Close

Tag Archive for: Festival

Le Tour cycliste de l’Abitibi fête son 50e anniversaire en grand

Le Tour cycliste de l’Abitibi fête son 50e anniversaire en grand

Du 16 au 22 juillet 2018, aura lieu la 50e édition du Tour cycliste de l’Abitibi, une course cycliste sur route pour juniors (masculin, 17-18 ans) de calibre international. Il s’agit de la seule étape de la Coupe des Nations de l’Union cycliste internationale (UCI) en Amérique du Nord. Pour leur noce d’or, l’évènement sportif a prévu une foule d’activités dont plusieurs feront revivre des souvenirs aux anciens participants et spectateurs.

Le retour de Cyclo Titour

conférence de presse Tour de l'Abitibi festivités de la 50e édition

Lors de la conference de presse du Tour de l’Abitibi annonçant les festivities autour de la 50e edition, la mascotte de l’événement était sur place.

Pour commencer les festivités et donner un avant-goût de la 50e édition du Tour, l’organisation propose le Cyclo Titour le dimanche 17 juin 2018. CMAC-Thyssen en sera le partenaire officiel. Cet évènement familial propose à tous de prendre la route d’assaut en vélo le temps d’une randonnée.

Un nouveau logo

Tour de l'abitibi 50e anniversaire

Le nouveau logo du Tour de l’Abitibi, conçu par Bleu Communications

Lors de la conférence de presse qui avait lieu le 16 janvier dernier, le Tour de l’Abitibi a présenté son nouveau logo. Par son design moderne, il se vaut la représentation de la volonté de l’organisation d’être projetée dans l’avenir. Leur site Internet a été aussi revu afin d’être uniforme avec la nouvelle image.

Plusieurs activités au programme lors de la semaine de compétition

Lors de la semaine de compétition, du 16 au 22 juillet 2018, plusieurs activités sont prévues. À la ligne d’arrivée, il y aura un chapiteau où les spectateurs pourront assister à des spectacles et des soirées thématiques.

Un Tour des légendes est prévu pour le samedi 21 juillet. Lors de celui-ci, des cyclistes d’anciennes éditions feront un critérium; un circuit en ville.

Lors de cette même journée, une soirée hommage aura lieu. Le but de l’évènement est de rassembler les gens qui ont pris part au Tour de l’Abitibi, que ce soit comme bénévole, entraîneurs, coureurs, membres de l’équipe de soutien ou autres et de leur remémorer les bons moments des éditions passées. C’est au cours de cette soirée que le Temple de la renommée sera présenté. Un total de cinq membres y seront intronisés.

La parution d’un livre pour le 50e anniversaire du Tour cycliste de l’Abitibi

Afin de souligner les 50 ans d’histoire du Tour de l’Abitibi, le fondateur de l’événement, M. Léandre Normand, a annoncé lors de la conférence de presse la parution d’un livre. Celui-ci relatera l’histoire de chaque édition de 1969 à aujourd’hui, des faits marquants, des anecdotes, des témoignages d’anciens coureurs et plus encore. La parution est prévue entre la fin mai et la mi-juillet.

L’annonce d’un président d’honneur

Pour le 50e anniversaire du Tour de l’Abitibi, un président d’honneur a été nommé. Il s’agit de M. Pierre Harvey, le gagnant du Tour en 1975. Il s’agit d’un athlète de renom qui a aussi remporté en 1976 le Championnat canadien en cyclisme, la 24e place à l’épreuve individuelle sur route de 180 km aux Jeux olympiques de Montréal et une médaille d’argent aux Jeux du Commonwealth en 1978. Il a aussi été sélectionné dans l’équipe canadienne de cyclisme pour les Jeux olympiques de Moscou, dont le Canada n’a pas participé finalement pour cause de boycottage. Il s’est aussi illustré grandement en ski de fond. Lors de la conférence de presse, M. Harvey a mentionné au sujet du Tour cycliste de l’Abitibi que « Ça été les courses les plus difficiles de ma vie. Pour moi, c’était le summum de ma carrière. J’en ai des souvenirs mémorables, parmi mes plus beaux souvenirs sportifs ».

