Close

Archive for month: janvier, 2018

De la nouveauté et variété au Centre d’exposition de Val-d’Or

De la nouveauté et variété au Centre d’exposition de Val-d’Or

Art et patrimoine au Centre d’exposition

Le Centre d’exposition de Val-d’Or présente, du 2 au 18 février 2018, l’exposition Collection Art & Patrimoine de la Ville de Val-d’Or.

Le Centre d’exposition de Val-d’Or et le Service Culturel de la Ville de Val-d’Or collaborent depuis quelques années à l’élaboration d’une politique de développement et de gestion de la collection municipale : la Collection Art & Patrimoine.

La Ville de Val-d’Or possède effectivement une collection d’œuvres d’art et un travail d’inventaire a été réalisé afin de mieux la documenter.  Ce travail permet aussi d’élaborer des moyens pour faire connaitre la collection municipale auprès des citoyens de Val-d’Or.  La Collection Art & Patrimoine de la Ville de Val‑d’Or est composée d’œuvres diversifiées et de qualité, qui attestent des traces originales de l’histoire municipale, et ces œuvres méritent une mise en valeur publique.

En date du 1er décembre 2017, l’inventaire a permis de répertorier 180 objets et œuvres créés par 53 artistes, constituant ainsi la Collection Art & Patrimoine. Certaines œuvres sont visibles dans l’espace public, pensons à l’œuvre de Jacques Pelletier, « Vers l’avenir », dans le parc du 75e anniversaire, à l’angle de la 3e Avenue et du Chemin Sullivan.

Cette exposition inédite permettra une mise en lumière de plus de 80 œuvres municipales et invitera toute la communauté à (re)découvrir la richesse de la Collection.  Les citoyennes et citoyens pourront partager leurs connaissances afin d’aider à mieux documenter les œuvres répertoriées, puisqu’elles font partie de notre histoire.

Piano public artistes

Les deux pianos publics, l’un situé au parc Lévesque et l’autre à la Place Agnico Eagle, font partie de la collection d’oeuvres d’art de la Ville de Val-d’Or. Celui situé au parc Lévesque (sur la photo) a été peint par l’artiste Christian Ponton.

Coexistence

Le Centre d’exposition de Val-d’Or présente, du 23 février au 29 avril 2018, deux expositions regroupées sous le thème Coexistence sous le commissariat de Mme Anne-Laure Bourdaleix-Manin.

La coexistence correspond à une idée de relation pacifique mais limitée : non-agression, respect, non-ingérence.

En partant de ce concept, le Collectif ITWÉ et l’artiste Jean-Ambroise Vesac présentent leurs créations respectives par le biais d’installations interactives ou immersives faisant valoir la coexistence d’identités distinctes et de territoires partagés, via les couleurs, les sons, la lumière, et la coexistence de l’humain et de la robotique et l’humain et son environnement.

ScnVir-coexistence

Par son projet original ScnVir-coexistence, l’artiste et professeur-chercheur Jean-Ambroise Vesac, en collaboration avec Lise Kniebihler, Jean-Michel Laliberté, Kevin Papatie, Valentin Foch et suite à des discussions avec le collectif ITWÉ, souhaite provoquer chez les interacteurs, une expérience esthétique collective et multiculturelle basée sur une création numérique en réalité mixte dans l’espace du Centre d’exposition. La création d’un espace hybride, à la fois réel et virtuel, investi par les individus grâce à l’utilisation des nouvelles technologies, bouleverse les rôles habituels conférés à l’espace d’exposition et au visiteur. Il propose ainsi à chaque participant de s’insérer et d’exister dans cet être-ensemble numérique, ce nouvel univers social.

Lors d’un atelier de médiation qui aura lieu le 22 février de 18h30 à 21h, les participants seront invités à constituer des peaux virtuelles que revêtiront les personnages évoluant dans cette autre réalité.

