Close

Archive for month: février, 2019

Quoi faire à Val-d’Or pendant la relâche

Quoi faire à Val-d’Or pendant la relâche

Du 4 au 8 mars 2019 aura lieu la semaine de relâche pour des écoles primaires et secondaires de la Commission scolaire de l’Or-et-des-Bois couvrant les villes de Val-d’Or, Malartic et Senneterre. Ce sera donc l’occasion de faire une foule d’activités à l’intérieur comme à l’extérieur. Pour l’occasion, plusieurs organisations ont d’ailleurs préparé des activités spéciales ou prévu un horaire occasionnel.

Activités de plein air à la Forêt récréative

Si tu aimes le plein air et jouer dehors, la Forêt récréative peut occuper beaucoup de ton temps! Des sentiers de raquette, de patin à glace, de ski de fond et de fat bike t’y attendent. On y offre la location d’équipement en plus de deux super chalets où tu pourras te reposer et manger. Attention! On retrouve dans les deux chalets un distributeur de collations, mais si tu souhaites dîner sur place tu dois apporter ton propre lunch.

Horaire de la Forêt récréative

Ski de fond, fat bike et raquette | ouvert tous les jours de 9h à 21h

Sentier glacé Agnico-Eagle | ouvert tous les jours de 10h à 21h

foret recreative val-d'or

Au carrefour des sentiers de ski de fond, raquette et patin se trouve la Place Rotary avec un foyer pour se reposer et se réchauffer autour du feu.

Le Cinéma Capitol

Le Cinéma Capitol sera ouvert tous les jours avec quatre représentations, dont 2 en après-midi et 2 en soirées. Pour voir l’horaire et les films, clique ici.

Patinage libre au Centre air Creebec

En plus de ses horaires réguliers pour le patinage libre, le Centre air Creebec a ajouté des plages horaires supplémentaires pour les congés de la relâche.

Horaire régulier du patinage libre au Centre air Creebec

Lundi, mercredi et vendredi de 10h à 11h20

Horaire spécial du patinage libre au Centre air Creebec

Du dimanche 3 mars au vendredi 8 mars de 14h à 15h50 (poussettes et chaises admises à partir de 15h)

Activités à la Bibliothèque municipale

Jeux en famille

Le dimanche 10 mars 2019 à partir de 13h30, la Bibliothèque municipale propose une activité spéciale de jeux en famille. C’est l’occasion de découvrir une multitude de jeux de société et de passer du temps en famille!

 

Soirée cinéma

Le vendredi 15 mars, la bibliothèque projettera le film « Les Aventuriers du timbre perdu » dans lequel le jeune garçon de 11 ans découvre une formule magique dernière un timbre rare lui permettant de voyager à travers le monde. Pop-corn inclus!

La bande-annonce du film

L’Heure du conte

S’adressant aux enfants de 3 à 6 ans, l’Heure du conte consiste à la lecture animée d’un conte. Alors qu’une lecture est prévue à 10h30 le 2 mars à la bibliothèque de Val-d’Or, une autre aura lieu le 9 mars à la bibliothèque de Sullivan à 10h30. Un Tout-petit conte, pour les enfants de 0 à 36 mois, est aussi prévu à la bibliothèque de Val-d’Or à 10h30 le 16 mars. Gratuit pour tous, 40 enfants maximum.

Ateliers au Centre d’exposition de Val-d’Or

Le Centre d’exposition de Val-d’Or propose la série d’ateliers Les Cents dessins. Les enfants de 5 à 9 ans pourront découvrir l’univers fantastique du Pays du Sucre grâce au personnage de Filou à travers 8 ateliers. Pour en savoir plus sur ces ateliers, clique ici.

En plus de ses ateliers pour les enfants, le Centre d’exposition de Val-d’Or présente l’exposition collective « L’Art face au corps » qui propose une tout autre vision du corps et de la médecine! Pour en savoir plus sur cette exposition, clique ici.

Horaire du Centre d’exposition

Lundi, fermé

Mardi, 13h à 16h

Jeudi et vendredi, 13h à 19h

Samedi et dimanche, 13h à 16h

Centre d'exposition de Val-d'Or L'Art face au corps

L’œuvre “Connectivité” d’Étienne Saint-Amant, faisant partie de l’exposition.

