Close

Archive for category: Les festivals et évènements à Val-d’Or

Le Festival de contes et légendes en Abitibi-Témiscamingue lance sa programmation 2019

Le Festival de contes et légendes en Abitibi-Témiscamingue lance sa programmation 2019

Le Festival de contes et légendes en Abitibi-Témiscamingue annonçait sa programmation 2019 le 27 mars dernier. Cette 16e édition aura lieu du 4 au 9 juin 2019 et portera le thème « De l’Acadie à l’Abitibi ». Pour l’occasion, l’artiste peintre Norbert Lemire a créé une aquarelle. Celle-ci se retrouve dans l’affiche officielle du festival dont le graphisme a été fait par Pauline Henry.

La Programmation du Festival de contes et légendes en Abitibi-Témiscamingue

La 16e édition du Festival de contes et légendes en Abitibi-Témiscamingue se déroulera sur six jours et proposera de nombreuses activités variées tant pour les grands que pour les petits. Ces activités se dérouleront à Val-d’Or et dans plusieurs autres villes de l’Abitibi-Témiscamingue telles que Sainte-Germaine-de-Boulé, Amos, Malartic et Rouyn-Noranda. En effet, le jeudi 6 juin aura lieu une soirée de contes dans ces différentes villes. Des contes pour les enfants seront racontés le samedi 8 juin au Refuge Pageau à Amos ainsi que dans les bibliothèques de Val-d’Or, Amos et Rouyn-Noranda.

Les grandes activités qui ont fait la renommée du festival seront encore de la programmation cette année. Le Concours de la grande menterie, où les participants doivent trancher si l’histoire des conteurs est vraie ou fausse est prévue pour le mardi 4 juin 2019.

Le Ciné-conté, où des conteurs refont l’histoire d’un film qui joue en sourdine, aura lieu le mercredi 5 juin 2019.

Le jeudi 6 juin 2019 sera, quant à lui, réservé à la Soirée Slam & musique qui accueillera cette année Les Grands Hurleurs.

Le Souper gastronomique, où les conteurs racontent des histoires pendant que les participants dégustent un souper gastronomique, se déroulera le samedi 8 juin 2019. D’ailleurs, cet événement aura encore lieu à l’Hôtel Forestel cette année proposant un menu du talentueux chef Yves Moreau. « On le refait encore cette année au Forestel parce que l’année dernière c’était trop magnifique! C’est vraiment le gala du conte », a souligné la présidente du Festival de contes et légendes en Abitibi-Témiscamingue Nicole Garceau à propos du Souper gastronomique.

Puis, le Marathon du conte aura encore lieu cette année dans lequel 16 conteurs se relaient pendant 4 heures. Toutefois, un petit changement y a été apporté afin de mieux s’adapter aux festivaliers. Plutôt que d’avoir lieu le dimanche soir, il sera présenté sous forme de brunch le dimanche 9 juin 2019.

FCLAT-affiche2019_PaulineHenry_W

L’affiche de la 16e édition du Festival de contes et légendes en Abitibi-Témiscamingue ayant pour thème “De l’Abitibi à l’Acadie”, créée par Pauline Henry.

Les nouveautés

Malgré le fait que les organisateurs du Festival de contes et légendes en Abitibi-Témiscamingue nous préparent encore des surprises, deux nouveautés ont été annoncées pour la programmation 2019. Le vendredi 7 juin 2019, « En Voyage vers Kitcisakik » est proposé. Les participants auront la chance de partir dans la communauté autochtone de Kitcisakik (transport fourni) et de vivre un voyage conté, un souper et des contes autour du feu.

Un parcours ecclésiastique est aussi prévu à l’église Saint-Sauveur au cours duquel les participants pourront entendre des histoires de curé, de diable et de Bon Dieu! Les détails de cette activité restent à confirmer.

Festival de contes et légendes en Abitibi-Témiscamingue 2019

L’oeuvre de l’artiste Norbert Lemire créé pour l’édition 2019 du Festival de contes et légendes en Abitibi-Témiscamingue.

La programmation de l’Hiver en fête 2019 est annoncée

La programmation de l’Hiver en fête 2019 est annoncée

L’Hiver en fête tiendra sa 19e édition les 1er, 2 et 3 février 2019 à la Cité de l’Or à Val-d’Or. Proposant les activités familiales telles que la pêche sur glace et le traîneau à chiens qui en font sa renommée, l’événement a aussi planifié de nombreuses nouveautés cette année.

La programmation de l’hiver en fête 2019

Hiver en fête programmation

L’entreprise Husky Aventure Harricana offre des tours de traîneau à chiens aux festivaliers pour seulement 1$.

Photo | D’Ju Photographe amateur

En plus des feux d’artifice débutant à 19h30 et du cinéma en plein air à 19h45, la programmation du vendredi soir 1er février propose les spectacles d’Andréanne Veillet Lévesque et Steven Frappier en deux parties et Node.

Les samedi 2 février et dimanche 3 février 2019 proposera une panoplie d’activités pour toute la famille de 11h30 à 16h telles que des tours de calèches, du traîneau à chiens, du Euro-Bungee, des jeux gonflables, de la pêche à la truite et de la glissade. Des spectacles musicaux, un Conte et brioches Rotary présentant une adaptation théâtrale pour tous de La chasse-galerie ainsi que de la danse en ligne font aussi partie de la programmation. De plus, pour une troisième année consécutive, le Festival d’humour de l’Abitibi-Témiscamingue participe aux festivités en proposant un spectacle d’humour avec Charles Beauchesne, Jérémie Larouche et Jessy Sheehy, récipiendaire du prix du public de la 13e édition du Concours de la relève.

Pour réchauffer les festivaliers tout au long de cette fin de semaine, un bar à chocolat chaud et saucisses et guimauves sur le feu sont prévus.

La programmation complète est disponible sur le site internet de l’Hiver en fête, en cliquant ici.

