Close

Archive for month: janvier, 2017

5 Suggestions d’activités pour fêter la Saint-Valentin à Val-d’Or

5 Suggestions d’activités pour fêter la Saint-Valentin à Val-d’Or

par Kristel Aubé-Cloutier

Bien que la Saint-Valentin soit une fête commerciale, elle reste au fond une belle occasion de démontrer nos sentiments amoureux, d’être romantique, de passer un bon moment avec quelqu’un qu’on aime en plus de manger du chocolat sans remords (#realstuff). Moi je dis : « Au diable l’égo et le besoin de protester contre tout ce qui est non profond, populaire, quétaine et qui ne stimule pas à un très haut niveau notre intelligence, qu’elle soit scientifique, artistique ou émotionnelle et fêtons la Saint-Valentin! » C’est pour cette raison que je vous suggère cinq façons de fêter la Saint-Valentin tout en flabbergastant votre Valentine ou Valentin (respect pour les femmes qui ont le cran d’inviter un homme à sortir) par votre audace et galanterie!

LE CLASSIQUE

Aller prendre un verre, ce n’est pas pour rien que c’est un classique. Cette sortie peut rarement être un flop, à moins que la personnalité d’un des deux participants soit en cause. Prendre un verre, ça nous permet d’apprendre à se connaître mieux dans un endroit neutre avec une ambiance qui donne un ton au rendez-vous. Néanmoins, l’endroit où vous apporterez votre Valentine ou votre Valentin peut en dire long sur votre personnalité ou du moins, sur la première impression que vous laisserez à votre conquête. Voici quelques suggestions :

Si vous sentez que vous avez la pêche et qu’il serait dommage de terminer la soirée, une petite marche peut être proposée. Si vous êtes au Bistro bar l’Entracte, le Village minier de Bourlamaque a son charme…et son effet. Si vous souhaitez vraiment impressionner votre compagne et que vous vous préparez à l’avance, je vous suggère de louer l’audioguide “Radio Bourlmaque” au cinéma Capitol ou à la Cité de l’Or. Sous forme d’émission de radio des années 50 animée par Pierre Brassard et commentée par des citoyens du village (des vrais de vrais!), vous y apprendrez des pans de vie du village et des anectodes démontrant que le monde qui est venu s’installer dans ce coin de pays encore sauvage à l’époque, il était débrouillard et pas mal courageux! – Promis, ça ne ressemblera pas à un cours d’histoire de secondaire trois quand le professeur présente de façon morne les premiers ministres du Québec. – Lors de votre promenade, vous pourrez répéter ce que vous aurez appris et « très intéressant » et « instruit » seront sans aucun doute des qualificatifs qui vous seront attribués.

LE MOITIÉ-MOITIÉ

chalet à louer Val-d'Or Abitibi-Témiscamingue
chalet à louer Pourvoirie Lac Guéguen Val-d'Or hiver
Chalets à louer Valdor abitibi Pourvoirie hiver

Non…ce plan ne donne aucune chance de gagner de l’argent. C’est le milieu entre le romantisme et le dynamisme; une journée de plein air remplie d’activités pour bouger, s’amuser et favoriser la complicité avec votre Valentin ou Valentine, suivie d’une soirée détente dans un cadre romantique à souhait. Avec sa vue sur le lac, son emplacement loin de la ville qui offre un ciel étoilé des plus magnifiques et ses spas extérieurs, le Pavillon du lac Guéguen rendra sans aucun doute votre Saint-Valentin inoubliable. Cette pourvoirie offre, en hiver, la location de chalets munis pour la plupart d’un spa extérieur. Durant la journée, vous pourrez jouer dehors de plusieurs façons puisque la pourvoirie offre les raquettes ainsi que la cabane à pêche et les équipements nécessaires pour la pêche sur glace avec la location du chalet. Des sentiers motoneige et de ski de fond se trouvent aussi à proximité. Vous pourrez aussi terminer la soirée installés confortablement devant le feu de bois.

