Close

Archive for category: Sport, plein air et aventure à Val-d’Or

Les nouveautés touristiques 2018 en Abitibi-Témiscamingue

Les nouveautés touristiques 2018 en Abitibi-Témiscamingue

On a de quoi t’impressionner avec un paquet de super nouveautés prévues pour l’été 2018 à Val-d’Or et en Abitibi-Témiscamingue !

Hébergement

Microtel Inn & Suites Whyndam – Hôtel

Au niveau de l’hôtellerie, Val-d’Or compte maintenant un nouvel hôtel tout beau tout neuf qui t’offre l’accès à une salle de conditionnement physique, une piscine intérieure (avec des glissades pis toute, les enfants trippent !), une salle de réunion et une salle à manger pour les déjeuners chauds et complets. Il s’agit du Microtel Inn & Suites Whyndam, le premier établissement de cette chaîne hôtelière à s’établir au Québec. Il est situé sur la 3e Avenue, en face de la rue de l’Escale.

double room microtel valdor

Studios Le Dorion – Résidence de tourisme

Tu cherches une alternative unique à l’hébergement traditionnel dans l’environnement paisible de la ville? La compagnie immobilière Tri-Logis t’offre les résidences de tourisme Le Dorion. Ses trois grands studios de luxe, dont la décoration s’inspire des styles classique, contemporain et chaleureux, te charmeront. Les unités sont en location pour un minimum de six nuitées. Rendez-vous dans le quartier résidentiel au coin de la rue Dorion et du boulevard Forest pour un séjour dans le confort et le calme.

Tri-Logis studios à louer Val-d'Or abitibi-Témiscamingue

La Porte de l’Abitibi – Camping, motel et résidence de tourisme

On a changé de propriétaire au camping Le Relais, situé près de l’entrée nord de la réserve faunique La Vérendrye. Maintenant appelée La porte de l’Abitibi, on t’offre des sites de camping et des chambres de motel pouvant se transformer en petits appartements. Le dépanneur et la station d’essence sont ouverts à nouveau. En plus des services d’hébergement et de station-service, tu peux venir y faire de nombreuses activités telles que du VTT et du paddle board.  Les jours de pluie et les soirées froides ne te décevront plus, il y a sur le site une salle communautaire avec table de billard, de ping-pong, de hockey sur table et une console de jeux PS4!

campping location paddle board abitibi témiscamingue porte de l'abitibi

Activités

Val-d’Or vous raconte son histoire – Circuit théâtral

Cette année, les productions du Raccourci débarquent à Val-d’Or avec leur machine à voyager dans le temps et leur présentation « Val-d’Or vous raconte son histoire ». Il s’agit d’un circuit théâtral déambulatoire qui se fera au centre-ville de Val-d’Or. Les personnages et les événements de l’époque prendront vie devant toi dans les nombreuses mises en scène tout au long du parcours. Accompagné de musiciens et d’une troupe de comédiens, un guide dessinera le portrait de Val-d’Or à l’époque de sa jeunesse rock’n roll. Il partagera des anecdotes étonnantes et rocambolesques sur la ville et sa fondation telles que (!!! attention, spoiler alert !!!) le recrutement des immigrants européens ou encore les fraudes, les coups bas et les contrebandes. Les représentations auront lieu du 29 juillet au 15 août et les billets sont en vente au bureau d’information touristique de Val-d’Or. (Psssst! Fais vite, les places sont limitées et les billets sont très en demande ! En plus, un cadeau sera donné aux 200 premiers billets vendus !)

Achète tes billets à l’Officie du tourisme de Val-d’Or ou en ligne sur valdorvousraconte.com.

valdor vous raconte son histoire mise en scène

Toukiparc – Centre d’amusement intérieur

Nouveauté pour les enfants ! L’ouverture de Toukipark, le plus grand parc d’amusement intérieur en Abitibi-Témiscamingue, est prévue pour juin 2018. Il s’agira du premier centre d’amusement entièrement thématisé au Québec. Il comportera une zone 0-3 ans, un module gigantesque pour les plus grands, jeux virtuels, cinéma 3D, 4 salles thématiques (que tu pourras louer pour l’anniversaire de ton p’tit !) une offre de restauration ainsi qu’une boutique de bonbons, de ballons et d’idées cadeaux! Le thème tropical sera à l’honneur, et on dit même que l’animation sera assurée par trois personnages colorés et énergiques !

Pour vérifier qu’on ne te ment pas et pour plus d’infos : http://www.toukiparc.com/fr/accueil.html.

Toukiparc valdor centre d'amusement enfant

Coucher de soleil musical

Les couchers de soleil sont musicaux cet été à la ville de Val-d’Or. Tous les soirs, seul ou avec ta date, viens au parc Belvédère admirer un coucher de soleil romantique sous une mélodie intitulée « Crépuscule boréal » et composée par Hugues Cloutier, professeur du Conservatoire de musique de Val-d’Or. Écoute-la gratuitement en syntonisant ta radio FM à 100,3 ou en te rendant sur le site web soleilvd.com. Fait assez méconnu, le parc Belvédère est doté d’une bulle WiFi gratuite et ouverte à tous.

tour rotary valdor coucher de soleil musique

Forêt récréative – Plein air

Si t’es un cycliste casse-cou ou fan de bouette, cette nouveauté va t’intéresser. La forêt récréative t’offrira dès cet été une station où tu pourras réparer et nettoyer ton vélo et ce, GRATUITEMENT. Ce service sera et disponible à l’extérieur près du Pavillon Kiwanis-Lemieux. De plus, la forêt récréative offrira bientôt un stationnement pour les véhicules récréatifs. Situé juste avant l’entrée principale du site, les stationnements offriront l’eau et l’électricité.

Pour tous les détails, va sur le site internet de la ville en cliquant ici.

Vélo de montagne Val-d'or abitibi-Témiscamingue Forêt récréative

Musée minéralogique de l’A-T – Attrait

À Malartic, le Musée minéralogique te propose maintenant un carré sable interactif et éducatif qui te captivera. Conçu en partenariat avec des chercheurs de l’Université Davis de Californie, le carré de sable t’en apprendra davantage sur l’histoire des sols de l’Abitibi-Témiscamingue. Tu pourras jouer avec le sable et créer des reliefs pour découvrir comment se forment les montagnes, comment les glaciers marquent les sols et comment se créent les cours d’eau. Tu verras le paysage virtuel changer de couleur selon les formes que tu creuseras dans le sable (ça, c’est vraiment hot).

musée minéralogique malartic Abitibi-Témiscamingue

Circuit culturel de Landrienne – Attrait

Landrienne fête ses 100 ans ! Pour célébrer son centenaire, un circuit culturel présentant l’histoire, les lieux significatifs et la diversité de la municipalité a été mis en place. En plus, c’est gratuit et accessible en tout temps.

Pour plus d’information, tu peux appeler au 819-732-4357 ou visiter landrienne.com.

landrienne 100 ans

Usine d’embouteillage Eska – Visite guidée

Du 24 juin au 15 septembre, à Saint-Mathieu-d’Harricana, des visites sont organisées à l’usine d’Eska, une entreprise d’embouteillage d’eau puisant l’eau à même l’esker de Saint-Mathieu-Lac-Berry, dont les roches glacières font office de filtres naturels. Viens y découvrir le parcours de l’eau de la source naturelle d’Eska jusqu’à l’embouteillage.

Réserve ta place à la maison du tourisme d’Amos. Pour plus d’informations, contacte la maison du tourisme au 819 727-1242 ou rendez-vous sur l’eskawater.com.

visite usine Eska Amos

Camp de base Abitibi – Escalade

Envie de gravier les montagnes ? Camp de base Abitibi est une entreprise en tourisme d’aventure, de sport et plein air qui te fera découvrir l’escalade de rocher et de glace. L’entreprise offre des services de guides, de formateurs, d’animateurs et de location d’équipements partout en Abitibi-Témiscamingue. Les activités sont accessibles à tous et se déroulent dans un milieu naturel et sécuritaire accompagné d’un guide breveté de la Fédération Québécoise de la montagne et de l’escalade (FQME).

Tu peux contacter l’entreprise au 819 732-7657 ou via Facebook à Camp de base Abitibi.

escalade abitibi

Guide Les Défricheurs du Québec Abitibi-Témiscamingue

En mai dernier, Tourisme Abitibi-Témiscamingue lançait le guide Les défricheurs du Québec Abitibi-Témiscamingue. Destiné aux enfants de 5 à 12 ans, le guide contient des activités, des quiz et des jeux traitant des nombreux attraits touristiques de la région! En plus des activités pour les 26 attraits et activités qui y sont présentées, les enfants ont 7 macarons à collectionner, disponibles au comptoir de l’accueil de chaque attrait qu’ils auront visité.

Les guides sont distribués dans toutes les écoles primaires de l’Abitibi-Témiscamingue, mais pas de panique! Il est aussi disponible dans les bureaux d’information touristique de chaque ville de la région.

toursime jeunes défricheurs abitibi-témiscamingue

Festivals et événements

Le Tour de l’Abitibi – Compétition cycliste internationale

Le Tour de l’Abitibi, qui aura lieu du 16 au 22 juillet 2018, célèbre son 50e anniversaire cette année! Pour fêter son demi-siècle, de nombreuses activités spéciales sont prévues au menu. Trois soirées musicales aux thématiques différentes auront lieu sous un grand chapiteau qui sera érigé en face de l’Hôtel de ville. Le samedi, viens voir le Tour des légendes, une course amicale qui mettra en compétition d’anciens cyclistes et entraîneurs ayant participé au Tour de l’Abitibi depuis les 49 dernières années! Par la suite, une soirée hommage 5 étoiles sera organisée : cocktail de bienvenue, repas quatre services et une bouteille de vin pour quatre personnes seront offerts. Puis, moment tant attendu, les cinq premiers membres intronisés au Temple de la Renommée du Tour de l’Abitibi seront dévoilés. On terminera cette journée mémorable sur une note festive avec une soirée dansante signée Énerdance. En plus, l’entrée est gratuite, et tout le monde est invité !

Fais un tour sur le site internet pour la programmation complète : tourabitibi.com.

Tour cycliste de l'Abitibi Val-d'Or 2018

FestiRib Val-d’Or – Gastronomie

Du 7 au 9 septembre, à la Cité de l’Or, aura lieu le FestiRib, qui fait partie de la plus grande tournée de Ribbers professionnels au Québec. L’entrée et les activités y sont gratuites. Tu retrouveras sur place de nombreux ribbers qui séduiront tes papilles en te proposant des viandes cuites lentement. Il y aura en plus des exposants et des activités pour toute la p’tite famille.

Pour en savoir plus sur l’événement ou visionner la vidéo promotionnelle expliquant très bien l’événement et son ambiance, rendez-vous sur la page Facebook Festirib Val-d’Or.

festirib2018

Festival de musique Trad Val-d’Or – Musique et culture québécoise

Un nouveau festival arrive en ville : le festival de musique Trad de Val-d’Or,  nouveau bébé de la grande famille des festivals Trad Québec. Du 1er au 3 novembre, c’est le temps de ressortir ton cass de poils (prononcer : pouèles) et d’user tes cuillères de bois en venant participer à plusieurs activités autour de la culture traditionnelle québécoise.

Pour plus de détails sur l’événement et ne pas manquer l’annonce de la programmation, suis la page Facebook Festival de musique Trad Val-d’Or.

musique traditionnelle val d'or

Témiskaming Bikers Meet – Moto

À Témiskaming First Nation aura lieu la première édition de Témiskaming Bikers meet. Du 29 juin au 1er juillet, les amateurs de moto de partout au Canada viendront se réunir pour partager leur passion et exposer leur moto. Ce nouvel événement comportera aussi des activités et de l’animation pour toute la famille.

Tous les détails et la programmation sont disponibles au www.timiskamingbikersmeet.com.

route 117 Val-d'Or quand rouler sur l'or prend tout son sens

Photo de couverture | Marten Bjork sur Unsplash.com

Y’a longtemps qu’on n’a pas pêché ensemble

Y’a longtemps qu’on n’a pas pêché ensemble

Plusieurs personnes ont un membre de sa famille ou un ami avec qui elles ont partagé un moment spécial le temps d’une pêche. Pour ma part, les moments qui me manquent le plus sont ceux que je passais avec mon père. Pour le décrire, je vous dirais que c’était un gars de bois comme on dit par ici, un vrai de vrai. Il adorait la chasse et la pêche. Même faire la cueillette de petits fruits le rendait heureux tant qu’il se trouvait entouré d’épinettes ou d’eau. On n’avait pas le choix de suivre tant qu’on n’était pas assez vieux pour rester seuls à la maison. Il n’y avait qu’une option possible : suivre ses traces. Mais en fin de compte, ça ne nous dérangeait pas parce que c’était aussi un privilège de partir seuls avec lui pour une excursion dans le bois ou une expédition de pêche.

 

Je me souviendrai toujours de la fois où j’ai pêché mon premier poisson. On était en camping au lac Camille-Roy dans la réserve faunique La Vérendrye. Toute la famille y était, mes parents, mon frère et ma petite sœur. Un soir après le souper, mon père me demande si j’ai le goût d’aller trôler un peu avec lui -n’ayez pas d’arrières pensés, ici trôler n’a pas de 2e sens comme le veut l’expression signifiant flirter. Du haut de mes 8 ans et fière que mon père me propose une petite virée de pêche père- fille, je lui lance un « oui » rempli d’excitation. Sans plus attendre, je me dirige vers la chaloupe pour ne pas qu’il change d’idée ou que quelqu’un d’autre propose de venir avec nous.

lac Camille Roy réseve faunique La Vérendrye pêche

Photo | SÉPAQ, réserve faunique La Vérendrye

Le camping du lac Camille Roy dans la réserve faunique La Vérendrye permet d’unir camping et pêche.

Et c’est parti! On embarque dans la chaloupe et mon père me donne ses quelques consignes habituelles; mets ton gilet de sauvetage, reste assise et touche à rien. Après quelques minutes de navigation sur un lac miroir, mon père me prépare ma ligne avec une de ces trôles rouges et blanches que tout le monde connaît que je lance à l’eau sans plus attendre. Ça ne fait pas cinq minutes que nous avons commencées que je crie en panique : « Papa! Papa! Je pense que j’en ai un! Oui, j’en ai un! Ça tire fort… je pense que je vais l’échapper. Attrape ma canne papa! » Et lui me répond de son ton chaleureux, calme et autoritaire : « tiens bien ta canne ma belle faut pas que tu l’échappes… maintenant ramène le doucement et reste calme tout va bien aller… tu peux le faire toute seule ».

