Close

Archive for category: Blogue

Circuit touristique pour les amoureux de la culture dans la Vallée-de-l’Or

Circuit touristique pour les amoureux de la culture dans la Vallée-de-l’Or

Parfois, il arrive de manquer d’inspiration quand vient le temps de choisir quoi faire lors de nos vacances ou lors d’une journée de congé. Pour vous aider à vous inspirer, nous avons eu l’idée de vous proposer des circuits touristiques à faire dans le coin cet été avec une série de billets de blogue. Cette série vous proposera des activités à faire pas seulement à Val-d’Or, mais dans toutes la Vallée-de-l’Or parce que Malartic et Senneterre, ce n’est vraiment pas loin finalement. Les différents circuits seront parfois pour une seule journée et parfois pour plusieurs journées. Les thèmes seront différents et rejoindront des publics différents.

Laissez-vous inspirer !

Le circuit que l’on vous propose dans ce billet de blogue est un circuit parfait pour ceux qui adorent la culture.

La culture est un terme large qui englobe beaucoup d’aspects. La culture peut aussi bien englober les habitudes de vie des habitants que les arts et bien d’autres éléments. La culture peut aussi être appréciée de différentes façons selon les intérêts d’une personne. Dans ce billet de blogue, nous allons nous concentrer plus sur le domaine artistique.

Voici donc quelques suggestions pour les amoureux de la culture et des arts :

Les jardins à fleur de peau

Une visite au Jardin à fleur de peau vous permettra non seulement de prendre un moment de relaxation, mais vous permettra aussi d’admirer de nombreuses œuvres d’art fait par deux artistes de Val-d’Or. Les artistes, Francyne Plante et Jacques Pelletier, ont d’ailleurs déjà exposé une oeuvre au célèbre Musée du Louvre lors d’une exposition temporaire. En plus des œuvres d’art, vous pourrez contempler le grand jardin rempli de végétations colorées. Ce qui rend ce jardin encore plus extraordinaire, c’est que les propriétaires ont réussi à créer un microclimat afin de faire grandir des espèces végétales qui ont normalement plus de difficulté à grandir en Abitibi-Témiscamingue. Nous avons d’ailleurs écrit un article sur les cinq bonnes raisons de visiter les Jardins à fleur de peau. Pour en apprendre plus sur cet attrait et pour voir leurs œuvres vous pouvez visiter leur site internet.

Ouvert du jeudi au dimanche de 10h à 17h ou sur réservation les autres jours de la semaine.

incoutournables à photographier à Val-d'Or Les Jardins à fleur de peau

Photo | Marie-Claude Robert

Le Centre d’exposition VOART de Val-d’Or

Le Centre d’exposition VOART de Val-d’Or est une petite salle d’exposition qui présente des œuvres d’ici et d’ailleurs, de même que des expositions itinérantes en provenance d’autres institutions muséales.

Vous pouvez aussi allier les activités sportives, à l’air pur et aux arts avec les expositions Hors les murs, situées le long du Sentier J-P Roland Fortin, devant le Centre culturel et sur le Boulevard Jean-Jacques Cossette. En collaboration avec la Ville de Val-d’Or, le Centre d’exposition présente des œuvres éphémères d’artistes d’ici et d’ailleurs sur de très grands panneaux.

Ouvert du mercredi au vendredi de 13h à 18h et du samedi au dimanche de 13h à 16h.

Centre d'exposition val-d'or arts visuels

Photo | Marie-Claude Robert

Kinawit

Kinawit est l’endroit par excellence pour en apprendre davantage sur la culture autochtone. Situé à seulement 15 minutes du centre-ville de Val-d’Or, vous pouvez à cet endroit plonger au cœur de la culture fascinante des anicinabe. Le site touristique et culturel est situé sur les berges du Lac Lemoine dans une cadre ressourçant. Vous pourrez donc participer à des ateliers culturels et d’artisanats, faire une visite guidée des sentiers et des expositions puis faire la location de canot et de kayak. La culture autochtone anicinabe présente sur le territoire depuis des millénaires mérite d’être découverte.

Kinawit aboriginal cultural site

L’art urbain

Dans la Vallée-de-l’Or, vous pouvez retrouver un peu partout de l’art urbain. À Val-d’Or, sur la 3e Avenue et les alentours plusieurs murales ont été peintes pour enjoliver le paysage urbain de Val-d’Or. Sur notre site web, nous avons une section qui répertorie les points d’intérêts à voir à Val-d’Or. Dans notre guide touristique à la page 23, nous avons une section qui présente les murales. À Senneterre, au sommet du Mont-Bell, il y a une toute nouvelle et magnifique fresque qui représente la ville de Senneterre et qui intègre un bout d’histoire de la ville. Vous pouvez même l’observer en direct en cliquant ici. À Malartic, il y a le Parc Linéaire où il est possible d’observer 6 œuvres d’artistes de la région.

ArtUrbain-12_MarieClaudeRobert_2018

Photo | Marie-Claude Robert

Les Voyages virtuels Abitibi 360

Les Voyages virtuels Abitibi 360 sont une œuvre de Serge Bordeleau de Nadagam Films produit en collaboration avec Tourisme Val-d’Or, La Fabrique culturelle et Beside. C’est une série de courts documentaires immersifs en 360 qui explore les liens entre l’humain et le territoire. À travers les rencontres intimistes où leur sentiment d’appartenance se dévoile. Six épisodes ont été créés pour vous présenter l’Abitibi-Témiscamingue sous des sujets comme : Froid, Fourrure, Cailloux, Pow-Wow, Pagaie et le Making Of. Vous pouvez visionner les épisodes sur YouTube.

Un danseur dans son régalia lors du Pow-Wow du Lac Simon

Photo | Christian Leduc lors du tournage des voyages virtuels Abitibi 360 lors du Pow-Wow du Lac Simon

Ces activités ne sont que des suggestions pour faciliter l’organisation de vos activités. Nous vous encourageons tout de même à venir nous visiter à notre bureau d’information touristique pour plus d’informations et encore plus d’idées.

Pour les visiteurs, nous vous offrons une vignette de stationnement touristique gratuite pour vous permettre de stationner au centre-ville de Val-d’Or gratuitement. Venez nous voir, on vous attend!

 

Pour découvrir les autres circuits, cliquez ici.

 

 

 

Photo de couverture | Paul Brindamour

Circuit touristique pour les amoureux d’histoire dans la Vallée-de-l’Or

Circuit touristique pour les amoureux d’histoire dans la Vallée-de-l’Or

Parfois, il arrive de manquer d’inspiration quand vient le temps de choisir quoi faire lors de nos vacances ou lors d’une journée de congé. Pour vous aider à vous inspirer, nous avons eu l’idée de vous proposer des circuits touristiques à faire dans le coin cet été avec une série de billets de blogue. Cette série vous proposera des activités à faire pas seulement à Val-d’Or, mais dans toutes la Vallée-de-l’Or parce que Malartic et Senneterre, ce n’est vraiment pas loin finalement. Les différents circuits seront parfois pour une seule journée et parfois pour plusieurs journées. Les thèmes seront différents et rejoindront des publics différents.

Laissez-vous inspirer !

Le circuit que l’on vous propose dans ce billet de blogue est le parcours parfait pour les amoureux d’histoire. Ceux qui veulent toujours savoir tout sur l’origine de la ville ou du lieu visité. Ceux qui se rappellent des dates de fondation de tout (les bolés dans ton cours d’histoire au secondaire). Bref, ceux qui cherchent toujours l’activité qui va en dire le plus sur l’histoire d’un endroit lorsqu’ils voyagent.

La région de l’Abitibi-Témiscamingue est plutôt jeune. Les pionniers de la région sont souvent nos grands-pères ou nos arrières grands-pères. Vous pensez peut-être qu’une jeune région n’a pas une riche histoire intéressante. Détrompez-vous, même si l’histoire de la Vallée-de-l’Or est plutôt jeune, elle est riche et remplis d’anecdotes surprenantes. L’histoire de la Vallée-de-l’Or et de la région vaut vraiment la peine d’être découverte.

Voici donc quelques activités qui peuvent vous en apprendre plus sur l’histoire de la Vallée-de-l’Or :

La Cité de l’Or

Un classique.

Une visite à la Cité de l’Or ne vous en apprendra pas seulement sur l’industrie minière et sur le fonctionnement des mines à Val-d’Or. Une visite à la Cité de l’Or vous replongera en 1935 lors de la création de la mine, avec les façons de faire à l’époque, souvent avant-gardiste.

En route vers cet attrait touristique, vous avez un passage obligé dans le Village minier de Bourlamaque. Ce magnifique petit village de maison en bois rond est un site historique encore habité aujourd’hui. Plusieurs panneaux d’interprétation dispersés stratégiquement dans les rues du village vous permettront d’en apprendre davantage sur l’histoire du village construit par la mine en 1935.

visit underground gallerie gold mine valdor abitibi

Photo | Marie-Claude Robert

Le circuit historique Héritage Val-d’Or

Parlant de panneaux d’interprétation, nous avons un large réseau de panneaux d’interprétation à Val-d’Or. Plusieurs circuits vous sont proposé sous plusieurs thématiques, dont le circuit institutionnel, culturel, commercial, religieux et encore plus. Pour suivre ce circuit, procurez-vous à notre bureau d’information touristique une de nos cartes touristiques de la ville de Val-d’Or. Sur cette carte, vous pourrez facilement retrouver l’endroit des panneaux d’interprétation.