Présentation de l’artiste Jean-Ambroise Vesac

Jean-Ambroise Vesac est un artiste des arts numériques. Son travail explore les réalités mixtes et les interactions Homme-machine. Ses œuvres abordent l’hybridation, la coexistence et l’être-ensemble numérique. Un autre aspect pratique artistique porte sur la performance audiovisuelle interactive. Vesac est impliqué dans le développement et la reconnaissance des arts numériques au Québec. Il est administrateur de Perte-de-Signal à Montréal, de La Chambre Blanche à Québec, du Musée d’Art (MA) et du Petit théâtre du vieux-Noranda. Il est responsable de l’Espace Lab (Laboratoire communautaire de recherche et de recherche-création) de l’UQAT.

programmation février 2018 Centre d'exposition val dor

Une des oeuvres de l’artiste Jean-Ambroise présentée lors de l’exposition

SCNVir-coexistence, 2018

3 / 3 x 3

Dans leur œuvre hautement symbolique, les membres du Collectif ITWÉ explorent l’idée de leur présence en tant qu’étrangers sur le territoire de Val-d’Or. Ils font ainsi un parallèle avec leur appartenance au territoire au sens large. L’installation 3 / 3 x 3 est composée de trois éléments distincts (sculpture, vidéo et drapeaux) représentant les trois individus qui forment le collectif, ainsi que chacune de leurs voix uniques qui composent le dialogue d’ITWÉ. ITWÉ explore ainsi les thèmes liés à la coexistence et à la communication, nous rappelant que les traités n’ont jamais considéré́ donner le territoire, mais ont plutôt suggéré́ partager l’espace en vue d’une cohabitation entre les différentes nations.

Présentation du collectif ITWÉ

Le collectif artistique autochtone ITWÉ (en cri, ITWÉ se traduit par « exprime-toi ») est composé de Sébastien Aubin (Cri-Métis), de Kevin Lee Burton (Cri-Swampy) et de Caroline Monnet (Anishinaabe-Française). Établis entre Montréal et Winnipeg, le trio transdisciplinaire promeut la création, la production et l’éducation de la culture numérique auprès des Autochtones. La collaboration est une pierre fondamentale de leur pratique, que ce soit entre les disciplines, les communautés, l’industrie et les établissements d’enseignement.  Sébastien Aubin exerce principalement une pratique en design graphique et possède un baccalauréat ès arts de l’Université du Québec en Outaouais. Caroline Monnet est, quant à elle, cinéaste et artiste multidisciplinaire. Elle détient un baccalauréat en sociologie et communication de l’Université d’Ottawa et de l’Université de Grenade (Espagne). Kevin Lee Burton a étudié le cinéma à l’Indigenous Independent Digital Filmmaking Program à Vancouver. Il développe des projets en théâtre, cinéma et nouveaux médias.

programmation février 2018 Centre d'exposition de Val-d'Or

ITWÉ, 2017

Source | Textes et images
Centre d’exposition de Val-d’Or

Une étude sur l’impact économique de la motoneige en Abitibi-Témiscamingue

Une étude sur l’impact économique de la motoneige en Abitibi-Témiscamingue

En janvier dernier, l’Association des clubs de motoneigistes de l’Abitibi-Témiscamingue (ACMAT) dévoilait les résultats d’une étude sur l’impact économique de la pratique récréotouristique de la motoneige en Abitibi-Témiscamingue incluant le territoire couvert par les clubs de Lebel-sur-Quévillon et de Matagami.

L’étude visait également à collecter diverses informations sur le type de pratique (excursions ou voyages), la satisfaction face à l’expérience offerte, les outils de planification, etc. L’étude a été réalisée en sondant directement la population et les moto­neigistes (plus de 7 000 répondants à cinq sondages différents) en plus d’analyser diverses données pertinentes (droits d’accès aux sentiers, immatriculations-SAAQ, etc.).

Les résultats de l’étude démontrent que la motoneige représente un apport important à l’économie régionale, totalisant 52 millions de dollars et la création ou le maintien de 655,8 emplois en équivalent de temps complet. En 2016-2017, la pratique de ce sport a engendré des retombées directes de 30 millions de dollars notamment avec les achats faits lors des déplacements dans les restaurants, les bars, l’hébergement, les épiceries, les boutiques et commerces.

L’étude a aussi montré un très haut taux de satisfaction des motoneigistes lors de leur séjour en Abitibi-Témiscamingue avec une moyenne de 87%. 83% des motoneigistes questionnés lors du sondage ont affirmé que « l’Abitibi-Témiscamingue est la meilleure destination motoneige au Québec ».

Le résultat de cette étude permettra entre autres aux clubs de motoneige de la région d’obtenir plus d’aide de partenaires afin de poursuivre le développement de la motoneige sur le territoire. Réalisée par la forme Segma Recherche, elle a été possible grâce au support financier de la Fédération des clubs de motoneige du Québec, de Tourisme Abitibi-Témiscamingue, de Tourisme Baie-James, du ministre Blanchette, des députés Guy Bourgeois et François Gendron et des 11 clubs de la region.

