Close

BLOGUE

L’Expérience gourmande La Fine palette est reconduite pour une deuxième année

L’Expérience gourmande La Fine palette est reconduite pour une deuxième année

C’est avec une grande joie que l’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or (OTCVO) ainsi que le Centre d’exposition de Val-d’Or annoncent la seconde édition de La Fine palette, une expérience gourmande liant l’art culinaire et l’art visuel. L’événement conjointement organisé par les deux organismes aura lieu le jeudi 8 février 2018. Il s’agit d’un cocktail dinatoire sous formule de 5 à 7 qui servira à amasser des fonds pour les activités des deux organisations.

La décision de reconduire l’événement a été prise suite à son grand succès de l’année dernière. Les commentaires des participants, des Chefs ainsi que des organisateurs avaient tous été très positifs. Alors que les participants avaient adoré l’expérience compte tenu de la qualité et la quantité des bouchées en plus du divertissement qu’avait généré la création collective des 10 chefs, les chefs ont apprécié le fait qu’il s’agissait d’une belle occasion de se rencontrer en plus d’être reconnus pour leur côté artistique. Une capsule vidéo avait d’ailleurs été créée par Télé-Québec dans le cadre de la Fabrique culturelle. Cette capsule peut-être visionnée sur le site Internet de la Fabrique Culturelle.

Pour la deuxième édition de La Fine palette, 11 bouchées seront servies par 10 chefs d’Origine Nord-Ouest. Ces bouchées seront inspirées de 11 œuvres faisant partie de la collection de la Ville de Val-d’Or. La bouchée-dessert sera quant à elle faite à travers une création collective par les chefs et des artistes de la région.

Les billets sont en vente dès maintenant au coût de 115 $, taxes incluses, au Centre d’exposition de Val-d’Or, au Bureau d’information touristique de Val-d’Or et en ligne sur Everbrite. Une prévente aura lieu jusqu’au vendredi 12 janvier 2018 inclusivement. Les participants ayant acheté leur billet en prévente seront éligibles au tirage d’un panier-cadeau de produits régionaux, du deuxième tome du livre de recettes Tout l’monde à table d’Origine Nord-Ouest ainsi que d’une paire de billets pour le spectacle de la gagnante de La Voix 2016, Stéphanie St-Jean, qui aura lieu le 24 janvier.

-30-

Source et information

Nancy Arpin
Directrice générale, OTCVO
819 824-9646 poste 6224
nancy.arpin@ville.valdor.qc.ca

Carmelle Adam
Directrice générale, Centre d’exposition de Val-d’Or
819 824-3060 poste 6252
carmelle.adam@ville.valdor.qc.ca

ACHETER UN BILLETFine palette expérience gourmande Val-d'Or

Lors de la première édition de Le Fine palette en février 2017. La chef Lise Deschênes, Enseignante au Centre de formation professionnelle du Lac Abitibi à La Sarre s’est inspirée de l’œuvre « Libre » (à gauche) de l’artiste Jenny Lafontaine.

Photo | Marie-Claude Robert

Expérience gourmande Fine palette art visuel et culinaire Val-d'Or Abitibi Témiscmaingue

Lors de la première édition de Le Fine palette en février 2017 lors de la création collective inspirée de l’œuvre « Jardin ludique » de Francyne Plante.

Photo | Marie-Claude Robert

Corporéité en déprise au Centre d’exposition de Val-d’Or

Corporéité en déprise au Centre d’exposition de Val-d’Or

Dès le 8 décembre 2018, le Centre d’exposition de Val-d’Or présente trois expositions abordant le corps dans son aspect temporel et physique.

 

Réfléchir le grand âge bouscule les modèles sociaux, les normes et les valeurs de la société contemporaine. Confronté au temps qui passe, l’individu se bute aux représentations de la vieillesse en opposition à la jeunesse, rappel constant d’un état conditionné à veiller la mort plutôt que la vie. Aborder le vieillissement comme une corporéité en déprise qui renégocie son identité chronologique, biographique et relationnelle en réinvestissant dans d’autres formes d’agir, de plaisir et d’être. Les œuvres présentées abordent la vieillesse sous l’angle de la sexualité et du désir dans un dialogue intergénérationnel, sous le point de vue de la beauté corporelle et par une performance interactive et introspective sur notre rapport individuel et collectif face au vieillissement.

Exposition Don et abandon Le sexe comme parcelle d’Éternité | Karine Hébert et Louis Brien

Luxure, Karine Hébert, 2017 © Mélanie Hêtu Centre exposition Val d or

Luxure, Karine Hébert, 2017 © Mélanie Hêtu

Collage 2, Louis Brien, 2017 Karine Hébert Centre d'exposition de Val-d'Or

Collage 2, Louis Brien, 2017 © Karine Hébert

À travers des dessins, gravures installations, poèmes et performance, Karine Hébert et Louis Brien initient un dialogue sur l’érotisme et la pérennité du désir. L’hommage à Rodin de Karine Hébert salue les nues de Louis Brien, qui tel un hymne à la beauté, défient le temps.

Exposition Bientôt hors d’usage / Out of order | Pascale Archambault

Pascale Archambault, Union, 2012 José Calos Flores Centre exposition val dor

Pascale Archambault, Union, 2012 © José Calos Flores

L’exposition de Pascale Archambault porte sur la vieillesse et l’impact physique et social qui en découle. Le sujet traité sans fioritures laisse paraître la noblesse d’un regard vrai, d’un corps qui a tout vu et qui n’a plus rien à prouver. Chacun des tableaux de l’exposition évoquera tous les moments accumulés qui se superposent et forment la trajectoire de vie de chaque individu. L’artiste souhaite d’apprivoiser le sujet de la vieillesse et de faire ressortir non pas la souffrance ou la maladie de cet inexorable devenir, mais surtout d’en dégager la profonde beauté.

Imaginarium poesis 3 | François Grisé

Cendre de François Grisé Centre d'exposition de Val-d'Or

François Grisé, Cendre © Fr. Grisé, 2016

Nouvel opus de sa compagnie Un et un font mille, Imaginarium est une première présentation de son installation performative inspirée d’un long séjour de recherche. Ce séjour a amené François Grisé à vivre, jour et nuit, pendant deux mois, dans une résidence pour personnes âgées de Val-d’Or : Les Jardins du patrimoine. Lors de la performance, François vous invite à une rencontre dans sa balançoire du 8 au 15 décembre 2017 et du 23 au 28 janvier 2018. Il vous donne rendez-vous, pour vous poser une série de questions qui tournent autour du thème de l’existence incarnée. Il vous convie aussi à devenir témoin des rencontres et des réponses à ses questions en mots, en images. Cette troisième POESIS — geste poétique — se veut une invitation à participer à sa performance, qui, d’une façon simple et directe, a pour intention de révéler le pouvoir de la conscience du fait d’exister.

Source | Centre d’exposition de Val-d’Or

Nouveau circuit historique théâtral et déambulatoire à Val-d’Or

Nouveau circuit historique théâtral et déambulatoire à Val-d’Or

Dynamisation et bonification de l’offre touristique au centre-ville par la mise en valeur de l’histoire et du patrimoine de Val-d’Or

Nouveau circuit historique à Val-d’Or

La Ville de Val-d’Or et l’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or (OTCVO) sont heureux de se joindre aux Productions du Raccourci, une entreprise qui se spécialise dans la production d’événements et d’activités artistiques à caractère culturel, éducatif, touristique ou social ainsi que dans la réalisation d’événements artistiques professionnels d’envergure, dans l’annonce du nouveau circuit théâtral déambulatoire « Val-d’Or vous raconte son histoire ». C’est d’ailleurs avec enthousiasme que ceux-ci ont collaboré au projet et apporté leur expertise respective.

« Ce nouveau circuit viendra bonifier l’offre touristique en plus d’être complémentaire aux autres produits touristiques déjà offerts. Ce sera l’occasion de mieux comprendre la dynamique de l’époque entre les villes voisines, Val-d’Or et Bourlamaque, grâce à des personnages colorés qui sauront capter l’attention du public à chaque instant », mentionne le président de l’OTCVO M. Gérard Paquin. Le tourisme culturel est capital pour l’attractivité de Val-d’Or comme destination touristique considérant que, parmi les visiteurs accueillis au bureau d’information touristique de Val-d’Or chaque été (près de 8 000), environ 25% d’entre eux questionnent les conseilleurs en séjours sur ce type d’activité. En plus d’assurer la promotion de ce produit dans ses différentes plateformes promotionnelles, l’OTCVO sera le point de chute pour la billetterie et les réservations via son bureau d’information touristique. Les informations sur cette nouvelle activité sont aussi disponibles via le site internet valdorvousraconte.com.

« Le circuit théâtral est aussi une volonté de la Ville de Val-d’Or de voir son histoire et son patrimoine mis de l’avant à travers une production culturelle et artistique. Initié par le Service culturel, ce projet se veut l’occasion de mieux connaitre certains personnages ayant marqué le développement de Val-d’Or à travers une douzaine de scènes, écrites et jouées par des artistes d’ici. L’aspect théâtral et déambulatoire du circuit permettront aux spectateurs de vivre l’expérience de façon immersive, dans les rues de notre centre-ville », ajoute M. Pierre Corbeil, maire de la Ville de Val-d’Or.

La Ville de Val-d’Or se réjouit de cette offre culturelle et touristique qui dynamisera son centre-ville.

– 30 –

Source et information

Nancy Arpin
Directrice générale, Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or
819 824.9646 poste 6224
nancy.arpin@ville.valdor.qc.ca

Brigitte Richard, Directrice Service culturel, Ville de Val-d’Or
819 825.3060 poste 4222
brigitte.richard@ville.valdor.qc.ca

Val-d'Or vous raconte son histoire circuit historique théâtral déambulatoire

VAL-D’OR VOUS RACONTE SON HISTOIRE

Un circuit théâtral historique dès l’été 2018 dans les rues de Val-d’Or !

Fortes du succès sans précédent que leur a valu le circuit historique théâtral Amos vous raconte son histoire, créé en 2012 et présenté devant public depuis maintenant six ans, Les Productions du Raccourci, en collaboration avec la Ville de Val-d’Or et ses instances, sont heureuses de présenter le tout nouveau circuit historique théâtral Val-d’Or vous raconte son histoire ! Dès l’été prochain et pour les trois années à venir, les habitants de la ville et les visiteurs de passage auront le plaisir d’en apprendre davantage sur la fondation et les premières années de la ville minière, grâce à un spectacle déambulatoire conçu par Véronique Filion et Bruno Turcotte, artistes-fondateurs des Productions du Raccourci.

L’Histoire unique de Val-d’Or

Le parcours théâtral amènera les participants à explorer le centre-ville historique de Val-d’Or, le long de sa mythique 3e avenue et de ses alentours, pour découvrir les histoires qui ont marqué les débuts de cette ville minière hors du commun. Les personnages et les événements de cette époque prendront vie devant le public, grâce aux nombreux tableaux mis en scène tout au long du parcours.

Accompagné de musiciens et d’une troupe de comédiens et de figurants, un guide partagera des anecdotes étonnantes sur la ville et sa fondation, telles que l’histoire derrière l’apostrophe du nom Val-d’Or, le recrutement des immigrants européens lors de la fondation de la ville, les nombreuses fraudes et contrebandes des débuts, ainsi que l’histoire de personnalités inspirantes de la ville, tout en mettant en lumière la richesse de son patrimoine minier, politique, religieux, commercial et multiculturel !

Une équipe de professionnels impliqués

Parmi les collaborateurs de ce projet, on retrouvera bien entendu Bruno Turcotte, concepteur, directeur de production et producteur délégué et Véronique Filion, conceptrice, directrice artistique, auteure et metteur en scène, mais également le chef d’orchestre, enseignant et tromboniste Neal Bennett, à titre de concepteur musical; l’artiste multidisciplinaire Mélanie Roberge, collaboratrice théâtrale; Julie Jackson, propriétaire de l’entreprise My Lady Couture, à titre de conceptrice visuelle – décors et costumes; Dévy Bédard, responsable des installations techniques; Ann-Julie Charbonneau, responsable de production; Paul-Antoine Martel, conseiller au contenu et Serge Bordeleau de Nadagam Film, concepteur multimédia. D’autres collaborateurs se joindront au projet d’ici l’été prochain.

Un projet mis en place dès l’été 2018

Les représentations de Val-d’Or vous raconte son histoire débuteront dès l’été prochain, du 29 juillet au 15 août 2018 les dimanches après-midi, et les lundis, mardis et mercredis soir. Plus de détails seront dévoilés dans les mois à venir.

Appel à la participation

Les Productions du Raccourci profitent de l’occasion pour inviter les intéressés à participer à titre d’acteurs ou de figurants à ce projet formateur et enrichissant. Nul besoin d’avoir de l’expérience, seulement de la motivation et de la disponibilité ! Des rôles sont disponibles pour tous les âges et tous les niveaux d’expérience, et des formations seront offertes aux participants. Peu importe l’âge, la langue parlée ou l’occupation, les curieux et les dégourdis sont invités à faire partie de la troupe !

Deux soirées d’informations sont offertes pour les intéressés : le mercredi 29 novembre à 18h et le dimanche 3 décembre à 10h30.

Pour plus d’informations et pour s’inscrire : valdorvousraconte.com.

Productions du Raccourci

Productions du Raccourci inc. se spécialise dans la production d’événements et d’activités artistiques à caractère culturel, éducatif, touristique ou social ainsi que dans la réalisation d’événements artistiques professionnels d’envergure. Les projets phares des dernières années sont La folle odyssée de Bernadette, Ballade théâtrale sur la rivière, la bande dessinée Michel et le Loup, La virée légendaire Accent Plein-Air, le circuit historique théâtral Amos vous raconte son histoire, l’école de théâtre La Rallonge.

Pour suivre l’aventure sur Facebook, c’est ici !

-30-

Pour plus d’information ou pour toute demande média

Alexandra Turgeon
514 475.2655
alexandra@turgeoncom.ca

Source

Les Productions du Raccourci
productionduraccourci.com

Val-d'Or vous raconte son histoire circuit théâtral historique
Choco-Mango crée une recette unique de chocolat, Ketzal

Choco-Mango crée une recette unique de chocolat, Ketzal

Ce n’est pas demain la veille que Choco-Mango cessera de nous épater avec ses nouveaux produits toujours de très grande qualité. Le 10 novembre dernier, Olga Coronado Mijagos, la propriétaire de la chocolaterie, nous présentait sa dernière création. Il s’agit de Ketzal « un chocolat inspiré du métissage et de la nature ».

Dans le cadre du projet Or Noir de la sommité mondiale Cacao Barry, la chocolatière s’est rendu au laboratoire Or Noir à Meulan en France afin d’y créer sa propre recette unique de chocolat. Seulement 13 chocolatiers au Canada ont eu l’opportunité de vivre cette expérience. Pendant quatre jours, la chocolatière et son équipe ont goûté différentes fèves de cacao afin de créer un alliage parfait pour créer le chocolat Ketzal.

« Le quetzal est l’oiseau emblématique du Guatemala, le pays d’origine de Mme Coronado. De plus, le Questzalcoat est le nom d’une divinité reliée à la culture et à l’alimentation en Amérique du sud. Ketzal se veut donc un chocolat inspiré des forces de la nature, mais aussi du métissage de par ses origines diverses. En effet, ce sont des fèves de cacao de trois différentes origines soit la Papouasie, la Tanzanie et de San Domingue. De plus, ce chocolat se veut un reflet de sa créatrice Guatémaltèque, bien ancrée dans sa communauté valdorienne », peut-on lire dans le communiqué de Choco-Mango.

Bien que le chocolat soit en vente en sac de 200g ou 300g chez Choco-Mango, l’entreprise l’utilisera aussi afin de créer une gamme complète de produits: chocolats artisanaux, gâteux, etc. Les gourmands pourront donc déguster ce chocolat chez Choco-Mango, mais aussi l’apporter à la maison et le transformer selon leur créativité.

choco-mango_ketzal-gateau

Plusieurs produits dérivés sont fait à partir du chocolat Ketzal, du gâteau au chocolat artisanal.

choco-mango_ketzal-or-noir

Le chocolat Ketzal est fait à partir de trois fèves de cacao d’origines différentes, soit la Papouasie, la Tanzanie et de San Domingue.

Rénovation et modernisation du bureau d’information touristique de Val-d’Or

Rénovation et modernisation du bureau d’information touristique de Val-d’Or

L’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or (OTCVO) se réjouit de l’importante annonce du Gouvernement du Québec aujourd’hui. Cet investissement total de 438 916$ implique l’apport financier de trois parties soit la Ville de Val-d’Or pour 150 000 $, le Gouvernement du Québec pour 144 458 $ et le Gouvernement du Canada pour 144 458 $. Cette somme servira à la modernisation du Bureau d’information touristique de Val-d’Or qui agit également comme bureau d’accueil régional.

L’ensemble de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et le Nord du Québec bénéficiera de la modernisation de de bureau d’information touristique puisqu’il se trouve à l’une des entrées de la région. « La transformation de l’industrie touristique nous pousse à innover et à prendre les devants afin de répondre adéquatement à la clientèle touristique d’aujourd’hui et de demain », souligne le président de l’OTCVO, M. Gérard Paquin.

Cette métamorphose vise à rendre l’espace accueil plus convivial et inspirant pour les voyageurs. L’OTCVO souhaite créer un environnement axé sur un service humain tout en étant supporté par les nouvelles technologies.

Comme il n’est pas envisageable de débuter les travaux en haute saison touristique en plus de l’échéancier des divers appels d’offre et de planification, les travaux devraient débuter dès septembre prochain. Cependant, certain travaux extérieur pourraient débuter dès le printemps.

 

– 30 –

Source

Nancy Arpin

Directrice générale

819 824-9646 poste 6224

nancy.arpin@ville.valdor.qc.ca

Pour information

Gérard Paquin

Président

gpaquin@hmcontinental.ca

Où trouver les meilleurs cafés et thés à Val-d’Or

Où trouver les meilleurs cafés et thés à Val-d’Or

Pour vivre le début de l’hiver et le temps des fêtes en beauté, on a pensé vous présenter les endroits où trouver les meilleurs cafés, thés et tisanes. Bref, où boire des breuvages délicieux, chauds et réconfortants pour rester allumés et éveillés ou se calmer les nerfs en cette période froide et mouvementée. Mise en garde : lorsque tu auras goûté à l’un de ces cafés ou thés, ton petit café filtre de la maison ou le thé en sachet que ta grand-mère t’offre te semblera peut-être bien insipide. Tu nous vois désolé de cet inconvénient, mais je t’assure que les essayer c’est les adopter!

Balthazar Café

Le Balthazar café, situé au centre-ville de Val-d’Or, est un must quand il est question de déguster un bon café! Des classiques cafés italiens réconfortants aux cafés aromatisés selon les saisons, le choix est grand, mais toujours sûr. De plus, l’ambiance qu’on y retrouve est parfaite pour souffler un peu, travailler, étudier ou lire tout en dégustant sa boisson chaude en toute tranquillité. Faisant honneur aux matières brutes et aux objets racontant une histoire le décor en place est chaleureux et réconfortant. Les amateurs d’art y seront comblés puisqu’on y retrouve fréquemment des œuvres d’artistes régionaux affichés sur les murs, notamment des photographies.

Balthazar Café restaurant centre-ville Val-d'Or

Le Balthazar Café est l’endroit parfait pour déguster une boisson chaude en lisant un livre, travaillant ou étudiant.

Photo | Balthazar Café

Balthazar café Val-d'Or sandwiches salades soupes

En plus de leurs délicieux cafés, le Balthazar café vous offre des sandwiches, des soupes, des salades, des pâtisseries et plus encore pour accompagner votre breuvage.

Photo | Balthazar Café

Choco-Mango

Choco-Mango est un petit café situé aussi au centre-ville de Val-d’Or et offrant de nombreux produits gourmets complémentaires faits sur place: chocolats artisanaux, cup cakes, gâteaux, pâtisseries, bonbons, crèmes glacées (il y en a même faites à partir de tofu!), sorbets, lunes de miel et plus encore. Je te le dis tout de suite : ne t’attends pas à entrer au Choco-Mango et te prendre seulement un café. Cette boutique est remplie de tentations gourmandes aux odeurs douces et sucrées qui te chuchotent de leur petite voix « Mange-moi! Mange-moi! » Il est tout simplement impossible d’y résister!

choco-mango chocolaterie café Val-d'Or

La plupart des produits offerts chez Choco-Mango (chocolats, cup cakes, lunes de miel, pâtisseries, etc.) sont faits sur place.

Photo | Choco-Mango

choco-mango restaurants produits régionaux chocolat

Café et boutique à la fois, Choco-Mango regorge de petites douceurs qui vous emmèneront au 7e ciel!

Photo | Choco-Mango

Maison du café l’Armorique

Pour les pantouflards qui aiment rester chez soi, pour ceux qui cherchent des cadeaux régionaux ou qui veulent rapporter un souvenir de leur passage chez nous, je vous suggère les cafés de la Maison du café l’Armorique. La Maison du café l’Armorique est une maison de torréfaction qui a vu le jour en novembre 1997. L’entreprise était au départ un restaurant et café, mais la propriétaire s’est découvert une réelle passion pour la torréfaction et a décidé en 2007 de se consacrer uniquement à cette activité. Le restaurant a donc été fermé et l’entreprise s’est munie de nouvelles machines de torréfaction et a grandement augmenté sa production. La Maison du café l’Armorique continue de se développer et en 2015, a ajouté les dosettes à son offre. Elle offre maintenant plus d’une trentaine de produits dont certains sont équitables. Pour ma part, j’ai franchement un faible pour le Costa Rica Tarrazu Noir équitable. Je te le suggère fortement. Pour connaître les points de vente, clique ici.

Maison de torréfaction au Québec Maison du café l'Armorique Val-d'Or

En plus des nombreux points de vente, tu peux déguster du café de l’Armorique à la microbrasserie Le Prospecteur qui a d’ailleurs son propre mélange exclusif fait par cette maison de torréfaction.

Photo | Maison du café l’Armorique

Les Thés Tea Taxi

C’est bien délicieux le café, mais si tu es comme moi et qu’il t’apporte son flot d’effets boostants, le thé ou la tisane peuvent s’avérer un choix judicieux passé 14h. Je te présente donc Les Thés Tea Taxi, une entreprise amossoise de distribution de thés spécialisés. Au total, elle t’offre plus de 186 sortes de thés et infusions. Tu tomberas sous le charme de cette compagnie non seulement pour ses délicieux produits, mais aussi son dynamisme et son côté novateur. Il y a pas à dire, elle fait plus que t’offrir une simple tasse de Earl grey ; des thés et infusions spéciaux pour le temps des fêtes, l’Enveloppe génération thé (une enveloppe de 10 thés et infusions uniques livrée chaque moi chez toi) ou encore leur calendrier de l’avent revisité avec 24 sachets de thé surprise! Pour tous les points de vente (il y en a près de 300!), clique ici.

Thés Tea Taxi coffret de thés et tisanes Cocktail ardent

Le Chic Moka est une recette de cocktail faisant partie de leur coffret Cocktail Ardent

Photo | Les Thés Tea Taxi

Le Bar Bistro L’Entracte

Je ne pouvais m’en empêcher; je devais ajouter l’option avec alcool! Que veux-tu, mixologue un jour, mixologue toujours! – Je tiens par contre à souligner que la modération est bien meilleure, surtout le lendemain matin.- Si tu aimes les cafés et que tu aimes l’alcool, je te suggère de goûter les cafés spéciaux du Bar bistro l’Entracte qui est selon moi le spécialiste des cocktails à Val-d’Or. Comme je l’ai dit dans mon billet sur Les meilleurs endroits pour déguster des cocktails à Val-d’Or, ce bar bistro à l’ambiance lounge et urbain a toute qu’une équipe talentueuse lorsqu’on parle de faire des cocktails. En plus des cafés spéciaux classiques comme l’Irlandais, l’Espagnol ou encore le Brésilien, il a un café spécial signature : le café l’Entracte. Composé de café (meuh!), d’Amaretto, d’Amarula et de Frangelico (liqueur à base de noisette), le tout est sublime et parfaitement dosé. On a le doux parfum de la noisette qui s’allie parfaitement à son côté fruité et crémeux apporté par l’Amarula, le tout assemblé à la perfection avec l’Amaretto qui ajoute sa petite twist au goût d’amandes amères. Bref, c’est divin!

Bar bistro l'Entracte restaurant Val-d'Or

Le Bar bistro l’Entracte propose aussi les après-midi Café-Dessert dès 14h. Et oui! en plus de leur talent pour préparer les cocktails, leurs desserts sont tout simplement à s’en jeter par terre!

Photo | Bar bistro l’Entracte

Voilà! Tu sais maintenant où trouver les meilleurs cafés, thés et tisanes à Val-d’Or. Que ce soit pour avoir de l’énergie, te réchauffer, relaxer ou tout simplement pour l’amour de ce breuvage chaud tu auras de quoi te rassasier à Val-d’Or. La qualité de nos produits et l’originalité ainsi que le talent de nos gens d’ici sont excellents. Je te souhaite donc, en ce beau début d’hiver, de goûter au délice réconfortant du café, thé ou tisane et de profiter de la magie de cette belle saison qui commence!

L’architecture de Val-d’Or: surprenante et avant-gardiste

L’architecture de Val-d’Or: surprenante et avant-gardiste

Il y a deux ans, je recevais un appel d’une étudiante à la maîtrise en architecture à l’Université de Montréal me demandant des détails sur les tours de ville que nous offrons. Les étudiants de sa cohorte et elle planifiaient un séjour en Abitibi-Témiscamingue pour en apprendre davantage sur l’architecture de la région. J’ai donc créé un tour de ville sur mesure pour lui faire découvrir l’architecture de Val-d’Or. Pour ce faire, j’ai eu la chance de recevoir la précieuse aide de la directrice du Centre d’exposition de Val-d’Or, Carmelle Adam. Le Centre d’exposition avait monté une exposition à ce sujet en 2010 alors beaucoup de matériel était disponible, dont le livre « L’architecture de Val-d’Or : 75 ans d’avant-garde ».

En construisant le tour de ville, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir une histoire riche, surprenante, remplie de modernisme et d’avant-garde! Le mot de Carmelle dans le livre « L’architecture de Val-d’Or : 75 ans d’avant-garde » décrit d’ailleurs merveilleusement bien cette découverte sur cette portion de Val-d’Or :

« Traiter d’un sujet tel que l’architecture moderne dans un contexte hors métropole et de surcroît en région éloignée n’est pas un projet gagné d’avance. Cependant, il suffit de parcourir les rues de la Ville de Val-d’Or pour y constater l’affirmation de son architecture moderne; ses institutions publiques constituent un véritable héritage d’un patrimoine bâti représentatif de cette période charnière dans l’identité contemporaine de la collectivité. »

-Carmelle Adam

Lorsqu’on ne connaît pas l’histoire architecturale de la ville et son contexte historique, on ne s’attarde pas vraiment aux bâtiments. Ce ne sont que des blocs ou des immeubles qui abritent des organisations ou des gens. Mais lorsqu’on prend la peine de lire le livre « L’architecture de Val-d’Or : 75 ans d’avant-garde » ou « Vivre à Bourlamaque » (publication de la Cité de l’Or éditée en 2015) ou encore de télécharger l’application Val-d’Or Moderne et de se balader dans la ville, « sweet cheezy muffin », je te jure qu’on ne voit plus du tout que des constructions! On voit la créativité, la débrouillardise, l’Audace avec un grand « A » et la fierté d’une poignée d’architectes, de bâtisseurs et de Valdoriens.

Je ne peux pas te raconter l’histoire de l’architecture de Val-d’Or; il y aurait bien trop de choses à te dire. Par contre, je peux piquer ta curiosité pour que tu fasses le pas et achète un des livres sur son histoire ou télécharge gratuitement l’application Val-d’Or Moderne pour la découvrir.

Savais-tu que? Faits et anecdotes sur l’architecture à Val-d’Or

Les premiers architectes sont débarqués à Val-d’Or à la fin de l’année 1936 et au début de 1937.

Ils étaient trois : Auguste Martineau, Albert S. Macduff et Camille Chevalier. Camille Chevalier a d’ailleurs conçu plus d’une dizaine de bâtiments dont plusieurs représentent l’avant-gardisme caractérisant Val-d’Or (la stèle à l’entrée est de la Ville, l’entrepôt de la brasserie Dow qui est maintenant le restaurant L’Amadéus ou encore la tour commémorative du 10e anniversaire de la ville) et fut le premier architecte à travailler pour Hydro-Québec.

Amadeus_restaurants_exterieur_valdor

L’immeuble abritant le restaurant l’Amadeus a été construit en 1940 et conçu par l’architecte Camille Chevalier. À cette époque, il s’agissait d’un entrepôt pour la brasserie Dow.

L’hôtel de ville de Val-d’Or, construit en 1964, est le premier hôtel de ville contemporaine qui a été construit en Abitibi-Témiscamingue.

