Close

Archive for month: novembre, 2016

La liaison Val-d’Or-Chisasibi maintenue

La liaison Val-d’Or-Chisasibi maintenue

Le projet pilote de liaison par autocar vers Chisasibi sera prolongé d’une année puisque les premiers résultats montrent qu’un besoin existe.

En opération depuis le 8 juin dernier par Autobus Maheux en collaboration avec le Chisasibi Business Development Group (CBDG), le service a accueilli une moyenne de 9 passagers par trajet pour les quatre derniers mois. Juillet a été plus occupé avec une moyenne de 12 personnes par trajet, «ce qui s’approche du seuil de rentabilité», a fait savoir Maheux par voie de communiqué.

«Une rencontre des partenaires s’est tenue le 14 novembre dernier à Chisasibi pour faire le bilan des cinq premiers mois d’opération. Malgré que ces premiers mois soient déficitaires, ils démontrent tout de même qu’il y a un besoin réel pour le transport de passagers et de la messagerie au sein des communautés cries», a indiqué le transporteur.

Une demande en croissance

La liaison permet effectivement le service de messagerie en direction des communautés de la Baie-James, que ce soit avec l’Abitibi-Témiscamingue ou même avec le reste du Québec, via Expedibus. Selon Autobus Maheux, l’expérience démontre que la demande pour ce service est en croissance.

«Devant ces résultats les partenaires ont pris la décision de poursuivre le projet pour une année supplémentaire, jusqu’à décembre 2017. La poursuite de ce service est toutefois conditionnelle à une contribution financière des gouvernements locaux ou autre entité jusqu’à ce que l’opération du service soit rentable. Cette contribution peut être triplée par le ministère des Transports via le programme déjà en place», a annoncé Maheux.

Les Cris en contrôle

Le projet doit se dérouler en deux phases, la première mettant à contribution les compétences des deux partenaires dans le déroulement des opérations. Dans un deuxième temps, Autobus Maheux et le CBDG seront jumelé dans une corporation contrôlée par la communauté crie.

Le service est offert deux fois par semaine avec des départs de Chisasibi les lundis et jeudis et des départs de Val-d’Or les dimanches et mercredis. L’autocar utilisé pour la liaison avec les communautés cries est adapté aux besoins plus nordiques.

 

Source: LACROIX, Guy. 2016 (29 novembre). “La liaison Val-d’Or-Chisasibi maintenue”, L’Écho Abitibien; Le Citoyen. En ligne. <http://www.lechoabitibien.ca/actualites/2016/11/29/la-liaison-val-dor-chisasibi-maintenue.html>. Consulté le 30 novembre 2016.

L’Orchestre symphonique repart en tournée pour Noël

L’Orchestre symphonique repart en tournée pour Noël

Il est maintenant de l’ordre de la tradition pour bien des Témiscabitibiens de plonger dans l’esprit des Fêtes grâce au Concert de Noël de l’Orchestre symphonique régional (OSR) de l’Abitibi-Témiscamingue. Une fois de plus, les chorales de la région l’accompagneront lors des six concerts de la tournée.

Fidèle à ses habitudes, l’Orchestre sillonnera les routes de la région pour les trois prochaines fins de semaine afin d’interpréter les plus grands succès de Noël. «Cette année, nous allons interpréter la fameuse Sleigh ride de Leroy Anderson, a fait savoir Jacques Marchand, chef d’orchestre de l’OSR. Nous ferons aussi un pot-pourri de différentes pièces de Noël.»

De plus, la jeune violoniste de Val-d’Or Léann Ménard sera la soliste invitée de l’Orchestre. L’étudiante au Conservatoire de musique de Val-d’Or avait remporté au printemps le concours Concerto OSR 2016. «Elle interprètera le 3e mouvement du Concerto n°1 en la mineur de Jean-Sébastien Bach», a indiqué M. Marchand.

Comme c’est le cas depuis plusieurs années, des chorales de la région se joindront aux musiciens en deuxième partie de concert. «On essaie de changer de chorale à chaque année pour donner la chance à tout le monde de prendre part au concert», a affirmé le chef d’orchestre.

Les concerts

Les deux premiers concerts de la série auront lieu le samedi 26 novembre à 16h à l’église Immaculée-Conception de Rouyn-Noranda et mettra en vedette la Chorale En sol mineur. Le lendemain, même heure, l’Ensemble vocal Émergence de La Sarre sera de la partie.

Le week-end suivant, soit le samedi 3 décembre à 16h, l’OSR sera du côté d’Amos. Le Chœur de nos églises l’accompagnera en l’église Christ-Roi. Le dimanche 4 décembre, la chorale de l’école Ste-Marie se déplacera à l’église Saint-Sauveur pour accompagner l’orchestre dès 16h.

Finalement, le samedi 10 décembre, l’OSR se joindra pour la première fois à l’Ensemble vocal de St-Bruno-de-Guigues dès 16h, à l’église du village. Le dernier concert de la série aura lieu à l’église Saint-Martin-de-Tours de Malartic le dimanche 11 décembre à 16h en compagnie des Compagnons du Nord.