En faisant le circuit historique Héritage Val-d’Or, pourquoi ne pas télécharger l’application Val-d’Or Moderne pour un circuit historique de plus. Cette application vous permettra d’en apprendre davantage sur l’histoire de l’architecture de Val-d’Or qui a première vu peut sembler banal, mais qui cache des trésors très intéressant à découvrir. Images d’archives, jeux et des textes sont disponibles via cette application.

historic and cultural patrimony abitibi temiscamingue

Photo | Marie-Claude Robert

Visionner les épisodes des voyages virtuels Abitibi 360

Les Voyages virtuels Abitibi 360 présente l’Abitibi-Témiscamingue à travers l’humain et sa relation avec ce qui l’entoure à travers de courts documentaires immersifs. Au total ce sont 6 épisodes qui vous présentent l’Abitibi-Témiscamingue. Normalement, nous vous les ferions visionner à l’aide d’un casque de réalité virtuelle, mais en contexte de pandémie, nos casques ne peuvent être prêtés au public. Vous pouvez toutefois visionner les épisodes sur YouTube en 360 degrés. Tous les épisodes valent la peine d’être écouté. Toutefois, un épisode en particulier traite plus d’histoire et c’est l’épisode Pagaie. Pagaie présente des images d’archive et une reconstitution de l’Expé-expo 67. Pour vous donner une petite idée et titiller votre curiosité, l’Expé-expo 67 ce sont 50 canotiers qui sont partie de l’Abitibi-Témiscamingue pour se rendre à Montréal à l’exposition universelle de 1967. Les autres épisodes sont tout aussi intéressants et présente des personnages et des sujets qui représente bien l’Abitibi-Témiscamingue.

Ce projet de voyages virtuels Abitibi 360 a d’ailleurs gagné le prix Numix dans la catégorie de meilleur documentaire immersifs.

Abitibi 360 : Épisode froid

Photo | Nadagam Films

Le Musée minéralogique de l’Abitibi-Témiscamingue

Dans le secteur de Malartic, vous pouvez visiter le Musée minéralogique de l’Abitibi-Témiscamingue. Dans ce lieu, vous allez découvrir l’histoire des sols et des mines de la région. Lors de votre visite, profitez-en pour monter l’observatoire du Belvédère pour observer de haut la mine Canadian Malartic (qui n’offre pas de visite guidée cette année, vous devrez vous reprendre l’an prochain) qui chaque année se développe et devient encore plus impressionnante.

Mineralogical Museum of Abitibi Temiscamingue Val-d'Or activities

Photo | Marie-Claude Robert

Le circuit historique urbain de Senneterre

À Senneterre, situé à environ 45 minutes de Val-d’Or, vous pouvez faire le circuit historique urbain de Senneterre qui vous présente, sur des panneaux d’interprétation, les trésors de l’histoire de la colonisation de Senneterre.

La Société d’histoire de Senneterre

Tant qu’à être à Senneterre, arrêtez-vous à la Société d’histoire de Senneterre situé dans une église pour découvrir des photos d’archives de la population de Senneterre. Les histoires sont toujours intéressantes à entendre. Ils ont aussi une maquette avec un train miniature. Leur horaire pour l’été 2020 est le jeudi de 13h à 16h, vendredi de 13h à 17h et dimanche de 13h à 17h. Des visites sur demande sont aussi disponibles.

Société d'histoire de Senneterre photos et artefacts

Ces activités ne sont que des suggestions pour faciliter l’organisation de vos activités. Nous vous encourageons tout de même à venir nous visiter à notre bureau d’information touristique pour plus d’informations et encore plus d’idées.

Pour les visiteurs, nous vous offrons une vignette de stationnement touristique gratuite pour vous permettre de stationner au centre-ville de Val-d’Or gratuitement. Venez nous voir, on vous attend!

Pour découvrir les autres circuits, cliquez ici.

 

Photo de couverture | Fonds Ben Sirois de la Société d’Histoire et de  Généalogie de Val-d’Or

Circuit touristique pour les plus gourmands

Circuit touristique pour les plus gourmands

Parfois, il arrive de manquer d’inspiration quand vient le temps de choisir quoi faire lors de nos vacances ou lors d’une journée de congé. Pour vous aider à vous inspirer, nous avons eu l’idée de vous proposer des circuits touristiques à faire dans le coin cet été avec une série de billets de blogue. Cette série vous proposera des activités à faire pas seulement à Val-d’Or, mais dans toutes la Vallée-de-l’Or parce que Malartic et Senneterre, ce n’est vraiment pas loin finalement. Les différents circuits seront parfois pour une seule journée et parfois pour plusieurs journées. Les thèmes seront différents et rejoindront des publics différents.

Laissez-vous inspirer !

Le circuit que l’on vous propose dans ce billet de blogue est un circuit parfait pour les épicuriens, ceux qui adorent les petits plaisirs gourmands de la vie. Dans ce billet de blogue, on vous propose des adresses gourmandes locales à essayer à Val-d’Or.

On ne parlera pas de restaurant dans ce billet de blogue, mais plutôt d’adresse gourmande. On vous invite toutefois à consulter notre section Où manger sur notre site web.

Chez KarinO.Gâteaux

KarinO.Gâteaux est une petite pâtisserie où vous trouverez une belle variété de pâtisseries et de mets cuisinés. La chef pâtissière et propriétaire est diplômée à l’École Hôtelière de Québec et a représenté le Canada au mondial des métiers au Brésil en août 2017.Vous pouvez aussi prendre un lunch sur place ou pour emporter.

Coup de cœur : Le gâteau au fromage de KarinO.Gâteaux est excellent, vous devez l’essayer !

La Microbrasserie le Prospecteur

La Microbrasserie le Prospecteur est une fierté ici à Val-d’Or. Cette microbrasserie est connue de tous à Val-d’Or et rayonne même un peu partout au Québec. Cet endroit est parfait pour y découvrir les bières nouvellement brassées sur places. Pour vous permettre de goûter à plusieurs bières sans sortir de là un peu trop pompette comme on dit, vous pouvez prendre un plateau de dégustation qui vous permet de goûter à 4 bières différentes en petit format. Pour ceux qui aiment moins la bière ou préfèrent les boissons non alcoolisées, vous pouvez essayer le kombucha Ékorce offert en plusieurs saveurs. Ékorce kombucha se spécialise dans la fabrication artisanale de kombucha, qui est un thé fermenté, 100% naturel et biologique à Val-d’Or. Le Prospecteur offre aussi un excellent menu varié avec des produits régionaux. Lors de votre passage, prenez aussi le temps de visiter le Magasin général du Prospecteur pour vous procurer de la bière pour emporter ou bien des vêtements à l’effigie de la microbrasserie.

Coup de cœur : La tête de pioche est un incontournable

prospecteur microbrasserie val-d'or abitibi témiscamingue

La Tanière

La Tanière William J. Walter est une petite épicerie à Val-d’Or situé sur la 3e Avenue qui vous propose une vaste gamme de produits gourmands prêts à vous faire saliver. Cet endroit est une vraie mine d’or. Fière membre de la famille des saucissiers William J. Walter, elle vous propose des saucisses délicieuses, originales et remplies de saveurs. Elle est aussi une épicerie fine qui vous propose des fromages fins, des charcuteries fines, des ingrédients pour faire les meilleurs cocktails, une panoplie de bières de Microbrasserie et beaucoup plus! La Tanière s’amuse à se décrire comme un lieu à découvrir et à redécouvrir à chaque visite. Leur gamme de produits change régulièrement pour permettre au plus curieux de toujours être surpris.

Coup de cœur : Leur choix impressionnant et succulent de tous les types produits (saucisse, charcuterie, fromage, bières, sauce piquante)

C’est un endroit parfait pour planifier un pique-nique au parc ou pour prendre l’apéro, d’ailleurs voici un billet de blogue sur l’apéro à la valdorienne.

produits fins La Tanière William J. Walter Val d'Or

Choco-Mango

La chocolaterie Choco-Mango est l’endroit des plaisirs sucrés par excellence! Vous pouvez autant faire le plein de chocolats, de pâtisseries que de crèmes glacées. La chocolaterie a été fondée en 2001 par Olga Coronado Mijangos, une femme originaire du Guatemala. Passionnée du chocolat, elle a décidé d’ouvrir un commerce pour faire profiter son expertise à tous. Choco-Mango a d’ailleurs développé sa propre sorte de chocolat. Magnifiquement bien réussi!

Coup de cœur : La pâtisserie les Lunes de miel

choco-mango restaurants produits regionaux

Rose bonbon

Rose bonbon est une boutique de bonbons situés sur la 3e Avenue à Val-d’Or. Ils ont une variété impressionnante de bonbons de toutes sortes et pour tous les budgets. Il offre aussi des boissons rafraîchissantes de type Bubble tea et des bouchées sucrées de type Queue de castor. En entrant dans cette boutique, vous aurez le sourire, c’est garanti.