Baignade à la Piscine municipale Oriel-Riopel

À défaut de se baigner dans la mer, on peut toujours apprécier la baignade dans la piscine municipale! Pendant la semaine de relâche, des bains publics supplémentaires sont proposés. Toutefois, aucun corridor de nage ne sera installé lors des périodes pour tous pendant la Relâche.

Horaire des bains publics à la Piscine municipale Oriel-Riopel

1er, 4, 8 et 11 mars 2019

Pour tous : 13h, 14h et 15h

Découvertes minéralogiques au Musée minéralogique de l’A-T

Situé à Malartic, le Musée minéralogique de l’Abitibi-Témiscamingue présente une exposition permanente sur la géologie et les projets miniers de la région. D’ailleurs, le musée a inauguré l’été dernier une toute nouvelle exposition sur le cycle minier et un carré sable super technologique, interactif et éducatif. Il accueille aussi l’exposition temporaire Gemme ou pas. Divers jeux interactifs, un simulateur de tremblement de terre, une collection internationale de minéraux, une carte minière virtuelle et un théâtre d’ombres complètent cette exposition s’adressant à toute la famille.

Horaire du Musée minéralogique de l’Abitibi-Témiscamingue

Dimanche au lundi de 9h à 17h

exposition scientifique Gemme ou pas Musée minéralogique Malartic

Réalisée par le Musée minéralogique et minier de Thetford Mines, l’exposition Gemme ou pas met en valeur plus d’une centaine de spécimens aux propriétés particulières, les métiers de gemmologue et lapidaire. Les visiteurs pourront découvrir qu’est-ce qu’une pierre gemme; pourquoi est-ce si précieux; comment fait-on pour différence le vrai du faux?

Pente de ski alpin

La pente de ski alpin de Val-d’Or propose trois pistes de ski alpin, d’une dénivellation totale de 104 pieds de niveau débutant, parfait pour initier les enfants à ce sport. On offre sur place la location de planches à neige et de skis en plus d’un petit dépanneur.

Horaire de la pente de ski alpin de Val-d’Or pendant la semaine de relâche

Tous les jours de 10h à 16h

Horaire régulier de la pente de ski alpin de Val-d’Or

Samedi et dimanche de 10h à 16h

Salon de quilles Maxima

Le salon de quilles Maxima propose 16 allées de quilles, 9 tables de billard, 2 tables de snooker, des tables de babyfoot et d’air-hockey en plus d’un service de restauration. Il est ouvert tous les jours à partir de 13h.

Arcades, modules de jeux et jeux virtuels au Toukiparc

Toukiparc est le plus grand centre d’amusement en Abitibi-Témiscamingue avec une superficie totale de 15 000 pieds carrés. Incluant une zone de 0-3 ans, un module gigantesque pour les plus grands, des jeux virtuels pour les adolescents et du cinéma 3D, le Toukiparc plaira à tous les enfants, peu importe leur âge! Trois restaurants sur place et le magasin ” La Fiesta ” proposant un choix incandescent de succulents bonbons complèteront à merveille ton expérience!

Horaire du Toukiparc

Lundi au jeudi, 9h30 à 17h

Vendredi, 9h30 à 20h

Samedi, 9h à 20h

Dimanche, 9h à 17h

Nourrir les oiseaux pendant une balade en forêt

Les Sentiers d’interprétation de la nature de l’École buissonnière offrent 3 kilomètres de sentiers magnifiques longeant la rivière Piché. On peut y observer plusieurs types d’oiseaux, dont des mésanges qui viendront se poser avec plaisir dans tes mains si tu leur présentes des graines! Clique ici pour en savoir davantage sur les oiseaux à observer en hiver dans nos forêts.

Traineau à chiens avec Husky Aventure Harricana

Pour vivre une aventure hivernale hors du commun, Husky aventure Harricana te propose de te laisser guider par les chiens au cœur de la nature. Sur réservation, plusieurs options s’offrent à toi; des randonnées d’une heure, d’une demi-journée ou d’une journée complète. Clique ici pour les connaître.

Husky Aventure Harricana balade

Les excursions en traineau à chiens avec Husky Aventure Harricana de permettront d’explorer autant des petits sentiers en forêt que des grands espaces sur les lacs.