VOIR LE SOMMAIRE EXÉCUTIFmotoneige sentiers urbains Val-d'Or accès restaurant

Les nombreux sentiers motoneige urbains permettent aux motoneigistes d’avoir facilement accès aux services telsque les restaurants, les hébergement et service-stations.

motoneige snowmobile Valdor abitibi temiscamingue

Les nombreux bénévoles des clubs de motoneige de la region consacrent chaque année un grand nombre d’heures à l’entretien du réseau régional de sentiers de motoneige pour le grand bénéfice des motoneigistes de la région et des visiteurs de l’extérieur.

Le Talent créatif des chefs

Le Talent créatif des chefs

J’ai eu la chance de découvrir le métier de chef ainsi que les chefs d’Abitibi-Témiscamingue et leur talent créatif à travers l’organisation de notre évènement gourmand La Fine palette. Une créativité débordante, une passion sans nom et des produits de très haute qualité : voici ce que les chefs en Abitibi-Témiscamingue ont à t’offrir.

Qu’est-ce que l’évènement La Fine Palette

Organisé en collaboration avec le Centre d’exposition de Val-d’Or et l’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or, cet évènement nous permettra d’amasser des fonds pour nos deux organismes, mais aussi de promouvoir l’art visuel et l’art culinaire. Le concept de La Fine palette, unique en région, est d’attribuer une œuvre en art visuel – sculpture, peinture, photo ou autre- à un chef qui doit s’en inspirer pour créer une bouchée. Depuis deux ans, ce sont les chefs d’Origine Nord-Ouest qui embarquent avec nous dans cette aventure avec enthousiasme. La deuxième édition aura lieu le 8 février prochain et présentera des œuvres faisant partie de la collection de la Ville de Val-d’Or. Tu peux d’ailleurs acheter ton billet en cliquant ici, ou en te rendant au bureau d’information touristique ou au Centre d’exposition.

talent-creatif-chefs_participants

Les chefs ayant participé à la Fine palette en 2017, ainsi que l’artiste de l’oeuvre utilisée comme inspiration pour la création collective.

Dernière, de gauche à droite: Frédérick Bédard (Choc-Mango), Yves Moreau (Forestel), Sébastien St-Amour (Chef en Vous), Regis Henlin (Les Becs Sucrés-sales)

Devant, de gauche à droite: Patrick Pelletier (Cuisine Pro Chef Inc.), Edith Pellerin (Traiteur 100 Manières), Jacinthe Gigardin (l’Amadéus), Francyne Plante (Artiste de l’oeuvre Jardin ludique), Lise Deschaînes (Centre de formation professionnelle du Lac Abitibi), Bernard Flébus (Chef consultant à Gourmet Solution), Ghislain Trudel (Chef de mission et Promotions Agro) et Marc-André Côté (L’Amadéus).

Qui sont les chefs d’Origine Nord-Ouest

Origine Nord-Ouest est un regroupement de chefs cuisiniers souhaitant simplifier l’univers de la gastronomie et la rendre accessible à tous. Sur leur site Internet, on y trouve une foule de trucs et conseils, des recettes, des informations sur les produits régionaux, établissements, producteurs, les chefs et plus encore. Les chefs d’Origine Nord-Ouest ont deux livres de recettes à leur actif dans lesquels des recettes des chefs du regroupement proposent l’utilisation de nombreux produits régionaux. Ces livres, « Tout l’monde à table » et « Tout l’monde à table Tome II », sont en vente à notre bureau d’information touristique.

Les chefs, des artistes

Lors de nos rencontres avec les chefs, j’ai rencontré bien plus que des cuisiniers. En fait, j’ai découvert des artistes. En regardant les œuvres que nous avons sélectionnées, les yeux des chefs pétillaient d’inspiration et on y voyait clairement leur enthousiasme. D’ailleurs, aucun des chefs n’a été embêté par l’œuvre qu’il avait reçue.

Pour la deuxième année, nous avons lancé non seulement un défi au chef, mais aussi à un artiste. Cette année, l’œuvre collective sera faite de bouchées ou ingrédients dont l’artiste Christian Ponton aura fait la demande aux chefs. Lors de la première rencontre avec les chefs et l’artiste, j’ai été une fois de plus abasourdie par la créativité des chefs. Des idées dont je n’aurai pas crues possibles sortaient de toutes les bouches des chefs pour proposer des matières avec lesquelles Christian Ponton pourrait travailler: barbe à papa à l’érable, fondant, fromage, etc.

