Close

Archive for category: Blogue

10 Livres qui racontent l’Abitibi-Témiscamingue

10 Livres qui racontent l’Abitibi-Témiscamingue

Je te propose 10 livres qui font le récit de Val-d’Or, de l’Abitibi-Témiscamingue et des gens qui ont vécu ce territoire, que ce soit de façon temporaire ou permanente. Des histoires qui ont eu lieu dans le début de la colonisation et d’autres qui prennent place dans notre époque; des contes folkloriques aux limites du fantastique et des récits inspirés de faits réels; de grandes aventures et de grands personnages pour le plus grand bonheur des lecteurs!

1. Sept jours dans la vie de Stanley Siscoe de Daniel Saint-Germain

1. Sept jours dans la vie de Stanley Siscoe de Daniel Saint-Germain

On a demandé à la présidente du Festival de contes et légendes en Abitibi-Témiscamingue, Nicole Garceau, quel était son coup de cœur au niveau des livres racontant l’histoire sur Val-d’Or. Elle te suggère « Sept jours dans la vie de Stanley Siscoe » qui raconte les derniers jours de Stanley Siscoe. D’origine polonaise, Siscoe est le prospecteur qui a découvert une importante veine d’or qui a permis l’ouverture de la Siscoe Gold Mine. Le 19 mars 1935, l’avion qu’avait pris Siscoe pour revenir d’un voyage d’affaires a dû atterrir d’urgence sur le lac Matchi-Manitou à cause d’une tempête de neige. Après plusieurs jours à tenter de survivre, celui-ci est décédé. On a retrouvé son corps gelé sur le lac, gisant au milieu de billets d’argent.

2. Pardon My Parka de Joan Walker

2.Pardon My Parka de Joan Walker

Publié en 1954 et ayant comme trame de fond la même époque, ce livre est un réel voyage dans le temps! D’ailleurs, certains lecteurs plus féministes et intolérants au racisme pourraient parfois avoir quelques chocs lors de leur lecture. « Pardon My Parka » raconte l’histoire d’une femme britannique nouvellement mariée avec un Canadien qui vient s’établir à Val-d’Or puisque ce dernier s’y est trouvé un travail. Comme elle est une femme mondaine et très peu habituée à la vie de femme mariée – la pauvre ne sait même pas faire bouillir de l’eau! -, l’adaptation à son nouveau mode de vie et à la vie dans une ville minière au milieu de la nature sauvage sera difficile. « Pardon My Parka » est un livre écrit avec humour et finesse.

Ç’est arrivé à Val-d’Or, recueil collectif de nouvelles

3.Ç’est arrivé à Val-d’Or, recueil collectif de nouvelles

« C’est arrivé à Val-d’Or » est un recueil de dix nouvelles écrites par dix auteurs valdoriens. Parfois, l’histoire prend place dans les jeunes années de Val-d’Or, parfois dans une époque plus moderne. Bien que l’histoire de Val-d’Or soit rarement la trame principale des nouvelles, les détails sur ses lieux et son identité culturelle en font une très belle présentation. Malgré la différence des thèmes exploités, des styles d’écriture et des trames de fond, les dix nouvelles ont quelque chose en commun : le désir des auteurs de te présenter une parcelle de cette ville haute en couleur et leur amour pour celle-ci.

Spirit Lake de Sylvie Brien

4. Spirit Lake de Sylvie Brien

L’histoire racontée dans « Spirit Lake » est celle d’un jeune garçon de 14 ans, Peter Gaganovitch, qui vient de quitter son Autriche-Hongrie natale avec son frère et sa grand-mère pour fuir la guerre. Alors qu’ils débarquent tout juste à Montréal, ils sont emmenés à Spirit Lake – à Trécesson, près d’Amos- l’un des plus importants camps de prisonniers érigés par le Canada pendant la Première Guerre mondiale. En lisant ce livre, tu auras droit à de l’histoire, une légende autochtone et une belle leçon de vie sur le bonheur.

À l’ombre de la mine de France Lorrain

5. À l’ombre de la mine de France Lorrain

Présenté en deux tomes, « À l’ombre de la mine » prend place dans le Village minier de Bourlamaque dans les années 1940. On y raconte l’histoire de Jeanne et Kristoff Rudenko, deux jeunes mariés originaires d’Ukraine qui tentent de trouver le bonheur. Ce qui est intéressant dans ce livre, c’est qu’on y parle non seulement de la vie au Village minier de Bourlamaque dans les années 1940, mais aussi de la vie des colons et immigrants à cette époque en Abitibi-Témiscamingue en plus du camp de détention Spirit Lake. Suspense, romance et histoire s’entrelacent pour un coup de cœur assuré!

Contes, légendes et récits de l’Abitibi-Témiscamingue de Denis Cloutier

6. Contes, légendes et récits de l’Abitibi-Témiscamingue de Denis Cloutier

« Contes, légendes et récits de l’Abitibi-Témiscamingue » est un recueil de textes écrits par une quarantaine d’auteurs qui ont été marqués par le territoire. Dans une première partie, on y retrouve le texte « Où l’orignal broute les nymphéas » de Deny Chabot, un as de l’histoire du territoire – il a d’ailleurs écrit deux magnifiques livres sur l’histoire de Val-d’Or. Puis, en deuxième partie tu pourras te délecter de contes, mythes et légendes ayant eu lieu en Abitibi-Témiscamingue dans des mondes parfois réels et parfois inventés et folklorisés.

117 Nord de Virginie Blanchette-Doucet

7. 117 Nord de Virginie Blanchette-Doucet

La jeune auteure Virginie Blanchette-Doucet a choisi d’élaborer son histoire dans un pan de l’histoire beaucoup plus récente; le déménagement d’un quartier complet à Malartic pour permettre l’ouverture d’une mine d’or. « 117 Nord » raconte le récit de Maude, une ébéniste originaire de Val-d’Or habitant à Montréal et qui devra accumuler les allers-retours Montréal-Val-d’Or suite à l’annonce de l’ouverture de la mine. C’est un roman tout en émotions et tout en subtilité que tu as ici!

Racontages du Témis de Fernand Bellehumeur

8. Racontages du Témis de Fernand Bellehumeur

Dans « Racontages du Témis », l’auteur Fernand Bellehumeur propose un recueil de contes du Témiscamingue qu’on lui racontait lorsqu’il était enfant. On ressent dans les textes que l’auteur est un conteur né: fioritures, fabulations et exagérations colorent chaque histoire. On y découvre le Témiscamingue dans les années 1940 ainsi que des personnages pittoresques, des événements troublants qui ont marqué l’imaginaire collectif. À quel point la vérité est-elle présente dans ce recueil? Ceci reste un mystère…

Jeanne sur les routes de Jocelyne Saucier

9. Jeanne sur les routes de Jocelyne Saucier

Dans « Jeanne sur les routes », Jocelyne Saucier ficelle une histoire entre la marxiste Jeanne Corbin et un journaliste. Leur rencontre et la façon dont celle-ci changera la vie du journaliste ont lieu à Rouyn-Noranda dans les années 1930. À cette époque, les Russes, Finlandais, Ukrainiens, Chinois et Juifs y étaient nombreux à avoir choisi cette ville comme foyer. Un foyer aux couleurs marxistes où l’importante population ouvrière se battait pour des jours meilleurs.