Que ce soit à l’intérieur comme à l’extérieur, les activités à faire pendant la semaine de relâche à Val-d’Or sont nombreuses. On se demande même si ça ne devrait pas la peine d’entrer en contact avec la commission scolaire pour demander une extension… 🙂

5 lieux à photographier à Val-d’Or en hiver

5 lieux à photographier à Val-d’Or en hiver

Ah les joies de l’hiver! La neige, les journées ensoleillées, les promenades en forêt et les magnifiques paysages qui nous font oublier le froid. L’hiver est la saison parfaite pour profiter du décor de la nature et photographier la beauté qui nous entoure.  Voici cinq lieux idéals à Val-d’Or pour faire une séance photo de vous et vos proches ou encore du paysage.

Le parc des Marais

Situé sur le boulevard Dennison, le parc des Marais offre un décor splendide à photographier. Avec son imposante sculpture de roches, ses arbres et ses deux passerelles, cet espace vert (ou blanc devrais-je dire) saura agrémenter vos photos et représenter la beauté de la nature hivernale abitibienne.

Le parc Belvédère

Parc Belvédère tour rotary hiver
La tour Rotary, lors d’un crépuscule d’hiver.
Photo | Élodie Doua

Situé sur le boulevard Sabourin, le parc Belvédère est un incontournable de la ville en toutes saisons. En plus d’être entouré d’une magnifique forêt et d’une pente qui se descend en luge, la tour d’observation Rotary sur le sommet de la colline est le clou de la place. Cette infrastructure de 18 mètres de haut offre une superbe belle vue d’ensemble sur la ville. On y distingue aussi les chevalements miniers et les nombreux lacs gelés de l’hiver. Vous ne serez certainement pas déçu par la vue et vos photographies seront immanquablement magnifiques.

La Forêt récréative de Val-d’Or

La Forêt récréative est un lieu pour bouger, se divertir, passer du bon temps en famille, mais surtout magnifique! Le sentier glacé est un endroit idéal pour prendre des photos d’une activité hivernale très populaire à Val-d’Or. Ce parcours de deux kilomètres à réaliser en patin fait 2 km et est en plein cœur de la forêt. Le paysage est sublime et même éclairé le soir. Un feu de bois est également toujours présent à l’entrée du sentier pour se réchauffer. Nul besoin de mentionner que les prises de vues sont multiples pour vous photographier sur vos patins. La forêt Récréative est située tout près de l’aéroport.

raquette sports d'hiver Abitibi-Témiscamingue Val-d'Or
En plus de son sentier glacé Agnico-Eagle, la forêt récréative propose des sentiers de raquette, de ski de fond et de fat bike.

Photo | Marie-Claude Robert

Le lac Blouin

Le lac Blouin est l’un des lacs les plus connus à Val-d’Or compte tenu de la facilité pour y accéder – il s’agit d’un quai municipal. La beauté de l’hiver ne peut être mieux représentée que par un grand étendu blanc entouré de forêt.  Il est également possible d’y pratiquer la pêche sur la glace, une activité très appréciée des Valdoriens.

Le Village minier de Bourlamaque

Assurément une des parties les plus importantes du patrimoine de la ville, le Village minier de Bourlamaque offre de ravissantes images. En fait, quand le village est enveloppé de son manteau blanc et qu’il neige, le décor est si féérique qu’on se croirait dans une boule de neige!  Ce fût le premier village des environs de Val-d’Or et les maisons en bois sont de la même allure que celles de l’époque. C’est un décor très rustique en cette saison hivernale et une belle représentation de la culture abitibienne. L’ancienne mine Lamaque, maintenant la Cité de l’Or, meuble le ciel par un grand chevalement de mine jaune citron.

Village minier de Bourlamaque
Lorsqu’on se trouve dans le Village minier alors qu’il neige de gros flocons, on a l’impression que le temps s’arrête.

Que ce soit dans un décor urbain, pittoresque ou naturel, l’hiver est à coup sûr très photogénique, et surtout à Val-d’Or et en Abitibi-Témiscamingue. Pourquoi plus particulièrement ici? Parce qu’avec ses grands espaces, la pureté du blanc de la neige et ces ciels particuliers aux couleurs de barbe à papa à l’aube et l’aurore, on réussit bon nombre de conditions gagnantes pour de belles photos! Il ne vous reste plus qu’à choisir votre lieu pour capturer sa beauté.

