Close
De la nouveauté et variété au Centre d’exposition de Val-d’Or

De la nouveauté et variété au Centre d’exposition de Val-d’Or

Art et patrimoine au Centre d’exposition

Le Centre d’exposition de Val-d’Or présente, du 2 au 18 février 2018, l’exposition Collection Art & Patrimoine de la Ville de Val-d’Or.

Le Centre d’exposition de Val-d’Or et le Service Culturel de la Ville de Val-d’Or collaborent depuis quelques années à l’élaboration d’une politique de développement et de gestion de la collection municipale : la Collection Art & Patrimoine.

La Ville de Val-d’Or possède effectivement une collection d’œuvres d’art et un travail d’inventaire a été réalisé afin de mieux la documenter.  Ce travail permet aussi d’élaborer des moyens pour faire connaitre la collection municipale auprès des citoyens de Val-d’Or.  La Collection Art & Patrimoine de la Ville de Val‑d’Or est composée d’œuvres diversifiées et de qualité, qui attestent des traces originales de l’histoire municipale, et ces œuvres méritent une mise en valeur publique.

En date du 1er décembre 2017, l’inventaire a permis de répertorier 180 objets et œuvres créés par 53 artistes, constituant ainsi la Collection Art & Patrimoine. Certaines œuvres sont visibles dans l’espace public, pensons à l’œuvre de Jacques Pelletier, « Vers l’avenir », dans le parc du 75e anniversaire, à l’angle de la 3e Avenue et du Chemin Sullivan.

Cette exposition inédite permettra une mise en lumière de plus de 80 œuvres municipales et invitera toute la communauté à (re)découvrir la richesse de la Collection.  Les citoyennes et citoyens pourront partager leurs connaissances afin d’aider à mieux documenter les œuvres répertoriées, puisqu’elles font partie de notre histoire.

Piano public artistes

Les deux pianos publics, l’un situé au parc Lévesque et l’autre à la Place Agnico Eagle, font partie de la collection d’oeuvres d’art de la Ville de Val-d’Or. Celui situé au parc Lévesque (sur la photo) a été peint par l’artiste Christian Ponton.

Coexistence

Le Centre d’exposition de Val-d’Or présente, du 23 février au 29 avril 2018, deux expositions regroupées sous le thème Coexistence sous le commissariat de Mme Anne-Laure Bourdaleix-Manin.

La coexistence correspond à une idée de relation pacifique mais limitée : non-agression, respect, non-ingérence.

En partant de ce concept, le Collectif ITWÉ et l’artiste Jean-Ambroise Vesac présentent leurs créations respectives par le biais d’installations interactives ou immersives faisant valoir la coexistence d’identités distinctes et de territoires partagés, via les couleurs, les sons, la lumière, et la coexistence de l’humain et de la robotique et l’humain et son environnement.

ScnVir-coexistence

Par son projet original ScnVir-coexistence, l’artiste et professeur-chercheur Jean-Ambroise Vesac, en collaboration avec Lise Kniebihler, Jean-Michel Laliberté, Kevin Papatie, Valentin Foch et suite à des discussions avec le collectif ITWÉ, souhaite provoquer chez les interacteurs, une expérience esthétique collective et multiculturelle basée sur une création numérique en réalité mixte dans l’espace du Centre d’exposition. La création d’un espace hybride, à la fois réel et virtuel, investi par les individus grâce à l’utilisation des nouvelles technologies, bouleverse les rôles habituels conférés à l’espace d’exposition et au visiteur. Il propose ainsi à chaque participant de s’insérer et d’exister dans cet être-ensemble numérique, ce nouvel univers social.

Lors d’un atelier de médiation qui aura lieu le 22 février de 18h30 à 21h, les participants seront invités à constituer des peaux virtuelles que revêtiront les personnages évoluant dans cette autre réalité.

Présentation de l’artiste Jean-Ambroise Vesac

Jean-Ambroise Vesac est un artiste des arts numériques. Son travail explore les réalités mixtes et les interactions Homme-machine. Ses œuvres abordent l’hybridation, la coexistence et l’être-ensemble numérique. Un autre aspect pratique artistique porte sur la performance audiovisuelle interactive. Vesac est impliqué dans le développement et la reconnaissance des arts numériques au Québec. Il est administrateur de Perte-de-Signal à Montréal, de La Chambre Blanche à Québec, du Musée d’Art (MA) et du Petit théâtre du vieux-Noranda. Il est responsable de l’Espace Lab (Laboratoire communautaire de recherche et de recherche-création) de l’UQAT.

programmation février 2018 Centre d'exposition val dor

Une des oeuvres de l’artiste Jean-Ambroise présentée lors de l’exposition

SCNVir-coexistence, 2018

3 / 3 x 3

Dans leur œuvre hautement symbolique, les membres du Collectif ITWÉ explorent l’idée de leur présence en tant qu’étrangers sur le territoire de Val-d’Or. Ils font ainsi un parallèle avec leur appartenance au territoire au sens large. L’installation 3 / 3 x 3 est composée de trois éléments distincts (sculpture, vidéo et drapeaux) représentant les trois individus qui forment le collectif, ainsi que chacune de leurs voix uniques qui composent le dialogue d’ITWÉ. ITWÉ explore ainsi les thèmes liés à la coexistence et à la communication, nous rappelant que les traités n’ont jamais considéré́ donner le territoire, mais ont plutôt suggéré́ partager l’espace en vue d’une cohabitation entre les différentes nations.

Présentation du collectif ITWÉ

Le collectif artistique autochtone ITWÉ (en cri, ITWÉ se traduit par « exprime-toi ») est composé de Sébastien Aubin (Cri-Métis), de Kevin Lee Burton (Cri-Swampy) et de Caroline Monnet (Anishinaabe-Française). Établis entre Montréal et Winnipeg, le trio transdisciplinaire promeut la création, la production et l’éducation de la culture numérique auprès des Autochtones. La collaboration est une pierre fondamentale de leur pratique, que ce soit entre les disciplines, les communautés, l’industrie et les établissements d’enseignement.  Sébastien Aubin exerce principalement une pratique en design graphique et possède un baccalauréat ès arts de l’Université du Québec en Outaouais. Caroline Monnet est, quant à elle, cinéaste et artiste multidisciplinaire. Elle détient un baccalauréat en sociologie et communication de l’Université d’Ottawa et de l’Université de Grenade (Espagne). Kevin Lee Burton a étudié le cinéma à l’Indigenous Independent Digital Filmmaking Program à Vancouver. Il développe des projets en théâtre, cinéma et nouveaux médias.

programmation février 2018 Centre d'exposition de Val-d'Or

ITWÉ, 2017

Source | Textes et images
Centre d’exposition de Val-d’Or

0 Commentaires

Commentaires fermés