Facile à dire, mais pas facile à faire pour une petite puce de 8 ans qui est un poids plume; tenir une canne à pêche quand on a l’impression que c’est le monstre du Loch Ness qui est à l’autre bout. Au bout d’un moment, que je juge interminable, j’ai les bras en compote, mais j’ai réussi à le sortir toute seule de l’eau. Mon père était super fier de sa petite fille, ça se voyait dans ses yeux. Je venais de sortir de l’eau un énorme brochet qui devait faire au moins 8 livres. Mais l’histoire ne se finit pas là. On était tellement pressés de partir que nous avons oublié la chaîne à poissons pour l’accrocher. Le brochet était vigoureux, il gigotait tellement qu’il a failli passer par-dessus bord. C’est là que le gars de bois (mon père) sort son couteau qui est accroché à sa ceinture (toujours prêt comme un scout) et l’enfonce dans la tête du brochet pour mettre fin à ses jours. Je le regarde bouche bée. Mon père me répond alors en me voyant sans mot : « je n’avais pas le choix sinon il serait retombé dans l’eau ». Pour moi, le plus mémorable n’est pas la torture qu’il a infligée à ce brochet, mais ce moment père-fille le temps d’une chaude soirée d’été.

premier-poisson-nancy

Mon premier brochet pêché et sorti seule, à l’âge de 8 ans.

Des histoires de pêche, j’en ai d’autres, mais jamais seule avec lui. Comme il était de bonne compagnie, tout le monde voulait aller à la pêche avec lui. Comme il ne me sera plus possible de partager de nouveaux moments avec lui, je me promets de transmettre sa passion à ses petits-fils. Qui sait? Ils deviendront peut-être des gars de bois 😉

Vivre le moment présent grâce au tourisme autochtone

Vivre le moment présent grâce au tourisme autochtone

Grâce à mon travail, j’ai la chance de vivre plein de nouvelles expériences et de les partager avec toi.

La découverte de la culture autochtone suscite de l’intérêt auprès de la clientèle touristique européenne, mais est-ce autant le cas pour les touristes québécois? Que connaissons-nous de la culture autochtone? À Val-d’Or en Abitibi-Témiscamingue notre quotidien s’entrecroise tous les jours avec les gens des Premières Nations soit de passage ou qui sont installés avec nous en milieu urbain. On se côtoie dans la rue, à l’épicerie, à l’école, lors d’évènements sportifs, dans les fêtes et festivals, mais est-ce qu’on se connaît vraiment? Par expérience, je dirais qu’on ne connaît pas grand-chose l’un de l’autre et que ça manque cruellement à notre culture.

Voici une excellente raison de faire un séjour au site culturel Kinawit qui accueille la clientèle touristique depuis l’été 2017. C’est un ancien camp scout, situé sur le bord du magnifique lac Lemoine. L’endroit a été transformé en site récréotouristique ayant également une vocation communautaire pour les Premières Nations. Que ce soit pour une journée ou plus, vous en apprendrez plus que vous en avez appris en toute une vie sur ces gens d’un humour débordant avec le cœur sur la main. Plus on partage de moments avec eux et plus on a le goût de les entendre nous dévoiler tout ce que nous ignorons de leur culture et de leur vécu.

kinawit-site-culturel

Situé au bord du lac Lemoine en pleine nature, Kinawit est seulement à une quinzaine de minutes du centre-ville.

squeezie-au-quebec_Clement-kinawit

Lilian et Clément, lors de la séance de purification.

Banik pain autochtone Kinawit confection

La banik est un pain traditionnel autochtone.

hébergement insolite valdor kinawit camping

Les petits camps rustiques sont très bien aménagés.

Vivre le moment présent, c’est une façon de décrire ce que j’ai ressenti lors de mon séjour d’une nuit à Kinawit lorsque j’ai accompagné des vlogueurs pendant une tournée de presse (clique ici pour lire mon billet de blogue sur cette tournée de presse hors du commun). Dès notre arrivée, nous avons été accueillis par Lillian, une autochtone chaleureuse et souriante. Avec le tourbillon des visites touristiques des derniers jours, on avait l’impression que le temps venait de s’arrêter.

En compagnie de notre guide Lillian nous avons fait une séance de purification, elle nous a montré avec beaucoup de patience comment confectionner de la banik que nous avons savourée encore toute chaude. Nous avons exploré les sentiers qui encerclent le site et nous avons pris un moment pour se baigner et se ressourcer au bord de l’eau. N’hésite pas à consulter le site web de Kinawit, tu y trouveras des propositions d’ateliers de découverte de la culture autochtone.

Le soir venu nous avons profité d’un moment d’échange autour d’un feu de camp pour finalement passer la nuit dans un tipi. Pour la nuit, tu peux apporter ton sac de couchage ou tout simplement louer la literie sur place. Tu peux également vivre la totale en passant la nuit dans un tipi sur fond de sapinage ou dans les tipis avec plancher en bois. Il est même possible de faire la location de petites cabines rustiques tout aussi confortables. Clique ici pour tous les détails sur l’hébergement disponible à Kinawit.

Il est difficile d’expliquer le phénomène espace/temps que l’on ressent lorsqu’on arrive à cet endroit. Le contact avec la culture autochtone, la nature, l’espace et les services sont tous réunis pour qu’on profite du moment présent!

Je te recommande de vivre cette expérience que tu sois d’ici ou d’ailleurs!

Un road trip en Santa Fe

Un road trip en Santa Fe

Depuis maintenant cinq ans Poirier Hyundai est un précieux partenaire pour nous. Chaque été, il nous prête un véhicule afin de nous permettre d’offrir de l’information touristique à l’extérieur de nos murs. Le temps de l’été, nos conseillers en séjours montent donc à bord de notre Infomobile pour aller à la rencontre des gens et leur remettre le guide touristique de La Vallée-de-l’Or ainsi que la carte touristique de Val-d’Or, leur souhaiter la bienvenue chez nous et répondre à leurs questions.

Infomobile Val-d'Or bureau d'information touristique mobile

Le visuel de notre Infomobile pour l’été 2018, créé par notre partenaire 3M Trim-Line Abitibi.

Lorsque j’ai essayé notre Infomobile pour la première fois cette année, quelque chose de magique s’est produit. La musique était entraînante, le soleil voulait sortir de derrière les nuages et le vert des sapins et le gris bleuté du ciel étaient magnifiques. C’est là que je suis tombée en amour avec le Santa Fe 2018. Je m’imaginais partir en road trip à bord de cette magnifique voiture. Cette journée-là, il pleuvait et faisait froid, mais je ne sentais rien de tout ça. J’avais le volant et le siège chauffants qui me réchauffaient et le toit panoramique apportait de la luminosité malgré de temps grisâtre. J’y étais si confortable que j’aurai roulé jusqu’au bout du monde! Ses nombreuses caractéristiques et sa bonne tenue de route en font un véhicule parfait pour un road trip, et ce peu importe qui t’accompagnes!

10 raisons qui font du Santa Fe 2018 la voiture parfaite pour un roadtrip

1- Une voiture sécuritaire

Le Santa Fe 2018 tient bien la route et la force d’accélération y est surprenante. Tu te sens donc parfaitement en sécurité lorsque tu effectues un dépassement. Le véhicule a aussi des détecteurs d’angles morts et une caméra de recul permettant au conducteur de faire des changements de voie ou de reculer en toute sécurité. De plus, le volume de la musique diminue lorsque l’option de recul est activée, permettant une meilleure concentration. Le véhicule dispose aussi d’un système multimédia Bluetooth afin de répondre aux appels et messages textes du téléphone en main libre.

2- Un toit ouvrant panoramique

Le toit ouvrant panoramique permet un sentiment de liberté et une aisance dans l’habitacle sans pareil et créé l’ambiance parfaite pour un road trip! On se croirait dans une décapotable!

3- Un système multimédia à la fine pointe de la technologie

Le Sante Fe 2018 est muni d’Apple CarPlay et Android Auto. Ces deux fonctionnalités sont merveilleuses puisqu’elles permettent d’utiliser le téléphone intelligent à même le système multimédia du véhicule. En plus de répondre à tes appels et tes messages textes de façon totalement sécuritaire, tu as accès à toute la musique de ton téléphone.

Tu as aussi accès à la radio satellite Sirius XM pour un plus grand choix de musique. Disons-le; la musique est primordiale dans un road trip!

Tableau de bord Santa Fe 2018

Le tableau de bord du Santa Fe 2018 est muni de plusieurs commandes et options. Le conducteur a aussi accès à beaucoup de commande sur le volant.

4- Beaucoup d’espace de cargo

La grosseur du coffre est très grande. On y trouve aussi un dessous au coffre où on peut ranger beaucoup de choses pratiques telles qu’un gallon d’essuie-glace ou encore une trousse de premiers soins. C’est aussi parfait pour les road trips en groupe ou en famille qui est souvent synonyme de beaucoup de bagages.

Et là, je ne te parle même pas de l’espace que tu as quand tu baisses les sièges arrière! Tu auras alors un espace utilitaire de 2 025 litres. Ça, c’est assez grand pour les crinqués (dans le sens de passionnés, dis-je) qui sont du genre à s’apporter un matelas gonflable et dormir à l’arrière de leur véhicule. On parle du king pin des conforts là!

Road trip en Santa Fe 2018 espace de cargo

L’espace de cargo du Santa Fe 2018 est très grande, surtout quand on baisse les bancs derrière. Remarque aussi toute la luminosité obtenue avec le toit ouvrant panoramique.

5- Un confort optimal

Comme je l’ai mentionné plus tôt, le volant est chauffant ce qui est un plus, surtout quand on doit faire face à l’hiver québécois! Les sièges sont aussi chauffants à l’avant comme à l’arrière ce qui devient extrêmement agréable lorsqu’il fait froid. Là tu es déjà sous le charme, mais je n’ai pas terminé de te flabergaster.

Non seulement les sièges avant sont chauffants, mais ils sont aussi réfrigérés! Fini les cuisses qui collent sur le cuir pendant les chaudes journées d’été où tu portes une robe ou des shorts! En fait, sous trois intensités différentes, on peut faire circuler de l’air à travers les perforations dans le siège évitant l’humidité et l’inconfort. Bref, parfait pour les longs trajets comme les road trips!

6- Un moteur performant

Le Santa Fe 2018 est équipé d’un moteur turbo de 2,0 L à injection directe d’essence. Ceci fait en sorte que le moteur est silencieux et puissant nous donnant l’impression qu’on flotte dans les airs. Bref, ton niveau de sentiment de liberté si grisant et important dans un road trip tope le plafond!

7- Une bonne suspension

Le Sante Fe 2018 détient une bonne suspension ce qui fait en sorte que peu importe où ton road trip te mène et peu importe la condition des routes sur lesquelles tu vogueras à l’aventure, ta conduite sera douce. Tu n’auras pas l’impression de faire un safari dans la brousse africaine.

9- Une chaine audio créant l’ultime expérience

Équipé d’une chaine audio Infinity à 12 haut-parleurs, je peux te jurer que tu pourras clairement établir une vraie ambiance de vacances et de road trip grâce à la musique! Les haut-parleurs étant disposés partout dans l’habitacle, une ambiance sonore immersive se crée et la route semble alors t’appartenir.

8- Des sièges en cuir

En plus d’apporter un look très élégant, les sièges en cuir peuvent être très pratiques puisqu’ils se nettoient facilement. Pense aux enfants qui mangent et boivent sur la route ou encore à tes souliers quand tu reviens d’une randonnée dans le bois.

10- Une voiture spacieuse

Non seulement le Santa Fe 2018 dispose d’un grand espace de cargo, mais l’espace de dégagement pour les jambes y est aussi très appréciable. On parle ici de 1 120 mm (44 pouces) à l’avant et 1 000 mm (39 pouces) à l’arrière comparativement à un autre utilitaire qui propose 1 036 mm (40 pouces) à l’avant et 853 mm (33,5 pouces) à l’arrière. Bref, parfait pour le confort des grandes personnes et pour étendre un peu tes jambes lors des longues sorties en road trip.

Avec son confort optimal, sa conduite sécuritaire, son espace spacieux et ses nombreuses caractéristiques, le Santa Fe 2018 est le véhicule parfait pour partir à la découverte du territoire québécois en road trip. Quand je roule à bord de cette voiture, je me sens très reconnaissante envers notre partenaire Poirier Hyundai de nous prêter un si beau véhicule pour aller à la rencontre des visiteurs et citoyens!

Si tu veux avoir plus de détails sur la Santa Fe 2018, clique ici.

No me moleste mosquito – Comment éviter les moustiques

No me moleste mosquito – Comment éviter les moustiques

Avec l’été viennent les températures chaudes, les baignades dans le lac, le camping, les terrasses, la crème glacée… et les fichus moustiques! Afin que ta cohabitation avec ces petites bestioles se fasse en douceur et que tu profites pleinement de tes sorties en plein air, voici ce que recherchent les moustiques chez un donneur de sang, des trucs pour mieux les garder à distance et un plan de guérison s’ils réussissent à te piquer.

Comment les maringouins choisissent-ils leurs victimes

Beaucoup de recherches sont faites pour comprendre ce qui attire les moustiques lorsqu’ils sont à la recherche d’un donneur de sang et si certaines personnes sont plus susceptibles de se faire piquer que d’autres. Bien qu’il s’agisse d’un sujet complexe, certains éléments ont été confirmés.

Les moustiques sont attirés principalement par le dioxyde de carbone (CO2), le gaz que l’on dégage en respirant. Une fois la victime localisée grâce à son émanation de gaz carbonique (autre terme pour désigner le CO2), les moustiques choisissent leurs proies selon quelques facteurs.

Tout d’abord, les moustiques aiment la chaleur. Plus tu dégageras de la chaleur, plus tu seras une cible potentielle et appréciée par ces petites bibittes. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est suggéré de porter des vêtements clairs lorsqu’on veut rester loin des moustiques. Comme les couleurs foncées captent plus facilement la chaleur, la personne qui portent des vêtements foncés émanera plus de chaleur et sera plus attirante aux yeux des maringouins. Les personnes faisant de l’activité physique ou qui sont plus chaleureuses de nature seront aussi des proies plus appréciables.