Source: PAQUIN, Marie-Hélène. 2016 (21 novembre). ” L’Orchestre symphonique repart en tournée pour Noël”, L’Écho Abitibien; Le Citoyen. En ligne. <http://www.lechoabitibien.ca/culture/2016/11/21/l_orchestre-symphonique-repart-en-tournee-pour-noel.html>. Consulté le 28 novembre 2016.

Méoune chez Connivence, galerie d’art

Méoune chez Connivence, galerie d’art

connivence galerie dart

Communiqué de presse

pour diffusion immédiate

Connivence, galerie d’art reçoit en exposition Méoune, le pseudonyme de Caroline Blouin, une artiste semi-professionnelle qui œuvre dans le domaine des arts depuis près de 20 ans et adjointe à la direction Dépanneur Beauséjour de Val-d’Or. Elle présente « Pulsation rythmée », un corpus de peintures acrylique du 30 novembre au 24 décembre 2016. Le vernissage aura lieu le jeudi 1er décembre, en formule 5à7. Nous espérons vous rencontrer en grand nombre, au 898-C 4e Avenue Val-d’Or.

 

Tout jeune, elle a remporté plusieurs concours de dessin au primaire. Elle a parcouru plusieurs chemins dans le but de découvrir d’autres perspectives aux Ateliers culturels de Val-d’Or en poterie et photo pour ne nommer qu’eux. Par la suite, elle s’inscrit à des cours de peinture à l’huile au CÉGEP. Puis elle s’investit dans des séminaires artistiques dirigés par des artistes de renom tels Jacques Cément, Ivankovic Ljubomir, Michel Omen.

En 2012, elle s’est jointe à un projet étudiant, en mettant aux enchères, l’une de ses toiles au profit de l’Eucan avec la collaboration de la Société des Alcools du Québec et de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue.

En 2016, elle participe pour la 3e fois au Programme de location d’œuvres d’art au Centre d’exposition de Val-d’Or où elle a pu louer et vendre lors de ces événements quelques unes de ses peintures.

Méoune finalise présentement son certificat en Peinture à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue afin de perfectionner sa passion et ses acquis.

Créative, elle transmet au travers de ses œuvres hautes en couleurs ses émotions par l’art abstrait ou le personnage caricatural pulsées par la gestuelle de ses pinceaux selon l’émotion du moment.

– 30 –

o-pub-caroline-blouin

Artiste | Méoune

Titre de l’œuvre | La Découverte

Médium | Acrylique

Dimensions | 60 cm x 82 cm

Source

Micheline Plante, artiste multidisciplinaire

Programmation à Connivence, galerie d’art

micheline.plante.artiste@outlook.com | 819 738.5261

15 Astuces pour une bonne conduite hivernale

15 Astuces pour une bonne conduite hivernale

par Kristel Aubé-Cloutier

Ça y est! L’hiver est arrivé avec son lot de magie…et de défis! La glace, la neige et le vent peuvent en faire partie puisqu’ils rendent parfois la route plus dangereuse et désagréable. Il faut donc redoubler de prudence. Mais la prudence, concrètement c’est quoi? Et quand la prudence ne suffit pas? Il existe plusieurs astuces qui rendront ta conduite hivernale plus efficace et agréable. Pour ma part, ces astuces m’ont permis de me sentir plus préparée à affronter la route l’hiver. Puis, mes expériences sont devenues pour la plus part positives. Je me suis sentie alors de plus en plus confiante et en contrôle. Je n’affrontais plus la route l’hiver, je la prenais. Parfois, maintenant, je l’apprécie (soulignons ici que je n’ai que 26 ans et que je suis encore en phase « expérience et apprentissage »). Je regarde les paysages, apprécie leur magnificence, me laisse bercer par la musique et j’ai du plaisir! Voici donc 15 astuces qui m’ont permis d’avoir une meilleure conduite hivernale. Même avec une petite Toyata Echo qui pèse une plume et haute comme trois pommes!

Se préparer

Chausse bien ta voiture et demande un examen d’entretien. Il est impératif que ton véhicule soit bien chaussé pour l’hiver parce que 1) c’est obligatoire au Québec et 2) lorsque la température extérieure est de 7 °C ou moins, les pneus quatre-saisons et d’été deviennent plus durs et adhèrent peu à la route. Un examen d’entretien avant l’hiver devrait être aussi privilégié, notamment afin de vérifier le bon état de la batterie, du système d’allumage, des freins, des phares et des feux ainsi que des systèmes de chauffage et de refroidissement. Quand il fait très froid, les voitures n’aiment pas ça. (Surprise!) Alors si une de ses pièces est en mauvais état, au froid, elle pourra se casser ou se briser. C’est toi, à ce moment-là, qui n’aimeras plus ça.

pneus d'hiver Québec

Pictogramme officiel des pneus d’hiver

Vérifie les conditions des routes. Avant de prendre la route, vérifie les conditions des routes, surtout si la température semble de mauvaise humeur ou si tu fais doit rouler sur une grande distance. Bien que le temps puisse paraître clément, cela peut être une toute autre histoire 300 km plus loin. L’application Québec 511 présente les conditions routières (chaussée et visibilité) partout au Québec, les haltes routières, les travaux routiers et plus encore. Tu peux aussi y recevoir des notifications sur la fermeture de routes. Clique ici pour télécharger l’application sur App Store et ici pour celle sur Google Play.

Fais le plein! Avant de prendre la route, assure-toi que ton réservoir d’essence et de lave-glace sont pleins (d’huh!). Bien qu’on pense souvent à remplir le réservoir d’essence, celui de lave-glace est souvent oublié. Ce qui est dommage puisqu’il est en partie responsable de notre bonne visibilité. Un autre réservoir à ne pas sous-estimer est celui de ton énergie. En faisant le plein d’énergie, tu seras plus alerte, tes sens seront plus aiguisés et tu répondras mieux aux petites surprises que la route t’envoie.

Recharge ton téléphone. Lorsque tu prends la route, assure-toi que ton téléphone est complètement chargé en cas où tu aurais besoin d’appeler pour de l’aide. C’est beaucoup plus rapide et efficace que de construire un immense feu et le faire boucaner au max pour créer des signaux de fumée. Tu peux aussi faire savoir à quelqu’un à quelle heure tu pars et ton heure d’arrivée approximative. S’il arrivait une mésaventure, tu n’aurais pas à attendre des jours avant d’être secouru et devoir chasser le porc-épic pour te nourrir (un des seuls animaux dont la viande se mange crue, sans devoir l’apprêter). Ceci dit, ce conseil s’applique plus pour les longues distances. Je crois que le faire tous les matins en allant travailler et les soirs pour revenir à la maison pourrait être perçu par certaines personnes comme désagréable.

Aies ta petite trousse d’urgence. Certains outils et accessoires peuvent devenir très utiles dans la voiture lors de péripéties routières. En les traînant avec toi, tu t’évites des attentes longues et pénibles, frustrations, inquiétude, stress et encore plus d’émotions négatives dont personne ne veut à moins d’être masochiste. Ces indispensables sont : une pelle, des câbles de démarrage, une tuque, un foulard, des mitaines et une lampe de poche. Les plus intenses (je fais partie de ceux-là J) peuvent aussi avoir des fusées d’urgence, une trousse de premiers soins, de la nourriture, de l’eau et une couverture. Tu peux trouver en vente dans les magasins de monsieur comme Canadian Tire, des trousses de survie pour la voiture.

trousse de secours conduite hivernale

Les igloo-mobiles, c’est non! Avant de prendre la route, déneige ta voiture pardi! 1) Tu y verras bien mieux. 2) Les gens ne te dévisageront pas comme si tu étais le plus gros danger public au monde. 3) Tu éviteras de rendre la personne dans la voiture derrière toi stressée ou en colère parce qu’elle a droit à une tempête de neige personnelle. Quand ta voiture est couverte de neige et que tu es en déplacement, la neige s’envole vers l’arrière du véhicule. Suivre quelqu’un qui n’a pas ou mal déneigé sa voiture est extrêmement désagréable, je te le jure. En plus, s’il y a de la neige sur tes phares, les gens autour de toi ne pourront pas les voir et ne sauront pas si tu as mis ton clignotant. Tes phares enneigés éclairent aussi beaucoup moins lorsque la visibilité est moins bonne.

Mieux vaut prévenir que prendre le champ

Une fois bien préparé, tu dois adapter ta conduite à la route. Même si toi et ta voiture êtes équipés comme Rambo partant en mission, si tu conduis comme s’il faisait 25°C sous un beau soleil, tête-à-queue, accrochages et vue en gros plan sur le fossé s’en suivront.

Ajuste ta vitesse. S’arrêter lorsqu’on roule comme si une bande de talibans étaient à nos trousses versus une belle balade en profitant de la beauté des paysages témiscabitibiens, ce n’est pas la même chose! Plus ta vitesse est adaptée aux conditions routières, meilleur sera ton temps pour réagir.

Garde une bonne distance entre toi et la voiture que tu suis. En gardant une bonne distance avec la voiture devant toi, tu as plus de chances d’éviter de lui faire un petit câlin si elle freine brusquement. Tu auras aussi un meilleur temps, encore une fois, pour réagir aux imprévus. Alors que la règle du trois secondes de distance s’applique sur une chaussée sèche, il est recommandé d’allonger celle-ci jusqu’à six secondes sur une chaussée enneigée ou glacée.

Regarde le plus loin possible. Ne porte pas ton regard seulement sur la voiture devant toi. Inconsciemment, nous nous dirigeons vers ce que nous regardons. Si tu regardes seulement la voiture devant toi et qu’elle prend le champ, tu risques d’aller la rejoindre! Tu seras aussi plus apte à réagir à ce qui se trouve sur la route, les lumières arrière d’un véhicule étant rarement des boules de cristal prédisant l’avenir ou des écrans montrant ce que l’autre conducteur voit devant lui.

Sois conscient de ton environnement extérieur. On ne veut pas faire un accident sur la route, c’est certain. Mais on ne veut surtout pas emmener d’autres voitures dans notre accident ou en faire une parce qu’on n’a pas pris en compte Ti-Coune qui n’a clairement pas lu cet article ou s’en aie balancé. En identifiant les dangers publics près de toi (comme Ti-Coune qui est tellement bon qu’il n’a pas besoin, lui, d’adapter sa conduite à l’hiver), les obstacles futurs (en regardant au loin) et les points de collision possibles, tu seras mieux préparé et en contrôle si tu dois réagir rapidement.

Ne freine pas et n’accélère pas lors d’un virage. Lorsque tes pneus sont tournés, ils adhèrent moins bien à la chaussée. Alors en freinant ou accélérant lors d’un virage, tes pneus peuvent mal répondre et c’est là que le dérapage s’en suivra. Il est préférable de ralentir en avant la courbe, pour le faire pendant que tes roues sont droites et accélérer doucement une fois la courbe terminée.

En cas de pépin

Même si tu suis à la lettre toutes les astuces présentées plus haut, tu n’es malheureusement pas immortel et exempt de tous risques de dérapage, de tête-à-queue et autres activités désagréables que ta voiture pourrait décider d’entamer sans ta permission. Aussi bien, alors, savoir comment réagir s’il t’arrive une mésaventure. Les quelques trucs expliqués plus bas ont été donnés par le pilote-expert Carl Nadeau dans le cadre de petits vidéos « Prenez le volant avec Carl » de Michelin. Tu peux visionner l’ensemble en cliquant ici.

Manœuvre ton volant en douceur. Plus tes mouvements sur le volant sont secs, plus ta voiture n’en fera qu’à sa tête. Lorsque tu perds le contrôle de ta voiture, tu dois rester calme et y aller avec douceur. Les mouvements et coups de pédales brusques ne feront qu’aggraver les choses. Si tu es de nature stressé et raide en voiture, choisis de la musique qui te calmera et vas à ton rythme.

Quand tu veux reprendre le contrôle de ton véhicule qui fait un tête-à-queue, tu dois tourner le volant dans la direction opposée vers laquelle ton véhicule se déplace. Regarde toujours au loin et où tu veux aller plutôt que de te concentrer sur où tu vas. N’oublies pas, on se dirige toujours où notre regard se porte.

Quand tu dois faire un freinage d’urgence ou sur une surface glissante, ne pompe pas les freins. Coup de théâtre ! C’est la pire solution à prendre! En fait, les pomper augmente considérablement la distance de freinage. Il existe en fait deux techniques dépendamment de si ton véhicule possède ou non des freins ABS. Le freinage au seuil, pour les voitures qui en sont munies, consiste à mettre les freins au fond le plus vite et le plus fort possible. Tu sentiras alors une bonne vibration (pas cosmique, mais bien physique) dans ta pédale. C’est normal, ça veut dire que tes freins ABS font leur travail. Si tu conduis un véhicule sans frein ABS, ça se corse! Il faut alors faire un freinage à pression maximale. En douceur, tu dois appuyer sur la pédale à frein puis augmenter la force graduellement. Tout ça, en restant calme et en ne bloquant jamais les roues.

Voilà nos 15 astuces pour avoir une conduite hivernale exemplaire. En te préparant bien, toi et ton véhicule aux surprises de la route l’hiver, en t’adaptant à ses conditions et en sachant comment réagir, tu seras plus en contrôle sur la route. Sans ce stress, tu pourras profiter pleinement de charmes de l’hiver, apprécier en toute quiétude les magnifiques paysages hivernaux et ta musique! Bonne route!

Quoi faire à Val-d’Or en fin de semaine – 24 au 27 novembre

Quoi faire à Val-d’Or en fin de semaine – 24 au 27 novembre

par Kristel Aubé-Cloutier

Si tu accueilles des amis ou de la famille à Val-d’Or en fin de semaine et que tu te demandes qu’est-ce que vous pourriez bien faire, que tu es de passage ici ou que tu es un Valdorien toujours en quête d’expériences mémorables à vivre, j’ai quelques activités à te proposer pour bien agrémenter la fin de ta semaine.

Si tu as plein de tâches moches à faire comme le lavage, des petits plats pour la semaine prochaine ou du ménage, lis quand même cet article. On sait jamais; peut-être que tu feras une Cendrillon de toi et voudras accomplir rapidement la besogne pour avoir le temps de participer aux activités et évènements que je vais te proposer. Honnêtement, ça ne me surprendrait pas du tout. Voici donc toutes tes options d’activités pour le week-end.

Partie d’improvisation | jeudi, 24 novembre

Ce jeudi, la Ligue d’improvisation de Val-d’Or vous offre fous rires, malaises, drames et intrigues au Conservatoire de musique de Val-d’Or. À partir de 19h30 les membres de la LIV vous surprendront par leur répartie et leur imagination. Pour seulement 5$ pour les étudiants, 7$ pour les adultes et gratuits pour les 12 ans et moins, c’est une aubaine pour se divertir comme ça!

Spectacle de blues | jeudi, 24 novembre et vendredi, 25 novembre

Le Bar Bistro L’Entracte t’offre jeudi et vendredi à 21h un spectacle d’Anthony Gomes et son band. Le chanteur te servira un blues moderne, électrique, bien senti et agrémenté de rock, soul, R&B et country. Présent au dernier Festival de blues du Plateau Boréal, il avait fait fureur et avait endiablé la soirée. Laisse-toi donc charmer les oreilles par lui et le palais par le Bar Bistro L’Entracte en réservant tout de suite au 819 825.9078 pour 38$ en prévente ou 43$ à la porte. De plus, compte tenu de la grandeur du restaurant, tu peux être certain que ça sera assez intime merci! Assez pour que tu puisses sortir la groupie en toi et respirer avec bonheur la sueur du chanteur et ses musiciens!