Avec une programmation aussi complète, des athlètes de renom et des activités pour toute la famille, le 50e anniversaire du Tour cycliste de l’Abitibi est un évènement à ne pas manquer à Val-d’Or pour l’été 2018. Pour vivre l’évènement, nous te suggérons d’assister aux arrivants, prendre part aux évènements spéciaux de la programmation et t’impliquer comme bénévole!

tourAbitibi-conference-presse_groupe

Sur la photo de droite à gauche:

M. Pierre Corbeil, Maire de la Ville de Val-d’Or; TiTour, la mascotte du Tour de l’Abitibi; M. Léandre Normand, fondateur du Tour; Mme Suzanne Fortin, présidente du Tour; M. Ghislain Blanchet, CMAC-Thyssen partenaire du Cyclo Titour; Denis Leduc, Ville d’Amos

Bucket list | 50 choses à faire à Val-d’Or en 2018

Bucket list | 50 choses à faire à Val-d’Or en 2018

Si tu viens visiter Val-d’Or et que tu souhaites vivre l’expérience comme un local, je te propose fortement de lire cette bucket list, une liste de choses à faire lors de ton séjour. Ce sont tous des incontournables qui te feront vivre comme un local et vivre Val-d’Or de façon totalement authentique.

Cher Valdorien, cette liste t’est aussi destinée. Tu crois peut-être connaître la ville de fond en comble parce que tu y vis quotidiennement. Et bien, sache que les gens qui l’habitent sont des flyés, des crinqués et des rêveurs qui ont mille et un projets. Elle change donc constamment et de nouveaux produits y sont souvent ajoutés. Si tu lis cette bucket list et qu’il n’y a rien à l’intérieur que tu n’as jamais fait, je te paye une bière! Attention… ce n’est pas bon pour le karma de mentir…  🙂

Benedictine_restaurants_valdor_gauffres_fruits

Peu importe le déjeuner choisi, vous aurez droit à une tonne de fruits dans votre assiette du restaurant Bénédictine!

pêche réserve faunique la vérendrye

Avec plus de 4 000 lacs, la réserve faunique La Vérendrye est le paradis du pêcheur!

salle-place-agnico-eagle

Le Marché public de la Vallée-de-l’Or accueille en moyenne 22 exposants chaque dimanche de juin à octobre.

Festival FRIMAT Val-d'Or incontournable

Parmi les activités inusitées du FMR de nuit du FRIMAT, on peut chanter à un karaoké… dans la bibliothèque municipale!
Photo | Renaud Vincent-Houle

Jardins à fleur de peau site de plein air pour repos

Le calme, la douce brise, le bruit de la cascade et les odeurs florales que l’on retrouve aux Jardins à fleur de peau est tout à fait propice à la méditation ou une petite séance de relaxation! On y retrouve même bancs et hamacs pour se détendre.

Forêt Récréative Val-d'or plein air vélo de montagne Mountain biking

Les sentiers de vélo de montagne de la Forêt récréative sont parmi les plus beaux au Québec. Il y en a pour tous les niveaux; du débutant un peu peureux à l’expert fou d’adrénaline.

Chalets pourvoirie du lac guéguen

Parmi les chalets de la Pourvoirie du lac Guéguen, l’un se trouve sur une île déserte et accessible seulement par bateau. De quoi vraiment décrocher et profiter des vacances!