Ensuite, l’odorat est très important dans le choix des moustiques pour établir leurs donneurs de sang. En fait, leur odorat est si puissant qu’ils peuvent repérer près de 150 odeurs différentes issues de notre corps – pas toutes perceptibles par l’homme. Les éléments présents dans la transpiration, les bactéries sur la peau et les autres odeurs dégagées par le corps sont des facteurs qui font qu’une odeur est attirante ou non pour les moustiques. Les odeurs de certains parfums et du cholestérol (!) sont aussi dans leurs préférences.

Autre élément très apprécié des moustiques, mais dont tu n’as aucun contrôle : ton groupe sanguin. Des chercheurs japonais ont démontré que les moustiques préféraient le groupe sanguin O pour sa forte teneur en protéines.

Une étude a aussi été faite par rapport à la corrélation entre les boissons ingérées et la fréquence des piqûres de moustiques. Cette étude a démontré que les gens qui boivent de l’alcool notamment de la bière ont plus de chance de se faire piquer que quelqu’un buvant de l’eau.

Comment éviter les moustiques

Choisis les moments et les endroits où tu vas à l’extérieur

Les moustiques étant plus nombreux au printemps (surtout si celui-ci est pluvieux), à l’aube, au crépuscule et après la pluie, le mieux est de rester à l’intérieur à ces périodes. De plus, être sur ou dans l’eau et au vent sont de bonnes façons de fuir les moustiques.

Porte des vêtements clairs plutôt que foncés et colorés

Alors que les couleurs foncées absorbent la chaleur (rappelle-toi que les moustiques sont attirés par ça), les couleurs vives sont détectées par les yeux photosensibles des moustiques.

Évite les parfums, savons ou crèmes odorantes ainsi que les lotions après-rasages

Comme je l’ai mentionné plus tôt, les moustiques se basent beaucoup sur l’odeur du corps afin de déterminer si un donneur de sang est appétissant ou non.

Reste zen!

Plus tu t’énerves, plus tu produiras de la chaleur et plus les maringouins seront attirés vers toi.

Applique du chasse-moustique, de préférence sur tes vêtements

Les insectifuges que l’on retrouve en magasin contiennent souvent du DEET, un élément chimique qui fait fuir les moustiques. Selon l’insectifuge, on retrouve de différentes concentrations de DEET. Cette concentration n’affectera pas l’efficacité du chasse-moustique, mais plutôt sa durée. Un insectifuge avec 30% de DEET durera en moyenne six (6) heures alors que celui qui en contient 10% sera efficace environ trois (3) heures. Pour les enfants de moins de 1 an, il est recommandé de ne pas utiliser un chasse-moustique avec du DEET.

Il existe aussi des chasse-moustiques naturels ou que l’on peut faire nous-mêmes. Encore une fois, c’est une question de durée. La citronnelle, l’huile d’eucalyptus citronné et le géranium rosat sont trois huiles essentielles que les maringouins n’apprécient guère. On peut les mélanger avec une huile végétale et s’en graisser le corps ou encore en mettre dans un diffuseur. Encore une fois, il n’est pas conseillé d’appliquer de l’huile essentielle sur la peau des enfants.

Quoi faire pour soulager les piqûres de moustique

Malgré tous les petits trucs que je t’ai donnés, il se pourrait très bien que certains moustiques viennent tout de même tenter de te retirer un peu de sang puisqu’il y a une chose qui les attire et qui est préférable que tu n’arrêtes pas : respirer !

Alors si tu te fais piquer et que ça te démange, voici quelques trucs qui pourraient t’aider à te soulager :

  • Applique des glaçons sur ta piqûre. Le froid de la glace fera contracter tes vaisseaux sanguins ce qui aidera à réduire le gonflement et à endormir la peau de sorte à diminuer ton inconfort.
  • Applique un coton imbibé de vinaigre pendant une trentaine de minutes sur la piqûre. Le vinaigre est un antiseptique naturel qui lutte contre les démangeaisons.
  • Applique du gel d’aloès sur les piqûres. L’aloès, c’est le ninja par excellence quand il est question de guérir la peau! De plus, ses effets de froid et d’apaisement t’aideront à éviter de te gratter.
  • Applique de l’huile essentielle de lavande aspic ou de vraie lavande (lavanda angustifolia) sur tes piqûres. Cette huile essentielle est aussi utilisée dans beaucoup de recettes de chasse-moustiques naturels.

Tu veux encore plus de trucs pour éloigner les moustiques ou soulager les piqûres? Visite notre tableau Camping sur notre compte Pinterest en cliquant ici.

J’espère que ce billet de blogue t’a plu et que tu te sens maintenant plus outillé pour combattre les moustiques plutôt que de battre des mains dans le vide avec un air agacé. J’espère que ces informations t’aideront à profiter pleinement de l’air pur et la nature cet été!

 

Photo de couverture | Manlake Gabriel

Comment éviter les moustiques
La randonnée cycliste Cyclo Titour CMAC-Thyssen du Tour de l’Abitibi est de retour

La randonnée cycliste Cyclo Titour CMAC-Thyssen du Tour de l’Abitibi est de retour

Le 28 mars dernier avait lieu une conférence de presse du Tour cycliste de l’Abitibi afin de donner plus de détails sur la randonnée cycliste du Cyclo Titour CMAC-Thyssen et de dévoiler la programmation des spectacles qui auront lieu sous le chapiteau lors de la 50e édition du Tour de l’Abitibi qui aura lieu du 16 au 22 juillet 2018.

La randonnée cycliste Cyclo Titour CMAC-Thyssen

randonnée cycliste Cyclo Titour 3 juin 2018

L’affiche de la randonnée cycliste Cyclo Titour CMAC-Thyssen 2018

Afin de s’assurer de la présence des clubs cyclistes régionaux, la randonnée cycliste Cyclo Titour CMAC-Thyssen aura lieu le dimanche 3 juin 2018. Le départ se fera à 9h30 au Complexe sportif Desjardins à Amos et se terminera à la Place Agnico Eagle à Val-d’Or aux environs de 15h. Quatre arrêts seront faits au cours du trajet, soit à Saint-Marc-de-Figuery, La Corne, Vassan et Sullivan. Lors de ces arrêts, les participants pourront se ravitailler avec de l’eau Eska et des collations. Il y aura aussi une équipe mécanique assurée par Ski Vélo Plein air de Val-d’Or pouvant effectuer des réparations sur les vélos. Une équipe mécanique sera aussi présente au départ, assurée par Sports Expert d’Amos. Un tirage de deux vélos, gracieuseté de Ski Vélo Plein Air de Val-d’Or, sera fait parmi tous les participants de la randonnée cycliste.

Inscription

Tous, famille, jeunes et moins jeunes, sont invités à s’inscrire en ligne sur le site internet du Tour de l’Abitibi ou en cliquant ici. La date limite pour s’inscrire est le 6 mai 2018. Tu peux aussi t’inscrire en cliquant ici.

Dévoilement du président d’honneur

Le président d’honneur du Cyclo Titour CMAC-Thyssen a aussi été dévoilé. Il s’agit de Marc Lemay, un homme qui s’est grandement impliqué dans le cyclisme régional, provincial, national et international. Il a d’ailleurs été coureur au Tour de l’Abitibi trois années consécutive et directeur technique de l’événement pendant 5 ans. Il a aussi été président de la Fédération cycliste du Québec, de l’Association cycliste canadienne et la Commission internationale de vélo de montagne de l’Union cycliste internationale (UCI).