Les nouveautés

Cette année, le comité organisateur était très fier d’annoncer une nouvelle activité qui devrait être grandement appréciée par les adolescents et les adultes; un jeu d’évasion. En effet, l’entreprise Évasion A-T sera de la partie de 11h30 à 16h le samedi et le dimanche pour faire vivre une expérience de jeu d’évasion immersif pour seulement 3$ par personne!

Un tournoi de hockey bottine amical est aussi prévu au calendrier de la fin de semaine avec une bourse en argent pour l’équipe championne et de nombreux tirages parmi les participants. Les équipes doivent s’inscrire au plus tard le dimanche 27 janvier au chalet d’accueil de la Forêt récréative. Parmi les règles du tournoi, une fille doit toujours être en jeu dans chaque équipe. Tous les règlements et détails du tournoi sont disponibles en ligne sur le site web de l’Hiver en fête dans la section « Hockey Bottine », en cliquant ici.

L’Hiver en fête sera ponctué d’une troisième nouveauté, soit l’essai de VPS (vélo à pneus surdimensionnés) ou fat bike. Ce type de vélo est d’ailleurs maintenant en location à la Forêt récréative de Val-d’Or.

Le prix de l’entrée et des activités

Alors que l’entrée du vendredi soir est gratuite, il en coûte 2$ pour les personnes de 5 ans et plus pour entrer sur le site.

Quelques activités sont aussi payantes par la suite, allant de 1$ à 3$

Le spectacle d’humour organisé en collaboration avec le Festival d’humour de l’Abitibi-Témiscamingue est au coût de 2$.

Les spectacles de Noël à Val-d’Or et les environs en 2018

Les spectacles de Noël à Val-d’Or et les environs en 2018

Spectacles de Noël à Val-d’Or

Spectacle Sons et lumières Vente d’artisanat
220, rue de l’Étang, Val-d’Or secteur Dubuisson
1er décembre au 10 janvier, 17h à 22h

Spectacle bénéfice de Noël avec le Groupe Tocadéo
Théâtre Télébec – 125, rue Self, Val-d’Or
17 décembre, 19h30
*au profit de la Maison de la Source Gabriel au coût de 60$

Concert de Noël de Marc Frédéric Indorf 
Aux grandes orgues de l’église Saint-Sauveur – 533, 3e Avenue, Val-d’Or
23 décembre, 19h
*Dons libre à la sortie

Spectacles de Noël dans Amos-Harricana

Sons et lumières CCYM
201, chemin de la Baie, La Motte
1er décembre au 6 janvier, 17h à 22h

Photo de couverture | Erin Walker sur Unsplash

Une deuxième édition pour les Rendez-vous de la photographie de Val-d’Or – VD’CLIC

Une deuxième édition pour les Rendez-vous de la photographie de Val-d’Or – VD’CLIC

Pour une seconde année, la Ville de Val-d’Or, le Centre d’exposition de Val-d’Or, la Chambre de commerce de Val-d’Or et Tourisme Val-d’Or s’allient afin d’offrir une programmation riche dans le cadre des Rendez-vous de la photographie de Val-d’Or – VD’CLIC. Cette deuxième édition de VD’CLIC propose à travers le regard des photographes, des entreprises et des citoyens de Val-d’Or la découverte d’une multitude d’horizons, tant naturels qu’urbains, de territoires d’ici et d’ailleurs.

Tout le mois de novembre, les gens pourront admirer de nombreuses expositions photographiques gratuitement dans 8 lieux différents de Val-d’Or. De plus, Tourisme Val-d’Or propose une série de billets de blogue afin de présenter l’histoire des photos de sa collection de cartes postales ainsi que les photographes qui les ont prises. Des ateliers de photographies seront aussi donnés à prix modique, et ce à plusieurs types de clientèle : adolescents, intermédiaires et professionnels. Au total, ce sont 14 événements réunissant une quarantaine de photographes professionnels, semi-professionnels et amateurs qui sont présentés.

La programmation des Rendez-vous de la photographie de Val-d’Or – VD’CLIC 2018

Expositions

5à7 d’ouverture

Vendredi, 2 novembre 2018, au Complexe culturel Marcel-Monette (600, 7e Rue)

Avec Pixel Cobra par Marc-Olivier Thibault – enregistrement en direct d’un épisode de celle baladodiffusion consacrée à la photographie avec, comme invités, les artistes participants à la 2e édition de VD’CLIC.

Marc-Olivier Thibault est un photographe et journaliste. À la fin de l’année 2017, il développe l’idée d’une baladodiffusion sur la photographie, un podcast d’entrevue avec des photographes et des gens qui travaillent dans le monde de l’image. Quelques mois plus tard, l’émission se retrouve dans les podcasts les plus écoutés sur la plateforme ITunes (arts visuels). Parmi les invités passés à Pixel Cobra on compte Mathieu Dupuis, Shayne Laverdière, Dariane Sanchez, Samian et Bernard Brault pour ne nommer que ceux-là.

« C’est un immense plaisir que d’avoir été invité pour animer la soirée d’ouverture des Rendez-vous de la photographie de Val-d’Or. Ce sera la première fois que Pixel Cobra va enregistrer un épisode du podcast devant public. » – Marc-Olivier Thibeault

VDCLIC_Abitibi360_NadagamFilms

Photo | Interface, Nadagam Films, 2017

Abitibi360 – Territoires et identités
Par Serge Bordeleau et Cédric Corbeil
Au Centre d’exposition de Val-d’Or (600, 7e Rue)

Le Centre d’exposition de Val-d’Or présente Abitibi360 – Territoires et identités, un documentaire en réalité virtuelle accompagné de photographies explorant les liens culturels et identitaires avec le territoire abitibien. Une production de Nadagam Films.

