Close

Archive for category: Article de presse

Choco-Mango crée une recette unique de chocolat, Ketzal

Choco-Mango crée une recette unique de chocolat, Ketzal

Ce n’est pas demain la veille que Choco-Mango cessera de nous épater avec ses nouveaux produits toujours de très grande qualité. Le 10 novembre dernier, Olga Coronado Mijagos, la propriétaire de la chocolaterie, nous présentait sa dernière création. Il s’agit de Ketzal « un chocolat inspiré du métissage et de la nature ».

Dans le cadre du projet Or Noir de la sommité mondiale Cacao Barry, la chocolatière s’est rendu au laboratoire Or Noir à Meulan en France afin d’y créer sa propre recette unique de chocolat. Seulement 13 chocolatiers au Canada ont eu l’opportunité de vivre cette expérience. Pendant quatre jours, la chocolatière et son équipe ont goûté différentes fèves de cacao afin de créer un alliage parfait pour créer le chocolat Ketzal.

« Le quetzal est l’oiseau emblématique du Guatemala, le pays d’origine de Mme Coronado. De plus, le Questzalcoat est le nom d’une divinité reliée à la culture et à l’alimentation en Amérique du sud. Ketzal se veut donc un chocolat inspiré des forces de la nature, mais aussi du métissage de par ses origines diverses. En effet, ce sont des fèves de cacao de trois différentes origines soit la Papouasie, la Tanzanie et de San Domingue. De plus, ce chocolat se veut un reflet de sa créatrice Guatémaltèque, bien ancrée dans sa communauté valdorienne », peut-on lire dans le communiqué de Choco-Mango.

Bien que le chocolat soit en vente en sac de 200g ou 300g chez Choco-Mango, l’entreprise l’utilisera aussi afin de créer une gamme complète de produits: chocolats artisanaux, gâteux, etc. Les gourmands pourront donc déguster ce chocolat chez Choco-Mango, mais aussi l’apporter à la maison et le transformer selon leur créativité.

choco-mango_ketzal-gateau

Plusieurs produits dérivés sont fait à partir du chocolat Ketzal, du gâteau au chocolat artisanal.

choco-mango_ketzal-or-noir

Le chocolat Ketzal est fait à partir de trois fèves de cacao d’origines différentes, soit la Papouasie, la Tanzanie et de San Domingue.

Rénovation et modernisation du bureau d’information touristique de Val-d’Or

Rénovation et modernisation du bureau d’information touristique de Val-d’Or

L’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or (OTCVO) se réjouit de l’importante annonce du Gouvernement du Québec aujourd’hui. Cet investissement total de 438 916$ implique l’apport financier de trois parties soit la Ville de Val-d’Or pour 150 000 $, le Gouvernement du Québec pour 144 458 $ et le Gouvernement du Canada pour 144 458 $. Cette somme servira à la modernisation du Bureau d’information touristique de Val-d’Or qui agit également comme bureau d’accueil régional.

L’ensemble de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et le Nord du Québec bénéficiera de la modernisation de de bureau d’information touristique puisqu’il se trouve à l’une des entrées de la région. « La transformation de l’industrie touristique nous pousse à innover et à prendre les devants afin de répondre adéquatement à la clientèle touristique d’aujourd’hui et de demain », souligne le président de l’OTCVO, M. Gérard Paquin.

Cette métamorphose vise à rendre l’espace accueil plus convivial et inspirant pour les voyageurs. L’OTCVO souhaite créer un environnement axé sur un service humain tout en étant supporté par les nouvelles technologies.

Comme il n’est pas envisageable de débuter les travaux en haute saison touristique en plus de l’échéancier des divers appels d’offre et de planification, les travaux devraient débuter dès septembre prochain. Cependant, certain travaux extérieur pourraient débuter dès le printemps.

