Close
L’Entracte reçoit des artistes de renom depuis 14 ans

L’Entracte reçoit des artistes de renom depuis 14 ans

Avec l’envie d’offrir des spectacles intimes dans une ambiance décontractée, le Bar Bistro l’Entracte accueille des artistes pour la plupart de renommée internationale depuis 14 ans, à raison d’en moyenne 10 shows par année.

L’idée a germé dans la tête de Louiselle Blais, propriétaire du restaurant. «On a présenté un premier spectacle en 2003. Je crois que c’était l’artiste valdorien Glen Gillis. L’engouement était présent dès le départ, affirme-t-elle.

«Notre spécialité musicale demeure le blues de toutes sortes: le Chicago blues, le Delta blues, le root blues, le Mississippi blues, le rock blues et bien d’autres. On est le seul endroit en Abitibi-Témiscamingue à offrir autant de spectacles de ce style. Mais on a aussi invité des artistes d’autres styles musicaux, dont Diane Tell, Michel Pagliaro, Mara Tremblay et Bobby Bazini. Stefie Shock viendra le 6 mai à 21h30», souligne Mme Blais. JW Jones sera quant à lui en prestation le jeudi 23 mars à 21h (35 $ en prévente, 40 $ à l’entrée).

«On pourrait en faire plus de spectacles, mais on reste avant tout un restaurant. On en propose quand même en moyenne un par mois», précise-t-elle.

Gagner en popularité

On reçoit beaucoup de musiciens avec des carrières internationales, dont Harry Manx, David Rotundo, Jack De Keyzer, Bryan Lee et Anthony Gomes

            -Louiselle Blais

Gagner en popularité

La popularité était déjà au rendez-vous dans les premières années du projet, mais l’Entracte gagne des adeptes de plus en plus. «Maintenant, les shows sont toujours à guichets fermés. On peut aller jusqu’à une centaine de spectateurs. Ils se

La popularité était déjà au rendez-vous dans les premières années du projet, mais l’Entracte gagne des adeptes de plus en plus. «Maintenant, les shows sont toujours à guichets fermés. On peut aller jusqu’à une centaine de spectateurs. Ils se déroulent surtout en soirée, mentionne Louiselle Blais.

«Je fais affaire avec différentes agences et au fil des années, j’ai développé des contacts. Je vais dans des festivals pour découvrir des artistes et en rencontrer. Maintenant, je reçois des offres de la part d’agences d’artistes», se réjouit-elle.

Des artistes connus à l’échelle mondiale dans le monde du blues débarquent à Val-d’Or le temps d’un spectacle. Et reviennent parfois d’année en année. «Ils apprécient la clientèle, la scène de qualité, le son et l’accueil réservé par les gens. Ils en parlent à leurs amis musiciens et eux nous contactent pour venir jouer. On est vraiment privilégiés et fiers de recevoir ces artistes», fait valoir la propriétaire.

Création d’un Festival

La mise en place du Festival de Blues n’est évidemment pas étrangère à ce créneau exploité par l’Entracte.

«J’avais déjà songé à monter un festival, mais j’avais reculé, car je ne pensais pas avoir l’énergie, le temps et le courage. Ma rencontre avec la Fondation Brousseau-Dargis (destinée à la santé mentale) m’a convaincue. La première édition, en 2015, a permis de remettre 20 000 $ à l’organisme», souligne Louiselle Blais.

La 3e édition ne se déroulera pas lors du week-end de la Saint-Jean-Baptiste cette année, mais plutôt celui de la fête du Canada, soit les 29 et 30 juin et le 1er juillet.

 

Source

GRENIER, Myriam. 2017 (13 mars). « L’Entracte reçoit des artistes de renom depuis 14 ans », L’Écho Abitibien; Le Citoyen. En ligne. <http://www.lechoabitibien.ca/culture/2017/3/13/l_entracte-recoit-des-artistes-de-renom-depuis-14-ans.html>. Consulté le 14 mars 2017.

0 Commentaires

Laisser un commentaire