Programmation 2018 VD'CLIC Les Rendez-vous de la photographie de Val-d'Or Surexposition II

Photo | Cabine de projection du cinéma de Pascalis, Marc Boutin, 2013

Surexposition II
Par Marc Boutin, Paul Brindamour, Sylvie Crépeault, Jacques Fortier, Jarmila Guivarch, Geneviève Lagrois, Marie-Claude Robert, Jean Robitaille, Fernand St-Georges, Maggie Terlecki
Exposition extérieure, le long de la piste cyclable

Surexposition II regroupe un collectif de 10 photographes de Val-d’Or et de la région dont les œuvres abordent le thème du territoire. Produite en collaboration avec le Centre d’exposition de Val-d’Or et la Ville de Val-d’Or, l’exposition extérieure se déploie en parcours déambulatoire le long de la piste cyclable du Sentier J.P. Roland Fortin, le Complexe culturel Marcel-Monette et le boulevard Jean-Jacques Cossette.

Programmation 2018 VD'CLIC Les Rendez-vous de la photographie de Val-d'Or

Photo | René Lacasse

Photoclub Val-d’Or
Hall du Complexe culturel Marcel-Monette (600, 7e Rue)

Exposition collective de Tommy Bélanger, Julie Bernier, Claude Domingue, Daniel Dubé, Johanne Gagné, René Lacasse, Chanel Létourneau, Raphaël Paquin, Gilbert Roland, Izrael Tanguay, Romain Thibeault et Lucie Turbide.

Programmation 2018 VD'CLIC Les Rendez-vous de la photographie de Val-d'Or Exposition de Sylvie Crépeault

Photo | Sylvie Crépeault

Exposition de Sylvie Crépeault
Salle Les Insolents du Complexe culturel Marcel-Monette (600, 7e Rue)

Les photographies de l’artiste Sylvie Crépeault proposent des mises en scène improbables de personnages singuliers et d’une grande sensibilité. Par la théâtralisation, ils deviennent des corps, des formes et des contenus de communication prétextes d’histoires à conter.

Programmation 2018 VD'CLIC Les Rendez-vous de la photographie de Val-d'Or Plier l'histoire

Photo | Nathalie Faucher

Plier l’histoire par Nathalie Faucher
Sandwicherie (725, 3e Avenue)

Une ville devient réalité dans l’espace et le relief, se construit à travers le travail, la répétition de mouvements et une certaine dose d’audace à aller au-delà des conventions. Inspirée de l’histoire, Nathalie a revisité des photographies tirées de la collection de la Société d’histoire et de généalogie de Val-d’Or avec l’origami et autres techniques de pliages résultant des tableaux témoins d’une rencontre improbable entre l’histoire et les arts du papier.

Concours de photos Zone Image Val-d'Or

Photo | Miguel S. Barrette, concours 2017

Concours de photographies Zone Image

Exposition de 10 photos sélectionnées lors du concours 2018 organisé par la Ville de Val-d’Or en collaboration avec Tourisme Val-d’Or et Zone Image Val-d’Or.

Programmation 2018 VD'CLIC Les Rendez-vous de la photographie de Val-d'Or Ici et plus loin encore

Photo | Agnico-Eagle, Bimal Ramdoyal

Ici et plus loin encore
Carrefour du Nord-Ouest (1801, 3e Avenue)

Regard vers l’expertise et le talent des gens d’ici, sans frontières, sans limites. À travers cette exposition, la Chambre de commerce de Val-d’Or, en collaboration avec 48e Nord International, vous invite à découvrir des entreprises d’ici qui rayonnent hors de notre région.

Programmation 2018 VD'CLIC Les Rendez-vous de la photographie de Val-d'Or Arts créatifs

Photo | Christian Leduc

Arts créatifs
Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, campus de Val-d’Or (675, 1re Avenue)

Le Carrefour Jeunesse-Emploi d’Abitibi-Est a rassemblé un groupe de participants autour d’un atelier de création de collage avec le photographe Christian Leduc qui permettra de faire vivre les bénéfices de l’expression artistique.

Formations et ateliers

Atelier pratique sur la photographie / démarche et création avec Jean Martin
11 novembre 2018
Studio 694 (694, 3e Avenue)
Présenté par le Conseil de la culture de l’Abitibi-Témiscamingue, s’adresse aux professionnels

L’atelier permettra d’explorer les mécanismes de création et d’améliorer sa compréhension du cycle conceptuel. Par du contenu théorique, des échanges et des exercices pratiques, les participants pourront améliorer leur compréhension de ce qu’ils photographient.

Détails et inscription sur ccat.qc.ca

 

Photographie intermédiaire
Les 15 et 17 novembre 2018
Studio 694 (694, 3e Avenue)
Par Marie-Claude Robert et Geneviève Lagrois

Approfondissement de la technique et du développement de la créativité s’adresse aux personnes ayant déjà suivi le cours Photographie débutant. Coût : 80$

Détails et inscription sur http://www.culturelvd.ca/activite/40482

 

Photographie pour adolescents
23 novembre 2018
Studio 694 (694, 3e Avenue)
Par Marie-Claude Robert et Geneviève Lagrois

On profite d’un congé pédagogique pour offrir une initiation à la photographie avec appareil Reflex à la clientèle adolescente. Coût : 40$

Détails et inscription sur http://www.culturelvd.ca/activite/39442

 

Conférence sur le drone

Conférence sur le drone présentée aux élèves de secondaire 1 et 2 de la polyvalente Le Carrefour par Adama Productions.

À lire

Blogue – Entrevues avec des photographes par Tourisme Val-d’Or
Tourismevaldor.com

Lorsqu’un photographe capture une image, c’est sa vision d’un moment qu’il offre. Parfois, on y voit l’amour d’un territoire, la beauté d’un moment présent ou encore l’histoire d’un lieu. Chaque photo a son histoire. Laissez les photographes vous la raconter.

Le thème des Rendez-vous de la photographie de Val-d’Or – VD’CLIC 2018

TERRITOIRE [TERITWAR] N. M.