D’une symétrie parfaite, presque entièrement vitrée, avec ses murs revêtus de carreaux de pierre sciée d’un des plus beaux granits du Québec, le Rouge Diamant, et son imposante marquise qui flotte dans les airs, ce bâtiment est un joyau de l’architecture à Val-d’Or. D’ailleurs, les entrepreneurs qui ont bâti l’hôtel de ville croyaient que cette marquise ne tiendrait jamais et qu’il faudrait y ajouter des poutres.

Circuit historique Val-d'Or attrait touristique

L’hôtel de ville de Val-d’Or, construite en 1964 et conçue par les architectes Monette et St-Denis.

Le grand céramiste québécois Claude Vermette a participé à l’art urbain de Val-d’Or

De réputation internationale, l’artiste peintre et céramiste est un pionnier de l’art intégré à l’architecture. Il est l’auteur d’œuvres dans les métros de Montréal de Place-des-Arts, Saint-Laurent, Jean-Talon et McGill. À Val-d’Or, on lui doit la murale dans le hall de l’hôtel de ville et du mur extérieur à l’école secondaire Le Transit.

architecture-valdor_murales-claude-vermette

À gauche la murale de briques émaillées que l’on retrouve à l’école secondaire Le Transit et à droite celle que l’on peut observer dans le hall de l’hôtel de ville de Val-d’Or.

L’architecture pour tout le monde

Plus récemment, j’ai eu la chance de participé au tour de ville La Grande virée valdorienne avec Paul-Antoine Martel et Serge Larocque. Présenté dans le cadre des Journées de la culture par le Centre d’exposition, on y faisait le tour de Val-d’Or pour y découvrir une partie de son histoire architecturale. Moi qui croyais en savoir une très bonne partie, j’ai encore été flabbergastée! Quelque chose m’a marquée dans ce tour de ville : la mixité architecturale. Les maisons sont toutes différentes l’une de l’autre, que ce soit par les matériaux utilisés, leur style ou encore leur grandeur. D’ailleurs, on voit une grande mixité sociale partout dans la ville. Il y a peu de quartiers qui sont totalement nantis ou plutôt modestes. On peut voir une très grosse maison qui sent le succès financier à plein nez située juste à côté d’une petite maison simple. Peu importe dans quel quartier de la ville tu te promènes, tu pourras te rincer l’œil et l’intérêt architectural.

Je te suggère fortement de télécharger l’application Val-d’Or Moderne sur ton téléphone. Cette application te propose des textes, les enregistrements des textes, des cartes interactives, des vidéos et un quiz pour tester tes connaissances. Il y a aussi six parcours déambulatoires sur des thèmes différents pour découvrir la ville.

Mon conseil (en plus de celui de télécharger l’application Val-d’Or Moderne) : promène-toi, regarde, observe, sois curieux et attentif. Tu découvriras un aspect souvent méconnu de la ville et de son histoire, mais tellement intéressant! Bonnes découvertes!

Livre architecture de Val-d'Or 75 ans d'avant-garde Centre d'exposition de Val-d'Or

 Le livre L’architecture de Val-d’Or; 75 ans d’avant-garde est en vente au coût de 30$ au Centre d’exposition de Val-d’Or.

Vivre à Bourlamaque histoire et architecture

L’ouvrage Vivre à Bourlamaque traite d’une petite ville industrielle modèle: Bourlamaque. Le lecteur y découvrira la ville dans son ensemble, au-delà des limites de ses sites et bâtiments patrimoniaux, à travers des facettes de son histoire jusqu’à présent peu étudiées.

application voyage tourisme Val-d'Or architecture d'avant-garde

L’application Val-d’Or Moderne est facile et agréable à utiliser. L’utilisateur y aura accès à des textes, photos, enregistrements, vidéos, quix et carte intéractive.

VD’CLIC, Les rendez-vous de la photographie de Val-d’Or

VD’CLIC, Les rendez-vous de la photographie de Val-d’Or

Val-d’Or, le 2 octobre 2017 – Cet automne, se tiendra la première édition de VD’CLIC, Les rendez-vous de la photographie de Val-d’Or. Inspirés par l’engouement grandissant pour la photographie à Val-d’Or, plusieurs partenaires s’unissent afin d’offrir une programmation riche et variée.

La Ville de Val-d’Or, le Centre d’exposition de Val-d’Or, l’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or et la Chambre de commerce de Val-d’Or figurent parmi les organisateurs. Ce rendez-vous, qui s’ajoute à l’offre culturelle de la ville, proposera des expositions, une formation et la 4e édition du Concours de photographies valdoriennes Zone Image. La programmation suscite la participation de photographes amateurs, semi-professionnels et professionnels et convie toute la population à découvrir et admirer cet art à différents endroits dans la ville.

« Depuis quelques années, on sent réellement un intérêt pour la photographie à Val-d’Or. Les ateliers de photographie offerts par le Service culturel, le Concours de photographies valdoriennes Zone Image, les expositions extérieures le long de la piste cyclable et la diffusion de photos de qualité sur les médias sociaux en témoignent. VD’CLIC sera l’occasion de créer un momentum; de mettre en lumière des talents d’ici et d’en savoir davantage sur cette discipline accessible à tous »

Geneviève Béland, animatrice culturelle à la Ville de Val-d’Or et membre du comité organisateur.

Neuf rendez-vous photographiques

Le coup d’envoi de la première édition sera donné le vendredi 27 octobre à 17 h à l’occasion d’un double vernissage réunissant plusieurs photographes de l’Abitibi-Témiscamingue. Surexposition, présentée au Centre d’exposition de Val-d’Or, rassemblera 17 photographes professionnels tandis que le Photoclub Val-d’Or permettra à cinq photographes semi-professionnels et amateurs d’exposer leurs œuvres à la Salle Les Insolents. Cette soirée d’ouverture sera propice aux échanges et aux découvertes et dévoilera le talent et le parcours des artistes d’ici.

Dès le 15 novembre, les photos gagnantes de la 4e édition du Concours de photographies valdoriennes Zone Image seront exposées dans la salle du conseil de l’hôtel de ville. Riche d’une grande participation citoyenne, cette exposition permet de découvrir Val-d’Or sous différents angles.

Dans le cadre des festivités entourant le 50e anniversaire du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, le campus Val-d’Or présentera à la bibliothèque municipale une exposition retraçant l’histoire du campus. Constituée de plusieurs photos d’archive, elle nous rappellera notamment les circonstances qui ont mené à l’implantation de l’institution à Val-d’Or.

Deux restaurants de Val-d’Or recevront une exposition sur leurs murs. À la Sandwicherie, nous découvrirons en photos le périple à travers le monde de la photographe Marina Fontaine dans l’exposition Six ans. La vente de ses œuvres servira à financer son prochain voyage en Antarctique. La Microbrasserie Le Prospecteur accueillera l’exposition Bacon and Scrap de Nancy St-Laurent et Julien Poirier; une ode à la laideur où le regard sur les choses se connecte aux odeurs d’un moment bien trop présent.

En novembre et en décembre, la série photographique Entreprendre, « presque » qu’un jeu d’enfant sera projetée dans les fenêtres des bureaux de la Chambre de commerce situés au centre-ville. Réalisée par le comité Jeunesse de la Chambre de commerce de Val-d’Or et la photographe Marie-Claude Robert, cette série met en vedette vingt jeunes entrepreneurs de la Vallée-de-l’Or.

L’exposition extérieure Vingt fois Val-d’Or, présentée depuis le 29 septembre dernier, se poursuivra le long de la piste cyclable J-P-Rolland-Fortin, le Complexe culturel Marcel-Monette et le boul. Jean-Jacques-Cossette. Vingt trésors de la ville sont racontés en photos et en illustrations par l’artiste Caroline Trudel et en textes par vingt citoyens. Dans le cadre de VD’CLIC, l’Office du tourisme et des congrès produira des cartes postales rappelant cette exposition afin que les visiteurs et citoyens puissent conserver et partager un souvenir authentique racontant l’âme de Val-d’Or.

Finalement, une initiative des photographes Geneviève Lagrois et Marie-Claude Robert a mené à la présentation de la formation Ici et maintenant : trouver son émotion en photographie par le photographe Yanick Lesperance. Le Conseil de la culture de l’Abitibi-Témiscamingue offrira cette formation aux professionnels de l’image de la région.

À l’exception de la formation, tous les vernissages et expositions sont ouverts à tous et ce, gratuitement. La programmation est disponible au ville.valdor.qc.ca et sur la page Facebook de Val-d’Or en Art. Le mot-clic #vdclic sera à l’honneur sur Instagram.

-30-

Source

Sylviane Mailhot
Agente de communication
Ville de Val-d’Or
819 824-9613 poste 2252
sylviane.mailhot@ville.valdor.qc.ca

logos
20 Fois Val-d’Or – une exposition sur notre patrimoine culturel

20 Fois Val-d’Or – une exposition sur notre patrimoine culturel

Le Centre d’exposition et le Service culturel de Val-d’Or présentent “20 fois Val-d’Or”, une exposition hors les murs où 20 trésors de la ville sont à l’honneur. Ces personnes, lieux et monuments sont racontés par 20 citoyens à travers un texte qu’ils ont composé sous la supervision de l’auteur Bruno Crépeault. Ils sont illustrés par l’artiste Caroline Trudel. L’exposition est située le long de la piste cyclable longeant le Sentier J-P Roland Fortin, le Complexe Marcel-Monette et le boulevard Jean-Jacques Cossette.

L’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or produira des cartes postales rappelant cette exposition. Alors que l’illustration sera imprimée au recto de la carte, le texte qui l’accompagne sera au verso. Un espace pour écrire une adresse et déposer un timbre sera disponible afin que les visiteurs puissent envoyer à leur proche un souvenir authentique de leur passage chez nous racontant l’âme de notre destination ou tout simplement rapporter ce souvenir avec eux. Les cartes seront disponibles à l’unité et en coffret au Bureau d’information touristique de Val-d’Or.

Les 20 trésors culturels et leur auteur

Église ukrainienne Val-d'Or Abitibi-Témiscamingue

L’église ukrainienne Notre-Dame-de-la-Protection fût construite en 1954. À cette époque, 375 familles ukrainiennes habitaient la ville.

Grotte Notre-Dame-de-Lourdes Val-d'Or patrimoine religieux Abitibi-Témiscamingue

Érigée sur une élévation de terrain, en roc quartzifère et divers métaux en provenance des sites miniers de la région de Val-d’Or, cette grotte, d’abord destinée aux religieuses hospitalières, est devenue un lieu de recueillement, de prière et de culte.

Hôtel de ville Val-d'Or architecture d'avant-garde

Les murs de l’Hôtel de ville de Val-d’Or sont revêtus d’un des plus beaux granits du Québec, le Rose Laurentien, qui provient des environs de Mont-Laurier.

Squeezie au Québec – Tournée de presse hors du commun

Squeezie au Québec – Tournée de presse hors du commun

Alors que les réseaux sociaux prennent maintenant une grande place dans le choix de la prochaine destination voyage des gens, les tournées de presse sont de plus en plus importantes pour les destinations qui veulent attirer des visiteurs. La région a la chance d’accueillir de plus en plus de blogueurs, vlogueurs et influenceurs et cette année n’y a pas fait exception. Cet été, c’est Destination Canada qui a fait confiance à l’Abitibi-Témiscamingue pour une tournée de presse hors du commun.

Destination Canada a invité l’un des plus importants YouTubeur français à venir découvrir le Canada, mais plus spécifiquement le Québec pour la production de trois vlogs. En juillet dernier, nous avons donc accueilli Squeezie (Lucas Hauchard) et son caméraman Clément Birckel en collaboration avec Destination Canada et Tourisme Abitibi-Témiscamingue.