Il a a profité de l’occasion pour inviter toute la population et les entreprises à s’inscrire. C’est les yeux remplis d’étoiles et avec beaucoup d’enthousiasme que Marc Lemay a partagé son attachement au Tour de l’Abitibi et au Cyclo Titour.

Marc Lemay président d'honneur Cyclo Titour Tour de l'Abitibi 2018

Marc Lemay, lors de la conférence de presse du Tour de l’Abitibi le 27 mars dernier.

« Le Tour de l’Abitibi, pour moi, ç’a été ma rampe de lancement pour faire ce que j’ai réussi à faire au niveau national et international au niveau du vélo ».

Programmation du chapiteau

L’organisation a profité de cette conférence de presse pour annoncer la programmation du chapiteau. Dans le cadre du 50e anniversaire du Tour de l’Abitibi, qui aura lieu du 16 au 22 juillet 2018, un chapiteau sera monté dans le stationnement faisant face à la ligne d’arrivée lors de l’événement. Du 19 au 21 juillet, des soirées musicales thématiques auront lieu sous le chapiteau, ouvertes et gratuites pour tous. Alors que le groupe Lipstick Rodeo jouera de la musique country le jeudi 19 juillet, c’est le vendredi 20 juillet que Maleo animera la soirée avec une musique latino et que 8-Track nous chantera des reprises le samedi 21 juillet.

Inscription pour le Tour des légendes et la soirée hommage

Il est désormais possible de s’inscrire au Tour des légendes et à la soirée hommage. Pour cette dernière, il est également possible de réserver une table de huit personnes. Tous les formulaires d’inscription se trouvent directement sur le site internet du Tour de l’Abitibi sous l’onglet 50e ou en cliquant ici.

Pour en savoir davantage sur ces deux activités, clique ici.

Dormir dans les arbres

Dormir dans les arbres

Dormir dans les arbres sera maintenant possible à Val-d’Or grâce à l’entreprise Entre Lemoine et l’arbre. Dès cet été, cette nouvelle entreprise composée de trois jeunes entrepreneurs, Aksel Nielson Kolding, Alexandra Bérard Rioux et Alex Duchainy, devrait débuter les travaux afin de construire sept cabanes dans les arbres à thématiques différentes et ainsi offrir un hébergement touristique alternatif à Val-d’Or. Les premiers visiteurs devraient être accueillis à l’automne 2018. Leur objectif premier étant de plonger leurs visiteurs dans une histoire et de faire battre à nouveau leur cœur d’enfant, l’expérience que nous pourrons y vivre sera unique et mémorable!

Les maisons seront construites par l’entrepreneur Jean Martinoli de Tronstruction qui n’en est pas à sa première maison dans les arbres! Spécialisée dans les constructions en bois rond et de cabanes dans les arbres, l’entreprise a déjà fait affaire avec plusieurs entreprises touristiques au Québec. Originaire de Suisse, M. Martinoli a travaillé 18 ans dans le domaine de la charpente et la menuiserie européenne avant de s’installer au Québec en 2008 ainsi qu’acquérir de nouvelles compétences et s’adapter aux normes québécoises et canadiennes. Comme tout amoureux de la nature, le respect de celle-ci est au cœur de ses préoccupations en plus de sa mise en valeur et du travail artisanal.

entre-lemoine-et-larbre_aksel-alexandra-alex_W

Aksel Nielson Kolding, Alexandra Bérard Rioux et Alex Duchainy sont les trois propriétaires de l’entreprise de maisons dans les arbres Entre Lemoine et l’arbre.

Faire partie du projet

Si ce projet t’allume et que tu souhaites y participer toi aussi, tu peux te rendre sur le site Internet d’Indiegogo et devenir un membre Maître Lemoine, sur un arbre perché. En remettant un certain montant d’argent, soit entre 35$ à 1 500$, tu recevras en contrepartie un forfait ou différents produits selon le montant versé. Les offres y sont très variées et alléchantes; des tuques uniquement disponibles sur la plateforme de sociofinancement, des produits de la microbrasserie Le Prospecteur et de La Tanière William J. Walter et des forfaits dans les futures cabanes! C’est d’ailleurs sur cette plateforme que tu trouveras une petite description des trois entrepreneurs à la base de ce magnifique projet. Pour y accéder, clique ici. D’ailleurs, les entrepreneurs nous ont promis de nous tenir au courant des avancements du projet. Tu peux les suivre sur leur page Facebook en cliquant ici.

Bien plus qu’un endroit où dormir

Entre Lemoine et l’arbre, ce sera plus qu’une simple nuitée dans une cabane dans les arbres. Ce sera une expérience unique et authentique, une rencontre avec la nature. Les artisans de ce projet ont à cœur de créer un lieu qui sera propice à la proximité; proximité avec la nature, mais aussi avec la famille et les amis. « Nous voulons mettre en valeur nos expériences de vie et notre perception du monde à travers ce projet, c’est pourquoi il repose sur des bases de partage, d’esprit de rencontre, de la découverte de soi ainsi que d’une symbiose entre la Terre et l’être humain. », racontait Aksel. Bref, dormir dans une des cabanes d’Entre Lemoine et l’arbre ce sera certainement vivre l’Abitibi-Témiscamingue de façon totalement authentique au point de devenir, l’espace d’un instant, l’Abitibi-Témiscamingue.

Sept cabanes, sept expériences

Chaque maison aura sa propre thématique, décoration et architecture nous faisant vivre une expérience différente. « Nous mettrons l’accent sur les détails, car l’objectif est que chaque cabane soit perçue comme une œuvre que l’on contemple, que la notion de temps et d’histoire nous plonge dans un récit », raconte le président et leader du projet Aksel.

Cabane Prospecteur Entre Lemoine et l'arbre val d'or abitibi

La Cabane du prospecteur

La Cabane du prospecteur pourra accueillir 8 personnes et sera construite comme une tente de prospecteur. Cette maison se veut un hommage au métier de prospecteur, présent en Abitibi-Témiscamingue depuis les tout premiers balbutiements de son histoire et d’une grande importance pour son économie.

Cabane de la famille Entre lemoine et l'arbre valdor abitibi temiscamingue

La Cabane des enfants

La Cabane des enfants prendra la forme d’un château aux couleurs vives et sera agrémentée de trappes de sorties donnant accès à un toboggan tubulaire de 14 pieds. On y retrouvera plusieurs structures de jeux à l’extérieur comme des balançoires et des pièces mobiles de construction. Cette maison pouvant accueillir 8 personnes sera certainement la plus belle façon de célébrer la famille et retrouver son cœur d’enfant.

La Grange Entre Lemoine et l'arbre Val d'or Abitibi Temiscamingue

La Grange

La Grange, la plus grosse des cabanes avec une capacité de 10 personnes, permettra de faire un voyage dans le temps et retrouver nos aïeux qui travaillaient sur des terres agricoles. Décorée d’artefacts régionaux retrouvés sur différentes fermes et dans des granges, elle portera aussi les couleurs traditionnelles de ces bâtiments soit le rouge ocre aux contours blancs. Étant la seule qui sera munie d’électricité, elle pourra aussi être utilisée pour des évènements tels que des 5 à 7 ou encore des réunions et des lac-à-l’épaule.

maison sur pilotis hébergement alternatif Abitibi-Témiscamingue Val-d'Or

La Shaputan

La Shaputan sera construite comme les maisons traditionnelles algonquines. Pouvant accueillir 8 personnes, elle racontera la culture des Premiers peuples grâce à sa décoration faite d’articles de confection anicinabe et de récits sur l’histoire des Premières Nations de l’Abitibi-Témiscamingue.

chalet suisse abitibi-témiscamingue Val-d'Or hébergement alternatif

La Suisse

La Suisse, pouvant accueillir 8 personnes, est un hommage à l’entrepreneur du projet : Jean Martinoli, originaire de Jura en Suisse. Cette maison sera située au plus haut point du terrain sur un massif rocheux pour nous donner l’impression d’être dans les Alpes. Les détails de finition et sa méthode de construction en feront un véritable chalet Suisse.

cabane sur pilottis hébergement alternatif abitibi temiscamingue val d'or

La Scandinave

La Scandinave aura un design très épuré, aux lignes droites et rectangulaires avec de grands espaces élégants et fonctionnels à aire ouverte. Construite avec des matériaux naturels, cette maison de style moderne qui pourra accueillir 8 personnes se veut un hommage à leur des premiers architectes ayant adopté ce style, le danois Arne Jacobsen, en plus d’être un rappel des origines de l’un de ses propriétaires, Aksel qui est aussi du Danemark.

Puis, il y aura la cabane d’accueil qui sera située à l’entrée du sentier principal. Cette construction sera complètement autonome et fonctionnelle et conçue afin de plonger les visiteurs tout de suite dans l’expérience qui les attendra. Un frigo de la microbrasserie Le Prospecteur et un baril s’y trouveront afin que les visiteurs puissent déguster une bière en attendant d’être dirigés à leur cabane. Ce n’est d’ailleurs pas le seul endroit où ils pourront déguster une bière du Prospecteur puisqu’en faisant leur réservation en ligne, les visiteurs pourront aussi commander des produits de la microbrasserie ainsi que l’épicerie fine La Tanière William J. Walter qui les attendrons dans le frigo de leur cabane à leur arrivée!

Seul hébergement de ce genre en Abitibi-Témiscamingue, Entre Lemoine et l’arbre viendra sans aucun doute bonifier l’offre touristique de la région. Elle permettra aux visiteurs de découvrir d’une autre façon la beauté sauvage de la région, son histoire et sa culture tout en vivant une expérience unique, ludique et mémorable. Bref, Entre Lemoine et l’arbre c’est une autre raison pour venir visiter Val-d’Or et l’Abitibi-Témiscamingue!

Huit oiseaux à observer dans les forêts de l’Abitibi-Témiscamingue en hiver

Huit oiseaux à observer dans les forêts de l’Abitibi-Témiscamingue en hiver

Il y a une multitude de façons d’apprécier l’hiver à Val-d’Or! Les activités extérieures sont très populaires comme la randonnée en forêt. Il n’y a rien de plus plaisant que d’apprécier la nature qui nous entoure et profiter du grand air. Bien que la majorité des oiseaux soient partis vers le sud pour fuir la neige, certains plus tenaces enjolivent toujours nos forêts et rajoutent une touche de beauté et de détente à nos expéditions. Il est possible de les photographier et même de les nourrir. Voici huit oiseaux que vous pouvez observer dans les forêts de Val-d’Or en cette saison froide.

Grimpereau brun

Ce petit oiseau brun tacheté de la tête jusqu’au dos se caractérise par son long bec mince, ses sourcils et son ventre blancs. Maître dans l’art du camouflage, il se confond très bien avec l’écorce des arbres, il est donc plus difficile de l’observer. Il apprécie les graines de tournesol.

Gélinotte huppée

Communément appelée perdrix, elle se tient majoritairement au sol près des souches d’arbre. Elle ressemble à une petite poule variant du brun roux au gris pâle parsemé de blanc. Le mâle dresse sa queue en éventail pour séduire la femelle. Elle est relativement peureuse, mais vous pouvez l’observer de plus près si celle-ci se trouve jouquée dans un arbre.

Sizerin flammé

Ce granivore se distingue par sa poitrine aux taches rosées et le dessus de sa tête rouge. Son bec est court, pointu et jaunâtre. Son alimentation se compose principalement de graines d’arbres (majoritairement celles du bouleau). C’est un grand amateur de mangeoires l’hiver, tous les types de graines feront son bonheur.

Geai bleu

Bien avant d’être l’emblème de l’équipe de baseball de Toronto, c’est un oiseau qui niche principalement au Québec et qui réside dans nos grandes forêts en Abitibi-Témiscamingue.

Sittelle à poitrine rousse

Comme l’indique son nom, sa poitrine rousse la rend facilement identifiable. Elle se démarque aussi par son bandeau noir qui lui traverse les yeux. Elle se nourrit principalement de graines de conifères, de suif et aime fréquenter les mangeoires. C’est une grande adepte des graines de tournesol.

Mésangeai du Canada

Mésangeai du canada abitibi temiscamingue valdor observer oiseaux

Photo | CC BY-SA 3.0

Aussi appelé geai gris, il aurait une longévité de 19 ans! Son plumage varie du blanc au gris et possède des reflets bleus sur sa queue. Il peut mesurer jusqu’à 23 cm de long. Cet oiseau est principalement omnivore et est souvent confondu avec la pie.

Tarin des pins

Cet oiseau est muni d’une multitude de rayures brunes et d’une queue pointue. Il se tient toujours en groupe. D’ailleurs, en hiver ils peuvent être plus de 50 à vivre ensemble. Il se nourrit de toute sorte de graines.

Mésange à tête noire

oiseau à observer forêts abitibi temiscamingue

Photo | Mary C Kirby “shurdbug”

Définitivement l’oiseau le plus connu en Abitibi-Témiscamingue, c’est la plus commune des mésanges d’Amérique. Elle est rapidement identifiable grâce à sa calotte noire et ses joues blanches. Ses flancs chamois peuvent contenir également des reflets bleutés. C’est une vraie curieuse et elle n’hésitera pas à venir manger dans vos mains surtout si vous lui présentez des graines de tournesol. Elle se fait reconnaître de loin par son chant propre à elle.

Avec un sac de graines, un bon sens de l’observation et de la patience, ta balade en forêt peut se transformer en véritable aventure ornithologiste! La nature est un véritable terrain de jeux et Val-d’Or et l’Abitibi-Témiscamingue en est remplie. Pourquoi ne pas en profiter?

Si tu souhaites voir davantage de photos des oiseaux que l’on peut trouver dans les forêts témiscabitiennes, je te suggère de visiter l’album du photographe et ornithologue amateur Raymond Ladurantaye de Val-d’Or. Pour les voir, clique ici.

Observation oiseaux Abitibi-Témiscamingue Val-d'Or hiver
Une étude sur l’impact économique de la motoneige en Abitibi-Témiscamingue

Une étude sur l’impact économique de la motoneige en Abitibi-Témiscamingue

En janvier dernier, l’Association des clubs de motoneigistes de l’Abitibi-Témiscamingue (ACMAT) dévoilait les résultats d’une étude sur l’impact économique de la pratique récréotouristique de la motoneige en Abitibi-Témiscamingue incluant le territoire couvert par les clubs de Lebel-sur-Quévillon et de Matagami.

L’étude visait également à collecter diverses informations sur le type de pratique (excursions ou voyages), la satisfaction face à l’expérience offerte, les outils de planification, etc. L’étude a été réalisée en sondant directement la population et les moto­neigistes (plus de 7 000 répondants à cinq sondages différents) en plus d’analyser diverses données pertinentes (droits d’accès aux sentiers, immatriculations-SAAQ, etc.).

Les résultats de l’étude démontrent que la motoneige représente un apport important à l’économie régionale, totalisant 52 millions de dollars et la création ou le maintien de 655,8 emplois en équivalent de temps complet. En 2016-2017, la pratique de ce sport a engendré des retombées directes de 30 millions de dollars notamment avec les achats faits lors des déplacements dans les restaurants, les bars, l’hébergement, les épiceries, les boutiques et commerces.

L’étude a aussi montré un très haut taux de satisfaction des motoneigistes lors de leur séjour en Abitibi-Témiscamingue avec une moyenne de 87%. 83% des motoneigistes questionnés lors du sondage ont affirmé que « l’Abitibi-Témiscamingue est la meilleure destination motoneige au Québec ».

Le résultat de cette étude permettra entre autres aux clubs de motoneige de la région d’obtenir plus d’aide de partenaires afin de poursuivre le développement de la motoneige sur le territoire. Réalisée par la forme Segma Recherche, elle a été possible grâce au support financier de la Fédération des clubs de motoneige du Québec, de Tourisme Abitibi-Témiscamingue, de Tourisme Baie-James, du ministre Blanchette, des députés Guy Bourgeois et François Gendron et des 11 clubs de la region.

VOIR LE SOMMAIRE EXÉCUTIFmotoneige sentiers urbains Val-d'Or accès restaurant

Les nombreux sentiers motoneige urbains permettent aux motoneigistes d’avoir facilement accès aux services telsque les restaurants, les hébergement et service-stations.

motoneige snowmobile Valdor abitibi temiscamingue

Les nombreux bénévoles des clubs de motoneige de la region consacrent chaque année un grand nombre d’heures à l’entretien du réseau régional de sentiers de motoneige pour le grand bénéfice des motoneigistes de la région et des visiteurs de l’extérieur.

La raquette – 15 faits intéressants à savoir sur ce loisir d’hiver

La raquette – 15 faits intéressants à savoir sur ce loisir d’hiver

Alors qu’au départ la raquette n’était qu’un moyen de transport hivernal pour ne pas rester pris jusqu’aux cuisses dans la neige, elle est maintenant un loisir, une façon de profiter de la nature et de l’air pur et de jouer dehors. Voici 15 faits intéressants sur ce sport de plein air qui a traversé le temps en évoluant avec lui.

1- Les raquettes ont fait leur apparition pendant la préhistoire. Toutefois, la date exacte de son invention est inconnue. La première forme de raquette consistait à des branches de sapin ou d’épinette attachées sous les pieds.

2- La plus vieille raquette au monde découverte à ce jour a été trouvée dans les Alpes italiennes en 2003. Les experts ont évalué la date de sa création entre 3 800 et 3 700 avant Jésus-Christ.

3- Les raquettes fabriquées par les Premières Nations d’Amérique s’inspirent principalement des traces d’animaux comme l’ours ou le castor.

4- Les raquettes traditionnelles autochtones, que l’on surnomme raquette de babiche, étaient faites de bois et, pour la plupart du temps, de lanières de cuir de caribou d’orignal ou de cerf de Virginie.

5- Les Européens qui ont débarqué en Nouvelle-France les ont vite adoptées afin d’être en mesure de se déplacer l’hiver. En Nouvelle-France au 18e siècle, la raquette était un incontournable! Elle a par contre perdu un peu de popularité à la fin de ce siècle avec la construction de chemins. On pouvait alors se déplacer en cheval et en carriole et la raquette n’était donc plus nécessaire pour tous.

6- Au début du 18e siècle, la raquette a permis aux troupes françaises de gagner plusieurs batailles contre les Britanniques. En les utilisant, les soldats français pouvaient atteindre les troupes britanniques à des moments et à des endroits auxquels leurs adversaires ne s’étaient pas prepares.

7- La raquette a perdu son caractère unique d’utilité en 1843 avec son premier club de raquetteurs, le Montreal Snowshoe Club.

8- Les différentes communautés des Premières Nations ont développé leur propre forme de raquette selon leurs activités, la topographie du terrain et le type de neige où ils vivaient. Ainsi, on pouvait reconnaître la Nation d’un Autochtone ou la région d’où venait un Allochtone par la forme de ses raquettes.

formes de raquettes d'origine autochtone

Alors que les Montagnais et Naskapi (communautés autochtones au Nord-Ouest du Québec) avaient des raquettes larges permettant de faire marcher dans une plus grande profondeur de neige, les Algonquin avaient des raquettes plus étroites permettant de faire de plus longues distances sans se fatiguer comme la plupart étaient nomades.

9- Les gardes des parcs nationaux et les observateurs de la faune et la flore préfèrent utiliser encore la vieille bonne raquette en bois puisque celle-ci est plus silencieuse dans la neige. Bien qu’il soit assez difficile d’adopter une démarche de ninja avec ces engins cloués aux pieds, elles nous permettent d’être très silencieux.

10- Dans les années 1990, la création de raquettes plus modernes dont celles fabriquées à partir de l’aluminium a relancé la popularité de ce sport.

11- La compagnie Raquettes GV, de Wendake près de Québec, est le fournisseur de raquettes des Forces armées canadiennes, comme quoi la tradition et le savoir-faire c’est important ! Dans les années 1990, ce fut d’ailleurs la première entreprise spécialisée au monde à proposer trois types de raquettes (en bois, en aluminium et en composite) grâce à ses projets de recherche et développement débuter à la fin des années 1980.

12- Des modèles de raquettes sont conçus spécialement pour la femme, celle-ci n’ayant pas la même physionomie que l’homme. En plus d’être généralement plus légère et plus étroite, la grosseur, l’angle et l’emplacement des crampons sont différents.

13- L’utilisation de nouveaux matériaux comme l’aluminium et le polymère pour fabriquer les raquettes ont permis de réduire leur dimension de 50% sans pour autant perdre l’efficacité de flottaison. Ce matériel étant plus léger que le bois utilisé pour le contour de la raquette, celle-ci n’a plus besoin d’être aussi large pour assurer une flottaison.

14- Pratiquée avec des bâtons, la raquette permet un entraînement nécessitant le mouvement de 90% des muscles de notre corps.

15- La raquette occasionne une dépense calorique trois fois plus grande que la marche.

Ce qui est bien avec la raquette c’est qu’elle est très accessible. Elle est peu dispendieuse, les sentiers de raquette sont nombreux et l’activité peut être pratiquée selon différentes intensités donc accessible à tous les âges et toutes les conditions physiques. En montagne ou dans des terrains hors-pistes, elle peut devenir exigeante physiquement. Par contre, en sentiers sur un terrain plat, elle devient un sport plus doux. Bref, c’est une belle façon de profiter de l’hiver et de se tenir en forme. C’est une bonne chose que Val-d’Or dispose donc d’un si grand terrain de jeux pour pratiquer la raquette!

raquette sports d'hiver Abitibi-Témiscamingue Val-d'Or

La Forêt récréative de Val-d’Or, située à seulement quelques minutes du centre-ville propose plus de 40 km de sentiers de raquette.

15 faits intéressants sur la raquette