Close
Nouvelle exposition au Centre d’exposition de Val-d’Or – Mimèsis ou variations sur la nature

Nouvelle exposition au Centre d’exposition de Val-d’Or – Mimèsis ou variations sur la nature

Le Centre d’exposition de Val-d’Or propose Mimèsis, une exposition collective sous le commissariat d’Anne-Laure Bourdaleix-Manin, du 12 octobre au 2 décembre 2018. Le vernissage aura lieu le vendredi 12 octobre de 17 h à 19 h.

Sous le commissariat d’Anne-Laure Bourdaleix-Manin, les artistes Cynthia Dinan-Mitchell, Jeanne d’Arc Larouche, Michèle Paquin, Raphaël Paquin et Jacques Pelletier illustrent une mimèsis aristotélicienne de représentations de la nature. En effet, chacun-e y combine son imagination, sa mémoire, sa conception du monde à travers des formes d’expressions artistiques originales et dont l’inscription dans le temps et l’espace leur est tout à fait singulière et ce, même si elles peuvent s’inspirer de ce que d’autres ont pu créer auparavant.

Clair-obscur | Cynthia Dinan-Mitchell

Dans une nouvelle série de compositions inspirées par les nature-mortes anciennes et les illustrations vintages des encyclopédies ou d’ouvrages botaniques, le spectateur est invité à la contemplation d’un monde décoratif et autosuffisant créé in situ. Le lien entre la fragilité de la vie et la création artistique est celui de la nature dont on tire une énergie sans cesse renouvelée.

La nature et ses occupants | Jeanne d’Arc Larouche

Les livrées des forêts, ces chenilles qui peuvent envahir des territoires, furent les compagnes de création de l’artiste Jeanne d’Arc Larouche durant quelques étés. Plutôt que de les repousser, elle les mettra à contribution dans son travail de peinture en extérieur. Ce sont ainsi des compositions à plusieurs « mains-pattes » qui sont proposées aux publics.

Emporté par le courant | Michèle Paquin et Raphaël Paquin

Dans un dialogue inédit de peintures et de photographies navigant entre figuration et abstraction, Michèle Paquin et Raphaël Paquin magnifient l’eau en représentant par une riche palette de couleurs et d’intensités lumineuses, les fascinantes variations dont elle peut se revêtir.

Les cathédrales intemporelles | Jacques Pelletier

Inspiré de l’art du bonsaï, le sculpteur Jacques Pelletier présente une série d’arbres imaginés, taillés dans différentes pierres (serpentine, albâtre, stéatite). Accompagnée de haïku, chaque oeuvre est une ode à la poésie qui invite le spectateur à s’évader.

Source | Carmelle Adam, Centre d’exposition de Val-d’Or

Photo de couverture | Michèle Paquin, Emporté par le courant, détail, acrylique sur toile, 2017

0 Commentaires

Commentaires fermés