafond, l’organiste titulaire des Grandes orgues de la Cathédrale de St-Hyacinthe et professeur au Conservatoire de Trois-Rivières, offrira un concert. Il sera accompagné par trois chœurs, dont le Chœur Symphonique régional. Lors de la soirée, il y aura aussi un hommage aux Sœurs de l’Assomption qui ont donné l’orgue. L’entrée est gratuite et ouverte à tous.

Huit oiseaux à observer dans les forêts de l’Abitibi-Témiscamingue en hiver

Huit oiseaux à observer dans les forêts de l’Abitibi-Témiscamingue en hiver

Il y a une multitude de façons d’apprécier l’hiver à Val-d’Or! Les activités extérieures sont très populaires comme la randonnée en forêt. Il n’y a rien de plus plaisant que d’apprécier la nature qui nous entoure et profiter du grand air. Bien que la majorité des oiseaux soient partis vers le sud pour fuir la neige, certains plus tenaces enjolivent toujours nos forêts et rajoutent une touche de beauté et de détente à nos expéditions. Il est possible de les photographier et même de les nourrir. Voici huit oiseaux que vous pouvez observer dans les forêts de Val-d’Or en cette saison froide.

Grimpereau brun

Ce petit oiseau brun tacheté de la tête jusqu’au dos se caractérise par son long bec mince, ses sourcils et son ventre blancs. Maître dans l’art du camouflage, il se confond très bien avec l’écorce des arbres, il est donc plus difficile de l’observer. Il apprécie les graines de tournesol.

Gélinotte huppée

Communément appelée perdrix, elle se tient majoritairement au sol près des souches d’arbre. Elle ressemble à une petite poule variant du brun roux au gris pâle parsemé de blanc. Le mâle dresse sa queue en éventail pour séduire la femelle. Elle est relativement peureuse, mais vous pouvez l’observer de plus près si celle-ci se trouve jouquée dans un arbre.

Sizerin flammé

Ce granivore se distingue par sa poitrine aux taches rosées et le dessus de sa tête rouge. Son bec est court, pointu et jaunâtre. Son alimentation se compose principalement de graines d’arbres (majoritairement celles du bouleau). C’est un grand amateur de mangeoires l’hiver, tous les types de graines feront son bonheur.

Geai bleu

Bien avant d’être l’emblème de l’équipe de baseball de Toronto, c’est un oiseau qui niche principalement au Québec et qui réside dans nos grandes forêts en Abitibi-Témiscamingue.

Sittelle à poitrine rousse

Comme l’indique son nom, sa poitrine rousse la rend facilement identifiable. Elle se démarque aussi par son bandeau noir qui lui traverse les yeux. Elle se nourrit principalement de graines de conifères, de suif et aime fréquenter les mangeoires. C’est une grande adepte des graines de tournesol.

Mésangeai du Canada

Mésangeai du canada abitibi temiscamingue valdor observer oiseaux

Photo | CC BY-SA 3.0

Aussi appelé geai gris, il aurait une longévité de 19 ans! Son plumage varie du blanc au gris et possède des reflets bleus sur sa queue. Il peut mesurer jusqu’à 23 cm de long. Cet oiseau est principalement omnivore et est souvent confondu avec la pie.

Tarin des pins

Cet oiseau est muni d’une multitude de rayures brunes et d’une queue pointue. Il se tient toujours en groupe. D’ailleurs, en hiver ils peuvent être plus de 50 à vivre ensemble. Il se nourrit de toute sorte de graines.

Mésange à tête noire

oiseau à observer forêts abitibi temiscamingue

Photo | Mary C Kirby “shurdbug”

Définitivement l’oiseau le plus connu en Abitibi-Témiscamingue, c’est la plus commune des mésanges d’Amérique. Elle est rapidement identifiable grâce à sa calotte noire et ses joues blanches. Ses flancs chamois peuvent contenir également des reflets bleutés. C’est une vraie curieuse et elle n’hésitera pas à venir manger dans vos mains surtout si vous lui présentez des graines de tournesol. Elle se fait reconnaître de loin par son chant propre à elle.

Avec un sac de graines, un bon sens de l’observation et de la patience, ta balade en forêt peut se transformer en véritable aventure ornithologiste! La nature est un véritable terrain de jeux et Val-d’Or et l’Abitibi-Témiscamingue en est remplie. Pourquoi ne pas en profiter?

Si tu souhaites voir davantage de photos des oiseaux que l’on peut trouver dans les forêts témiscabitiennes, je te suggère de visiter l’album du photographe et ornithologue amateur Raymond Ladurantaye de Val-d’Or. Pour les voir, clique ici.

Observation oiseaux Abitibi-Témiscamingue Val-d'Or hiver
Diunna Greenleaf au Festival Blues Eldorado

Diunna Greenleaf au Festival Blues Eldorado

Le Festival Blues Eldorado, qui aura lieu du 28 juin au 1er juillet 2018, recevra pour sa quatrième édition la sommité féminine du Blues Diunna Greenleaf. Cette grande dame du blues offrira, entre autres, une prestation lors de la soirée d’ouverture en compagnie de quelques invités spéciaux. L’évènement aura lieu au Conservatoire de musique de Val-d’Or dès 17h.

Rappelons que les profits du Festival Blues Eldorado sont remis à la Fondation Brousseau-Dargis qui œuvre régionalement en santé mentale.

La programmation complète et l’affiche promotionnelle de la quatrième édition du Festival Blues Eldorado seront dévoilées le 19 avril à 11h au Cinéma Capitol. Pour plus d’information concernant la vente de billets et les passeports, il est possible de communiquer avec l’équipe du festival au 819 856-6881 ou au festivalblueseldorado@gmail.com. Il est aussi possible de suivre le festival sur leur page Facebook et Instagram et de se tenir informé via leur site Internet ou leur infolettre.

Billets en prévente

Le Festival Blues Eldorado, anciennement connu sous le nom de Festival Blues Plateau Boréal, propose les billets pour cette soirée en prévente au coût de 30$, taxes incluses. La prévente se terminera le 5 mars où les billets seront alors vendus au coût de 35$. Les billets sont en vente en ligne, en cliquant ici, ou directement au bureau du Festival Blues Eldorado au 139 avenue Perrault.

Les passeports pour le festival sont maintenant aussi disponibles en vente seulement au bureau du festival. Ceux-ci permettent d’assister à 10 spectacles en plus du pré-évènement du 3 mai à Rouyn-Noranda. Les quarante passeports disponibles permettent une économie de 10% et sont au coût de 170$ chacun.

À propos de Diunna Greenleaf

Originaire de Houston au Texas, Étatds-Unis, Diunna Greenleaf est récipiendaire du KOKO TAYLOR AWARD 2017. Compositeur et interprète, cette grande dame du Blues a performé sur plusieurs scènes internationales.

Diunna Greenleaf Festival Blues Eldorado Val-d'Or Abitibi-Témiscamingue
Où manger à Val-d’Or pour la St-Valentin en 2018

Où manger à Val-d’Or pour la St-Valentin en 2018

Si tu fais partie des indécis qui ne savent pas encore où inviter ton valentin ou ta valentine pour la Saint-Valentin, voici quelques idées qui t’inspireront. Il s’agit d’activités spéciales ou de menus spéciaux que les restaurateurs vous ont concoctées afin que votre soirée du 14 février soit mémorable. Val-d’Or, ce n’est pas seulement une ville minière, dynamique, culturelle et vibrante; elle peut être aussi romantique. 🙂

Microbrasserie Le Prospecteur

La Microbrasserie Le Prospecteur propose un souper cinq (5) services en collaboration avec le Marché Afritibi. On y promet « Une cuisine Fusion très différente qui vous offrira une expérience tropicale en ce mois de février ». Les billets sont en vente au Magasin général du Prospecteur au coût de 45$ à l’unité ou 80$ pour deux.

Le menu a été dévoilé et promet d’être délicieux:

Mise en bouche
Mousseline de bison épicée au Kankankan
Fataya au thon mariné à la bière IPA du Prospecteur

Entrée
Potage de betterave giroflé
Aspic de poisson-perroquet
Salade de fonio à la mangue et à la menthe

Trou normand
Granité de kombucha au baobab au gin

Plat
Côtelette porc maître d’hôtel au Kankankan et à la menthe
Filet de Mérou grillé sauce aux amandes de njansan et basmati safrané
Cheveux d’ange aux crevettes et crabe sauce crème au pesto moringa et coriandre

Dessert
Carré fondant au citron, framboise et au moringa
Roulade chocolatée à la crème fouettée au baobab et fruit de passion

Le Monti de l’Hôtel Forestel

Le Forestel vous offre à son restaurant Le Monti un menu table d’hôte spécial quatre (4) services. En plus d’un menu gourmand et super intéressant – rappelons que le Chef Exécutif du Monti, Yves Moreau, est un vrai artiste culinaire – l’ambiance sera au rendez-vous. D’ailleurs, le Forestel vient tout juste de relooker sa salle à manger qui ouvrira ses portes la veille! Grande primeur et expérience gourmande, ça fait une fichue de belle soirée ça!

menu spécial pour la Saint-Valentin Forestel

Bar bistro l’Entracte

Connecté au Cinéma Capitol et devant le Village minier de Bourlmaque, le Bar bistro l’Entracte propose une ambiance lounge. Bref, tous les ingrédients nécessaires pour une atmosphère des plus romantiques. Pour l’occasion de la Saint-Valentin, le Bar bistro l’Entracte offrira un menu spécial à l’ardoise disponible jusqu’au 28 février. À la pièce ou en totalité tu pourras déguster :

Entrée
Flan de porc laqué à l’érable, compoté d’oignon et noisette. Servi avec salade fraîche