Un mot à plusieurs sens dont est celui d’une relation forte entre les êtres vivants tant animal, végétal qu’humain et un espace souvent vaste aux limites parfois floues. Dans le contexte de mondialisation, la valorisation du territoire auquel on s’identifie, privilégie la photographie comme un moyen d’expression révélant sa beauté, son immensité et sa diversité.

Photo de couverture | Nadagam Films, tiré d’Abitibi360

Une semaine des personnes aînées – programmation 2018

Une semaine des personnes aînées – programmation 2018

Du 22 au 28 octobre prochain aura lieu la première édition de la Semaine des personnes aînées sous le thème « Luttes, espoirs et victoires ». Pour l’occasion, une foule d’activités variées sont offertes à tous et ce, gratuitement. Ce nouvel événement a pour but de réfléchir sur l’apport et l’implication des personnes aînées dans notre société, de faire valoir le patrimoine bâti, de présenter certains services ou activités et de réunir les personnes aînées dans un esprit ludique.

La programmation

Pour une première édition, les participants ne seront pas en reste puisque les activités proposées sont nombreuses et très variés. Alors que des ateliers, des tables rondes et des conférences sont prévues afin d’informer et de réfléchir, des activités plus sportives sont aussi au programme afin de faire bouger les gens et leur faire découvrir les infrastructures à Val-d’Or. La culture sera aussi au programme proposant par exemple un hommage à Gilles Vigneault et un tour de ville sur le patrimoine bâti et humain.

Lundi 22 octobre 2018

Entraînement à la Forêt récréative – 10h – 179, chemin de l’aéroport
Entraînement extérieur ou intérieur avec équipement. Visite des installations et présentation des services offerts.

Table ronde – 14h à 16h – Complexe culturel Marcel-Monette, salle Les Insolents, 600 7e Rue
Thèmes : Luttes, espoirs et victoires

Mardi 23 octobre 2018

Centre de bénévolat – 10h à 11h30 – 300 chemin de la gare
Visite guidée et explication des services. Réservez votre place auprès de Karine Fréchette au 819 825-0154 poste 23

Résidence funéraire de l’A-T – 14h – 1746, 3e Avenue
Présentation du procédé d’aquamation et des arrangements funéraires préalables par Patrick Blais, directeur général

Mercredi 24 octobre 2018

Déjeuner-conférence « L’aide médicale à mourir » – 9h30 à 12h – 1072, 2e Avenue
Présentation légale et témoignages. Invitées : Marianne Bourget Gagnon et Suzane Filion

Programme « P.I.E.D. » – 13h à 14h – 1300 chemin Sullivan
Autogestion des soins : présentation et démonstration des programmes.

Géniesages – 14h à 15h – 1300, chemin Sullivan
Jeu-questionnaire de culture générale, venez participer et partager votre savoir.

Hommage à Vigneault – 19h30 – Salle Félix-Leclerc, 600, 7e Rue
Venez fêter les 90 ans de Gilles Vigneault avec Daniel Saint-Germain, Jacques Aubé et Valéry Saint-Germain. – GRATUIT – Billets disponibles à la bibliothèque de Val-d’Or ou en ligne sur ticketacces.net

Jeudi 25 octobre 2018

Caravane du service d’entraide familiale – toute la journée
Visite des résidences de personnes aînées. 10h : Le Boréal. 13h30 : Le domaine des pionniers

Chorale et chansons – 13h30 à 15h – 111, rue Sylvestre
Chorale « Les voix du cœur ». Madeleine Boudreay, chansons françaises à la résidence Le Boréal

Film «  Le viel âge et le rire » – 15h30 à 17h – Cinéma Capitol, 143, avenue Perrault
Selon Fernand Dansereau, réalisateur « C’est le rire du vieillard qui exprime la plus grande sagesse ».

Vendredi 26 octobre 2018

Yoga sur chaise – 10h30 à 11h30 – 1301, rue Delorimier
Venez découvrir les bienfaits du yoga avec Audrey Dufour, professeure de yoga. Réservez votre place au 819 825-8280 poste 6 avant le 24 octobre, 16h.

Match d’impro – 13h30 à 15h30 – 1301, rue Delorimier
Improvisation présentée par le groupe de personnes aînées. Venez voir ou participer en grand nombre.

Samedi 27 octobre 2018

Visite du patrimoine bâti – 10h30 – Complexe culturel Marcel-Monette,  600, 7e Rue

Tourisme Val-d’Or vous fait découvrir la ville; son histoire, sa culture, son économie, son patrimoine et plus encore. Circuit autobus. Départ au Complexe culturel Marcel-Monette

Conférence avec Bruno Bégin – 13h30 – 675, 1re Avenue

« Créez l’effet VR » et passez en mode Vitalité Retraite. Présentée à la salle la SUM de l’UQAT. Billets gratuits auprès de Karmen Ayotte au 819 355-5050.

L’importance des aînés

Lors de la conférence de presse annonçant cette première Semaine des personnes aînées, le comité organisateur a donné de nombreuses statistiques démontrant l’apport des aînés dans notre communauté. « Selon les données de Statistique Canada 2016, 9 065 personnes sont âgées de 65 ans et plus dans la MRC de La Vallée-de-l’Or. Près d’une personne sur quatre de cette catégorie consacre de son temps pour faire du bénévolat. En moyenne, les personnes âgées de 65 ans ou plus ont consacré environ 190 heures annuellement à des activités bénévoles, ce qui est de loin le nombre le plus élevé observé pour un groupe d’âge », peut-on lire dans le communiqué de presse.

Le Festival de musique Trad de Val-d’Or lance sa première programmation

Le Festival de musique Trad de Val-d’Or lance sa première programmation

Du 1er au 3 novembre 2018, tu vas pouvoir swiger ta compagnie, changer de côté si tu t’es trompé et t’éclater lors de la première édition du Festival de musique Trad de Val-d’Or. Le 11 septembre dernier, le comité organisateur présentait 3 jours de programmation pendant lesquels amateurs, semi-professionnels et professionnels y trouveront leur compte.

La programmation

Alors que le jeudi aura une saveur plus locale, le vendredi propose trois grands spectacles avec des sommités de la musique traditionnelle québécoise. Le samedi quant à lui est une journée principalement d’ateliers. De plus, toutes les journées de festivités se termineront par une soirée d’improvisation musicale (jam). La présidente du comité organisateur, Mme Karine Roberge, a souligné que ces soirées étant ouvertes à tous, peu importe leur connaissance de ce type de musique. Les gens sont invités à venir danser, jouer de la musique, taper du pied, jouer de la cuillère ou tout simplement découvrir ce pan de la culture québécoise. Il est d’ailleurs possible d’y apporter ces chansons à répondre. En plus de quelques prestations dans différents restaurants, les spectacles auront lieu dans la cafeteria de la polyvalente Le Carrefour. La salle sera aménagée en style cabaret à l’occasion afin de permettre aux festivaliers de reposer leurs pieds un bref instant avant de se remettre à danser!

Jeudi 1er novembre – Saveur locale

Tousk, un groupe dont les membres sont originaires de l’Abitibi-Témiscamingue, et Les Fous de Vassan animeront la soirée du jeudi soir. Les élèves de la polyvalente Le Carrefour pourront aussi profiter du festival puisqu’un spectacle du groupe Réveillons! est prévu pour eux sur l’heure du diner à la cafeteria.

Les Fous de Vassan

Vendredi 2 novembre – La grosse soirée

Les spectacles qui auront lieu le vendredi soir sont ceux de grandes sommités de la musique québécoise traditionnelle. Les festivaliers pourront danser sous le rythme de Lépine/Branchaud présentant leur spectacle Habillés en propre, É.T.É et Réveillons!. De plus, de courtes performances musicales auront lieu de 12h à 12h30 à la Microbrasserie Le Prospecteur, au Restaurant St-Hubert et au Balthazar Café.

Le Trio É.T.É

Samedi 3 novembre – Ateliers

Plusieurs ateliers auront lieu le samedi : violon, violoncelle, guitare, chant traditionnel, gigue et danse familiale. Alors que certains ateliers sont réservés à ceux qui ont déjà un peu d’expérience tels que les ateliers de violon, violoncelle et guitare, d’autres sont ouverts à tous comme le chant traditionnel, la gigue et la danse familiale.

Un café-rencontre aura aussi lieu le samedi avec les musiciens du festival. C’est l’occasion d’en apprendre plus sur l’univers de la musique traditionnelle, leur expérience, leur inspiration et leur passion!

Où acheter les billets

Les billets sont en vente en ligne en cliquant ici. Les festivaliers peuvent aussi les acheter à la Clinique de physiothérapie de Val-d’Or et au Marché public de la Vallée-de-l’Or les dimanches 30 septembre et 14 octobre. Le groupe valdorien Racine Carrée sera d’ailleurs à ces marchés publics afin de donner un avant-goût du festival.

Le Festival de musique Trad de Val-d’Or souhaite faire découvrir ou redécouvrir la musique traditionnelle québécoise, rassembler les gens et les faire danser et chanter. Comme a dit la présidente du comité, « c’est comme un gros party de famille, mais à plus grande échelle » ! Ça serait dommage de manquer ça non? Pour tous les détails de la programmation et sur le festival, clique ici.

Journées de la culture 2018

Journées de la culture 2018

Sous le thème du patrimoine culturel, les Journées de la culture 2018 auront lieu du 28 au 30 septembre. Durant trois jours, près de 10 activités seront offertes gratuitement à tous favorisant un plus grand accès aux arts et à la culture. L’histoire et le patrimoine, l’architecture, la musique, la littérature, la photographie et l’art numérique seront autant de formes d’art qui seront explorées durant les 22e Journées de la culture.

Programmation de Val-d’Or des Journées de la culture 2018

Vendredi, 28 septembre 2017

12 h à 13 h – Conservatoire de musique de Val-d’Or

Midi-musique : Concert de répertoire et d’instruments variés. Apportez votre lunch ou dînez sur place.

 

17 h – Centre d’exposition de Val-d’Or

Vernissage pour les 6 à 10 ans et leur famille de « Marcher dans le ciel » : une exposition toute en poésie et en illustrations de Sonia Cotten et Annie Boulanger. Bouchées offertes sur place.

 

19 h – Cinéma Capitol

Projection du documentaire « Ceux qui viendront, l’entendront » de Simon Plouffe, une rencontre singulière avec des locuteurs de langues autochtones et inuit du Québec. La représentation sera suivie d’une discussion en présence du réalisateur. Gratuit pour les membres du Ciné-Club.
Tirage le 25 septembre de 10 paires de billets gratuites pour tous: participez en écrivant à
genevieve.beland@ville.valdor.qc.ca

Samedi, 29 septembre 2018

10 h à 15 h – Cité de l’Or

Visites gratuites des expositions « De l’or plein les veines » et « Chez nous à Bourlamaque »

 

10 h 30 – Parc Albert-Dumais

Spectacle familial avec les Cariblues (Mélanie Roy et Ekaterina Mikhaylova-Tremblay) : Les Cariblues vous invitent à faire la fête avec eux! Venez entendre des drôles d’histoires, danser le boogie woogie et chanter des mots foufous… Plaisir garanti!

 

13 h à 14 h 15 – Centre d’exposition de Val-d’Or

Conférence sur l’art public par M. Jean Julio Paquin, historien de l’art et sociologue. Il est rédacteur en art public au magazine d’architecture et d’urbanisme FORMES. Café et brioches offerts.

