Close

Archive for month: juin, 2019

7 Points forts de la réserve faunique La Vérendrye

7 Points forts de la réserve faunique La Vérendrye

La perception de la réserve faunique La Vérendrye peut être très différente d’une personne à l’autre. Parfois, c’est une route qui ne finit plus de finir au milieu de nulle part et qui ne peut donc mener qu’au milieu de nulle part! D’autres fois, c’est un magnifique territoire riche en poissons et en gibiers où les options pour profiter de la nature en famille, entre amis, en couple ou simplement seul sont énormes. Pour ma part, je préfère de loin cette deuxième option. En fait, même lorsque je ne fais que la traverser pour un séjour dans le sud du Québec ou pour revenir à la maison, j’apprécie chaque minute de cette traversée. Mon objectif aujourd’hui est de te prêter mes yeux pour que tu puisses, toi aussi, voir à quel point elle est belle la réserve faunique La Vérendrye. Voici donc 7 points forts de la réserve faunique La Vérendrye.

1. Pas de réseau

Je t’entends déjà penser (j’ai des dons télépathiques, qu’est-ce que tu veux…) : « ben là! Ce n’est pas un point positif ça »! Au contraire mon ami. Être sur un territoire sans réseau téléphone ni WiFi, c’est l’occasion parfaite pour décrocher complètement, reconnecter avec la nature ou les gens que tu aimes et qui t’accompagnent.

2. Le Pont de la Rivière des Outaouais

Personnellement, le pont de la Rivière des Outaouais est vraiment mon endroit préféré de la réserve faunique La Vérendrye. Je dirais même que c’est l’un de mes endroits préférés au monde! Lorsqu’on traverse ce pont tout en courbes, on a l’impression de flotter sur l’eau. La rivière est immense, alors on se retrouve entouré d’eau et de presque-îles.

parc la vérendrye pont des Outaouais paysages du Québec

Le pont de la Rivière des Outaouais

3. Le Nom des lacs

Avec plus de 4 000 lacs et plans d’eau dans la réserve faunique La Vérendrye dont plusieurs portent un nom qui évoque les communautés autochtones locales, tu peux avoir beaucoup de plaisirs à essayer de les prononcer et à les lire! Ça divertit son homme, je te le dis!

4. Les Haltes routières

Les haltes routières sont nombreuses dans la réserve faunique La Vérendrye. Plusieurs d’entre elles ont des tables de pique-nique, des toilettes et parfois même une magnifique plage pour se tremper les pieds! Ce qui est franchement parfait quand on voyage avec des enfants qui n’en peuvent plus d’être assis dans la voiture. C’est d’ailleurs l’un des trucs que l’on donne dans notre article « Trucs pour le parfait voyage en voiture avec des enfants ».

Halte routière parc la vérendrye abitibi-témiscamingue route en moto

Une halte routière située à l’entrée nord de la réserve faunique La Vérendrye.

Photo | Marie-Claude Robert

5. Le paysage

Une route parsemée de plans d’eau, une flore changeante et des caps de roche qui nous font sentir tout petit font de la réserve faunique La Vérendrye un paysage à couper le souffle. Si tu prends le temps d’observer la nature qui t’entoure, c’est sûr, le trajet ne te paraîtra plus une longue route qui n’en finit plus de finir!

Selon Johanne Vienneau, la directrice générale du secteur Abitibi-Témiscamingue de la réserve faunique La Vérendrye, les levers et couchers de soleil y sont tout simplement sublimes.

Pour ma part, je trouve que les pins blancs majestueux et le vert profond des épinettes valent vraiment la peine qu’on s’y attarde.

Pêche réserve faunique la vérendrye

L’un des magnifiques couchers de soleil dans la réserve faunique La Vérendrye.

Photo | Dominic Boudreault

6. La boutique au poste d’accueil nord

À l’entrée nord de la réserve faunique La Vérendrye, il y a un poste d’accueil dans lequel se trouve une boutique. On y trouve beaucoup d’articles très utiles pour un séjour sur le territoire : appâts, bois pour le feu, chasse-moustique, etc. Tu y trouveras aussi des articles à l’effigie de la réserve faunique et de la SÉPAQ très jolis. Des vêtements pour adultes et pour enfants, des accessoires comme des casquettes et des chapeaux, mais aussi des jeux de cartes, des verres à bières et autres. Pour ma part, c’est impossible d’y entrer sans rien acheter !

boutique SÉPAQ réserve faunique la vérendrye casquettes
boutique SÉPAQ réserve faunique la vérendrye verres
boutique SÉPAQ réserve faunique la vérendrye tasses

Quelques articles vendus dans la boutique du poste d’accueil nord de la réserve faunique La Vérendrye.

7. Les Chutes Rolland

La halte routière au bord des chutes Rolland a été rénovée alors même si tu t’y arrêtais lorsque tu étais petit ça vaut la peine de t’y arrêter à nouveau. On y trouve un sentier d’interprétation de deux kilomètres qui mène auxdites chutes. Tu pourras en apprendre davantage sur les animaux et les plantes du milieu ainsi que sur la nation algonquine et l’activité des draveurs. En plus, Bingo! C’est gratuit!

En plus de ces 7 points forts, la réserve faunique la Vérendrye propose une offre d’activité variée comme des séjours de pêche et de chasse, des terrains de camping et la location de chalets. C’est une belle façon de découvrir le territoire autrement que de seulement le traverser en voiture. Puis, pour apprécier pleinement ces points forts et agrémenter le tout, on te suggère de mettre la musique à fond. Pour ce faire, on t’offre un petit bonus; voici 10 artistes de l’Abitibi-Témiscamingue à ajouter dans ta playlist.

7 Points forts de la Réserve faunique La Vérendrye
Du Nouveau au Centre d’exposition de Val-d’Or

Du Nouveau au Centre d’exposition de Val-d’Or

Depuis le 21 juin dernier, le Centre d’exposition de Val-d’Or présente quatre nouvelles expositions, soit « Résidence FMR » de Roger Wylde, « (De)construction » de Marie-Claude Drolet, Mathilde Leveau, Loriane Thibodeau, Katia Martel et Marc Boutin, « Au-delà de cette construction » de Marie-Claude Drolet, Mathilde Leveau et Loriane Thibodeau et « Au crépuscule des idoles » de Katia Martel et Marc Boutin. Ces expositions sont présentés jusqu’au 25 août 2019.

Résidence FMR » de Roger Wylde

oeuvre de Roger Wylde résidence FMR

Extrait de la présentation Me and the Drum/Moi … et le tambour. 2013 © Roger Wylde

Originaire de Pikogan en Abitibi, Roger Wylde a un parcours artistique pluridisciplinaire se décrivant nomade dans l’âme. Qu’il s’agisse des arts visuels, il pratique la peinture et la sculpture sur bois. En métiers d’art, il met en pratique des savoirs essentiels de sa culture Anicinabe soit le tannage ou le travail du cuir dans la confection de vêtements, de raquettes ou de tambours. En arts de la scène, il pratique le théâtre et la musique autochtone. À son actif, il a aussi touché à la pratique cinématographique.

« (De)construction » de Marie-Claude Drolet, Mathilde Leveau, Loriane Thibodeau, Katia Martel et Marc Boutin

(De)construction » de Marie-Claude Drolet, Mathilde Leveau, Loriane Thibodeau, Katia Martel et Marc Boutin

source | Centre d’exposition de Val-d’Or

(Dé)construction questionne l’état de déstabilisation par l’interrelation des objets. Des installations artistiques réalisées in situ qui s’inscrivent dans une approche de type laboratoire expérimental. Loin de traiter de démolition ou de destruction, ces expositions proposent plutôt l’exploration d’espaces de réflexion. En effet, quand s’applique à ses œuvres, une lecture « déconstructiviste » découlant de la pensée du philosophe Jacques Derrida, des aspects (in)volontairement omis et/ou réprimés d’ordre formel, esthétique et/ou critique ont pour effet de révéler les contradictions et les dilemmes inhérents à la société, notamment à la culture de la surabondance. L’ensemble des réalisations regroupées sous (De)construction incorpore le matériau de l’argile, non pas en tant que matière mythologique liée à l’origine de la forme matérielle du corps, mais plutôt comme une ouverture à la transformation.

