Close
Plein d’histoires pas possibles en vue aux Contes et légendes

Plein d’histoires pas possibles en vue aux Contes et légendes

Il va se raconter plein de menteries et d’histoires abracadabrantes à Val-d’Or et ailleurs, du 9 au 14 mai, lors du 14e Festival de contes et légendes de l’Abitibi-Témiscamingue.


Une vingtaine d’activités sont au programme non seulement à Val-d’Or, mais aussi à Malartic, Amos, Rouyn-Noranda, Barraute, Kitcisakik et possiblement à Lac-Simon (si le projet se concrétise).


Une panoplie de conteurs et conteuses tenteront alors d’en mettre plein les oreilles au public, dont Marta Saens de la Calzada, Robert Seven Crows, Claude Hamel, Claude Boutet, Mélanie Roberge, André Lemelin, Joséphine Bacon, Pierro Labrèche, Sylvain Rivard, Stéphane Gélinas, Daniel St-Germain  et Louise Magnan. «D’une année à l’autre, les conteurs font la nouveauté avec leurs histoires. Ils et elles sont vraiment extraordinaires!, de lancer la présidente du festival, Nicole Garceau.


«En incluant les élèves dans les écoles que l’on visite, environ 2800 personnes assistent à nos activités à chaque année. On se maintient grâce à de la variété et à l’implication des bénévoles, qui sont une trentaine durant la semaine de l’événement», souligne-t-elle.


Grande menterie et Ciné/conté


Parmi les activités au programme, le fameux concours de la Grande menterie sera de retour, le mardi soir 9 mai au Prospecteur de Val-d’Or, avec le conteur Carmine Cirella à l’animation.


«Six grands menteurs du Québec vont tenter de gagner le concours. Le gagnant de l’an dernier, Pierre Paradis, sera d’ailleurs sur place pour présenter le numéro avec lequel il l’a emporté», indique Nicole Garceau.


La non moins fameuse soirée du Ciné/conté, activité phare du Festival de contes et légendes, se tiendra le 10 mai au Cinéma Capitol de Val-d’Or. À cette occasion, des conteurs sont appelés à raconter leur récit à mesure que le court-métrage sur celui-ci défile à l’écran, film qu’ils ont vu pour la première fois en après-midi avec le réalisateur.


«Ça fonctionne tout le temps. C’est magique, toujours plein de surprises et unique au monde!», s’exclame Mme Garceau.


Autres activités


Parmi les autres activités prévues, il y aura des ateliers de contes dans des écoles et des bibliothèques de la région, des formations pour conteurs, des lancements de livres (de Sylvain Rivard et de Margot Lemire), des soirées de contes, un programme double au cinéma (avec la présentation de deux films sur le conte), le souper/conté, la balade contée (à la Cité de l’Or) et un hommage au regretté Raymond Couture, un ancien guide de la Cité de l’Or qui écrivait des contes.

 

La programmation complète du Festival de contes et légendes sera bientôt disponible sur le site web de l’événement (au www.fclat.com). Les gens intéressés peuvent se procurer leur passeport à la Galerie du livre de Val-d’Or.

 

Source

CHAMBERLAND, Dominic. 2017 (20 avril). « Plein d’histoires pas possibles en vue aux Contes et légendes », L’Écho Abitibien; Le Citoyen. En ligne. <http://www.lechoabitibien.ca/culture/2017/4/20/plein-d_histoires-pas-possibles-en-vue-aux-contes-et-legendes-.html>. Consulté le 21 avril 2017.

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *