Close

Archive for category: La culture à Val-d’Or

PapaChat & Filles lance sa programmation 2017-2018

PapaChat & Filles lance sa programmation 2017-2018

Le 15 août dernier, PapaChat & Filles fêtait son premier anniversaire à la microbrasserie Le Prospecteur. Il a profité de l’occasion afin de dresser un bilan de cette première année d’événements culturels et dévoiler une partie de sa programmation 2017-2018.

Au total, ce sont cinq (5) productions et trois (3) collaborations qui ont été présentés lors de la dernière année. Des spectacles de musique émergente, de l’improvisation, un parcours historique et un programme d’activités varié pour la Fête nationale du Québec composaient ces activités. Ces événements furent tous un grand succès motivant l’organisation à proposer un programme 2017-2018 sous un canevas similaire à celui de l’année précédente. Quelques activités ont déjà été dévoilées et sont à mettre dans votre calendrier!

tour de ville parcours historique programmation PapaChat & Filles

Un spectacle surprise avait eu lieu dans l’église orthodoxe russe lors de “La vraie virée valdoreinne”, un parcours patrimonial en autobus animé par Paul-Antoine Martel.

St-Jean Baptiste Val-d'Or programmation de PapaChat & FIlles

Un spectacle surprise avait eu lieu dans l’église orthodoxe russe lors de “La vraie virée valdoreinne”, un parcours patrimonial en autobus animé par Paul-Antoine Martel.

Programmation sommaire de 2017-2018

28 octobre 2017 | Party Halloween avec Foreign Diplomats et Pelican Hoax à la Microbrasserie Le Prospecteur

29 novembre 2017 | Vernissage de “Bacon et scrap”, exposition de Nancy R. St-Laurent et Julien Poirier

27 janvier 2018 | Souper-spectacle à l’auberge Harricana

2 et 3 mars 2018 | La nuit polaire à la Forêt récréative

19 mai 2018 | Activité spéciale pour l’anniversaire de la Microbrasserie Le Prospecteur

23 juin 2018 | “St-Jean pour tous” sur la 3e Avenue

Le groupe Foreign Diplomats sera en prestation le 28 octobre prochain pour le Party Halloween à la Microbrasserie Le Prospecteur.

Pelican Hoax sera aussi de la partie pour ce même Party Halloween.

Alors que PapaChat & Filles souhaite offrir une très grande place à la musique émergente dans sa prochaine programmation, les autres disciplines artistiques ne seront toutefois pas mises de côté. On en a d’ailleurs la preuve avec le vernissage de “Bacon et scrap” qui mettra à l’honneur l’art visuel.

Pour connaître l’ensemble de la programmation 2017-2018 de PapaChat & Filles et les détails de tous les événements, suis l’organisme sur sa page Facebook. Bonne année culturelle à tous!

Rire sous la pluie au Festival d’humour de l’Abitibi-Témiscamingue

Rire sous la pluie au Festival d’humour de l’Abitibi-Témiscamingue

J’adore la chanson de King Melrose dont je cite les paroles : “la vie ça se danse sous la pluie même le dimanche ». Quand j’entends ces paroles, ça me rappelle que l’été au Québec est court et qu’il faut profiter de chaque instant. Au fil des ans, les fidèles spectateurs du Festival d’humour de l’Abitibi-Témiscamingue l’ont compris et se préparent chaque année à tous les risques qu’implique la météo au cœur de l’été. Tout est possible: canicule, pluie légère, orage, temps frais ou tout à la fois dans le même week-end!

Je me considère parmi les habituées du Festival d’humour de l’A-T et j’ai le goût de te raconter ma première expérience d’un spectacle sous la pluie. Ça remonte à 2004. Parmi les artistes, nous retrouvions Louis-José Houde, Les Denis Drolet et Christopher Williams avec une version revisitée de la blague « Pète pis répète s’en vont en bateau » en version show rock heavy metal. Bref, nous passions un superbe moment. Quand nous nous sommes préparés pour la soirée, j’ai dit à mon chum : “nous allons mettre nos manteaux de pluie avec un pantalon de nylon ça devrait faire la job s’il se met à pleuvoir”. Tu te dis pourquoi n’ont-ils pas apporter de parapluie? Et bien, c’est une règle non écrite au festival d’humour : on n’apporte pas de parapluie, car ça cache la vue des spectateurs qui sont derrière. Donc par respect pour eux et pour que tout le monde puisse apprécier les spectacles, on évite les parapluies. On apprend avec l’expérience, à la fin je vais te donner un truc pratique sans utiliser de parapluies (testé et approuvé!).

La soirée commence, nous sommes bien assis dans nos chaises de camping et les artistes défilent sur la scène tous plus hilarants les uns que les autres. Nous voyons des nuages sombres dans le ciel et nous nous disons : « Si ça tombe ce n’est pas notre petit manteau de pluie qui va faire la différence! » Pourtant, il est hors de question de quitter le spectacle… nous avons bien trop de fun! Et là le déluge commence, très peu de gens ont quitté les lieux. Tout le monde attendait que le show continue, car même les artistes sur scène avaient une hésitation à poursuivre tellement il pleuvait! Toutefois, lorsqu’ils ont vu que le public était sagement assis sous le déluge et qu’ils attendaient, ils ont compris que « the show must go on ». À la fin de la soirée, les chaises de camping se sont transformées en piscines (nous avions les fesses qui baignaient dans l’eau). Nos manteaux et nos pantalons de nylon avaient atteint leur limite d’imperméabilité.

programmation 2004 Festival d'humour de l'Abitibi-Témiscamingue

L’affiche du Festival d’humour en 2004. Sur les billets, il y avait une petite pastille où il était écrit “Grattez et sentez”. Une fois cette pastille grattée, elle sentait les cornichons! 

Arrivés à notre voiture, nous étions tellement mouillés que c’était comme si nous avions sauté à l’eau tout habillés. Nous n’avions pas de serviettes pour nous sécher ni pour protéger les sièges de la voiture. Alors il faut ce qu’il faut, nous nous sommes déshabillés dans le stationnement, cachés derrière la portière pour un peu d’intimité (nous ne sommes pas exhibitionnistes quand même!) pour finalement rentrer à la maison seulement vêtus de nos sous-vêtements! Soyez certains que ce jour-là j’ai prié le ciel pour que mon chum ne fasse pas d’excès de vitesse et qu’il respecte à la lettre la signalisation routière. Je nous voyais mal dire : « Bonsoir M. l’agent, nous ne sommes pas cinglés, nous revenons seulement du festival d’humour sous la pluie ».

Pour terminer, laisse-moi te dévoiler « LE truc » pour rester au sec en cas d’averse au Festival d’humour. Il faut t’acheter un de ces fameux ponchos que l’on trouve au Dollorama. Puis, tu l’enfiles et, une fois assis sur ta chaise, tu le passes par-dessus celle-ci pour faire une petite tente. 🙂

Festival d'humour de l'Abitibi-Témiscamingue Val-d'Or

Photo | William Nourry

Ne te méprends pas! Il y a des éditions du Festival d’humour et des soirées gala où le soleil brille et nous réchauffe!

Passion musique: ma liste de sorties pour l’été

Passion musique: ma liste de sorties pour l’été

J’ai besoin de musique dans ma vie. Pour moi, c’est aussi important que de respirer. J’aime de nombreux styles musicaux et découvrir de nouveaux artistes qu’ils soient de la région ou d’ailleurs. J’écoute de la musique tout le temps ; en faisant mon épicerie (avec mes écouteurs visés aux oreilles), en faisant du sport (même lorsque je nage avec un lecteur mp3 waterprof pour écouter la musique sous l’eau), en cuisinant ou en faisant le ménage pour ne nommer que ceux-là. Dans la voiture, j’écoute souvent la musique à « tue-tête » parce que je chante en même temps et malheureusement ce n’est pas parce qu’on aime la musique qu’on a du talent pour chanter ou pour en jouer. Mon plus grand talent c’est d’être un bon public. Je suis réceptive, émotive, prête à ouvrir grand mes oreilles et me laisser emporter par le rythme.

Ma passion pour la musique a aussi une influence sur mes enfants. Mon petit William est comme moi; il adore chanter en écoutant la musique et connait les paroles par cœur (en voiture on fait une belle paire). Le plus loin que je me souvienne, même à l’époque où je le reconduisais à la garderie on chantait les « hits » du moment sur le trajet. Il a également le désir de jouer d’un instrument. Nous avons droit à quelques mélodies (pas toujours mélodieuses) lorsqu’il gratte sa guitare. Quant à mon plus grand, il utilise la musique pour apaiser ses angoisses et s’aider à s’endormir. Lorsqu’il n’avait que deux ans, il avait écouté tout un concert télévisé de Diana Krall avec moi. Captivé par le jazz à cet âge est plutôt rare.

En Abitibi-Témiscamingue, nous avons chaque été de nombreuses occasions de voir des concerts soit lors des festivals ou lors de concerts improvisés dans les parcs, au piano public et bientôt à la nouvelle place Albert Dumais (parc urbain avec une petite agora et une scène). Nos nombreux festivals nous permettent de plonger dans l’univers de la musique. Dans le secteur de Rouyn-Noranda, il y a le Festival des guitares du monde qui est un incontournable accueillant des grands noms et le FME qui fait beaucoup rayonner la région sur le plan médiatique. Pour ma part, je vous propose trois évènements à Val-d’Or qui gagnent à être mieux connus par les visiteurs pour un été festif et rythmé.

Mon plus grand talent c’est d’être un bon public. Je suis réceptive, émotive, prête à ouvrir grand mes oreilles et me laisser emporter par le rythme.

Le Festival de blues du Plateau Boréal

Parmi nos plus jeunes festivals, le Festival de blues du Plateau Boréal est sur ma liste de chose à faire cet été. Dans le passé, j’ai participé à des prestations au Conservatoire de musique de Val-d’Or, mais cette année je veux aller sous le chapiteau pour profiter de l’ambiance électrisante et de la foule festive. Pour se mettre dans l’ambiance de l’univers Blues, le Bistro Bar l’Entracte offre une série de spectacles intimes tout au long de l’année; parfait pour les soirées entre amis ou pour briser la routine.

Le FRIMAT

Le FRIMAT (Festival de la relève indépendante musicale de l’Abitibi-Témiscamingue) est vraiment l’occasion parfaite pour découvrir de nouveaux talents. Ce festival de musique est souvent considéré comme la pouponnière de talents pour le FME. Avant ma première participation, je croyais que je détonnerais à travers un jeune public, mais à ma grande surprise la musique, même émergente, rassemble de nombreuses générations. Les organisateurs du FRIMAT sont très impliqués et débordent d’imagination. Même si le festival a lieu en juillet, des spectacles et évènements ont lieu tout au long de l’année grâce à leur collaboration et travail. En février dernier, ils se sont associés au Service culturel de la Ville de Val-d’Or et à l’organisme PapaChat & filles pour offrir un concert de Mister Valaire dans un énorme igloo gonflable pouvant accueillir jusqu’à 200 personnes. J’ai vraiment trippé, c’est une soirée coup de cœur pour moi et je m’en souviendrai longtemps.

La Journée nationale des Autochtones

Journée nationale autochtone chant

La Journée nationale des Autochtones est un moment spécial pour découvrir des artistes d’origine autochtone d’une grande créativité. Lors de l’évènement, nous avons droit à des prestations musicales contemporaines, mais c’est également une occasion de s’initier et découvrir la musique traditionnelle autochtone. Pour ma part, j’ai toujours des frissons lors des prestations de chant et tambours où j’ai l’impression que mon cœur vibre au son de la musique qui m’enveloppe littéralement. L’expérience en vaut le détour et c’est un évènement très rassembleur dans lequel Autochtones et Allochtones sont unis par la musique.

Si après avoir épuisé ma liste de l’été vous avez encore soif de musique, consultez la vitrinevd.ca. Il s’agit d’un portail présentant l’ensemble de l’offre de spectacles dans les diverses salles de Val-d’Or, qu’elles soient privées ou publiques. Que ce soit au Théâtre Télébec, à la Salle Félix-Leclerc ou à la Microbrasserie Le Prospecteur il y a de la musique pour toi.

La grande histoire du Village minier de Bourlamaque

La grande histoire du Village minier de Bourlamaque

par Kristel Aubé-Cloutier

En 1934, la mine Lamaque débute sa mise en production. La compagnie minière Lamaque Gold Mines Limited, responsable et propriétaire du projet minier, fait alors construire à proximité le Village minier de Bourlamaque afin d’y loger ses travailleurs et leur famille. Courage, innovation, travail et ordre sont au cœur de la création et l’histoire de ce village. Au total, environ 80 bâtiments y sont construits dont 68 maisons unifamiliales en bois rond de 1934 à 1935. Débute alors la grande histoire d’un petit village.

 

La compagnie minière n’a pas fait les choses à moitié; elle a construit une petite ville bien droite avec un court de tennis, un hôtel (1936) un théâtre (1937) avec, dès 1935, un réseau d’aqueduc et d’électricité. On surnommait d’ailleurs le village «  le petit Westmount du Nord ». Comme vous pouvez vous en douter, tout cela nécessite des fonds très importants et peu de mines en Abitibi étaient assez riches et puissantes pour construire une ville de cette taille. En fait, une seule autre mine en Abitibi l’a fait : la minière Horne à Noranda (c’est peut-être de là que découle le fameux esprit de compétition entre les deux villes. Qui sait…)!

Pour compléter la construction de cette petite ville si structurée et moderne (n’oublions pas qu’on est en 1934-1935!) en seulement deux ans, la compagnie a engagé une foule de professionnels : arpenteurs, architectes, ingénieurs et entrepreneurs. Ceux-ci ont été très innovateurs à travers le choix de matériaux utilisés à la construction des maisonnettes. Plutôt que de brûler les épinettes grises et blanches qu’ils venaient de couper pour défricher le site de la future ville comme il était généralement fait, ils ont choisi de les dépouiller de leur écorce pour en faire des billes de bois faisant office de murs. En plus d’être économique, cette solution se voulait plus pratique au niveau du transport. Il était très long et coûteux de faire venir des matériaux et de l’équipement des grands centres, puisqu’il n’y avait aucune route pour s’y rendre. Il fallait donc faire transporter la marchandise en train jusqu’à Amos, puis par bateau de la rivière Harricana jusqu’au lac Blouin pour ensuite la transporter sur des routes de fortune en carriole ou traineau à chien. Et dire qu’on se plaint maintenant parfois que la traversée de la réserve faunique La Vérendrye, c’est long!

Village minier de Bourlamaque Val-d'Or Cité de l'or site historique

Le Village-minier-de-Bourlamaque en 1935, encore en chantier.
Photo | Société d’histoire et de généalogie de Val-d’Or, Fonds Herby Goyette

Pour le meilleur et pour le pire

Habiter dans le Village minier de Bourlamaque représentait pour un mineur et sa famille un genre d’union avec la compagnie minière pour le meilleur et pour le pire. Le meilleur? Une maison louée pour seulement 50 $ par année, incluant l’eau, l’électricité, le téléphone et l’entretien paysagé, des services de santé (un dispensaire se trouvait à même le village) et la proximité entre la maison et le travail. La Lamaque Gold Mines Limited a aussi collaboré à la construction d’un bloc commercial (le Commercial Block abritait une épicerie, une banque, une salle de billard et de quilles et le Community Hall), d’un cinéma, les écoles catholique et protestante en plus d’un hôtel chic (Hôtel Coulson qui est devenue l’Hôtel Bourlamaque) pour y danser la valse et le fox-trot.

Bourlamaque site historique boum town

Le Village-minier-de-Bourlamaque avec, au fond, le Commercial Block (à gauche) et le Cinéma Capitol (à droite) .
Photo | Société d’histoire et de généalogie de Val-d’Or, Fonds John Hill

Val-d'Or Société d'histoire et de généalogie de Val-d'Or village minier de Bourlamaque

M. John C. Perry, premier Maire de Bourlamaque et gérant de la mine

Le pire? Le village était à l’époque une ville fermée signifiant qu’elle fût construite et donc gérée par la compagnie minière. La Lamaque Gold mines Limited était alors responsable des règlements de la ville et ne s’est pas gêné pour en établir plusieurs autres afin de conserver l’ordre et la stabilité digne du moine bouddhiste! Le conseil de ville était aussi composé pour la majorité d’employés et de hauts dirigeants de la mine, avec à sa tête comme maire M. John C. Perry (de 1935 à 1944), le gérant de la mine. La minière contrôlait donc le village complet dans ses moindres détails comme la présence de chiens errants ou encore le ramonage des cheminées!

Ainsi, les maisons de jeux et de débauche, les jeux de hasard ainsi que la vente et la consommation d’alcool sont tous contrôlés, voire interdits pour la plupart! Il y avait néanmoins des « p’tits bums » dans le village qui ont trouvé quelques façons de contourner ces règlements. Vous pouvez découvrir le côté illicite de Bourlamaque lors de la visite de l’exposition « Chez nous à Bourlamaque », situé dans la maison historique au 123, avenue Perrault (la remise est consacrée uniquement aux voyous, leurs tours de passe-passe, activités louches et interdites).

Village minier exposition

Le cabanon de la maison historique qui présente l’exposition “Chez nous à Bourlamaque”. Pour découvrir les activités illicites qui avaient lieu dans le village, il faut observer, fouiller et toucher. Bref, tout ce qu’il ne faut généralement pas faire dans une exposition 🙂

Malgré le côté contrôleur et rabat-joie au niveau de la débandade qui caractérisait le village, celui-ci (j’y inclus tous ceux qui l’ont formé, constitué et habité) il a toujours porté le sceau de l’innovation. Bon, nous avons soulevé les matériaux audacieux utilisés à la construction des maisons, mais voyons maintenant son processus pour le conserver. En 1965, le Conseil municipal de Bourlamaque s’est doté d’un règlement visant la rénovation, l’agrandissement ou les altérations apportées aux maisons. Deux ans après la fusion de Bourlamaque avec la Ville de Val-d’Or (1968), la Commission d’urbanisme de Val-d’Or et le Conseil municipal s’est repenché sur la question de conservation. La Chambre de commerce s’est aussi grandement impliquée dans le dossier chargeant M. Rosaire Lévesque de monter un dossier afin de présenter une demande officielle à la Commission des biens culturels du Québec. En 1979, le Village minier de Bourlamaque a finalement été nommé site historique. Pourtant, le village n’avait que 39 ans à l’époque où la demande a été remise, soit en 1973. Afin que celui-ci reçoive ses lettres de noblesse de p’tit vieux important, il a donc fallu repenser les critères d’un site historique et voir la demande avec un œil visionnaire et innovateur.

La Cité de l’Or / Corporation du Village minier de Bourlamaque, qui prend en charge le village et la mine, a fait preuve de beaucoup d’innovation aussi. Avec l’élaboration d’un plan de développement débuté en 2008, l’organisme s’est assuré de restaurer les bâtiments de l’ancienne mine Lamaque. Ce lieu a d’ailleurs été nommé site historique seulement qu’en 2010! Malgré son caractère historique et l’importance accordée à la conservation des deux sites, la Cité de l’Or ne cesse d’avoir une vision portée sur l’avenir afin de toujours mieux informer les visiteurs, offrir une expérience touristique unique et s’adapter aux nouvelles technologies. Elle le fait avec brio même si ces deux mandats sont, dans leur essence même, loin l’un de l’autre.

Cité de l'Or exposition mines

La Cité de l’or présente l’exposition “De l’or plein les veines”, une exposition interactive utilisant la technologie pour vous faire découvrir l’histoire de la mine et de ses travailleurs ainsi que différents corps de métiers s’y rattachant.

En plus de faire partie intégrante de l’histoire de Val-d’Or, le Village minier de Bourlamaque fait partie intégrante du paysage touristique et communautaire de la ville. À travers les nombreux évènements et festivals qui y prennent place tel que le Festival d’humour de l’Abitibi-Témiscamingue, l’Hiver en fête ou la Micro-course du Prospecteur, La Cité de l’Or est un lieu de rassemblement de la communauté valdorienne et témiscabitibienne. Par les nombreuses informations qu’on y reçoit, son authenticité et son unicité, la Cité de l’Or est aussi devenue un incontournable pour les visiteurs intéressés par l’histoire et l’industrie minière au Québec. Il va sans dire que visiter le Village-minier-de-Bourlamaque et l’Ancienne-mine-Lamaque, c’est aller à la rencontre d’une communauté en plus de faire un voyage dans le temps et découvrir un pan de l’histoire du Québec et de l’industrie minière.

Comment en savoir plus sur l’histoire du Village minier de Bourlamaque, l’ancienne mine Lamaque et Val-d’Or

La Cité de l’Or offre de nombreuses activités pour vous faire découvrir les sites historiques de l’Ancienne-mine-Lamaque et celui du Village-minier-de-Bourlamaque; visite des bâtiments de l’ancienne mine tels que le laboratoire, la sécherie, la salle de treuil et le chevalement en plus des galeries souterraines à 300 pieds sous terre. L’exposition permanente « De l’or plein les veines » vous attend aussi dans le bâtiment principal afin de vous faire découvrir l’histoire de la mine et de ses travailleurs ainsi que différents corps de métiers s’y rattachant. Vous aurez l’opportunité d’en apprendre davantage sur le village minier grâce à l’exposition permanente « Chez nous à Bourlamaque » prenant lieu dans une des maisons en bois rond, mais aussi avec l’audioguide « Radio Bourlamaque ». Puis, transformez-vous en prospecteur le temps de compléter le rallye de géocaching « Chasse alors! ».

Vous pouvez aussi en apprendre davantage sur le Village minier de Bourlamaque, mais aussi sur l’histoire de la Ville grâce au circuit Héritage Val-d’Or. Une carte du circuit est disponible gratuitement à notre bureau d’information touristique. Puis, découvrez une histoire architecturale d’innovation grâce à l’application Val-d’Or moderne, créée par le Centre d’exposition de Val-d’Or.

fusion d'or mine d'or visite val-d'or abitibi-témiscamingue

Lors de la visite du laboratoire, vous assisterez à une véritable fusion d’or.

Village minier exposition historique

Prenant place dans un décor typique des années ’40, l’exposition “Chez nous à Bourlamaque” traite notamment des défis sociaux dont les mineurs et leur famille faisaient face en habitant au village.

Cite de l Or_Rallye_GPS

Rallye de géocaching “Chasse Alors!

Sources

CHABOT, Denys. (2009). « Le Village minier de Bourlamaque ». Ministère de la Culture, des communications et de la Condition féminine.

CHABOT, Denys. (2009). « Val-d’Or ». La Société d’histoire et de généalogie de Val-d’Or.

TRÉPANIER, Paul (2011). « L’Architecture de Val-d’Or; 75 ans d’avant-garde ». Centre d’exposition de Val-d’Or

Dans une boutique près de chez vous

Dans une boutique près de chez vous

par Kristel Aubé-Cloutier

Noël arrive à grands pas et cela signifie pour plusieurs l’achat de cadeaux pour les amis, la famille, les bons clients et les professeurs. C’est donc une excellente opportunité pour moi de vous vanter les mérites des achats locaux et promouvoir les artistes de l’Abitibi-Témiscamingue et de Val-d’Or! Acheter local, c’est encourager notre propre économie, nos artistes et transformateurs dans leur travail créatif, mais aussi redécouvrir et faire redécouvrir les produits de chez nous. Voici donc 10 endroits où vous trouverez à coup sûr d’excellentes idées pour vos cadeaux tout en achetant local.

Le Grenier des saveurs, c’est la caserne d’Alibaba des produits régionaux de l’Abitibi-Témiscamingue. Que ce soit pour trouver des ingrédients régionaux et de qualité pour confectionner vous-mêmes des petits plats ou gâteries pour vos cadeaux ou pour offrir un panier de produits régionaux, vous y trouverez tout ce qu’il vous faut.

sculpture artiste abitibi-témiscmaingue art

L’Oiseau | Sculpture sur pierre | Œuvre de Jacques Pelletier

acrylique sur toile artiste de val-d'Or

La découverte | Acrylique sur toile | Œuvre de Méoune

Connivence, galerie d’art est un regroupement de quatre artistes locaux exposant peintures, estampes, dessins, photographies, art numérique et sculptures. Vous pourrez trouver des œuvres uniques, colorés ou passe-partout pour embellir l’espace d’un être aimé. Jusqu’au 24 décembre, vous y trouverez, en plus des œuvres des artistes Jacques Pelletier, Francyne Plante, Micheline Plante, Denyse Plante et celles de Méoune. Méoune présente peintures en acrylique abstraites réunissant de nombreuses couleurs vives. Connivence, galerie d’art a aussi une boutique en ligne! Cliquez ici pour y accéder!

Magasin général Prospecteur bière

Vous cherchez un cadeau pour un fan de bières artisanales ou de la microbrasserie Le Prospecteur même? Celle-ci a d’ailleurs une boutique située juste à côté de la microbrasserie même : le Magasin général du Prospecteur! Verrerie, chandails, casquettes, certificats-cadeaux, bières et plus encore s’y trouvent pour que vous puissiez apporter Le Prospecteur dans le confort de votre foyer.

On oublie souvent l’écriture quand on parle d’art. Pourtant, plusieurs témiscabitibiens sont très doués dans le domaine de la littérature. Pour encourager tous nos écrivains régionaux, passez à la Galerie du livre. Leur équipe professionnelle et accueillante saura vous éclairer sur les talents d’ici et vous faire découvrir l’histoire fascinante de l’Abitibi-Témiscamingue et de Val-d’Or.

choco-mango-coffret-cadeau-chocolats

La chocolaterie Choco-Mango offre maintenant des coffrets cadeaux proposant des chocolats artisanaux selon différentes thématiques telles que caramel, praline et complice des vins.

buches-de-noel-choco-mango

Choco-Mango propose une collection de bûches de Noël tout à fait divines et originales les unes que les autres!

Choco-Mango saura plaire aux becs sucrés avec ses chocolats artisanaux, cupcakes, pâtisseries, macarons, accords chocolat-vin, popcakes, truffles, confiseries (guimauves, nougat, etc.), roses chocolatées et lunes de miel et ce, de qualité supérieure. Pour le temps des fêtes, je vous suggère aussi leurs fameuses bûches de Noël. En plus d’offir une variété de saveurs impressionnante, passant des extravagantes au traditionnelles comme noisette et caramel ou fraise et pistache, leur goût est tout simplement divin! Vous y trouverez aussi leurs nouveaux coffrets cadeaux de chocolats sous différentes thématiques telles que les pommes, le caramel ou les complices des vins.

Un grand nombre d’artistes régionaux réunis à la même place, en un seul clic, voilà ce qu’est la boutique en ligne de Culturat. Que ce soit avec les bijoux, la papeterie, les tableaux, les estampes, les vêtements, les accessoires de modes, les jouets les articles décoratifs ou l’art autochtone, découvrir et encourager nos artistes n’aura jamais été aussi agréable, rapide… et utile!

chandail-abitibi-temiscamingue-deathproof

Plusieurs artistes musicaux de l’Abitibi-Témiscmaingue se sont démarqués à l’extérieur de l’Abitibi-Témiscamingue et ce, depuis longtemps. Pour les découvrir et pour faire plaisir à un amoureux de la musique, vous trouverez chez Joubec un grand choix de disques de chanteurs et groupes musicaux de la région, en plus de la magnifique collection de vêtements DeathProof. Originaire de la région, cette compagnie de sériegraphie artisanale offre des vêtements magnifiques mettant en valeur l’Abitibi-Témiscamingue et ses nombreux joyaux.

On retrouve chez Les Becs sucrés-salés une épicerie fine. Des épices exotiques, les traditionnels pâtés du temps des fêtes, de bons pains faits maison, des pâtisseries et d’originales confitures et gelées, voilà une foule d’articles qui s’offrent très bien pour un cadeau d’hôtesse, pour un client, un professeur ou pour l’ami épicurien!

vêtements abitibi-témiscamingue j'aime A-T

Valorisation Abitibi-Témiscamingue offre plusieurs articles promotionnels à l’effigie de la région tels que vêtements, cartes postales et gourdes.

maison village minier bourlamaque modèle réduit val-d'or

L’artiste Mario Thibodeau fait de magnifiques boules de Noël peintes à la mains et des reproductions miniatures des maisons du Village minier de Bourlamaque ainsi que d’autres œuvres miniatures.

Avec un comptoir du Marché Public de la Vallée-de-l’Or, des tableaux, broderies, bijoux et articles décoratifs, vous trouverez plusieurs cadeaux au même endroit et cela, peu importe votre budget! Plusieurs artistes locaux y exposant leur travail, la boutique Expo-Art répondra aux goûts de tous. Vous avez l’Abitibi-Témiscamingue tatoué sur le cœur et aimer vanter ta région? Tuques, chandails et gourdes avec une magnifique image « J’aime A-T » y sont aussi disponibles!

Le Plaisir de la table est sans aucun doute une très bonne adresse afin de trouver le cadeau idéal à offrir à un épicurien. En plus des nombreux articles de cuisine, dont quelques-uns créés en région, la boutique offre aussi les Thé taxi, les cafés de l’Armorique et les chocolats La Martine.

13 Activités à faire à Val-d’Or pendant le temps des fêtes

13 Activités à faire à Val-d’Or pendant le temps des fêtes

Par Kristel Aubé-Cloutier

Pour plusieurs, le temps des fêtes est synonyme de vacances et temps libres pour refaire le plein d’énergie. Pour que cette période soit colorée de moments amusants et divertissants passés en famille, entre amis ou en couple, nous vous présentons 13 activités à faire à Val-d’Or. Bon temps des fêtes à tous!

La Forêt Récréative de Val-d’Or

foret recreative val-d'or
location d'équipement patins à glace forêt récréative Val-d'Or

En patins à glace, en ski de fond, en raquette, en fat bike ou à pieds, la Forêt Récréative vous offre km de magnifiques sentiers boisés. Avec un foyer extérieur pour vous réchauffer et ses sentiers éclairés jusqu’à 21h ou 23h, c’est un vrai petit paradis pour les amants de la nature!

Pour connaître les conditions des sentiers cliquez ici ou appeler au 819 874.0201

Horaire régulier et des fêtes du Pavillon Kiwanis-Lemieux

Tous les jours, 10h à 21h

Patinage libre et hockey au Centre air Creebec

Centre air creebec hockey patins
foreurs_hockey_ligue-junior-majeur-valdor

Le Centre air Creebec offre une patinoire intérieure d’une dimension de 77 pieds par 185 pieds. Vous aimez bien patiner, mais ne trippez pas sur les intempéries et le froid envoyés par Dame Nature? C’est l’endroit tout indiqué pour vous! De plus, assistez à des parties de hockey et encouragez l’équipe locale de la ligue Junior Majeur, Les Foreurs dans une ambiance festive.

Horaire régulier

Dimanche, 14h à 15h50

Congés scolaires, 14h à 15h50

Poussettes et chaises admises à partir de 15h

Horaire de fêtes

Patinage libre de 14h à 15h50 les 21, 22, 23, 27, 28, 29, 30 décembre ainsi que les 3 et 4 janvier

Horaire des parties locales des Foreurs

Vendredi 30 décembre, 19h30. Équipe invitée | Rouyn-Noranda

Samedi 7 janvier, 19h. Équipe invitée | Québec

Dimanche 8 janvier, 16. Équipe invitée | Québec

Glissade au parc Belvédère

Parc Belvédère glissades
Parc Belvédère tour rotary hiver

Situé à l’angle de la rue des Pins et du boulevard Sabourin, le parc Belvédère offre une pente parfaite pour glisser et s’amuser toute la journée. L’endroit parfait pour faire sortir l’enfant en vous! Vous y trouverez aussi un point de vue magnifique sur l’ensemble de la ville! L’accès au site est gratuit et il est éclairé jusqu’à 23h.

De nombreuses patinoires extérieures sont disponibles à Val-d’Or. Leur accès étant gratuite et étant éclairées jusqu’à 22h30, elles vous permettront d’organiser spontanément une petite partie de hockey en famille. Les gars contre les filles? 🙂

Parc Lemoine | Coin Dorion et Hôtel de ville

Parc Bourlamaque | Coin Perry Drive et St-Jacques

Parc Blouin | Rue du Quai

Parc l’Houmeau | Boulevard des Pins

Centre de ski alpin | Extrémité des rues Lefebvre et Ladouceur

Secteur Paquin | École Transit

Parc Jacola | Place Jacola

Secteur Lemoine | Coin Massicotte et Morin

Secteur Val-Senneville | École St-Isidore

Secteur Val-des-Bois | Coin rue Pilotte et chemin Val-des-Bois

Secteur Dubuisson | Maison du Citoyen

Secteur Sullivan | Rue Tremblay

Secteur Vassan | École Notre-Dame-de-l’Assomption

Pente de ski alpin de Val-d’Or

Pente de ski alpin Val-d'Or ski
Pente de ski alpin Val-d'Or descente

Cette pente de ski avec une dénivellation totale de 104 pieds est l’endroit parfait pour initier les enfants à ce sport. De plus, vous y trouverez le chalet Optimiste offrant un espace pour les utilisateurs, des salles de bain, un petit dépanneur et un service de location. Un parc à neige comportant cinq modules est à la disposition des skieurs et des planchistes. Sur place se trouve aussi une patinoire extérieure, de quoi amuser tout le monde!

Horaire régulier

Tous les samedis, dimanches et congés scolaires, 10h à 16h

Pour vérifier si c’est ouvert, téléphonez au 819 874.3949

Horaire des fêtes

Selon les conditions et la température, ouverture le 22 décembre jusqu’au 4 janvier inclusivement

Fermé le 25 décembre et le 1er janvier

Les bains publics

Polyvalente_Piscine _valdor_estrades
Cegep_valdor_baignade_location_piscine_tremplin

La piscine de la Polyvalente Le Carrefour, tout récemment rénovée, ainsi que la piscine municipale Oriel-Riopel vous offrent de nombreuses plages horaires pour vous trempez, vous entraînez et vous amusez avec vos tout petits!

De plus, venez-vous amusez au Aqua Zumba Party le mercredi 28 décembre de 14h à 14h55 à la piscine de la Polyvalente Le Carrefour. Tous les personnes âgées de 14 ans et plus sont invitées. L’inscription est gratuite et se fait en ligne et sur place. Mais attention! Les places sont limitées!

PISCINE DE LA POLYVALENTE LE CARREFOUR

Pour tous

27, 28, 29 et 30 décembre ainsi que 3 et 4 janvier | 13h à 13h55, 14h à 14h55 et 15h à 15h55

27, 28, 29 et 30 décembre ainsi que 4 et 6 janvier | 19h35 à 20h30

Familial

27, 28, 29 et 30 décembre ainsi que 4 et 6 janvier | 18h30 à 19h25

16 ans et plus

27, 28, 29 et 30 décembre ainsi que 4 et 6 janvier |20h40 à 21h35

PISCINE MUNICIPALE ORIEL-RIOPEL

Pour tous

7 et 8 janvier | 13h à 13h55, 14h à 14h55 et 15h à 15h55

Le Centre d’exposition de Val-d’Or

Centre d'exposition val-d'or exposition permanente
centre-dexposition-face-a-limage

Plongez au cœur de la culture au Centre d’exposition de Val-d’Or et découvrez l’exposition semi-permanente « Parce que l’urbanité est aussi anicinabe » qui présente la présence des traditions autochtones dans un milieu urbain et un portrait sur l’itinérance. Vous y trouverez aussi l’exposition temporaire « Face à l’image de Céline J. Dallaire Il s’agit d’une œuvre installative conçue dans le but de gouverner l’espace et le mouvement en interaction avec le spectateur. Cette œuvre est une interprétation privilégiant l’image perpétuelle exposée à différentes expérimentations et fusions par le biais de la technologie de fine pointe, les plateformes numériques et les réseaux sociaux rayonnant dans la voie rapide du cyberespace. | Source : Centre d’exposition de Val-d’Or

Horaire régulier

Mardi, 16h à 16h

Mercredi au vendredi, 13h à 19h

Samedi et dimanche, 13h à 16h

Horaire des fêtes

Ouvert les 27, 28, 29 et 30 décembre de 13h à 19h

Fermé les 24, 25, 26 et 31 décembre et le 1er janvier

Husky Aventure Harricana chien de traieau

Husky Aventure Harricana

Tentez la grande aventure hivernale et laisser vous guider pas les chiens au cœur de la nature avec Husky Aventure Harricana. Sur réservation, plusieurs options s’offrent à vous; des randonnées d’une heure, d’une demi-journée ou d’une journée complète. Vous serez séduits par leurs guides et les paysages d’hiver à coup sûr.

Cité de l’Or

Cité de l'Or Val-d'Or Abitibi-Témiscamingue visite éducative
Cité de l'Or Val-d'Or visite sous terre

Vous êtes une grosse famille et cherchez une activité spéciale à faire ensemble? Pourquoi ne pas se faire un party costumé de mineurs et descendre 300 pieds sous terre visiter la première mine d’or ouverte à Val-d’Or. Sur réservation, la Cité de l’or vous accueille!

Horaire

Visite sur réservation 27 au 30 décembre à 13h10

Fermé le 24, 25, 26 décembre ainsi que le 30 et 31 décembre et le 1er janvier

Musée minéralogique de l’Abitibi-Témiscamingue

Découvrez au Musée minéralogique de l’Abitibi-Témiscamingue une exposition sur la géologie et les projets miniers de la région ainsi qu’une collection impressionnante de minéraux provenant de partout dans le monde. Expérimentez-y aussi divers jeux interactifs et un simulateur de tremblements de terre.

Horaire régulier

Mardi au samedi, 9h à 12h et 13h à 17h

Horaire des fêtes

Fermé le 24 et 25 décembre ainsi que le 1er janvier

Magasinage

stationnements gratuits centre-ville Val-d'Or

Mettant vous dans l’ambiance des fêtes et aller vous promenez au centre-ville. Les boutiques y sont nombreuses et plusieurs d’entre-elles elles offrent des produits régionaux et de magnifiques idées cadeaux. Pour souligner la période des fêtes, la Ville de Val-d’Or est heureuse d’offrir la gratuité des stationnements avec parcomètre et desservis par un horodateur à différents moments du mois de décembre et de janvier. Votre magasinage pourra se faire en toute tranquillité !

Sentiers pédestres

École buissonière observation d'oiseaux

Vous n’avez pas peur de la neige et aimez admirer la beauté des paysages forestiers hivernaux? De nombreux sentiers sont disponibles à Val-d’Or. Bien que non entretenus officiellement l’hiver par la Ville, plusieurs personnes y pratiquent la marche à pieds, offrant donc aux usagers des sentiers tapés. Ce n’est pas merveilleux le travail d’équipe!? 🙂

Le Sentier d’interprétation de la nature de l’École buissonnière de trois kilomètres sera charmer les amateurs d’oiseaux. Apportez avec vous des graines et de petits visiteurs ailés viendront certainement se poser au creux de vous mains pour se régaler.

Le Sentier du lac des Sœurs, situé dans le secteur Val-des-Bois, entoure le petit lac des Sœurs de ses 14 kilomètres de sentiers et représente parfaitement le charme de Val-d’Or entouré de plans d’eau.

Puis pour une p’tite vite, le sentier du parc Belvédère propose une promenade d’un kilomètre. Situé à côté du parc à chiens, ne vous découragez pas en voyant la grosse bute de neige bloquant l’accès au sentier! Longez la clôture du parc à chiens et vous arriverez directement dans ce petit sentier enchanteur! Vous pouvez aussi joindre à votre balade une petite glissante au parc Belvédère ou prendre un moment pour admirer la magnifique vue sur la ville.

Entrez en contact avec l’histoire et l’histoire anicinabe!

Entrez en contact avec l’histoire et l’histoire anicinabe!

logo-atrat_coul

Communiqué de presse

pour diffusion immédiate

Val-d’Or, le 6 octobre 2016 – Tourisme Abitibi-Témiscamingue lance aujourd’hui un tout nouvel outil pour le milieu scolaire, le bottin de l’offre d’activités sur la culture anicinabe de l’Abitibi-Témiscamingue.

«Mino kijigan! C’est une belle journée pour l’Abitibi-Témiscamingue! Avec cet outil, nous cheminons encore vers l’un des objectifs de CULTURAT, cette grande démarche de mobilisation vers les arts et la culture, soit celui de mettre en valeur les Premières Nations en tant que pilier culturel important de notre territoire tout en favorisant les ponts entre les cultures. Il répond aussi à l’une des recommandations mentionnées dans le rapport de la Commission de vérité et réconciliation du Canada, en juin 2015, qui stipule que les jeunes doivent connaître l’histoire des Premiers Peuples afin de promouvoir un dialogue fructueux. Nous croyons que ce bottin est un autre pas de franchi vers une meilleure compréhension et reconnaissance mutuelles », souligne monsieur Émilien Larochelle, président de Tourisme Abitibi-Témiscamingue.

« C’est également une offre qui n’existe nulle part ailleurs au Québec, précise caroline Lemire, consultante en développement de l’offre, volet Premières Nations, chez Tourisme Abitibi-Témiscamingue, et initiatrice du projet. Afin de le réaliser, nous avons fait un appel d’offres aux artistes et intervenants anicinabek qui désirent partager leur expérience afin de permettre aux jeunes d’entrer en contact avec l’histoire et la culture du peuple anicinabe. » Il en résulte un bottin regroupant 16 ateliers artistiques, conférences et formations culturelles destinées aux élèves du primaire et du secondaire, en plus de quelques suggestions de sorties. On y trouve même des pistes de financement et un lexique anicinabe, français et anglais.

Tourisme Abitibi-Témiscamingue souhaite que ce bottin soit vivant, c’est-à-dire qu’il est appelé à évoluer au cours des années et à se développer, notamment par l’ajout d’activités permettant davantage le partage des cultures. Ce document sera envoyé dès aujourd’hui à toutes les commissions scolaires de la région, qui le relaieront ensuite aux professeurs. Bien qu’il soit d’abord destiné aux écoles, Tourisme Abitibi-Témiscamingue est fière de le rendre accessible à tous via son site culturat.org, en espérant qu’il contribue à créer de nouveaux échanges entre la culture québécoise et la culture anicinabe.

– 30 –

Source 
Caroline Lemire
Tourisme Abitibi-Témiscamingue
[email protected]
819 762-8181, poste 122