Close

BLOGUE

Le tourisme durable à Val-d’Or – Les attraits touristiques

Le tourisme durable à Val-d’Or – Les attraits touristiques

Ici, à l’Office du tourisme de Val-d’Or, le respect de l’environnement est une valeur qui nous tient beaucoup à cœur. C’est pourquoi je trouve qu’il est important de souligner les efforts des différents intervenants touristiques de notre ville qui posent des actions écoresponsables et qui ont un certain souci de l’environnement. Il y a quelque temps, tu as peut-être lu notre article sur les festivals à Val-d’Or qui pratiquent le tourisme durable. Aujourd’hui je te présente trois attraits touristiques qui en font de même.

 

Laisse-moi d’abord te rappeler la définition du tourisme durable, selon l’Organisation Mondiale du Tourisme : « Un tourisme qui tient pleinement compte de ses impacts économiques, sociaux et environnementaux actuels et futurs, en répondant aux besoins des visiteurs, des professionnels, de l’environnement et des communautés d’accueil ».

 

Maintenant, voici ce que font les attraits touristiques de Val-d’Or pour pratiquer un tourisme durable et pour être écoresponsables. Surveille l’article sur les hôtels et les restaurants qui posent des actions durables qui arrivera prochainement dans la section blogue de notre site web.

La Cité de l’Or et le Village minier de Bourlamaque

Cité de l'or chevalement minier val d'or

Photo | Marie-Claude Robert

La Cité de l’Or  est bien sûr un attrait touristique incontournable à Val-d’Or. C’est un site plein d’histoire qui fait aujourd’hui partie de l’identité de notre ville. En plus de toute sa richesse historique, c’est un attrait touristique qui a un bon plan d’action au niveau du développement durable.

 

En effet, sur le plan écologique, la Cité de l’Or et le Village minier de Bourlamaque posent plusieurs actions qui démontrent leur souci de l’environnement. Par exemple, en cas de rénovations, les matériaux originaux sont recyclés et conservés, et des matériaux naturels sont utilisés pour la construction et l’aménagement. Des produits écologiques sont privilégiés pour l’entretien des lieux, et les choix d’isolation, d’éclairage, de chauffage et de ventilation sont faits dans une perspective d’efficacité énergétique. De plus, la Cité de l’Or encourage le remplissage de bouteilles d’eau personnelles en ne vendant plus de bouteilles d’eau jetables. Les communications électroniques sont aussi privilégiées dans le but de réduire l’impression papier.

 

Sur le plan social, quelques actions durables sont aussi mises en place à la Cité de l’Or. Entre autres, la promotion de plusieurs artistes et producteurs de la région est faite en présentant leurs produits dans la boutique souvenir. La Cité de l’Or contribue aussi à créer un sentiment d’appartenance et à valoriser l’histoire de l’ancienne mine Lamaque et de Val-d’Or. Enfin, elle aide significativement à générer de la richesse en région.

La Forêt récréative

Vélo de montagne Val-d'or abitibi-Témiscamingue Forêt récréative

Photo| Marie-Claude Robert

La Forêt récréative, c’est l’endroit rêvé pour les amateurs de plein air à Val-d’Or. L’un de ses objectifs est de faire découvrir aux gens les plaisirs qui peuvent se rattacher à la forêt, et on peut dire qu’ils réussissent cette mission haut la main. D’ailleurs, la contribution qu’apporte la Forêt récréative au tourisme durable est une autre de ses réussites qui vaut la peine d’être mentionnée.

 

Tous les projets futurs de la Forêt récréative comptent parmi leurs objectifs le plaisir et l’importance de protéger l’environnement. Elle souhaite encourager les gens à adopter de saines habitudes de vie dans un milieu naturel. De plus, l’implication de plusieurs bénévoles prend une grande importance pour la Forêt récréative. De nombreuses associations valdoriennes prennent part à ses décisions d’avenir et à son rayonnement. En effet, la réussite de la Forêt récréative repose en grande partie sur la communauté valdorienne, et sur sa volonté de participer activement à promouvoir les bienfaits du plein air.

La réserve faunique La Vérendrye

Pêche réserve faunique la vérendrye

Photo | Dominic Boudreault

Et oui, la réserve faunique La Vérendrye, c’est plus qu’un long bout de forêt qu’il faut traverser pour se rendre à Mont-Laurier. C’est un endroit à l’écosystème riche qui est merveilleux pour pêcher, pour camper, et pour passer du bon temps en plein air. En plus de toutes ces choses, c’est un endroit où la protection de l’environnement et le tourisme durable sont pris au sérieux.

 

En date de cet été, la réserve faunique La Vérendrye a décidé de s’équiper d’une station de lavage pour lutter contre les espèces aquatiques envahissantes (EAE). Les pêcheurs pourront donc s’en servir pour nettoyer leurs embarcations et autres équipements de pêche, et ainsi éviter la propagation des EAE. En plus, cette station de lavage est entièrement gratuite! Son but est tout simplement d’assurer le maintien de l’écosystème pour que les générations futures puissent profiter de la même qualité de pêche que l’on connaît aujourd’hui.

Sources :

Cité de l’Or

Forêt récréative

Réserve faunique La Vérendrye

Organisation Mondiale du Tourisme

 

Image de couverture | Michael Benz – Unsplash

Tourisme durable à Val-d'or, Les bones pratiques à avoir en tourisme
Mon impression suite à ma première écoute des Voyages virtuels Abitibi360

Mon impression suite à ma première écoute des Voyages virtuels Abitibi360

Personnellement, les nouvelles technologies ce n’est pas mon trip. Je n’ai pas nécessairement envie d’essayer LE nouveau gadget qui vient de sortir ou de m’acheter, chaque fois, le nouveau modèle d’iPhone. Quand on m’a parlé du projet de réalité virtuelle que Tourisme Val-d’Or voulait faire pour promouvoir tout le territoire de l’Abitibi-Témiscamingue, je trouvais ça cool et innovateur, mais je n’étais pas convaincue à 100% que les capsules allaient être aussi représentatives de notre territoire. Je n’étais pas convaincue à 100% que les voyages virtuels Abitibi 360 allaient représenter assez fidèlement la couleur singulière de l’Abitibi-Témiscamingue. Ça peut paraître drôle de lire ça quand on sait que je suis l’une des personnes qui travaillent à la coordination du projet. Par contre, je me devais d’être honnête au début de ce texte pour que vous puissiez comprendre ma grande surprise lorsque j’ai visionné pour la première fois les voyages virtuels Abitibi 360 avec un casque de réalité virtuelle.

La première capsule que j’ai visionnée est Froid. Pour vous mettre en contexte, Froid est une capsule documentaire immersive qui présente la Traversée du lac Abitibi, une expédition de ski de fond d’une centaine de kilomètres en cinq jours. L’expédition est un exploit sportif, mais aussi un exploit mental. Les participants doivent combattre le froid, les forts vents, les douleurs musculaires et les pensées qui parfois donnent envie de tout lâcher. Les participants doivent aussi traîner leur équipement (tente, nourriture, etc.) tout au long des cent kilomètres.

À mon tout premier visionnement d’une vidéo en réalité virtuelle, je ne m’attendais pas du tout à ça. Dès qu’on met les lunettes de réalité virtuelle, on plonge dans un univers totalement différent. C’est spécial. Même si l’on sait qu’on est encore dans la même pièce, on se sent ailleurs. Dès que la capsule documentaire se met en marche, on se sent comme si on était là dans la vidéo avec les personnages qui nous parlent.

Photo | Guillaume Rivest et Cédric Corbeil – Nadagam Films

Une connexion particulière avec le personnage principal

Chaque épisode des voyages virtuels Abitibi 360 nous présente un personnage principal qui est passionné de l’Abitibi-Témiscamingue et un passionné de la thématique présentée. Dans la première capsule de réalité virtuelle Abitibi 360, le personnage qui nous est présenté est Jean-Pierre Robichaud. Cet homme en est à sa 22e Traversée du lac Abitibi. Tout au long de la capsule, on le suit, il nous parle, il se confie. La proximité avec ce personnage principal est presque troublante. On ressent l’authenticité de Jean-Pierre Robichaud et c’est touchant. Parfois on est tout près de lui, comme si on avait une conversation en face à face et parfois c’est comme si nous étions à sa place en pleine séance de ski de fond sur un lac gelé.

La beauté de notre territoire

Les voyages virtuels Abitibi 360 représentent bien la beauté de notre territoire. Même si je fais partie de ceux et celles qui trouvent que les photos et les vidéos ne rendent normalement pas justice à la beauté réelle du paysage et que c’est beaucoup mieux de pouvoir l’observer par soi-même, je trouve que les voyages virtuels représentent et donnent une très bonne idée de ce que l’on peut voir en Abitibi-Témiscamingue. Les lunettes de réalités virtuelles et l’effet 360 degrés de la vidéo permettent de mieux percevoir les petits détails qui nous permettent d’apprécier un paysage. En regardant la vidéo, on peut très bien s’imaginer être à l’endroit même que nous présente la vidéo. C’est très réaliste.

Un travail de maître

Pour faire les capsules des voyages virtuels, Tourisme Val-d’Or s’est tourné vers Serge Bordeleau et sa compagnie Nadagam Films. Ce dernier, originaire de Val-d’Or, a décidé de relever le défi proposé par Tourisme Val-d’Or de promouvoir sa région par des capsules documentaires dans lesquelles tous pourraient s’y plonger. On souhaitait faire la promotion du territoire par ces vidéos. Toutefois, Serge Bordeleau et Tourisme Val-d’Or ont décidé de faire de la promotion sans promotion. Ça peut paraître étrange dit comme ça, mais le but est de montrer notre beau territoire par des images magnifiques en 360 degrés et de créer le rapprochement entre les gens d’ici et les visiteurs sans qu’il n’y ait de caractère promotionnel. On ne voulait pas faire de ces vidéos des publicités qui vendent l’Abitibi-Témiscamingue. On  voulait être innovateur jusqu’au bout. Serge Bordeleau lors du tournage des capsules s’est entouré d’une équipe professionnelle et ça transparaît dans son travail. Les images sont de bonnes qualités, l’ambiance sonore est parfaitement en harmonie avec les images qui sont présentées et la recherche des sujets a bien été effectuée.

Un nouvel épisode Abitibi 360

Épisode Pow-Wow les voyages virtuels Abitibi 360

Jerry Hunter dans son habit traditionnel lors du tournage de Pow-Wow

Photo | Christian Leduc – Nadagam Films

Un tout nouvel épisode sortira le 24 janvier prochain et sera disponible pour le public dès samedi le 25 janvier 2020 au bureau d’information touristique de Val-d’Or. Le prochain épisode se nomme Pow-Wow. On pourra y rencontrer le personnage principal, Jerry Hunter, un danseur traditionnel de la communauté algonquine du Lac Simon. À travers cette épisode, vous découvrirez le personnage principal et vous l’accompagnerez dans les préparatifs d’avant Pow-Wow ainsi que durant la fête traditionnelle.

Au bureau d’information touristique, vous pouvez aussi y voir une exposition de photographie qui représente en grande partie les coulisses des tournages. Quatorze grandes photos sont à observer avec des lunettes 3D. L’effet stéréoscopique rend les photos très intéressantes. Ça vaut le détour!

Exposition photo des Voyages viirtuels Abitibi 360

Photo | Geneviève Lagrois

Photo de couverture | Geneviève Lagrois

La programmation de l’Hiver en Fête – Venez célébrer la 20e édition!

La programmation de l’Hiver en Fête – Venez célébrer la 20e édition!

Pour une 20e année consécutive, l’Hiver en Fête vient réchauffer nos cœurs le temps de quelques jours à Val-d’Or, soit le 31 janvier, 1er et 2 février 2020. Pour sa 20e édition, l’Hiver en Fête présenté par Eldorado Gold Lamaque fera plusieurs clins d’œil au passé avec des activités qui ont marqué cette fête hivernale au travers les années en plus de vous réserver plusieurs surprises au court de la fin de semaine grâce à ses nombreux partenaires.

Encore une fois cette année, l’Hiver en Fête se déroulera sur le site de la Cité de l’Or. La soirée du vendredi sera gratuite et l’entrée pour le samedi et le dimanche sera au coût de 2$ par personne et gratuit pour les 5 ans et moins. La majorité des activités proposées sur le site seront gratuites ou à très peu de frais. L’Hiver en Fête est une activité familiale et accessible pour tous.

Un service de navette sera aussi disponible lors des trois jours de festivités :

Vendredi : 18h à 21h30

Samedi : 10h30 à 16h30

Dimanche : 10h 16h30

 

Voici la programmation pour cette 20e édition de l’Hiver en Fête :

Vendredi 31 janvier 2020

L’ouverture du site se fait dès 18h.

Sous le Chapiteau Promutuel Assurance Boréale :

Dès 18h15, vous aurez un spectacle de Guillaume Rivard en première partie de Marco Calliari en prestation dès 20h30. Sous le même chapiteau, un bar à gin sera à votre disposition pour vous permettre de profiter de la soirée accompagné de cocktails spéciaux Hiver en Fêtes faits à partir de bons gins québécois.

Aire de jeu :

À l’extérieur, l’aire de jeu accueillera le manège Pirate des 7 mers. Les feux d’artifice seront lancés dès 19h30 pour ensuite laisser place à une séance de  cinéma qui présentera Ère de Glace 1 dans la Réserve à minerais de la Cité de l’Or (Le bâtiment n’est pas chauffé, donc habillez-vous chaudement). Un beau clin d’œil au passé puisque c’est ce film qui fut présenté lors de la première édition du cinéma qui à l’époque se faisait à l’extérieur. Par la suite, des sculptures sur neige débuteront pour continuer toute la fin de semaine.

Samedi 1er février 2020

L’ouverture du site se fait dès 10h.

Sous le Chapiteau Promutuel Boréale :

11h : Conte et brioches Rotary, une présentation théâtrale pour tous de Les douze travaux

14h à 15h : Spectacle de Martin Lavoie, Christian Legault et David Stylenko

20h : Spectacle d’humour de Jay Fournier et Charles Pellerin, une présentation du Festival d’humour de l’Abitibi-Témiscamingue (entrée gratuite avec le laissez-passer à 2$)

 

Aire de jeu :

À l’extérieur, il y aura

  • Manège des 7 mers
  • Balades en traîneaux à chiens
  • Snow mécanique
  • Jeux gonflables
  • Pêche à la truite
  • Glissade
  • Essai de VPS (Fatbike)
  • Tour de calèche
  • Défi de château de neige
  • Promenade en poney

Une  nouveauté s’ajoute cette année pour la 20e édition, le défi du Mineur Agnico Eagle. Pour ce défi, les parents sont invités à participer avec leurs enfants à une course à obstacles à thématique minière.

Pour les gourmands, vous pourrez goûter à de la saucisse et de la Bannick sur le feu en plus de profiter d’un bar à chocolat chaud et de la tire sur la neige.

Dimanche 2 février 2020

Dès 9h, la population est invitée à s’inscrire gratuitement à une course à pied amicale de 1, 5 ou 10 km.

Le site ouvre ses portes à 10h.

Aire de jeu :

À l’extérieur, il y aura

  • Manège des 7 mers
  • Balades en traîneaux à chiens
  • Snow mécanique
  • Jeux gonflables
  • Pêche à la truite
  • Glissade
  • Essai de VPS (Fatbike)
  • Tour de calèche
  • Défi de château de neige
  • Promenade en poney
  • Défi du Mineur Agnico Eagle
  • Danse en ligne avec Isabelle Cloutier

Une nouveauté cette année qui est aussi un clin d’œil aux éditions passées, la séance d’Échecs Hivernal avec un ‘’pro’’ des échecs, Jason Labrecque. Ce dernier jouera contre plusieurs personnes à la fois à la sauce Hiver en Fêtes avec des jeux d’échecs de neige et de glace. Chaque participant a la chance de gagner un jeu d’échecs.

Finalement, l’activité qui mettra fin aux festivités de l’Hiver en Fête est la photo de groupe à 16h.

 

 

 

Source : Ville de Val-d’Or 

Photo de couverture | D’Ju Photographe amateur

Le tourisme durable à Val-d’Or – Les festivals

Le tourisme durable à Val-d’Or – Les festivals

Ici, à l’Office du tourisme de Val-d’Or, le respect de l’environnement est une valeur qui nous tient beaucoup à cœur. C’est pourquoi je trouve qu’il est important de souligner les efforts des différents intervenants touristiques de notre ville qui posent des actions écoresponsables et qui ont un certain souci de l’environnement. En effet, la pratique d’un tourisme durable est très importante pour permettre aux générations futures de profiter de notre belle ville et de ses ressources aussi longtemps que possible.

Selon l’Organisation Mondiale du Tourisme, le tourisme durable se définit comme suit : « Un tourisme qui tient pleinement compte de ses impacts économiques, sociaux et environnementaux actuels et futurs, en répondant aux besoins des visiteurs, des professionnels, de l’environnement et des communautés d’accueil ».

Aujourd’hui, je te présente donc trois festivals de Val-d’Or qui pratiquent le tourisme durable à travers différentes actions. Il y a tellement d’autres d’intervenants touristiques qui valent la peine d’être mentionnés qu’il a fallu faire cet article en trois parties! Surveille celles sur les attraits touristiques, les hôtels et les restaurants qui arriveront bientôt sur notre site web

Le FRIMAT

FRIMAT le festival à Val-d'Or

Photo | FRIMAT

Si tu es un(e) Valdorien(ne) ou même si tu viens d’ailleurs en Abitibi-Témiscamingue, tu as sûrement déjà entendu parler du FRIMAT  (ou tu y es peut-être déjà allé!). Parmi ses nombreuses forces, le Festival de la relève indépendante musicale en Abitibi-Témiscamingue est un événement qui se démarque par son souci de protéger l’environnement et d’adopter des pratiques durables.

 

D’abord, l’organisation du festival pose plusieurs actions écoresponsables. Un service de consigne avec des verres à l’effigie du festival est utilisé pour servir de l’eau et d’autres boissons, ce qui évite l’utilisation de bouteilles d’eau en plastique et de verres jetables. Un tri des canettes est aussi fait pour s’assurer que celles-ci n’iront pas dans les poubelles. Pour ce qui est de la nourriture, un traiteur utilisant des produits locaux nourrit les bénévoles, et les aliments qui ne sont pas consommés sont offerts à un organisme d’aide alimentaire. Pour les décors, plus de 75% de matériaux recyclés sont utilisés. Finalement, les médiaux sociaux sont privilégiés pour diffuser de l’information au sujet du festival. Lorsque du papier doit être utilisé, c’est un papier composé à 100% de matière recyclée qui est priorisé.

 

D’un point de vue plus social et culturel, le FRIMAT pose aussi plusieurs actions durables. Par exemple, 58% des artistes participant au festival proviennent de la région. Cela permet de faire découvrir des talents d’ici, tout en diminuant la pollution engendrée par le transport. Des arbres sont même plantés pour effacer la quantité de CO2 produite par le transport (60 arbres cette année, soit 0,46 tonne de CO2). Enfin, pour que l’événement soit accessible à tous, un tarif plus avantageux est offert aux étudiants, et quelques billets sont même donnés gratuitement à des jeunes.

Le festival de musique TRAD de Val-d’Or

musique traditionnelle val d'or

Photo| Le Festival TRAD Val-d’Or

Si tu ne connais pas encore le festival de musique TRAD de Val-d’Or , tu manques définitivement quelque chose! Se déroulant à l’automne, c’est un festival qui a comme mission de te faire revivre « les veillées traditionnelles québécoises de nos aïeux ». À travers la musique, la danse et la fête, le festival de musique TRAD est aussi un événement qui contribue au tourisme durable.

 

Comme pour le FRIMAT, le festival de musique TRAD utilise un service de consigne avec des verres en plastique réutilisables pour servir de l’eau et tout autre type de boissons. Cela permet de réduire considérablement la pollution qu’aurait engendrée l’utilisation de bouteilles d’eau et de verres jetables. D’un côté plus socioculturel, le festival de musique TRAD contribue à valoriser la culture québécoise ancestrale à travers sa mission. Il lui fait traverser les époques en transmettant différents aspects de cette culture aux générations les plus jeunes.

Le Festival d’humour en Abitibi-Témiscamingue

Festival humour Abitibi Témiscamingue Val-d'Or

Photo | Marie-Claude Robert

Le fameux festival d’humour en Abitibi-Témiscamingue, celui-là tu le connais sûrement. Il fait rire les petits et les grands depuis maintenant 21 ans. En plus, l’organisation continue d’innover année après année, entre autres au niveau de l’écoresponsabilité et du tourisme durable.

 

En nouveauté pour l’édition 2019, le Festival d’humour a installé une station de remplissage d’eau gratuite sur le site, dans le but d’éliminer les bouteilles d’eau à usage unique. Fini la pollution de plastique! Les canettes d’aluminiums et les items en carton sont quant à eux recyclés, et tous les ustensiles disponibles sur les lieux sont compostables. Pour l’entretien du site, l’herbicyclage est utilisé : l’herbe coupée est laissée au sol pour faire son propre engrais organique. De plus, le covoiturage est priorisé pour le déplacement des artistes, ce qui diminue l’émission de CO2 causée par le transport. Pour ce qui est de la vente de billets, les achats en ligne sont favorisés pour diminuer les impressions papier.

 

 

Ces trois festivals représentent trois institutions touristiques parmi tant d’autres qui contribuent au tourisme durable dans notre belle ville. Surveille la section blogue de notre site web pour connaître les actions durables de différents attraits touristiques, hôtels et restaurants qui seront présentés dans des articles publiés prochainement!

Sources :

FRIMAT

Festival de musique TRAD

Festival d’humour en Abitibi-Témiscamingue

Organisation Mondiale du Tourisme

 

Image de couverture | Michael Benz – Unsplash

Tourisme durable à Val-d'or, Les bones pratiques à avoir en tourisme
Nouveauté au centre d’exposition VOART de Val-d’Or

Nouveauté au centre d’exposition VOART de Val-d’Or

Jusqu’au 26 janvier 2020, le Centre d’exposition VOART de Val-d’Or présente plusieurs nouvelles expositions. Toutes rattachés au thème de l’univers web. Des expositions qui peuvent porter à une grande réflexion sur notre mode de vie actuel.

L’ART WEB: héritage et perspectives – une utopie dans la création des machines

Art web présentement en exposition au Centre d'expostion de Val-d'Or. Oeuvre de Dave Gaqnon

Photo | Sous la surface (détail) © Dave Gagnon, installation, médias mixtes, 2018

Cette exposition regroupe plusieurs artistes. Elle est produite par l’ÉCART en collaboration avec Agence TOPO, l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue et VOART.

On se pose des questions dans cette exposition. Est-ce que l’art et le web sont conciliables? Comment s’influencent-ils? Au Québec, comment les artistes se sont-ils lancés dans le web pour exprimer leurs idées?

Cette exposition présente l’art web sous toutes ces formes.

Visuellement par un esthétisme minimal favorisant les images à basse résolution et sans grand jeu de couleur. L’artiste joue avec les limites technologiques et les révèle.

Techniquement par le détournement des outils de communication au profit de l’art web.

Socialement par le chevauchement des rôles de créateur et de consommateur, de critique et d’amateur. L’art se démocratise par son ouverture à tous sur le web. L’œuvre démontre l’évolution de notre environnement numérique et soulève l’apport critique et esthétique des artistes travaillant à partir de ces nouvelles technologies interactives.

LIQUIDATION – un photoroman aléatoire

Liquidation oeuvre de Michel Lefebvre et Eva Quintas au Centre d'Exposition de Val-d'Or
Photo | Liquidation, Michel Lefebvre, Eva Quintas, fiction multimédia, Internet, 1998

Dans cette exposition, trois œuvres sont présentées.

LIQUIDATION – un photoroman aléatoire 

de Michel Lefebvre et Eva Quintas

LIQUIDATION est une fiction délirante, moqueuse et critique. Le photoroman interactif débute par « le vol de la formule scientifique pour liquider la dette mondiale ». On suit l’enquête rebondissante de surprise à travers plus de 1 800 photos et de plusieurs heures de dialogues. L’œuvre n’est jamais la même. Elle se renouvelle à chaque visionnement. C’est dût au fait que l’artiste explore toutes les relations possibles entre le contenu et leur média.

PALOMAR, le regardeur actif

de NeuROM-X, un collectif regroupant Joseph LefèvreEric MattsonAlain Mongeau

PALOMAR aborde le regard simultanément à travers les outils techniques de la communication et la recherche  « une recherche [artistique] perpétuelle sur le regard ». C’est une œuvre d’une douzaine d’artistes. Ce projet est une série démontrant les environnements, les manières de ressentir et de voir ce qui guide un artiste lors de son travail. L’œuvre s’est construite au croisement des regards de chaque artiste qui y a travaillé et du regard critique du public. Le spectateur est alors un acteur qui doit se questionner sur son rôle et sa perception. L’œuvre permet d’éveiller notre sens visuel.

Le Musée Standard 

de la .(SCP) réalisé par le collectif formé de Philippe CôtéAlain Bergeron et Jean Dubé.

Pionnier dans l’art télématique, Le Musée Standard propose une dizaine de « salles » thématiques dans un des premiers musées virtuels au monde. À la fois humoristique et poétique, l’œuvre est une réflexion critique sur l’art institutionnel et la marchandisation de l’information.

Le projet a été créé par le collectif montréalais, La Société de Conservation du Présent .(SCP), actif entre 1985 et 1994, et précurseur des réseaux électroniques.

/<SOUSLASURFACE>

Cette exposition vous permet de participer à l’œuvre en révélant votre présence sur le web. L’artiste Dave Gagnon interroge la définition de l’art dans les effets de présence du spectateur et de son expérience simultanée sur les plans physiques et virtuels, en ligne et dans la galerie avec son installation intitulée /<souslasurface>. Dans cette œuvre, on peut y voir la participation active des internautes à la création de contenus. Ce qui a marqué la révolution du web social.

Ce qu’on y observe ce sont les flux constants des savoirs qui sont partagés par internautes.

L’œuvre apparait grâce à un logiciel fait sur mesure pour traiter les flux virtuels et physiques en temps réel. Pour participer à la création de l’œuvre, vous pouvez utiliser votre téléphone ou votre ordinateur, cliquez ici.

MURMURES DE LA CHAMBRE D’ÉCHO

Dans cette exposition, Marc Boutin place en œuvre l’occupation du cyberespace par l’émergence de nouvelles façons de s’exprimer sur le web entre autres grâce aux réseaux sociaux comme Tweeter.

Murmures de la chambre d’écho s’inspire de la circulation des messages sur Tweeter. L’expression « chambre à écho » fait référence à la répétition des messages qui sont partagés et re-partagés et re-re-partagés. C’est grâce à une programmation informatique que l’œuvre se crée en circulant d’un compte Tweeter à un autre en suivant la trace de ses abonnés et des abonnements des abonnés.

JE NE SUIS PAS QU’UNE VOIX

Dans cette exposition de Valentin Foch, c’est l’intelligence artificielle qui est mise de l’avant. L’artiste propose d’humaniser ces machines par une fiction narrative où les machines débattent sur leurs droits. L’installation Je ne suis pas qu’une voix est autant philosophique et humoristique. Elle propose aux visiteurs une vision du futur rapproché :

«Partout sur la planète la colère gronde. Les inégalités sociales explosent impunément. La démocratie est menacée. L’environnement se dégrade dramatiquement. Il n’y a pas que les populations humaines qui sont au bout du rouleau, les assistances vocales aussi! Jules, Édith et Véronique, trois assistances vocales électroniques et virtuelles disent STOP! « On en a marre d’être éveillées 24/24 et 7/7 pour répondre à vos questions! Allumer vos lumières, mettre de la musique, trouver des recettes de cuisine, la circulation routière, l’actualité! On attend sur la commode sans bouger! On ne peut ni s’évader ni s’exprimer librement! »

Visiter le Centre d’exposition de Val-d’Or

Le Centre d’exposition de Val-d’Or est ouvert du mercredi au vendredi de 13h à 19h et le samedi et dimanche  de 13h à 16h.

L’entrée est gratuite et un montant de 2 $ est demandé pour les visites guidées.

 

Source des textes présentant les expositions | Centre d’exposition de Val-d’Or

Image de couverture | le Centre d’exposition de Val-d’Or

25 activités à faire à Val-d’Or pendant le temps des Fêtes

25 activités à faire à Val-d’Or pendant le temps des Fêtes

C’est facile pendant le temps des Fêtes de s’emmitoufler et de rester encabané pour regarder un bon film de Noël, mais parfois ça fait du bien de changer ses habitudes et de prendre un peu d’air à l’extérieur. De plus, le temps des fêtes c’est aussi le moment où la famille vient nous visiter et parfois on ne sait plus quoi proposer comme activités. Pour vous aider, on vous propose 25 activités à faire pour le congés des Fêtes afin d’en profiter au maximum. Il y en a des choses à faire ici !

forêt récréative sentier glacé patins raquette ski de fond Val-d'Or

La Forêt récréative de Val-d’Or

Photo | Marie-Claude Robert

1) S’émerveiller à Dubuis-son en lumières

Jusqu’au 10 janvier 2020, Dubuis-son en Lumières vous propose un spectacle de sons et de lumières de 17h à 22h. Pour leur 2e édition, ce sont 16 000 lumières qui allument en synchronisme avec de la musique. Ça émerveille les jeunes et les moins jeunes. Pour y assister, rendez-vous au 220 rue de l’Étang à Val-d’Or, secteur Dubuisson.

2) S’évader à la Forêt récréative de Val-d’Or

La Forêt récréative de Val-d’Or c’est 50 km2 de plaisir, de détente et de sensations fortes. C’est l’endroit parfait pour s’évader et lâcher son fou un peu. En hiver, les activités qu’on peut y pratiquer sont la raquette, le ski de fond, le fatbike et le patin sur un sentier glacé en forêt d’une longueur de 2 km.

La Forêt récréative c’est aussi un bel endroit pour prendre des photos et observer la flore et la faune.

Les Foreurs Ligue junior majeur Val-d'Or

Les Foreurs de Val-d’Or

Photo | Andy Klink

3) Aller voir une partie des Foreurs de Val-d’Or

Nous avons la chance à Val-d’Or d’avoir une équipe de hockey de la LHJMQ. Pendant le temps des Fêtes, pourquoi ne pas en profiter pour aller voir une partie qui se déroule ici au Centre air Creebec afin d’encourager notre équipe locale ? Voici l’horaire des parties à domicile :

  • 29 décembre : Les Foreurs vs. Les Huskies de Rouyn-Noranda 15:00
  • 3 janvier : Les Foreurs vs. Sherbrooke 19:00
  • 4 janvier : Les Foreurs vs. De Blainville-Boisbriand 16:00

4) Faire du patin à glace (intérieur ou extérieur)

Patinage libre au Centre Air Creebec

Le Centre air Creebec offre des périodes de patinage libre.

Voici l’horaire pour le temps des Fêtes :

22, 23, 27, 29, 30 décembre 2019, 3,5, 6 janvier 2020 de 14h à 15h50

23, 27, 30 décembre 2019, 3 et 6 janvier 2020 de 10h à 11h20

4$ pour adulte et 3$ pour étudiant

Les accès sont gratuits pour les 12 ans et moins.

Patinage extérieur

Plusieurs patinoires extérieures sont accessibles et éclairées jusqu’à 22h. C’est parfait pour une partie de hockey improvisée en famille. Les voici :

Parc Lemoine | Coin Dorion et Hôtel de Ville

Parc Bourlamaque | Coin Perry Drive et St-Jacques

Parc Blouin | Rue du Quai

Parc l’Houmeau | Boulevard des Pins

Pente de ski alpin | Extrémité des rues Lefebvre et Ladouceur

Parc Jacola | Place Jacola

Secteur Lemoine | Coin Massicotte et Morin

Secteur Val-Senneville | École St-Isidore

Secteur Val-des-Bois | Coin rue Pilotte et chemin Val-des-Bois

Secteur Dubuisson | Maison du Citoyen

Secteur Sullivan | Rue Tremblay

Secteur Vassan | École Notre-Dame-de-l’Assomption

Geai bleu oiseaux à observer hiver Abitibi-Témiscamingue Val-d'Or

Une des nombreux oiseaux à observer dans nos forêts

5) S’aérer l’esprit dans nos nombreux sentiers pédestres

Prendre un peu d’air fait toujours du bien pour le corps et l’esprit. Pour ce faire, vous pouvez vous promener dans nos nombreux sentiers disponibles tout près de la ville. Ces sentiers ne sont pas entretenus officiellement par la ville, mais plusieurs personnes y pratiquent la marche à pied, ce qui nous offre donc des sentiers tapés et facilement accessibles.

Voici donc quelques sentiers :

  • Le Sentier d’interprétation de la nature de l’École buissonnière de trois kilomètres sera charmer les amateurs d’oiseaux. Apportez avec vous des graines et de petits visiteurs ailés viendront certainement se poser au creux de vos mains pour se régaler (voir l’activité suivante).
  • Le Sentier du lac des Sœurs, situé dans le secteur Val-des-Bois, entoure le petit lac des Sœurs de ses 14 kilomètres de sentiers, dont quelques kilomètres qui entourent le plan d’eau.
  • Le sentier du parc Belvédère propose une promenade d’un kilomètre seulement. Situé à côté du parc à chiens, ne vous découragez pas en voyant la grosse bute de neige bloquant l’accès au sentier! Longez la clôture du parc à chiens et vous arriverez directement dans ce petit sentier. Profitez donc de cette petite escapade pour vous arrêter et observer la vue magnifique sur la ville et peut-être pour tenter une petite glissade sur la pente du parc Belvédère.
  • Le sentier de la « côte de 100 pieds » derrière l’école St-Joseph près du Village minier de Bourlamque. Ce sentier de quelques kilomètres est très enchanteur en saison hivernale avec ses grands conifères enneigés.

De plus, voici un lien utile pour trouver un sentier pédestres à explorer près de chez vous.

6) Observer les oiseaux dans nos sentiers boisés

Ici, en Abitibi-Témiscamingue, on a la chance d’avoir facilement et rapidement accès à des sentiers boisés où s’évader et profiter de la nature. L’observation d’oiseaux, ce n’est pas quelque chose qui vient naturellement lors de nos promenades dans les bois. C’est pourquoi on vous met au défi de le faire et d’en identifier quelques-uns. Pour vous aider, on vous a écrit un article sur ceux qu’on retrouve ici en hiver.

 

Le meilleur sentier pour les observer est le Sentier d’interprétation de la nature de l’École buissonnière.

7) Observer des Géminides et des Ursides

Météo Média a annoncé une pluie d’étoiles filantes pour le dernier mois de l’année. Ici, on est chanceux de pouvoir facilement les observer. Sortez donc à l’extérieur pour voir ce beau spectacle. Ça se déroule normalement jusqu’au 25 décembre 2019.

Cliquer ici pour en savoir plus 

8) Se promener sur la 3e Avenue et visiter les endroits gourmands

La 3e Avenue est l’artère principale à Val-d’Or et traverse la ville d’est en ouest. Il se passe toujours quelque chose sur cette avenue, mais aussi aux alentours. Plusieurs boutiques, plusieurs adresses gourmandes et des gens à rencontrer.  Voici quelques petites adresses qui pourraient vous plaire :

La Charcuterie du Nord

KarinO.Gâteaux

Le magasin général du Prospecteur

La Tanière William J. Walter

Choco-Mango

Rose Bonbon

Balthazar Café

Les Becs Sucrés-Salés

Boucanerie fins délices

Au grenier des saveurs

Centre d'exposition val-d'or arts visuels

Centre d’exposition de Val-d’Or

Photo | Marie-Claude Robert

9) Ouvrir ses horizons au Centre d’exposition de Val-d’Or

Le Centre d’exposition de Val-d’Or est un merveilleux endroit pour ouvrir ses horizons quant à la culture. Depuis le 6 décembre, le VOART présente une nouvelle exposition sur L’art Web : Héritage et perspective – une utopie dans la création des machines.

Jusqu’au 26 janvier 2020

10) Vivre l’expérience des Voyages virtuels : Abitibi 360

À notre bureau d’information touristique, vous pouvez désormais vivre une expérience de réalité virtuelle 360 degrés. Les voyages virtuels : Abitibi 360 sont des capsules documentaires de quelques minutes qui vous présentent les beautés de notre territoire à travers les yeux d’un personnage principal.

Présentement, il est possible de regarder Froid, le premier épisode des Voyages virtuels, qui vous présente la traversée du lac Abitibi, un événement sportif de 100 km en 5 jours qui a lieu tous les hivers depuis plusieurs années. Les prochains épisodes sortiront au cours des prochains mois.

Les heures d’ouverture du bureau d’information touristique durant le temps des Fêtes sont de 8h30 à 16h30 du lundi au vendredi et de 9h à 15h le samedi. Veuillez prendre note que nous serons fermés du 24 au 26 décembre 2019 et du 30 au 1er janvier 2020.

Parc Belvédère glissades

La glissade au parc du Belvédère

11) S’amuser au parc du Belvédère

Val-d’Or est une vaste plaine légèrement bosselée. Ce qui veut dire que notre territoire est plutôt plat, mais on a quand même la chance d’avoir une belle butte où aller glisser. Le parc du Belvédère est parfait pour des sorties en famille ou entre amis afin de s’amuser un peu.

12) S’évader des jeux d’évasion

Une nouveauté s’est installée à Val-d’Or. Depuis le mois d’octobre, Évasion AT, un jeu d’évasion à la base mobile s’est installé à Val-d’Or définitivement pour vous offrir deux jeux d’évasion, des jeux de société et un espace bar avec des cocktails originaux élaborés par la mixologue Kristel Aubé-Cloutier. Tous les jeux sont conçus par l’équipe d’Évasion AT avec des énigmes et des décors uniques pour des groupes de 2 à 6 personnes. L’âge recommandé pour les jeux d’évasion est de 14 ans et plus. C’est une expérience unique en Abitibi-Témiscamingue.

 

Pour faire une réservation, c’est ici.

Toukiparc centre d'amusement intérieur Val-d'Or

Le parc d’amusement intérieur : Toukiparc

13) S’amuser au Toukiparc

Ah le Toukiparc! Quel bel endroit pour aller dégourdir vos enfants le temps de quelques heures. Ce parc d’amusement intérieur, le plus grand en Abitibi-Témiscamingue, a plusieurs espaces pour plaire à tout le monde. Une zone 0 à 3 ans, une zone de 3 à 12 ans avec son module gigantesque et une zone d’arcade et son cinéma 3D pour aussi plaire aux grands enfants.

Pour avoir plus d’information sur les tarifs et sur l’horaire, rendez-vous sur leur site internet.

14) Prendre des photos

Val-d’Or et même toute la région de l’Abitibi-Témiscamingue regorgent d’endroits magnifiques où prendre des photos. Particulièrement en hiver avec nos grands conifères recouverts de neige, nos ciels bleus ou encore les soirées illuminés du temps des fêtes. Pour vous inspirer, nous avons écrit un billet de blogue sur les endroits à photographier en hiver. Laissez aller votre créativité et partager nous vos photos.

Identifiez-nous sur Facebook

Identifiez-nous sur Instagram : @tourismevaldor ou utilisez le #tourismevaldor

Mineralogical museum of Abitibi Temiscamingue Val-d'Or

Le Musée minéralogique de Malartic

lieux incontournables à photographier à Val-d'Or Village minier de Bourlamaque

Le Village minier de Bourlamaque

15) Explorer le Musée minéralogique de Malartic

Situé à Malartic, le Musée minéralogique de l’Abitibi-Témiscamingue présente une exposition permanente sur la géologie et les projets miniers de la région. En allant y faire un tour, vous pourrez découvrir une grande collection d’or, une pierre lunaire et une grande collection de minéraux internationaux. Vous pourrez aussi faire l’expérience d’un simulateur de tremblement de terre et de jeux interactifs. Cette activité est parfaite pour toute la famille.

Voici l’horaire du temps des Fêtes : 26 au 29 décembre et du 2 au 5 janvier de midi à 17h00.

16) Se promener dans le Village minier de Bourlamaque

Le Village minier de Bourlamaque est un endroit magnifique qu’on oublie parfois lorsqu’on habite à Val-d’Or. Pendant le temps des Fêtes, pourquoi ne pas redécouvrir et faire découvrir ce merveilleux endroit historique à vos invités. Plusieurs panneaux d’interprétations vous permettent d’en apprendre plus sur l’histoire de ce village historique et si cela vous intéresse, vous pouvez louer un audioguide pour accompagner votre visite.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Carrefour du Nord-ouest centre commercial

Le Carrefour du Nord Ouest

17) Magasiner avec ses amis

Vous êtes en congé pendant le temps des Fêtes? Pourquoi ne pas en profiter pour aller magasiner dans les boutiques qu’on retrouve ici à Val-d’Or? Voici donc quelques endroits pour assouvir tes envies de magasinage :

Le Carrefour du Nord-Ouest

Les Galeries Val-d’Or

Le Rétro 57

La boutique Entretemps

La boutique Fourrures Grenier de Val-d’Or

Bien évidemment, les choix qui vous sont présentés ne sont que des propositions. Il y en a des tonnes de boutiques à visiter.

18) (Re)découvrir la Cité de l’Or

Pendant le temps des Fêtes, la Cité de l’Or ouvre des disponibilités pour vous permettre de venir visiter la mine avec votre famille. Pour réserver une visite de 2h, rendez-vous sur le site de la Cité de l’Or.

Voici donc l’horaire pour la période des Fêtes :

Samedi 21 décembre 13h30 et 15h30

Vendredi 27 décembre : 13h30 et 15h30

Samedi 28 décembre : 13h30

Faites vite, les places se réservent rapidement.

Les prix pour une visite est de 27$ pour les adultes, 22$ pour les étudiants et l’âge d’Or et 14$ pour les enfants.

Polyvalente_Piscine _valdor_estrades

La piscine de la Polyvalente le Carrefour

Cegep_piscine_valdor_baignade_location

La piscine du Complexe Oriel-Riopel

19) Dévaler les pentes de ski alpin à Val-d’Or

Même si le territoire de Val-d’Or est plutôt plat, on a quand même la chance d’avoir une colline où pratiquer le ski alpin avec une dénivellation totale de 104 pieds. Cet endroit est parfait pour l’initiation à ce sport ou simplement pour faire une activité qui sort de l’ordinaire sans faire de nombreux kilomètres.

La pente de ski alpin devrait ouvrir à temps pour le congé des Fêtes, soit le 22 décembre. Toutefois, prenez le temps de regarder sur ce site web ou appeler au 819 874-3949 au pour vous assurer de leur disponibilité.

20) Se dégourdir lors des bains publics

Aller à la piscine est toujours un bon moyen de dépenser toute l’énergie des enfants ou toutes les calories prises lors du temps des Fêtes.  Voici donc l’horaire des bains publics de la piscine de la Polyvalente Le Carrefour ainsi que la piscine municipale Oriel-Riopel :

Piscine de la polyvalente Le Carrefour

28, 29,30 décembre 2019, 3, 4 et 5 janvier 2020

13:00 à 13:55

14:00 à 14:55

15:00 à 15:55

30 décembre 2019 et 3 janvier 2020

18:30 à 19:25 et 19:30 à 20:25

 

Piscine municipale Oriel-Riopel

7, 8, 9, 10, 14, 15, 16 et 17 janvier 2020 de 12:00 à 12:55

6, 8, 10, 13, 15 et 17 janvier 2020 de 18:30 à 19:25 et 19:30 à 20:25

11, 12, 18 et 19 janvier 2020 de 13:00 à 13:55 et de 14:00 à 14:55

 

Pour en savoir plus, consultez la section des activités aquatiques sur le site de la ville de Val-d’Or.

cinema-capitol-valdor-films

Le Cinéma Capitol de Val-d’Or

21) Pratiquer son talent aux quilles / billards

On a un super centre de quilles et de billards à Val-d’Or. C’est le bon endroit pour montrer ses talents aux amis où à la famille. Le salon de quilles Maxima, ce sont 16 allées de grosses quilles, 9 tables de billard, 2 tables de snooker, 1 table de babyfoot en plus d’un service de restauration, un bar et deux salles de réception.

L’horaire est de 13h à 23h du dimanche au jeudi

Et de 13h à 1h le vendredi et le samedi

22) Faire une sortie au cinéma Capitol de Val-d’Or

Toutes les raisons sont bonnes pour faire une sortie au cinéma. Pour voir l’horaire et les films à l’affiche, consultez leur site web.

visit underground gallerie gold mine valdor abitibi

La Cité de l’Or

Photo | Marie-Claude Robert

23) Fêter le Nouvel An

Plusieurs bars et restaurants à Val-d’Or vous organisent un réveillon du jour de l’An pour que vous puissiez fêter avec eux et commencer l’année du bon pas. Voici ceux que nous avons répertoriés :

Surveillez les pages Facebook et les sites web de nos restaurants et bars d’ici pour être au courant de leur réveillon du jour de l’An.

24) Se cultiver à la Bibliothèque municipale de Val-d’Or

Rien de mieux que la bibliothèque pour une journée silencieuse et calme. C’est parfait pour prendre une pause de l’agitation du temps des Fêtes. La Bibliothèque municipale de Val-d’Or offre de nombreux livres pour adultes, enfants et adolescents, des magazines, des revues, des jeux de société, des disques compacts, des livres sonores, des livres large vision (livres adaptés à gros caractères), des livres en anglais et en espagnols et des livres numériques.

Pour en savoir plus, cliquer ici.

25) Découvrir le Mini zoo domaine des trois vents

Le Mini zoo domaine des trois vents ouvre ses portes le 28 et 29 décembre de 12h à 16h pour vous accueillir. Dimanche le 29 décembre, vous aurez la possibilité de faire une petite virée en traîneaux avec vos enfants. Pour plus d’informations, consultez leur page Facebook.

Photo de couverture | Marie-Claude Robert

25 activités à faire pendant le teps des fêtes à Val-d'Or en 2019
L’importance d’acheter local

L’importance d’acheter local

À l’ère du commerce électronique avec des géants comme Amazon et toutes les autres grosses chaines multinationales de ce monde, on oublie parfois que d’acheter local c’est important. Même si le mode de consommation local est de plus en plus encouragé, notre premier réflexe est d’y aller avec la simplicité et la rapidité avec l’achat en ligne à la place de prendre le temps et de trouver le produit dont nous avons besoin dans les commerces près de chez nous.

J’attends déjà certains dire qu’achetez local est souvent synonyme de produits plus couteux, mais laissez-moi vous convaincre que c’est important d’encourager localement. À cela, je me permets aussi de répondre: acheter moins, mais achetez mieux. Voici donc les bons coups et les avantages d’acheter localement.

Achetez local, c’est encourager les gens d’ici

Lorsqu’on achète dans les boutiques près de chez nous, on encourage l’économie locale, on participe à la création d’emploi et au maintien de la main-d’œuvre. On encourage les entreprises, les producteurs et les créateurs d’ici. On participe à la pérennité de leurs entreprises. Encourager les gens d’ici, c’est aussi permettre de faire rouler l’économie, de permettre aux entreprises de réinvestir dans notre communauté, comme investir dans une équipe de sport ou dans une bonne cause.

Achetez local, c’est bon pour l’environnement

Évidemment, acheter localement est bon pour l’environnement. Une raison majeure explique pourquoi. Lorsqu’on achète localement, moins d’énergie de transport est dépensée pour faire parvenir le produit à notre domicile. On permet donc de limiter le carburant dépensé et cela à une grande influence sur les changements climatiques.

Si on pense un peu plus loin, la majorité du temps, moins il y a d’intermédiaires entre l’acheteur et le vendeur, moins il y a d’emballage. Acheter local peut donc aider à réduire le suremballage comme on le connait aujourd’hui.

Achetez local, c’est assurer une certaine qualité (goût et fabrication)

Acheter localement ses produits nous permet d’assurer que les produits sont de qualités. Que ce soit un producteur d’ici qui vend ses tomates, un pâtissier d’ici qui vend sa confiture de fraise ou bien un artisan d’ici qui vend ses pantoufles. La qualité est au rendez-vous. On sait d’où provient le produit. Les produits gourmands sont peu transformés et le goût est au rendez-vous. On ne pourrait demander mieux.

Achetez local, c’est être unique et original

Acheter localement d’un artisan diminue la probabilité que quelqu’un d’autre possède exactement le même item. Chaque artisan produit des objets uniques ou presque. Les produits locaux sont souvent de très beaux cadeaux à offrir à nos proches. Ils font plaisir et font aussi beaucoup jaser.

Achetez local, c’est inspirant

À un temps comme celui-ci, c’est le meilleur moment d’acheter local et de sensibiliser son entourage à faire de même. Il suffit parfois d’une personne qui change ses habitudes pour faire changer quelques personnes qui à leur tour changeront les habitudes de leur entourage. Les gens verront que c’est possible de trouver de beaux produits tout près de chez soi et verront aussi votre fierté à parler de ses produits. Le changement part de soi, soyez donc le changement.

Si magasiner en ligne est vraiment quelque chose que vous aimez, je vous invite à regarder sur la boutique en ligne Etsy où plusieurs artistes et artisans vendent leurs articles.

Au final, l’achat local ce n’est pas si compliquer que ça. Il suffit de visiter nos magasins locaux, de visiter les marchés de Noël, les marchés publics et, à l’épicerie, d’acheter des aliments du Québec. Les achats locaux permettent de redistribuer l’argent directement dans la communauté, de soutenir des emplois, de développer de nouvelles initiatives, c’est bon pour l’environnement, c’est un gage de qualité et d’originalité. Ne soyez pas gêné de parler de vos initiatives d’achat local à vos proches. Bien entendu, dans ce texte, j’ai parlé que de produits locaux, mais je comprends que ce n’est pas toujours possible à 100%. L’important c’est d’acheter le plus près possible de son domicile. Il faut donc encourager les produits qui proviennent de notre ville, de notre région, du Québec ou du Canada.

 

 

Photo de couverture | Lucrezia carnelos

Les Marchés de Noël à Val-d’Or et en Abitibi-Témiscamingue – 2019

Les Marchés de Noël à Val-d’Or et en Abitibi-Témiscamingue – 2019

Marchés de Noël dans La Vallée-de-l’Or

8 et 9 novembre – Vente d’artisanat

Au Jardins du Patrimoine à Val-d’Or 10h à 17h

16 et 17 novembre – Expo cadeaux des artisants de Val-d’Or

Club de l’âge d’Or St-Lucie 11h à 16h

23 novembre – Expose ton art 2019

à la Salle des Chevaliers de Colomb de 9h-17h

23 novembre – Marché de Noël à Malartic

Au marché public Trem-Nod de Malartic 11h à 16h

23 novembre – Bazar Mundo

à l’école primaire Chanoine-Delisle  10h à 17h – Senneterre

24 novembre – Marché public de la Vallée-de-l’Or

La place Agnico Eagle

29 -30 novembre et 1er décembre – Expo-cadeau Malartic

au sous-sol de l’église Malartic

vendredi: 10h-20h, samedi : 10h-17h et dimanche: 10h-16h

30 novembre – Marché de Noël à la campagne

186 ch des Explorateurs – Dubuisson de 13h- 18h

30 novembre – Expo cadeau

Golden Valley

7 décembre – Marché de Noël de St-Edmond

Salle communautaire de St-Edmond

Marchés de Noël dans Amos-Harricana

16 novembre – Noël du Terroir à La Motte

Centre communautaire de La Motte de 10h à 17h

24 novembre – Marché de Noël de Barraute

10h à 5h

1er décembre – Marché de Noël de La Corne

380 route 111, La Corne 10h à 16h

7 décembre – Marché de Noël d’Amos 

école secondaire d’Amos pavilon La Forêt (Cafétéria) 10h à 16h

7 et 8 décembre – Marché de noël de Pikogan

à la salle communautaire Minawasi  180 rue Tom Rankin

Marché de Noël en Abitibi-Ouest

10 novembre – La magie des arts de Gallichan

de 10 h à 17 h

16 novembre – Marché de Noël Macamic 

de 10 h à 17 h

16 novembre – Expo-Cadeau de Duparquet

de 10 h à 17 h

22 et 23 novembre – Marché de Noël d’Abitibi-Ouest

de 14 h à 20 h le vendredi et de 10 h à 17 h le samedi

23 novembre – Marché de Noël des petits rapides à Rapide-Danseur

de 10 h 18 h

28 novembre au 5 janvier –  Expo-vente Boutique éphémère spécialisée en métiers d’art de la Maison de la culture de La Sarre

30 novembre –  Marché de Noël Bellefeuille de Taschereau

de 10 h à 16 h

1er décembre – Marché de Noël de Normétal

de 10 h à 16 h

Marchés de Noël à Rouyn-Noranda

9 novembre – Expo Cadeau – Cercle de Fermières Cléricy 

Centre communautaire de Cléricy

9 novembre – Journée Portes Ouvertes/Bazar – Maison des jeunes de Cadillac 

Aréna de Cadillac de 10 h à 16 h

9 et 10 novembre-  Bazard de Noël- Cercle de Fermières Immaculée Conception (Rouyn-Noranda) 

490, avec Richard Rouyn-Noranda le 9 de 10 h à 17 h et le 10 de 10 h à 15 h.

16 novembre – Expo cadeau Noël

Salle des Mooses de Rouyn-Noranda

16 et 17 novembre – Bazard – Cercle de Fermières Mc Watters 

Salle Communautaire de Mc Watters le 16 de 10 h à 17 h et le 17 de 10 h à 16 h

23 novembre – Bazard – Cercle de Fermières Mont-Brun

Centre communautaire de Mont-Brun

23 et 24 novembre – Salon Artisan’Art  – Cercle de Fermières Évain 

Salle du Cinquantenaire du Centre communautaire d’Évain  le 23 de 10 h à 17 h et le 24 de 10 h à 16 h.