Des Îles-de-la-Madeleine à l’Île Nepawa de Céline Lafrance et Sylvio Bénard

10. Des Îles-de-la-Madeleine à l’Île Nepawa de Céline Lafrance et Sylvio Bénard

Dans « Des Îles-de-la-Madeleine à l’Île Nepawa », Céline Lafrance et Sylvio Bénard racontent une histoire peu connue de l’Abitibi-Témiscamingue : l’émigration de 27 familles madeliniennes à l’Île Nepawa en 1941 et 1942. Ayant accepté l’offre du ministère de la Colonisation du Québec, les 30 personnages présentés dans le livre traversent le Québec d’est en ouest pour coloniser de nouvelles terres. À travers les pages de ce roman, tu découvriras la résilience et le courage dont ont du faire preuve ces Madelinots.

Des livres dont l’histoire se passe à Val-d’Or ou ailleurs en Abitibi-Témiscamingue, il y en a une tonne! J’espère que cette petite liste te donnera le coup de découvrir l’histoire et les personnages qui ont coloré le territoire et qui ont façonné notre identité culturelle. Bonne lecture!

 

Photo de couverture | Alice Hampson sur Unsplash

10 artistes de l’Abitibi-Témiscamingue à ajouter dans ta playlist

10 artistes de l’Abitibi-Témiscamingue à ajouter dans ta playlist

Partout au Québec, on retrouve des chanteurs, des chanteuses et des groupes de musiques plus exceptionnels les uns que les autres. Ici, en Abitibi-Témiscamingue, on a la chance d’avoir certains des plus talentueux! Peut-importe le style de musique que tu préfères, tu trouveras définitivement quelque chose à ton goût parmi le grand répertoire de la musique témiscabitibienne. Puisqu’il se fait de la si belle musique par chez nous, on avait envie de te faire découvrir (ou redécouvrir) quelques artistes de la région. La liste aurait pu être bien plus longue, mais voici 10 artistes originaires de l’Abitibi-Témiscamingue à ajouter dans ta playlist.

Zach Zoya

Originaire de Rouyn-Noranda, Zach Zoya est un rappeur maintenant établit à Montréal. À l’âge de seulement 21 ans, certains le surnomment déjà le « Drake du Québec ». L’an dernier, tu l’as peut-être vu performer à Val-d’Or et à Rouyn-Noranda à l’occasion du FRIMAT et du FME. Se démarquant de plus en plus au niveau provincial, le jeune artiste a présentement plusieurs chansons à son actif, dont un mini-album avec le rappeur High Klassified. Sur YouTube et sur Spotify, ses morceaux ont des centaines de milliers d’écoutes.

Ma suggestion de chanson à écouter : Who Dat

Lubik

Composé d’Alexandre Picard, Jean-Sébastien Trudel, Christian Frenette, et Michael Neault, le groupe de musique Lubik a vu le jour en 2010. Tu as peut-être vu ce band de rock en spectacle au courant des dernières années, par exemple au festival Osisko en Lumières en 2016 ou au FRIMAT en 2017. Lubik s’est aussi fait connaître au niveau provincial : on peut penser à leur passage à l’émission Belle et Bum, ou encore aux trois prix qu’ils ont reçu en 2014 au Festival Dédé Fortin. Originaires de La Sarre, les quatre membres du groupe n’ont pas peur de montrer leur fierté abitibienne, ce que tu peux constater dans leur morceau intitulé Abitibi Power.

Ma suggestion de chanson à écouter : Laisse-toé aller

Vertige

Vertige, c’est un groupe de musique de style reggae, pop et alternatif composé de quatre membres. Originaires de Rouyn-Noranda, Marc-Olivier Gratton, Guillaume Laroche, Olivier Migneault et Shawnee Jacques-Godard ont fondé leur groupe il y a environ cinq ans. Très dynamiques lors de leurs performances sur scènes, les quatre gars aiment bien faire bouger leur public pendant leurs spectacles. Ayant participé au FRIMAT en 2017, leur dernier album Renaître est sorti en mars 2019.

Ma suggestion de chanson à écouter : Jeunes et cons

Saratoga

Fondé en 2015, le duo Saratoga est formé de la valdorienne Chantal Archambault et de son complice Michel-Olivier Gasse. Ayant débuté sa carrière en solo quelques années auparavant, Chantal Archambault est une auteure, compositrice et interprète qui a été nominée à l’ADISQ en 2011. Aujourd’hui, elle se consacre complètement à Saratoga, un duo de style folk qui compte à son actif un EP ainsi qu’un album complet.

Ma suggestion de chanson à écouter : On est pas du monde

Nanochrome

Grand gagnant du FRIMAT en 2014, le groupe Nanochrome est composé de cinq membres : Alex Poirier-Lemoine, Gabriel Poirier-Lemoine, François Lachapelle, Fred Plante et Michaël Neault. Leur album L’exutoire est sorti en 2015 et depuis, le groupe originaire de Val-d’Or s’est produit dans de nombreux festivals de la région, comme le festival Osisko en Lumières en 2016. Avec sa musique de style indie rock, le groupe a même eu la chance de performer à Montréal pour une première fois en 2017

Ma suggestion de chanson à écouter : Entre-temps

Phil Moreau

Phil Moreau est un Rouynorandien auteur-compositeur-interprète. Sa carrière a débuté aux alentours de 2010, année où il a pu se faire connaître en enregistrant son premier « démo ». Il a ensuite participé à plusieurs festivals, dont le FRIMAT, où il a remporté le prix Télé-Québec pour la qualité de ses textes en 2011 et où il a également performé en 2018. En 2017, il a sorti le mini album Gros temps, sur lequel figurent cinq chansons de style folk rock.

Ma suggestion de chanson à écouter : La mauvaise herbe ne meurt jamais

Laurence Doire

Âgée de seulement 20 ans, Laurence Doire est une chanteuse country originaire de Beaucanton. Aujourd’hui établie à Montréal, la jeune femme a lancé son premier album Soirée du Nord en octobre 2018, sur lequel on retrouve six chansons en français. Depuis 2015, elle performe avec le Laurence Doire country band, un groupe composé de cinq musiciens dont elle est la chanteuse principale. Elle se produit maintenant dans de nombreuses soirées et événements.

Ma suggestion de chanson à écouter : Ek’ mon skidoo

Cleõphüzz

Originaire de Ville-Marie au Témiscamingue, Cleõphüzz est un band de rock psychédélique dont la musique est inspirée par la thématique du désert. Formé d’Alex Sabourin, Joseph Grenier, Joé Poitras, Xavier Nadeau Ouellet et Caroline Rondeau, le groupe s’est produit l’an dernier au FRIMAT, puis a sorti un EP intitulé Wizard of Phuzz en 2018. Le 20 mars dernier, leur nouveau titre Desperados est paru sur Spotify.

Ma suggestion de chanson à écouter : Sandstorm

Adam Brousseau

Adam Brousseau est un jeune musicien originaire de La Sarre, aujourd’hui établi à Drummondville. Âgé de seulement 18 ans, il a sorti son premier album intitulé Paradox en 2018. Il a participé au FRIMAT l’an dernier en tant que première partie du groupe Dead Obies, et tout semble indiquer un bel avenir musical devant lui. Auteur-compositeur-interprète et guitariste, sa musique peut être décrite comme étant de style rock progressif et psychédélique.

Ma suggestion de chanson à écouter : Incognito

Louis-Philippe Gingras

Louis-Philippe Gingras est un artiste originaire de Rouyn-Noranda, aujourd’hui établi à Montréal, dont le talent l’a amené à se produire un peu partout au Québec. Après des études universitaires en jazz, il a fait paraître deux albums complets en 2013 et en 2016, en plus de plusieurs autres morceaux. Ses chansons, parfois mélodieuses, parfois entraînantes, sont souvent teintées d’humour, tout en étant poétiques.

Ma suggestion de chanson à écouter : Parc à chiens

Photo de couverture

Le groupe Nanochrome au FRIMAT en 2014, photo de Marie-Claude Robert

 

Sources

Spotify

La fabrique culturelle

Bandcamp

FRIMAT

FME

Laurence Doire Country Band (site officiel)

Saratoga (site officiel)

Louis-Philippe Gingras (site officiel)

Expositions présentées au Centre d’exposition de Val-d’Or du 27 avril au 9 juin 2019

Expositions présentées au Centre d’exposition de Val-d’Or du 27 avril au 9 juin 2019

Du 27 avril au 9 juin 2019, le Centre d’exposition de Val-d’Or accueillera les artistes Dany Massicotte et Elizabeth Picard. Le vernissage aura lieu le samedi 27 avril de 15h à 17h pendant lequel tous sont invités à participer à la création d’une œuvre collective qui se complétera jusqu’au 9 juin.

Exposition « La Contemporaire » de Dany Massicotte

Exposition La Contemporaire de Dany Massicotte au Centre d'exposition de Valdor

Impression au jet d’encre, monté sur Diabond, 85 x 120 cm, Dimensions : 200 x 300 x 400 cm ©D. Massicotte

L’artiste multidisciplinaire Dany Massicotte proposera l’exposition « La Contemporaire » dans laquelle il joint l’art de la photographie, la vidéo et le son. Alors qu’une vidéo est juxtaposée à une photographie prise du même point de vue que la vidéo, une ambiance sonore vient assembler toutes les pièces et créer un tout. Le Centre d’exposition de Val-d’Or présentera quatre de ces œuvres qui savent sans aucun doute dérouter le spectateur.

Exposition « Conjonction : couleur et résonance III » de Elisabeth Picard

Exposition Elisabeth Picard Conjonction: couleur et résonance III au Centre d'exposition de Val-d'Or

Rainbow mountains, 2015, détail, crédit photo ©Jean-Michael Seminaro

Le Centre d’exposition présente aussi « Conjonction : couleur et résonance III » d’Elisabeth Picard. Cette artiste propose une réflexion sur le développement des organismes des mondes végétal, minéral et cellulaire. En utilisant différentes pratiques traditionnelles comme le nouage, la vannerie et le tapis au point noué elle représente l’évolution, le déploiement et la propagation de ces organismes. La matière et l’éclairage utilisés forment alors une image abstraite de la nature et de paysages architecturaux.

« Le Ty-Rap à la manière d’un meccano » avec « À hauteur d’enfants »

À Hauteur d'enfants programmation artistique pour les enfants au Centre d'exposition de Val d'Or

Esquisse, 2018 © E. Picard

Dans le cadre de sa troisième édition d’« À hauteur d’enfants », le Centre d’exposition présente « Le Ty-Rap à la manière d’un meccano ». « À hauteur d’enfants » est un programme conçu pour rendre accessible aux enfants de 2 à 6 ans l’art. Ainsi, les expositions sont pensées et installées afin d’être accessibles visuellement et par le toucher pour des enfants. En plus de pouvoir s’émerveiller des couleurs vives des œuvres de l’artiste Elisabeth Picard avec « Conjonction : couleur et résonance III », les enfants pourront participer à une création collective imaginée par Mme Picard. Avec « Le Ty-Rap à la manière d’un meccano » les enfants joindront à la créativité la réutilisation et récupération de matière afin de réaliser de petites sculptures qu’ils feront grâce aux techniques d’assemblage et de vannerie.

L’Essentiel à savoir sur le mode de vie zéro déchet

L’Essentiel à savoir sur le mode de vie zéro déchet

Au début du mois de mars, un nouveau commerce a ouvert ses portes à Val-d’Or au grand bonheur de plusieurs citoyens et citoyennes : l’Épicerie Aki, une épicerie zéro déchet. Si tu l’as déjà visitée, tu sais qu’elle offre une panoplie de produits en vrac comme des noix, des pâtes, des épices, des huiles et des produits ménagers. Tu pourras même y trouver des légumes frais et locaux cet été! L’épicerie offre aussi tous les produits nécessaires pour t’aider à adopter un mode de vie zéro déchet.

Mais qu’est-ce que c’est exactement le zéro déchet? Avec l’arrivée de l’Épicerie Aki, on a voulu t’informer un peu en rassemblant toute l’information intéressante qu’on a trouvée sur le sujet. Voici donc l’essentiel à savoir sur le mode de vie zéro déchet!

Qu’est-ce que c’est le « zéro déchet »?

Le zéro déchet, c’est un mouvement qui valorise un mode de consommation générant le moins de déchets possible. L’organisation Zero Waste Canada en propose la définition suivante :

« La conservation de toutes les ressources par une production, une consommation, une réutilisation et une récupération responsables de tous les produits, emballages et matériaux, sans les brûler et sans rejets dans le sol, l’eau ou l’air menaçant l’environnement ou la santé humaine ».

Le mode de vie zéro déchet est ainsi une façon de se responsabiliser face aux impacts de notre consommation sur l’environnement. Il a pour but de changer les habitudes de la population pour la mener vers une consommation plus durable.

Les bienfaits du mode de vie zéro déchet

Adopter le mode de vie zéro déchet, c’est d’abord une très bonne façon de protéger l’environnement au quotidien. Si tu n’achètes pas de produits emballés, tu produis automatiquement moins de déchets. C’est aussi le cas si tu réutilises, tu recycles et tu compostes. Savais-tu qu’en 2050, il y aura plus de plastique que de poissons dans l’océan? C’est ce qu’a déclaré Antonio Guterres, le secrétaire général de l’ONU. Les déchets de plastiques représentent l’une des pires formes de pollution, car le plastique est l’une des matières qui se dégradent le plus lentement et qui sont le plus nocives pour l’environnement. Si chacun faisait l’effort de réduire considérablement sa production de déchets, qui sait : peut-être qu’il serait possible d’apporter un vrai changement au problème de la pollution de plastique.

 

Outre l’environnement, le mode de vie zéro déchet peut aussi t’encourager à adopter une meilleure alimentation. En effet, rares sont les produits transformés qui se vendent en vrac. Il est alors plus facile d’éviter les aliments qui contiennent beaucoup trop de sucre, de sel et de mauvais gras. En plus, quand tu cuisines à la maison avec des produits achetés en vrac, tu sais exactement quels sont les ingrédients qui se retrouvent dans ton assiette. Quoi de mieux pour contrôler toi-même une alimentation saine et équilibrée!

 

Finalement, le mode de vie zéro déchet contribue à réduire le gaspillage alimentaire. Tu as besoin d’un ingrédient dont tu ne te sers jamais pour une recette? Eh bien les épiceries en vrac te permettent d’acheter uniquement la petite quantité qui t’est nécessaire. Cela t’évite de jeter de la nourriture et de payer plus cher pour une grande quantité dont tu n’as pas besoin.

Comment adopter le mode de vie zéro déchet?

Si le mode de vie zéro déchet t’intéresse, il existe plusieurs astuces et plusieurs ressources pour t’aider. Tu n’es pas obligé de complètement arrêter de produire des déchets du jour au lendemain si tu n’en as pas envie! Tu peux y aller à ton rythme et commencer par de petites actions qui vont tout de même être bénéfiques pour l’environnement. Les associations zéro déchet parlent souvent des cinq actions suivantes pour avoir une consommation plus responsable : refuser (de consommer ou de jeter un objet), réduire, réutiliser, recycler et composter.

 

Chez Aki, épicerie et boutique zéro déchet, tu peux trouver plusieurs produits qui facilitent la consommation responsable. Sacs à collation, sacs à vrac, emballages d’aliments, bref, tout le nécessaire pour commencer ton kit zéro déchet. Même armé de tes bons vieux plats Tupperware, tu peux éviter de produire certains déchets de plastique. On peut penser au restaurant Habaneros Grill Mexicain, qui t’encourage à apporter ton propre plat quand tu prends un repas pour emporter ou encore à la Tanière William J. Walter qui te propose d’apporter tes plats pour y déposer tes achats. Tu peux aussi t’essayer dans d’autres restaurants et commerces ; ceux qui acceptent de te servir dans tes propres plats sont de plus en plus nombreux à Val-d’Or.

 

Enfin, si tu désires t’informer encore plus sur le mode de vie zéro déchet, n’hésite pas à visiter la page Facebook de l’Épicerie Aki. Les trois propriétaires y partagent toutes sortes d’informations et de conseils intéressants sur le zéro déchet. Tu peux aussi t’informer en allant directement leur rendre visite dans leur commerce. Finalement, tu peux aussi visiter les sites web des organisations indiquées ci-dessous.

Aki épicerie zéro déchet à Val d'Or

Aki – Épicerie zéro déchet est une épicerie proposant des aliments en vrac, des produits ménagers et corporels et des produits zéro déchet comme sacs à vrac, sacs à fruit, couches lavables, brosses à dent en bambou, des pailles et shampoings en barre.

Habaneros Express cuisine mexicaine val d'or

Si tu n’as pas accès à tes plats avant ton passage au restaurant Habaneros Grill Mexicain, saches que les plats pour emporter sont faits de matière biodégradable. D’ailleurs, ce n’est pas la seule action que l’entreprise fait pour réduire son empreinte écologique. Pour en savoir plus, visite la section “Bienfaits pour toi” de leur site web.

La Tanière sausages William J. Walter

La Tanière – William J. Walter est une épicerie fine proposant les saucisses du fameux saucissier William J. Walter ainsi que de nombreux produits fins (pour la plupart québécois) comme des fromages, des charcuteries et des bières de microbrasserie.

8 Bonnes raisons de faire du vélo à Val-d’Or

8 Bonnes raisons de faire du vélo à Val-d’Or

Que vous considériez le vélo comme un sport, un loisir ou une activité familiale du dimanche après-midi, toutes les raisons sont bonnes pour utiliser ce moyen de transport à Val-d’Or. En fait, voici 8 bonnes raisons de faire du vélo à Val-d’Or.

Le vélo, c’est vert!

Une très belle façon de faire sa part pour l’environnement, le vélo est un moyen de transport complètement vert. En plus, c’est très économique; le coup de pédale ne sera jamais équivalent au coût de l’essence…

Le Moyen de transport rapide en ville

Vous êtes fatigués du trafic bien trop lent? Vous seriez surpris d’apprendre que le vélo est le plus rapide en ville! La moyenne de vitesse d’une automobile au centre-ville est seulement de 15,2 km à l’heure. Vous dépasserez nettement cette vitesse à vélo. C’est le passe-partout qui vous fait maître de votre trajet.

Bon pour la santé!

L’activité physique favorise la libération d’endorphine qui est l’hormone du plaisir dans le corps. Comme faire de la bicyclette rend plus joyeux, pourquoi s’en priver? Au quotidien, le vélo (comme toute activité physique) amène de nombreux bienfaits tels qu’une meilleure forme physique, un sommeil réparateur, le renforcement du système immunitaire et bien d’autres!

Un Excellent moyen d’admirer la nature

Un cycliste en forêt est complètement lié à la nature. En étant habillé en conséquence, la météo ne devient plus un problème pour profiter de l’extérieur et admirer le paysage et respirer l’air frais de l’extérieur. En fait, on l’a déjà dit dans un autre billet de blogue ; “Il n’y a pas de mauvaise température, que des mauvais vêtements”. Tout cela est facilement réalisable en sein de la ville grâce à l’installation mise en place.

Une Piste cyclable

La piste cyclable rend la pratique de la bicyclette très simple, sécuritaire et facile. À Val-d’Or, elle est asphaltée presque en totalité et offre un paysage d’une beauté changeante et agréable à contempler. Une carte de tous les sentiers récréatifs à Val-d’Or, dont la piste cyclable est disponible à notre bureau d’information touristique. On y trouve aussi à différentes hauteurs, soit sur le sentier J-P Roland Fortin, devant le Complexe culturel Marcel-Monette et dans le quartier industriel une exposition photographique extérieure changeant tous les quatre mois environ.

exposition pistes cyclables val-d'or

L’exposition photographie extérieure est une collaboration du service Culturel de la Ville de Val-d’Or et du Centre d’exposition de Val-d’Or.

La Forêt récréative de Val-d’Or

La piste cyclable aboutie au chalet d’accueil de la Forêt récréative de Val-d’Or. Non seulement il y est possible de faire du vélo dans les sentiers boisés, mais plusieurs autres activités sportives sont disponibles, il y en a pour tous les goûts! (Et si jamais vous vous ennuyez de pédaler durant l’hiver, il est possible de louer un fat bike et de se promener dans les sentiers, et ce malgré la neige!)

Vélo de montagne Val-d'or abitibi-Témiscamingue Forêt récréative

La Forêt récréative propose des sentiers de vélo de promenade ainsi que des sentiers de vélo de montagne pour tous les niveaux.

Le Club cycliste Accro-Vélo

Pour les plus compétitifs, il est possible de devenir membre du Club cycliste Accro-Vélo, de Val-d’Or qui est un organisme à but non lucratif qui a pour but de promouvoir la pratique du vélo de montagne et de route dans la communauté valdorienne. Il organise de nombreuses sorties à vélo en plus d’être les maîtres d’œuvre des très réputés (provincialement en plus!) sentiers de vélo de montagne de la Forêt récréative à Val-d’Or.

Une belle occasion d’être en famille

Pour finir, la bicyclette pour être une activité familiale des plus agréables. Les randonnées sauront agrémenter votre période estivale et vous permettront de vous retrouver en famille tout en ayant du plaisir. Une excursion particulièrement plaisante à effectuer est celle du sentier du lac des Sœurs. C’est un sentier d’environ 14 km qui longe ce petit lac. C’est de toute beauté et ce en toutes saisons, ça vaut le détour! Des tables de pique-nique sont aussi mises à disposition au bord d’une magnifique plage pour se rafraîchir après l’effort.

Sentier Lac des Soeurs lac

Comme les embarcations à moteur sont interdites sur le lac des Soeurs, ce site est très sécuritaire et tranquille.

En ville ou en nature, les infrastructures pour pratiquer sont nombreuses à Val-d’Or. Si on additionne à cela les nombreux effets bénéfiques que nous avons nommés plus tôt, il ne reste vraiment pas beaucoup d’arguments pour ne pas monter sur votre vélo et pédaler les cheveux dans le vent!

 

Photo de couverture | Markus Spiske sur Unsplash

Le Festival de contes et légendes en Abitibi-Témiscamingue lance sa programmation 2019

Le Festival de contes et légendes en Abitibi-Témiscamingue lance sa programmation 2019

Le Festival de contes et légendes en Abitibi-Témiscamingue annonçait sa programmation 2019 le 27 mars dernier. Cette 16e édition aura lieu du 4 au 9 juin 2019 et portera le thème « De l’Acadie à l’Abitibi ». Pour l’occasion, l’artiste peintre Norbert Lemire a créé une aquarelle. Celle-ci se retrouve dans l’affiche officielle du festival dont le graphisme a été fait par Pauline Henry.

La Programmation du Festival de contes et légendes en Abitibi-Témiscamingue

La 16e édition du Festival de contes et légendes en Abitibi-Témiscamingue se déroulera sur six jours et proposera de nombreuses activités variées tant pour les grands que pour les petits. Ces activités se dérouleront à Val-d’Or et dans plusieurs autres villes de l’Abitibi-Témiscamingue telles que Sainte-Germaine-de-Boulé, Amos, Malartic et Rouyn-Noranda. En effet, le jeudi 6 juin aura lieu une soirée de contes dans ces différentes villes. Des contes pour les enfants seront racontés le samedi 8 juin au Refuge Pageau à Amos ainsi que dans les bibliothèques de Val-d’Or, Amos et Rouyn-Noranda.

Les grandes activités qui ont fait la renommée du festival seront encore de la programmation cette année. Le Concours de la grande menterie, où les participants doivent trancher si l’histoire des conteurs est vraie ou fausse est prévue pour le mardi 4 juin 2019.

Le Ciné-conté, où des conteurs refont l’histoire d’un film qui joue en sourdine, aura lieu le mercredi 5 juin 2019.

Le jeudi 6 juin 2019 sera, quant à lui, réservé à la Soirée Slam & musique qui accueillera cette année Les Grands Hurleurs.

Le Souper gastronomique, où les conteurs racontent des histoires pendant que les participants dégustent un souper gastronomique, se déroulera le samedi 8 juin 2019. D’ailleurs, cet événement aura encore lieu à l’Hôtel Forestel cette année proposant un menu du talentueux chef Yves Moreau. « On le refait encore cette année au Forestel parce que l’année dernière c’était trop magnifique! C’est vraiment le gala du conte », a souligné la présidente du Festival de contes et légendes en Abitibi-Témiscamingue Nicole Garceau à propos du Souper gastronomique.

Puis, le Marathon du conte aura encore lieu cette année dans lequel 16 conteurs se relaient pendant 4 heures. Toutefois, un petit changement y a été apporté afin de mieux s’adapter aux festivaliers. Plutôt que d’avoir lieu le dimanche soir, il sera présenté sous forme de brunch le dimanche 9 juin 2019.

FCLAT-affiche2019_PaulineHenry_W

L’affiche de la 16e édition du Festival de contes et légendes en Abitibi-Témiscamingue ayant pour thème “De l’Abitibi à l’Acadie”, créée par Pauline Henry.

Les nouveautés

Malgré le fait que les organisateurs du Festival de contes et légendes en Abitibi-Témiscamingue nous préparent encore des surprises, deux nouveautés ont été annoncées pour la programmation 2019. Le vendredi 7 juin 2019, « En Voyage vers Kitcisakik » est proposé. Les participants auront la chance de partir dans la communauté autochtone de Kitcisakik (transport fourni) et de vivre un voyage conté, un souper et des contes autour du feu.

Un parcours ecclésiastique est aussi prévu à l’église Saint-Sauveur au cours duquel les participants pourront entendre des histoires de curé, de diable et de Bon Dieu! Les détails de cette activité restent à confirmer.

Festival de contes et légendes en Abitibi-Témiscamingue 2019

L’oeuvre de l’artiste Norbert Lemire créé pour l’édition 2019 du Festival de contes et légendes en Abitibi-Témiscamingue.

Des expériences documentaires en réalité virtuelle pour promouvoir l’Abitibi-Témiscamingue

Des expériences documentaires en réalité virtuelle pour promouvoir l’Abitibi-Témiscamingue

L’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or (OTCVO) aura des expériences documentaires en réalité virtuelle pour promouvoir l’Abitibi-Témiscamingue réalisées et produites par Nadagam Films. En effet, lors de l’annonce de rénovations majeures du bureau d’information touristique de Val-d’Or en 2017, l’OTCVO avait pris le pari de profiter de ces changements pour moderniser ses outils de promotion. C’est donc avec enthousiasme et fierté que l’organisation annonce qu’elle offrira des expériences documentaires immersives présentées via une application interactive, dont les visiteurs pourront avoir accès à l’aide d’un casque de réalité virtuelle.

Au total, ce sont six courts documentaires immersifs, dont les thématiques feront voir les beautés de la région : l’hiver, les routes d’eau, la forêt et ses délices gastronomiques, l’histoire minière et la géomorphologie, la faune et la flore, et enfin la vie artistique et culturelle. « Il est primordial que les lieux d’accueil se réinventent compte tenu de l’accessibilité de l’information touristique à travers les différentes plateformes web et mobiles. L’objectif principal de ce projet est donc de transformer la promotion et l’information touristique en une série d’expériences uniques et ainsi offrir une valeur ajoutée aux séjours des voyageurs en région. Ces expériences virtuelles offriront une vision authentique et intimiste de la région, ses habitants, son histoire et ses paysages », a mentionné M. Gérard Paquin, président de l’OTCVO.

L’OTCVO a fait appel au réalisateur et producteur Serge Bordeleau, de Nadagam Films, afin de réaliser le projet. Celui-ci a en effet une solide expertise en cinéma documentaire en réalité virtuelle, développée notamment lors de la création du projet Abitibi360 – territoires et identités. « Si l’idée de départ n’était pas nécessairement de proposer une suite à Abitibi360, de fil en aiguille il s’est avéré naturel de s’inspirer de ce premier projet, en y ajoutant cette fois une belle place aux splendeurs du Témiscamingue », a souligné Mme Nancy Arpin, directrice de l’OTCVO.

Bien que le dévoilement soit prévu à l’automne 2019, les gens pourront suivre l’évolution du projet à partir du tournage via les réseaux sociaux de Nadagam Films et de Tourisme Val-d’Or.

Ce projet est réalisé grâce à la participation financière du Fonds Bell et du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation par le biais du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR).

« Cette initiative permettra de donner un avant-goût aux touristes des attraits et des charmes de l’Abitibi-Témiscamingue, et ce, d’une façon originale et dynamique. Ces documentaires virtuels les inciteront sans doute à parcourir des chemins et à visiter des lieux auxquels ils n’avaient pas pensé, et ce, au plus grand bonheur de l’ensemble des intervenants du milieu touristique régional », a déclaré la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation et ministre responsable de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, Mme Andrée Laforest.

