Close

Archive for month: septembre, 2021

Les Foreurs de Val-d’Or : une équipe à succès

Les Foreurs de Val-d’Or : une équipe à succès

L’une des choses qui donnent beaucoup de visibilité à Val-d’Or, dans le reste du Québec, est notre équipe de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Les partisans de hockey de partout au Canada connaissent notre ville grâce au succès de nos Foreurs. Avec leurs trois coupes du Président et leurs nombreux joueurs vedettes, ils sont d’excellents ambassadeurs pour notre ville.

Un peu d’histoire sur les Foreurs de Val-d’Or

C’est depuis 1993 que Val-d’Or à la chance, grâce aux efforts d’entre autres Jean-Claude Babin, Bob Meunier et Yvon Rioux, d’avoir sa propre concession de la LHJMQ. C’est cette même année que les Foreurs rejoignent la ligue avec un repêchage d’expansion. L’équipe était, à l’époque, un organisme sans but lucratif et le support de la ville de Val-d’Or fut indispensable à la naissance et au bon fonctionnement des Foreurs. La Ville a payé les rénovations de l’aréna (à ce moment-là appelée le Palais des sports) et les loges furent payées par le financement d’entreprises et de particuliers volontaires. Le premier match de l’histoire de la franchise s’est tenu à Shawinigan le 9 septembre 1993, face aux Cataractes. Depuis août 2012, le club de hockey Les Foreurs de Val-d’Or appartient à un groupe de gens d’affaires de Val-d’Or.

La guerre de la 117

Trois ans après l’arrivée des foreurs, en 1996, le Laser de Saint-Hyacinthe déménage à Rouyn-Noranda et devient les Huskies, donnant ainsi naissance à la fameuse guerre de la 117. Celle-ci est probablement la rivalité la plus intense de toute la LHJMQ et perdure encore aujourd’hui, sans aucun signe de ralentissement. À ce jour, les Foreurs ont trois coupes du Président tandis que les Huskies en ont seulement deux. Cependant, les Huskies ont remporté la Coupe Memorial en 2019, remise aux champions de la Ligue canadienne de hockey. Les Foreurs sont, quant à eux, toujours en quête de leur première Coupe Memorial. Ils sont passés tout près de gagner celle-ci en 2001, alors qu’ils se sont inclinés 6-5 en finale du tournoi, après avoir laissé filer une avance de 5-4 après les deux premières périodes. À vous de déterminer qui, selon vous, gagne présentement la fameuse guerre de la 117.

Les foreurs de Val-d'Or et les huskies de rouyn noranda

Photo | Dany Germain

Plusieurs bonnes années pour les Foreurs de Val-d’Or

C’est en 1998 que les Foreurs, menés par leur capitaine Steve Bégin et leurs joueurs vedettes Jean-Pierre Dumont et Roberto Lungo, mettent la main sur la Coupe du président pour la première fois de leur histoire en balayant l’Océanic de Rimouski  4 à 0. Les Foreurs répètent l’exploit en 2001, cette fois-ci menés par Simon Gamache, Stéphane Veilleux et Brandon Reid. Simon Gamache, avec ses 57 points, bat le record du plus de points en séries qui appartenait à nul autre que Mario Lemieux. Le titre de meilleur pointeur des séries vient s’ajouter à son titre de meilleur pointeur de la saison régulière. C’est en 2014 que remonte la dernière conquête de la Coupe du Président des Foreurs, alors qu’Anthony Mantha et Antoine Bibeau mènent l’équipe jusqu’à la Coupe Memorial.

Pour ce qui est de la saison régulière, la meilleure saison des Foreurs à ce jour fut la saison 2020-2021. La saison étant écourtée en raison de la pandémie, ce n’est pas leur meilleur total de points, mais bien leur meilleur pourcentage de victoires avec 80,6%. En 36 matchs, ils ont eu 29 victoires et 7 défaites, pour un total de 62 points. Pour le meilleur total de points, c’est la saison 2015-2016 avec 102 points et un pourcentage de victoire de 72% soit une fiche de 49 victoires et 19 défaites.

Simon Gamache possède toujours les records de buts (157), passes (232) et points (389) en carrière chez les Foreurs. Il possède aussi les records de buts (74), passes (110) et points (184) en une seule saison.

drapeau temple de la renommée des foreurs de Val-d'Or

Des hockeyeurs qui se rendent loin

Parmi les anciens joueurs des Foreurs qui sont toujours actifs dans la Ligue nationale de hockey, il y a Julien Gauthier (Rangers de New York), Marco Scandella (Blues de Saint-Louis), Brad Marchand (Bruins de Boston), Kristopher Letang (Penguins de Pittsburgh) et Anthony Mantha (Capitals de Washington). Tous ces joueurs sont passés par les Foreurs de Val-d’Or dans leur jeunesse. Scandella, Letang et Mantha y ont d’ailleurs joué toute leur carrière junior majeure. Gauthier et Marchand ont, quant à eux, porté les couleurs d’autres équipes dans leur passage dans la LHJMQ. Roberto Luongo, Jean-Pierre Dumont, Stéphane Veilleux, Jean-Luc Grand-Pierre et Steve Bégin sont aussi d’anciens des Foreurs qui ont connu d’excellentes carrières dans la LNH. C’est sans parler des joueurs qui ont marqué l’imaginaire valdorien, mais qui ont moins percé au niveau professionnel, tel que Simon Gamache, Brandon Reid, Stéphane Roy ainsi que les frères Henley; Cédric, Samuel et David. C’est une très forte concentration de talent, en seulement 28 ans d’histoire. C’est encore plus impressionnant si l’on compare aux autres équipes de la ligue.