Le Service culturel de Val-d’Or te propose pour sa part d’écouter et danser sous la mélodie de Sally Folk à la Salle Félix-Leclerc, vendredi à 20h. Tu peux acheter ton billet sur ticketaccess.net en cliquant ici.

Marché de Noël | samedi, 26 novembre

exposants artisants artistes marché de Noël Val-d'Or

Tu t’es dit que, cette année, tu ne te ferais pas prendre à te ronger les ongles à cause du stress, coincé entre une centaine de personnes dans ton état le 24 décembre parce qu’aucun de tes cadeaux n’est acheté? Commence donc tout de suite à les trouver en allant à la place Agnico-Eagle ce samedi entre 10h et 17h. Tu y trouveras le Marché Public de la Vallée-de-l’Or qui organise son marché de Noël. Il va y avoir des producteurs et agrotransformateurs pour t’offrir une foule de produits régionaux. Tu pourras faire un beau panier-cadeau au professeur de tes enfants ou à ta belle-mère à qui tu ne sais jamais quoi acheter parce que, quand elle veut quelque chose, elle va se l’acheter tout de suite. Tu vas aussi trouver des artistes et artisans qui ont travaillé toute l’année pour t’offrir mitaines, chandeliers, coussins, capteurs de rêves, couvertures, bijoux et plus encore. Je suis certaine que tu peux y trouver de magnifiques et uniques cadeaux! En plus, il va y avoir de la musique, du feu (contrôlé ne t’inquiète pas) pour te réchauffer, des breuvages, de l’animation et que des gens monde, te mettant sans aucun doute dans l’ambiance des fêtes! Ça devrait donc être beaucoup plus agréable que de choisir tes cadeaux le 24 décembre à travers tout ce beau monde stressé pas mal moins souriant.

Samedi tu voudrais faire autre chose que regarder des vidéos de chats faisant des pirouettes?

T’as pas mal passé tous les vidéos de chats faisant des pirouettes sur YouTube et tu es en attente que d’autres y soient ajouté? Ta blonde t’a posé un ultimatum : les vidéos de chats ou elle? Tu ne ressens plus autant de plaisir à voir des chats éviter l’eau comme si c’était la mort ou à sauter d’un mètre parce que leur maître les attendait l’autre côté du mur? J’ai quelques suggestions pour toi qui augmenteront tes connaissances générales et stimuleront ton intelligence.

Si tu veux satisfaire ta soif incessante de curiosité et être un peu plus chevronné niveau connaissances générales à la fin de la journée, je te suggère le Musée minéralogique de l’Abitibi-Témiscamingue à Malartic. Le musée t’explique comment la minière Canadian Malartic a déplacé un quartier complet pour commencer son exploitation. C’est aussi impressionnant sinon plus que de voir un chat faire un back-flip, rebondir sur ces pattes pour ensuite sauter sur le haut de l’étagère 3 mètres plus loin. Il y a aussi un espace où tu peux marquer un mur de tes postures les plus bizarres grâce à de la roche phosphorescente et un simulateur de tremblement de terre où tu peux te faire brasser juste en masse. En fait, autant que si tu te trouvais sur l’épicentre d’un tremblement de terre au niveau 7 sur l’échelle de Richter. Tu pourras aussi y tester ta force en essayant de soulever un lingot de plomb, pesant l’équivalent du poids d’un en or. Pour ton information, tu peux y aller du mardi au samedi de 9h à 12h et de 13h à 17h. Comme je veux que tu aies beaucoup de plaisir en fin de semaine, je te propose une activité bonus avec ça! Arrivé au musée minéralogique, traverse la rue, tourne à droite, marche quelques pas et tu verras à ta gauche un long escalier. Si tu veux voir la plus grosse mine d’or à ciel ouvert présentement en opération au Canada, monte ces escaliers! Pour des raisons de sécurité, le Belvédère est fermé lors des explosions. Tu peux donc monter tous les jours entre 8h et 10h30, 12h30 et 14h30 et 16h30 à 21h.

Village minier Bourlamaque Val-d'Or

Je te propose aussi une façon santé d’améliorer tes connaissances générales. Disponible au Cinéma Capitol, tu peux louer un audioguide expliquant l’histoire du Village minier de Bourlamaque. À travers une émission de radio des années 50, Pierre Brassard et des citoyens du village (des vrais de vrais!) vont te confier des pans de vie du village. Promis, ça ne ressemblera pas à ton cours d’histoire de secondaire trois quand ton prof a parlé de façon morne des premiers ministres du Québec. Il y a une foule d’anecdotes et tu vas voir que le monde qui est venu s’installer dans ce coin de pays encore sauvage à l’époque, il était débrouillard et pas mal courageux! En plus, quand tu vas recevoir de la famille ou des amis, tu vas pouvoir les emmener là, leur faire un résumé de ce que tu as appris et t’auras l’air ultra cultivé! Petit hint pour les gars, généralement c’est très populaire aussi auprès des filles!