LE SUMMUM DU ROMANTISME

Pour les plus romantiques et les intenses, voici un plan qui inclut relaxation, petites douceurs, chaleur et ambiance feutrée. Tout d’abord, je vous propose au choix circuit thermique, massage en couple, bains scandinaves, soins du visage, des pieds ou encore corporels, bref, tout pour se faire dorloter et se sentir tout en beauté pour une soirée romantique. À Val-d’Or, deux endroits sont possibles pour ces activités : le Spa Urbain L’Escale et le Bella Donna, endroits tout indiqués pour relaxer en amoureux dans un environnement paisible. Pour l’occasion, le Spa Urbain l’Escale offre une promotion avec massage et enveloppement au chocolat alors que Bella Donna fera tirer un panier-cadeaux de produits de beauté à l’achat d’un chèque cadeau. Puis, plusieurs restaurants offrent une ambiance très romantique pour un souper entre amoureux comme le Canon de l’Escale Hôtel Suites, le Monti de l’Hôtel & Suites Forestel ou encore l’Amadéus (fraîchement rénové par la nouvelle administration). Et pour la grande finale et une nuit magique, deux options s’offrent à vous : la vue imprenable sur le lac Blouin, le foyer, le spa intérieur et les bains-tourbillon du gîte Au soleil couchant, les forfaits disponibles à l’Escale Hôtel Suites qui inspirent la romance.

LE BAD BOY OU ROMANTIQUE NON-ASSUMÉ

Certains diront, pour ne pas nuire à leur réputation de dure à cuire, que la Saint-Valentin est quétaine et que le romantisme est ennuyeux! Haha! J’ai aussi quelque chose à vous proposer! Vous pourrez charmer votre Valentine ou Valentin tout en conservant votre image de Bad boy. Pour se retrouver seul au monde avec son ou sa bien-aimé(e), la nature est l’endroit idéal. Après une petite balade dans les sentiers du parc Belvédère, emmenez votre dulcinée tout en haut de la tour Rotary pour y admirer le coucher du soleil et la vue imprenable sur la ville. Si vous êtes assez patient pour attendre que le soleil soit totalement couché et la nuit tombée (n’oubliez pas le thermos de café ou de chocolat chaud pour vous garder au chaud), les nombreuses lumières remplaceront les chandelles et vous procureront une ambiance romantique, sans l’avoir créée! D’ailleurs, le froid de février vous donnera une bonne occasion de vous coller pour vous réchauffer!

De plus, pour souligner la Saint-Valentin dans un cadre relax, la microbrasserie Le Prospecteur vous offre un souper spécial Saint-Valentin avec cinq services en plus de la conférence humoristique « Le Sexe et les plantes ». L’humour rendra le cadre de la Saint-Valentin moins sérieux.

LE NOSTALGIQUE

patin à glace Val-d'Or forêt récréative idées Saint-valentin
Tour Rotary romantique saint-valentin idées
Balthazar_cafe_restaurants_valdor_latte

Qui ne sourit pas en repensant à son premier amour? Faites un saut dans le passé et retrouvez la fébrilité du premier rendez-vous en vous promenant main dans la main, au clair de lune dans l’un des nombreux sentiers boisés: Parc Belvédère, Forêt récréative ou l’École Buissonnière. Le sentier glacé Agnico-Eagle de la Forêt-Récréative de Val-d’Or vous offrira aussi sans aucun doute un moment magique. Imaginez : des amoureux, main dans la main se promenant en patins à glace dans une forêt où les arbres sont parsemés de lumières et le ciel couvert d’étoiles! Puis, allez vous réchauffer autour d’un délicieux chocolat chaud ou Chai latte au Balthazar Café. Le cinéma Capitol est aussi un endroit idéal pour satisfaire le nostalgique en vous. Vous pourrez par la suite traverser du côté du Bistro bar l’Entracte pour terminer la soirée les yeux dans les yeux.

Que vous soyez un classique, un romantique, un bad boy invétéré, un amoureux du plein air ou un nostalgique, l’important, c’est de dire que l’on s’aime non? Pour ceux qui ne peuvent se faire à l’idée de célébrer une fête dont plusieurs qualifient de commerciale, gardez ces idées en tête et mettez-les en œuvre dans un mois! Parce qu’avouons-le, elles sont tout simplement géniales et vous ferons expérimenter un Val-d’Or romantique et riche d’activités à faire!