  1. Aller glisser au parc Belvédère.
  2. Se gaver de fruits lors d’un copieux déjeuner au Benédictine.
  3. Dire à quelqu’un qu’on l’aime en lui envoyant une carte postale.
  4. Accueillir les mésanges dans sa main et leur offrir des graines au Sentier d’interprétation de la nature de l’École buissonnière.
  5. Découvrir la musique classique lors d’un MIDI-MUSIQUE au Conservatoire de musique de Val-d’Or.
  6. Faire une balade au clair de lune en patin à glace à la Forêt récréative de Val-d’Or.
  7. Se délecter d’un bon chocolat chaud ou d’un café du Balthazar café en fin d’après-midi après avoir passé la journée à jouer dehors dans la neige.
  8. S’aventurer dans la forêt en traineau à chien avec Husky aventure Harricana.
  9. Être flabergasté par le talent artistique et la créativité des chefs régionaux lors de l’événement gourmand La Fine palette.
  10. Danser comme un déchaîné dans un igloo géant lors de Nuit[s] polaire[s] Prise 2  organises par le Service culturel en collaboration avec PapaChat & Filles et le FRIMAT à la Forêt récréative.
  11. Tenter de deviner si les conteurs nous mentent au concours de la grande menterie du Festival de Contes et légendes de l’Abitibi-Témiscamingue.
  12. Taquiner le poisson sur l’un des nombreux lacs de la réserve faunique la Vérendrye.
  13. Festoyer dans la rue, au centre-ville sur la 3e Avenue lors de la fête nationale du Québec.
  14. S’imprégner de la culture autochtone et danser au rythme des tambours pendant la Journée nationale des Autochtones à Kinawit.
  15. Faire le tour du Marché public de la Vallée-de-l’Or un des dimanches estivaux et découvrir nos nombreux producteurs, agro transformateurs et artisans.
  16. Danser comme si on était seul au monde au rythme du Festival Blues Eldorado.
  17. Rire à s’en époumoner et en pleurer au Festival d’humour de l’Abitibi-Témiscamingue.
  18. Goûter à la cuisine régionale et de proximité de Régis Henlin au Becs sucrés salés.
  19. Aller encourager les cyclistes lors de la 50e édition du Tour cycliste de l’Abitibi.
  20. Découvrir les citoyens de Val-d’Or d’adoption et leur culture lors de Saveurs du monde.
  21. Se balader dans le Village minier de Bourlamaque et s’imaginer y vivre en 1935.
  22. Se laisser surprendre par la programmation inusitée du FMR de nuit du FRIMAT et y lâcher son fou.
  23. Déguster une glace ou un sorbet maison sur la terrasse de la chocolaterie Choco-Mango.
  24. Découvrir les potins croustillants et historiques de Val-d’Or avec le circuit Val-d’Or vous raconte son histoire.
  25. Chanter en cœur avec des milliers de personnes partout sur la planète lors du Piano au diapason.
  26. Enfouir ses orteils dans le sable fin de la plage Rotary tout en admirant le lac et la nature autour.
  27. Faire une séance de méditation entre les bonzaïs et les dragons aux Jardins à fleur de peau.
  28. Admirer les étoiles, au bord de l’eau dans un des mignons petits chalets Modik de la réserve faunique La Vérendrye.
  29. Entrer dans la peau des prospecteurs et faire le rallye géocaching Chasse Alors! de la Cité de l’Or.
  30. Admirer les perséides au Lac des sœurs.
  31. Siroter un cocktail en se faisant « chauffer la couenne » sur l’une des nombreuses terrasses au centre-ville.
  32. Découvrir les entrailles de la terre à 300 pieds de profondeur à la Cité de l’Or.
  33. Partir sur un roadtrip en Abitibi-Témiscamingue, les fenêtres de la voiture baissées, les cheveux dans le vent et la musique au fond!
  34. Se composer un bon dîner de charcuteries et fromages à La Tanière William J. Walter et aller pique-niquer dans l’un de nos nombreux parcs.
  35. Parler avec un inconnu et découvrir la chaleur humaine des habitants d’ici.
  36. Découvrir l’histoire de l’architecture de Val-d’Or marquée par l’audace et l’innovation à travers l’application mobile Val-d’Or moderne.
  37. Boire une bière à la microbrasserie du Prospecteur.
  38. Tenter sa chance dans les sentiers de vélo de montagne à la Forêt récréative.
  39. Découvrir nos trésors de notre patrimoine culturel et leur histoire qui se cache derrière grâce à l’exposition 20 Fois Val-d’Or.
  40. Déguster une poutine de création chez Bar à poutine chez Morasse.
  41. Allier l’art et le plein air en découvrant l’exposition Hors les murs du Centre d’exposition de Val-d’Or sur la piste cyclable, le long du sentier J-P Roland Fortin, devant le Complexe culturel Marcel-Monette et le long du boulevard Jean-Jacques Cossette.
  42. Admirer le coucher de soleil et la splendide vue sur Val-d’Or le haut de la tour Rotary.
  43. Passer une semaine sur une île déserte à la Pourvoirie du lac Guéguen dans son chalet sur une île.
  44. Planter une chaise dans l’eau et se tremper les pieds dans le lac à la plage Sullivan.
  45. Découvrir les produits régionaux au Resto Monti du Forestel du renommé Chef Yves Moreau.
  46. Découvrir un nouveau vin au Salon des vins, bières et spiritueux de l’Abitibi-Témiscamingue.
  47. Sentir l’odeur de la terre humide et le sucré des feuilles en décomposition lors d’une promenade dans l’un des nombreux sentiers pédestres.
  48. Se sentir flotter sur la neige et apprécier l’adrénaline et le sentiment de liberté pendant une randonnée motoneige.
  49. Se mettre dans l’ambiance des fêtes en allant se promener au centre-ville sur la 3e Avenue en décembre, tout en écoutant la musique de Noël et admirant les décorations dans la rue et chez les commerçants.
  50. Trouver des cadeaux de Noël uniques, originaux et régionaux en se baladant au Marché de Noël du Marché public de la Vallée-de-l’Or.