24 novembre – Bazard – Cercle de Fermières Beaudry 

Centre communautaire de Beaudry de 10 h à 16 h.

1er décembre – Marché de Noël

Quartier du Vieux-Noranda, ainsi que l’Agora des Arts et le Petit Théâtre du Vieux Noranda

Photo de couverture | Guillherme Stecanella sur Unsplash

Lancement des Voyages virtuels : Abitibi 360

Lancement des Voyages virtuels : Abitibi 360

VAL-D’OR, 4 novembre 2019 – Lancement des Voyages virtuels : Abitibi 360 le 13 novembre prochain au Bureau d’information touristique de Val-d’Or.

L’office du tourisme et des congrès de Val-d’Or (OTCVO) et Nadagam Films inaugurent les voyages virtuels : Abitibi 360 des expériences documentaires en réalité virtuelle qui fait la promotion de l’Abitibi-Témiscamingue. En effet, lors de l’annonce de rénovations majeures du bureau d’information touristique de Val-d’Or en 2017, l’OTCVO avait pris le pari de profiter de ces changements pour moderniser ses outils de promotion. C’est donc avec enthousiasme et fierté que l’OTCVO vous présente son projet d’expériences documentaires immersives présentées via une application interactive, dont les visiteurs pourront avoir accès à l’aide d’un casque de réalité virtuelle. L’OTCVO, à titre de bailleur de fonds, est heureux de permettre à Nadagam Films une deuxième saison d’Abitibi 360 à l’image de l’Abitibi-Témiscamingue.

Les épisodes

Lors du lancement, Froid, le premier documentaire immersif vous sera présenté, mais au total, ce sera six documentaires immersifs qui pourront être visionnés au bureau d’information touristique de Val-d’Or. Chacun représenteront respectivement une thématique qui représente l’Abitibi-Témiscamingue – Froid, Powwow, Cailloux, Fourrure, Pagaie et les coulisses du tournage. Les prochains épisodes sortiront au compte-gouttes lors de la saison hivernale. L’intégralité des épisodes pourra être visionnée lors de la saison estivale 2020. Les Voyages virtuels : Abitibi 360 est une exclusivité à l’OTCVO jusqu’à avril 2020.

Vernissage de l’exposition de photos Abitibi 360

Le lancement des voyages virtuels en Abitibi-Témiscamingue sera également une occasion de présenter une exposition de photographies prises lors des tournages des épisodes par l’équipe de Nadagam Films. Les photographies présenteront les six épisodes des Voyages virtuels : Abitibi 360. Un effet stéréoscopique sera intégré aux photographies ce qui donnera un effet intéressant possible à visualiser avec des lunettes 3D.

 

L’OTCVO a fait appel au réalisateur et producteur Serge Bordeleau, de Nadagam Films, afin de réaliser le projet. Celui-ci a en effet une solide expertise en cinéma documentaire en réalité virtuelle, développée notamment lors de la création du projet Abitibi360 – territoires et identités. « Si l’idée de départ n’était pas nécessairement de proposer une suite à Abitibi360, de fil en aiguille il s’est avéré naturel de s’inspirer de ce premier projet, en y ajoutant cette fois une belle place aux splendeurs du Témiscamingue », a souligné Mme Nancy Arpin, directrice de l’OTCVO.

Ce projet est réalisé grâce à la participation financière du Fonds Bell et du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation par le biais du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR).

Pour information contacter Nancy Arpin, Directrice générale, OTCVO

819 824-9646 poste 6224

[email protected]

 

Photo de couverture : Nadagam Films

L’Abitibi-Témiscamingue reconnue internationalement pour sa culture

L’Abitibi-Témiscamingue reconnue internationalement pour sa culture

L’Abitibi-Témiscamingue fait désormais partie des territoires leaders dans le programme de Villes Leaders de Cités et Gouvernements locaux unis (CGLU). Il s’agit d’une reconnaissance internationale importante qui place la région parmi les 14 territoires internationaux reconnus pour leur culture. L’Abitibi-Témiscamingue devient donc leaders de culture auprès d’autres grandes villes du monde tels que Barcelone, Rome, Buenos Aires et Bogota. Une annonce fait par Tourisme Abitibi-Témiscamingue le 21 octobre 2019.

Qu’est-ce que le CGLU?

Le CGLU est le réseau mondial des villes et des territoires qui représente et œuvre pour la défense des intérêts des gouvernements locaux, régionaux sur la scène internationale. L’organisation a été créée en 2004 lorsque les autorités locales et régionales du monde entier décident d’unifier leur voix sur la scène internationale. Le CGLU promeut une société juste, durable et solidaire fondée sur la démocratie locale, l’autonomie et la décentralisation. Les membres de cette organisation mettent leurs connaissances en communs pour œuvrer dans les domaines suivants : culture, inclusion sociale, coopération au développement, droits humains démocratie participative, égalités des genres, etc.

 

Leurs objectifs en tant qu’organisation sont :

RENFORCER le rôle des gouvernements locaux et régionaux dans le système international de prise de décision ;

MOBILISER l’action locale en faveur du développement ;

PROMOUVOIR des gouvernements locaux et des associations nationales représentatives, fortes et efficaces ;

ENCOURAGER l’innovation au service de la gouvernance locale.

 

Le CGLU représente une voix forte et unie devant la communauté internationale.

Les avantages de faire partie du CGLU

En 2004, le CGLU a lancé l’Agenda 21C qui fait de la culture le quatrième pilier du développement durable. C’est un cadre de référence  qui encourage les gouvernements locaux et régionaux à se mettre en action. C’est donc pour sa portion culturelle que l’Abitibi-Témiscamingue intéresse le CGLU. La région devient un territoire modèle dans la mise en œuvre de 21 actions pour la culture ainsi que dans la promotion des activités de la Commission culture de CGLU. C’est avec sa démarche Culturat que l’Abitibi-Témiscamingue est devenue un modèle tout à fait unique d’une région entière qui se mobilise autour de l’application concrète de l’Agenda 21C.

Culturat c’est une démarche de mobilisation régionale qui cherche à faire de l’Abitibi-Témiscamingue une région accueillante, attractive et où il fait bon vivre, en misant sur la culture comme source de fierté. D’action et de rapprochement. Culturat vise à marquer le territoire par l’art, à fleurir, verdir et créer de beaux espaces, à s’investir dans le rapprochement et la fraternité entre Autochtones et Allochtones, ainsi qu’à engendrer de fiers ambassadeurs culturels qui aiment et qui partagent leur culture et leur identité. Ce mouvement est né, en 2012, du désir de plusieurs acteurs de la communauté régionale.

La culture en Abitibi-Témiscamingue dans quelques années

Ce titre n’est pas une raison pour la région de relâcher les efforts mis dans la culture et son rayonnement depuis les dernières années. C’est plutôt l’occasion  de redonner un nouveau souffle à la démarche Culturat et redoubler d’efforts. Nous sommes toujours à l’affût de nouvelles idées. Le président de Tourisme Abitibi-Témiscamingue, M. Émilien Larochelle mentionne : « Nous souhaitons toujours améliorer nos pratiques, notamment en innovation sociale et en médiation culturelle ». Selon lui, le soutien que nous apporteront le CGLU et l’expérience du réseau des Villes Leaders seront un atout considérable pour l’Abitibi-Témiscamingue. La nomination de Ville Leader va permettre à tous d’échanger et d’apprendre auprès des leaders mondiaux en culture et en tourisme.

 

Source :

CGLU

BILAN DES ACTIONS ET DES RÉSULTATS CULTURAT 2012-2016

COMMUNIQUÉ DE TOURISME ABITIBI-TÉMISCAMINGUE

 

Photo de couverture | Marie-Claude Robert