5 Lieux à photographier l'hiver à Val-d'Or
Du Nouveau au Centre d’exposition de Val-d’Or – L’Art face au corps

Du Nouveau au Centre d’exposition de Val-d’Or – L’Art face au corps

Le Centre d’exposition de Val-d’Or présente, du 15 février au 14 avril 2019, l’exposition collective L’Art face au corps. Le vernissage en présence des artistes et de la commissaire Audrée Juteau aura lieu le vendredi 15 février de 17 h à 19 h. Chorégraphe de profession, Audrée Juteau y présentera également une performance. Entrée libre.

Bien que l’on confère historiquement à la médecine occidentale une connaissance objective du corps, ses images médicales et les diagnostics qui en résultent émergent malgré tout d’un contexte social régi par ses normes et ses discours spécifiques, lesquels se transforment à travers le temps. Des catégories médicales ne cessent d’apparaître et de disparaître et ce n’est pas toujours une résultante de l’évolution de la science, mais d’un contexte social changeant. Par exemple, l’homosexualité et l’hystérie ont disparu en tant que catégories médicales alors que les symptômes prémenstruels et l’hyperactivité constituent de nouvelles catégories portant à discussion. L’exposition « L’Art face au corps » réunit les artistes Montserrat Duran Muntadas, Etienne Saint-Amant, Claude-Olivier Guay, Katia Martel et Marc Boutin, qui abordent de façon organique la représentation du corps sous l’angle de sa transformation, de son esthétisation, et de son pouvoir critique des normes de la société, reconnaissant l’indéterminé et l’impossibilité de figer le corps dans une identité donnée.

Montserrat Duran Muntadas transforme un diagnostic médical en discours poétique et critique en créant des corps en mutation alliant le verre et le tissu rembourré; deux matériaux qui se métamorphosent entre eux à travers un jeu de transparence. Etienne Saint-Amant change le discours médical en discours esthétique en créant des œuvres à partir d’IRM de cerveaux qu’il transforme à partir de manipulations scientifiques et esthétiques. Katia Martel et Marc Boutin transforment une intervention médicale en discours esthétique qui vient bousculer le rôle traditionnel de parure associé au bijou. Leur recherche formelle et conceptuelle en bijou contemporain jumelée à une documentation photographique est inspirée de la cohabitation involontaire entre corps et anomalies cellulaires. Claude-Olivier Guay, d’inspiration plus philosophique, nous propose une série de sculptures en fil d’acier aux identités multiples. Passant de référents anatomiques humains à des référents animaux ses œuvres évoquent une identité en constante transition et transformation. Cette transformation est ensuite dépliée à travers des animations vidéo. Inspirée par les œuvres des artistes réuni-es, Audrée Juteau proposera une courte performance portant sur l’aspect transformationnel du corps face à son environnement.

Informations biographiques

Commissaire | Audrée Juteau

Audrée Juteau est une artiste basée à Rouyn-Noranda. Elle collabore à plusieurs projets comme danseuse en plus d’initier ses propres projets comme chorégraphe. Fascinée par le flux créatif résultant de la rencontre, elle réalise ses premières créations avec le groupe The Choreographers. Intéressée par la question de l’altérité et du sens dans un rapport égalitaire aux êtres et aux objets, son travail chorégraphique cherche à célébrer une certaine indissociabilité de l’être à son environnement. Altération des sens, décentralisation de la volonté, affect, perte de soi sont quelques thématiques qu’aborde Audrée Juteau. Ses pièces Poisson (2013) et Sam affecte (2015) mettaient en scène un chien (Sam) et s’inspiraient de sa qualité de présence et de ses manières non-humaines d’habiter l’espace chorégraphique. Avec sa nouvelle création Les Strange strangers (2017, créé en résidence au Studio 303 et son partenaire Vermont Performance Lab), elle poursuit cette exploration chorégraphique en considérant les objets inanimés comme étant pourvus de ce même pouvoir d’affecter. Son travail a été présenté dans de nombreux lieux de diffusion dont Studio 303, Tangente, Offta (Montréal), Mains d’œuvres (Paris), ainsi qu’à Oslo et à New York. Titulaire d’une maîtrise en danse de l’UQAM, Audrée fut également récipiendaire de la bourse Danceweb 2010 Impulstanz en Autriche, octroyée par Jardin d’Europe, ainsi que du prix chorégraphique David Kilburn (2016).