Personnellement tu adores l’art; c’est juste que des deux petits garçons ne trippent pas eux…

Tu es comme un chien husky de trois ans; tu ne te possèdes pas quand tu ne bouges pas assez? Peut-être est-ce tes enfants qui sont comme ça? J’ai aussi des activités à te proposer pour jouer dehors ou bouger!

Si tu nous lis assidument sur toutes les plates-formes tu sais sûrement que la Forêt-Récréative est fermée afin de se préparer pour l’hiver. En fait, c’est seulement la location d’équipement et autres services qui ne sont plus offerts jusqu’à ce que la neige s’installe et qu’on puisse faire patins, raquette, ski de fond ou fat bike. Les sentiers ne sont pour leur part, pas ensevelis de flammes ou de pièges pour s’assurer que personne n’y circule.

Connecté aux sentiers de la Forêt-Récréative il y a aussi le sentier J-P Roland Fortin. Je ne sais pas si t’es au courant et que tu y es allé, mais depuis environ un mois, il y a une nouvelle exposition extérieure qui présente en photo et en poèmes l’histoire de 20 citoyens de Val-d’Or. Ça s’appelle Photos et Proses et si tu n’y es pas encore allé, ça serait le temps-là, parce qu’une fois la neige très abondante, ça sera un plus gros projet, ou du moins plus forçant!

Tu peux donc aller y courir ou y marcher! Il existe aussi de nombreux autres sentiers où se dégourdir. Tu peux en prendre connaissance en visitant notre site Internet en cliquant ici.

Pirouette et Girouette modules

Si tu considères que la température ne se prête pas aux activités extérieures, il existe un endroit à Val-d’Or où les enfants peuvent bouger et s’amuser sans relâche pendant que leurs parents peuvent relaxer, lire ou discuter en toute quiétude. Ça s’appelle Pirouette et Girouette. Situé sur la 3e Avenue, le centre d’amusement propose des jeux pour les enfants de 0 à 12 ans : balançoires, tourniquet, glissades, tunnels, piscines à balles, espace d’escalade, trampoline et jeux de table. On peut aussi y manger des collations santé et breuvages pour faire durer le plaisir. Si tu veux tout savoir sur Pirouette et Girouette, dont leurs heures d’ouverture, clique ici.

 

Récapitulons : je t’ai proposé un spectacle de blues, une partie d’improvisation et une exposition extérieure au sentier J-P Roland Fortin. Je crois que niveau culturel, t’as le choix! Tu peux aussi être super productif en commençant déjà tes cadeaux de Noël en plus d’encourager les artistes de chez nous et diminuer les facteurs pouvant t’apporter beaucoup de stress au Marché de Noël. Puis, tu as l’option d’augmenter tes connaissances générales et, par la bande ton niveau d’attractivité auprès des conquêtes amoureuses potentiels, avec une visite du Village minier de Bourlamaque ou du Musée minéralogique de l’Abitibi-Témiscamingue. Et si toi ou tes enfants avez besoin de bouger plus que ça, va donc jouer dehors à la Forêt-Récréative ou chez Pirouette et Girouette! Amuse-toi bien!

Les danseurs invités à créer une chorégraphie

Les danseurs invités à créer une chorégraphie

Le Festival Art’Danse de l’Abitibi-Témiscamingue invite les amateurs, semi-professionnels, les professeurs, les chorégraphes et leurs élèves à s’inscrire à son Concours création danse, et ce, avant le 31 janvier.

Celui-ci s’adresse à la population de l’Abitibi-Témiscamingue. «Pour la 9e édition du Festival, dont le concours se tiendra le 18 mars au Théâtre Télébec, nous avons modifié les catégories. On a réalisé qu’il y avait une énorme différence entre une danseuse de 16 ans et celle de 8 ans, a souligné Marie-Laure Aubin, directrice artistique, lors de la conférence de presse, le 17 novembre.

«On propose la catégorie des 8 à 11 ans, celle des 12 à 15 ans et pour les 16 ans et plus. Il y a plus de 2000 $ en prix. Aussi, contrairement à l’an passé, le volet hors concours s’adresse aux jeunes de 8 ans et plus et aux chorégraphes et professeurs. Chaque personne qui agira comme chorégraphe ne pourra présenter qu’un seul numéro dans cette catégorie», a-t-elle précisé.

photographie Val-d'Or Marie-Claude Robert Festival Art Danse Abitibi-Témiscamingue

L’une des photos de Marie-Claude Robert pour inspirer les danseurs.

Titre | Élan de liberté

Des photos inspirantes

Pour préparer les chorégraphies, les participants devront s’inspirer de l’une des 13 œuvres photographiques de Catherine Rondeau, de Montréal, et de la Valdorienne d’adoption Marie-Claude Robert. Cette dernière propose quatre photos prises au cœur de la forêt.

«J’étais contente d’avoir été approchée. Je n’ai jamais vraiment eu la chance de photographier des danseuses. Ce projet m’a sortie de ma zone de confort, a mentionné Marie-Claude Robert.

«J’ai voulu rendre les photos magiques et féériques, mais avec un côté véridique. Elles permettront aux danseurs d’imaginer une histoire et de les inspirer», a-t-elle estimé.

