Close
Le Festival de cinéma explore les territoires régionaux

Le Festival de cinéma explore les territoires régionaux

Le Festival de cinéma des gens d’ici propose une 7e édition d’exploration des territoires avec des films et artisans de Val-d’Or, La Motte, l’Île Nepawa, Vassan, Laverlochère et bien plus.

 

L’événement se tiendra du 29 septembre au 2 octobre. «L’an dernier, on a eu un gros high, avec la présentation de Guibord s’en va-t-en guerre. On a réussi à attirer des gens qui ne nous connaissaient pas. Malheureusement, il n’y a pas de Guibord 2, a rigolé le président de l’événement, Serge Bordeleau.

«Notre Festival est tenu à bout de bras par des bénévoles qui l’ont à cœur et sont dévoués. On souhaite continuer avec une attitude proche des gens, mais rehausser la barre. On le fera cette année avec des nouveautés, une série web et l’exploration de la région grâce à la réalité virtuelle avec le projet Abitibi 360», a-t-il mentionné lors du dévoilement de la programmation, le 12 septembre.

Musique, histoire et courts

La 7e édition se déroulera au Conservatoire de musique de Val-d’Or, au Cinéma Capitol et au Prospecteur. Elle proposera une prestation de Dylan Perron avec le Party de rang, la traditionnelle Soirée historique animée par Paul-Antoine Martel et la présentation du documentaire Des îles de la Madeleine à l’île Nepawa.

La programmation se poursuivra avec le vernissage de l’exposition Portraits et prose, mise en images par la photographe Marie-Claude Robert et racontée par l’écrivain valdorien Bruno Crépeault, ainsi que la présentation de courts métrages et de capsules web humoristiques.

Les artisans des arts médiatiques auront droit à une formation sur les effets spéciaux au cinéma avec Éric Falardeau et les cinéphiles pourront voir Pare-chocs, du réalisateur de Moffet Sylvain Marcotte et À la découverte des campagnes oubliées: Vassan, émission de TVC9. Le tout suivi de l’impro post-synchro.

L’événement se terminera avec Les P’tites vues pour les petits et grands et la projection du documentaire l’anecdote agricole sur les défis des agriculteurs d’aujourd’hui.

Jeudi 29 septembre (Conservatoire)

– 5 à 7 et prestation Dylan Perron (gratuit)

– Soirée historique/documentaire île Nepawa 19h (10 $)

Vendredi 30 septembre

– 5 à 7 Portraits et prose Centre d’exposition

– Courts métrage à 19h au Conservatoire (10 $)

– Capsules web au Prospecteur à 21h

Samedi 1er octobre

– Formation effets spéciaux au Conservatoire (40 $)

Pare-chocs  et Vassan  19h (10 $)

– Impro post-synchro au Prospecteur à 21h (5 $)

Dimanche 2 octobre

– Les P’tites vues 10h au cinéma (contribution volontaire)

L’anecdote agricole, 13h Place Agnico Eagle

Manque de financement

«D’autres surprises pourraient s’ajouter, a lancé Paul-Antoine Martel. Comme certains ont pu le constater, notre soirée Les vues d’ici n’est pas au programme cette année.  Nous avons perdu du financement et nous devrons revoir comment on peut les réintégrer.

«Cette soirée donne une tribune aux créateurs. En cinq éditions, une trentaine de films ont pu être vus dans différents festivals, dont celui de Canne avec Petit Simon d’Émilie Villeneuve», a-t-il fait valoir.

 

Source : GRENIER, Myriam. 2016 (12 septembre). « Le Festival de cinéma explore les territoires régionaux », L’Écho Abitibien ; Le Citoyen. En ligne. <http://www.lechoabitibien.ca/culture/2016/9/12/le-festival-de-cinema-explore-les-territoires-regionaux-.html >. Consulté le 14 septembre 2016.

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *