Close
Rire sous la pluie au Festival d’humour de l’Abitibi-Témiscamingue

Rire sous la pluie au Festival d’humour de l’Abitibi-Témiscamingue

J’adore la chanson de King Melrose dont je cite les paroles : “la vie ça se danse sous la pluie même le dimanche ». Quand j’entends ces paroles, ça me rappelle que l’été au Québec est court et qu’il faut profiter de chaque instant. Au fil des ans, les fidèles spectateurs du Festival d’humour de l’Abitibi-Témiscamingue l’ont compris et se préparent chaque année à tous les risques qu’implique la météo au cœur de l’été. Tout est possible: canicule, pluie légère, orage, temps frais ou tout à la fois dans le même week-end!

Je me considère parmi les habituées du Festival d’humour de l’A-T et j’ai le goût de te raconter ma première expérience d’un spectacle sous la pluie. Ça remonte à 2004. Parmi les artistes, nous retrouvions Louis-José Houde, Les Denis Drolet et Christopher Williams avec une version revisitée de la blague « Pète pis répète s’en vont en bateau » en version show rock heavy metal. Bref, nous passions un superbe moment. Quand nous nous sommes préparés pour la soirée, j’ai dit à mon chum : « nous allons mettre nos manteaux de pluie avec un pantalon de nylon ça devrait faire la job s’il se met à pleuvoir ». Tu te dis pourquoi n’ont-ils pas apporter de parapluie? Et bien, c’est une règle non écrite au festival d’humour : on n’apporte pas de parapluie, car ça cache la vue des spectateurs qui sont derrière. Donc par respect pour eux et pour que tout le monde puisse apprécier les spectacles, on évite les parapluies. On apprend avec l’expérience, à la fin je vais te donner un truc pratique sans utiliser de parapluies (testé et approuvé!).

La soirée commence, nous sommes bien assis dans nos chaises de camping et les artistes défilent sur la scène tous plus hilarants les uns que les autres. Nous voyons des nuages sombres dans le ciel et nous nous disons : « Si ça tombe ce n’est pas notre petit manteau de pluie qui va faire la différence! » Pourtant, il est hors de question de quitter le spectacle… nous avons bien trop de fun! Et là le déluge commence, très peu de gens ont quitté les lieux. Tout le monde attendait que le show continue, car même les artistes sur scène avaient une hésitation à poursuivre tellement il pleuvait! Toutefois, lorsqu’ils ont vu que le public était sagement assis sous le déluge et qu’ils attendaient, ils ont compris que « the show must go on ». À la fin de la soirée, les chaises de camping se sont transformées en piscines (nous avions les fesses qui baignaient dans l’eau). Nos manteaux et nos pantalons de nylon avaient atteint leur limite d’imperméabilité.

programmation 2004 Festival d'humour de l'Abitibi-Témiscamingue

L’affiche du Festival d’humour en 2004. Sur les billets, il y avait une petite pastille où il était écrit « Grattez et sentez ». Une fois cette pastille grattée, elle sentait les cornichons! 

Arrivés à notre voiture, nous étions tellement mouillés que c’était comme si nous avions sauté à l’eau tout habillés. Nous n’avions pas de serviettes pour nous sécher ni pour protéger les sièges de la voiture. Alors il faut ce qu’il faut, nous nous sommes déshabillés dans le stationnement, cachés derrière la portière pour un peu d’intimité (nous ne sommes pas exhibitionnistes quand même!) pour finalement rentrer à la maison seulement vêtus de nos sous-vêtements! Soyez certains que ce jour-là j’ai prié le ciel pour que mon chum ne fasse pas d’excès de vitesse et qu’il respecte à la lettre la signalisation routière. Je nous voyais mal dire : « Bonsoir M. l’agent, nous ne sommes pas cinglés, nous revenons seulement du festival d’humour sous la pluie ».

Pour terminer, laisse-moi te dévoiler « LE truc » pour rester au sec en cas d’averse au Festival d’humour. Il faut t’acheter un de ces fameux ponchos que l’on trouve au Dollorama. Puis, tu l’enfiles et, une fois assis sur ta chaise, tu le passes par-dessus celle-ci pour faire une petite tente. 🙂

Festival d'humour de l'Abitibi-Témiscamingue Val-d'Or

Photo | William Nourry

Ne te méprends pas! Il y a des éditions du Festival d’humour et des soirées gala où le soleil brille et nous réchauffe!

0 Commentaires

Laisser un commentaire