Close
Des Citoyens de Val-d’Or racontés en photos et en poèmes

Des Citoyens de Val-d’Or racontés en photos et en poèmes

Afin de raconter l’histoire de citoyens de l’ombre de Val-d’Or, la photographe Marie-Claude Robert et l’écrivain Bruno Crépeault ont allié leur art respectif dans Portraits et prose.

 

L’exposition extérieure comprendra 20 panneaux d’environ 63 par 40 pouces installés le long de la piste cyclable, notamment sur le chemin de l’aéroport de Val-d’Or, dès cette semaine.

«On travaille de façon plus active sur le projet depuis le mois de mai. Il a d’abord fallu trouver des gens de divers horizons afin de choisir une seule personne pour devenir le modèle pour représenter chacune des catégories, comme une infirmière, un écrivain, un retraité, un enseignant, un artiste et un athlète, énumère Marie-Claude.

«On a fait appel à nos connaissances en premier et certains noms sortaient souvent. On a aussi utilisé Facebook pour dénicher le meilleur serveur et le bon voisin. On s’est ensuite assurés de choisir les bons candidats», ajoute-t-elle.

Des histoires à raconter

Les deux artistes ont bien apprécié aller à la rencontre de ces personnes de l’ombre, moins sous les projecteurs. «On est allés ensemble voir les gens. Bruno a fait des entrevues et moi j’ai pris les photos dans le milieu qui les représentait le plus, soit au travail, à la maison ou à l’extérieur. Certains portraits sont joyeux, d’autres plus introspectifs», souligne Marie-Claude.

«Un candidat a refusé de participer et les autres ont été très humbles par souci d’humilité. Quand ils affirmaient qu’il y avait des gens meilleurs qu’eux, je leur disais pourtant, on avait pensé à eux, fait valoir Bruno.

«Le projet a été vraiment tripant. Certaines rencontres ont été magiques. On aurait passé des heures avec l’un des fondateurs de la Société d’histoire de Val-d’Or», cite-t-il en exemple.

«Chacune des personnes avait un message à transmettre. Il y a des Valdoriens toujours à l’avant-plan, mais il y a aussi un million de petites histoires et de petits héros à l’arrière», estime la photographe.

Chacune des photos sera accompagnée par un texte écrit de la main de Bruno Crépeault. «Je me suis inspiré de l’entrevue avec les gens, mais les textes représentent ma vision de qui ils sont, sans dénaturer leurs propos et en respectant ce que je pense», confie-t-il.

Ç’a été le fun de voir Marie-Claude à l’œuvre et de m’inspirer de son travail pour écrire mes textes

– Bruno Crépeault

 

Source : GRENIER, Myriam. 2016 (26 septembre). « Des citoyens de Val-d’Or racontés en photos et en poèmes », L’Écho Abitibien; Le Citoyen. En ligne. < http://www.lechoabitibien.ca/culture/2016/9/26/des-citoyens-de-val-dor-racontes-en-photos-et-en-poemes-.html >. Consulté le 27 septembre 2016.

0 Commentaires

Laisser un commentaire