Close
La Vallée-de-l’Or à la recherche d’appuis pour les Jeux de 2019

La Vallée-de-l’Or à la recherche d’appuis pour les Jeux de 2019

Deux mois après avoir confirmé son intérêt à Sports Québec pour recevoir la 54e Finale provinciale des Jeux du Québec, qui sera présentée à l’hiver 2019, la MRC de la Vallée-de-l’Or fait un appel à la communauté.

Les Jeux du Québec sont une belle occasion de faire connaître la région partout au Québec et de créer une belle mobilisation citoyenne autour de la jeunesse

Pierre Corbeil

Pierre Corbeil, préfet de la MRC de la Vallée-de-l’Or (MRCVO) ainsi que plusieurs dignitaires, notamment les maires des villes impliquées, ont lancé le 6 juillet leur campagne d’appui pour l’obtention de cet évènement sportif d’envergure dans moins de trois ans.
«C’est bien beau de demander les Jeux et de se faire dire de déposer notre candidature, mais maintenant, ce qu’on veut, c’est de mesurer si la population, les institutions, les organismes et les gens d’affaires nous appuient concrètement», explique M. Corbeil.

Un registre d’appui
Par conséquent, un registre d’appui à la candidature de la MRC pour les Jeux de 2019 est ouvert pour les citoyens de Belcourt, Malartic, Rivière-Héva, Senneterre, Senneterre-paroisse et Val-d’Or. Il est possible d’y apposer son nom sur le site internet de la Vallée-de-l’Or ou encore dans certains points de service, tels les offices du tourisme. Le comité espère recevoir le maximum de signatures d’ici la mi-août.
Président de la commission scolaire de l’Or-et-des-Bois, Gaétan Gilbert a confirmé son engagement en mettant ses installations à la disposition du comité organisateur.
«On a aussi reçu une lettre de la Chambre de commerce de Val-d’Or, qui appuie la tenue de cette Finale, a ajouté M. Corbeil. C’est tout ça qu’on va compiler au cours de l’été, pour constituer notre cahier de candidature.»

La deuxième étape
Cet appel à la communauté est déjà la deuxième action, de trois, entreprises par la MRCVO. «La nouvelle démarche d’attribution d’une Finale provinciale à une MRC hôtesse a été décomposée en trois étapes, explique le préfet Pierre Corbeil. La première a été de mesurer si nos installations étaient adéquates en quantité et en qualité pour tenir des Jeux. Cette étape a été franchie au mois d’avril avec un rapport de la visite de deux inspecteurs de Sport Québec.»

Celui-ci a fait état de quelques lacunes. «Il y aura des ajustements à faire, affirme M. Corbeil. On est capable de gérer la plupart de leurs demandes, mais lorsqu’on fait une manifestation comme ça, c’est le bon moment de faire des démarches pour corriger certaines infrastructures qui resteront par après, exactement comme en 1987. On avait aménagé le parc du Belvédère ainsi que les gradins et les infrastructures adjacentes au bassin de natation à la polyvalente Le Carrefour, la piste d’athlétisme également.»
Sports Québec va ensuite faire une deuxième ronde d’analyse et dévoilera lors des Jeux d’hiver à Alma, en 2017, si la Vallée-de-l’Or a obtenu ou non la Finale de 2019.

En souvenir de 1987
Presque tous les intervenants invités à prendre la parole ont évoqué leurs plus beaux moments de la Finale provinciale d’été 1987, à Val-d’Or, à l’importante foule réunie au Club Sports Belvédère. Celle-ci comprenait d’ailleurs une vingtaine d’athlètes de la MRC qui ne sont qu’à quelques jours de quitter pour les Jeux d’été 2017.
Leur discours a démontré à quel point la participation de près ou de loin à cette compétition faisait encore partie de leurs plus beaux souvenirs. «Je suis très fébrile à l’idée que la communauté puisse revivre un tel évènement, comme il y a 30 ans», a souligné avec un grand sourire Daniel Asselin, directeur général de Loisir et Sport Abitibi-Témiscamingue.

Plusieurs ambassadeurs s’engagent
Des athlètes professionnels bien connus du monde sportif dans la Vallée-de-l’Or ont donné leur appui au comité organisateur pour l’obtention des Jeux de 2019, tout en encourageant les jeunes de la délégation régionale avant leur départ pour Montréal à la mi-juillet.
«J’ai participé aux Jeux de 1985 à Charlesbourg, où je vis maintenant, puis à ceux de 1987 à Val-d’Or, tous les deux en tennis, et ç’a été des expériences extraordinaires, un tremplin parce que j’ai commencé à jouer au baseball quelques années plus tard», a raconté sur vidéo le Valdorien d’origine et ancien joueur de baseball professionnel, Michel Laplante.

Contactée à son retour des Championnats du monde de vélo de montagne, en République tchèque, la Valdorienne Cindy Montambault a aussi offert son appui. «Je me souviens de l’ambiance qui régnait en ville en 1987, des mascottes et des sites», a exprimé celle qui était âgée de 4 ans à l’époque.

Faire de son mieux
Joueur de hockey professionnel, Dany Sabourin a envoyé un message aux jeunes dans la salle. «Quand je pense aux Jeux, je pense à un groupe d’athlètes, fiers de représenter leur sport, mais aussi l’ensemble de leur région. La seule pression que tu dois avoir, c’est de faire ton possible et d’avoir du plaisir, a fait valoir l’ambassadeur. Fais de ton mieux et ton mieux deviendra meilleur!»

Robert Paquin a à son tour témoigné avoir fait le tour du monde grâce à son statut d’arbitre professionnel en gymnastique. «Ça démontre que sans être un athlète de haut niveau, c’est possible de participer, a fait valoir celui qui était aux Jeux olympiques d’Atlanta (1996) et d’Athènes (2004). C’est aussi une occasion de faire connaître la MRC et la région aux touristes. Je suis certain qu’ils seront enchantés de leur expérience.»

Source : MALTAIS, Valerie. 2016 (6 juillet). «La Vallée-de-l’Or à la recherche d’appuis pour les Jeux de 2019», L’Écho Abitibien ; Le Citoyen. En ligne. <http://www.lechoabitibien.ca/actualites/2016/7/6/la-mrc-a-la-recherche-d-appuis-pour-les-jeux-de-2019.html> Consulté le 7 juin 2016.

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *