Close

Archive for category: Blogue

Quoi faire en septembre à Val-d’Or

Quoi faire en septembre à Val-d’Or

C’est la fin des vacances, c’est aussi le retour à l’école et à la vie plus sérieuse. Tu crois surement aussi que l’été tire à sa fin, mais console toi, l’été s’étire encore pour quelques semaines. Techniquement l’été se termine qu’à la fin du mois de septembre. Alors, s’il te plait, range tes petites laines et tes bottes d’automne si tu les as déjà sorties puisque l’été n’est pas terminé. Je ne vous garantis toutefois pas que les journées soient encore assez chaudes pour faire un Beach party. Quoi que ça reste à voir …

Pour t’aider à ne pas te plonger trop vite dans la routine casanière de l’hiver, je t’ai fait une liste des activités à faire tout le mois de septembre ici à Val-d’Or et dans ses environs.

Les dimanches au Marché public de la Vallée-de-l’Or

Le Marché public de la Vallée-de-l’Or se tiendra encore tous les dimanches du mois de septembre de 9h30 à 13h30 à la Place Agnico-Eagle. C’est le moment parfait pour y découvrir nos producteurs et transformateurs agroalimentaires et nos artisans régionaux tout en encourageant la consommation régionale. Deux pierres d’un coup!

Découvre ton marché est la thématique du Marché public de la Vallée-de-l’Or et durant tout l’été des activités t’étaient proposées. Voici ceux des prochaines semaines :

Le 8 septembre 2019 – La journée agricole : Une journée qui met en vedette nos producteurs agricoles et leurs différents produits qu’ils cultivent.

Le 15 septembre 2019 – Les jeunes marchands : Plusieurs activités pour enfants seront organisées et si tu es chanceux tu pourrais repartir avec un chèque cadeau offert par Desjardins à dépenser au Marché public.

Le 29 septembre 2019 – La culture au marché : Au menu, artisans, transformateurs et producteurs, avec un concours de dessin pour les enfants et un tirage pour gagner plusieurs prix.

Le 6 octobre 2019 – Les Saveurs du monde : Tu pourras venir y déguster des plats de dix cultures différentes qu’on retrouve ici à Val-d’Or. C’est un bon moment pour ouvrir ses horizons et se laisser charmer par de nouvelles cultures.

 Pour en savoir plus sur le Marché public de la Vallée-del’Or, clique ici

Marché public Public market val-d'Or abitibi-témiscamingue

Photo | Le Marché public de la Vallée-del’Or

La Grande dégustation du Salon des vins, bières, spiritueux de l’Abitibi-Témiscamingue

Le 13 septembre prochain, le Salon des vins de Val-d’Or organise la soirée La Grande dégustation qui te permettra, le temps de quelques heures, de savourer toutes les saveurs de bons vins en compagnie du sommelier Kler-Yann Bouteiller, qui a reçu la distinction du “Meilleur jeune sommelier du Québec 2009”. Si ça t’intéresse, il faut faire vite puisque les billets sont limités. Pour plus d’informations, clique ici.

Si pour une raison ou une autre tu ne peux assister à cet événement, le Salon des vins organise aussi le Salon des exposants le 18 octobre et 19 octobre prochain.

wine, beer and spirits fair

Salon des vins de Val-d’Or

Le premier festival kéto en Abitibi-Témiscamingue

Le 14 septembre prochain aura lieu le premier festival cétogène en Abitibi-Témiscamingue. Si tu es un adepte de ce type d’alimentation ou bien si tu es simplement curieux, tu pourras, le temps de quelques heures (11h à 18h) à la Place Agnico-Eagle, poser toutes tes questions et te renseigner sur ce type d’alimentation. Plusieurs exposants seront présents sur place.

Le Salon des sports par Action Énergie Santé

Le 21 et 22 septembre prochain Action Énergie Santé vous organise un grand événement sportif pour tous les amateurs de sports. C’est l’occasion rêvée d’essayer un nouveau sport ou une nouvelle discipline puisque pour un ou deux jours tu as la chance de t’inscrire à des ateliers pour pratiquer avec des professionnels du sport. De nombreux exposants seront aussi présents sur place. Cette fin de semaine est consacrée à mettre de l’avant la santé et les saines habitudes de vie. En plus, tous les profits seront versés à la maison des jeunes l’Énergitek de Val-d’Or. Pour en savoir plus sur la première édition du Salon des sports, visite leur page Facebook.

La marche en sentiers pédestres

En septembre, c’est encore le temps de profiter des belles journées qui nous reste avant la fin de l’été. Les journées sont un peu moins chaudes, ce qui nous permet donc de profiter de l’extérieur sans nous repentir de la chaleur. Ici à Val-d’Or, on a beaucoup de beaux sentiers où on peut aller marcher, courir et faire du vélo. Voici quelques suggestions.

La Forêt récréative de Val-d’Or : Plusieurs kilomètres de sentiers s’offrent à toi pour le vélo, la marche, la course, le roller-blade. Un incontournable ici à Val-d’Or.

Le lac des Sœurs : À quelques minutes de la ville seulement, se trouve le sentier du lac des Sœurs. Il s’agit d’une randonnée de quelques kilomètres seulement autour d’un lac et au travers des arbres. Une piste cyclable de 14 kilomètres est aussi accessible à partir de là.

Les sentiers d’interprétation de l’École buissonnière : Dans la forêt Piché-Lemoine, tu pourrais marcher tranquillement dans les quatre sentiers tout en observant la faune et la flore. Ce secteur est d’ailleurs reconnu comme un bon endroit où observer les oiseaux. Apporte tes jumelles, on ne sait jamais ce que tu peux y voir.

La 3e Avenue de Val-d’Or : Bien que ce ne soit pas un sentier pédestre, marcher sur la 3e Avenue de Val-d’Or est toujours intéressant. Marcher d’un bout à l’autre correspond à environ 6 kilomètres. En plus, tu peux y observer plusieurs murales tout au long de ton trajet et tu peux aussi t’arrêter de temps à autre dans des petits commerces que tu croiseras. Ce n’est pas une randonnée en nature, mais ça peut être très divertissant.