Évènement Point rouge la fine palette

Évènement Point rouge la fine palette

Communiqué de presse

logo-centre-dexposition
Logo Office du tourisme v9.ai

Val-d’Or – le 4 janvier 2017 – Le Centre d’exposition de Val-d’Or et l’Office de tourisme et des congrès de Val-d’Or propose un 5 à 7 inédit accord mets-œuvres d’art et vins le jeudi 9 février 2017 de 17 h à 19 h dont une création collective en direct réalisée par les chefs d’Origine Nord-Ouest.

L’évènement Point rouge La fine palette permettra au Centre d’exposition de Val-d’Or et à l’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or de recueillir des fonds pour soutenir leurs actions respectives tout en mettant en valeur la création des artistes et des chefs régionaux.

Les convives pourront déguster des créations culinaires sous forme de bouchées inspirées de dix œuvres d’art créées par des artistes de l’Association des artistes en arts visuels de Val-d’Or et réalisées à partir de produits régionaux de qualité par les chefs d’Origine Nord-Ouest soit Lise Deschaine – La Sarre; Sébastien St-Amour – Rouyn-Noranda, Régis Henlin – Val d’Or, Édith Pellerin – Val d’Or, Patrick Pelletier – Val d’Or, Olga Coronado – Val d’Or, Marc André Côté – Val d’Or, Yves Moreau – Val d’Or, Bernard Flébus – Témiscamingue, Chef de Mission Ghislain Trudel – Val d’Or.

Les créations culinaires ont été inspirées par les œuvres de Jaz (Jasmyne Blais), Michèle P. Paquin, Suzan Devost, Micheline Plante, Jenny Lafontaine, Jacques Pelletier, Annie Leblanc, Jocelyne Perreault, Jacques Gamache et Francyne Plante. Ces œuvres font partie de l’exposition présentée au Centre d’exposition dans le cadre de la Semaine des Arts de la MRC de la Vallée-de-l’Or du 3 au 12 février 2017.

– 30 –

Les chefs participants sont affiliés à

ono-site-internet

Source

Nancy Arpin, directrice OTCVO, (819) 824-9646 #6224,

Carmelle Adam, directrice CEVO, (819) 825-0942 #6252

Évènement Point rouge au profit de l’Association des artistes en arts visuels de Val-d’Or

Évènement Point rouge au profit de l’Association des artistes en arts visuels de Val-d’Or

logo-centre-dexposition

Communiqué de presse

Val-d’Or – le 4 janvier 2017 – Le Centre d’exposition de Val-d’Or accueillera l’exposition de l’Association des artistes en arts visuels de Val-d’Or du 3 au 12 février 2017, à l’occasion de la Semaine des Arts de la MRC de la Vallée-de-l’Or. Le vernissage aura lieu le dimanche 5 février de 13h30 à 15h30.

L’Association des artistes en arts visuels de Val-d’Or présente plus de 40 œuvres d’art dans le cadre d’une exposition inédite. Les œuvres seront mises en vente et les profits recueillis iront en intégralité à l’Association.

Dix œuvres de cette exposition ont été sélectionnées par 9 chefs d’Origine Nord-Ouest afin de concocter un jumelage d’une œuvre d’art avec une bouchée gourmande. Une création collective en direct sera réalisée par les chefs lors de l’Événement Point Rouge La Fine Palette, le 9 février de 17 h à 19 h. Les profits de cette soirée iront au Centre d’exposition de Val-d’Or ainsi qu’à l’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or.

Les artistes Karmen Ayotte, Jaz (Jasmine Blais), Suzan Devost, Josée Dinel, Hélène Doyon, Carole Dussault, Jacques Gamache, Sylvie Gravel, Jenny Lafontaine, Annie Leblanc, Michèle Paquette, Michèle P. Paquin, Jacques Pelletier, Jocelyne Perreault, Éric-Luc Petit, Francyne Plante et Micheline Plante présenteront chacun plusieurs œuvres.

– 30 –

logo-semainedesarts

Source

Anne-Laure Bourdaleix-Manin

Coordonnatrice de la programmation, Centre d’exposition de Val-d’Or

(819) 825-0942 #6253

Le Jour où le Bye Bye a fait escale à Val-d’Or

Le Jour où le Bye Bye a fait escale à Val-d’Or

par Nancy Arpin

Lorsqu’on m’a contactée à la mi-décembre pour être figurante dans le tournage d’une émission devant être tenue secrète jusqu’à la diffusion, j’étais très enthousiasme. Mon excitation a monté d’un cran lorsque j’ai su que c’était l’équipe du Bye Bye 2016 qui faisait escale à Val-d’Or pour le décompte de la nouvelle année.

Pour moi, la célèbre émission le Bye Bye diffusée sur les ondes de Radio-Canada est source de nombreux souvenirs d’enfance. À chaque fin d’année depuis que je suis toute petite, ma famille se rassemble autour de la télévision et nous l’écoutons religieusement tous ensemble. C’est un moment agréable de terminer l’année en beauté, dans le rire et la joie avec les gens qu’on aime. Encore aujourd’hui cette tradition est toujours bien vivante. Comme c’est un secret jusqu’au 31 décembre 2016 et qu’au moment d’écrire ce billet le décompte n’a pas eu lieu, je suis très fébrile de découvrir la réaction des membres de ma famille lorsqu’ils nous apercevront lors du décompte, même si ce n’est que pour quelques secondes.

Le Décompte du Bye Bye tourné à Val-d’Or: le making-of

En ce 20 décembre 2016, nous sommes plus d’une vingtaine de figurants accompagnant Pierre Brassard, l’un des acteurs du Bye Bye 2016, et originaire de Val-d’Or. Après un léger retard et quelques formalités, les membres de l’équipe de tournage nous donnent quelques consignes afin que tout se passe bien considérant que la plupart d’entre nous n’ont jamais fait ça. Le tournage du décompte se fait sur le site de la Cité de l’Or, en quatre prises, dans le rire, mais aussi dans la rigueur considérant que d’autres villes au Québec seront visitées dans la soirée et la nuit du 20 au 21 décembre et que leur escale à Val-d’Or est d’une heure trente seulement. Je crois que nous aurons autant de plaisir à le regarder que nous en avons eu à le faire. Mes enfants ont été très impressionnés par toutes les formalités entourant un tournage. À ce jour ne comprennent pas encore qu’ils sont figurants pour l’une des émissions la plus regardées avec des millions de code d’écoute. Eux aussi pourront dire, je me souviens du jour où j’ai figuré dans le Bye Bye 2016.

Tournage à Val-d’Or, pas une première

Du point de vue professionnel, c’est toujours très stimulant de collaborer avec les recherchistes et autres membres de l’équipe afin de répondre à tous leurs besoins afin que tout se passe comme prévu. Que ce soit pour notre connaissance du territoire, pour trouver le « spot » parfait pour une scène ou pour faciliter la logistique d’une  mise en scène, nous sommes là.  L’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or  agit à titre de facilitateur et déploie son réseau de contact au bénéfice de ces équipes de tournage depuis de nombreuses années.  Ce n’est pas la première fois que Val-d’Or et l’Abitibi-Témiscamingue accueille des équipes de tournage que ce soit pour des émissions ou des films.  D’ailleurs, l’une des dernières grosses productions à avoir tourné à Val-d’Or fût « Guibord s’en va en guerre » de Philippe Falardeau mettant en vedette Patrick Huard.

Le tournage du film « Je me souviens » produit par André Forcier et mettant en vedette Roy Dupuis, France Castel et Rémi Girard.  Ce tournage avait été particulièrement complexe car nous avions reçu peu de neige cet hiver-là (2008) alors que l’histoire se déroulait pendant cette saison.  Nous avions dû demander aux déneigeurs ajouter de la neige dans le Village minier de Bourlamaque, c’était le monde à l’envers.

Mon petit côté professionnel est toujours très fier lorsque nous accueillons des tournages à Val-d’Or car c’est une façon de faire parler de l’Abitibi-Témiscamingue et de promouvoir toutes ses richesses. Notre région est peu connue et souvent victime de certains mythes qui nous fait plaisir de démystifier.