 

– 30 –

 

Source

Kristel Aubé-Cloutier
Responsable des communications et du marketing, OTCVO
819 824-9646 poste 6228
kristel.aube-cloutier@ville.valdor.qc.ca

Pour information

Nancy Arpin
Directrice générale, OTCVO
819 824-9646 poste 6224
nancy.arpin@ville.valdor.qc.ca

Serge Bordeleau
Réalisateur et producteur, Nadagam Films
819 527-6842
bordeleau.serge@gmail.com

Photo de couverture | Cédric Corbeil, Nadagam Films

réalité virtuelle documentaire abitibi temiscamingue

Photo | Cédric Corbeil, Nadagam Films

Sur la photo à droite, le réalisateur Serge Bordeleau lors du tournage du documentaire “Froids”.

court métrage réalité virtuelle Abitibi Témiscamingue

Photo | Cédric Corbeil, Nadagam Films

Photo prise lors du tournage du documentaire “Froids” pendant la Grande traversée du lac Abitibi.

FAUSSE NOUVELLE – FAKE NEWS! C’est le printemps!

FAUSSE NOUVELLE – FAKE NEWS! C’est le printemps!

Les Anicinabes, le peuple autochtone qui occupe le territoire de Val-d’Or et ses environs depuis des millénaires, considèrent qu’il existe six saisons : l’été, l’automne, le pré-hiver, l’hiver, le pré-printemps et le printemps. Ils ont totalement raison!

 

L’Abitibi-Témiscamingue, et Val-d’Or par le fait même, a cette particularité d’un printemps hésitant et rebondissant. Je m’explique. De la mi-mars jusqu’au début juin, la température est très changeante… passant d’un extrême à l’autre dans la même journée!

Ainsi, tu peux te réveiller le 22 mai et apercevoir le sol couvert de neige parce qu’il a neigé toute la nuit et te retrouver en après-midi en t-shirt à l’extérieur parce qu’il fait 30° Celcius! C’est sûr, quand ça fait trois jours qu’il fait chaud et soleil et que la neige a tellement fondu qu’on voit finalement le gazon, ça peut devenir très décourageant de voir le tout recouvert de neige au petit matin.

La première fois que tu te dis : « Ah! Le printemps est enfin arrivé ! », et bien tu as tort.

En Abitibi-Témiscamingue, il ne faut jamais se réjouir trop vite du fait que le printemps est arrivé. Il peut se glisser d’entre tes doigts assez vite merci! Bref, la première fois que tu te dis : « Ah! Le printemps est enfin arrivé ! », et bien tu as tort. Dit comme ça, j’ai l’air déprimant. Pourtant, ce n’est pas du pessimisme : c’est un fait. Un fait qui peut être agréable ou désagréable selon la façon dont tu décides de le prendre.

Pour ma part, je préfère voir le verre à moitié plein; c’est plus léger et agréable. C’est pour cette raison que je te propose certaines activités à faire au printemps autres que chialer que c’est long avant que l’hiver se termine et que t’es écœuré.

Activités à faire à Val-d’Or au printemps

Magasiner

Ce n’est pas pour rien que l’expression « fièvre du printemps » existe! Magasiner, c’est l’occasion de se procurer de nouveaux articles pour l’été, de chasser les blues et de passer le temps avant l’arrivée de l’été! Val-d’Or offre de nombreuses boutiques pour magasiner dont plusieurs sont locales. Tu trouveras la majorité au centre-ville sur la 3e Avenue, à hauteur environ de la 5e Rue jusqu’à la 9e Rue (ou la rue Cadillac selon le côté de la rue que tu regardes), au centre commercial Les Galeries Val-d’Or et à l’ouest de la ville au centre commercial Le Carrefour du nord-ouest.

Casser de la glace

Casser de la glace pour voir apparaître l’asphalte peut devenir très libérateur et agréable. 1) Ça peut te permettre de te défouler et laisser sortir de façon saine ton découragement face à la lente procession vers l’été; 2) ça peut te donner l’impression que tu prends le contrôle des choses et que, grâce à toi, on arrivera un peu plus vite au printemps. Pour casser de la glace, deux possibilités s’offrent à toi. Premièrement, tu peux te promener le long des trottoirs à la recherche de fines bandes de glace collées sur les trottoirs et sous lesquelles se trouve un espace où l’eau s’écoule. Elles sont abondantes après les premières journées ensoleillées et chaudes. Deuxièmement, si tu possèdes un stationnement privé tu peux te procurer un grattoir à glace dans toute bonne quincaillerie et t’appliquer à retirer la glace de ton stationnement.

Courir les événements

Il y a de nombreux événements à Val-d’Or pendant le printemps, comme dans tous les autres mois de l’année d’ailleurs. Je trouve toutefois que ceux organisés au printemps sont particulièrement adéquats pour la saison. Je veux dire par là que certains te permettront de combler ta fièvre du magasinage comme le Super Salon Kinsmen en mai alors que d’autres te feront rire pour oublier que le printemps et l’été prennent leur temps avant de s’installer. Pour rire, je te suggère le Cabaret Richelieu, un spectacle monté par le club social Richelieu qui couvre l’actualité valdorienne de la dernière année.

Pour connaître l’ensemble des activités à venir, tu peux t’abonner à notre infolettre Le Tourisme en bref, suivre notre page Facebook, visiter notre blogue ou le calendrier de la Ville de Val-d’Or.

Écouter en rafale Les Coulisses du tourisme

Lorsqu’il fera tempête alors que tu étais certain que cette fois-ci, ça y était vraiment, l’hiver était vraiment finie (parce que ce moment arrivera), tu déprimeras. À ce moment, je te suggère de t’installer confortablement dans ton canapé en jogging avec une grosse couverture bien chaude et réconfortante et d’écouter en rafale l’émission Les Coulisses du tourisme réalisée en collaboration par TVC9 et nous-même – il fallait bien que je prêche un peu pour ma paroisse! Il s’agit de 17 épisodes qui te permettent de découvrir les coulisses du tourisme dans la Vallée-de-l’Or; qui sont les gens qui travaillent dans l’industrie, quels sont leurs défis au quotidien comme à long terme, en quoi consiste leur travail, qu’est-ce qu’il implique, qu’est-ce qui les passionne, quels sont leurs rêves, etc. Tu peux accéder aux épisodes en cliquant ici.

Un aperçu de l’émission pour piquer ta curiosité

Un aperçu de l'émission pour piquer ta curiosité

Faire le phoque sur la banquise

C’est de loin mon activité printanière préférée! Il s’agit en fait de s’habiller adéquatement (quand je dis adéquatement ce que je veux dire c’est mettre tes bottes d’hiver et ton pantalon de neige même si tu n’en peux plus et que tu as trop hâte de sortir tes nouveaux petits souliers d’été), te choisir une boisson qui te plait, prendre tes lunettes de soleil et d’aller s’étendre (sur une couverture) ou t’assoir (sur une chaise de camping) à l’extérieur, sous le chaud soleil printanier tout en sirotant une boisson qui goûte l’été. Attention au soleil! Même si une masse impressionnante de neige t’entoure encore les rayons UV du soleil sont déjà forts.

Il y a plusieurs façons de t’occuper et de gérer tes émotions face à notre printemps rempli de surprises et de rebondissements. Prends une grande respiration, profite du soleil et de la chaleur quand ils sont là et souris parce que, comme dans tout, ça finira par passer et l’été arrivera!