Artiste | Montserrat Duran

Muntadas D’origine catalane et installée à Montréal, Montserrat Duran Muntadas est diplômée de la faculté des Beaux-Arts de Barcelone et de l’Escuela del vidrio à la Real Fabrica de Cristales de la Granja. Elle participe au fil des ans à plus de trente expositions collectives sur la scène internationale et reçoit de nombreuses distinctions au Canada et en Espagne. Exposées au Canada, aux États-Unis et en Europe, les œuvres de Montserrat Duran Muntadas sont empreintes de fragilité, tant dans les thèmes qu’elles abordent que dans leur composition. L’artiste y fait dialoguer le verre avec d’autres composés comme le papier et le tissu et s’inspire de ses expériences personnelles pour aborder des thématiques communes.

Artiste | Etienne Saint-Amant

Etienne Saint-Amant est maître en sciences et artiste professionnel en arts technologiques. Spécialisé dans la conception d’œuvres de grand format conçues et décrites dans un langage mathématique, il est aussi conférencier et pionnier dans ce domaine. Il est l’auteur de formules et d’équations qui se traduisent en divers outils de composition artistique. Il se dévoue à la recherche conceptuelle et à la création d’œuvres d’art contemporaines. On retrouve son travail dans plusieurs collections publiques, institutionnelles et privées. Il est l’artiste principal de plusieurs projets d’intégration à l’architecture ; un domaine d’expertise qu’il affectionne particulièrement. Etienne Saint-Amant est un artiste originaire de Sherbrooke et son atelier de création est actuellement à Orford, dans les Cantons-de-l’Est. Ses ateliers de production sont à Sherbrooke et à Montréal.

Artiste | Claude-Olivier Guay

Claude-Olivier Guay s’intéresse aux modalités de l’identité de l’humain dans le cadre d’un processus de transformation. Il se consacre, par le truchement de la vidéo et de la sculpture, à donner forme à une identité de matière unissant par reconfiguration des référents anatomiques humains et des référents animaux. Son travail s’ancre dans la durée et n’est pas étranger à celui de l’artisan où s’accumule en un dessin dans l’espace la somme des formes et mécanismes nécessaires à la formation d’artéfacts; témoins inertes d’un cycle supérieur à la somme de ses parties. Récipiendaire de nombreuses bourses, Claude-Olivier Guay est aussi titulaire d’un baccalauréat en arts visuels et médiatiques de l’UQAM. Originaire de La Sarre, Il vit présentement à Québec.

Artistes | Katia Martel et Marc Boutin

Le duo formé de Marc Boutin et de Katia Martel compte cinq expositions en duo ainsi qu’une quinzaine d’années de pratique artistique professionnelle respectives. Leurs travaux ont étés diffusés lors de nombreuses expositions et événements au Québec et à l’étranger. Marc Boutin a fait ses études à l’Université Concordia en cinéma d’animation et en sculpture. Il est diplômé en cinéma au Cégep Montmorency et détient une attestation d’études en dessin animé. Artiste sculpteur et vidéaste, ses œuvres ont été présentées lors d’expositions collectives au Québec. Il a réalisé 13 courts-métrages et a effectué une résidence à la Bande Vidéo de Québec en 2004. Diplômée de l’École de joaillerie de Québec en 2004, Katia Martel présente en 2010 sa première exposition individuelle en bijou contemporain; le projet Culte hybride au Centre d’exposition de Val d’Or (2011). Depuis, plusieurs exposition solo et collectives présentent son travail en bijou contemporain au Québec, au Canada et à l’étranger. En parallèle Katia développe une pratique en art performatif ainsi que différents projets d’innovation comme le bijou ready made ainsi que des projets interdisciplinaires jumelant vidéo, installation et bijou.

Source | Centre d’exposition de Val-d’Or

Image de couverture | Etienne Saint-Amant