L’an dernier, plus de 120 jeunes ont participé à ce concours régional. Le Festival remettra des prix Coup de cœur et Choix du public. Les gagnants présenteront leurs chorégraphies lors de l’événement du samedi soir.

Pour tous les détails.

 

Source: GRENIER, Myriam. 2016 (17 novembre). ” Les danseurs invités à créer une chorégraphie”, L’Écho Abitibien; Le Citoyen. En ligne. <http://www.lechoabitibien.ca/culture/2016/11/17/les-danseurs-invites-a-creer-une-choregraphie-.html>. Consulté le 18 novembre 2016.

Contempler un tableau au rythme de la musique, l’expérience de l’artiste Johanne Vallée

Contempler un tableau au rythme de la musique, l’expérience de l’artiste Johanne Vallée

Contempler des œuvres d’art, au son de la musique. C’est l’expérience que propose l’exposition Liberté recouvrée, de Johanne Vallée, au Centre d’exposition de Val-d’Or.

Dimanche après-midi, l’artiste-peintre accueillait les visiteurs pour commenter sa démarche artistique.

«J’ai tenté de faire connaître aux visiteurs la même expérience que je peux vivre quand je peins. La musique, avec le téléphone cellulaire, avec une application gratuite, les gens vont chercher la musique, j’ai choisi des musiques de 3 à 4 minutes, et les gens peuvent regarder la toile avec la musique. Donc, on peut ressentir l’énergie de la musique et de la couleur », a expliqué l’artiste.

L’exposition Liberté recouvrée de Johanne Vallée prendra fin dimanche prochain.

 

Source: RIVARD-BOUDRAU, Émélie. 2016 (13 novembre). “Contempler un tableau au rythme de la musique, l’expérience de l’artiste Johanne Vallée.” L’Écho Abitibien; Le Citoyen. En ligne. <http://ici.radio-canada.ca/regions/abitibi/2016/11/13/005-art-musique-johanne-vallee-val-dor.shtml>. Consulté le 14 novembre 2016.

Le St-Hubert de Val-d’Or remporte le coq d’or

Le St-Hubert de Val-d’Or remporte le coq d’or

Pour la qualité du service et la propreté dans la section bar, le restaurant et la livraison, le St-Hubert de Val-d’Or a mis la main sur le coq d’or.

Le prix a été remis aux copropriétaires Annie Gauthier et Marco Corriveau et leur équipe lors du congrès annuel des rôtisseries St-Hubert, à la fin octobre. «Il s’agit de notre 10e coq en 13 ans d’existence du programme d’excellence. Nous avons reçu quatre coqs de bronze, deux d’argent et quatre d’or, mentionne la copropriétaire.

«Ce programme est un cumulatif de plusieurs évaluations, soit deux inspections surprises par l’inspecteur du siège social sur la propreté, la qualité, le service et la santé et sécurité, deux inspections surprises par une firme externe spécialisée en hygiène et salubrité et 36 évaluations par des clients mystère à la salle à manger, au resto-bar, au comptoir, au service au volant et à la livraison», énumère Mme Gauthier.

Les sondages en ligne comptent aussi. Pour Val-d’Or, on parle de 6000 répondants pour l’année. «Il faut aussi respecter différents critères, dont la gestion des ressources humaines pour laquelle une note de 80 % est obligatoire pour participer», ajoute-t-elle.

Rigueur et discipline

Selon Annie Gauthier, pas si facile pour une équipe de 140 employés, dont plus de 70 % d’étudiants et de jeunes adultes, de performer autant.

«Il faut énormément de rigueur et de discipline, et ce, chaque jour de l’année. Respecter les normes de service, de qualité et de salubrité c’est plus que remarquable. Ce travail de longue haleine ne sera pas possible sans l’implication de l’équipe de gestionnaires dirigée par Caroline Boutin, directrice générale, Stéphanie Lapierre et Christina Nulli est constamment à l’affut des petits détails pouvant faire une différence», affirme Annie Gauthier.

 

Source:GRENIER, Myriam. 2016 (10 novembre).”Le St-Hubert de Val-d’Or remporte le coq d’or”, L’Écho Abitibien; Le Citoyen. En ligne. <http://www.lechoabitibien.ca/actualites/2016/11/10/le-st-hubert-de-val-dor-remporte-le-coq-dor-.html>. Consulté le 14 novembre 2016.

Quand le réconfort se trouve dans l’assiette

Quand le réconfort se trouve dans l’assiette

Par Kristel Aubé-Cloutier

Le froid s’installe, la routine reprend son cours et le désir d’un bon plat réconfortant se fait sentir. Cette envie, les restaurateurs de Val-d’Or l’ont bien comprise et adaptent leur menu en conséquence. Utilisant leur créativité pour réinventer les classiques de la cuisine réconfortante tout en y mettant leur touche unique et y intégrant nos produits régionaux, nos restaurateurs nous font vivre le retour à l’hiver tout en douceur et en saveurs.

Balthazar_cafe_restaurants_valdor_latte
Balthazar_cafe_restaurants_valdor_ardoise

De bons pains faits maison, des soupes au goût d’automne et des pâtisseries comme celles que faisaient nos grand-mères, voilà ce que le Balthazar Café propose. Il ne faudrait surtout pas oublier de mentionner en plus leurs nombreux cafés spécialisés qui réchauffent le corps et le cœur après les heures passées dehors dans ce début d’hiver annoncé par le froid. Si vous avez plutôt envie de rester à la maison et profiter du confort qu’il apporte, essayez leur grande sélection de thé et tisanes régionaux.

Microbrasserie le Prospecteur night life
prospecteur microbrasserie val-d'or abitibi témiscamingue

Lorsqu’on parle d’adapter son menu aux saisons, la microbrasserie Le Prospecteur est un expert en la matière. En plus d’avoir des bières saisonnières ainsi qu’un menu midi différent à chaque semaine et conçu en fonction la saison, la microbrasserie répond aussi à ce qui se passe autour. Par exemple, les bières saisonnières sont souvent nommées selon l’actualité régionale et locale ou encore à partir des fêtes et festivals qui ont lieu dans le moment. Casser la croûte et boire une bière au Prospecteur permet donc de vivre le moment présent dans tous les sens du terme et d’apprécier pleinement la transition vers l’hiver!

Traiteur chez Vic restaurants val-d'or cuisine maison santé
Chez Vic restaurant val-d'or rapide santé maison

Bien que la fine cuisine soit un pur délice et une explosion de joie pour les papilles gustatives, avouons-le, c’est toujours très réconfortant de manger un plat typiquement québécois comme le préparait notre mère. La cuisine maison de Chez Vic nous fait sentir comme à la maison, emmitouflé dans une vieille couverture épaisse et chaude et chaussé de nos plus vieilles pantoufles usées, mais oh! si confortables. Et le tout, servi par des personnes souriantes et chaleureuses!

Resto Monti de l’Hôtel & Suites Forestel

Resto monti restaurants fine cuisine
Resto monti restaurants valdor

Viande braisée ou mijotée, légumes saisonniers, soupe amérindienne et pot au feu sont au menu du Monti, le restaurant de l’Hôtel & Suites Forestel. Avec à sa barre le chef Yves Moreau, le restaurant offre un menu des plus réconfortants tout en conservant sa couleur gastronomique et son panache. Le Monti, c’est l’harmonie parfaite entre la fine cuisine et la cuisine réconfortante, faisant fondre à coup sûr même le cœur des plus difficiles!

windsor restaurants cuisine francaise
windsor restaurants valdor

Les classiques français revisités à la Québécoise du Windsor sont sans aucun doute un incontournable de la cuisine réconfortante. La simplicité et la convivialité sont d’ailleurs les lignes directrices du restaurant lorsqu’il est temps de bâtir son menu. Changeant son menu toutes les saisons, ce restaurant à l’ambiance charmante saura vous apporter la chaleur et l’apaisement nécessaires pour affectionner l’automne et accueillir avec enthousiasme l’arrivée de l’hiver.

Les honneurs pour Rapahël Paquin au concours de photographies valdoriennes

Les honneurs pour Rapahël Paquin au concours de photographies valdoriennes

Le dévoilement des 10 finalistes de la troisième édition du concours de photographies valdoriennes a eu lieu mercredi soir dans la salle du conseil municipal de Val-d’Or.

 

Les photos démontrent clairement le sentiment d’attachement et d’appartenance des photographes

–  Gérard Paquin, président de l’Office de tourisme de Val-d’Or

Raphaël Paquin a remporté le grand prix Zone image de Val-d’Or pour sa photographie d’une partie de pêche hivernale mettant en scène sa mère. Il reçoit un certificat cadeau de 1000 $ chez Zone image. «On voit le calme de ma mère, une passionnée de la pêche, qui passe des heures à essayer d’attirer son poisson. J’ai voulu représenter la passion de la personne qui adore son sport», explique-t-il.

Paquin affirme faire de la photographie uniquement pour le plaisir et se dit très heureux d’avoir obtenu une telle reconnaissance. «Ça me pousse à continuer. La photographie que je fais n’est pas juste appréciée par moi et mes proches, mais c’est une appréciation qui vient aussi de l’extérieur», se réjouit-il.

Trois lauréats

Andy Klink s’est quant à lui vu décerner le prix de l’Office de tourisme et des congrès de Val-d’Or. Sa photo sera ainsi utilisée pour la conception d’une carte postale. Danielle Descôteaux a remporté le prix coup de cœur et a reçu gratuitement une carte Accès + de la Ville.

«À travers votre lentille, vous avez su capter l’essence de Val-d’Or. Un territoire à la fois urbain et rural, à la fois calme et animé, où ses habitants vivent au gré des saisons. La photographie s’impose de plus en plus comme loisir et discipline artistique», a affirmé le maire Pierre Corbeil.

Les 10 photographies seront exposées dans la salle du conseil municipal jusqu’au 16 décembre. 58 citoyens ont participé à cette troisième édition du concours, ce qui est davantage qu’en 2015 où 34 photographes avaient participé.

 

Source : DESHAIES, Thomas. 2016 (2 novembre). « Les honneurs pour Raphaël Paquin au concours de photographies valdoriennes », L’Écho Abitibien ; Le Citoyen. En ligne. <http://www.lechoabitibien.ca/culture/2016/11/2/les-honneurs-pour-raphael-paquin-au-concours-de-photographies-va.html>. Consulté le 3 novembre 2016.