 

Photo de couverture | CJ Dayrit sur Unsplash

Nos Restaurants coup de cœur pour luncher à Val-d’Or

Nos Restaurants coup de cœur pour luncher à Val-d’Or

Que ce soit pour un lunch d’affaires, un dîner entre amis, en couple ou parce qu’on n’a pas eu le temps de se faire un lunch le matin, le choix de restaurants où dîner à Val-d’Or est grand et varié. Cuisine maison, cuisine santé, rapide, à l’entrée est ou ouest de la ville, au centre-ville; il y a du choix en masse, partout et pour tous les goûts! Pour démêler tout ça, voici nos cinq coups de cœur des restaurants où dîner à Val-d’Or.

Le Conti de l’Hôtel Continental

hotel motel continental restaurants

Situé au centre-ville, le restaurant de l’Hôtel Continental, Le Conti, est fréquenté autant par les clients de l’hôtel que par les locaux. En plus de son menu régulier, on y offre un buffet de soupes, salades et repas chauds ainsi qu’un menu de la semaine avec trois choix différents par jour. Avec sa cuisine maison et son ambiance chaleureuse, on a l’impression d’aller dîner chez notre grand-mère – à condition que ta grand-mère cuisine aussi bien que la mienne et que sa compagnie soit aussi réconfortante!

Mon conseil

Je te suggère les brochettes de souvlaki (qui sont à se jeter par terre!) ou l’assiette de foie au bacon.

Habaneros Grill Mexicain

Habaneros Grill Mexicain manger rapide Valdor
Devant: Le bol est un bol (d’huh!) de riz avec légumes ou haricots, un choix de viande avec salsas, salade et fromage.

Derrière: le burrito, les ingrédients du bols dans un fajitas.

Le Habaneros Grill Mexicain, c’est l’endroit par excellence pour faire plaisir à sa conscience environnementale (des plats pour emporter biodégradables), prendre soin de son corps et faire un voyage express en Amérique latine. On y sert des plats typiquement sud-américains comme les quesadillas et les burritos cuisinés avec des méthodes de cuisine traditionnelle. Les ingrédients locaux, frais et naturels sont privilégiés. Pour le plus grand plaisir de plusieurs, Habaneros Grill Mexicain a le vent dans les voiles et ouvre des succursales à une vitesse impressionnante. Si tu es à Val-d’Or, tu trouveras une restaurant au centre-ville et un à l’ouest de la ville dans le même bâtiment que le Café-bistro Van Houtte. Il y a aussi une succursale à Amos, à Rouyn-Noranda et à Sherbrooke.

Mon conseil

Ne t’en fais pas avec la possibilité de ne pas faire le bon choix : tout est excellent!

La Sandwicherie

Sandwicherie restaurant val d or healthy lunch
Le décor hétéroclite, coloré et un peu vintage de La Sandwicherie rend l’ambiance très amicale.

On aime La Sandwicherie pour son ambiance amicale. Imagine le décor : des chaises dépareillées, des coussins confortables aux mille couleurs, des murs d’un jaune éclatant qui te donnent l’impression qu’il fait toujours soleil et des expositions constamment renouvelées. Avec une cuisine à aire ouverte, les habitués s’amusent avec les propriétaires et leur rire et bonne humeur sont contagieux. On écoute tout d’abord le sourire aux lèvres, puis la bonne humeur et la franche camaraderie sont si contagieuses qu’on embarque dans la conversation et tous les clients se mettent à blaguer ensemble comme un groupe d’amis qui se connaissaient depuis toujours. Pendant l’heure du dîner, on a l’impression d’être dans une grosse réunion familiale où bonne bouffe maison et rire sont au rendez-vous.

Mon conseil

Lorsqu’on te demandera si vous voulez de la sauce sur votre sandwich, dis « Oui, je le veux » avec enthousiasme. À base d’huile fines herbes et épices, cette sauce apporte une touche délicieusement originale au sandwich et ce, peu importe la sorte que vous avez choisie.

Le Canon de l’Escale Hôtel Suites

L'escale hotel suite le canon restaurant fine cuisine
Le Canon a un décor chic, une ambiance calme et une très belle luminosité.

Le Canon est le restaurant de L’Escale Hôtel Suites. Le restaurant est décoré tout en finesse, en élégance avec des lignes épurées et géométriques : des pans de mur capitonnés blancs, une cascade et une immense fenestration apportant beaucoup de lumière à la salle à manger. L’ambiance y est donc très calme et apaisante. C’est donc l’endroit parfait pour un repas d’affaires ou pour avoir une discussion plus sérieuse ou un moment calme en toute intimité. Pour ce qui est du menu, on y propose un menu midi où chaque assiette est colorée et savoureuse. Des légumes plein l’assiette et une purée de pomme de terre totalement divine!

Mon conseil

Laisse-toi tenter par Les Caprices de Brigitte, la pâtissière.

Les Becs sucrés-salés

restaurant val d'or becs sucrés salés
En plus de ses déjeuners servis en tout temps, le restaurant Les Becs sucrés-salés offre un menu midi.

Pour ceux qui ne déjeunent pas le matin ou ceux qui n’en ont jamais assez des déjeuners, le restaurant Les Becs sucrés-salés sera leur paradis sur terre. Même sur heure du dîner, on y sert de délicieux déjeuners comme des œufs bénédictine, des omelettes et des pains dorés (celui au fromage et caramel fleur de sel : du solide de chez solide!). Le propriétaire, Régis Henlin, est membre du mouvement Slow Food ce qui transparait dans son menu. En fait, Slow Food est un mouvement qui prône une alimentation bonne, propre et juste. Si tu veux en savoir plus sur le mouvement, clique ici. Bref, aux Becs sucrés-salés, les ingrédients sont de qualité, saisonniers, le plus souvent possible régionaux ou de proximité. Et ça, ça goûte bon!

Mon conseil

En plus du service de restauration, Les Becs sucrés-salés sont une épicerie fine et propose du prêt-à-manger. À ta sortie ou ton arrivée, prends le temps de flâner dans ce rayon. Tu y découvriras des produits délicieux, inspirants, surprenants et qui changeront ta vie.

Peu importe le contexte dans lequel tu dînes, les personnes avec qui tu es ou l’endroit où tu te trouves, il existe le restaurant parfait pour luncher à Val-d’Or. On t’a présenté nos coups cœurs, quels sont les tiens?

Quoi faire à Val-d’Or pendant la relâche

Quoi faire à Val-d’Or pendant la relâche

Du 4 au 8 mars 2019 aura lieu la semaine de relâche pour des écoles primaires et secondaires de la Commission scolaire de l’Or-et-des-Bois couvrant les villes de Val-d’Or, Malartic et Senneterre. Ce sera donc l’occasion de faire une foule d’activités à l’intérieur comme à l’extérieur. Pour l’occasion, plusieurs organisations ont d’ailleurs préparé des activités spéciales ou prévu un horaire occasionnel.

Activités de plein air à la Forêt récréative

Si tu aimes le plein air et jouer dehors, la Forêt récréative peut occuper beaucoup de ton temps! Des sentiers de raquette, de patin à glace, de ski de fond et de fat bike t’y attendent. On y offre la location d’équipement en plus de deux super chalets où tu pourras te reposer et manger. Attention! On retrouve dans les deux chalets un distributeur de collations, mais si tu souhaites dîner sur place tu dois apporter ton propre lunch.

Horaire de la Forêt récréative

Ski de fond, fat bike et raquette | ouvert tous les jours de 9h à 21h

Sentier glacé Agnico-Eagle | ouvert tous les jours de 10h à 21h

foret recreative val-d'or

Au carrefour des sentiers de ski de fond, raquette et patin se trouve la Place Rotary avec un foyer pour se reposer et se réchauffer autour du feu.

Le Cinéma Capitol

Le Cinéma Capitol sera ouvert tous les jours avec quatre représentations, dont 2 en après-midi et 2 en soirées. Pour voir l’horaire et les films, clique ici.

Patinage libre au Centre air Creebec

En plus de ses horaires réguliers pour le patinage libre, le Centre air Creebec a ajouté des plages horaires supplémentaires pour les congés de la relâche.

Horaire régulier du patinage libre au Centre air Creebec

Lundi, mercredi et vendredi de 10h à 11h20

Horaire spécial du patinage libre au Centre air Creebec

Du dimanche 3 mars au vendredi 8 mars de 14h à 15h50 (poussettes et chaises admises à partir de 15h)

Activités à la Bibliothèque municipale

Jeux en famille

Le dimanche 10 mars 2019 à partir de 13h30, la Bibliothèque municipale propose une activité spéciale de jeux en famille. C’est l’occasion de découvrir une multitude de jeux de société et de passer du temps en famille!

 

Soirée cinéma

Le vendredi 15 mars, la bibliothèque projettera le film « Les Aventuriers du timbre perdu » dans lequel le jeune garçon de 11 ans découvre une formule magique dernière un timbre rare lui permettant de voyager à travers le monde. Pop-corn inclus!

La bande-annonce du film

L’Heure du conte

S’adressant aux enfants de 3 à 6 ans, l’Heure du conte consiste à la lecture animée d’un conte. Alors qu’une lecture est prévue à 10h30 le 2 mars à la bibliothèque de Val-d’Or, une autre aura lieu le 9 mars à la bibliothèque de Sullivan à 10h30. Un Tout-petit conte, pour les enfants de 0 à 36 mois, est aussi prévu à la bibliothèque de Val-d’Or à 10h30 le 16 mars. Gratuit pour tous, 40 enfants maximum.

Ateliers au Centre d’exposition de Val-d’Or

Le Centre d’exposition de Val-d’Or propose la série d’ateliers Les Cents dessins. Les enfants de 5 à 9 ans pourront découvrir l’univers fantastique du Pays du Sucre grâce au personnage de Filou à travers 8 ateliers. Pour en savoir plus sur ces ateliers, clique ici.

En plus de ses ateliers pour les enfants, le Centre d’exposition de Val-d’Or présente l’exposition collective « L’Art face au corps » qui propose une tout autre vision du corps et de la médecine! Pour en savoir plus sur cette exposition, clique ici.

Horaire du Centre d’exposition

Lundi, fermé

Mardi, 13h à 16h

Jeudi et vendredi, 13h à 19h

Samedi et dimanche, 13h à 16h

Centre d'exposition de Val-d'Or L'Art face au corps

L’œuvre “Connectivité” d’Étienne Saint-Amant, faisant partie de l’exposition.

Baignade à la Piscine municipale Oriel-Riopel

À défaut de se baigner dans la mer, on peut toujours apprécier la baignade dans la piscine municipale! Pendant la semaine de relâche, des bains publics supplémentaires sont proposés. Toutefois, aucun corridor de nage ne sera installé lors des périodes pour tous pendant la Relâche.

Horaire des bains publics à la Piscine municipale Oriel-Riopel

1er, 4, 8 et 11 mars 2019

Pour tous : 13h, 14h et 15h

Découvertes minéralogiques au Musée minéralogique de l’A-T

Situé à Malartic, le Musée minéralogique de l’Abitibi-Témiscamingue présente une exposition permanente sur la géologie et les projets miniers de la région. D’ailleurs, le musée a inauguré l’été dernier une toute nouvelle exposition sur le cycle minier et un carré sable super technologique, interactif et éducatif. Il accueille aussi l’exposition temporaire Gemme ou pas. Divers jeux interactifs, un simulateur de tremblement de terre, une collection internationale de minéraux, une carte minière virtuelle et un théâtre d’ombres complètent cette exposition s’adressant à toute la famille.

Horaire du Musée minéralogique de l’Abitibi-Témiscamingue

Dimanche au lundi de 9h à 17h

exposition scientifique Gemme ou pas Musée minéralogique Malartic

Réalisée par le Musée minéralogique et minier de Thetford Mines, l’exposition Gemme ou pas met en valeur plus d’une centaine de spécimens aux propriétés particulières, les métiers de gemmologue et lapidaire. Les visiteurs pourront découvrir qu’est-ce qu’une pierre gemme; pourquoi est-ce si précieux; comment fait-on pour différence le vrai du faux?

Pente de ski alpin

La pente de ski alpin de Val-d’Or propose trois pistes de ski alpin, d’une dénivellation totale de 104 pieds de niveau débutant, parfait pour initier les enfants à ce sport. On offre sur place la location de planches à neige et de skis en plus d’un petit dépanneur.

Horaire de la pente de ski alpin de Val-d’Or pendant la semaine de relâche

Tous les jours de 10h à 16h

Horaire régulier de la pente de ski alpin de Val-d’Or

Samedi et dimanche de 10h à 16h

Salon de quilles Maxima

Le salon de quilles Maxima propose 16 allées de quilles, 9 tables de billard, 2 tables de snooker, des tables de babyfoot et d’air-hockey en plus d’un service de restauration. Il est ouvert tous les jours à partir de 13h.

Arcades, modules de jeux et jeux virtuels au Toukiparc

Toukiparc est le plus grand centre d’amusement en Abitibi-Témiscamingue avec une superficie totale de 15 000 pieds carrés. Incluant une zone de 0-3 ans, un module gigantesque pour les plus grands, des jeux virtuels pour les adolescents et du cinéma 3D, le Toukiparc plaira à tous les enfants, peu importe leur âge! Trois restaurants sur place et le magasin ” La Fiesta ” proposant un choix incandescent de succulents bonbons complèteront à merveille ton expérience!

Horaire du Toukiparc

Lundi au jeudi, 9h30 à 17h

Vendredi, 9h30 à 20h

Samedi, 9h à 20h

Dimanche, 9h à 17h

Nourrir les oiseaux pendant une balade en forêt

Les Sentiers d’interprétation de la nature de l’École buissonnière offrent 3 kilomètres de sentiers magnifiques longeant la rivière Piché. On peut y observer plusieurs types d’oiseaux, dont des mésanges qui viendront se poser avec plaisir dans tes mains si tu leur présentes des graines! Clique ici pour en savoir davantage sur les oiseaux à observer en hiver dans nos forêts.

Traineau à chiens avec Husky Aventure Harricana

Pour vivre une aventure hivernale hors du commun, Husky aventure Harricana te propose de te laisser guider par les chiens au cœur de la nature. Sur réservation, plusieurs options s’offrent à toi; des randonnées d’une heure, d’une demi-journée ou d’une journée complète. Clique ici pour les connaître.

Husky Aventure Harricana balade

Les excursions en traineau à chiens avec Husky Aventure Harricana de permettront d’explorer autant des petits sentiers en forêt que des grands espaces sur les lacs.

Que ce soit à l’intérieur comme à l’extérieur, les activités à faire pendant la semaine de relâche à Val-d’Or sont nombreuses. On se demande même si ça ne devrait pas la peine d’entrer en contact avec la commission scolaire pour demander une extension… 🙂