« Au-delà de cette construction » de Marie-Claude Drolet, Mathilde Leveau et Loriane Thibodeau

Oeuvre de Marie-Claude Drolet Au-delà de cette construction

Marie-Claude Drolet, L’importance de la ligne d’eau 02, crayons de couleur et crayons feutres sur papier Stonehenge. 57 x 38 cm, 2017. Crédit photo : © Jérôme Kearney

L’accumulation, la surabondance, la fragmentation : chaque processus révèle un sentiment de vulnérabilité. Un dialogue s’établit entre les installations, les sculptures et les dessins des artistes Loriane Thibodeau, Mathilde Leveau et Marie-Claude Drolet. Ce faisant, leurs travaux convient à dépasser l’évidence du bâti pour atteindre les notions de chaos, de précarité et de vide. Au-delà de cette construction trouve son essence dans le faire. Tel un laboratoire expérimental installatif, leurs constructions se développent in situ et sont nourries par le lieu. Plusieurs lectures émanent de ces déstabilisations de forme, de fonction et de sens. La suspension d’un instant fragile contre l’altérabilité de l’existence.

« Au crépuscule des idoles » de Katia Martel et Marc Boutin

« Au crépuscule des idoles » de Katia Martel et Marc Boutin

Au crépuscule des idoles, installation (détail) 2019. Crédit photo : © Marc Boutin

Dans le cadre d’une installation immersive le duo d’artistes élabore une réflexion sur les relations qui s’établissent entre les objets de différentes natures et le rapport de force engendrée par l’accumulation ou la juxtaposition de ceux-ci. Le crépuscule des idoles est un laboratoire de création où bibelots, marteaux et public participent ensemble à une mise en scène-laboratoire; confrontation entre l’utilitaire et le décoratif, le fragile et le robuste, l’instinct et la raison.

Visiter le Centre d’exposition de Val-d’Or

Le Centre d’exposition de Val-d’Or est ouvert du mercredi au vendredi de 13h à 19h et le samedi, dimanche et mardi de 13h à 16h.

L’entrée est gratuite et un montant de 2 $ est demandé pour les visites guidées.

 

Source des textes présentant les expositions | Centre d’exposition de Val-d’Or

Image de couverture | Marie-Claude Drolet, L’importance de la ligne d’eau 02, crayons de couleur et crayons feutres sur papier Stonehenge. 57 x 38 cm, 2017. Crédit photo : © Jérôme Kearney

Le Domaine des trois vents est un zoo

Le Domaine des trois vents est un zoo

Le 21 juin 2019, le Domaine des trois vents annonçait son nouveau statut de zoo. En plus d’être une ferme spécialisée dans les animaux miniatures, le Domaine des trois vents accueille donc maintenant des animaux exotiques, soit deux kangourous et trois lémuriens.

Des animaux exotiques au Domaine des trois vents

Il aura fallu trois ans de travail et un investissement de 60 000 $ afin de pouvoir accueillir ces cinq nouveaux pensionnaires. En plus de répondre à la réglementation à cet effet par le gouvernement, les propriétaires de la ferme Adrienne Quesnel et Jacques Lefebvre ont dû se renseigner sur leurs futurs pensionnaires. Il fallait en effet savoir quel environnement répondrait à leurs besoins respectifs, de quoi ils se nourrissaient et plusieurs autres informations pour faire en sorte que ces animaux exotiques soient heureux dans leur nouvel habitat.