 

13 h à 16 h – Portes ouvertures : Centre de musique et de danse de Val-d’Or


Prestations musicales et dansées : venez rencontrer et découvrir le talent de ses professeur-es passionné-es. Un goûter sera offert.

murale parc albert dumais jacques baril

Situé au centre-ville sur la 3e Avenue, le parc Albert-Dumais est un parc urbain possédant une scène et des bancs.

Dimanche, 30 septembre 2018

10 h à 15 h – Cité de l’Or

Visites gratuites des expositions « De l’or plein les veines » et « Chez nous à Bourlamaque »

 

11 h 30 – Marché public de la Vallée-de-l’Or


Le FRIMAT présente une prestation musicale du groupe Les Messieux

 

13 h 30 à 16 h 30 – Centre d’exposition de Val-d’Or

Création en direct de Johanne Vallée (performance), Méounne (Caroline Blouin, peinture) et Judy Dimentberg (peinture). Le thème « Les mots à l’honneur » inspirera les trois artistes. Un goûter sera servi.

 

14 h à 14 h 30 – Bibliothèque de Val-d’Or

Story time for the whole family with Richard Humphrey.

 

19 h – Cinéma Capitol

Projection gratuite du film « Gauguin – Voyage de Tahiti » présenté par le Ciné-Club Promovues. Drame biographique de Édouard Deluc avec Vincent Cassel qui relate la relation du peintre Paul Gaugin avec une jeune Tahitienne qui deviendra le sujet de ses plus grandes toiles.

___

De plus, quatre écoles primaires de Val-d’Or participeront au projet « Une chanson à l’école » et une école secondaire prendra part au défi « J’aime les mots » proposés par Culture pour tous.

La fin des Journées de la culture marquera également la fin de notre grand sondage citoyen lié au renouvellement de la politique culturelle de la Ville. Les gens peuvent toujours le remplir pour courir la chance de se mériter 250 $ en carte de crédit préparer.

 

Source : Sylviane Mailhot, Ville de Val-d’Or

Pour plus information, contacter

Geneviève Béland
Animatrice culturelle
Ville de Val-d’Or
genevieve.beland@ville.valdor.qc.ca
819-825-3060 poste 4232

De l'or plein les veines exposition permanente Cité de l'or Val-d'Or

Située dans le bâtiment principal (la sécherie), l’exposition “De l’or plein les veines” évoque l’histoire des travailleurs miniers de 1920 à aujourd’hui et expose le rôle important qu’a joué la mine Lamaque aux plans, économique, social et culturel.

mining industry visits valdor abitibi

L’exposition interactive « Chez nous à Bourlamaque », de la Maison historique du Village minier de Bourlamaque, au 123 avenue Perrault, vous fera découvrir le mode de vie des familles d’antan sous différentes thématiques.

Anecdotes croustillantes sur le Tour de l’Abitibi – Partie 2

Anecdotes croustillantes sur le Tour de l’Abitibi – Partie 2

Du 16 au 22 juillet se déroule la cinquantième édition du Tour de l’Abitibi à Val-d’Or. La semaine dernière, on a recueilli pour l’occasion plein d’anecdotes croustillantes racontées par des gens qui se sont impliqués dans le Tour. Tu peux d’ailleurs les lire ici : Anecdotes croustillantes sur le Tour de l’Abitibi – Partie 1.  On en voulait encore plus, alors voici la partie 2!

Des années légendaires

Léandre Normand fondateur Tour Abitibi

Léandre Normand, le fondateur du Tour de l’Abitibi.

Pour la deuxième partie de cet article, j’ai pu communiquer avec Léandre Normand, le fondateur du Tour de l’Abitibi. Tu peux t’en douter, il ne manquait pas d’anecdotes à me raconter. Il s’en est passé des moments marquants pendant les cinquante années d’existence du Tour! Il me racontait entre autres qu’en 2014, le titre de meilleur champion aux points a failli être donné au mauvais coureur. Chaque année, Léandre fait sa propre compilation des résultats du Tour de l’Abitibi et cette fois-là, son résultat ne correspondait pas avec celui des commissaires. Selon lui, c’était un autre coureur qui se méritait le titre avec seulement une seconde d’avance. Alors que la remise des maillots était sur le point de se faire, il est allé avertir les juges. Une autre vérification a été faite, et les commissaires lui ont finalement donné raison!

Léandre me parlait aussi de certaines éditions qui ont marqué l’histoire du Tour de l’Abitibi. Par exemple, c’est en 1977 qu’a eu lieu la première participation d’une cycliste féminine. À l’époque, Carole Vanier faisait partie d’une équipe masculine québécoise. Quelques années plus tard, en 1980, ce fut la première fois qu’une femme occupa la fonction de commissaire en chef. Puis, ce n’est qu’en 1990 que la première équipe entièrement féminine participa au Tour de l’Abitibi.

Il faut aussi savoir que l’événement a un grand impact au niveau international. C’est même la plus importante course par étapes au monde dans la catégorie Junior. Depuis ses tout débuts, ce sont 45 pays qui y ont participé. En 1981, ce fut la première fois qu’une équipe européenne participa au Tour de l’Abitibi. Comme me disait Léandre, les européens « ont tout balayé » cette année-là.

Équipe féminine tour de l'abitibi

L’une des premières équipes féminines à avoir participé au Tour de l’Abitibi.

équipe France tour de l'abitibi

L’un des cyclistes de l’équipe de France en 1981. C’est la première équipe européenne à avoir participé au Tour de l’Abitibi.

Des courses hors du commun

Lorsqu’on parle du Tour de l’Abitibi, on ne peut pas passer à côté de Marc Lemay, qui a été coureur pendant trois années consécutives ainsi que directeur technique pendant cinq ans. Lui aussi avait donc beaucoup de choses à me raconter.