 

– 30 –

Source

Nancy Arpin

Directrice générale

819 824-9646 poste 6224

nancy.arpin@ville.valdor.qc.ca

Pour information

Gérard Paquin

Président

gpaquin@hmcontinental.ca

Une destination plus accessible pour tous – aide auditive

Une destination plus accessible pour tous – aide auditive

Les salles et lieux touristiques de Val-d’Or sont dotés de systèmes pour personnes malentendantes. Il s’agit de systèmes d’amplification par modulation de fréquence (systèmes MF) offrant une technologie sans fil répondant aux besoins essentiels des malentendants. Cette aide auditive est disponible gratuitement grâce à l’appui et la collaboration de plusieurs organismes : le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue, les Clubs Lions de Val-d’Or et l’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or.

Comment fonctionnent les systèmes MF

Cet équipement permet de mettre en évidence le son principal, au détriment du bruit de fond ambiant. Ainsi, il permet de diriger le signal sonore d’intérêt directement vers les oreilles de la personne malentendante en éliminant la réverbération, l’effet de distance et la gêne causée par les bruits environnants. Le système peut être utilisé avec un casque d’écoute ou être compatible avec les appareils auditifs et les implants cochléaires.

Auditory aids accessible destination for hearing-impaired person Val-d'Or

Le système utilisé lors de visites d’attraits touristiques est facile à utiliser et léger. Il peut être utilisé avec un casque d’écoute ou être compatible avec les appareils auditifs et les implants cochléaires.

Où trouver les systèmes MF

Comment se procurer les systèmes MF lors d’une visite touristique

Les visiteurs désirant utiliser gratuitement ce service pourront le réserver par téléphone, via un formulaire en ligne ou se le procurer directement au bureau d’information touristique avant une visite.

Comment se procurer les systèmes MF lors d’un spectacle dans l’une des salles de la ville

Les personnes doivent se présenter à la billetterie du Théâtre Télébec ou de la Salle Félix-Leclerc au moins 20 minutes avant le début du spectacle afin d’emprunter l’équipement.

Comment se procurer les systèmes MF à l’Hôtel & Suites Forestel – Centre des congrès

Les systèmes MF sont installés en tout temps dans la salle de bal du Centre des congrès. La personne nécessitant l’équipement n’a qu’à aviser un membre de l’équipe du Forestel avant le début de l’évènement. Les systèmes MF peuvent être transférés dans une autre de leur salle de réunion. Il faut toutefois en faire la demande lors de la réservation de la salle.

Comment se procurer les systèmes MF lors d’un spectacle au Conservatoire de musique de Val-d’Or

La personne malentendante doit aviser au préalable le Conservatoire qu’elle désire utiliser les systèmes MF. Elle peut rejoindre un membre de l’équipe par téléphone au (819) 354.4585.

Combien ça coûte

Peu importe à quels endroits les Systèmes MF sont empruntés à Val-d’Or, ce service est gratuit et accessible à tous.

Une journée familiale lors de la Semaine minière

Une journée familiale lors de la Semaine minière

Les membres du comité organisateur de la Semaine minière innovent cette année en organisant une «journée familiale», le samedi 13 mai, à la place Agnico Eagle. 

 

L’activité a pour objectif de faire connaître l’industrie minière aux familles. Rappelons que traditionnellement, des kiosques étaient installés au centre commercial. Le comité souhaite adapter leur formule afin de rejoindre un plus grand public en adaptant leur approche aux intérêts des familles.

L’événement se tiendra le samedi 13 mai, de 10h à 17h, à l’emplacement du marché public de la Vallée-de-l’Or. Plusieurs activités seront offertes par les représentants de l’industrie, dont un «photoboot», une simulation de sauvetage minier et la manipulation d’une foreuse à béquille.

Des jeux gonflables seront aussi installés pour l’occasion et des clowns contribueront à donner une ambiance festive à la journée. Les participants pourront se sustenter, entre deux activités, grâce aux kiosques alimentaires qui seront sur place. Le Festival de contes et légendes offrira également des prestations sous le chapiteau à différentes périodes de la journée.

Finalement, il sera possible de visiter l’usine école dans le cadre des portes ouvertes. Un service de navette sera disponible sur place.

 

Source

DESHAIES, Thomas. 2017 (29 avril). « Une journée familiale lors de la Semaine minière », L’Écho Abitibien; Le Citoyen. En ligne. <http://www.lechoabitibien.ca/actualites/economie/2017/4/27/une-journee-familiale-lors-de-la-semaine-miniere.html>. Consulté le 1er mai 2017.

 

Une panoplie de spectacles au 3e Festival de blues

Une panoplie de spectacles au 3e Festival de blues

Ça va «swinger» à Val-d’Or du 29 juin au 1er juillet, et même quelques semaines plus tôt, avec la présentation du 3e Festival de blues du Plateau Boréal.

Au-delà d’une quinzaine de spectacles figurent à la programmation, spectacles qui seront offerts dans huit lieux de diffusion différents, soit trois de plus que l’an dernier avec l’ajout de l’Avantage, du Prospecteur et de Chez Morasse (qui se joignent au Conservatoire, à L’Entracte, à L’Amadéus, au Chapiteau Intégra Gold et à la scène extérieure dans le quartier Bourlamaque).

«Nous allons encore plus faire vibrer Val-d’Or au son du blues!, a déclaré la présidente Louiselle Blais. Le festival sera aussi gros que l’an dernier, alors que 2000 personnes au total avaient assisté aux différentes activités. En étant associés aux festivités du 150e anniversaire du Canada, ça va nous permettre d’offrir trois spectacles gratuits sous le chapiteau», a-t-elle indiqué.

Des talents à découvrir

Des artistes ou groupes québécois, canadiens et américains seront de la partie, dont Sugar Ray Rayford, Crystal Shawanda (une Autochtone de l’Ontario qui fait dans le country-blues), Justin Saladino, Shawn McPherson, Sons of Rhythm, The Blackburn Brothers (nominés aux prix Juno en 2016 pour le meilleur album), Cécile Doo-Kingué et Dwane Dixon.

«Nous avons à notre programmation de jeunes artistes remplis de talent et de potentiel, avec un beau bagage, que les gens pourront découvrir. Ça s’annonce très intéressant», a affirmé Mme Blais.

Un Texan comme tête d’affiche

De ce groupe d’artistes, c’est Sugar Ray Rayford, un bluesman du Texas, qui sera le porte-parole et la tête d’affiche de la 3e édition du Festival de blues de Val-d’Or. À ce titre, il partagera sa vision de la santé mentale durant son passage en ville, alors que l’événement continue d’appuyer cette cause via la Fondation Brousseau-Dargis.

«C’est un personnage très coloré, autant par sa musique que sa façon d’être, a souligné Louiselle Blais. C’est une bête de scène, il a vraiment le blues dans le sang. Il fait aussi le Festival de Tremblant et le Festival de jazz de Montréal. Pour avoir joué souvent en Europe, particulièrement en France, il parle un assez bon français», a-t-elle mentionné.

Paul Deslauriers pour donner le ton

En nouveauté, le guitariste Paul Deslauriers viendra donner le ton à cette 3e édition en offrant en pré-événement quelques prestations gratuites dans des bars et restaurants de Val-d’Or et de Senneterre, les 31 mai et 1er juin. «Je reviens à Val-d’Or pour réchauffer la place!», a lancé Deslauriers par la magie du vidéo.

«C’est un grand guitariste qui a raflé tous les honneurs en janvier dernier aux Maple Blues de Toronto, sans compter tous les autres prix reçus en carrière, tant au pays qu’à l’étranger», a signalé Louiselle Blais.

La rue Perrault piétonnière

Comme lors des deux premières éditions, la rue Perrault deviendra piétonnière, le 30 juin et le 1er juillet, afin d’accueillir des exposants en arts, en alimentation et en santé mentale. Il y aura aussi un exposant d’animaux exotiques (reptiles, perroquets, etc.), un spectacle familial avec Pirouette et Girouette, une démonstration de zumba et même un combat de boxe, en plus d’un cortège de 12 musiciens de cornemuse dans le cadre de la Fête du Canada. «Du jamais vu à Val-d’Or!», a lancé Louiselle Blais au sujet du cortège de cornemuses.

Festival de blues programmation

Photo Geneviève Lagrois

Source

CHAMBERLAND, Dominic. 2017 (26 avril). » Une panoplie de spectacles au 3e Festival de blues », L’Écho Abitibien; Le Citoyen. En ligne. <http://www.lechoabitibien.ca/culture/2017/4/26/une-panoplie-de-spectacles-au-3e-festival-de-blues.html>. Consulté le 27 avril 2017.

Une foule d’activités pour la 15e édition de la Semaine des familles

Une foule d’activités pour la 15e édition de la Semaine des familles

Des organismes de Val-d’Or unissent leurs forces pour une 15e année consécutive afin d’offrir plusieurs activités gratuites dans le cadre de la Semaine des familles du Québec qui aura lieu du 15 au 21 mai.

Exposition, atelier d’art, midi musique, ciné-pyjama, sont quelques-unes des activités qui ont été prévues par le comité organisateur de la Semaine des familles. «En se joignant à ce mouvement provincial, nous désirons valoriser la famille dans notre société, a souligné la conseillère municipale Karen Busque. Cela renforce le tissu social, en plus de contribuer à la vitalité.»

Nous souhaitons lancer un message à l’ensemble de la communauté: ensemble, soutenons les familles, qui sont un foyer de solidarité nécessaire et le lieu où grandissent les citoyens de demain

– Karen Busque

Au lancement de la programmation mercredi, l’animateur à la vie culturelle et communautaire pour la Ville de Val-d’Or, Paul-Antoine Martel, a souligné la gratuité de l’ensemble des activités offertes. «Tout est gratuit, c’est très rare de nos jours, a-t-il lancé aux jeunes présents qui assistaient au dévoilement. Parlez-en à vos parents! Le comité a organisé des activités pour que les parents et les enfants s’amusent.»

Des nouveautés

Plusieurs nouveautés sont prévues pour cette 15e édition, dont un atelier au Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or (CCAVD) avec les Jeunes musiciens du monde. «On invite les familles à venir vivre une expérience culturelle au centre et on va bonifier l’activité avec un danseur traditionnel», a expliqué Dominique Parent du CCAVD.

Le Club de soccer de la Vallée-de-l’Or organisera une partie au terrain synthétique. Le groupe LGBT de Val-d’Or invite quant à lui les citoyens à prendre la rue contre l’homophobie lors d’une manifestation. La deuxième phase du projet « Regard sur la diversité » sera dévoilée pour l’occasion.

Les classiques

La Grande fête des familles sera de retour cette année à la Place Agnico Eagle. Rappelons qu’en 2016, plus de 1000 personnes s’étaient déplacées pour l’occasion. Le Conservatoire de musique offrira quant à lui un Midi musique familial.

Semaine des familles activités Val-d'Or 2017

Photo TC Média – Thomas Deshaies

Semaine québécoises des familles 2017 programmation val-d'Or

Photo TC Média – Thomas Deshaies

La Ville de Val-d’Or met l’épaule à la roue et adoptera la gratuité temporaire. À certaines périodes, les bains libres seront gratuits à la piscine. Les équipements de la Forêt récréative seront aussi loués gratuitement, samedi et dimanche. Le vendredi, des jeux de société seront à la disposition des jeunes à la bibliothèque de Val-d’Or.

Cet événement ne s’adresse pas uniquement aux tout-petits, a souligné Cynthia Després de la Maison des jeunes l’Énergitek. «On invite toute la population, autant les petits que les grands à venir découvrir la maison des jeunes et on va leur faire vivre un jeu rempli d’énigmes», a-t-elle expliqué.

Défi sans écran

Durant la Semaine des familles, les jeunes sont invités à éviter de rester obnubilés devant leurs multiples appareils électroniques. En contrepartie, ils pourront participer aux multiples activités plein air et socialiser avec de véritables êtres humains. «Un bon moyen de se désintoxiquer alors qu’arrivent les beaux jours», peut-on lire dans le communiqué de presse.

 

Source

DESHAIES, Thomas. 2017 (26 avril). » Une foule d’activités pour la 15e édition de la Semaine des familles », L’Écho Abitibien; Le Citoyen. En ligne. <http://www.lechoabitibien.ca/communaute/2017/4/26/une-foule-d-activites-pour-la-15e-edition-de-la-semaine-des-fami.html>. Consulté le 27 avril 2017.

Plein d’histoires pas possibles en vue aux Contes et légendes

Plein d’histoires pas possibles en vue aux Contes et légendes

Il va se raconter plein de menteries et d’histoires abracadabrantes à Val-d’Or et ailleurs, du 9 au 14 mai, lors du 14e Festival de contes et légendes de l’Abitibi-Témiscamingue.

Une vingtaine d’activités sont au programme non seulement à Val-d’Or, mais aussi à Malartic, Amos, Rouyn-Noranda, Barraute, Kitcisakik et possiblement à Lac-Simon (si le projet se concrétise).

Une panoplie de conteurs et conteuses tenteront alors d’en mettre plein les oreilles au public, dont Marta Saens de la Calzada, Robert Seven Crows, Claude Hamel, Claude Boutet, Mélanie Roberge, André Lemelin, Joséphine Bacon, Pierro Labrèche, Sylvain Rivard, Stéphane Gélinas, Daniel St-Germain  et Louise Magnan. «D’une année à l’autre, les conteurs font la nouveauté avec leurs histoires. Ils et elles sont vraiment extraordinaires!, de lancer la présidente du festival, Nicole Garceau.

«En incluant les élèves dans les écoles que l’on visite, environ 2800 personnes assistent à nos activités à chaque année. On se maintient grâce à de la variété et à l’implication des bénévoles, qui sont une trentaine durant la semaine de l’événement», souligne-t-elle.

Grande menterie et Ciné/conté

Parmi les activités au programme, le fameux concours de la Grande menterie sera de retour, le mardi soir 9 mai au Prospecteur de Val-d’Or, avec le conteur Carmine Cirella à l’animation.

«Six grands menteurs du Québec vont tenter de gagner le concours. Le gagnant de l’an dernier, Pierre Paradis, sera d’ailleurs sur place pour présenter le numéro avec lequel il l’a emporté», indique Nicole Garceau.

La non moins fameuse soirée du Ciné/conté, activité phare du Festival de contes et légendes, se tiendra le 10 mai au Cinéma Capitol de Val-d’Or. À cette occasion, des conteurs sont appelés à raconter leur récit à mesure que le court-métrage sur celui-ci défile à l’écran, film qu’ils ont vu pour la première fois en après-midi avec le réalisateur.

«Ça fonctionne tout le temps. C’est magique, toujours plein de surprises et unique au monde!», s’exclame Mme Garceau.

Autres activités

Parmi les autres activités prévues, il y aura des ateliers de contes dans des écoles et des bibliothèques de la région, des formations pour conteurs, des lancements de livres (de Sylvain Rivard et de Margot Lemire), des soirées de contes, un programme double au cinéma (avec la présentation de deux films sur le conte), le souper/conté, la balade contée (à la Cité de l’Or) et un hommage au regretté Raymond Couture, un ancien guide de la Cité de l’Or qui écrivait des contes.

 

La programmation complète du Festival de contes et légendes sera bientôt disponible sur le site web de l’événement (au www.fclat.com). Les gens intéressés peuvent se procurer leur passeport à la Galerie du livre de Val-d’Or.

 

Source

CHAMBERLAND, Dominic. 2017 (20 avril). « Plein d’histoires pas possibles en vue aux Contes et légendes », L’Écho Abitibien; Le Citoyen. En ligne. <http://www.lechoabitibien.ca/culture/2017/4/20/plein-d_histoires-pas-possibles-en-vue-aux-contes-et-legendes-.html>. Consulté le 21 avril 2017.

Ward, Méthot et Rousseau à la 20e édition du Festival d’humour

Ward, Méthot et Rousseau à la 20e édition du Festival d’humour

L’équipe du Festival d’humour de l’Abitibi-Témiscamingue a dévoilé la programmation de sa 20e édition. Plusieurs têtes d’affiche seront de la partie, dont Mike Ward, P-A Méthot et Stéphane Rousseau. 

Plus d’une douzaine de spectacles seront présentés du 4 au 9 juillet en plein air et en salle. Huit humoristes de la relève participeront également aux trois soirées Gala, dont Korine Côté, Étienne Dano et Mehdi Bousaidan.

Le porte-parole et animateur de la 20e édition est Olivier Martineau, qui a lancé son premier one-man-show en janvier 2015. «La critique est unanime, son spectacle est un divertissement hors pair qui fait rire du début à la fin», mentionne-t-on dans le communiqué de l’organisation. Il a fait la première partie des spectacles de plusieurs humoristes dont la réputation n’est plus à faire, comme Jerry Seinfeld, Jamel Debbouze et Anthony Kavanagh.

«C’est super symbolique parce que le festival ne m’a jamais lâché depuis ma participation en 2012», a souligné M. Martineau par vidéoconférence lors du dévoilement de la programmation. «J’aime toujours retourner à Val-d’Or parce que j’oublie souvent mes choses à l’hôtel et ça me permet de récupérer mon stock», a-t-il lancé à la blague.

C’est 6 jours, 16 spectacles, 6 sites et 34 artistes en tout.

              –  Jessica Trudel

Festival d'humour val-d'Or Abitibi-Témiscamingue 2017 programmation

Le président du festival, Robert-André Adam

Photo | TCMédia – Thomas Deshaies

Concours de la Relève de l’Humour

Les humoristes de la relève peuvent s’inscrire du 10 avril au 9 mai inclusivement pour participer à la 15e édition du Concours de la Relève. Plusieurs jeunes humoristes ont fait leur marque depuis leur passage au festival, dont Alexandre Barrette, Pierre Hébert, Philippe Laprise, Guillaume Wagner, François Bellefeuille, Simon Leblanc, Louis T., et Phil Roy.

Le spectacle des finissants de l’École Nationale de l’Humour fait partie intégrante de la programmation cette année et sera présenté à Val-d’Or, Amos et Rouyn-Noranda. «C’est un projet qu’on avait en tête depuis longtemps, a souligné le président du festival, Robert-André Adam. Ce qu’on voulait, c’est emmener ce rire partout en Abitibi-Témiscamingue.»

Festival d'humour Abitibi-Témiscamingue Val-d'Or 2017

La coordonnatrice de l’évènement, Jessica Trudel

Photo | TCMédia – Thomas Deshaies

Spectacle gratuit à la Place Agnico Eagle

Un spectacle gratuit de Sèxe Illégal sera offert le jeudi soir à l’emplacement du marché public de la Vallée-de-l’Or, la Place Agnico Eagle. Le président du festival a expliqué que c’était une façon de remercier les Valdoriens pour leur fidélité. «Nous sommes très excités parce que cela fait 2-3 ans qu’on travaille sur la 20e édition, souligne M. Adam. Il y a des choses qu’on voulait faire depuis longtemps et qu’on voulait se garder de côté pour cette édition.» Le spectacle anglophone sera cette année assurée par nul autre que Mike Ward dans une salle intimiste de 220 places.

Rabais jusqu’au 12 avril

Il est possible de se procurer un passeport Gala à 50$ jusqu’au 12 avril. Après cette date, il en coûtera 60$ et 30$ pour les billets de soirée.  Les organisateurs de l’événement se sont dotés d’une nouvelle billetterie en ligne afin de contribuer à réduire le nombre d’impressions dans un souci de préservation de l’environnement. Les festivaliers n’auront qu’à présenter leur billet préalablement téléchargé sur leur téléphone intelligent.

Festival humour 2017 programmation val-d'or

L’équipe de la 20e édition du Festival d’humour de l’Abitibi-Témiscamingue

Photo | TCMédia – Thomas Deshaies

Source

DESHAIES, Thomas. 2017 (10 avril). « Ward, Méthot et Rousseau à la 20e édition du Festival d’humour », L’Écho Abitibien; Le Citoyen. En ligne. <http://www.lechoabitibien.ca/culture/2017/4/10/ward–methot-et-rousseau-a-la-20e-edition-du-festival-d-humour.html>. Consulté le 11 avril 2017.

L’Entracte reçoit des artistes de renom depuis 14 ans

L’Entracte reçoit des artistes de renom depuis 14 ans

Avec l’envie d’offrir des spectacles intimes dans une ambiance décontractée, le Bar Bistro l’Entracte accueille des artistes pour la plupart de renommée internationale depuis 14 ans, à raison d’en moyenne 10 shows par année.

L’idée a germé dans la tête de Louiselle Blais, propriétaire du restaurant. «On a présenté un premier spectacle en 2003. Je crois que c’était l’artiste valdorien Glen Gillis. L’engouement était présent dès le départ, affirme-t-elle.

«Notre spécialité musicale demeure le blues de toutes sortes: le Chicago blues, le Delta blues, le root blues, le Mississippi blues, le rock blues et bien d’autres. On est le seul endroit en Abitibi-Témiscamingue à offrir autant de spectacles de ce style. Mais on a aussi invité des artistes d’autres styles musicaux, dont Diane Tell, Michel Pagliaro, Mara Tremblay et Bobby Bazini. Stefie Shock viendra le 6 mai à 21h30», souligne Mme Blais. JW Jones sera quant à lui en prestation le jeudi 23 mars à 21h (35 $ en prévente, 40 $ à l’entrée).

«On pourrait en faire plus de spectacles, mais on reste avant tout un restaurant. On en propose quand même en moyenne un par mois», précise-t-elle.

Gagner en popularité

On reçoit beaucoup de musiciens avec des carrières internationales, dont Harry Manx, David Rotundo, Jack De Keyzer, Bryan Lee et Anthony Gomes

            -Louiselle Blais

Gagner en popularité

La popularité était déjà au rendez-vous dans les premières années du projet, mais l’Entracte gagne des adeptes de plus en plus. «Maintenant, les shows sont toujours à guichets fermés. On peut aller jusqu’à une centaine de spectateurs. Ils se

La popularité était déjà au rendez-vous dans les premières années du projet, mais l’Entracte gagne des adeptes de plus en plus. «Maintenant, les shows sont toujours à guichets fermés. On peut aller jusqu’à une centaine de spectateurs. Ils se déroulent surtout en soirée, mentionne Louiselle Blais.

«Je fais affaire avec différentes agences et au fil des années, j’ai développé des contacts. Je vais dans des festivals pour découvrir des artistes et en rencontrer. Maintenant, je reçois des offres de la part d’agences d’artistes», se réjouit-elle.