Les trois lémuriens Zazu, Nala et Timon du Domaine des trois vents sont des lémurs d’une espèce nommée Catta venant du Madagascar. Ils sont abrités dans un immense enclos où une petite pièce chauffée est mise à leur disposition pour les journées plus fraîches.

Quant aux deux kangourous roux, Rocky et Apollon, ceux-ci sont très confortables avec la température estivale de l’Abitibi-Témiscamingue qui ressemble à celle de l’Australie. En effet, leur température idéale est de 19° Celcius.

L’arrivée de ces deux espèces d’animaux exotiques n’est pas une finalité pour Adrienne et Jacques, mais plutôt le début d’une nouvelle aventure. En effet, le couple ne souhaite pas arrêter leur accueil d’animaux exotiques avec ces deux kangourous et trois lémurs. Alors qu’Adrienne aimerait bien acquérir d’autres espèces de lémuriens plus cajoleurs, Jacques, lui, aimerait bien avoir de plus gros animaux.

lémuriens au Domaine des trois vents à Val-d'Or

Deux des trois lémuriens du Domaine des trois vents. Par contre, on ne pourrait vous dire s’il s’agit de Zazu, Nala ou Timon puisqu’ils n’ont pas voulu répondre quand nous leur avons demandé. Pas très bavards ces lémuriens… 🙂

Kangourou roux Domaine des trois vents zoo à Val-d'Or

Rocky et Appolon, les kangourous roux du Domaine des trois vents

Une nouvelle boutique

Le Domaine des trois vents a aussi profité de l’occasion afin de présenter sa nouvelle boutique qui propose des objets promotionnels à l’effigie de la ferme, des œuvres de l’artiste valdorienne Simone Lafond, de magnifiques capteurs de rêve et des produits de beauté faits à base d’huile d’émeu.

On retrouve aussi dans la boutique certains reptiles et insectes ainsi que des petits animaux comme des hérissons et des poussins. Puis, la boutique est complétée par l’exposition de plusieurs crânes et fourrures d’animaux pour bonifier le côté éducatif de la visite.

Lézard Domaine des trois vents Val-d'Or

L’un des reptiles logeant dans l’espace boutique du Domaine des trois vents.

Kangourou roux Domaine des trois vents zoo à Val-d'Or
La ferme spécialisée dans les animaux miniatures Le Domaine des trois vents est maintenant un zoo et put accueillir des animaux exotiques comme ces kangourous.
ANALYSE / ANALYTICS

ANALYSE / ANALYTICS

Que peut-on savoir à l’aide des logiciels d’analyse et à quoi cela peut-il nous servir ?

Principalement, l’analyse de votre site web sert à mesurer trois facteurs: le trafic, le contenu et l’audience. Dans toute démarche de vente et marketing, ces points vous seront utiles pour approcher votre clientèle avec des sujets qui les concernent. Décortiquons donc ces trois sources de l’analyse de votre site web.

Le trafic

À l’aide des informations sur le trafic généré par votre site, vous serez en mesure de savoir quels sont les mots-clés tapés dans les moteurs de recherche qui ont mené à leur visite. Cette analyse sera grandement appréciée de ceux qui veulent investir dans l’achat de mots-clés. Vous pourrez notamment savoir le nombre de coûts par clic et l’investissement généré.

Le contenu

L’analyse du contenu permet de comprendre quelle est l’information recherchée par les internautes et quelles sont les pages les plus visitées (produits, service, nous joindre, actualités). Vous serez aussi en mesure de savoir à quel moment les internautes ont quitté votre site. Si cela se produit constamment à partir d’une même page, peut-être celle-ci ne s’affiche pas correctement.

L’audience

Les données recueillies par l’analyse de l’audience sont la partie la plus complète; qui sont les personnes qui visitent votre site.