Quand tu auras accompli cette bucket list, crois-moi l’année sera passé avant même que tu aies eu le temps de t’en rendre compte! En terminant, je te souhaite une année 2018 remplie de douces folies, de découvertes, de fous rires et de moments inoubliables!

Photo de couverture | Anthony DELANOIX

Rire sous la pluie au Festival d’humour de l’Abitibi-Témiscamingue

Rire sous la pluie au Festival d’humour de l’Abitibi-Témiscamingue

J’adore la chanson de King Melrose dont je cite les paroles : “la vie ça se danse sous la pluie même le dimanche ». Quand j’entends ces paroles, ça me rappelle que l’été au Québec est court et qu’il faut profiter de chaque instant. Au fil des ans, les fidèles spectateurs du Festival d’humour de l’Abitibi-Témiscamingue l’ont compris et se préparent chaque année à tous les risques qu’implique la météo au cœur de l’été. Tout est possible: canicule, pluie légère, orage, temps frais ou tout à la fois dans le même week-end!

Je me considère parmi les habituées du Festival d’humour de l’A-T et j’ai le goût de te raconter ma première expérience d’un spectacle sous la pluie. Ça remonte à 2004. Parmi les artistes, nous retrouvions Louis-José Houde, Les Denis Drolet et Christopher Williams avec une version revisitée de la blague « Pète pis répète s’en vont en bateau » en version show rock heavy metal. Bref, nous passions un superbe moment. Quand nous nous sommes préparés pour la soirée, j’ai dit à mon chum : « nous allons mettre nos manteaux de pluie avec un pantalon de nylon ça devrait faire la job s’il se met à pleuvoir ». Tu te dis pourquoi n’ont-ils pas apporter de parapluie? Et bien, c’est une règle non écrite au festival d’humour : on n’apporte pas de parapluie, car ça cache la vue des spectateurs qui sont derrière. Donc par respect pour eux et pour que tout le monde puisse apprécier les spectacles, on évite les parapluies. On apprend avec l’expérience, à la fin je vais te donner un truc pratique sans utiliser de parapluies (testé et approuvé!).