Les chefs, des artistes

La Fine palette est certes un évènement hors du commun et permettant aux chefs d’être vus pour les artistes qu’ils sont, mais ce n’est pas le seul moment de l’année qu’ils mettent à profit leur créativité.

Yves Moreau chef Forestel

Yves Moreau, Chef Exécutif du restaurant du Forestel, Le Monti

Par exemple, le chef Yves Moreau travaille comme Chef Exécutif au restaurant du Forestel Hôtel Suites, Le Monti. C’est à lui que revient la tâche de créer le menu dans lequel il incorpore de nombreux produits régionaux. Chaudrée de saumon et de crevettes aux pommes de terres de la ferme Lunick et aux poireaux; soupe amérindienne « sagamité » avec légumes racines, maïs, haricots, orge et perdrix; ravioli de homard, sauce crustacé aux tomates séchées et pesto de la Néoferme d’la Turlutte de la Motte avec copeaux de fromage du Québec et rillettes de porc des p’tits lards du nord émulsionnée au foie gras avec cidre de pomme à la Gadelle « Farfadel », compote de bleuets au pinot noir, pain brioche rôti ne sont que quelques exemples des choix proposés au menu. M. Moreau a participé à de nombreux évènements culinaires partout au Québec, mais aussi dans le monde dont les Olympiades internationales de l’Art culinaire IKA-Erfurt en Allemagne auxquels il a remporté deux médailles.

Régis Henlin chef Origine Nord-Ouest

Regis Henlin, Chef et propriétaire des Becs Sucrés-salés

Il y a aussi Régis Henlin, propriétaire du restaurant Les Becs sucrés-salés qui, pour le grand bonheur des gourmands confectionne des produits alimentaires comme confitures, sablés, pâtés et pâtisseries en plus de son menu de restaurant. Il offre aussi un service de traiteur qui propose des menus froids et chauds ainsi que soupers à domicile tout à fait sublimes et originaux. À mon humble opinion, je pourrais me nourrir que de ses petits fours!

Olga Coronado Mijangos

Olga Coronado Mijangos, Chocolatière et propriétaire de Choco-Mango

Je pourrais te parler de tous les chefs quand il est question de créativité, mais ça serait un peu trop long, je crois. Je vais donc terminer par un incontournable quand il est question de créativité; Olga Mijangos Coronado. Cette chocolatière tient un petit café au centre-ville de Val-d’Or : Choco-Mango. Olga respire la créativité et a toujours un nouveau projet ou un nouveau produit à proposer. Elle m’a déjà raconté que le soir quand elle ne s’endort pas, elle va à la cuisine et invente un nouveau chocolat! Les produits qu’elle propose sont de très grande qualité et lui ont permis de se faire connaître partout à travers le monde – peux-tu croire qu’elle a déjà représenté le Québec dans une activité de dégustation devant la Maison-Blanche aux États-Unis?! Son savoir-faire et son sens de l’innovation lui ont permis d’être sélectionnée pour participer en 2017 au projet « Or Noir » de la sommité mondiale Cacao Barry afin d’y créer sa propre recette de chocolat. Seulement 13 Canadiens ont été sélectionnés.

Si ce billet de blogue t’a donné envie voir les Chefs dans toute leur splendeur et leur créativité je te propose d’acheter ton billet pour La Fine palette en cliquant ici. Ce sera l’occasion de leur parler, de voir leurs yeux briller lorsqu’ils t’expliqueront qu’est-ce qui les a inspirés dans l’œuvre qui leur a été attribuée et de les entendre te chanter les ingrédients qu’ils ont choisis. Là ne t’emballe pas trop vite : je dis chanter, mais ils ne vont pas vraiment chanter. Par contre, tu entendras dans leur voix une harmonie créée par leur passion et leur enthousiasme; ça je te le promets. Alors, on se voit là-bas?

Sur la photo de couverture| Sébastien St-Amour, Chef en Vous

Crédit| Marie-Claude Robert

Le Tour cycliste de l’Abitibi fête son 50e anniversaire en grand

Le Tour cycliste de l’Abitibi fête son 50e anniversaire en grand

Du 16 au 22 juillet 2018, aura lieu la 50e édition du Tour cycliste de l’Abitibi, une course cycliste sur route pour juniors (masculin, 17-18 ans) de calibre international. Il s’agit de la seule étape de la Coupe des Nations de l’Union cycliste internationale (UCI) en Amérique du Nord. Pour leur noce d’or, l’évènement sportif a prévu une foule d’activités dont plusieurs feront revivre des souvenirs aux anciens participants et spectateurs.