D’abord, pour ce qui est de l’internaute; est-il un nouveau visiteur ou s’agit-il d’un visiteur qui revient fréquemment? Le nombre de pages que celui-ci a visionné et le nombre de temps passé par page. Bien entendu, le nombre de visiteurs total ayant visité votre site.

La provenance des visiteurs; sont-ils situés dans votre ville, province, pays ou ailleurs? La langue parlée pourrait aussi être un bon indicatif à savoir si vous devriez traduire votre site web.

Les points plus techniques tels que la résolution de l’écran, système d’opération (ordinateur, tablette, téléphone portable) ainsi que le navigateur web vous permettront de voir l’utilité d’un site en responsive design ou d’une version mobile.

Cet article a été écrit dans le cadre de VD en ligne – Branchons les PME touristiques de la Vallée-de-l’Or, une initiative de la Société d’aide au développement de la collectivité Vallée-de-l’Or (SADC) et de l’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or.

Un bilan 2018 bien rempli pour l’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or

Un bilan 2018 bien rempli pour l’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or

Le 5 juin dernier l’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or (OTCVO) procédait à son assemblée générale annuelle. Lors de celle-ci, le rapport annuel 2018 a été présenté et des élections pour trois postes du conseil administratif ont été faites.

Le rapport annuel 2018 démontre clairement que l’organisme a le vent dans les voiles. En plus de ses activités habituelles comme le soutien aux intervenants touristiques, la promotion de l’offre touristique (plus de 165 produits et services) et le développement de marché, plusieurs projets ont été amorcés. Nommons à titre d’exemple une solution web de gestion de données, la rénovation du bureau d’information touristique, un nouveau plan de développement, des expériences documentaires immersives et une collaboration avec TVC9. Ceux-ci doivent être terminés en 2019.

Quant au bureau d’information touristique, celui-ci a connu une légère baisse d’achalandage. Cependant, une très forte hausse des demandes d’information par courriel, sur les médias sociaux et des visites sur le site internet tourismevaldor.com montre que les visiteurs s’informent toujours autant, mais de façon différente. D’ailleurs, l’OTCVO s’applique à être très présent sur le web, et ce à travers plusieurs types de plateforme comme les sites internet de référencement, son blogue, les médias sociaux, une infolettre, etc.

L’organisme a d’ailleurs vu son nombre de vues, d’abonnées et d’utilisateurs augmenté sur toutes ses plateformes web. Autre fait marquant, le nombre de tournées de presse a vu une augmentation de 39% par rapport à 2017. Il s’agit au total de 25 médias accueillis à Val-d’Or en collaboration avec Tourisme Abitibi-Témiscamingue ainsi que les festivals et intervenants touristiques de Val-d’Or. Il s’agit de promotion très payante pour la destination et l’OTCVO souhaite continuer à développer cet axe.

Suite à la présentation du rapport annuel 2018, l’OTCVO a procédé à l’élection de trois membres du conseil d’administration. Deux postes « administrateur tourisme général » et un poste «administrateur  attraits et événements » étaient en élection. Alors que madame Johanne Vienneau (Réserve faunique La Vérendrye) et madame Diane Chevalier (Au Soleil couchant) ont été élues par acclamation, le poste « administrateur attraits et événements » est toujours vacant. L’OTCVO cherche donc encore une personne dynamique dans le milieu événementiel afin de compléter son conseil d’administration.

Le Conseil d’administration de l’OTCVO peut aussi compter sur l’expertise de M. Gérard Paquin (Hôtel Continental), Mme Lisyane Morin, Mme Sophie Gareau, M. Guy Faucher, M. Robert Larivière et M. Pierre Ouellet.

Les personnes souhaitant s’impliquer peuvent communiquer avec la directrice générale de l’organisme, madame Nancy Arpin, par téléphone au 819 824-9646 poste 6224 ou par courriel au [email protected].