Plats principaux
Osso bucco de veau, tomates serise confites, orzo, pois vert, menthe et zeste d’agrume
Tataki de thon mariné en croûte de sésame, sauté bok choy, champignons

Dessert
Forêt noir décomposé : gâteau chocolat moelleux, cerises grillotes, créeme chocolat blanc amaretto

Le Canon de l’Escale Hôtel Suites

Le restaurant Le Canon de l’Escale Hôtel Suites propose aussi un menu spécial pour la Saint-Valentin qui sera disponible les mercredi 14 février, vendredi 16 février et samedi 17 février. Leur équipe a d’ailleurs décoré une salle spécialement pour l’occasion pour que leurs invités désirant fêter l’occasion soient vraiment dans l’ambiance de cette fête des amoureux.

La Tanière William J. Walter

Si tu es plus casanier, tu peux aussi passer par La Tanière William J. Walter. Nancy et Julien, les propriétaires, te proposent un « 5 à 7 cochon »  à 2 ou en groupe accompagné d’un cidre. En passant par la Tanière, tu auras droit au confort de ton logis, au bon goût de produits fins qu’on trouve dans les restaurants et ça t’aura pris 15 minutes!

Saucissons fromages fins La Tanière épicerie fine Val-d'Or

Pour un repas en amoureux, La Tanière Willaim J. Walter te propose des saucissons avec un fromage à la Guiness et trois sortes de cidres pour accompagner le tout.

produits fins La Tanière William J. Walter Val d'Or

Pour fêter la Saint-Valentin en groupe, La Tanière suggère un plateau de charcuteries, olives et fromages.

L’année dernière, on avait aussi sorti quelques bonnes suggestions d’activités selon le type de valentin que tu es. Tu n’as qu’à cliquer ici pour les connaître.

Photo de couverture | Hybrid

Tri-Logis offre trois grands studios de luxe à Val-d’Or

Tri-Logis offre trois grands studios de luxe à Val-d’Or

La société immobilière Tri-Logis faisait l’acquisition en 2017 de la résidence de tourisme le Roupillon Loft Confort. Après quelques travaux, elle est maintenant prête à offrir trois grands studios de luxe : Le dorion.

Ces trois lofts sont situés à Val-d’Or dans un quartier résidentiel au centre ouest de la ville. Ainsi, les visiteurs pourront bénéficier du calme tout en étant à proximité de l’effervescence du centre-ville et des services. Une colline inhabitée derrière les trois studios offre une très belle vue et donne l’impression d’être en pleine nature. La décoration des trois studios a été refaite dans un style classique contemporain chaleureux. Ceux-ci sont disponibles en location pour un minimum de six (6) nuitées.

Pourquoi louer un studio?

Un studio est une alternative unique et incontournable aux auberges, hôtels, motels et résidences de tourisme existants. De grandeurs différentes, les 32 studios de Tri-Logis ont une superficie variant entre 18 et 39 mètres carrés (194 et 420 pieds carrés). Ceux-ci sont non-fumeurs, entièrement meublés et munis d’une cuisinette équipée avec tout ce qu’il faut pour la cuisson et le service. Tout ce que vous avez à apporter est votre nourriture et vos vêtements. Les studios vous offrent confort et qualité à un prix avantageux.

Source | Tri-Logis

À propos de Tri-Logis

Tri-Logis est la seule société immobilière en Abitibi-Témiscamingue qui a une offre aussi complète et variée à vous proposer. Leur mission est d’offrir une gamme de services complète à toutes personnes et entreprises désirant combler un besoin en hébergement locatif.

La société détient aujourd’hui un parc immobilier de 20 immeubles et peut offrir à sa clientèle 130 logements résidentiels, 4 locaux commerciaux, 32 studios, 27 unités d’entreposage et 1 chalet.

Tri-Logis est une entreprise jeune et dynamique qui ne cesse de croître dans le domaine immobilier. Elle cherche constamment à développer de nouveaux concepts pour offrir des habitations de qualité, tendance et raffinées. Son équipe demeure à l’affût des emplacements potentiels pour établir de nouveaux lieux d’hébergement, en fonction du développement continuel de l’Abitibi-Témiscamingue.

La ligne directrice de Tri-Logis est établie en fonction des valeurs qui lui tiennent à cœur. Transparence, rigueur, excellence, respect, intégrité, coopération, créativité, plaisir, professionnalisme et qualité des services guident chacune de leurs décisions.

Source | Tri-Logis

hébergement touristique val dor abitibi-temiscamingue

Le studio 286 propose un divan-lit escamotable de 60 pouces, une baignoire, un BBQ, un fauteuil, une terrasse et un ensemble de patio.

Le dorion studios à louer val d'or Abitibi-Témiscamingue

La salle à manger du studio 286 vous permet de vous sentir comme à la maison lors de vos séjours à Val-d’Or, qu’ils soient de courtes à longues durées.