Il m’a d’abord parlé de la course des serveurs, qui a eu lieu il y a quelques années de cela. Comme son nom l’indique, les participants de cette activité étaient des serveurs qui devaient se rendre d’un point à un autre avec un cabaret sur lequel ils transportaient des bières. L’objectif était de ne pas en échapper par terre. Le trajet se faisait au même endroit où les cyclistes devaient passer peu de temps après. Le seul problème : les bières étaient dans des bouteilles de verre. Lorsque quelqu’un en échappait, le verre se cassait et ce n’était pas facile à ramasser. Tu peux imaginer la suite… Quand les coureurs arrivaient à toute vitesse, plusieurs d’entre eux faisaient des crevaisons. On peut supposer que les organisateurs de la course des serveurs ont regretté le choix des bouteilles en verre!

Marc m’a aussi parlé d’une ancienne étape qui faisait anciennement partie du Tour de l’Abitibi, le trajet La Sarre – Amos. Sur cette route, les cyclistes croisaient plusieurs voies ferrées, dont une qui était en diagonale. C’était l’un des endroits où il y avait le plus de chutes. La décision de recouvrir la voie ferrée d’un tapis a donc été prise, pour la sécurité des coureurs. Toutefois, le tapis a été oublié sur le chemin de fer après la course… Lorsqu’un train est ensuite passé par là, il a dû réagir rapidement pour freiner à temps! Heureusement, il a réussi à s’arrêter et aucun déraillement n’a eu lieu. Ce fut tout de même la dernière fois qu’un tapis fut placé sur une voie ferrée pendant une course.

Marc Lemay tour de l'abitibi

Marc Lemay, du temps où il était cycliste au Tour de l’Abitibi.

course des serveurs tour de l'abitibi

Une participante à la course des serveurs.

course tour de l'abitibi chemin de fer

Des cyclistes passant sur un chemin de fer lors d’une course.

Crédits photos | Société d’histoire d’Amos – Fonds Tour de l’Abitibi

Visiter de beaux jardins à Val-d’Or et ses environs

Visiter de beaux jardins à Val-d’Or et ses environs

Pour la 10e année consécutive, le groupe Embellir Val-d’Or vous offre la chance de venir visiter gratuitement de beaux jardins à Val-d’Or et ses environs. Venez voir des petits coins de paradis aménagés dans les cours privées de nos Valdoriens adeptes de jardinage !

Prendre note qu’en cas d’averses les activités seront annulées. Si le temps gris ou la pluie est légère, apportez vos parapluies !

La passion est au rendez-vous

C.Rivard

Christine Rivard
51, Rue Fréchette

Passion, déco et fleurs sont au rendez-vous. Vous découvrirez l’art d’aménager un petit espace et d’en faire un paradis!

29 juillet, 5 et 12 août 2018 entre 13h et 16h30
Réservation recommandée : 819-824-6489

Le jardin des découvertes

Émilienne Hardy
97, Sentier des fougères

Dans un décor naturel en bordure d’un lac, découvrez ce magnifique jardin champêtre. Une passion pour les fleurs à vous ravir les yeux !

29 juillet, 5 et 12 août 2018 entre 13h et 16h30
Réservation recommandée : 819-824-5559

E.Hardy

Un jardin zen

L.Audet

Lorraine Audet
140, chemin Val-du-Repos

Décor enchanteur où se marient repos, tranquillité et plénitude.

29 juillet et 5 août 2018 entre 13h et 16h30
Réservation recommandée : 819-856-3121

Fleur, fleur quand tu nous tiens !

Solange Couture
1873, rue des Pins

Venez voir la dame aux fleurs ! Vous serez éblouis par une nature épanouie et une profusion de couleurs.

29 juillet, 5 et 12 août 2018 entre 13h et 16h30
Réservation recommandée : 819-874-3002

S.Couture
Anecdotes croustillantes sur le Tour de l’Abitibi – Partie 1

Anecdotes croustillantes sur le Tour de l’Abitibi – Partie 1

Du 16 au 22 juillet 2018 se déroulera la cinquantième édition du Tour de l’Abitibi, et c’est Val-d’Or qui en est la ville hôtesse. Pour l’occasion, on a voulu en savoir un peu plus sur l’envers du décor : trois personnes impliquées dans le Tour de l’Abitibi m’ont raconté des anecdotes ou encore des moments marquants qu’ils ont vécus au cours des éditions passées. Prépare-toi, tu ne manqueras pas d’être surpris!

L’équipe médicale, adeptes d’adrénaline et joueurs de tours

Équipe médicale Tour de l'Abitibi

L’équipe médicale du Tour de l’Abitibi. Marie-Ève est la deuxième personne en partant de la gauche.

À la recherche d’anecdotes, j’ai d’abord discuté avec Marie-Ève Dionne. Elle est infirmière dans l’équipe médicale du Tour de l’Abitibi depuis quelques années.

On ne s’en doute pas, être dans cette équipe là, ça veut souvent dire être sur l’adrénaline. Et quand il est question d’adrénaline, on pourrait prendre en exemple chacun des accidents pris en charge par l’équipe au fil des années. Il paraîtrait qu’un cycliste en pleine course est déjà rentré dans une fenêtre de pare-brise… Plus de cent points de suture dans le visage s’en sont suivi. Marie-Ève m’expliquait aussi que puisqu’elle doit toujours être prête à intervenir, la voiture de l’équipe médicale se tient toujours près du peloton de cyclistes. Après qu’un accident se soit produit, l’auto doit réussir à retourner se positionner derrière le peloton. Tu parles d’adrénaline!

L’équipe médicale a aussi sa petite tradition : la « Course Kentucky ». À chaque course de Preissac à Val-d’Or, les membres de l’équipe s’arrêtent au PFK avant de se rendre à Preissac. Arrivés à destination, ils s’installent sur une civière comme ils le feraient sur une table pour déguster leur festin. C’est reconnu, le poulet Kentucky est au menu à chaque course Preissac – Val-d’Or, et l’équipe médicale fait toujours des jaloux!

Marie-Ève s’est aussi tout de suite mise à rire en me racontant les tours que son équipe avait l’habitude de jouer à l’ancien président du Tour de l’Abitibi. Après avoir donné le coup de départ, celui-ci devait se dépêcher à rejoindre la voiture du président, qu’il conduit à la suite des cyclistes. Histoire de lui compliquer la tâche, l’équipe a déjà mis de l’eau sur le siège conducteur. Pas le choix, le président devait continuer sa route avec les deux fesses mouillées!

Des années marquantes pour le Tour de l’Abitibi

Directeur technique du Tour de l’Abitibi depuis de nombreuses années, Bruno Gauthier ne manquait pas d’histoires surprenantes à me raconter. L’une des éditions qui l’a le plus marqué est celle de 2008, qu’il appelle « l’année marathon ».

Il y a dix ans, la décision de faire du Tour de l’Abitibi l’une des étapes de la Coupe des Nations a été prise avec l’Union Cycliste Internationale (UCI). Cela ne pouvait malheureusement pas permettre aux équipes régionales de participer, comme l’équipe du Québec ou celle d’IAMGOLD.  On ne voulait pas les mettre de côté, car le Tour de l’Abitibi représente depuis toujours une belle opportunité pour ces équipes. L’événement s’est donc fait en deux parties : la Coupe des Nations a eu lieu, sans les équipes régionales, puis le Tour de l’Abitibi s’est produit dans sa formule habituelle. Les courses se sont étirées sur dix jours! Un gros défi pour Bruno, qui en était à sa première année comme directeur technique.

Par ailleurs, puisqu’il s’occupe entres autres de la préparation des courses et des tracés, Bruno travaille beaucoup avec les équipes. Il a donc plusieurs instructions à leur donner, mais comme il l’a appris, la communication n’est pas toujours facile.

En 2007, l’une des étapes du Tour consistait à une course contre la montre individuel avec un départ dans les galeries souterraines de l’Ancienne-mine-Lamaque à la Cité de l’Or. Oui, oui, sous terre! Toutes les équipes étaient bien occupées à s’assurer que leurs vélos allaient être descendus au bon endroit… sauf une. Alors que tout le monde s’était mis à la tâche, les membres de l’équipe de l’Ouzbékistan étaient introuvables. Imagine la surprise de Bruno en trouvant finalement l’entraîneur de l’équipe en train de relaxer, une bière à la main. Impossible de lui expliquer qu’il faut descendre les vélos de son équipe sous terre : il ne parlait ni français, ni anglais. Même après avoir essayé de lui expliquer la situation avec des dessins, l’entraîneur ouzbek était toujours confus. Il a fallu que Bruno et ses collègues le fasse monter dans leur voiture jusqu’à la Cité de l’Or pour réussir à lui faire comprendre qu’il devait préparer les vélos de son équipe sous terre. Surmonter la barrière du langage, c’est parfois plus difficile que l’on croit!

Tour de l'Abitibi CLMI épreuve

L’épreuve du contre-la-montre-individuel du Tour de l’Abitibi s’est faite de nombreuses fois avec un départ à 300 pieds sous-terre.

Tour de l'Abitibi départ sous terre

Le Tour de l’Abitibi a eu longtemps une épreuve dont le départ se faisait à la Cité de l’Or dans les galeries souterraines d’une ancienne mine d’or.

Tour de l'Abitibi Val-d'Or Cité de l'Or

Pour de nombreux cyclistes, le départ du contre-la-montre-individuel à 300 pieds sous terre représentait leur première expérience dans une mine.

Tour de l'Abitibi compétition cycliste UCI

Suzanne Fortin, présidente du Tour de l’Abitibi accompagnée de Bruno Gauthier, vice-président et directeur technique lors du Gala Mérite cycliste québécois 2015 au cours duquel Bruno a remporté le Mérite cycliste québécois de bénévole de l’année dans la section route et piste.

Une première expérience hors du commun

Caravane Tour de l'Abitibi

La caravane est le nom utilisé pour désigner l’ensemble des voitures qui suivent les cyclistes lors du Tour de l’Abitibi : voiture du président, juge, équipes, etc.

J’ai finalement parlé avec Suzanne Fortin, présidente du conseil d’administration du Tour de l’Abitibi depuis 2011. Elle avait toute une mésaventure à me raconter, et elle s’est produite lors de sa première année en tant que présidente.

À chaque année, la voiture du président ou de la présidente est la première en avant du peloton. On y amène certains des partenaires financiers importants du Tour dans l’objectif de leur faire vivre la course. Suzanne Fortin m’expliquait que c’est une façon de leur donner un accès spécial à la course. C’est très impressionnant d’être si près des cyclistes en action. Lors de sa première année, la présidente voulait donc à tout prix que les partenaires financiers soient contents de leur expérience. Malheureusement pour elle, la voiture a fait une crevaison pendant la course. On peut imaginer son stress augmenter… Elle m’a confié qu’à ce moment-là, elle s’est même dit qu’elle était en train de vivre le pire moment de sa vie!

Suzanne et ses passagers n’ont pas eu le choix de s’arrêter sur le bord de la route. Le découragement se faisait sentir. Par chance, il y avait des résidents du coin qui s’étaient installés pour regarder la course et qui avaient remarqué la crevaison. Un homme avait même tout ce qu’il fallait dans son garage pour remédier au problème. En dix minutes, le pneu était réparé et la voiture repartait! Il fallait maintenant passer à travers le peloton pour retourner à l’avant.

Au final, les commanditaires ont dit avoir vécu cette journée-là la meilleure course à laquelle ils avaient assisté. Ce n’est pas à tous les jours qu’on a l’occasion de passer en voiture à travers un peloton de cyclistes pendant une course! Le pire moment de Suzanne est donc rapidement devenu l’un de ses meilleurs souvenirs. Tout est bien qui finit bien!

Photo de couverture | Société d’histoire d’Amos – Fonds Tour de l’Abitibi