Brad Marchand et Kristopher Letang dans les foreurs de Val-d'Or

Photo | Andy Klink prise dans l’article de La Presse

On espère fortement que la quatrième coupe du Président reviendra bientôt et aussi, bien sûr, que la Coupe Memorial arrivera finalement à Val-d’Or. Les joueurs d’aujourd’hui portent bien le flambeau et pourraient très bien être les prochains à percer dans la Ligue nationale de hockey.

les foreurs de Val-d'Or une équipe à succès

Photo de couverture | Dany Germain

Découvrez le Centre d’exposition VOART de Val-d’Or

Découvrez le Centre d’exposition VOART de Val-d’Or

Avant de travailler au bureau d’information touristique, j’ai travaillé un peu plus d’un an au Centre d’exposition de Val-d’Or, qui a été renommé, pendant mon temps là-bas, le Centre d’exposition VOART de Val-d’Or. Je travaillais comme guide-animateur, c’est-à-dire que je présentais les expositions aux visiteurs et répondais à leurs questions. J’aidais aussi au niveau des groupes scolaires ainsi qu’aux montages et démontages des expositions. J’ai beaucoup apprécié mon expérience de travail là-bas et lorsqu’on m’a demandé de faire des billets de blogues sur les attraits valdoriens pour Tourisme Val-d’Or, j’ai tout de suite pensé à VOART.

Un peu d’histoire

C’est en 1978 que le comité des expositions artistiques de Val-d’Or est fondé, mais c’est seulement depuis 1983 que le ministère des Affaires culturelles du Québec reconnait et soutient l’organisme. Le Centre d’exposition VOART de Val-d’Or est situé au rez-de-chaussée du Centre Culturel, plus précisément, au 600 7e Rue, et ce, depuis 1984. Il était auparavant dans le sous-sol du Centre culturel. La salle est divisée en trois parties, deux de 48m2 et une de 224m2, ce qui permet parfois d’offrir jusqu’à trois expositions différentes à la fois. Les deux petites salles vont aussi parfois contribuer à une seule grande exposition.

VOART est un organisme à but non lucratif, il se finance, entre autres, avec leur boutique, l’adhésion des membres et les dons volontaires des visiteurs. Cela aide à compléter le financement reçu par le gouvernement du Québec et du Canada, et permet au Centre d’exposition d’être plus autonome financièrement et ainsi d’offrir des services plus variés. Les expositions sont toujours gratuites au Centre d’exposition de Val-d’Or.

Centre_exposition_Val-dOr

Le Centre d’exposition VOART très impliqué dans la scène artistique valdorienne

Pendant mon temps au Centre d’exposition VOART de Val-d’Or, ce qui m’a le plus surpris, c’est à quel point le Centre est impliqué dans la scène artistique valdorienne. En effet, l’influence de VOART dépasse les murs de la salle d’exposition. Par exemple, le programme de location d’œuvres d’art (PLODA), qui existe depuis 1991 dans le but de faire le pont entre les artistes et gens d’affaires de la région, ainsi que d’agrémenter les lieux de travail. Avec le PLODA, les entreprises, industries et professionnels de la région peuvent louer des œuvres pour une durée d’environ 12 mois et peuvent, à la fin de la location, acheter l’œuvre au rabais. Il y a aussi les nombreux ateliers scolaires adaptés aux élèves du primaire et du secondaire. Par ces ateliers offerts aux écoles, le Centre d’exposition tente de transmettre l’amour de l’art aux nouvelles générations et ainsi créer la relève artistique de la Vallée-de-l’Or. C’est sans compter les innombrables activités que VOART organise dans le but de promouvoir tous les types d’arts, comme les performances artistiques au marché public de Val-d’Or.

Centre d'exposition VOART de Val-d'Or

Photo | Marie-Claude Robert

Une exposition qu’on se rappel

L’exposition qui a connu le plus du succès dans mon temps au Centre d’exposition VOART de Val-d’Or est sans aucun doute Aki Odehi : cicatrices de la Terre mère. Sortie dans la foulée des dénonciations des femmes autochtones sur la violence et les abus des policiers de Val-d’Or à leur endroit, cette exposition tentait de réconcilier les autochtones et allochtones à travers l’art ainsi que de guérir, ou cicatriser, les blessures par le territoire. L’exposition fut un franc succès pour VOART. D’ailleurs, la Société des Musées de Québec (SMQ) lui a décerné le prix d’excellence dans la catégorie 4, celle-ci étant pour les projets dont le budget global se situe entre 75 et 250 000 dollars. Aki Odehi étant une exposition remplie d’émotions et d’images fortes, il m’est impossible de lui faire justice par écrit. Pour les intéressés qui ont raté cette expérience, le Centre d’exposition VOART de Val-d’Or vend toujours des clés USB qui contiennent des vidéos sur la création de l’exposition.

CentreExposition-04_MarieClaudeRobert_2015

Photo | Marie-Claude Robert

Être membre de VOART

Il est possible de devenir membre de VOART afin de soutenir l’organisme, recevoir toutes les informations et invitations et profiter de plusieurs avantages. Tous les membres ont un droit de vote à l’assemblée générale annuelle et ont la possibilité de siéger au conseil d’administration. Il y a trois types de membres au Centre d’exposition : membre corporatif, membre artiste et membre ami. Les deux premiers étant respectivement pour les entreprises et les artistes, c’est comme membre ami qui quiconque peut se joindre à VOART. Devenir membre ami coûte seulement 20$, donc je vous invite fortement à le faire si la culture vous tient à cœur et vous voulez encourager le développement artistique en Abitibi-Témiscamingue.

voart centre d'expo de valdor