Des artistes connus à l’échelle mondiale dans le monde du blues débarquent à Val-d’Or le temps d’un spectacle. Et reviennent parfois d’année en année. «Ils apprécient la clientèle, la scène de qualité, le son et l’accueil réservé par les gens. Ils en parlent à leurs amis musiciens et eux nous contactent pour venir jouer. On est vraiment privilégiés et fiers de recevoir ces artistes», fait valoir la propriétaire.

Création d’un Festival

La mise en place du Festival de Blues n’est évidemment pas étrangère à ce créneau exploité par l’Entracte.

«J’avais déjà songé à monter un festival, mais j’avais reculé, car je ne pensais pas avoir l’énergie, le temps et le courage. Ma rencontre avec la Fondation Brousseau-Dargis (destinée à la santé mentale) m’a convaincue. La première édition, en 2015, a permis de remettre 20 000 $ à l’organisme», souligne Louiselle Blais.

La 3e édition ne se déroulera pas lors du week-end de la Saint-Jean-Baptiste cette année, mais plutôt celui de la fête du Canada, soit les 29 et 30 juin et le 1er juillet.

 

Source

GRENIER, Myriam. 2017 (13 mars). « L’Entracte reçoit des artistes de renom depuis 14 ans », L’Écho Abitibien; Le Citoyen. En ligne. <http://www.lechoabitibien.ca/culture/2017/3/13/l_entracte-recoit-des-artistes-de-renom-depuis-14-ans.html>. Consulté le 14 mars 2017.

Le Festival de contes devance ses dates

Le Festival de contes devance ses dates

Afin d’attirer davantage de spectateurs, le Festival de contes et légendes en Abitibi-Témiscamingue (FCLAT) devance ses dates pour sa 14e édition.

L’événement se déroule habituellement à la fin mai. «On a décidé de changer nos dates et de le tenir du 9 au 14 mai. Il y a trop d’événements en même temps à la fin mai, comme le Salon du livre, le Salon Kinsmen et un autre souper, a expliqué la fondatrice et directrice artistique du Festival, Nicole Garceau.

«On tombait aussi en pleine période d’examens dans les écoles, ce qui devenait difficile pour les ateliers des conteurs en milieu scolaire, a-t-elle mentionné lors de la conférence de presse, le 28 février.

«Notre équipe grossit de plus en plus et on est prêts pour cette édition», a affirmé Mme Garceau.

Trad et tsigane

La 14e édition mettra en vedette les Français Armelle et Peppo Audigane, des habitués de Festival. Ceux-ci transporteront les spectateurs dans l’univers tsigane. «Je raconte des histoires qui sont vieilles comme le monde pour les mettre aujourd’hui. Pour ne pas oublier que le cœur du monde, le cœur de la terre, est toujours là», explique la conteuse dans une vidéo.

«Moi avec mes instruments de musique, je raconte aussi à ma manière. Je donne des paysages et des couleurs», ajoute le musicien.

L’événement revêtira aussi des allures traditionnelles avec des conteurs de la région et du Québec et du Souper/conté/dansé aux saveurs folkloriques avec le groupe de Val-d’Or Racine Carrée.

La programmation complète sera dévoilée en avril. On connaît toutefois plusieurs conteurs invités: Pierro Labrèche de La Motte, Marta Saëns de la Calzada et Claude Boutet de Rouyn-Noranda, Paul-Antoine Martel, Daniel St-Germain et ses enfants (Val-d’Or), André Lemelin (Senneterre), Robert Seven Crows (Mont-Laurier), Claude Hamel (Estrie), Élaine Richard (Îles-de-la-Madeleine) et Sylvain Richard.

Les classiques du Festival reviendront, dont la soirée Ciné/conté, le Concours de la Grande menterie, le Souper/conté et la Balade/contée.

Source

GRENIER, Myriam. 2017 (28 février). « Le Festival de contes devance ses dates », L’Écho Abitibien; Le Citoyen. En ligne. <http://www.lechoabitibien.ca/culture/2017/2/28/le-festival-de-contes-devance-ses-dates–.html>. Consulté le 28 février 2017.