Le retour de Cyclo Titour

conférence de presse Tour de l'Abitibi festivités de la 50e édition

Lors de la conference de presse du Tour de l’Abitibi annonçant les festivities autour de la 50e edition, la mascotte de l’événement était sur place.

Pour commencer les festivités et donner un avant-goût de la 50e édition du Tour, l’organisation propose le Cyclo Titour le dimanche 17 juin 2018. CMAC-Thyssen en sera le partenaire officiel. Cet évènement familial propose à tous de prendre la route d’assaut en vélo le temps d’une randonnée.

Un nouveau logo

Tour de l'abitibi 50e anniversaire

Le nouveau logo du Tour de l’Abitibi, conçu par Bleu Communications

Lors de la conférence de presse qui avait lieu le 16 janvier dernier, le Tour de l’Abitibi a présenté son nouveau logo. Par son design moderne, il se vaut la représentation de la volonté de l’organisation d’être projetée dans l’avenir. Leur site Internet a été aussi revu afin d’être uniforme avec la nouvelle image.

Plusieurs activités au programme lors de la semaine de compétition

Lors de la semaine de compétition, du 16 au 22 juillet 2018, plusieurs activités sont prévues. À la ligne d’arrivée, il y aura un chapiteau où les spectateurs pourront assister à des spectacles et des soirées thématiques.

Un Tour des légendes est prévu pour le samedi 21 juillet. Lors de celui-ci, des cyclistes d’anciennes éditions feront un critérium; un circuit en ville.

Lors de cette même journée, une soirée hommage aura lieu. Le but de l’évènement est de rassembler les gens qui ont pris part au Tour de l’Abitibi, que ce soit comme bénévole, entraîneurs, coureurs, membres de l’équipe de soutien ou autres et de leur remémorer les bons moments des éditions passées. C’est au cours de cette soirée que le Temple de la renommée sera présenté. Un total de cinq membres y seront intronisés.

La parution d’un livre pour le 50e anniversaire du Tour cycliste de l’Abitibi

Afin de souligner les 50 ans d’histoire du Tour de l’Abitibi, le fondateur de l’événement, M. Léandre Normand, a annoncé lors de la conférence de presse la parution d’un livre. Celui-ci relatera l’histoire de chaque édition de 1969 à aujourd’hui, des faits marquants, des anecdotes, des témoignages d’anciens coureurs et plus encore. La parution est prévue entre la fin mai et la mi-juillet.

L’annonce d’un président d’honneur

Pour le 50e anniversaire du Tour de l’Abitibi, un président d’honneur a été nommé. Il s’agit de M. Pierre Harvey, le gagnant du Tour en 1975. Il s’agit d’un athlète de renom qui a aussi remporté en 1976 le Championnat canadien en cyclisme, la 24e place à l’épreuve individuelle sur route de 180 km aux Jeux olympiques de Montréal et une médaille d’argent aux Jeux du Commonwealth en 1978. Il a aussi été sélectionné dans l’équipe canadienne de cyclisme pour les Jeux olympiques de Moscou, dont le Canada n’a pas participé finalement pour cause de boycottage. Il s’est aussi illustré grandement en ski de fond. Lors de la conférence de presse, M. Harvey a mentionné au sujet du Tour cycliste de l’Abitibi que « Ça été les courses les plus difficiles de ma vie. Pour moi, c’était le summum de ma carrière. J’en ai des souvenirs mémorables, parmi mes plus beaux souvenirs sportifs ».

Avec une programmation aussi complète, des athlètes de renom et des activités pour toute la famille, le 50e anniversaire du Tour cycliste de l’Abitibi est un évènement à ne pas manquer à Val-d’Or pour l’été 2018. Pour vivre l’évènement, nous te suggérons d’assister aux arrivants, prendre part aux évènements spéciaux de la programmation et t’impliquer comme bénévole!

tourAbitibi-conference-presse_groupe

Sur la photo de droite à gauche:

M. Pierre Corbeil, Maire de la Ville de Val-d’Or; TiTour, la mascotte du Tour de l’Abitibi; M. Léandre Normand, fondateur du Tour; Mme Suzanne Fortin, présidente du Tour; M. Ghislain Blanchet, CMAC-Thyssen partenaire du Cyclo Titour; Denis Leduc, Ville d’Amos