Si tu te sens plus aventureux, je te laisse le lien du site d’Accès Plein-Air qui répertorie la majorité des endroits où profiter de la nature en Abitibi-Témiscamingue. La randonnée pédestre, le vélo, le kayak, le canot et même les sports d’hiver y sont mis de l’avant.

École buissonière marche

Les sentiers d’interprétation de la nature de l’École buissonnière

Visiter nos attraits touristiques

Bien que le retour à l’école soit amorcé et que certains de nos attraits aient modifié leurs heures d’ouverture, la majorité d’entre eux peuvent encore vous accueillir.

La Cité de l’Or ouvert du mercredi au dimanche, 8h à 17h

Le musée minéralogique de l’Abitibi-Témiscamingue ouvert du dimanche au vendredi, 9h à 12h et 13h à 17h

Kinawit sur réservation seulement

Le centre d’exposition de Val-d’Or ouvert du mardi au dimanche qui vous offre une nouvelle exposition à partir du 5 septembre

Cité de l'or chevalement minier val d'or

Photo | Cité de l’Or par Marie-Claude Robert

QuoifaireSeptembrePinterest
Les 8 meilleurs endroits pour les étudiants à Val-d’Or

Les 8 meilleurs endroits pour les étudiants à Val-d’Or

Si tu es un étudiant à Val-d’Or, saches qu’il se trouve plein d’endroits idéals pour toi dans notre belle ville. Que tu cherches un endroit pour étudier, pour relaxer, pour manger, pour faire du sport ou même pour rencontrer des gens, tu trouveras certainement ce qui te convient. Pour t’aider, on a fait une liste de tous les meilleurs spots en ville pour les étudiants.

La bibliothèque municipale

La bibliothèque, un classique! C’est l’endroit parfait si tu veux étudier dans le calme tout en ayant accès à une panoplie de ressources pour t’aider dans tes travaux. Wi-Fi gratuit, salles d’études, banques de données sur le web, livres numériques… la liste est longue! La bibliothèque municipale offre aussi la location de jeux, de CD, de magazines, bref, il y en a pour tous les goûts. Située à moins d’un kilomètre du cégep et de l’université, l’établissement est ouvert de 13h à 21h du lundi au vendredi, de 10h à 17h le samedi et de 13h à 17h le dimanche.

Le Balthazar Café

Balthazar_cafe_restaurants_valdor_sandwiches

Le Balthazar Café est une entreprise locale dont la succursale principale se situe sur la 3e Avenue, dans le centre-ville de Val-d’Or (tout près du cégep et de l’université!). C’est l’endroit parfait si tu veux étudier en solo ou avec des amis en buvant un bon café ou en mangeant un dessert maison. On y sert toutes sortes de boissons, comme des cafés italiens ou du thé, ainsi que des paninis, des wraps, des soupes et des desserts. Le Balthazar Café est aussi une boulangerie; tu y trouveras différents pains frais et une variété de viennoiseries.

Le Café Van Houtte

Étudiant fatigué en pleine mi-session, tu seras heureux de voir dans cette liste un autre café à Val-d’Or! Située sur la 3e Avenue, le Café Van Houtte s’est installé ici il y a quelques années et offre plusieurs boissons de spécialité, sandwichs, salades, et encore plus. C’est un autre endroit parfait pour aller travailler avec des amis et pour rendre ton étude un peu plus agréable. ATTENTION CÉGÉPIENS, CÉGÉPIENNES : le Club Réseau Affaires du Cégep de Val-d’Or t’offre un rabais de 10% au Café Van Houtte! Tu n’as qu’à présenter ta carte étudiante.

Habaneros Grill Mexicain

Habaneros Express cuisine mexicaine val d'or

Photo | Marie-Claude Robert

Parlant de rabais, le Club Réseau Affaires du Cégep de Val-d’Or t’offre aussi un rabais de 10% au restaurant Habaneros Grill Mexicain sur présentation de ta carte étudiante. Entreprise née à Val-d’Or, ce grill mexicain a deux succursales en ville, et l’une d’entre elle est à quelques mètres du cégep et de l’université.

Si tu veux que ton portefeuille te remercie, voici les autres restaurants à Val-d’Or où tu as le droit à un rabais en présentant ta carte étudiante du Cégep :

La papeterie Hamster Gyva

Eh oui… un autre endroit où tu peux avoir un rabais de 10% si tu présentes ta carte étudiante du Cégep de Val-d’Or! Avec une panoplie de choix, la papeterie Hamster Gyva est l’endroit idéal pour te procurer ton matériel scolaire. Que tu aies besoin de crayons, de cahiers ou d’articles pour le bureau, tu y trouveras certainement ce que tu cherches.

La Microbrasserie Le Prospecteur

Microbrasserie Le Prospecteur étudiantes

Photo | Christian Leduc

Si tu en as assez d’étudier et que tu veux aller boire un verre avec tes amis, tu te plairas beaucoup à la Microbrasserie Le Prospecteur. Cette entreprise locale se spécialise dans la bière artisanale, mais elle offre aussi de nombreux cocktails et a un menu de repas pour tous les goûts. Située à deux pas du cégep et de l’université, c’est l’endroit idéal pour aller passer ton vendredi soir après une longue journée de cours.

Le terrain de soccer et piste d’athlétisme

terrain synthétique soccer et athlétisme Val-d'Or

Photo | Marie-Claude Robert

Tu es un amateur ou une amatrice de sport? Le terrain synthétique situé aux côtés de la Polyvalente Le Carrefour deviendra peut-être ton endroit préféré à Val-d’Or. On y trouve un énorme terrain de soccer ainsi qu’une piste d’athlétisme comptant six corridors de course de 400 mètres. Ton budget d’étudiant te dira merci, puisque l’accès au terrain synthétique est complètement gratuit. En plus, tu peux t’y rendre à la marche en cinq minutes en partant du cégep ou de l’université, et le site est éclairé tous les soirs jusqu’à 22 h.

Le complexe sportif Oriel-Riopel

Si tu étudies présentement au Cégep de Val-d’Or ou à l’UQAT, tu connais certainement le complexe sportif Oriel-Riopel.  Annexé à ces deux établissements scolaires, on y trouve un gymnase, une salle d’entraînement et une piscine. Ce que tu ne sais peut-être pas, c’est que l’abonnement à la salle d’entraînement est beaucoup moins cher pour les étudiants (peut-être même gratuit, selon ton professeur d’éducation physique). Tu peux aussi accéder gratuitement à tous les cours de groupe si tu es inscrit(e) au cégep ou à l’université, lesquels ont lieu pendant l’heure du dîner.

Tu as aimé ce billet de blogue, mais tu voudrais encore plus d’adresses pour bien t’installer dans la ville que tu as choisie pour étudier? Télécharge notre guide pratique de Val-d’Or qui te présente une foule de services très utiles dont les banques, les épiceries et autres magasins d’alimentation spécialisés et les cliniques médicales.

 

Photo de couverture | Green Chameleon sur Unsplash

S’entraîner en plein-air à Val-d’Or

S’entraîner en plein-air à Val-d’Or

Bonne nouvelle, l’été s’est enfin installé à Val-d’Or. Après avoir tant attendu l’arrivée du soleil et de la chaleur, tu as probablement bien envie d’en profiter. Si tu es un maniaque de sport et d’entraînement, ou si tu aimes simplement passer du temps en plein-air, peut-être que tu as vu l’occasion parfaite pour faire de l’activité physique à l’extérieur. En effet, Val-d’Or a beaucoup à offrir pour ce qui est du plein-air et des activités sportives. Notre belle ville possède plusieurs sites et infrastructures qui te permettent de bouger gratuitement ou à bas prix. On a donc trouvé quelques suggestions d’entraînements à faire en plein-air à Val-d’Or qui te seront bien utiles pour faire changement de l’entraînement en salle ou pour remédier à ton manque d’inspiration.

Cours en plein-air avec Cyclotonus

Tout au long de l’année, le centre d’entraînement Cyclotonus offre différents cours de groupe : yoga, pilates, cross fit, spinning… Il y en a vraiment pour tous les goûts! Ceux qui ont un abonnement illimité au centre d’entraînement peuvent en profiter gratuitement, mais il est aussi possible de payer un tarif à la carte. Pour la saison estivale, plusieurs de ces cours sont donnés en plein-air lorsque la température le permet. La plupart d’entre eux se déroulent à la Place Agnico Eagle, au parc Albert-Dumais ou encore au parc du Belvédère, mais il faut surveiller la page Facebook de Cyclotonus pour être au courant des emplacements de chaque cours. Pour en savoir plus sur les tarifs et les horaires, tu peux aussi visiter le site web du centre d’entraînement Cyclotonus.

La plage Rotary

Plage Rotary baignade

Photo| Marie-Claude Robert

La plage municipale Rotary est un autre endroit où il peut être bien plaisant de s’entraîner lorsqu’il fait beau et chaud. Tu peux y jouer au volleyball, au frisbee, ou faire toute autre activité de ton choix tout en ayant les deux pieds dans le sable. Si la chaleur devient trop insupportable, tu n’as qu’à sauter dans l’eau! En effet, la nage peut être une excellente façon de t’entraîner, car elle sollicite un grand nombre de muscles répartis dans l’ensemble de ton corps.

La Forêt récréative

Photo| Marie-Claude Robert pour la Ville de Val-d’Or

La Forêt récréative, un incontournable lorsqu’il est question de plein-air à Val-d’Or! C’est l’endroit parfait pour aller prendre une marche, courir, faire du vélo ou du patin à roues alignées. Le parc de la Forêt récréative possède aussi quelques structures d’entraînement. Avec ses 50 km² de superficie, on y retrouve aussi plusieurs sentiers qui ne sont pas pavés et qui sont idéals pour faire du vélo de montagne. Si tu ne possèdes pas l’équipement nécessaire pour faire ces activités, pas de souci : la Forêt récréative offre la location d’équipement à bas prix. Pour plus d’information à ce sujet, visite le site web de la ville de Val-d’Or.

Le terrain de soccer synthétique

terrain synthétique soccer et athlétisme Val-d'Or

Photo| Marie-Claude Robert

Le terrain synthétique situé à côté de la polyvalente Le Carrefour est idéal si tu veux t’entraîner gratuitement en plein-air. Tu peux évidemment y aller pour jouer au soccer, mais tu peux aussi te servir à ta guise de la piste d’athlétisme de 400 mètres qui fait le tour du terrain. Accessible à tous, il est éclairé tous les jours jusqu’à 23h, ce qui te laisse beaucoup de temps pour y aller! Il existe aussi quelques autres terrains de soccer dans la ville, comme celui situé à côté du Centre Jeunesse.

Les parcs

Parc_ Belvèdere_Malartic_piste cyclable_1

Photo| Parc du Belvédère à Malartic

Un peu partout à Val-d’Or, on retrouve plusieurs parcs qui pourraient t’intéresser pour l’entraînement. Comme mentionné plus haut, le parc de la Forêt récréative possède plusieurs structures d’entraînement. C’est le genre d’équipement qui est généralement utilisé pour un entraînement de type Trekfit. À Malartic, on retrouve le même genre de structures d’exercice au parc du Belvédère. En bonus : tu peux monter et descendre les nombreuses marches de l’observatoire de la mine situé juste à côté du parc pour faire monter ta fréquence cardio-respiratoire. Si tu veux connaître plus de parcs situés à Val-d’Or, surveille la page Facebook de Tourisme Val-d’Or, où nous te présentons un nouveau parc à tous les mercredis.

Les pistes cyclables

piste cyclable Val-d'Or course

Photo| Paul Brindamour

Outre la Forêt récréative, la ville de Val-d’Or possède plusieurs pistes cyclables qui sont idéales pour les amateurs de vélo.  Par exemple, le sentier J-P Roland Fortin est une piste de 4,5 kilomètres de long qui longe le golf du Belvédère et qui se rend jusqu’à la forêt récréative. On peut y voir une exposition temporaire de photographie du Centre d’exposition de Val-d’Or. De plus, on retrouve un peu partout dans la ville des voies cyclables pavées ou encore des chaussées partagées. Si tu désires te procurer une carte de tous les sentiers récréatifs de la ville de Val-d’Or, viens nous voir au bureau d’information touristique!

Les sentiers pédestres

École buissonière sentier

Photo prise au sentier pédestre de l’école buissonnière

Tout comme pour les voies cyclables, la ville de Val-d’Or possède de nombreux sentiers pédestres où il est possible de prendre une marche ou de faire de la course. On peut penser au sentier d’interprétation de la nature de l’École buissonnière, un sentier pédestre de 3 kilomètres de long où il est très facile de nourrir des mésanges. Sinon, tu trouveras un environnement très paisible au Lac des Sœurs, où l’on retrouve un sentier de 14 kilomètres de long. Si tu veux connaître les autres sentiers de la ville, n’oublie pas de venir chercher la carte des sentiers récréatifs de Val-d’Or au bureau d’information touristique.

Les circuits de course

Finalement, si tu es un amateur de course, tu trouveras sur notre site web trois suggestions de circuits à faire en course à pied à Val-d’Or. Créés en collaboration avec la ville de Val-d’Or et l’ancienne boutique Radioactif, chacun des circuits débute tout près d’un stationnement gratuit. D’une longueur de 5,75 kilomètres, 7 kilomètres et 9 kilomètres, tu trouveras le tracé de chaque circuit sur le site web de Tourisme Val-d’Or.

 

 

Sources :

Cyclotonus

Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec

Ville de Val-d’Or

s'entrainer a vd
Trucs et astuces pour faire sa valise

Trucs et astuces pour faire sa valise

Lorsqu’on parle voyage, on pense bien sûr à la destination, mais aussi aux nombreux préparatifs qu’il faut faire avant d’y être. Si comme moi tu fais toujours tes bagages pas mal à la dernière minute, je vais te montrer des astuces pour qu’ils soient complets et rapides à faire. En plus, je te conseillerai sur les choses inévitables à apporter pour passer un bon séjour en Abitibi-Témiscamingue!

 

Avant tout, il est important d’effectuer une liste. On peut y insérer tout ce qui est nécessaire et elle permet d’avoir une vue d’ensemble sur les bagages. J’ai une bonne nouvelle pour toi; j’ai préparé une liste des essentiels à apporter en Abitibi-Témiscamingue. Que ce soit l’hiver ou l’été, ne manque pas une occasion de t’éclater ici!

Bien sûr que la saison dans laquelle tu viens passer tes vacances joue un rôle important dans la confection de tes valises, mais jette un coup d’œil à ces six choses indispensables :

  1. Des vêtements d’hiver tels qu’une tuque, des pantalons et des bottes d’hiver parce qu’ici la neige tombe vite en titi.
  2. De bons souliers, le territoire est grand et si tu comptes faire des visites ou des randonnées, ils te seront bien appréciés.
  3. Un appareil photo, on a des paysages de fou à photographier.
  4. Du stuff à mouche, tu vas en avoir besoin si tu t’aventures dehors. Les moustiques ne te lâcheront pas, fais-moi confiance.
  5. Ton maillot de bain, l’Abitibi-Témiscamingue compte plus de 20 000 lacs et étendues d’eau au total. Tu devrais être bon pour te trouver un bon spot!
  6. Ton sourire et ta bonne humeur, c’est toujours gagnant!

N’oublie pas de t’apporter des vêtements plus chauds et moins chauds, car la température change beaucoup de jours en jours et au travers d’une journée, et ce même en été!

Si tu veux de la place pour tous ces vêtements, tu peux utiliser la technique du roulage.

En gros, il suffit de rouler tous les vêtements que tu apportes. Tu peux les rouler individuellement ou même par journée, à toi de voir. Si tu as de la difficulté à choisir tes vêtements, c’est la parfaite option. Tu n’as qu’à tout envelopper dans une paire de bas et le tour est joué! Ça facilite l’organisation de ta valise et économise pas mal de place. Regarde par toi-même!

L’important est d’utiliser tout l’espace possible, alors tu peux combler les espaces vides avec des sous-vêtements si tu ne les as pas mis dans tes roulades de vêtements ou des trucs personnels tels qu’une trousse de soins ou autre.

 

Je crois que tu es enfin prêt(e) à venir faire un tour en Abitibi-Témiscamingue. Il y a tant de choses à faire, tu ne t’ennuieras pas c’est certain. Tu as maintenant plus de place dans ta valise, apportes donc un ensemble de plus, au cas où tu déciderais de rester plus longtemps 😉

Être femme de chambre

Être femme de chambre

Lorsqu’on voyage, on aime dormir dans des endroits propres et confortables là où les gens sont aux petits soins pour nous. On pense aussitôt aux grandes chaînes hôtelières ou aux plus petits hôtels qui existent. Immédiatement, les images qui nous viennent en tête sont celles des réceptionnistes qui nous accueillent avec un beau bonjour ou celles des serveurs qui nous demandent si nous avons bien mangé. Pourtant, un des services majeurs que l’on y retrouve est l’hébergement. Et on oublie souvent ceux et celles qui nettoient les chambres et qui veillent à notre confort puisque nous ne les voyons que très peu. Ces personnes, pourtant essentiels si nous voulons profiter d’un bon lit douillet, sont souvent oubliées. Je parle bien sûr des hommes et des femmes de chambre!

Ce que je voyais et croyais

Lorsque j’étais enfant et que ma famille et moi entrions dans la chambre réservée à notre intention, j’y voyais une nouvelle liberté! Ben oui, pas besoin de faire mon lit pendant quelques jours, pas de ménage à faire, une chambre constamment impeccable! Je pouvais bien me permettre de ne pas faire autant attention qu’à la maison, surtout que nous la payions. Je croyais que les hommes et les femmes de chambre avaient un travail vraiment facile, mais si désagréable en même temps. Qui aimerait faire du ménage, jour après jour, pour des gens qui ont tendance à oublier qu’ils sont là ? Personne, selon moi! Je croyais fermement que jamais je ne ferais ce travail là que je considérais si dégradant et si sale. Que nenni ! (Pas du tout !)

Ne jamais dire jamais

Vous l’aurez compris, j’ai travaillé dans ce milieu. J’ai été femme de chambre et buandière pendant trois ans et demi pour le même hôtel. C’était mon premier travail, un travail étudiant. Moi qui disais ne jamais vouloir travailler là-dedans, j’ai été servie! Et croyez-le ou non, j’ai adoré cette expérience et ce milieu! Il m’a ouvert les yeux sur une réalité dont j’ignorais absolument tout. Alors voici…

L’envers du décor

Quand on entre dans notre chambre d’hôtel fraîchement payée, on remarque immédiatement le lit propre et bien fait qui invite à la détente, la salle de bain impeccable aux moelleuses serviettes blanches, la télévision impatiente de partager les nouvelles du monde et la cafetière prête à préparer du café. On a ce à quoi on s’attendait : une chambre apprêtée de ses plus beaux atours. Il ne reste plus qu’à ouvrir sa valise, à s’installer confortablement et à profiter de notre séjour. Que notre chambre devienne bordélique ou pas, quelle importance?! Je pensais ainsi, moi aussi. Cependant, on n’est pas comme dans Harry Potter où les employées n’ont qu’à agiter leur baguette magique pour que tout soit propre comme un sou neuf. Dans notre réalité, les préposés à l’hébergement ont tout de même un super pouvoir : celui de rendre propre et accueillant un endroit qui ne l’était plus quelques instants plus tôt. Mais tenez-vous le pour dit, il n’y a pas de magie et ce n’est pas aussi facile que je le pensais !

Derrière tous ces miracles se tiennent des personnes dévouées et méticuleuses qui font des milliers de pas chaque jour, qui gardent le sourire même si l’état d’une chambre est exécrable, qui prennent le temps de converser avec les gens qui séjournent à l’hôtel et de répondre à leurs interrogations. Ces travailleurs se penchent, se plient et se déplient. Ils soulèvent des charges, ils forcent, ils détachent, ils frottent, ils décrottent, ils ramassent. Tout cela en moins de 30 minutes chrono! Ben oui, 30 minutes c’est le temps estimé pour vider, nettoyer et refaire une chambre, une seule! Et en temps normal, douze chambres sont la quantité privilégiée. Par jour. Par personne. Sans compter les imprévus qui surviennent souvent et de façon complètement… inattendue (d’huh)! Parfois, l’endroit est tellement crasseux que 30 minutes ne sont pas suffisantes et qu’il faut être deux personnes pour tout nettoyer. Croyez-moi, j’en ai vu des vertes et des pas mûres.

Même si c’est un emploi difficile physiquement et, il faut l’avouer, parfois mentalement, travailler en tant que femme de chambre est extrêmement gratifiant. Un client qui venait me voir pour me remercier personnellement d’avoir préparé sa chambre ou de lui avoir offert un bon service me prouvait à quel point ma présence, même invisible, contribuait à augmenter la qualité de son séjour. En plus, être homme ou femme de chambre a un avantage certain : plus besoin d’aller au gym !

Ce travail a complètement changé ma vision des hôtels et du travail que les préposés doivent effectuer. Désormais, même si je paie ma chambre d’hôtel, je m’assure de ramasser derrière moi avant de partir, de défaire mon lit et de regrouper les serviettes utilisées. Je laisse même un petit tip et un mot de remerciement parce que maintenant, je le sais, une seule de ces petites attentions peut faire toute la différence dans la journée des hommes et des femmes de chambre !

 

Photo de couverture | The Creative Exchange sur Unsplash

Où déjeuner à Val d’Or

Où déjeuner à Val d’Or

Déjeuner, déjeuner, déjeuner… quel mot plein de saveurs ! Juste à y penser, l’eau me vient à la bouche. Ceux qui me connaissent savent que j’adore ça. Pourquoi ? Pour commencer la journée du bon pied. Si tout comme moi c’est un de tes péchés mignons alors imagines toi savourer un bon et gros repas au restaurant. Là tu te dis probablement qu’il te faut une occasion spéciale pour y aller? Ben non ! Que tu doives te lever tôt pour aller travailler, qu’il fasse beau soleil ou qu’il pleuve des cordes, que tu ailles voir des amis que t’as pas vus depuis des lunes ou bien que tu te remettes d’un lendemain de veille, déjeuner au restaurant c’est n’importe quand ! Si t’es seul(e) et que tu penses que pour « déjeuner en ville » comme on dit ici il faut être avec des amis ou avec sa douce moitié, tu te trompes. Voici donc 5 endroits où déjeuner à Val d’Or qui te rendront accro au repas du matin.

Le Bénédictine & le Bénédictine 2.0

déjeuner œufs bénédictine

Aaaah les fameux Béné! Ce sont deux restaurants spécialisés en déjeuners, qu’ils soient sucrés ou salés. Que tu préfères manger tes traditionnels œufs & bacon avec leurs irrésistibles patates assaisonnées, leur succulente omelette aux épinards, ou encore savourer leur délicieuse crêpe choco-banane ou leur gaufre débordante de fruits, tu ne seras pas déçu. L’avantage c’est qu’ils sont ouverts très tôt jusqu’à tard dans l’après-midi. En plus, le Bénédictine de la partie ouest de la ville est un merveilleux endroit pour y aller avec ta famille ou ta dulcinée. Son décor chaleureux et sa véranda qui laisse passer une douce brise sauront te charmer. Et ce qui est encore plus le fun c’est que le Bénédictine 2.0 au centre-ville possède sa propre terrasse sur laquelle tu peux manger en profitant du beau soleil. Et encore mieux, si tu es adepte de manger en savourant une consommation alcoolisée, le Béné 2.0 possède son permis.

Les Becs Sucrés-Salés

Caterer val d'or Becs sucrés-salés

Si tu veux te sucrer ou te saler le bec, c’est le parfait endroit pour toi ! Ce qui est vraiment intéressant, c’est que Les Becs Sucrés-Salés utilisent des produits régionaux. Ben oui ! Si tu vas là, tu auras l’occasion de savourer des produits qui viennent de Val d’Or, Palmarolle, Saint-Marc-de-Figuery, Rivière-Héva et j’en passe.  Le lait, les œufs, le miel et plus encore viennent tous de la région. En plus, ils font eux-mêmes leur pain, leurs confitures et leur creton. C’est un réel délice ! D’ailleurs leur concept est vraiment intéressant : il suffit de te choisir une table et d’aller chercher tes ustensiles, ton café, et tous les indispensables pour un repas réussi. Puis, tu passes ta commande au comptoir et c’est eux qui viennent te porter ton assiette. L’ambiance  est friendly, tu vas adorer !

P.S. essaies leurs pancakes aux bleuets, tu ne pourras plus t’en passer!

Le Conti

déjeuner inclus hotel continental centre ville valdor

Tu le sais peut-être pas encore, mais que tu sois un visiteur qui loge à l’Hôtel Continental  ou un citoyen de la région, le Conti est accessible à tous. Même si tu as toute ta petite famille avec toi et que t’hésites à cause du bar de l’hôtel, sois rassuré : le restaurant est un endroit familial et convivial. Comme il est situé en plein centre-ville, c’est une bonne halte pour prendre une pause de magasinage et te reposer les jambes. Si tu hésites encore ou que tu décides de ne pas y aller, tu vas passer à côté d’une petite merveille. N’aie pas de regrets et vas donc essayer leurs bons pains dorés accompagnés d’une sauce au sucre à la crème. Je te le dis, tu en ressortiras ravi et tes papilles te diront merci !

Resto Monti

Tarte au sucre

On n’y pense pas toujours, mais le Resto Monti de l’hôtel Forestel est un pur délice. Ce qui est encore mieux, c’est que chaque dimanche, ils offrent un brunch tout simplement incroyable avec une variété d’aliments plus délicieux les uns que les autres. Que tu veuilles manger une omelette ou des œufs cuisinés selon tes goûts, des pancakes, des crêpes, des fruits, des sauces au caramel ou au chocolat, des pains dorés… c’est l’endroit où tu dois aller ! J’te niaise pas ! Si tu cherches un endroit pour bien manger et qui te comblera jusqu’au souper, rends-toi au Resto Monti de l’hôtel Forestel et tu en ressortiras enchanté !

À Val d’Or, nous avons des Chefs plus merveilleux les uns que les autres. Alors qu’est-ce que t’attends pour aller te remplir la panse ? Si tu veux en savoir plus sur ces Chefs, voici un article qui te plairas.

les meilleurs restaurants déjeuners à val-d'or
7 Points forts de la réserve faunique La Vérendrye

7 Points forts de la réserve faunique La Vérendrye

La perception de la réserve faunique La Vérendrye peut être très différente d’une personne à l’autre. Parfois, c’est une route qui ne finit plus de finir au milieu de nulle part et qui ne peut donc mener qu’au milieu de nulle part! D’autres fois, c’est un magnifique territoire riche en poissons et en gibiers où les options pour profiter de la nature en famille, entre amis, en couple ou simplement seul sont énormes. Pour ma part, je préfère de loin cette deuxième option. En fait, même lorsque je ne fais que la traverser pour un séjour dans le sud du Québec ou pour revenir à la maison, j’apprécie chaque minute de cette traversée. Mon objectif aujourd’hui est de te prêter mes yeux pour que tu puisses, toi aussi, voir à quel point elle est belle la réserve faunique La Vérendrye. Voici donc 7 points forts de la réserve faunique La Vérendrye.

1. Pas de réseau

Je t’entends déjà penser (j’ai des dons télépathiques, qu’est-ce que tu veux…) : « ben là! Ce n’est pas un point positif ça »! Au contraire mon ami. Être sur un territoire sans réseau téléphone ni WiFi, c’est l’occasion parfaite pour décrocher complètement, reconnecter avec la nature ou les gens que tu aimes et qui t’accompagnent.

2. Le Pont de la Rivière des Outaouais

Personnellement, le pont de la Rivière des Outaouais est vraiment mon endroit préféré de la réserve faunique La Vérendrye. Je dirais même que c’est l’un de mes endroits préférés au monde! Lorsqu’on traverse ce pont tout en courbes, on a l’impression de flotter sur l’eau. La rivière est immense, alors on se retrouve entouré d’eau et de presque-îles.

parc la vérendrye pont des Outaouais paysages du Québec

Le pont de la Rivière des Outaouais

3. Le Nom des lacs

Avec plus de 4 000 lacs et plans d’eau dans la réserve faunique La Vérendrye dont plusieurs portent un nom qui évoque les communautés autochtones locales, tu peux avoir beaucoup de plaisirs à essayer de les prononcer et à les lire! Ça divertit son homme, je te le dis!

4. Les Haltes routières

Les haltes routières sont nombreuses dans la réserve faunique La Vérendrye. Plusieurs d’entre elles ont des tables de pique-nique, des toilettes et parfois même une magnifique plage pour se tremper les pieds! Ce qui est franchement parfait quand on voyage avec des enfants qui n’en peuvent plus d’être assis dans la voiture. C’est d’ailleurs l’un des trucs que l’on donne dans notre article « Trucs pour le parfait voyage en voiture avec des enfants ».

Halte routière parc la vérendrye abitibi-témiscamingue route en moto

Une halte routière située à l’entrée nord de la réserve faunique La Vérendrye.

Photo | Marie-Claude Robert

5. Le paysage

Une route parsemée de plans d’eau, une flore changeante et des caps de roche qui nous font sentir tout petit font de la réserve faunique La Vérendrye un paysage à couper le souffle. Si tu prends le temps d’observer la nature qui t’entoure, c’est sûr, le trajet ne te paraîtra plus une longue route qui n’en finit plus de finir!

Selon Johanne Vienneau, la directrice générale du secteur Abitibi-Témiscamingue de la réserve faunique La Vérendrye, les levers et couchers de soleil y sont tout simplement sublimes.

Pour ma part, je trouve que les pins blancs majestueux et le vert profond des épinettes valent vraiment la peine qu’on s’y attarde.

Pêche réserve faunique la vérendrye

L’un des magnifiques couchers de soleil dans la réserve faunique La Vérendrye.

Photo | Dominic Boudreault

6. La boutique au poste d’accueil nord

À l’entrée nord de la réserve faunique La Vérendrye, il y a un poste d’accueil dans lequel se trouve une boutique. On y trouve beaucoup d’articles très utiles pour un séjour sur le territoire : appâts, bois pour le feu, chasse-moustique, etc. Tu y trouveras aussi des articles à l’effigie de la réserve faunique et de la SÉPAQ très jolis. Des vêtements pour adultes et pour enfants, des accessoires comme des casquettes et des chapeaux, mais aussi des jeux de cartes, des verres à bières et autres. Pour ma part, c’est impossible d’y entrer sans rien acheter !

boutique SÉPAQ réserve faunique la vérendrye casquettes
boutique SÉPAQ réserve faunique la vérendrye verres
boutique SÉPAQ réserve faunique la vérendrye tasses

Quelques articles vendus dans la boutique du poste d’accueil nord de la réserve faunique La Vérendrye.

7. Les Chutes Rolland

La halte routière au bord des chutes Rolland a été rénovée alors même si tu t’y arrêtais lorsque tu étais petit ça vaut la peine de t’y arrêter à nouveau. On y trouve un sentier d’interprétation de deux kilomètres qui mène auxdites chutes. Tu pourras en apprendre davantage sur les animaux et les plantes du milieu ainsi que sur la nation algonquine et l’activité des draveurs. En plus, Bingo! C’est gratuit!

En plus de ces 7 points forts, la réserve faunique la Vérendrye propose une offre d’activité variée comme des séjours de pêche et de chasse, des terrains de camping et la location de chalets. C’est une belle façon de découvrir le territoire autrement que de seulement le traverser en voiture. Puis, pour apprécier pleinement ces points forts et agrémenter le tout, on te suggère de mettre la musique à fond. Pour ce faire, on t’offre un petit bonus; voici 10 artistes de l’Abitibi-Témiscamingue à ajouter dans ta playlist.

7 Points forts de la Réserve faunique La Vérendrye
Du Nouveau au Centre d’exposition de Val-d’Or

Du Nouveau au Centre d’exposition de Val-d’Or

Depuis le 21 juin dernier, le Centre d’exposition de Val-d’Or présente quatre nouvelles expositions, soit « Résidence FMR » de Roger Wylde, « (De)construction » de Marie-Claude Drolet, Mathilde Leveau, Loriane Thibodeau, Katia Martel et Marc Boutin, « Au-delà de cette construction » de Marie-Claude Drolet, Mathilde Leveau et Loriane Thibodeau et « Au crépuscule des idoles » de Katia Martel et Marc Boutin. Ces expositions sont présentés jusqu’au 25 août 2019.

Résidence FMR » de Roger Wylde

oeuvre de Roger Wylde résidence FMR

Extrait de la présentation Me and the Drum/Moi … et le tambour. 2013 © Roger Wylde

Originaire de Pikogan en Abitibi, Roger Wylde a un parcours artistique pluridisciplinaire se décrivant nomade dans l’âme. Qu’il s’agisse des arts visuels, il pratique la peinture et la sculpture sur bois. En métiers d’art, il met en pratique des savoirs essentiels de sa culture Anicinabe soit le tannage ou le travail du cuir dans la confection de vêtements, de raquettes ou de tambours. En arts de la scène, il pratique le théâtre et la musique autochtone. À son actif, il a aussi touché à la pratique cinématographique.

« (De)construction » de Marie-Claude Drolet, Mathilde Leveau, Loriane Thibodeau, Katia Martel et Marc Boutin

(De)construction » de Marie-Claude Drolet, Mathilde Leveau, Loriane Thibodeau, Katia Martel et Marc Boutin

source | Centre d’exposition de Val-d’Or

(Dé)construction questionne l’état de déstabilisation par l’interrelation des objets. Des installations artistiques réalisées in situ qui s’inscrivent dans une approche de type laboratoire expérimental. Loin de traiter de démolition ou de destruction, ces expositions proposent plutôt l’exploration d’espaces de réflexion. En effet, quand s’applique à ses œuvres, une lecture « déconstructiviste » découlant de la pensée du philosophe Jacques Derrida, des aspects (in)volontairement omis et/ou réprimés d’ordre formel, esthétique et/ou critique ont pour effet de révéler les contradictions et les dilemmes inhérents à la société, notamment à la culture de la surabondance. L’ensemble des réalisations regroupées sous (De)construction incorpore le matériau de l’argile, non pas en tant que matière mythologique liée à l’origine de la forme matérielle du corps, mais plutôt comme une ouverture à la transformation.

« Au-delà de cette construction » de Marie-Claude Drolet, Mathilde Leveau et Loriane Thibodeau

Oeuvre de Marie-Claude Drolet Au-delà de cette construction

Marie-Claude Drolet, L’importance de la ligne d’eau 02, crayons de couleur et crayons feutres sur papier Stonehenge. 57 x 38 cm, 2017. Crédit photo : © Jérôme Kearney

L’accumulation, la surabondance, la fragmentation : chaque processus révèle un sentiment de vulnérabilité. Un dialogue s’établit entre les installations, les sculptures et les dessins des artistes Loriane Thibodeau, Mathilde Leveau et Marie-Claude Drolet. Ce faisant, leurs travaux convient à dépasser l’évidence du bâti pour atteindre les notions de chaos, de précarité et de vide. Au-delà de cette construction trouve son essence dans le faire. Tel un laboratoire expérimental installatif, leurs constructions se développent in situ et sont nourries par le lieu. Plusieurs lectures émanent de ces déstabilisations de forme, de fonction et de sens. La suspension d’un instant fragile contre l’altérabilité de l’existence.

« Au crépuscule des idoles » de Katia Martel et Marc Boutin

« Au crépuscule des idoles » de Katia Martel et Marc Boutin

Au crépuscule des idoles, installation (détail) 2019. Crédit photo : © Marc Boutin

Dans le cadre d’une installation immersive le duo d’artistes élabore une réflexion sur les relations qui s’établissent entre les objets de différentes natures et le rapport de force engendrée par l’accumulation ou la juxtaposition de ceux-ci. Le crépuscule des idoles est un laboratoire de création où bibelots, marteaux et public participent ensemble à une mise en scène-laboratoire; confrontation entre l’utilitaire et le décoratif, le fragile et le robuste, l’instinct et la raison.

Visiter le Centre d’exposition de Val-d’Or

Le Centre d’exposition de Val-d’Or est ouvert du mercredi au vendredi de 13h à 19h et le samedi, dimanche et mardi de 13h à 16h.

L’entrée est gratuite et un montant de 2 $ est demandé pour les visites guidées.

 

Source des textes présentant les expositions | Centre d’exposition de Val-d’Or

Image de couverture | Marie-Claude Drolet, L’importance de la ligne d’eau 02, crayons de couleur et crayons feutres sur papier Stonehenge. 57 x 38 cm, 2017. Crédit photo : © Jérôme Kearney

Le Domaine des trois vents est un zoo

Le Domaine des trois vents est un zoo

Le 21 juin 2019, le Domaine des trois vents annonçait son nouveau statut de zoo. En plus d’être une ferme spécialisée dans les animaux miniatures, le Domaine des trois vents accueille donc maintenant des animaux exotiques, soit deux kangourous et trois lémuriens.

Des animaux exotiques au Domaine des trois vents

Il aura fallu trois ans de travail et un investissement de 60 000 $ afin de pouvoir accueillir ces cinq nouveaux pensionnaires. En plus de répondre à la réglementation à cet effet par le gouvernement, les propriétaires de la ferme Adrienne Quesnel et Jacques Lefebvre ont dû se renseigner sur leurs futurs pensionnaires. Il fallait en effet savoir quel environnement répondrait à leurs besoins respectifs, de quoi ils se nourrissaient et plusieurs autres informations pour faire en sorte que ces animaux exotiques soient heureux dans leur nouvel habitat.

Les trois lémuriens Zazu, Nala et Timon du Domaine des trois vents sont des lémurs d’une espèce nommée Catta venant du Madagascar. Ils sont abrités dans un immense enclos où une petite pièce chauffée est mise à leur disposition pour les journées plus fraîches.

Quant aux deux kangourous roux, Rocky et Apollon, ceux-ci sont très confortables avec la température estivale de l’Abitibi-Témiscamingue qui ressemble à celle de l’Australie. En effet, leur température idéale est de 19° Celcius.

L’arrivée de ces deux espèces d’animaux exotiques n’est pas une finalité pour Adrienne et Jacques, mais plutôt le début d’une nouvelle aventure. En effet, le couple ne souhaite pas arrêter leur accueil d’animaux exotiques avec ces deux kangourous et trois lémurs. Alors qu’Adrienne aimerait bien acquérir d’autres espèces de lémuriens plus cajoleurs, Jacques, lui, aimerait bien avoir de plus gros animaux.

lémuriens au Domaine des trois vents à Val-d'Or

Deux des trois lémuriens du Domaine des trois vents. Par contre, on ne pourrait vous dire s’il s’agit de Zazu, Nala ou Timon puisqu’ils n’ont pas voulu répondre quand nous leur avons demandé. Pas très bavards ces lémuriens… 🙂

Kangourou roux Domaine des trois vents zoo à Val-d'Or

Rocky et Appolon, les kangourous roux du Domaine des trois vents

Une nouvelle boutique

Le Domaine des trois vents a aussi profité de l’occasion afin de présenter sa nouvelle boutique qui propose des objets promotionnels à l’effigie de la ferme, des œuvres de l’artiste valdorienne Simone Lafond, de magnifiques capteurs de rêve et des produits de beauté faits à base d’huile d’émeu.

On retrouve aussi dans la boutique certains reptiles et insectes ainsi que des petits animaux comme des hérissons et des poussins. Puis, la boutique est complétée par l’exposition de plusieurs crânes et fourrures d’animaux pour bonifier le côté éducatif de la visite.

Lézard Domaine des trois vents Val-d'Or

L’un des reptiles logeant dans l’espace boutique du Domaine des trois vents.

Kangourou roux Domaine des trois vents zoo à Val-d'Or
La ferme spécialisée dans les animaux miniatures Le Domaine des trois vents est maintenant un zoo et put accueillir des animaux exotiques comme ces kangourous.
Un bilan 2018 bien rempli pour l’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or

Un bilan 2018 bien rempli pour l’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or

Le 5 juin dernier l’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or (OTCVO) procédait à son assemblée générale annuelle. Lors de celle-ci, le rapport annuel 2018 a été présenté et des élections pour trois postes du conseil administratif ont été faites.

Le rapport annuel 2018 démontre clairement que l’organisme a le vent dans les voiles. En plus de ses activités habituelles comme le soutien aux intervenants touristiques, la promotion de l’offre touristique (plus de 165 produits et services) et le développement de marché, plusieurs projets ont été amorcés. Nommons à titre d’exemple une solution web de gestion de données, la rénovation du bureau d’information touristique, un nouveau plan de développement, des expériences documentaires immersives et une collaboration avec TVC9. Ceux-ci doivent être terminés en 2019.

Quant au bureau d’information touristique, celui-ci a connu une légère baisse d’achalandage. Cependant, une très forte hausse des demandes d’information par courriel, sur les médias sociaux et des visites sur le site internet tourismevaldor.com montre que les visiteurs s’informent toujours autant, mais de façon différente. D’ailleurs, l’OTCVO s’applique à être très présent sur le web, et ce à travers plusieurs types de plateforme comme les sites internet de référencement, son blogue, les médias sociaux, une infolettre, etc.

L’organisme a d’ailleurs vu son nombre de vues, d’abonnées et d’utilisateurs augmenté sur toutes ses plateformes web. Autre fait marquant, le nombre de tournées de presse a vu une augmentation de 39% par rapport à 2017. Il s’agit au total de 25 médias accueillis à Val-d’Or en collaboration avec Tourisme Abitibi-Témiscamingue ainsi que les festivals et intervenants touristiques de Val-d’Or. Il s’agit de promotion très payante pour la destination et l’OTCVO souhaite continuer à développer cet axe.

Suite à la présentation du rapport annuel 2018, l’OTCVO a procédé à l’élection de trois membres du conseil d’administration. Deux postes « administrateur tourisme général » et un poste «administrateur  attraits et événements » étaient en élection. Alors que madame Johanne Vienneau (Réserve faunique La Vérendrye) et madame Diane Chevalier (Au Soleil couchant) ont été élues par acclamation, le poste « administrateur attraits et événements » est toujours vacant. L’OTCVO cherche donc encore une personne dynamique dans le milieu événementiel afin de compléter son conseil d’administration.

Le Conseil d’administration de l’OTCVO peut aussi compter sur l’expertise de M. Gérard Paquin (Hôtel Continental), Mme Lisyane Morin, Mme Sophie Gareau, M. Guy Faucher, M. Robert Larivière et M. Pierre Ouellet.

Les personnes souhaitant s’impliquer peuvent communiquer avec la directrice générale de l’organisme, madame Nancy Arpin, par téléphone au 819 824-9646 poste 6224 ou par courriel au [email protected].

Photo de couverture: Ben White sur Unsplash

VOIR LE RAPPORT ANNUEL