Photo de couverture: Ben White sur Unsplash

VOIR LE RAPPORT ANNUEL
La St-Jean pour tous à Val-d’Or, un monde de traditions !

La St-Jean pour tous à Val-d’Or, un monde de traditions !

Le 23 juin prochain aura lieu, au Marché public de la Vallée-de-l’Or, la St-Jean pour tous.

Un groupe de citoyens, accompagné des organismes culturels Papachat & filles ainsi que du FRIMAT, se mobilisent afin d’organiser une activité citoyenne et accessible à toutes et tous dans le cadre de la Fête Nationale. « Il s’agit avant tout d’une fête rassembleuse n’ayant pas de visée politique. Nous voulons créer un événement pour exprimer notre histoire, notre culture multiple, et notre sentiment d’appartenance envers notre communauté », souligne Mélissa Drainville, coordonnatrice de l’événement.

Nouveautés 2019

Cette année, le comité organisateur déménage la fête à la Place Agnico Eagle du Marché Public de la Vallée-de-l’Or afin de rassembler les activités et de vous offrir une fête des plus conviviale. Les activités débuteront à 16h30 jusqu’à 22h. En nouveauté aussi cette année, Évasion AT sera des nôtres dès 17h30 pour permettre aux plus grands d’essayer ce jeu d’évasion en famille ou entre amis. Les gens voulaient participer à cette activité peuvent s’inscrire directement auprès d’Évasion AT sur place lors de l’événement ou en envoyant un message privé sur leur page Facebook « ÉvasionAT – Jeu d’évasion portable en Abitibi-Témiscamingue ».

Activités de retour cette année

De 16h à 19h30 les enfants auront accès à des jeux gonflables, du maquillage, de la barbe à papa et plus encore. Une activité créative sera aussi organisée sur place avec les enfants en lien avec la thématique annuelle « Un monde de tradition ». Le Labyrinthe des insectes sera aussi sur place pour permettre à vos enfants de découvrir le monde fascinant des insectes. Différentes animations en lien avec les traditions offriront une belle occasion aux touts petits de découvrir les racines culturelles québécoises.

En parallèle, et pour toute la soirée, de l’animation de rue, des jeux géants et différentes zones détentes seront mis à la disposition de la population. Une station pour vous désaltérer sera aussi présente sur le site.  À 20h vous aurez le plaisir d’assister au spectacle des Frères Greffard qui sauront sans aucun doute mettre de l’ambiance sur le site.

Le comité organisateur invite donc la population à profiter de cette activité festive pour célébrer ensemble le Québec.

En plus de la programmation de la St-Jean au Marché Public de la Vallée-de-l’Or, une activité en milieu rural est aussi organisée le 24 juin à Dubuisson. Les programmations complètes des deux activités seront disponibles au http://stjean.novotic.ca

 

Le comité organisateur remercie ses précieux partenaires : Mouvement national des Québécoises et Québécois, le FRIMAT, Papa chat &Filles, la Ville de Val-d’Or,  le Prospecteur, le Bar à poutines chez Morasse, Joubec, Novotic, Pirouette et Girouette, Zale Studio, Planchers Boucher et fils, Ludique et compagnie et la MRC de La Vallée-de-l’Or.

Programmation 2019 Fête nationale du Québec à Valdor
Le Marché public de la Vallée-de-l’Or débute sa 13e saison

Le Marché public de la Vallée-de-l’Or débute sa 13e saison

C’est sous la thématique « Découvre ton marché » qu’aura lieu la 13e saison du Marché public de la Vallée-de-l’Or (MPVDO), qui se déroulera du 16 juin au 13 octobre 2019. La population est invitée à découvrir toutes les facettes du Marché public : les entreprises de la région et leurs produits, les activités, les bénévoles et les partenaires qui gravitent autour de l’organisation.