Rose bonbon magasin de bonbons à valdor

Les Becs sucrés-salés

Les Becs sucrés-salés est un restaurant, une pâtisserie et une boutique de produits régionaux. À cet endroit, vous pourrez retrouver un énorme choix de produits régionaux et du Québec. Le chef pâtissier et propriétaire est d’origine française, mais ajoute une touche québécoise à ses créations.

C’est définitivement un endroit où s’arrêter.

Coup de cœur : Pour n’en nommer qu’un, le millefeuille.

pâtisserie café Les Becs sucrés salés Val-d'Or

Les crèmeries traditionnelles

À Val-d’Or, deux crèmeries traditionnelles qui sont très populaires; Le petit cornet et La fantaisie glacée. Y faire un arrêt lors de journée ensoleillée d’été est toujours une bonne idée.

Nous avons aussi un Chocolat Favoris pour les fans de cette compagnie. Ils ont toujours des chocolats d’enrobages super originaux et délicieux.

choco-mango restaurants bar laitier

Marché public de la Vallée-de-l’Or

Finalement, l’endroit par excellence pour les foodies de ce monde; le Marché public de la Vallée-de-l’Or. Tous les dimanches de l’été de 9h30 à 13h30 se tient un marché public où se retrouvent plusieurs artisans et producteurs agroalimentaires pour vous faire découvrir leurs produits.

Si vous avez peu de temps pour faire le marché, vous pouvez faire vos achats en ligne et venir les récupérer au marché public. Pour voir les producteurs et artisans d’ici et pour faire une commande en ligne, visitez le site web de GoûtezAt.

produits frais légumes fruits Marché public val-d'or

Ces activités ne sont que des suggestions pour faciliter l’organisation de vos activités. Nous vous encourageons tout de même à venir nous visiter à notre bureau d’information touristique pour plus d’informations et encore plus d’idées.

Pour les visiteurs, nous vous offrons une vignette de stationnement touristique gratuite pour vous permettre de stationner au centre-ville de Val-d’Or gratuitement. Venez nous voir, on vous attend!

 

Pour découvrir les autres circuits, cliquez ici.

Circuit touristique pour toute la famille

Circuit touristique pour toute la famille

Parfois, il arrive de manquer d’inspiration quand vient le temps de choisir quoi faire lors de nos vacances ou lors d’une journée de congé. Pour vous aider à vous inspirer, nous avons eu l’idée de vous proposer des circuits touristiques à faire dans le coin cet été avec une série de billets de blogue. Cette série vous proposera des activités à faire pas seulement à Val-d’Or, mais dans toutes la Vallée-de-l’Or parce que Malartic et Senneterre, ce n’est vraiment pas loin finalement. Les différents circuits seront parfois pour une seule journée et parfois pour plusieurs journées. Les thèmes seront différents et rejoindront des publics différents.

Laissez-vous inspirer !

Le circuit que l’on vous propose dans ce billet de blogue est un circuit adapté pour la famille. Les attraits et adresses que nous vous proposerons auront un potentiel de plaire à toute la famille.

Le parc à jeux d’eau et la plage

Le jeu d’eau du parc Lemoyne est l’endroit idéal où se retrouver lorsqu’il fait chaud à l’extérieur. Situé à quelques pas du centre-ville, ce grand espace vert est un grand terrain de jeux pour les enfants. Vous pouvez vous y arrêter pour pique-niquer, pour y jouer et pour vous y rafraîchir. Un pavillon de service est accessible pour aller à la salle de bain.

Malartic possède aussi un très beau jeux d’eau situé tout pres de leur rue principale.

Profitez aussi de la plage Rotary lors de journée chaude d’été.

Pour plus d’inspiration et pour connaître les autres parcs et espaces verts de la ville de Val-d’Or, allez voir la section parcs et terrains sportifs de la Ville de Val-d’Or.

Horaire : Tous les jours de 9h à 21h

Parc à jeux d'Eau à Val-d'Or Parc Lemoyne

Photo | Marie-Claude Robert

Kinawit

Kinawit est un bel endroit pour passer une journée en famille. Kinawit vous permettra d’initier vos enfants et vous-même peut-être à la  fascinante culture autochtone anicinabe présente sur le territoire depuis des millénaires. Ce site touristique et culturel offre plusieurs types d’activités dont des ateliers culturels ou d’artisanat, des visites guidées, des expositions, la possibilité de vous promener dans leurs sentiers pédestres et de louer des embarcations nautiques. Situé à seulement 15 minutes de Val-d’Or, Kinawit vous permet de vous retrouver dans un cadre naturel ressourçant.

De plus, vous pouvez aussi passer une ou plusieurs nuits à Kinawit. De façon un peu plus traditionnelle, vous pouvez faire la location de petits chalets et de façon plus insolite, vous pouvez louer des tipis pour une vraie expérience culturelle autochtone.

Horaire : Jeudi au mardi, 10h à 17h et mercredi, 10h à 21h

Kinawit ateliers culturels

Photo | Paul Brindamour

Le mini zoo Domaine des trois vents

Le Domaine des trois vents est un mini zoo qui accueille des animaux exotiques et des animaux miniatures. Vous y trouverez sur ce site plus de 100 animaux avec lesquels vous pourrez interagir.

Horaire : Mercredi au dimanche, 10h à 16h

Domaine des trois vents mini-ferme touristique

La Cité de l’Or

La Cité de l’Or est souvent une activité de choix pour les familles. Lors d’une visite à la Cité de l’Or vous pourrez en apprendre davantage sur l’histoire minière qui a permis de développer la ville de Val-d’Or. Plusieurs types de visites sont proposés selon le temps que vous avez. Il y a une visite de 4h qui vous présente tout le site de la Cité de l’Or. Dans cette visite, vous allez sous terre et vous visitez par la suite les installations minières à la surface. Une visite de 2h est aussi offerte. Dans celle-ci, vous descendez un peu moins longtemps sous terre et visitez quelques bâtiments miniers à la surface. Une visite en surface est aussi possible pour ceux qui ne sont pas à l’aise à descendre sous terre.

* Pour descendre sous terre, les visiteurs doivent être âgés de 6 ans et plus ou mesurer 1.09 mètre (43 pouces) et plus.

Horaire: Mercredi au dimanche, réservation nécessaire.

enfant mineur

Photo |Marie-Claude Robert

Musée Minéralogique de l’Abitibi-Témiscamingue

Le Musée Minéralogique de l’Abitibi-Témiscamingue est un attrait touristique situé à Malartic qui permet à toute la famille d’en apprendre plus sur la géologie, les projets miniers de l’Abitibi-Témiscamingue et plus encore. Le musée possède une impressionnante collection de roche de partout dans le monde. Aussi, plusieurs jeux interactifs sont accessibles aux enfants et toute la famille pourrait même expérimenter un simulateur de tremblement de terre. Un endroit idéal pour toute la famille.

Vous pourriez aussi en profiter pour monter les marches de l’Observatoire du Belvédère afin d’admirer la mine à ciel ouvert, la mine Canadian Malartic. Très impressionnant!

Horaire : mardi au dimanche, 9h à 17h

Mineralogical museum of Abitibi Temiscamingue Val-d'Or

Photo | Marie-Claude Robert

Toukiparc

Le toukiparc est l’endroit par excellence pour lâcher son fou lors de journée pluvieuse. Le toukiparc est le plus grand centre d’amusement en Abitibi-Témiscamingue avec une superficie totale de 15 000 pieds carrés. Vous y trouverez une zone de 0-3 ans, un module gigantesque pour les plus grands ainsi que des jeux virtuels et le cinéma 3D.

Horaire : Ouverture prévue bientôt. Consultez leur page Facebook pour plus d’informations concernant leur réouverture

Toukiparc parc thématique de jungle

Une sortie sucrée

Après le dîner ou pour une petite collation d’après-midi, ça peut faire du bien d’aller se chercher un petit plaisir sucré. Ça tombe bien puisque dans la Vallée-de-l’Or, il y a plusieurs endroits pour ça.

Seulement à Val-d’Or, nous avons plusieurs crèmeries, dont :

La Fantaisie glacée (1650, 3e Avenue, Val-d’Or)

Le Petit cornet (230, 3e Avenue, Val-d’Or)

Chocolats Favoris (1325, 3e Avenue, suite 101, Val-d’Or)

Choco-Mango (664, 3e Avenue, Val-d’Or)

Ailleurs dans la Vallée-de-l’Or vous pourrez retrouver :

Le Bar laitier La Lichette à Malartic (980, rue Royale, Malartic)

La crème molle à Senneterre (392, 4e Rue Ouest, Senneterre)

Nous avons aussi deux bonbonneries à Val-d’Or :

Rose bonbon (841, 3e Avenue, Val-d’Or)

La fiesta (1325, 3e Avenue, Val-d’Or)

choco-mango restaurants bar laitier produits régionaux

Si vous cherchez un endroit où vous loger lors de votre séjour à Val-d’Or, nous avons une grande sélection d’hébergement que vous pouvez louer. Un hôtel en particulier s’adapte très bien aux familles et c’est le Microtel Inn & Suites qui possède une piscine et des jeux d’eau intérieure et vous offre même un forfait spécial avec le mini zoo Domaine des trois vents.

 

Ces activités ne sont que des suggestions pour faciliter l’organisation de vos activités. Nous vous encourageons tout de même à venir nous visiter à notre bureau d’information touristique pour plus d’informations et encore plus d’idées.

Pour les visiteurs, nous vous offrons une vignette de stationnement touristique gratuite pour vous permettre de stationner au centre-ville de Val-d’Or gratuitement. Venez nous voir, on vous attend!

 

Pour découvrir les autres circuits, cliquez ici.

Photo de couverture | Marie-Claude Robert

Circuit touristique pour les amoureux du plein air

Circuit touristique pour les amoureux du plein air

Parfois, il arrive de manquer d’inspiration quand vient le temps de choisir quoi faire lors de nos vacances ou lors d’une journée de congé. Pour vous aider à vous inspirer, nous avons eu l’idée de vous proposer des circuits touristiques à faire dans le coin cet été avec une série de billets de blogue. Cette série vous proposera des activités à faire pas seulement à Val-d’Or, mais dans toutes la Vallée-de-l’Or parce que Malartic et Senneterre, ce n’est vraiment pas loin finalement. Les différents circuits seront parfois pour une seule journée et parfois pour plusieurs journées. Les thèmes seront différents et rejoindront des publics différents.

Laissez-vous inspirer !

Le circuit que l’on vous propose dans ce billet de blogue est parfait pour les amoureux du plein air. Pour ceux que rester à l’intérieur une journée entière n’est pas une option. Ici, nous vous proposerons des activités sportives extérieures qui s’adaptent très bien à tous les niveaux et tous les âges.

La Forêt récréative de Val-d’Or

La Forêt récréative de Val-d’Or est un grand coup de cœur des citoyens de Val-d’Or, mais aussi pour ceux qui ont eu la chance d’y aller au moins une fois. Autant en été qu’en hiver, la forêt récréative offre une panoplie d’activités sportives variées avec prêts d’équipement ou non. Le chalet d’accueil se retrouve à 10 minutes du centre-ville de Val-d’Or et offre 50 km2 de territoire en forêt pour faire, entre autres, du vélo, de la course, de la marche en été et du patin, de la raquette, du ski de fond et du Fatbike en hiver.

Horaire : ouvert tous les jours de 9h à 21h

Forêt récréative de Val-d'Or activité plein air

Photo | Marie-Claude Robert

Les pistes cyclables de la Vallée-de-l’Or

Il y a plusieurs pistes cyclables dans la Vallée-de-l’Or. D’abord, il y a le vaste réseau cyclable de Val-d’Or qui parcourt la majeure partie de la ville et permet même de se rendre à des endroits un peu plus en retrait de la ville afin de profiter de la Plage municipale par exemple ou pour faire du vélo dans des secteurs plus boisés. Pour voir le réseau cyclable de Val-d’Or, cliquez ici.

Malartic possède aussi son réseau cyclable avec la Piste 4 saisons. Cette piste est un sentier multifonctionnel de 7 kilomètres, situé entre les municipalités de Malartic et Rivière-Héva.

forêt récréative val d'or

Photo | Marie-Claude Robert

Le Mont-Bell

Situé à 3 km de Senneterre, le Mont-Bell est parfait pour accueillir les amateurs de plein air. Le mont est d’une altitude de 411 mètres et vous pouvez y pratiquer des activités telles que la randonnée pédestre et le vélo de montagne. En hiver, vous pouvez y faire de la raquette et du ski de fond.

Mont bell pour les amateurs de plein-air

La Bell en kayak

La Bell en kayak permet de partir à la découverte des différents cours d’eau de la ville de Senneterre en louant des embarcations nautiques. Plusieurs circuits sont proposés selon le niveau d’expérience des visiteurs.

Horaire : Tous les jours de 8h30 à 17h30

La bell en kayak à senneterre en abitibi-témiscamingue

Photo | Christian Leduc

Golf

La Vallée-de-l’Or possède plusieurs terrains de golf. C’est parfait pour les amateurs de ce sport extérieur. Voici ceux que vous pourrez retrouver :

Le Club de golf Belvédère de Val-d’Or (360, boulevard Sabourin, Val-d’Or)

Le Club de golf Siscoe de Val-d’Or (472, chemin Siscoe, Val-d’Or)

Le Club de golf Malartic (301, rue Harricana, Malartic)

Le Club de golf A.R.C.N de Senneterre (160, chemin du 9e-Rang, Senneterre)

golf 9 trous val-d

Photo | Paul Brindamour

La Réserve faunique La Vérendrye

La Réserve faunique La Vérendrye est un endroit très connu entre autres pour le canot-camping. La Sépaq offre un grand circuit de canot-camping de plusieurs distances avec la possibilité de louer les embarcations et des emplacements de camping. Il suffit de réserver  pour votre séjour en canot-camping.

Pêche réserve faunique la vérendrye

Ces activités ne sont que des suggestions pour faciliter l’organisation de vos activités. Nous vous encourageons tout de même à venir nous visiter à notre bureau d’information touristique pour plus d’informations et encore plus d’idées.

Pour les visiteurs, nous vous offrons une vignette de stationnement touristique gratuite pour vous permettre de stationner au centre-ville de Val-d’Or gratuitement. Venez nous voir, on vous attend!

 

Pour découvrir les autres circuits, cliquez ici.

 

 

Photo de couverture | Christian Leduc

L’apéro à la valdorienne

L’apéro à la valdorienne

L’été est bel et bien arrivé et qui dit été, dit apéro! Cette année, on laisse tomber le voyage en Italie. L’apéro avec un Apérol Spritz sur les bords de la mer méditerranée ce sera pour une autre fois. Cet été, l’apéro se déroule sur vos patios à côté de votre nouvelle piscine, en camping ou n’importe où tant que vous êtes bien et heureux. Les voyages outre-mer dans les pays exotiques sont peut-être annulés, mais nous, on a pensé à vous pour vous permettre de passer les plus belles journées/soirées d’été en vous proposant un billet de blogue sur comment bien prendre l’apéro.

Dans ce billet, on a demandé à La Tanière W.J.W et à Kristel Aubé-Cloutier, mixologue de Station ludiK de vous proposer les ingrédients parfaits pour un apéro réussi, le tout à la saveur Valdorienne.

Deux entreprises parfaites pour l’apéro à la valdorienne

Parlons un peu de ces deux entreprises qui vous donneront hâte à votre prochain apéro.

La Tanière William J. Walter

D’abord, la Tanière William J. Walter est une petite épicerie à Val-d’Or situé sur la 3e Avenue qui vous propose une vaste gamme de produits gourmands prêts à vous faire saliver. Cet endroit est une vraie mine d’or. Fière membre de la famille des saucissiers William J. Walter, elle vous propose des saucisses délicieuses, originales et remplies de saveurs. Elle est aussi une épicerie fine qui vous propose des fromages fins, des charcuteries fines, des ingrédients pour faire les meilleurs cocktails, une panoplie de bières de Microbrasserie et beaucoup plus! La Tanière s’amuse à se décrire comme un lieu à découvrir et à redécouvrir à chaque visite. Leur gamme de produits change régulièrement pour permettre au plus curieux de toujours être surpris.

Attention, à La Tanière, on sait pourquoi on y entre, mais on ne sait pas avec quoi on va ressortir! On veut toujours tout acheter…

En plus, La Tanière tend vers le zéro déchet. N’hésitez pas à apporter vous-même vos plats pour sauver un peu plus la planète à chacune de vos visites.

Station ludiK, avec la mixologue Kristel Aubé Cloutier

Kristel Aubé-Cloutier, quant à elle, est mixologue et entrepreneure. Très bientôt, elle sera située à La Cabane de Val-d’Or pour vous proposer un bar ludique sous le nom de Station ludiK. Station ludiK est une entreprise spécialisée dans la mixologie et les jeux de société. Elle offrira des ateliers de mixologie mensuels et offrira la possibilité de faire la location de salles à la Cabane. De plus, elle proposera très bientôt la vente de cocktails à emporter et déguster chez soi, des services de mixologie personnalisés (création de cocktails, ateliers et formations) et bartending à domicile. Kristel vous permet avec Station ludiK de créer et de déguster des cocktails avec des ingrédients de qualité. Elle souhaite faire découvrir l’art de la mixologie, des produits fins et du terroir en plus d’encourager l’économie locale et régionale.

Selon elle, boire moins, mais boire mieux permet d’être plus épicurien, d’apprécier les nuances de tous les parfums et vous plonge dans le moment présent.

Pour un apéro réussi

D’abord, pour réussir un apéro, il faut créer une ambiance. Rassemblez la nourriture, les breuvages, un peu de musique, puis le tour est joué !

La nourriture est importante lors d’un apéro. Ce n’est pas obligé d’être compliqué avec des recettes de bouchées trop complexes qui prennent des heures à préparer. Misez sur des ingrédients simples et frais qui sont faciles à assembler. La Tanière vous fait une belle proposition d’aliments à vous procurer chez eux pour un apéro réussi que tous les convives apprécieront.

apéro à Val-d'Or

Leur première suggestion est un assortiment de fromages fins québécois avec des charcuteries et des fruits pour une touche fraîche et sucrée. Un menu qui semble simple, mais qui cache une finesse par le choix des aliments. La Tanière possède une grande variété de ce type de produit qui change régulièrement pour vous permettre de découvrir de nouveaux trésors du Québec principalement. Vous pouvez choisir vous-même vos charcuteries et vos fromages ou vous pouvez lâcher prise et laisser libre cours à la créativité des propriétaires qui sauront vous surprendre.

apérovaldorienne Burrata à la Tanière de Val-d'Or

La deuxième suggestion est un classique fromage italien qui fait saliver tous les amateurs de mozzarella fraîche ou encore de bocconcini; la Burrata. Si vous n’y avez jamais goûté, vous ratez quelque chose! C’est frais et crémeux. Les façons de déguster la Burrata sont infinies, mais la recette la plus simple et délicieuse est celle que vous propose La Tanière : tomates, basilic frais, poivre et vinaigre balsamique.

On ne vous propose que deux choix aujourd’hui, mais tout un monde de possibilités se cache derrière la porte du 595 3e Avenue à Val-d’Or. Il ne suffit que de penser à leur grand choix de saucisses William J. Walter. Allez-y, vous allez adorer!

Assez parlé de nourriture. Parlons maintenant de breuvages. C’est au tour de la Station ludiK avec la mixologue Kristel de vous proposer de délicieux cocktails qui en mettront plein la vue à vos invités et qui vous jetteront à terre tellement ils sont bons et créatifs.

Pour ce billet de blogue, elle vous propose un accord cocktail-musique. Kristel ne fait jamais dans l’ordinaire. Elle a toujours des idées éclatées, mais ô combien fantastiques ! Après les accords met-vin et vin-chocolat, voici les accords musique-cocktail. Station ludiK a préparé avec soin des listes de musique qui s’accordent avec chaque cocktail. Ces listes suivent l’inspiration des cocktails pour mettre les gens dans l’ambiance pour un plaisir épicurien en bouche et dans les oreilles. C’est parfait pour votre prochain apéro!

Voici donc les trois cocktails et les trois listes de lecture Spotify proposée par Station ludiK :

La Délicatesse en pleine poire

La Délicatesse en pleine poire est un cocktail doux dans lequel les parfums s’harmonisent à la perfection. Il est floral, fruité et frais. Le gin Hibiscus de la distillerie Oshlag apporte une note florale grâce à son parfum d’hibiscus. Le Bubly aux mûres et le jus de poire offrent un côté fruité au cocktail alors que le romarin y ajoute une touche de fraîcheur.

Se boit aussi bien avec que sans alcool.

Cocktail pour l'apéro à Vald'Or : délicatesse en plein poire

Recette:

Mettre dans un verre rempli de glace:

1 oz de gin Hibiscus de la distillerie Oshlag

Remplir de jus de poire (⅓ de la quantité totale) et du Bubly aux mûres (⅔ de la quantité totale)

Rouler légèrement une branche de romarin frais dans les mains pour activer les parfums et mettre dans le verre.

Mélanger avec une cuillère et décorer d’une tranche de poire et de mûres.

 

S’accorde très bien avec cette liste de musique Spotify “Chaud(e) comme le soleil”.

La P’tite Kris

La P’tite Kris est un cocktail frais, floral et fruité à déguster au soleil! On y retrouve un partage équilibré entre l’amertume apportée par le thé vert glacé et le sucré apporté par le jus de melon d’eau. Une petite touche florale grâce au sirop de violette et la fraîcheur de la coriandre viennent compléter le tout.

Se boit aussi bien avec que sans alcool.

Cocktail pour l'apéro à Vald'Or : Ptite Kriss

Recette:

Dans un verre rempli de glace, mettre:

1 oz de Téquila

¼ oz de sirop de violette (disponible aux Becs sucrés-salés)

Du jus de melon d’eau (⅓ de la quantité totale) et du thé vert glacé (⅔ de la quantité totale)

Coriandre fraîche

Bien mélanger avec une cuillère et décorer d’une tranche de melon d’eau.

 

Se déguste très bien avec cette liste Spotify “Margaritaville”.

Rhum N’BBQ

Rhum N’ BBQ est un cocktail fruité et tropical, sans pour autant être trop sucré. Le jus d’ananas et le rhum apportent un côté tropical et l’acidité de la lime vient couper le sucré et harmoniser toutes les saveurs. La sauce BBQ apporte une touche finale surprenante et épicée et nous transporte à un BBQ hawaïen!

Cocktail pour l'apéro à Vald'Or : Rhum and BBQ

Recette:

Dans un verre rempli de glace, mettre:

1 oz de rhum

Le jus d’une lime

¼ oz de sauce BBQ

Remplir de jus d’ananas.

Transvider le mélange dans un shaker ou un pot mason et bien mélanger.

 

S’accorde très bien avec cette liste de musique Spotify “BBQ et Rock N’ Roll”.

Pour les amateurs de bières, on vous propose deux options pour changer les cocktails à votre apéro. La Tanière vous propose un grand choix de bières de microbrasserie. Sinon, vous avez toujours l’option de marcher quelques pas plus loin après votre arrêt à La Tanière pour aller vous procurer de la bière de notre microbrasserie locale au Magasin général de La Microbrasserie le Prospecteur.

Ici ce sont des breuvages alcoolisés qui vous sont proposés. Toutefois, rien ne vous empêche de faire un peu plus de recherche pour proposer à vos invités des mocktails (cocktails sans alcool) puisqu’on se rappelle, la modération à bien meilleur goût. Ce serait aussi une belle occasion d’inclure les enfants à l’apéro. Sinon, vous pouvez toujours essayer le kombucha Ékorce 100% naturel et biologique qui sont faits à Val-d’Or.

 

En espérant que ce billet de blogue vous inspirera et vous encouragera à consommer des produits locaux pour votre prochain apéro.

Bon été et bon apéro !

 

Abonnez-vous :

La Tanière sur Facebook

La Tanière sur Instagram

Station ludiK sur Facebook

Kristel Aubé-Cloutier mixologue sur Instagram 

Apéro à Val-d'Or, idées de recettes cocktails
Cinq bonnes raisons de visiter les Jardins à Fleur de Peau

Cinq bonnes raisons de visiter les Jardins à Fleur de Peau

L’été est enfin arrivé. C’est en plein le temps de se prévoir des activités extérieures pour profiter du beau temps. Si tu cherches une activité pour occuper ta journée de congé, l’une de nos meilleures suggestions est d’aller visiter les Jardins à Fleur de Peau. Que vous soyez seul, en famille ou entre amis c’est l’endroit idéal pour profiter du plein air sans se stresser. Et si tu n’es pas convaincu, voici cinq bonnes raisons de visiter cet endroit!

Sa beauté hors du commun

Aller aux Jardins à Fleur de Peau, c’est s’entourer d’une beauté hors du commun. Non seulement les fleurs et les plantes que l’on y retrouve sont magnifiques, mais l’aménagement des lieux met toute cette végétation en harmonie. L’emplacement même du site contribue aussi à sa beauté. Sur le bord de l’eau, à travers les fleurs et les arbres, il est très difficile de ne pas être émerveillé. En bonus, si tu as la chance de rencontrer les propriétaires des Jardins, tu verras que ce sont de belles personnes sympathiques et passionnées par ce qu’elles font.

incoutournables à photographier à Val-d'Or Les Jardins à fleur de peau

Photo | Marie-Claude Robert

Son côté artistique

En plus de s’occuper des fleurs et des plantes, les deux propriétaires de Jardins à Fleur de Peau (Francyne Plante et Jacques Pelletier) pratiquent aussi le métier d’artiste. Pendant ta visite, tu pourrais donc observer plusieurs de leurs œuvres qui sont intégrées en toute harmonie dans leur jardin. Sculpture, peinture, poésie et vitraux : l’étendue de leur talent est assez impressionnante. Si leurs œuvres te plaisent beaucoup, tu pourras même aller jeter un coup d’œil à leur boutique, laquelle est située dans le jardin!

Jardins à fleur de peau art poésie sculpture

Photo | Marie-Claude Robert

Sa végétation unique

Aux Jardins à Fleur de Peau, tu verras toutes sortes de plantes et de fleurs que tu ne pourrais pas observer ailleurs dans la région. C’est en partie grâce au microclimat que l’on retrouve sur le terrain. En effet, de grands arbres encadrent le site et font en sorte que la chaleur y demeure plus facilement. Ainsi, des plantes et des fleurs plus exotiques peuvent y pousser. Les propriétaires sont aussi très créatifs dans leur façon de présenter la végétation. Par exemple, Jacques Pelletier miniaturise des arbres de la région pour en faire des bonzaïs.

Jardins à fleur de peau exposition extérieur

Photo | Marie-Claude Robert

Son ambiance calme et relaxante

En allant aux Jardins à Fleur de Peau, lorsque tu seras entouré d’arbres et de fleurs, sur le bord de l’eau, avec un décor des plus zen et des plus paisibles, tu te sentiras assurément comme dans un autre univers. C’est un endroit qui a vraiment le pouvoir de rendre les gens calmes, même lorsqu’ils se sentent préoccupés. On s’y sent loin de l’agitation de la ville et du stress qui accompagne le quotidien. Si tu es fan de yoga, les Jardins à Fleur de Peau seraient d’ailleurs un endroit merveilleux où aller pratiquer ce loisir!

Jardins à fleur de peau endroit romantique à Val-d'Or

Photo | Marie-Claude Robert

Sa multifonctionnalité

Quoi? Sa multifonctionnalité? En fait, ce qu’on essaye de te dire, c’est que les Jardins à Fleur de Peau, ce sont plus que des jardins. Comme mentionné plus haut, c’est aussi un endroit idéal pour faire une séance de yoga, un loisir qui nécessite un certain calme pour être pratiqué. De plus, c’est un endroit parfait pour lire ton roman préféré, ou encore pour laisser la nature t’inspirer et pour laisser place à ta créativité. Si tu y vas avec ta famille, tes amis, ou ta douce moitié, vous pouvez aussi vous y installer pour faire un pique-nique, ou pour faire une séance photo en étant entouré de toutes les jolies fleurs. Une panoplie d’autres événements pourraient aussi y avoir lieu : les possibilités sont très variées aux Jardins à Fleur de Peau!

Jardins à fleur de peau jardin otanique val-d'or

Photo | Marie-Claude Robert

Blogue tourisme valdor 5 raisons de visiter les jardins à fleur de peau
Ils pensent quoi de notre région, les visiteurs?

Ils pensent quoi de notre région, les visiteurs?

Si vous avez déjà voyagé hors Québec et même en dehors du Canada, vous avez probablement découvert des paysages, des cultures et des modes de vie différents des nôtres. Vous vous êtes probablement dit que ce que vous avez vu est incroyable et que vous aimeriez pouvoir expérimenter ce nouveau paysage ou cette nouvelle culture tous les jours. C’est peut-être ce que l’on souhaite parce que c’est tout nouveau. Bien évidemment, la mer, les plages sablonneuses et le soleil sont des éléments qu’on aimerait bien avoir en Abitibi-Témiscamingue toute l’année, mais on ne peut pas tout avoir! Si l’on se sent de cette façon lorsqu’on va ailleurs, pensez-vous que les gens se sentent ainsi lorsqu’ils viennent ici?

Pour ma part, je me suis toujours posé la question à savoir ce que les visiteurs pensent de notre région lorsqu’ils viennent la visiter. Pour nous qui habitons l’Abitibi-Témiscamingue depuis longtemps, on oublie parfois que notre décor et notre façon de vivre sont extraordinaires. On ne pense pas que nos paysages peuvent être quelque chose d’exotique pour ceux qui n’ont jamais eu la chance d’habiter si près de la forêt ou dans un vaste territoire comme on retrouve ici. Heureusement, il y a quelques mois, j’ai pu avoir une réponse à ma question.

En mars dernier, j’ai reçu un message dans ma boîte courriel qui a piqué ma curiosité. Je l’ai ouvert et j’ai constaté, à ma grande surprise, que c’était une lettre de deux personnes qui sont venues visiter la région de l’Abitibi-Témiscamingue récemment. La lettre était signée par un homme et sa femme originaires de la Suisse plus précisément de la région de Neuchâtel. Ils sont venus dans notre région en hiver. Normalement, ce n’est pas la saison qui attire le plus de visiteurs au Québec. Toutefois, selon mon point de vue, je crois que cette saison nous permet de nous démarquer par les paysages enchanteurs que peut nous offrir l’hiver et les activités peu communes et peu (ou pas du tout) pratiquées dans d’autres pays.

Je vous épargne la lettre complète, mais je vais vous insérer quelques segments ici et là pour vous montrer ce que les auteurs de la lettre ont pensé de notre belle Abitibi Témiscamingue.

Remarquable et trop magnifique!

Lors de leur visite en février dernier, ils ont séjourné chez des amis de longue date. C’était leur premier séjour dans la région. Ils ont trouvé la région « remarquable et trop magnifique ». Lors de leur séjour, le couple a fait une escapade dans nos forêts boréales enneigées et fait de la pêche sur la glace avec une vraie cabane de pêcheur. Ils ont aussi visité quelques attraits dont le Refuge Pageau à Amos, la Cité de l’Or à Val-d’Or et on fait du chien de traineau. « La grande classe ! » Ils ont vécu de merveilleux jours parmi nous dans la région et grâce à leurs amis, les visiteurs disent avoir découvert des beautés qu’ils conserveront dans leurs mémoires.

Il n’y a pas que des activités

Bien que le couple ait apprécié toutes les activités qu’ils ont pu découvrir et faire lors de leur séjour, d’autres éléments très importants ont conquis le cœur de nos visiteurs. Le couple a été comblé par beaucoup plus. Voici ce qu’ils ont dit dans leurs propres mots :

 

  • Votre sens de l’accueil et de l’hospitalité de manière globale est incomparable avec d’autres pays ;
  • Votre sens du partage et de l’échange est remarquable ;
  • Vous offrez une authenticité tant au niveau de vos habitants que de votre superbe nature ;
  • Vous permettez à vos visiteurs de se ressourcer et bénéficier d’un repos sans précédent ;
  • Vous avez une proximité et un contact entre les personnes qui est remarquable ;
  • Vous disposez de valeurs touristiques exceptionnelles ;
  • Vous maintenez un atout important dans ce monde moderne ou tout se traduit par l’anglophonie : LE FRANÇAIS.

Dans la lettre, ils ajoutent aussi que notre territoire inspire le calme et la simplicité. Deux concepts de plus en plus rares dans la société un peu folle et effrénée d’aujourd’hui. L’Abitibi-Témiscamingue permet de prendre le temps d’apprécier les petits bonheurs de la vie, de contempler la richesse de notre nature.

J’ai été touchée à la lecture de cette lettre. Il faut dire que c’était à la mi-mars au moment où la Covid-19 avait mis sur pause toute l’industrie touristique (mais aussi toutes les industries, ou presque). Cette lettre m’a permis de réfléchir. Réfléchir sur la façon dont on perçoit les choses du quotidien. Bien que je sois quelqu’un qui apprécie facilement les petits bonheurs anodins, il m’arrive parfois d’oublier la chance qu’on a de vivre sur un si beau territoire.  Je me suis posé cette question : pourquoi ces visiteurs voient-ils tout ce potentiel alors que, nous, on l’oublie souvent ? Je crois que notre région mérite sincèrement d’être découverte et redécouverte par ses propres habitants.

Ça tombe bien, parce que cet été ne sera pas comme toutes les autres saisons estivales que nous avons connues. Nous serons encouragés à voyager localement. Alors, ce sera le moment parfait pour faire le tour de notre région, visiter nos attraits, visiter nos forêts, visiter notre propre ville et les autres villes de la région. Pourquoi ne pas louer une chambre d’hôtel, un terrain de camping ou un chalet ? Pourquoi ne pas planifier des activités et créer une liste d’endroits que vous voulez découvrir comme on le fait lorsqu’on voyage ailleurs? Cet été, ce sera le meilleur moment pour connaitre la juste valeur de notre région et l’apprécier telle qu’elle est. Prenez le temps.

Bonne saison estivale à tous !

Photo de couverture | Trinity Treft sur Unsplash

Le canot-camping, une expédition qui ne date pas d’hier

Le canot-camping, une expédition qui ne date pas d’hier

Au Québec, le canot est un symbole. Il est présent depuis bien avant l’arrivée des premiers colons. Construit et utilisé par les autochtones du territoire, le canot est depuis bien longtemps une embarcation nautique qui permet de faire des expéditions un peu partout au Québec et au Canada par les voies navigables. Le canot fait partie de notre histoire et continu d’en faire partie. Aujourd’hui, il n’est plus utilisé comme moyens de transport pour le commerce, mais plutôt comme une embarcation de loisirs.

Avec le canot, il est fréquent de faire des expéditions de canots-camping. L’Abitibi-Témiscamingue est l’une des destinations reconnues pour ce type d’activité. C’est grâce à son histoire et à son environnement qu’elle se classe parmi les régions les plus populaires. Découvrez dans ce billet de blogue comment le canot est devenu un loisir de choix en Abitibi-Témiscamingue.

L’origine du canot

Souvent, ce que nous montrent les livres d’histoire à propos du Québec débute lorsque les Français sont arrivés sur le territoire de la Nouvelle-France. Toutefois, dans le cas du canot, son histoire remonte à bien avant l’arrivée des premiers colons au Québec. En effet, l’embarcation que nous connaissons aujourd’hui comme un canot fût inventée par les autochtones. Il était leur seul moyen de transport sur l’eau. C’était donc une nécessité pour eux. Après l’arrivée des Européens sur le continent, le canot est devenu un moyen d’explorer le territoire et pour y faire du commerce de fourrure. Il était léger et facile à manœuvrer dans les cours d’eau qui parcourent le Québec comparativement aux bateaux européens. C’est grâce à ces embarcations que la célèbre Compagnie de la Baie d’Hudson a pu parcourir le nord-ouest du territoire. La compagnie est par le fait même étroitement liée au développement du Québec ainsi qu’à sa colonisation dont l’Abitibi-Témiscamingue fait partie.

Les canotiers du Nord-Ouest vers Montréal à l'Expo 67

Photo | Archives les Canotiers du Nord-Ouest

Le canot, un symbole

Il existe plusieurs types de canot. Il y a d’abord le canot du maître. C’est une embarcation plus large qui peut transporter plus de personnes (dix à douze pagayeurs) et plus de marchandises. Il est aussi nommé le canot de Montréal puisqu’en raison de sa longueur (12 mètres) il ne pouvait passer dans les plus petits cours d’eau qui s’éloignent de la métropole. Ensuite, il y a le canot du nord. Celui-ci est plus petit (7 mètres) et nécessite moins d’hommes (six à huit pagayeurs). Il était souvent utilisé dans les expéditions au nord-ouest puisque c’était plus facile pour les coureurs des bois de naviguer les rivières agitées et de le transporter lors des portages. Il pouvait cependant transporter moins de marchandise. Le dernier type de canot est le canot léger. Plus petit (5 mètres), il servait davantage à transporter des gens importants plutôt que pour le transport de marchandises.

Utilisez depuis des siècles, le canot est maintenant un symbole de l’identité nationale canadienne. Présent depuis toujours sur le territoire, il a été utilisé par les explorateurs et est encore utilisé aujourd’hui. Certains moments de l’histoire du Québec ont renforcé l’image identitaire du canot. On peut penser ici à la légende de la Chasse-galerie et, en Abitibi-Témiscamingue, l’expédition des canotiers du Nord-Ouest en 1967 lors de l’exposition universelle.

Pagaie expédition de canot-camping présenté dans les voyages virtuels Abitibi 360

Photo | Régis Massicotte

Un voyage historique dans l’histoire du canot-camping

La vocation première du canot servait comme moyen de transport. Toutefois, depuis le déclin du commerce de fourrure au 19e siècle, la vocation du canot change et tend plus vers le véhicule récréatif. Son utilisation de façon récréative n’était pas de la façon dont nous connaissons aujourd’hui. Les expéditions en canot n’existaient pas. C’était plutôt une embarcation qui servait pour la pêche par exemple.

Un événement marquant en Abitibi-Témiscamingue est venu marquer le début du développement des excursions de canot. Vers la fin des années 1960, le Québec, plus précisément Montréal, se préparait à accueillir l’exposition universelle communément appelée l’Expo 67. Grâce à cette exposition, le Canada et le Québec ont pu s’ouvrir sur le monde et être reconnus par tous. C’est à ce moment que l’organisation Les Canotiers du Nord-Ouest s’est créée. L’organisation voulait profiter de cet élan afin de faire découvrir à tout le pays que la région de l’Abitibi-Témiscamingue était une région dynamique. Il voulait aussi rendre hommage aux coureurs des bois, aux explorateurs et aux missionnaires qui sillonnaient le territoire par la route maritime ‘’transcanadienne’’ qu’est la rivière des Outaouais en recréant leurs excursions à l’époque de la traite de fourrure. Le projet Expé-Expo 67 s’est formé, invitant plusieurs canotiers à prendre part à l’expédition de canot qui a débuté à Rouyn-Noranda et s’est terminée 27 jours plus tard à Montréal. Du 1er juillet au 26 juillet 1967, 110 canotiers répartis dans 55 canots se sont rendus jusqu’à l’île Sainte-Hélène à Montréal après avoir parcouru 1 033 kilomètres et fait du camping sur les rives du trajet. À l’époque, c’était tout qu’un exploit (ça l’est encore aujourd’hui d’ailleurs). Tout le monde croyait qu’ils ne se rendraient pas jusqu’à la destination. Ils canotaient environs 42 miles (67 kilomètres) par jour.

Après ce voyage, Les Canotiers du Nord-Ouest ont décidé de démocratiser les expéditions de canots. L’organisation a donc continué à organiser annuellement des expéditions sur les rivières du Québec et à offrir des formations aux jeunes canotiers. C’est un peu grâce à la passion et la fierté des Canotiers du Nord-Ouest que les expéditions en canot sont aujourd’hui ouvertes à un plus large public.

Si vous êtes curieux de revivre cette expédition et de connaitre un peu plus en détail l’Expé-Expo 67, vous pouvez visionner Pagaie, notre cinquième épisode des voyages virtuels Abitibi 360 disponible sur YouTube. Quelques scènes d’histoire ont été recréées à l’aide de photos d’archives et Paul Lemay vous racontera son expérience personnelle et des anecdotes croustillantes humoristiques.

Photo | Archives les Canotiers du Nord-Ouest

Le canot-camping aujourd’hui

Bien que le canot existe depuis longtemps, les expéditions de canots-camping sont un type d’activité pratiquée depuis récemment. Avant les années 1970, ceux qui pratiquaient le canot-camping étaient les plus aventureux puisque c’était un sport plutôt risqué compte tenu des équipements parfois fragiles pour des expéditions dans des régions plus éloignées. Ce n’est que vers 1950 que les fabricants de canot se sont tournés vers d’autres types de matériaux plus résistants comme l’aluminium et la fibre de verre pour la construction de ceux-ci. À partir de là, le canot fut popularisé petit à petit. Ce n’est que 20 ans plus tard, en 1970, que ce sport d’expédition nautique connut une popularité fulgurante au moment où la société prônait le loisir et les bienfaits de l’activité physique. Voyant l’engouement pour ce nouveau sport, un réseau de parc et de réserves s’est formé pour offrir une offre diversifiée. L’industrie a développé toutes sortes d’expéditions selon le profil du sportif : solo, duo, eau calme, eau vive, expédition, etc. Chacun y trouve son compte, du voyageur seul à la famille complète.

L’Abitibi-Témiscamingue, une des meilleures destinations de canot-camping

Lorsqu’on parle d’une destination parfaite pour le canot-camping, l’Abitibi-Témiscamingue en fait partie.

Sur le territoire, il y a immanquablement la Réserve faunique La Vérendrye qui figure parmi les premiers lorsqu’on parle des meilleurs parcours de canot-camping.  La Réserve faunique de la Sépaq offre plus de 800 kilomètres de parcours nautiques avec des zones aménagées pour y faire du camping aisément. Les parcours sont aussi offerts selon plusieurs niveaux d’expertises et plusieurs distances.

Il y a aussi le Parc national d’Opémican qui permet de faire des expéditions de canot-camping. Nouvellement parc national, ce site devient de plus en plus populaire. Toutes les personnes l’ayant visité mentionnent que l’expédition est à couper le souffle. C’est comme explorer un nouvel endroit que personne n’a encore découvert auparavant. Ce sont de magnifiques paysages sauvages, sans habitation, à perte de vue.

D’autres parcours canotables sont disponibles en Abitibi-Témiscamingue sans offrir de circuits de canot-camping. Il y a bien sûr le Parc national d’Aiguebelle et il y a la rivière Bell à Senneterre qui offre la location de canot et de kayak avec plusieurs parcours de différents niveaux.

Une entreprise d’ici, Exode Bâtisseurs d’aventures, vous offre aussi des parcours de canot-camping en Abitibi-Témiscamingue accompagné d’un guide. L’entreprise vous offre d’embarquer dans une aventure riche et authentique à la découverte des incontournables de l’Abitibi-Témiscamingue.

Sinon, si vous êtes plus du genre à faire des expéditions sans guide, il existe un site bien utile pour trouver les endroits où pratiquer ce sport dans la région. Accès Plein Air répertorie les parcours navigables, mais aussi les parcours de randonnées, de vélo, de ski de fond et bien plus. Pour les amoureux du plein air, c’est le site parfait à consulter avant de partir dans sa prochaine expédition.

Alors, à quand votre prochaine sortie en canot?

 

Sources :

Encyclopédie canadienne : Le canot d’écorce

Encyclopédie canadienne : Compagnie de la Baie-d’Hudson

Patrimoine HBC : Le canot

Archives Canada : Fonds P268 – Les Canotiers du Nord-Ouest

FÉÉPEQ : L’histoire du canotage

Expé-Expo 67 – l’exploit des canotiers du Nord-Ouest

Les voyages virtuels Abitibi 360 sont

Produit avec la participation du :

Fonds Bell

Fonds d’aide au rayonnement des régions

Présenté par :

Beside

Une production de :

Nadagam films

En collaboration avec :

Tourisme Val-d’Or

La Fabrique culturelle

 

 

Image de couverture | Archive Les Canotiers du Nord-Ouest

Le canot-camping une expédition qui ne date pas d'hier de la série des voyages virtuels Abitibi 360
Dans un Pow-Wow, tout le monde est-il le bienvenu?

Dans un Pow-Wow, tout le monde est-il le bienvenu?

Vous êtes-vous déjà posé la question à savoir ce que c’était réellement un Pow-Wow? Moi, oui. Si vous avez écouté l’épisode des voyages virtuels Abitibi 360 sur ce même sujet, vous avez peut-être une meilleure idée de ce que c’est. Pour ma part, ça m’a donné envie d’en découvrir plus et de me joindre à eux lors de leur prochain Pow-Wow. Toutefois, une autre question m’est venue à l’esprit. Est-ce que je suis réellement la bienvenue dans les célébrations d’un Pow-Wow?

C’est exactement à cette question que je souhaite répondre dans ce billet de blogue. Pour ne pas avancer de fausses informations, j’ai fait quelques recherches et j’ai contacté l’une des organisatrices du Pow-Wow du Lac Simon, Pamela Papatie, afin qu’elle me guide un peu plus sur ce sujet.

Un Pow-Wow, c’est quoi?

Un Pow-Wow est une fête traditionnelle et spirituelle qui met à l’honneur la musique, la danse, les plats et l’artisanat autochtone.  Contrairement à des croyances populaires, un Pow-Wow n’est pas un party. Aucune drogue et aucun alcool n’est accepté sur le site pendant les célébrations. Un Pow-Wow c’est une fête traditionnelle qui permet de se rassembler et qui sert de plateforme d’échange culturel entre les autochtones et les allochtones. À la base, c’est une tradition qui provient de l’ouest du Canada que les communautés autochtones d’ici ont reprise pour pouvoir reconnecter avec leur culture qui depuis bien des années leur a été interdite de pratiquer et d’enseigner aux générations futures.

Il existe deux types de Pow-Wow. Celui de compétition dans lequel les danseurs et les chanteurs compétitionnent pour gagner une somme d’argent et celui traditionnel qui est davantage axé sur la spiritualité. Les deux types de Pow-Wow respectent tout de même les traditions et les rituels.

Celui de la communauté du Lac Simon qui vous est présenté dans le quatrième épisode des voyages virtuels Abitibi 360 est un Pow-Wow traditionnel. Il se déroule normalement la troisième fin de semaine de juillet selon Pamela Papatie. Il commence généralement à midi lorsque le soleil est à son plein zénith et se termine au coucher du soleil. Toutefois, le Pow-Wow du Lac Simon continue parfois un peu plus tard pour laisser les gens danser et festoyer. Le samedi soir se déroulent aussi des petits concours amicaux de chants et de tambours. Un festin de nourriture traditionnel et de viandes sauvages est aussi partagé. L’entrée au Pow-Wow est totalement gratuite.

Un Pow-Wow c'est quoi de la série des Voyages virtuels Abitibi 360

Photo | Christian Leduc

Les allochtones sont-ils les bienvenus dans un Pow-Wow?

Cela peut parfois paraître intimidant pour quelqu’un d’assister à son premier Pow-Wow. Toutefois, même si c’est une fête traditionnelle autochtone, tout le monde est le bienvenu. Les Pow-Wow sont ouverts à tous.  Ils ne servent pas qu’à se réapproprier et à préserver la culture autochtone. Les Pow-Wow servent aussi à stimuler la fierté des Autochtones à faire partie des premières nations. C’est une belle façon pour eux de partager cette fierté et de faire découvrir leur tradition à tous.

Comment bien s’intégrer et faire preuve de respect?

Même si tous sont les bienvenus, il y a quand même certaines choses qu’on doit respecter. Un guide 101 des Pow-Wow a été écrit pour guider les nouveaux dans cet univers souvent méconnu du grand public. Je vous invite à le consulter, mais voici déjà quelques pistes à avoir en tête lorsqu’on participe à un Pow-Wow selon Pamela Papatie.

D’abord, il faut prêter une attention particulière à l’annonceur. Dans chaque Pow-Wow, une personne s’occupe d’annoncer ce qui va se dérouler dans les prochaines minutes, ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas faire. Soyez attentif.

À certains moments, il est interdit de prendre des photos. C’est notamment le cas lors de certains chants et certaines danses qui représentent des prières sacrées pour la communauté autochtone. Ce sera mentionné par l’annonceur. Soyez respectueux.

Les vêtements traditionnels que portent les danseurs ne sont pas des costumes, ce sont des régalia. Chaque régalia est unique. Elle reflète parfois l’appartenance à un clan ou à un lien avec un animal-guide. Pour Pamela Papatie, les régalia de ses filles sont d’une part un choix personnel, mais aussi selon ce qu’elles ressentent, ce qu’elles dégagent et selon l’interprétation de ses rêves. Bien que ces habits traditionnels sont colorés et magnifiques, ils ne doivent pas être touchés sans permission. Soyez observateur.

Finalement, il ne faut pas oublier que l’endroit où se déroule le Pow-Wow est un lieu sacré. Les déplacements à l’intérieur de l’arène de danse ne sont pas autorisés. Parfois, il sera permis de se joindre aux danseurs lors de grandes danses intertribales. Encore une fois, ce sera l’annonceur qui vous informera quand le faire. Soyez curieux.

Photo | Christian Leduc

En quête vers la réappropriation de leur culture

Le rôle des Pow-Wow est, pour les communautés autochtones, une façon de se réapproprier leur culture et d’enrichir leurs traditions. Les Pow-Wow permettent de partager auprès des jeunes et des aînés des valeurs, entre autres, de fierté, de respect et de santé.

Ce type de célébration joue un rôle important dans la vie de beaucoup d’Autochtones. Pour le Pow-Wow du Lac Simon, une majorité de personnes de la communauté participent aux préparatifs de la fête. Le Pow-Wow est une façon pour eux de voir leurs familles et amis et de célébrer avec eux leur patrimoine culturel. L’interprétation du Pow-Wow peut être différente d’une personne à une autre. Pour Pamela Papatie, cela signifie quelque chose de très important. Elle souhaite suivre les traces de sa grand-mère Janette en élevant ses filles dans la spiritualité. Pour elle, les Pow-Wow ce ne sont pas juste des chants et de la danse. Ce sont des prières pour les enfants, pour la nature, pour la terre, pour les animaux, pour les hommes et les femmes. C’est important pour elle puisque ça lui permet de retrouver son identité, l’identité culturelle autochtone qui a été perdue lors de la période des pensionnats.

Les Pow-Wow c’est aussi une façon de démontrer qu’ils sont encore fiers d’être membres des premières nations. Inviter les allochtones à leur Pow-Wow est aussi un pas vers une réconciliation entre les peuples.

Jerry Hunter un danseur traditionnel autochtone du Lac Simon lors du Pow-Wow des Voyages virtuels Abitibi 360

Photo | Christian Leduc

Cette année, aucun Pow-Wow ne pourra être organisé au Québec. Toutefois, pour vous permettre d’assister à ce type de célébration autochtone, vous pouvez visionner Pow-Wow, le quatrième épisode des Voyages virtuels Abitibi 360. Dans cet épisode vous êtes invité à suivre Jerry Hunter, un danseur traditionnel, lors de la préparation du Pow-Wow du Lac Simon. Vous y découvrirez un bel univers coloré et l’envie de faire découvrir et de transmettre la culture autochtone.

Si vous souhaitez en apprendre plus sur la culture autochtone, il existe un site culturel et touristique à Val-d’Or. Ce site en question est Kinawit.  À travers des visites guidées, des ateliers culturels et des services d’hébergement rustique, Kinawit vous fera vivre une expérience culturelle complète. Vous pourrez en apprendre davantage sur l’histoire des Premiers Peuples et de leur présence millénaire sur le territoire. Vous pourrez emprunter des sentiers forestiers, cueillir des plantes médicinales, fabriquer des objets artisanaux, ou dormir dans un tipi!

Informez-vous sur ce qu’il sera possible de faire cet été à Kinawit. Il se peut qu’en raison de la situation exceptionnelle liée à la Covid-19, cet attrait soit fermé ou change un peu ses horaires et ses activités.

 

Remerciement 

Je tiens à remercier spécialement Pamela Papatie qui a pris le temps de bien répondre à mes questions.

Elle souhaite à son tour remercier profondément les commerçants qui s’impliquent financièrement au Pow-Wow. C’est grâce à ces contributions financières que le Lac Simon est capable de faire cette célébration chaque année.

Merci aussi à Janet Mark et Caroline Lemire de m’avoir donné quelques pistes sur le sujet.

 

Sources :

Guide 101 des Pow-Wow 

La route des Pow-Wow 2019

L’encyclopédie Canadienne : Pow-Wow

Pamela Papatie, sur le comité organisateur du Pow-Wow du Lac Simon.

Les voyages virtuels Abitibi 360 sont

Produit avec la participation du :

Fonds Bell

Fonds d’aide au rayonnement des régions

Présenté par :

Beside

Une production de :

Nadagam films

En collaboration avec :

Tourisme Val-d’Or

La Fabrique culturelle

 

 

Image de couverture | Christian Leduc

powwow