Préparer une tournée de presse

Comme la plupart des tournées de presse, une fois que nous avons une confirmation de leur passage, tout se passe rapidement. À peine 10 jours avant son arrivée, je reçois un message de ma collègue Anne-Marie Belzile de Tourisme Abitibi-Témiscamingue m’annonçant la venue de Squeezie et son caméraman pendant 48 heures à Val-d’Or. En quelques jours toutes les activités étaient réservées, nous avions en main son itinéraire complet de son séjour au Québec et nous étions prêtes à l’accueillir.

Lucas et Clément sont arrivés à Val-d’Or le samedi midi au Café Balthazar tel que prévu dans leur itinéraire établi pour maximiser leur temps et réaliser le travail pour lequel Destination Canada avait fait appel à eux. Nous avons diné tout en faisant connaissance et parlé plus en détail du programme qui les attendait dans les prochaines 48 heures.

Qu’a fait Squeezie à Val-d’Or

Première activité au programme; une randonnée en « VTT de montagne » dans les sentiers de vélo de montagne aménagés par la gang d’Accro-Vélo dont quelques membres nous accompagnent régulièrement lors des tournées de presse. Mélissa, Michel et Richard sont des passionnés de vélo, mais aussi de leur région. Ils sont vraiment un atout important pour nous lorsque l’on présente les activités que nous offre la Forêt récréative de Val-d’Or. Après un peu de préparation technique pour l’installation des caméras, c’est un départ. Il fait beau, il fait chaud et on a du fun! On termine ça avec une petite bière bien froide et déjà un fan qui vient de reconnaître Squeezie et lui demande gentiment une photo avec lui.

IMG_1716

L’équipe d’Accro-Vélo, Squeezie, Clément et moi après notre randonnée en vélo de montagne à la Forêt récréative de Val-d’Or.

Première activité au programme; une randonnée en « VTT de montagne » dans les sentiers de vélo de montagne aménagés par la gang d’Accro-Vélo dont quelques membres nous accompagnent régulièrement lors des tournées de presse. Mélissa, Michel et Richard sont des passionnés de vélo, mais aussi de leur région. Ils sont vraiment un atout important pour nous lorsque l’on présente les activités que nous offre la Forêt récréative de Val-d’Or. Après un peu de préparation technique pour l’installation des caméras, c’est un départ. Il fait beau, il fait chaud et on a du fun! On termine ça avec une petite bière bien froide et déjà un fan qui vient de reconnaître Squeezie et lui demande gentiment une photo avec lui.

Nous sommes déjà en fin d’après-midi. Je les accompagne pour faire leur admission à l’Auberge l’Orpailleur et leur laisse un peu de temps pour se préparer pour la soirée. Pour bien commencer la soirée, nous avons rendez-vous à la microbrasserie le Prospecteur pour une bonne bière locale en guise d’apéritif. C’est ici qu’Anne-Marie et moi commençons à prendre conscience de la popularité de Lucas au Québec. Avant notre départ, Lucas rencontre quelques fans et va même faire un petit tour dans les cuisines pour faire plaisir à un de ceux-ci. On m’a raconté qu’à partir ce moment a débuté sur les réseaux sociaux une espèce de chasse à l’homme afin de savoir où se trouvait Lucas. Plusieurs se questionnaient aussi sur la raison de sa présence à Val-d’Or. Il faut savoir que personne en dehors nous ne savait que le célèbre Squeezie était de passage dans la région. Cette folie nous a suivi jusqu’au Bar Bistro l’Entracte. Après le repas, des fans lui courraient après dans la rue pour des photos et des autographes. Pour ma part, je trouvais ça très amusant, car c’était la première fois au niveau professionnel que j’accompagnais quelqu’un qui suscitait autant d’intérêt.

Plus tard en soirée, Lucas et Clément souhaitent vivre l’expérience d’une fête foraine typique du Québec alors nous allons faire un tour au Beauce Carnaval présent à Val-d’Or lors de leur passage. Nous y sommes restés pendant plus d’une heure trente. Durant tout ce temps, Lucas est sollicité dans tous les sens par de nombreux fans qui souhaitent lui parler, se faire prendre en photo avec lui ou obtenir un autographe. Pour sa part, Clément filme cette scène étourdissante de la rencontre entre Squeezie et ses fans du Québec. En fin de soirée, lorsque nous arrivons à quitter la fête, j’ai demandé à Lucas s’il s’attendait à faire autant de rencontres. Il m’a confié qu’il était conscient qu’il avait des fans au Québec considérant que nous sommes francophones, toutefois il ne s’attendait pas à un accueil aussi marquant. Il était très excité, survolté et heureux de sa soirée et des rencontres qu’il avait faites avec les jeunes fans tant autochtones qu’allochtones.

Nous terminons le séjour sur le site culturel de Kinawit. Le calme après la tempête fut très apprécié. Nous sommes arrivés sur le site après le diner donc Lucas et Clément ont pu travailler dans le calme et préparer les derniers tournages de ce périple au Québec qui a duré au total sept jours.

squeezie-au-quebec_Clement-kinawit
squeezie-au-quebec_Lucas-kinawit

Lysiane, notre guide à Kinawit a purifié nos deux invités à leur arrivée, un rituel autochtone.

banik pain autochtone Kinawit Val-d'Or Québec

Lors de leur passage à Kinawit, Squeezie a cuisiné de la banik, un pain traditionnel autochtone.

En attendant son vidéo sur son séjour à Val-d’Or en Abitibi-Témiscamingue, visionner celui annonçant son passage au Québec. 🙂

Pour avoir accompagné personnellement Lucas et Clément durant leur séjour, je peux vous affirmer que ce sont des jeunes très sympathiques. Même s’ils sont très sollicités par les fans, ils restent très accessibles. Sur le plan professionnel, je dirais que ce sont des machines! Toujours en train de discuter des séquences, des scènes et des défis techniques. Le mandat qu’ils ont reçu de Destination Canada est une première expérience pour eux et ils ont effectué les tournages avec beaucoup de professionnalisme et de soin afin de bien mettre en valeur le Québec. J’ai vraiment hâte de voir le résultat.