Déjà, une cinquantaine d’exposants ont confirmé leur présence pour la saison 2019 dans la Vallée-de-l’Or, tant du domaine maraîcher, ou offrant des produits frais, transformés ou d’artisanat. Toujours dans l’objectif de promouvoir la consommation des produits agroalimentaires et artisanaux de la région, le Marché public de la Vallée-de-l’Or bonifie cette année son site Web, et offre l’opportunité aux marchands de développer leur vitrine. « C’est pour nous une façon novatrice d’offrir un support aux marchands qui participent à nos activités. Avec la vitrine, les consommateurs pourront découvrir plus facilement, et dans le confort de leur foyer, les produits offerts par les marchands de la région », explique Amélie Barbe, directrice du Marché public de la Vallée-de-l’Or.

Tout au long de la saison estivale, le MPVDO offrira des activités qui sauront plaire aux visiteurs. Plusieurs journées thématiques seront organisées, dont la journée Zen, la journée des jeunes marchands, les Saveurs du monde, la journée Zéro déchet, la semaine des marchés publics, la St-Jean Baptiste ou le traditionnel BBQ du maire.

Plusieurs partenaires financiers rendent possible la tenue d’activités lors des journées de marchés, notamment, la Caisse Desjardins de l’Est de l’Abitibi, qui est le partenaire présentateur pour une 6e année consécutive. « Avec ce partenariat, Desjardins démontre une fois de plus l’importance qu’elle accorde au développement socio-économique des communautés qu’elle dessert. Il s’agit d’un lieu de rassemblement dont les retombées sont significatives pour le milieu. Nous tenions à être présents non seulement pour l’organisme, mais également pour la communauté et nos membres qui le fréquentent et encouragent l’économie locale », explique la présidente de la Caisse de l’Est de l’Abitibi, Mme Geneviève Larche.

À propos du Marché public de la Vallée-de-l’Or

Le Marché public de la Vallée-de-l’Or est un organisme à but non lucratif qui a pour mission de promouvoir la consommation des produits agroalimentaires et artisanaux de la région en favorisant les contacts entre les producteurs et les consommateurs tout en assurant la gestion d’activités à caractère communautaire, social ou privé à la Place Agnico Eagle.

À propos de la Caisse Desjardins de l’Est de l’Abitibi

Grâce à un volume d’affaire sous gestion de 1,87 G$, la Caisse de l’Est de l’Abitibi contribue au développement économique et social de ses quelque 26 473 membres et de la collectivité où elle est présente. Elle offre toute la gamme de produits et services du Mouvement Desjardins, dont elle fait partie intégrante. Premier groupe financier coopératif du Canada et l’institution la plus cool selon l’étude Jeunesse 2018 réalisée par la firme Léger. Le Mouvement Desjardins est reconnu parmi les institutions financières les plus solides au monde et comme une entreprise citoyenne d’exception.

Activités au Marché public en 2019

Activites-offertes-Marche-public2019

Les Marchands au Marché public en 2019

marchands-Marche2019

Source et photos: Marché public de la Vallée-de-l’Or

Accessibilité pour tous… pas si accessible que ça finalement

Accessibilité pour tous… pas si accessible que ça finalement

Imagine-toi, du jour au lendemain, avec une jambe en moins, aveugle ou presque, sourd (comme une botte, dirait mon grand-père) ou bien avec un trouble d’apprentissage. C’est ce que j’ai vécu le temps d’un après-midi dans le cadre d’un atelier de sensibilisation à l’accessibilité universelle organisé par la Ville de Val-d’Or. Lis ce texte si tu veux savoir ce qui m’est arrivée.

La Semaine québécoise des personnes handicapées

Dans le cadre de la Semaine Québécoise des personnes handicapées qui se déroulait du 1er au 7 juin 2019, la Ville de Val-d’Or a organisé son premier atelier pour sensibiliser la population à l’accessibilité universelle. Au Québec, c’est une personne sur dix qui possède une incapacité significative et qui est sujet à rencontrer des obstacles rendant difficile la réalisation de ses activités au quotidien. Des adaptations (rampe d’accès, portes automatiques, toilettes pour personnes handicapées, etc.) sont donc essentielles à 10% de la population. Ce qui est encore plus étonnant, c’est que les adaptations sont nécessaires pour 40% de la population de façon définitive ou temporaire afin d’assurer le bon fonctionnement des activités quotidiennes.

L’accessibilité pour tous vise à rendre accessible aux personnes avec un handicap tous les types d’activités qu’une personne sans handicap peut réaliser. Pour ce faire, il suffit d’éliminer tous les obstacles. Ça semble simple tu vas me dire ? Et bien pas tant que ça, non. Voici mon expérience le temps de quelques heures ayant comme limitation une jambe en moins.

Mon expérience comme personne à mobilité réduite

En petit groupe, nous devions nous déplacer dans la ville de Val-d’Or avec chacun un handicap physique. Mes co-équipiers étaient équipés de chaises roulantes, l’une électrique, l’autre non. Et moi, JACKPOT, j’ai eu la chance de me retrouver avec une jambe en moins et les béquilles canadiennes. Laisse-moi te dire qu’au moment décrire ce texte (le lendemain de l’atelier) je suis raquée de partout. Ces béquilles sont les plus difficiles. Nous avions à nous déplacer dans les rues sur une distance d’environ 1 km et demi. Au départ, tout allait bien, mais HOP! Première obstacle, HOP! Deuxième obstacle, HOP! Un commerce non-accessible et HOP! Je ne compte plus les obstacles ou commerces non-accessibles que nous avons rencontrés.

Une fois à la mi-parcours, j’ai pu échanger mes béquilles canadiennes pour la chaise roulante électrique. Je me sentais en vacance à ce moment-là, mais ensuite, on m’a demandé d’essayer les salles de bain. Laisse-moi te dire que c’est un gros projet. Il faut être driver pour réussir du premier coup à se glisser correctement près de la toilette.

Ce qui est curieux et c’est ce que nous avons constaté mes co-équipiers et moi, c’est que plusieurs endroits sont pensés pour les personnes avec une limitation physique. Toutefois, elles sont pensées par des gens qui ne vivent pas cette situation. Pour eux les adaptations semblent accessibles, mais une fois dans la peau de l’autre, la game change.

Le but de l’atelier n’était pas de chicaner quelqu’un, mais bien de sensibiliser les gens à faire de petits gestes qui aideront le déplacement des personnes à mobilité réduite. Comme on le mentionne dans l’atelier, les changements apportés pour l’accessibilité n’est pas que pour 40% de la population, elle est pour 100% de la population. C’est ça l’accessibilité universelle.

Notre part à l’Office du Tourisme et des Congrès de Val-d’Or

L’accessibilité universelle est quelque chose de très important pour nous à l’Office du Tourisme et des Congrès de Val-d’Or autant pour nos visiteurs que pour nos locaux. Nous offrons déjà le service de location d’un système MF. Le système MF est un outil d’aide auditive portatif que les gens peuvent louer pour faciliter la visite de nos attraits. Pour le futur, l’Office du Tourisme et des Congrès de Val-d’Or à son bureau d’information touristique s’engage à améliorer l’accessibilité de sa salle de bain pour personne handicapée, améliorer la visibilité des obstacles possibles ainsi que la visibilité de nos écriteaux et, finalement, conscientiser et offrir les outils nécessaires à nos conseillers en séjours ainsi qu’à nos intervenants touristiques afin d’offrir un service touristique qui est accessible pour tous sur l’ensemble du territoire.

Finalement, j’aimerais prendre le temps de remercier la Ville de Val-d’Or et le Centre de réadaptation la Maison d’avoir permis aux participants, le temps d’un après-midi, de se sensibiliser à l’accessibilité pour tous. Je recommande fortement cet atelier à tous.

 

Photo de couverture: absolutvision sur Unsplash