La soirée commence, nous sommes bien assis dans nos chaises de camping et les artistes défilent sur la scène tous plus hilarants les uns que les autres. Nous voyons des nuages sombres dans le ciel et nous nous disons : « Si ça tombe ce n’est pas notre petit manteau de pluie qui va faire la différence! » Pourtant, il est hors de question de quitter le spectacle… nous avons bien trop de fun! Et là le déluge commence, très peu de gens ont quitté les lieux. Tout le monde attendait que le show continue, car même les artistes sur scène avaient une hésitation à poursuivre tellement il pleuvait! Toutefois, lorsqu’ils ont vu que le public était sagement assis sous le déluge et qu’ils attendaient, ils ont compris que « the show must go on ». À la fin de la soirée, les chaises de camping se sont transformées en piscines (nous avions les fesses qui baignaient dans l’eau). Nos manteaux et nos pantalons de nylon avaient atteint leur limite d’imperméabilité.

programmation 2004 Festival d'humour de l'Abitibi-Témiscamingue

L’affiche du Festival d’humour en 2004. Sur les billets, il y avait une petite pastille où il était écrit « Grattez et sentez ». Une fois cette pastille grattée, elle sentait les cornichons! 

Arrivés à notre voiture, nous étions tellement mouillés que c’était comme si nous avions sauté à l’eau tout habillés. Nous n’avions pas de serviettes pour nous sécher ni pour protéger les sièges de la voiture. Alors il faut ce qu’il faut, nous nous sommes déshabillés dans le stationnement, cachés derrière la portière pour un peu d’intimité (nous ne sommes pas exhibitionnistes quand même!) pour finalement rentrer à la maison seulement vêtus de nos sous-vêtements! Soyez certains que ce jour-là j’ai prié le ciel pour que mon chum ne fasse pas d’excès de vitesse et qu’il respecte à la lettre la signalisation routière. Je nous voyais mal dire : « Bonsoir M. l’agent, nous ne sommes pas cinglés, nous revenons seulement du festival d’humour sous la pluie ».

Pour terminer, laisse-moi te dévoiler « LE truc » pour rester au sec en cas d’averse au Festival d’humour. Il faut t’acheter un de ces fameux ponchos que l’on trouve au Dollorama. Puis, tu l’enfiles et, une fois assis sur ta chaise, tu le passes par-dessus celle-ci pour faire une petite tente. 🙂

Festival d'humour de l'Abitibi-Témiscamingue Val-d'Or

Photo | William Nourry

Ne te méprends pas! Il y a des éditions du Festival d’humour et des soirées gala où le soleil brille et nous réchauffe!

Passion musique: ma liste de sorties pour l’été

Passion musique: ma liste de sorties pour l’été

J’ai besoin de musique dans ma vie. Pour moi, c’est aussi important que de respirer. J’aime de nombreux styles musicaux et découvrir de nouveaux artistes qu’ils soient de la région ou d’ailleurs. J’écoute de la musique tout le temps ; en faisant mon épicerie (avec mes écouteurs visés aux oreilles), en faisant du sport (même lorsque je nage avec un lecteur mp3 waterprof pour écouter la musique sous l’eau), en cuisinant ou en faisant le ménage pour ne nommer que ceux-là. Dans la voiture, j’écoute souvent la musique à « tue-tête » parce que je chante en même temps et malheureusement ce n’est pas parce qu’on aime la musique qu’on a du talent pour chanter ou pour en jouer. Mon plus grand talent c’est d’être un bon public. Je suis réceptive, émotive, prête à ouvrir grand mes oreilles et me laisser emporter par le rythme.

Ma passion pour la musique a aussi une influence sur mes enfants. Mon petit William est comme moi; il adore chanter en écoutant la musique et connait les paroles par cœur (en voiture on fait une belle paire). Le plus loin que je me souvienne, même à l’époque où je le reconduisais à la garderie on chantait les « hits » du moment sur le trajet. Il a également le désir de jouer d’un instrument. Nous avons droit à quelques mélodies (pas toujours mélodieuses) lorsqu’il gratte sa guitare. Quant à mon plus grand, il utilise la musique pour apaiser ses angoisses et s’aider à s’endormir. Lorsqu’il n’avait que deux ans, il avait écouté tout un concert télévisé de Diana Krall avec moi. Captivé par le jazz à cet âge est plutôt rare.

En Abitibi-Témiscamingue, nous avons chaque été de nombreuses occasions de voir des concerts soit lors des festivals ou lors de concerts improvisés dans les parcs, au piano public et bientôt à la nouvelle place Albert Dumais (parc urbain avec une petite agora et une scène). Nos nombreux festivals nous permettent de plonger dans l’univers de la musique. Dans le secteur de Rouyn-Noranda, il y a le Festival des guitares du monde qui est un incontournable accueillant des grands noms et le FME qui fait beaucoup rayonner la région sur le plan médiatique. Pour ma part, je vous propose trois évènements à Val-d’Or qui gagnent à être mieux connus par les visiteurs pour un été festif et rythmé.

Mon plus grand talent c’est d’être un bon public. Je suis réceptive, émotive, prête à ouvrir grand mes oreilles et me laisser emporter par le rythme.

Le Festival de blues du Plateau Boréal

Parmi nos plus jeunes festivals, le Festival de blues du Plateau Boréal est sur ma liste de chose à faire cet été. Dans le passé, j’ai participé à des prestations au Conservatoire de musique de Val-d’Or, mais cette année je veux aller sous le chapiteau pour profiter de l’ambiance électrisante et de la foule festive. Pour se mettre dans l’ambiance de l’univers Blues, le Bistro Bar l’Entracte offre une série de spectacles intimes tout au long de l’année; parfait pour les soirées entre amis ou pour briser la routine.

Le FRIMAT

Le FRIMAT (Festival de la relève indépendante musicale de l’Abitibi-Témiscamingue) est vraiment l’occasion parfaite pour découvrir de nouveaux talents. Ce festival de musique est souvent considéré comme la pouponnière de talents pour le FME. Avant ma première participation, je croyais que je détonnerais à travers un jeune public, mais à ma grande surprise la musique, même émergente, rassemble de nombreuses générations. Les organisateurs du FRIMAT sont très impliqués et débordent d’imagination. Même si le festival a lieu en juillet, des spectacles et évènements ont lieu tout au long de l’année grâce à leur collaboration et travail. En février dernier, ils se sont associés au Service culturel de la Ville de Val-d’Or et à l’organisme PapaChat & filles pour offrir un concert de Mister Valaire dans un énorme igloo gonflable pouvant accueillir jusqu’à 200 personnes. J’ai vraiment trippé, c’est une soirée coup de cœur pour moi et je m’en souviendrai longtemps.

La Journée nationale des Autochtones

Journée nationale autochtone chant

La Journée nationale des Autochtones est un moment spécial pour découvrir des artistes d’origine autochtone d’une grande créativité. Lors de l’évènement, nous avons droit à des prestations musicales contemporaines, mais c’est également une occasion de s’initier et découvrir la musique traditionnelle autochtone. Pour ma part, j’ai toujours des frissons lors des prestations de chant et tambours où j’ai l’impression que mon cœur vibre au son de la musique qui m’enveloppe littéralement. L’expérience en vaut le détour et c’est un évènement très rassembleur dans lequel Autochtones et Allochtones sont unis par la musique.

Si après avoir épuisé ma liste de l’été vous avez encore soif de musique, consultez la vitrinevd.ca. Il s’agit d’un portail présentant l’ensemble de l’offre de spectacles dans les diverses salles de Val-d’Or, qu’elles soient privées ou publiques. Que ce soit au Théâtre Télébec, à la Salle Félix-Leclerc ou à la Microbrasserie Le Prospecteur il y a de la musique pour toi.